Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

La bataille de Fallujah !!!

LOL les mecs faut arrêter 5 minutes.

Pour le moment il n'y a pas de combat a Diabaly.

Les FS francaise semble faire de reconnaissance et de l'observation d'artillerie, de maniere a empecher les islmistes de bouger trop facilement et de cibler les point d'appui islamistes pour l'aviation.

De le coté les islamistes semble se retrancher dans la ville, en aménageant les bâtiments comme "bunker".

Visiblement un assaut sur la ville n'est pas du tout une priorité. La priorité semble etre de fixer le front, d'interdire au djihadiste de manoeuvrer dans l'ouest le long de la frontiere mauritanienne.Cela explique que les troupe régulière transforme les point stratégique, pont, noeud routier majeure, ville, en place forte, et laisse les spéciaux suivre les djihadiste pour anticiper leur intention et a l'occasion les bombarder.

Je sens bien une ambiance chasse a cours... avec le tarissement du flux logistique, les djihadiste essoufflé vont finir par arrêter de courir, les chiens finiront le travail sous le couvert des buissons.

Link to comment
Share on other sites

Un ZSU 23-4 çà vaut son AASM ou sa GBU en priorité vu le danger que représente cette saloperie notamment sur cible faiblement blindée

Ce qui fait la force des islamistes c'est leur capacité à manoeuvrer, se déplacer rapidement, frapper par surprise et se planquer entre deux escape. S'ils sont fixés ils perdent cet avantage redoutable.

Après pour les maison bunkerisées il y a des truc qui s'appellent AASM et GBU il paraît que çà marche du feu de dieu et que de plus même avec corps inerte c'est efficace

Link to comment
Share on other sites

Pour le moment il n'y a pas de combat a Diabaly.

Les FS francaise semble faire de reconnaissance et de l'observation d'artillerie, de maniere a empecher les islmistes de bouger trop facilement et de cibler les point d'appui islamistes pour l'aviation.

De le coté les islamistes semble se retrancher dans la ville, en aménageant les bâtiments comme "bunker".

Visiblement un assaut sur la ville n'est pas du tout une priorité. La priorité semble etre de fixer le front, d'interdire au djihadiste de manoeuvrer dans l'ouest le long de la frontiere mauritanienne.Cela explique que les troupe régulière transforme les point stratégique, pont, noeud routier majeure, ville, en place forte, et laisse les spéciaux suivre les djihadiste pour anticiper leur intention et a l'occasion les bombarder.

Je sens bien une ambiance chasse a cours...

Pourtant n'y avait-il pas des dépêches faisant état d'engagements à courte portée dans les environs de Diabaly par les FS ? Je comprends d'ailleurs pas comment on peut à la fois fixer un front, sécuriser les principaux noeuds, et garder de la mobilité nécessaire pour éviter aux barbus l'avantage de l'initiative.... Surtout si les FS n'attaquent pas. Un éclairage tactique bienvenu pour ma lanterne !

Link to comment
Share on other sites

Après pour les maison bunkerisées il y a des truc qui s'appellent AASM et GBU il paraît que çà marche du feu de dieu et que de plus même avec corps inerte c'est efficace

Vu le bâti malien on peut même laisser l'artillerie s'aguerrir tranquille, c'est moins cher et ça laisse les jet s’occuper des cible mobile plus menaçante.

On sait si un peu d'artillerie a été envoyé la bas? pour l'instant je n'ai pas l'impression. Reste que ce n'est probablement pas la priorité.

Link to comment
Share on other sites

[...]

Après pour les maison bunkerisées il y a des truc qui s'appellent AASM et GBU il paraît que çà marche du feu de dieu et que de plus même avec corps inerte c'est efficace

Pascal, aurais-tu quelque chose à nous dire ?? J'avais lu dans un air et couscous à l'époque d'Harmattan que cette solution avait été envisagé par l'EMA pour plusieurs raisons (cout, encore que, faible dommages collatéraux etc...). A-t-on pu qualifier et industrialiser cette option ?

Link to comment
Share on other sites

Vu le bâti malien on peut même laisser l'artillerie s'aguerrir tranquille, c'est moins cher et ça laisse les jet s’occuper des cible mobile plus menaçante.

On sait si un peu d'artillerie a été envoyé la bas? pour l'instant je n'ai pas l'impression. Reste que ce n'est probablement pas la priorité.

Mortier uniquement pour l'artillerie.

Link to comment
Share on other sites

Ils décrivent un petit peu les combats en cours à Diabaly.

http://www.nytimes.com/2013/01/18/world/africa/france-mali-intervention.html?ref=global-home

Beyond that, a Malian colonel said that his army’s ground troops had joined French forces on Wednesday and ringed the village of Diabaly, which Islamist fighters had seized the day before. Now, he said, they were trying to extricate the militants, who had taken over homes and ensconced themselves, managing to stay put despite hours of airstrikes by French warplanes the night before.

“It’s a very specialized kind of war,” the colonel said about the effort to dislodge the militants. “The town is surrounded.” Residents fleeing the town told French broadcasters that the insurgents were still in control there on Thursday.

The fighting took place for much of the day, another top-ranking Malian officer said, confirming that French ground forces had engaged in combat alongside Malian soldiers against the jihadists entrenched in Diabaly.

Link to comment
Share on other sites

Falloudja.... On connait cette ville depuis sa bataille ! (mais je comprends ton argument, sur le fait que c'est ne pas la même taille, donc pas le même enjeu ici). Le problème avec tes alternatives, au coup d'après, c'est soit on livre bataille pour la capitale seulement (mais alors, à quoi bon défendre la capitale, qui se trouve en bout de course dans la conquête du pays), soit on abandonne le pays entier (je vous passe les accords de défense), et on oublie tout espoir de renvoyer nos ressortissants à leur emploi, et leur famille, dans ce qui serait devenu un Mali-stan.

Tu as peur d'un Mali-stan? Je rappelle qu'avant leur attaque, les islamistes contrôlaient déjà les deux tiers du pays. Qu'ils prennent deux ou trois ville de plus ne change pas la donne géopolitique au Sahel. Il est surtout primordial de tenir la capitale. Crois-tu que les ricains sont prêts de lâcher Kaboul?

Link to comment
Share on other sites

A long terme, même si les islamistes sont écrabouillés/décapités etc. ET qu'il y a bien des richesses minières dans le Nord Mali, quelle compagnie prendra le risque de vouloir aller les exploiter? Une source de revenus pour un des pays les plus pauvres au monde...

Link to comment
Share on other sites

Une analyse pas conne qui rejoint un peu ce qu'on dit sur le manque de capacité d'analyse de la France :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/17/l-intenable-solitude-francaise-au-mali_1818193_3232.html

Ben voyons, sont laïus est quand même passablement orienté !

Il oublie de préciser que l'intervention en Libye s'est faite sous l'égide ONU/OTAN bien que l'on soit intervenu en premier (avec un large consensus politique) pour arrêter les palabres et agir avant le massacre (version officielle).

Après il faut être un benêt pour ne croire qu'à la défense de la veuve et de l'orphelin et nier tout intérêts comme si c'était une maladie honteuse.

 

L'après guerre était pourtant prévisible comme vu en Irak ou dans d'autres conflits Africains et même Européens (Kosovo).

Cependant, la part du gâteau ne semble pas avoir profité pleinement à ceux qui se sont le plus investit.

En effet, il apparait que le bénéfice en revient à ceux qui ont navigué en sous mains sans se "mouiller" je dirais : comme d'habitude.

Cette façon de faire à un terme :diplomatie

L’intérêt réel des peuples ou de leur devenir ne sont jamais les préoccupations premières surtout dans l'urgence.

Si ça l'était, comment obliger des gens qui se détestent depuis des siècles à évoluer radicalement et se supporter du jour au lendemain alors qu'un lourd contentieux demeure?

Par la contrainte ?

En stationnant une force d'interposition pendant des lustres sans que l'on ait la certitude que les choses changes ?

Imposer notre modèle et se refaire taxer de colonialistes alors qu'il nous a fallu des siècles pour en arriver ou nous sommes ?

Et pour arriver à faire quoi ?

Une union Européenne aux forceps ou chaque pays s'évertue quand il le peut à tirer le maximum de l'autre en évitant de faire des concessions.

Une grande communauté qui est paradoxalement en compétition permanente alors qu'il faudrait se serrer les coudes !

La question serait de savoir pourquoi nous nous n'y arrivons pas avant de faire la leçon ailleurs !

 

Link to comment
Share on other sites

A long terme, même si les islamistes sont écrabouillés/décapités etc. ET qu'il y a bien des richesses minières dans le Nord Mali, quelle compagnie prendra le risque de vouloir aller les exploiter? Une source de revenus pour un des pays les plus pauvres au monde...

Humour noir On/

BP et Sonatrach

Off/

Pour ce qui est de la capital, oui il faut la protéger. Mais non, même avec 2/3 du pays sous leur contrôle avant intervention, on ne pouvait parler de Mali-stan, c'est à dire, un territoire grosso modo situé sur les frontières du Mali, filière d'exportation active du Jihad (pour l'instant, on dirait qu'il cherche à importer les combattants plutot que l'inverse !), prosélytisme via des madrasas, complaisance des pays voisins... C'est peut être parce qu'il leur manquait un peu tout çà qu'il a été décidé de pousser jusqu'à Bamako, et heureusement qu'on ne les a pas stoppé juste aux portes de la capitale: le chemin de reconquête n'en n'aurait été que plus long !

Link to comment
Share on other sites

La France, jusqu’ici seule sur le champs de bataille avec des soldats maliens, ne désespère pas d’obtenir des renforts combattants de ses partenaires de l’UE afin de reconquérir le Nord du pays. « Il n’est pas du tout exclu que les Européens viennent nous aider avec des troupes combattantes, même s’il n’y a pas encore d’offres précise en ce sens », a fait savoir Laurent Fabius au Figaro, à l’issue d’un rendez-vous d’urgence des vingt-sept ministres des affaires étrangères à Bruxelles.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/17/97001-20130117FILWWW00564-mali-possibles-renforts-de-l-ue-fabius.php

Link to comment
Share on other sites

On parle assez peu des découvertes de ressources naturelles abondantes au Mali ces dernières années (cf les faibles sources internet...). Petrole gaz et même or...

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/02/17/2408418_le-sahel-nouvel-eldorado-de-l-or-noir.html

http://www.leblogfinance.com/2013/01/mali-un-pays-riche-en-petrole-en-gaz-et-en-mines-dor.html

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Comme évoqué ci-dessous, l avantage des islamistes est leur mobilité.

S'ils s'enracinent ds une ville, c'est le début de la fin.

slt

comme tu le dis, les islamistes sont très mobiles.

j'ai une question pour les pro. est qu'on est pas un peu trop lourd. des VAB, des sagaies, c'est peut être bien pour prendre le contrôle d'une ville mais dans le désert? les islamistes ont des pick-up armé très mobiles. ne serait-il pas temps de sortir les VLRA pour crapahuter dans le désert?

Link to comment
Share on other sites

Les medias parlent de guerilla qui peut se cacher dans la population.

Heuuu... ils ne viennent pas vraiment du coin ces gens là. Ils sont repérés dès le début.

Donc si la population ne souhaite pas les protéger, les cacher, ils n'ont qu'une seule solution: la fuite.

Link to comment
Share on other sites

Les medias parlent de guerilla qui peut se cacher dans la population.

Heuuu... ils ne viennent pas vraiment du coin ces gens là. Ils sont repérés dès le début.

Donc si la population ne souhaite pas les protéger, les cacher, ils n'ont qu'une seule solution: la fuite.

le nord du Mali n'est pas "noir" ! donc oui ils peuvent se fondre dans la population !

de plus beaucoup sont........Malien !!

Link to comment
Share on other sites

slt

comme tu le dis, les islamistes sont très mobiles.

j'ai une question pour les pro. est qu'on est pas un peu trop lourd. des VAB, des sagaies, c'est peut être bien pour prendre le contrôle d'une ville mais dans le désert? les islamistes ont des pick-up armé très mobiles. ne serait-il pas temps de sortir les VLRA pour crapahuter dans le désert?

Ne pas oublier quand même qu'il faut pouvoir disposer d'une bonne puissance de feu et de blindage si on veut limiter la casse côté occidental.

Link to comment
Share on other sites

Une certaine presse anglo-saxonne ferait mieux de se renseigner un peu. On n'avait pas le choix, fallait y aller ou sans cela les 6000 Français de Bamako seraient aujourd'hui autant d'otages des Islamistes qui fonçaient droit vers la capitale (sur deux axes) quand on est intervenus. C'est l'argument principal que nous avons et tout le monde peut le comprendre.

Mon Colonel Joël dit l'Alsacien par Philippe, de l'autre côté du Rhin ,un peu d'humour pour détendre l'atmosphère et faire redescendre la pression (une bière pour mon Jojo)  :lol: http://www.dsi-presse.com/?p=5568#more-5568 Rien de meilleur que de faire parler Carl Von C

Il y a des jours où le vieux Prussien que je suis voudrait un peu plus encore être né en France. Serval, c’est un concentré de culture militaire française : rapide, félin, manœuvrier, motivé et agressif juste ce qu’il faut. Bon, d’accord, un peu « système D » aussi. Mais bon, ça fait partie de notre folklore et, de toute façon, si ça marche, c’est que c’est une bonne solution. Bon, d’accord, on a aussi entendu un beau florilège de bêtises éhontées – ça, c’est pour notre culture du débat – dont on aimerait que les auteurs rejoignent le cimetière des éléphants.

Florilège. A tout seigneur, tout honneur. Valery Giscard d’Estaing déclarant que Serval pose la question d’un risque néocolonialiste, brûlant ce qu’il a adoré et ne réalisant pas vraiment qu’on a compris que ce serait dur, long et que la tentation de nous barrer agitera certainement la sphère politique après l’unanimité de façade. Ce député européen également, cité par Le Monde et indiquant que le problème de l’UE, c’est qu’il n’y a pas de forces européennes. Bien essayé, il y en a juste 33. C’est juste qu’on les vide de leur substance à coup de réductions budgétaires et qu’en prime, on ne les utilise pas. Allez, au plan politique toujours, quelques perles, mais cette fois au niveau des chefs d’Etat.

Commençons par notre propre com’ : l’ennemi est un terroriste. Pas un islamiste, pas un djihadiste, non, un terroriste. Bon, les gars, vous avez intégré la leçon « construire la menace » mais Serval vous a pris au dépourvu avant le module « art de la guerre ». Ce qu’AQMI, MUJUAO et les sardines en folie font, c’est de la guérilla. C’est d’ailleurs pour ça qu’on peut les « détruire » (le très poutinien F. Hollande – on ne sait pas si ce sera jusque dans les commodités. En même temps, dans le désert…) sans que Vergès la ramène.

Au moins l’amiral Guillaud relève-t-il le niveau, parce qu’il y en a qui dorment au fond de la classe, n’est-ce pas, François ? Politique toujours, la plus grosse farce sera allemande : Merkel faisant la leçon aux Européens, les islamistes étant « une menace pour l’Europe » mais accordant généreusement l’envoi de deux Transall. Dès lors que, pour l’Allemagne « la situation dans la région fait partie de sa propre situation sécuritaire », Moltke, Scharnhorst et moi-même présentons nos condoléances à la Raison, à l’Allemagne et au peuple allemand.

Au fait, la prochaine fois, venez à poil : avec deux Transall, vous êtes déjà en string. D’ailleurs, présentons aussi nos condoléances à nos voisins européens : autant de dépenses pour quelques C-130 et de la logistique tout en se gargarisant de la prochaine mission de formation de l’armée malienne (formation terminée en septembre), c’est… comment dire ? Si ces pays s’en fichaient, je ne râlerais pas. Mais non, ils ont conscience de l’urgence. Les gars, vous vous rendez compte que vous êtes déjà morts ? Vous avez les banques, les services et de beaux Etats-providence surendettés. Mais vous n’avez plus que cela.

Attendez, il y en a aussi pour une autre catégorie d’éléphants : les journalistes ! Passons sur l’AFP(resque) signalant des combats et corps à corps entre forces spéciales et islamistes. Amusant. Un autre : le gros problème pour la France serait une concentration des forces ennemies. Banane. Triste banane. On n’attend que ça (mais on peut rêver) ! Il y a également le traditionnel « risque d’enlisement », avec un record à la clé : apparu après seulement 48 heures d’opérations, il démontre qu’on a un vrai problème avec l’enseignement primaire.

Moins amusant, la pathétique course au scoop qui risque de mettre en danger nos propres hommes en révélant, même indirectement des positions. Lorsque les reportages ne signalent pas le départ d’une colonne de nos forces pour tel endroit. Rien de neuf malheureusement. Mon redac’ chef relatait une conversation avec une journaliste de France 24 durant Harmattan, durant laquelle la brave dame lui racontait que le droit à l’information primait toute autre considération. Bel esprit. Carl est un ami des animaux et l’éléphant est très sympathique. Mais franchement, un éléphant, vous lui filez des cacahuètes, de l’amour et beaucoup de sopalin. Vous n’en faites pas une élite…

Carl.

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,942
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...