Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

il y a 1 minute, gustave a dit :

Il faut se garder de juger hâtivement des choses dont on ignore presque tout. 
Pour l’adaptation oui, comme tout le monde ! Mais je pense que leur acceptation des pertes est très élevée…

La difficulté pour eux c'est que ce n'est pas le gabarit du rebelle centrafricain qu'ils ont en face. Après je pense qu'il vont tenir tant que le régime malien survivra quitte à se replier dans un bastion autour de la capitale. Le gros du boulot va désormais reposer sur les fama.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Heorl a dit :

Fama qui comme chacun sait sont bien plus compétents que Wagner...

Je prends les paris : qui donne les djihadistes devant Tombouctou avant Noël ? :rolleyes:

Pas moi. Je pense que ça va prendre plus de temps à pourrir, notamment dans les campagnes. Sachant en plus que ça métastase dans les pays voisins et qu'il faut que les islamistes locaux trouvent un moyen de s'arranger (ou d'éliminer) les Touaregs.

Et puis, il vaut mieux parfois s'accommoder d'un État en agonie : ça peut rapporter plus.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Heorl a dit :

Fama qui comme chacun sait sont bien plus compétents que Wagner...

Je prends les paris : qui donne les djihadistes devant Tombouctou avant Noël ? :rolleyes:

Ils attendront que le pouvoir central s'effondre et soit suffisamment affaibli. Et là, il y aura peut être un rezzoug sur la capitale. C'est pour cela que nous sommes intervenu initialement. Le souci est que nous ne pourrons intervenir de la même façon la prochaine fois. Primo car avec encore moins de présence sur place, ce serait encore plus difficile d'intervenir. Ensuite car il faut s'attendre à quelques MANPADS ce coup-ci. Finalement, car cela m'étonnerait que nous sauvions le pouvoir actuel qui nous a mis dehors.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Fanch a dit :

Ils avaient bien réussi à trouver un terrain d'entente en 2012 (indépendance de l'AZAWAD)

Certes. Mais depuis, le champ des possibilités s'est très largement ouvert en leur faveur.

En fait, il me semble plus envisageable que les pro-AZAWAD finissent par se rapprocher vraiment de la junte pour sauver leur peau. Ça a déjà commencé ce me semble, notamment sur l'intégration de Touaregs aux FAMa.

Link to comment
Share on other sites

Depuis des années il y a une diversité ehnique au sein des FAMa (certes avec parfois des problèmes de traitement).

Mais j'ai toujours un peu de mal avec le fait de présenter les problèmes du Mali comme relevant principalement des islamistes. Parfois certaines exactions sont bien vite attribuées aux islamistes alors qu'elles relèveraient plus d'un "classique" différent ethnique. Et même si le pays arrive à se débarasser des islamistes (domaine du rêve vu la situation actuelle), ce n'est pas pour ça que les peuls et les doghons vivront en paix ou que les touaregs oublieront les revendications sur l'Azawad.  

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 

https://www.spiegel.de/ausland/mali-bundeswehr-entdeckt-offenbar-russische-einsatzkraefte-auf-flughafen-a-6a065216-ccba-48fd-a2ef-f4fdf3f421ad

L'armée allemande découvre apparemment des forces d'intervention russes sur un aéroport au Mali

Alors que la France a retiré son armée du Mali lundi, des forces d'intervention russes sont probablement arrivées le même jour sur une base militaire. Des soldats allemands et britanniques ont observé les unités en train de décharger un avion.

Après le retrait des troupes françaises lundi, le Mali coopère de plus en plus ouvertement avec la Russie.

Selon une lettre du commandement opérationnel de la Bundeswehr adressée à la commission de la défense et à la commission des affaires étrangères du Bundestag, dont le SPIEGEL a obtenu une copie, des soldats russes sont apparus à l'aéroport de Gao au Mali quelques heures seulement après la fin de l'intervention française. Sur cet aéroport donc, qui jouxte directement le camp Castor, où se trouvent la plupart des quelque 1100 soldats de la Bundeswehr stationnés au Mali.


Selon le commandement des opérations, les forces allemandes et britanniques de la mission de l'ONU Minusma ont repéré lundi vers 11 heures "20 à 30 personnes en uniforme militaire" sur le site de l'aéroport. Elles n'auraient pas pu être attribuées aux forces armées maliennes. Il s'agissait "presque certainement" de membres des forces de sécurité russes, précise la lettre.

Deux avions de combat, dont un de type L-39 Albatros, auraient été découverts sur le terrain d'aviation et dans un hangar. "La semaine dernière, des avions de type L-39 Albatros ont été remis par la Russie aux forces armées maliennes à grand renfort de publicité", indique l'armée allemande. On part du principe que l'exploitation des L-39 ne peut pas être assurée par du personnel malien et qu'elle doit donc être prise en charge par des unités russes. On ne sait toutefois pas quelles tâches les forces russes devraient assumer à Gao.

Le ministère de la Défense confirme la présence de troupes étrangères à Gao
Interrogé par le SPIEGEL, un porte-parole du ministère allemand de la Défense a confirmé l'arrivée d'un "avion d'entraînement et de combat terrestre de type L-39 des forces armées maliennes", qui pourrait être le jet remis par la Russie. On aurait également connaissance de plusieurs dizaines de forces qui ne pourraient pas être attribuées à l'armée malienne. Les rapports sont actuellement "examinés de manière intensive avec le contingent et nos partenaires", a-t-on précisé.

Les nouveaux développements ont suscité l'inquiétude du gouvernement fédéral. L'environnement de la mission s'en trouve modifié, a-t-on appris mardi au ministère allemand des Affaires étrangères. La présence de forces russes à Gao est considérée d'un œil critique et l'on s'efforce de clarifier les tenants et aboutissants de la situation en échangeant avec le gouvernement malien et les Nations unies.

La maison de la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock (Verts) fait jusqu'à présent la promotion véhémente d'une poursuite de l'engagement allemand au Mali, en Afrique de l'Ouest. L'Allemagne est le plus grand fournisseur de troupes de la mission de l'ONU Minusma. Cependant, la présence allemande est actuellement sur la sellette suite aux nombreuses tracasseries du gouvernement militaire malien.

Selon la lettre de l'Einsatzführungskommando, la conduite des opérations du contingent allemand n'est pas affectée "pour le moment" par la présence russe. Au sein du gouvernement fédéral, rien n'indique que les Russes soient engagés pour l'exploitation et la sécurité de l'aéroport. Une telle mesure scellerait sans doute la fin de la mission de la Minusma.

La présidente de la commission de la défense, Marie-Agnes Strack-Zimmermann, appelle à la prudence : "Ce que l'on observe au Mali n'est pas vraiment surprenant", a déclaré la politicienne du FDP au SPIEGEL. "La Russie va essayer de combler le vide que les pays occidentaux ont laissé se créer en se retirant du Mali. C'est pourquoi chaque pas de la part de notre engagement dans le cadre de la Minusma doit être mûrement réfléchi".

Critique de l'opposition
L'opposition reproche en revanche au gouvernement fédéral de faire du dilatoire : "Au sein des feux de signalisation, il n'y a pas de ligne claire dans la gestion de la situation difficile au Mali, mais seulement des positions non concertées du ministère de la Défense et du ministère des Affaires étrangères", a déclaré Henning Otte (CDU), vice-président de la commission de la Défense, au journal SPIEGEL. "Le gouvernement doit enfin poser des conditions concrètes au gouvernement malien, sous lesquelles la mission suspendue pourrait éventuellement être reprise ou devrait être totalement abandonnée", a ajouté Otte.

L'armée allemande émet des hypothèses sur les objectifs poursuivis par le gouvernement militaire malien avec le soutien russe. Selon le rapport, les forces armées maliennes souhaitaient continuer à étendre leur zone d'opération dans le nord-est du pays. Les camps de campagne autrefois occupés par la France seraient ainsi directement pris en charge.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Mangouste a dit :

La difficulté pour eux c'est que ce n'est pas le gabarit du rebelle centrafricain qu'ils ont en face.

Parce que les rebelles centrafricains sont une bande de joyeux drilles selon toi? Wagner est ou a été également engagé en Libye, en Syrie, au Soudan, entre autres, et maintenant en Ukraine. Il est tout à fait possible qu'ils ne parviennent pas à maintenir le pouvoir malien, tout à fait probable qu'ils ne viennent pas à bout des insurrections autonomistes ou djihadistes, mais imaginer qu'ils sont terrorisés par ces groupes ou vont renoncer parce qu'ils ont quelques (à leur échelle) tués est tout à fait illusoire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, gustave a dit :

Parce que les rebelles centrafricains sont une bande de joyeux drilles selon toi? Wagner est ou a été également engagé en Libye, en Syrie, au Soudan, entre autres, et maintenant en Ukraine. Il est tout à fait possible qu'ils ne parviennent pas à maintenir le pouvoir malien, tout à fait probable qu'ils ne viennent pas à bout des insurrections autonomistes ou djihadistes, mais imaginer qu'ils sont terrorisés par ces groupes ou vont renoncer parce qu'ils ont quelques (à leur échelle) tués est tout à fait illusoire.

 Je confirme penser que la situation sera plus complexe qu'en RCA pour eux. Par contre je ne vois pas où j'ai écris ou laisser penser qu'ils seraient terrorisés ou qu'ils allaient renoncer. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, gustave a dit :

Parce que les rebelles centrafricains sont une bande de joyeux drilles selon toi?

La séléka? Ce sont surtout des lâches. Pas assez fanatisés, contrairement à de vrais terroristes islamistes, pour être en mesure d'aller tenir tête à des mercenaires.

C'est bien pour ça que Sangaris a fonctionné au début: l'interposition marchait parce que l'ennemi n'engageait pas nos forces outre-mesure et se repliait après s'être fait étrier. Le pays était aussi plus petit. De même l'ennemi était une force constituée avec uniformes, chaîne de commandement, etc. Et ils étaient financés par des états et non par des groupes non-étatiques... Donc remonter la chaîne pour aller discuter avec leurs commanditaires était plus aisé.

On a malgré tout tenté de faire du "en même temps" en ciblant les milices anti-balaka ("anti-machette", parce que les séléka et compagnie adoraient couper des mains) en jouant la fibre du "les torts sont partagés blablabla" et ça a superbement foiré... Bilan on a été virés au profit des wagnerites avec la russie derrière se frottant les mains à l'idée de s'accaparer or diamants terres rares etc, que les centrafricains sont évidemment très heureux d'offrir aux russes parce que cette fois c'est pas du "colonialisme" vous comprenez... :laugh:

al qaida l'eigs et compagnie au mali, c'est très différent. Même si le terrain est plus favorable dans le désert et même dans le bush avec des moyens adaptés, c'est comme au Niger à tongo tongo: les terroristes se foutent de savoir si en face c'est des super soldats de la mort avec des gros muscles et des gros flingues, et même pire, ça les motive à tenter le diable pour marquer des points. Parce que la vie de leurs soutiens n'a aucune valeur pour eux, et pour cause: ils ont des nouveaux candidats à ne plus savoir qu'en faire grâce à la politique de bamako. Et si ils meurent au combat tant mieux également: ça leur permet d'aller au paradis.

Bref.

Le seul point rigolo à la fin de cette histoire ce sera de voir la junte réclamer l'asile politique en France, ou alors essayer la russie et potentiellement se faire jeter dehors car ils n'y aura aucun intérêt pour les russes à les garder sous le coude à l'âge où internet permet de créer des "hommes forts" à la volée... Pour le reste ça sera un Afghanistan-bis aux proportions épiques...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Patrick a dit :

Pour le reste ça sera un Afghanistan-bis aux proportions épiques...

Ou simplement un "Nigeria" bis. Et le Nigeria se gère tout seul sans que les Anglais se sentent le besoin d'intervenir (non qu'ils y soient forcément les bienvenus).

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Kelkin a dit :

J'aime bien comment il s'affiche avec le drapeau russe épinglé sur sa poitrine.

Il ne leur reste plus que ça : se lier avec la Russie qui va devenir leur unique bailleur de fonds, leur seul appui militaire (à voir ce que vont faire les soldats américains à Gao) et crier très fort sur le panafricanisme anti-colonialiste et le multilatéralisme multipolaire qui libèrera les peuples de l'oppression occidentale et amènera au salut. Ils vont peut-être même invoquer les mânes de Thomas Sankara et de Ménélik II pour faire plus authentique.

Edited by Ciders
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Ciders a dit :

Il ne leur reste plus que ça : se lier avec la Russie qui va devenir leur unique bailleur de fonds, leur seul appui militaire (à voir ce que vont faire les soldats américains à Gao) et crier très fort sur le panafricanisme anti-colonialiste et le multilatéralisme multipolaire qui libèrera les peuples de l'oppression occidentale et amènera au salut. Ils vont peut-être même invoquer les mânes de Thomas Sankara et de Ménélik II pour faire plus authentique.

Il reste encore  des allemands ainsi que quelques autres européens dans le cadre de la MINUSMA.
L'objectif russe pourrait être de semer la dissension entre la France et ses alliés, mais certains intérêts anglo-saxons ont probablement aussi tout intérêt à s'assurer une place au soleil là-bas.
L'objectif français pourrait être de faire comprendre que rester auprès de la junte = prendre fait et cause pour des génocidaires qui font le lit du terrorisme. À voir si ça fonctionne.
Ils pourraient aussi s'acoquiner avec les chinois qui sont déjà en train de les piller sans vergogne en empoisonnant leurs terres à l'arsenic pour y trouver de l'or (et tant pis pour la population civile).

...

On aurait du exiger de ne négocier un quelconque retrait qu'avec un gouvernement élu, et pas avec une junte de débiles en uniformes dépareillés.
La "transition" c'est du flan complet. C'était un putsch. Un coup d'état.
Croire qu'on nous laisserait tranquilles si on se contentait de partir c'était faire preuve de naïveté.

Link to comment
Share on other sites

Les allemands sont aussi bloqué par la junte et commence à vouloir retirer ses billes :

https://information.tv5monde.com/info/mali-l-allemagne-suspend-ses-operations-militaires-apres-un-nouveau-refus-de-survol-ministere

Et l'inculpation de 49 militaires ivoiriens montre que Bamako veut vraiment s'isoler :

https://information.tv5monde.com/afrique/mali-les-49-soldats-ivoiriens-ont-ete-ecroues-467913

"Les 49 militaires ivoiriens ont été inculpés vendredi pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’état » et mis sous mandat de dépôt", selon une source judiciaire malienne proche du dossier. Un proche collaborateur du procureur a confirmé l’information à l'AFP.

Abidjan nie qu’ils soient des "mercenaires" et assure que ces soldats étaient en mission pour les Nations unies, dans le cadre d'opérations de soutien logistique à la Mission des Nations unies au Mali (Minusma). Elle exige leur libération.

Le Mali a exigé que la Côte d'Ivoire reconnaisse sa responsabilité et exprime "des regrets" pour le déploiement de soldats sur son territoire sans cadre légal, selon des sources diplomatiques proches des négociations.

Bamako demande également à Abidjan de lui livrer des personnalités maliennes présentes en Côte d'Ivoire et recherchées par la justice du Mali, selon ces sources.

Autant de conditions rejetées par le gouvernement ivoirien, qui a affirmé que le processus de libération "sera peut-être long".

Cette affaire illustre les tensions entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Cette dernière est accusée par Bamako d’avoir incité ses partenaires ouest-africains à durcir les sanctions contre les militaires maliens auteurs de deux coups d’Etat depuis 2020. Les sanctions ont finalement levées début juillet.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Claudio Lopez a dit :

Bref, ils vont toujours balancer leurs venins et essayer de pourrir nos relations avec les pays voisins

J'ai plutôt l'impression qu'ils essayent de pourrir leurs relations avec les pays voisins. La junte semble bien décidée à brûler tous les ponts sauf celui avec la Russie (et la Chine). Je ne peux que leur souhaiter une réussite totale dans cet exercice diplomatique.

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...