scalp79

Achat suisse

Recommended Posts

La décision risque de provoquer des remous, et pas qu'en Suisse. Ce week-end, le « Basler Zeitung » a publié deux rapports confidentiels de l'armée de l'air helvétique concluant que le Gripen n'a pas remplis les exigences minimales requises lors des tests. Les explications du conseil fédéral seront donc très attendues. De même que les réactions des deux concurrents..........

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/air-defense/actu/0201770916196-avions-de-combat-la-suisse-a-choisi-le-gripen-256339.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de la tactique du ministre Uri Geller (celui qui tord les Rafale par la pensée) d'essayer de faire passer un achat en prenant le moins cher, ca prouve au moins quelque chose : l'opinion publique a un poids aussi dans l'achat d'armements.

Et l'opinion publique c'est nous. Mais aussi les milliers de personnes qui liront les infos tirées de forums par un journaliste généraliste un peu débordé ou faignant qui sait aussi que google existe...

A méditer?

A mediter que la France et l'allemagne n'ont pas ete sympa du tout avec la Suisse avec ces histoires de secrets bancaires etc etc

Retour de baton tout a fait assume des suisses ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En retour, il faut que Sarkozy l'a joue à l'américaine comme avec UBS et le Ministère de la Justice américaine.  =)

et ben s'ils ont choisis le gripen juste pour se venger ils sont bien c*ns

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah on a parfois les dirigeants qu'on mérite...

Toujours, c'est l'avantage de la démocratie.

"Just my two cents", mais:

1-Le gripen n'est pas un avion de merde (le NG encore moins)

2-La décision des Suisses est souveraine, et même si elle est liée à des problématiques de politique intérieure, elle ne doit pas être une excuse aux appels au djihad économique et aux édits forumo-papesques contre l'évasion fiscale. ([ironique]C'est pas comme si en France on prenait des décisions à impact international sur des bases de politique intérieure, c'est sûr, c'est pas notre genre...[/ironique])

3-Les relations commerciales, c'est bilatéral. Bien souvent quand il y a un problème dans une relation bilatérale, la réaction saine c'est de commencer par balayer devant chez soi. En depuis 10 ans, j'ai pas l'impression qu'il y ait eu grand chose de fait côté dépoussiérage des équipes/méthodes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a celui-là aussi Kiriyama http://www.dsi-presse.com/?p=3808#more-3808

1/Tout le monde fera son analyse et son commentaire Géry, http://www.opex360.com/2011/12/01/le-gripen-ng-ne-fait-pas-lunanimite-en-suisse/

Y compris chez Marianne

Sur le plan politique, même du côté de Berne ce n'est pas net et cela va polémiquer! Encore et encore.

En premier lieu, le Conseil Fédéral n’a pas apprécié que le Parlement suisse lui ait forcé la main en lui imposant l’achat de nouveaux avions de combat alors qu’il avait gelé ce projet en 2010 par souci de rigueur dans les dépenses publiques

Le peuple suisse aura sa votation et sa consultation

Ces derniers auront l’occasion de faire valoir leur point de vue à l’occasion d’un référendum voulu par le Conseil Fédéral, mais aussi par le chef de l’armée suisse, le général André Blattman

Sur le plan aviation militaire

le choix du Conseil fédéral n’est pas celui des pilotes et des mécaniciens ». Et d’enfoncer le clou : pour lui, le Gripen est un appareil qui ne remplira pas toutes les missions qui lui seront demandées. En effet, l’avion suédois n’aurait pas atteint toutes les exigences requises lors de ses évaluations, si l’on en croit les informations publiées par le Basel Zeitung, qui a cité des rapports confidentiels de l’armée suisse.

Dans la doctrine suisse, le Tiger doit être « dispersable » et pouvoir opérer depuis des RRS (sections de routes utilisées comme bases aériennes de secours). L’appareil est polyvalent et léger – ça répond à l’esprit même des cultures technologique et stratégique suisse. Comparativement, le Rafale est certes polyvalent mais n’est ni lourd, ni léger – un résultat des trade-offs évoqués. Aussi certains membres de l’armée suisse voyaient l’appareil comme relevant d’un « overkill » : trop pour les missions à remplir.

RAFALE INTERNATIONAL remercie les 250 sociétés suisses qui ont adhéré à son projet de partenariat industriel dans les 26 cantons de la Confédération Helvétique ».

Aussi, cette histoire, déjà riche en rebondissements, n’est pas encore tout à fait terminée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- d'un côté les français semblent aimer qu'on tappe sur les paradis fiscaux (mais encore faut il que ca paraisse efficace et là c'est pas gagné, de plus les français sont pas si cons, tapper sur la suisse pour se retrouver avec singapour comme paradis fiscal s'est perdant pour nous.... or plusieurs dizaines de milliards ont déjà quitté la suisse pour cette destination d'évasion plus sûre (d'après des sources...)).

- de l'autre tapper dans les prochains mois sur la suisse (UBS ou Credit Suisse par ex) suite à une affaire perdue par tonton dassault, ca va faire jaser et on pourrait dire à gauche qu'on brade la politique extérieure de la France pour des intérêts privés, surtout si ca fait réaction à chaud. Sarko a peut être pas envie de se mettre çà sur le dos pour les élections et comme Dassault a l'aire lui aussi pas très motivé par l'export lol.

- enfin bon mais la politique de la france respecte les choix souverains des autres nations souveraines (ou qui ont un certain poids...). on doit montrer qu'on est des gentlemen pour rester dans le club... pas des russes (quoique même eux sont pas mauvais joueurs sur les contrats militaires il me semble)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mediter que la France et l'allemagne n'ont pas ete sympa du tout avec la Suisse avec ces histoires de secrets bancaires etc etc

Retour de baton tout a fait assume des suisses ?

Parceque tu crois que les Suisses ils sont sympa de donner l'opportunité à nos citoyens de niquer leur propre état ? Faut pas se foutre de la gueule du monde.

Encore une fois, et je l'ai déjà dit dans un autre post, lorsqu'on avait 3% de croissance l'évasion fiscale vers la Suisse restait supportable. Ce n'était pas franchement en haut de la liste.

Dommage pour les Suisses, on est dans une crise extrêmement complexe qui inclut une crise de liquidités. Ce pognon, on en a besoin. Tant pis pour eux s'ils sont en tort à ce niveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- d'un côté les français semblent aimer qu'on tappe sur les paradis fiscaux (mais encore faut il que ca paraisse efficace et là c'est pas gagné, de plus les français sont pas si cons, tapper sur la suisse pour se retrouver avec singapour comme paradis fiscal s'est perdant pour nous.... or plusieurs dizaines de milliards ont déjà quitté la suisse pour cette destination d'évasion plus sûre (d'après des sources...)).

ou des montages encore plus complexes (via des sociétés à Panama, des fondations au Liechtenstein, le deux, etc.).

Car bon, planquer son fric à pétaouchnok les bains, c'est bien, mais l'aspect gestion de fortune et possibilité de venir discrètement voir l'état de son compte pendant ses vacances (par exemple), c'est aussi important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- de l'autre tapper dans les prochains mois sur la suisse (UBS ou Credit Suisse par ex) suite à une affaire perdue par tonton dassault, ca va faire jaser et on pourrait dire à gauche qu'on brade la politique extérieure de la France pour des intérêts privés, surtout si ca fait réaction à chaud. Sarko a peut être pas envie de se mettre çà sur le dos pour les élections et comme Dassault a l'aire lui aussi pas très motivé par l'export lol.

Contrat pour équiper l'ADA Suisse: 1,5 milliards en one shot.

Cout de l'évasion fiscale de la France vers la Suisse : 80 milliards d'arriéré + 2 milliards par an

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.opex360.com/2011/12/01/le-gripen-ng-ne-fait-pas-lunanimite-en-suisse/

Le Gripen NG ne fait pas l’unanimité en Suisse

1 décembre 2011 – 16:34

Le constructeur aéronautique Dassault Aviation a pris « bonne note », tout en la regrettant, de la décision du Conseil Fédéral suisse d’écarter le Rafale en faveur du Gripen NG de Saab en vue de remplacer la flotte de F-5 Tiger actuellement en service au sein des forces aériennes hélvétiques.

Toutefois, dans le communiqué qu’il a publié, Dassault Aviation souligne que « le Gripen ‘helvétisé’ n’existe que sur le papier. Son développement technique et sa production devraient accroître significativement les efforts financiers des Autorités Suisses pour la réalisation de ce programme ».

Et c’est bien là l’un des problèmes que les détracteurs de l’avion suédois font valoir pour critiquer le choix fait par le Conseil Fédéral. « Le Gripen, c’est du bricolage. C’est une vieille carcasse dotée d’une cellule ultramoderne. Le Conseil fédéral a imposé cette décision à Ueli Maurer. J’ose espérer que c’est la dernière c.. de la législature » a ainsi déclaré Yvan Perrin, un député UDC neuchâtelois membre de la commission de politique de sécurité au Conseil national.

Même chose pour un autre conseiller national (ndlr, élu de la Chambre basse) , Thomas Hurter, qui a en outre supervisé la procédure d’évaluation des trois concurrents en lice pour ce contrat. « Je suis en outre étonné qu’ on ait retenu un modèle qui n’existe encore sur le papier » a-t-il affirmé.

Du côté des aviateurs suisses, la déception est aussi de mise. Ainsi, l’un d’eux a confié au quotidien fribourgeois La Liberté que « le choix du Conseil fédéral n’est pas celui des pilotes et des mécaniciens ». Et d’enfoncer le clou : pour lui, le Gripen est un appareil qui ne remplira pas toutes les missions qui lui seront demandées. En effet, l’avion suédois n’aurait pas atteint toutes les exigences requises lors de ses évaluations, si l’on en croit les informations publiées par le Basel Zeitung, qui a cité des rapports confidentiels de l’armée suisse.

« Pourquoi le Conseil fédéral a-t-il dès lors opté pour un avion qui amènera une si petite valeur ajoutée par rapport à ce qu’aurait offert une remise à niveau des Tiger? » s’est encore demandé ce pilote interrogé par La Liberté. « Vu sous cet angle, il est même très cher » conclut-il.

Le critère financier a effectivement joué une grande part dans la décision du Conseil Fédéral en faveur du Gripen, proposé à un prix sacrifié par Saab. Il s’ajoute à cela une dimension politique, qui n’est pas nécessairement liée à l’attitude de Paris à l’égard de Berne sur les questions fiscales et le secret bancaire. En effet, les autorités suisses ont fait d’une pierre deux coups.

En premier lieu, le Conseil Fédéral n’a pas apprécié que le Parlement suisse lui ait forcé la main en lui imposant l’achat de nouveaux avions de combat alors qu’il avait gelé ce projet en 2010 par souci de rigueur dans les dépenses publiques.

En choisissant l’appareil le plus modeste et le moins cher – la Suisse dépensera un milliards de francs de moins pour les 22 nouveaux appareils – il espère rendre l’opération plus acceptable pour une partie de l’opinion publique helvétique. Et, dans le même temps, il compte sur ce contrat pour gonfler le carnet de commande de RUAG, qui, actuellement en difficulté, pourrait se voir confier le une partie du développement du Gripen NG « helvétisé » ainsi que le montage final des appareils. Et, cerise sur le gâteau, il  »punit » l’attitude de la France à l’égard de la Confédération en écartant le fleuron de l’industrie aéronautique militaire tricolore.

Pour autant, le Gripen n’a pas seulement à faire face aux partisans du Rafale en Suisse, mais aussi – et surtout – à ceux qui s’opposent au projet de remplacer les actuels F-5 Tiger. Ces derniers auront l’occasion de faire valoir leur point de vue à l’occasion d’un référendum voulu par le Conseil Fédéral, mais aussi par le chef de l’armée suisse, le général André Blattman.

Mais avant cette consultation, il faudra que les deux Chambres se prononcent sur cette décision d’acquérir l’avion de Saab dans le cadre du programme d’armement 2012. « Un avion qui n’existe que sous la forme de prototype n’a aucune chance au parlement », a ainsi affirmé le conseiller national UDC Roland Borer, dans les colonnes du Tages-Anzeiger. Aussi, cette histoire, déjà riche en rebondissements, n’est pas encore tout à fait terminée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faudrait accorder vos violons les gars sur les vrais capacités du Gripen.

Soit c'est un petit "state of the art" au même niveau voir supérieur à un 2000-9 soit c'est un appareil dépasser qui ne fait rien de plus qu'un F5 de 40 piges moderniser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il suffit de voir les notes, tout dépend si on parle de l'actuel ou de celui qui est sur papier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faudrait accorder vos violons les gars sur les vrais capacités du Gripen.

Soit c'est un petit "state of the art" au même niveau voir supérieur à un 2000-9 soit c'est un appareil dépasser qui ne fait rien de plus qu'un F5 de 40 piges moderniser.

La cellule du gripen est mieux que celle du 2000-9. Son radar AESA aussi et même ces missiles pourraient/devraient le devenir quand il aura le météor. Mais un des gros point fort du 2000-9 c'est ses capacité air-sol. Ces performances (charge utile/rayon d'action) sont supérieure à celle du gripen et je dirais même que ces contre mesure et autre équipement d'auto-défense sont aussi supérieure. Pour l'entretien, le gripen reste un avion moderne avec Windows Seven qui n’arrête pas de planter, le 2000-9 tourne encore sous Windows 3.11 avec tous les correctifs qui vont bien et est donc très fiable. Même si le mirage 2000 est un peu plus gros, il doit être plus facile et moins cher à entretenir qu'un avion trop moderne utilisant les dernières technologies.

Le gripen est loin d'être un avion dépassé, mais il faut voir ce qu'on lui demande. Face à ses adversaires potentiels en air-air, le gripen ne fait pas le poids (on parle des rafale/typhoon des voisins) ou alors pas mieux qu'un F5 (on parle des 747 terroristes)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudra voir surtout ce qui est compris dans le prix ... parce que je veux bien à l'image de ce qu'écrit Philippe que les suédois aient préservé cet avion et ses capacités d'évolution etc etc ... d'accord.

Mais la question est maintenant que vont avoir les Suisses pour le prix qu'ils vont payé et notamment au niveau de l'armement parce que l'on parle beaucoup de l'avion mais je vous rappelle que ce genre de Tagazou n'a de valeur que de part son système d'arme et l'armement qu'il délivre.

Souhaitons simplement aux Suisses que le "scandale Mirage" évoqué plus haut ne se reproduise pas 50 ans après et oui 50 ans déjà...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La cellule du gripen est mieux que celle du 2000-9. Son radar AESA aussi et même ces missiles pourraient/devraient le devenir quand il aura le météor. Mais un des gros point fort du 2000-9 c'est ses capacité air-sol. Ces performances (charge utile/rayon d'action) sont supérieure à celle du gripen et je dirais même que ces contre mesure et autre équipement d'auto-défense sont aussi supérieure. Pour l'entretien, le gripen reste un avion moderne avec Windows Seven qui n’arrête pas de planter, le 2000-9 tourne encore sous Windows 3.11 avec tous les correctifs qui vont bien et est donc très fiable. Même si le mirage 2000 est un peu plus gros, il doit être plus facile et moins cher à entretenir qu'un avion trop moderne utilisant les dernières technologies.

Le gripen est loin d'être un avion dépassé, mais il faut voir ce qu'on lui demande. Face à ses adversaires potentiels en air-air, le gripen ne fait pas le poids (on parle des rafale/typhoon des voisins) ou alors pas mieux qu'un F5 (on parle des 747 terroristes)

Tu me fais peur là ils tournent sous winwos ou c'etait une métaphore? :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu me fais peur là ils tournent sous winwos ou c'etait une métaphore? :-[

C'était une métaphore. Quoique c'est quand même probable qu'ils tournent sous windows (enfin une version spécifique) et les bug informatiques sont assez courant dans ce domaine (ce n'est pas réservé au F22 qui peuvent franchir le mur du son mais pas la ligne de changement de date)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudra voir surtout ce qui est compris dans le prix ... parce que je veux bien à l'image de ce qu'écrit Philippe que les suédois aient préservé cet avion et ses capacités d'évolution etc etc ... d'accord.

Mais la question est maintenant que vont avoir les Suisses pour le prix qu'ils vont payé et notamment au niveau de l'armement parce que l'on parle beaucoup de l'avion mais je vous rappelle que ce genre de Tagazou n'a de valeur que de part son système d'arme et l'armement qu'il délivre.

Souhaitons simplement aux Suisses que le "scandale Mirage" évoqué plus haut ne se reproduise pas 50 ans après et oui 50 ans déjà...

+1

Pour ce prix la ils ont que du pipeau. Comme le F35 a $35 millions .. en 2000.

Mais on a vu ce que ça donne dès qu'on attaque dans le concret...

Au Brésil, prix de l'heure de vol du Gripen: $4000, prix de l'heure de vol du Rafale: $14000 MDR !  :lol:

ça va tout etre a l'avenant. Les saxons appellent ça "méthode commerciale agressive", chez nous ça s'appelle "mensonge". Mais SAAB est pret a tout pour gagner deux ans de plus de survie.

Au final les Suisses auront soit un Tiger NG soit ils ont pas fini de raquer et ça leur reviendra aussi cher que le Rafale.

Ils avaient prévenus qu'il fallait pas venir avec un avion en papier et on finit par en choisir un après qu'on se soit fendu en quatre pour présenter l'AESA. Se foutent de notre gueule ou quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimais bien moi le Tiger de la patrouille de suisse et son bruit de réacteur si caractéristique (et si différent du grondement bestial du F/A18).

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que le fameux "radar AESA du Gripen" n'a jamais été intégré à une cellule de Gripen. Je me demande même s'ils en ont un exemplaire à monter sur un avion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il est dans le protoype du Gripen NG (sur la base du gripen actuel), ils l'avaient montré aux indiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne m'en rappelais plus. Il est opérationnel ce radar finalement ? Ils l'ont testé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,531
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries