On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

Pour le moment, il semble que rien ne soit décidé sur la durée du nouveau délais: 
Emmanuel Macron et Mark Rutte, le Premier ministre hollandais, sont les seuls à défendre un court report du Brexit qui n'empiète pas sur la Commission von der Leyen.  (...)

Révélation

Comme au printemps, Emmanuel Macron défend une ligne dure sur le report à accorder aux Britanniques pour adopter l'accord de retrait. Le président français est presque seul sur cette ligne. Seul son allié libéral, Marc Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, se bat à ses côtés contre l'Allemagne et l'ensemble des autres États membres, partisans d'un délai à trois mois. (...)
Déjà au printemps, alors que le président du Conseil, Donald Tusk, envisageait d'accorder un an supplémentaire au-delà du 31 mars, Emmanuel Macron avait bataillé pour ramener le deadline à la date du 31 octobre. (...)
 tout ce que Macron souhaitait éviter au printemps dernier peut se réaliser : le Royaume-Uni peut, par son inertie et son incapacité à sortir de l'UE de manière ordonnée, parasiter le fonctionnement de l'Union européenne au moment crucial où Urusula von der Leyen cherche à la relancer... Inextricable, comme d'habitude. Dans les débats, Emmanuel Macron durcit le ton. Mark Rutte le soutient. Le report doit se décider à l'unanimité. Deux pays peuvent-ils tenir face aux vingt-cinq autres ? Pour l'instant, tout est bloqué.
https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/brexit-macron-et-rutte-seuls-contre-tous-25-10-2019-2343578_1897.php

Au moins, sur ce coup-là, on est pas tous seuls. Par contre, ça pulvérise la fable des tabloïds comme quoi Johnson ferait appel à la Hongrie ou à la Pologne. Sur le fond, je ne m'attend pas à un miracle, mais le précédent du printemps dernier me laisse espérer qu'on obtiendra quelque chose.

Après, c'est de la diplomatie et du rapport de force, ce qu'on cède d'un côté, on le récupère de l'autre. Si l'Allemagne veut absolument trois mois, il va falloir qu'elle offre quelque chose en contrepartie.
J'espère juste que les médias nous présenteront les choses de manière pas trop baisée :angry:. J'ai encore en travers de la gorge les articles sur les méchants français qui ont refusé que l'UE s'ouvre à la Macédoine, alors qu'en fait, l'origine du problème se trouvait dans le nouveau budget jugé insuffisant pour cette élargissement (d'où la phrase de Macron "si on agrandit la tartine sans mettre plus de beurre, la tartine finit avec un goût de pain") Les journalistes se sont focalisés sur notre président, alors qu'Angela-conscience-de-l'Europe se trouvait en pointe du combat pour un budget restreint. Sur ce coup j'ai trouvé l'Elysée nettement plus cohérent que la chancellerie berlinoise.
Souhaitons que les médias bossent un peu leur sujet, cette fois ... :ph34r:

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Tancrède a dit :

On sera sans doute morts de vieillesse d'ici là.... 

Et puis.... Bonbons :smile:???!!! 

Il faut faire confiance aux nouvelles générations !

142a5d04e4f4a854944a914079fe25b90488f4ed

"Mon père était un négociateur du Brexit. Et son père avant lui"

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Desty-N a dit :

Emmanuel Macron et Mark Rutte, le Premier ministre hollandais, sont les seuls à défendre un court report du Brexit qui n'empiète pas sur la Commission von der Leyen.

À ce sujet :

https://www.washingtonpost.com/business/the-latest-eu-commission-head-british-commissioner-a-must/2019/10/24/fd13dd78-f652-11e9-b2d2-1f37c9d82dbb_story.html (24 octobre 2019)

Ursula von der Leyen a déclaré jeudi à Helsinki que si la Grande-Bretagne obtient une prolongation et reste dans l'Union européenne après la fin du mois, "alors, bien sûr, je demanderais au Royaume-Uni d'envoyer un commissaire" à Bruxelles.

 

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Wallaby a dit :

À ce sujet :

https://www.washingtonpost.com/business/the-latest-eu-commission-head-british-commissioner-a-must/2019/10/24/fd13dd78-f652-11e9-b2d2-1f37c9d82dbb_story.html (24 octobre 2019)

Ursula von der Leyen a déclaré jeudi à Helsinki que si la Grande-Bretagne obtient une prolongation et reste dans l'Union européenne après la fin du mois, "alors, bien sûr, je demanderais au Royaume-Uni d'envoyer un commissaire" à Bruxelles.

Pas étonnant qu'on soit aussi nuls à l'international avec des décisions pareilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Ciders a dit :

Pas étonnant qu'on soit aussi nuls à l'international avec des décisions pareilles.

Von der Leyen n'a pas le choix. De ce que j'ai compris, c'est une exigence légale que tout pays membre ait son propre commissaire. Du coup, si le RU est toujours dans l'UE au 1er décembre, impossible d'y couper.

Cela dit... c'est un "Si".

 

Il y a 5 heures, Desty-N a dit :

Emmanuel Macron et Mark Rutte, le Premier ministre hollandais, sont les seuls à défendre un court report du Brexit qui n'empiète pas sur la Commission von der Leyen.  (...)

Dans les débats, Emmanuel Macron durcit le ton. Mark Rutte le soutient. Le report doit se décider à l'unanimité. Deux pays peuvent-ils tenir face aux vingt-cinq autres ? Pour l'instant, tout est bloqué.

Présenté comme ça "Deux contre vingt-cinq", ça a l'air mal parti en effet.

Oui, mais l'unanimité est nécessaire. Si les uns mettent leur veto à un report de 3 mois, pendant que les autres mettent leur veto à un report de 2 semaines, ça risque de se terminer jeudi soir, et par une belle sortie en catastrophe type No Deal !

Du coup, la question est de savoir qui va céder le premier. C'est une version du "jeu de la poule mouillée" : deux voitures foncent l'une vers l'autre, et le premier à changer de trajectoire est la poule mouillée, c'est lui qui a perdu... enfin, sauf si personne n'en change, auquel cas tout le monde a perdu :happy: !

Qui gagne à ce genre de jeu ? Simple : celui qui a le moins peur de la collision.

Et qui a le moins peur du Brexit sans accord ?

Emmanuel Macron qui disait déjà il y a plusieurs mois qu'il ne faut pas en avoir peur, sinon c'est l'autre qui gagne, et dont une ministre Amélie de Montchalin va répétant que le No Deal ne serait qu'un mauvais moment à passer alors que l'incertitude imposée aux acteurs économiques elle est vraiment dommageable ?

Ou bien Angel Merkel, Leo Varadkar et autres Donald Tusk qui veulent avant tout éviter le Brexit sans accord... un peu comme s'ils en avaient une frousse bleue, en fait :tongue: ?

 

Si Macron veut l'emporter, il l'emportera.

Le seul scénario où il ne l'emporterait pas, c'est si tout cela n'était qu'un vaste bluff destiné à obtenir X ou Y en échange de son renoncement.

On verra. Mais personnellement je n'y crois pas. Il me semble sincère sur ce coup.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Alexis a dit :

Von der Leyen n'a pas le choix. De ce que j'ai compris, c'est une exigence légale que tout pays membre ait son propre commissaire. Du coup, si le RU est toujours dans l'UE au 1er décembre, impossible d'y couper.

Tout à fait d'accord.

Il y a 17 heures, Alexis a dit :

Oui, mais l'unanimité est nécessaire. Si les uns mettent leur veto à un report de 3 mois, pendant que les autres mettent leur veto à un report de 2 semaines, ça risque de se terminer jeudi soir, et par une belle sortie en catastrophe type No Deal !

Du coup, la question est de savoir qui va céder le premier. C'est une version du "jeu de la poule mouillée" : deux voitures foncent l'une vers l'autre, et le premier à changer de trajectoire est la poule mouillée, c'est lui qui a perdu... enfin, sauf si personne n'en change, auquel cas tout le monde a perdu :happy: !  (...)

 Si Macron veut l'emporter, il l'emportera.

 Le seul scénario où il ne l'emporterait pas, c'est si tout cela n'était qu'un vaste bluff destiné à obtenir X ou Y en échange de son renoncement.

Je ne crois pas trop à un no deal par accident, l'expérience prouve que les membres de l'UE finissent par trouver un compromis. Par contre, le Brexit ne constitue qu'un des nombreux sujets qui se discutent lors des sommets de l'Union. J'évoquais dans un post précédent les problèmes d'élargissement et de budget, mais je crois que Berlin voudrait aussi une réforme de la PAC On tient peut-être là l'occasion de pousser Merkel à changer un peu sa mentalité de boutiquière  vision parfois un peu trop court-termiste.

Au risque de radoter: diplomatie et rapport de force ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réitération de la position française sur le Brexit aujourd'hui par la secrétaire d'Etat à l'UE Amélie de Montchalin

Brexit/Extension: Il faut des certitudes avant de décider, dit Montchalin

"Il ne faut pas donner du temps basé sur de la politique fiction, Il faut qu'on ait des certitudes pour pouvoir décider", a-t-elle déclaré. "Des certitudes sur la ratification, ou sur des élections, ou sur un deuxième referendum."

(...) "S'ils veulent ratifier l'accord, il faut qu'on leur laisse le temps de le faire, et c'est une question de jours", a-t-elle poursuivi. "S'ils veulent faire des élections, il faut qu'on leur donne le temps potentiellement de le faire."

"Mais face à des décisions difficiles, le temps seul ne va pas dissoudre la complexité du problème", a ajouté Amélie de Montchalin.

En fait, veillée d'armes diplomatique en attendant :

1) La décision du Parlement britannique lundi 28/10 d'autoriser ou non des élections parlementaires à brève échéance (décembre)

2) Si le Parlement britannique refuse, décision sur la longueur d'un nouveau report du Brexit entre jusqu'au 31 janvier et jusqu'à courant novembre. Probablement une réunion en urgence du Conseil de l'UE mercredi 30/10... à moins de 48 heures de la sortie prévue

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est que l'UE est de moins en moins crédible, respectable et respectée lorsqu'elle fixe des conditions sévères, car elle a déjà mangé son chapeau au moins une fois :

https://www.politico.eu/article/eu-will-offer-brexit-extension-but-not-until-next-week/ (26 octobre 2019)

La prolongation du délai de Brexit sera subordonnée à la condition que le Royaume-Uni n'agisse pas pour "compromettre" les objectifs et le processus décisionnel de l'UE, selon un projet de décision de sept pages discuté par les ambassadeurs et vu par Politico. Il comprend également une disposition stipulant que le Royaume-Uni ne devrait pas utiliser ce délai pour tenter de renégocier l'accord de retrait.

Cette condition est identique à celle qui figurait lorsque l'UE a accordé un report la dernière fois et, dans l'intervalle, l'accord de retrait a été révisé pour inclure un tout nouveau protocole sur l'Irlande.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le plus gros souci avec tout ca,  j'arrive pas à savoir si ils seront vraiment  perdants ou gagnants, certes ils récupèrent 11 milliard du pot commun UE, mais ils s'embarrassent des droits douaniers et de participation comme dans l'agence du médicament,  ils auront des problèmes pour leur agriculture et la pêche .  je pense qu'une inflation des prix chronique et un décrochage de la livre leur pend au nez, reste à voir ce qu'il va arriver avec la city. est ce qu'airbus va rester au RU ou partir ?  beaucoup de société ne vont pas vouloir rester a cause des frontières avec l'UE et des nouvelles lois.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, zx a dit :

le plus gros souci avec tout ca,  j'arrive pas à savoir si ils seront vraiment  perdants ou gagnants, certes ils récupèrent 11 milliard du pot commun UE, mais ils s'embarrassent des droits douaniers et de participation comme dans l'agence du médicament,  ils auront des problèmes pour leur agriculture et la pêche .  je pense qu'une inflation des prix chronique et un décrochage de la livre leur pend au nez, reste à voir ce qu'il va arriver avec la city. est ce qu'airbus va rester au RU ou partir ?

je ne sais pas :

ils ont voulu la liberté et ils l'auront.

Certes, le chemin n'est pas pavé que de pétales de roses, mais aussi de piquants de roses, mais c'est leur choix.

Dans leur position, ils s'en prendront à leurs élus si les impots ou les choses ne se passent pas comme ils le souhaitent ; ce ne sera pas l'UE, sa faute et le toutim

Share this post


Link to post
Share on other sites

la France va monter de 19 à 21 Milliards, soit 2 milliards de plus pour sa contribution,  si l'allemagne augmente de 2 ou de 3, restera 6-7 milliards à trouver, les quatre qui mettaient au pot étaient l'Allemagne, la France, l'Italie et le RU. le nouveau budget n'est toujours pas discuter pour cause de brexit.  l'espagne semble  passer 4eme contributeur après le départ du RU avec 8 milliards. il y aura une réduction des aides obligatoirement, pologne, hongrie auront moins. le RU devra payer plein de taxe qui viendront compenser.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Wallaby a dit :

Le problème c'est que l'UE est de moins en moins crédible, respectable et respectée lorsqu'elle fixe des conditions sévères, car elle a déjà mangé son chapeau au moins une fois :

https://www.politico.eu/article/eu-will-offer-brexit-extension-but-not-until-next-week/ (26 octobre 2019)

La prolongation du délai de Brexit sera subordonnée à la condition que le Royaume-Uni n'agisse pas pour "compromettre" les objectifs et le processus décisionnel de l'UE, selon un projet de décision de sept pages discuté par les ambassadeurs et vu par Politico. Il comprend également une disposition stipulant que le Royaume-Uni ne devrait pas utiliser ce délai pour tenter de renégocier l'accord de retrait.

Cette condition est identique à celle qui figurait lorsque l'UE a accordé un report la dernière fois et, dans l'intervalle, l'accord de retrait a été révisé pour inclure un tout nouveau protocole sur l'Irlande.

De fait.

Baissage de culotte "Evolution" d'Emmanuel Macron ce week-end, confirmé ce matin de source diplomatique française

Paris estime «très probable» un accord pour repousser le Brexit jusqu'au 31 janvier

«Les conditions de l'extension ont été précisées et renforcées, notamment sur le caractère non renégociable de l'accord et la possibilité de travaux à 27 pour préparer l'avenir. La France a insisté sur ces conditions nécessaires tout en souhaitant préserver l'unité des 27 qui nous a toujours guidés», a indiqué la source diplomatique française.

L'accord était déjà non renégociable lors de l'extension du 12 avril au 31 octobre... ce qui n'a pas empêché de le renégocier

La "possibilité de travaux à 27", en pratique l'engagement du RU à ne pas perturber ces travaux, était aussi déjà dans l'extension précédente. Ce qui n'a pas empêché le sujet sur lequel Macron souhaite tellement agir... de faire du sur-place, notamment parce que le sujet Brexit restait en l'air. Au grand déplaisir d'Emmanuel Macron enfin faut voir c'est pas sûr vu qu'il en redemande

Les conséquences

- Très probablement pas d'élections au RU, étant donné que Jeremy Corbyn n'aura aucun intérêt à prendre ce risque. De fait, il a déjà modifié ses conditions pour accepter des élections : c'était "l'assurance d'avoir un report de l'échéance" - qui devrait être annoncé ce matin - c'est maintenant un engagement de Johnson à ne jamais accepter un No Deal... et si Johnson venait à l'affirmer, nul doute qu'une autre condition viendrait à l'esprit de Jeremy :happy: !

- Très probablement pas d'approbation du nouvel accord de sortie, étant donné que les partis d'opposition se feront un malin plaisir non seulement de disséquer l'accord en prenant tout leur temps, mais encore de le modifier en forçant du coup une renégociation... qui est interdite par la prolongation certes, mais il est déjà clair que cette condition n'est pas plus sérieuse que l'autre fois :biggrin: !

- Perte majeure de crédibilité de la parole française. Si c'était pour au final s'aligner sans aucune contrepartie, il aurait beaucoup mieux valu se taire... Taper du poing, protester énergiquement et finir par "Euh... ben non en fait", ce n'est pas seulement être ridicule, c'est se condamner à ne pas être cru à l'avenir si on essaie à nouveau de mettre une pression. "Le silence, splendeur des forts, refuge des faibles" (De Gaulle) aurait été bien préférable

En ce qui concerne le Brexit, la loi Benn qui a forcé Johnson à demander un report prévoyait non seulement la date du 31 janvier 2020... mais aussi ce qui se passerait après, en toutes lettres ! Autant dire que ce report de trois mois ne sera pas le dernier.

===> Brexéternité !

 

Mieux vaut en rire qu'en pleurer... Mais je dois dire que Macron me surprend sur ce coup. Même politiquement assez loin de sa ligne, j'avais une certaine estime pour lui basée sur l'impression qu'il avait un peu de colonne vertébrale, et une volonté réelle de faire aboutir son projet d'UE plus "approfondie".

Il semblerait que non, finalement... Hollande 2, le fils de François :unsure: ?

Edited by Alexis
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Alexis a dit :

De fait.

Baissage de culotte "Evolution" d'Emmanuel Macron ce week-end, confirmé ce matin de source diplomatique française

Paris estime «très probable» un accord pour repousser le Brexit jusqu'au 31 janvier

«Les conditions de l'extension ont été précisées et renforcées, notamment sur le caractère non renégociable de l'accord et la possibilité de travaux à 27 pour préparer l'avenir. La France a insisté sur ces conditions nécessaires tout en souhaitant préserver l'unité des 27 qui nous a toujours guidés», a indiqué la source diplomatique française.

L'accord était déjà non renégociable lors de l'extension du 12 avril au 31 octobre... ce qui n'a pas empêché de le renégocier

La "possibilité de travaux à 27", en pratique l'engagement du RU à ne pas perturber ces travaux, était aussi déjà dans l'extension précédente. Ce qui n'a pas empêché le sujet sur lequel Macron souhaite tellement agir... de faire du sur-place, notamment parce que le sujet Brexit restait en l'air. Au grand déplaisir d'Emmanuel Macron enfin faut voir c'est pas sûr vu qu'il en redemande

Les conséquences

- Très probablement pas d'élections au RU, étant donné que Jeremy Corbyn n'aura aucun intérêt à prendre ce risque. De fait, il a déjà modifié ses conditions pour accepter des élections : c'était "l'assurance d'avoir un report de l'échéance" - qui devrait être annoncé ce matin - c'est maintenant un engagement de Johnson à ne jamais accepter un No Deal... et si Johnson venait à l'affirmer, nul doute qu'une autre condition viendrait à l'esprit de Jeremy :happy: !

- Très probablement pas d'approbation du nouvel accord de sortie, étant donné que les partis d'opposition se feront un malin plaisir non seulement de disséquer l'accord en prenant tout leur temps, mais encore de le modifier en forçant du coup une renégociation... qui est interdite par la prolongation certes, mais il est déjà clair que cette condition n'est pas plus sérieuse que l'autre fois :biggrin: !

- Perte majeure de crédibilité de la parole française. Si c'était pour au final s'aligner sans aucune contrepartie, il aurait beaucoup mieux valu se taire... Taper du poing, protester énergiquement et finir par "Euh... ben non en fait", ce n'est pas seulement être ridicule, c'est se condamner à ne pas être cru à l'avenir si on essaie à nouveau de mettre une pression. "Le silence, splendeur des forts, refuge des faibles" (De Gaulle) aurait été bien préférable

En ce qui concerne le Brexit, la loi Benn qui a forcé Johnson à demander un report prévoyait non seulement la date du 31 janvier 2020... mais aussi ce qui se passerait après, en toutes lettres ! Autant dire que ce report de trois mois ne sera pas le dernier.

===> Brexéternité !

 

Mieux vaut en rire qu'en pleurer... Mais je dois dire que Macron me surprend sur ce coup. Même politiquement assez loin de sa ligne, j'avais une certaine estime pour lui basée sur l'impression qu'il avait un peu de colonne vertébrale, et une volonté réelle de faire aboutir son projet d'UE plus "approfondie".

Il semblerait que non, finalement... Hollande 2, le fils de François :unsure: ?

Disons simplement qu'il aurait fallu une sacrée paire de .... Pour rester sur ses positions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'attends de voir le prochain budget de la PAC... pour voir si on a obtenu quelque chose ou pas.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Snapcoke a dit :

Disons simplement qu'il aurait fallu une sacrée paire de .... Pour rester sur ses positions.

Le problème, c'est que Macron a commencé par l'ouvrir. Beaucoup. S'il n'avait pas l'intention de rester ferme, pourquoi n'a t il pas fait profil bas dès le début ? Je rappelle "Le silence, splendeur des forts, refuge des faibles"

Et bien sûr il était possible qu'il fasse évoluer sa position. Mais le faire sans contrepartie aucune, voilà qui dévalue singulièrement sa parole...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Alexis a dit :

Le problème, c'est que Macron a commencé par l'ouvrir. Beaucoup. S'il n'avait pas l'intention de rester ferme, pourquoi n'a t il pas fait profil bas dès le début ? Je rappelle "Le silence, splendeur des forts, refuge des faibles"

Et bien sûr il était possible qu'il fasse évoluer sa position. Mais le faire sans contrepartie aucune, voilà qui dévalue singulièrement sa parole...

Disons que ça commence positivement à devenir pénible cette affaire. On en viendrait presque à souhaiter une émeute à Londres pour qu'ils bougent leurs petites fesses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Pierre_F a dit :

Bojo ne sort pas vainqueur non plus. On se montre aussi moins arrogant en Europe et capable de travailler en équipe.

Sans doute, mais a priori ni l'intérêt de la France, ni même celui de l'UE, ne consistent à s'opposer à un politicien étranger en particulier, par exemple Johnson, ni à soutenir des politiciens étrangers en particulier, par exemple Corbyn ou Swinson.

Çà n'a tout simplement rien à voir, sauf à se laisser absorber par le vortex de la politique intérieure britannique... ce qui était précisément supposé être l'objectif :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui va changer, c'est qu'on ne va plus avoir Tusk en présidence du conseil, mais Charles Michel. Je ne sais pas ce que donnera Charles Michel, mais avec Tusk, germanophone parlant mal l'anglais et pas du tout le français, on n'était pas dans une optique très gaullo-rocardienne.

Pour un Polonais, l'Angleterre c'est une deuxième patrie pour laquelle on est prêt à mourir, comme pour les pilotes de la seconde guerre mondiale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alexis a dit :

Le problème, c'est que Macron a commencé par l'ouvrir. Beaucoup. S'il n'avait pas l'intention de rester ferme, pourquoi n'a t il pas fait profil bas dès le début ? Je rappelle "Le silence, splendeur des forts, refuge des faibles"

Et bien sûr il était possible qu'il fasse évoluer sa position. Mais le faire sans contrepartie aucune, voilà qui dévalue singulièrement sa parole...

T'es dur avec lui. Il a annoncé clairement ce qu'il voulait, il a essayé de rallier les autres à sa position, mais Angela et les autres préfèrent le surplace actuel et la petite chance d'annulation du brexit. S'il était resté droit dans ses bottes, ça se serait payé très cher lors des votes futurs sur le budget et il aurait été tenu pour responsable des problèmes liés au brexit , tout cela pour en échange gagner ... la possibilité d'avancer le projet européenne vers .. on sait pas trop où et avec des partenaires encore moins coopératifs ?

Là, il est en meilleure position pour faire économiser quelques milliards annuels à la France dans les prochaines négociations, et c'est les allemands qui seront les principaux responsables si le non brexit pose des problèmes. Il a été réaliste et pragmatique, il n'a pas sacrifié les intérêts français pour tenter de faire avancer une union européenne foireuse, donc perso ça me va :tongue:

Edited by Carl
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant mieux, il y a toujours l'espoir que Brexit soit revoque.

Le couple Macron et Merkel c'est du classique "good cop bad cop" car ni l'un ni l'autre veut voir une EU sans RU.  C'est logique le RU c'est une puissance financiere et militaire non negligeable qui rend l'Europe plus forte.  Si la France voulait reelement insister, elle aurait mis son veto et donc plus d'extension, c'est juste du bluff pour mettre la pression en nego.  L 'EU ne forcera pas la sortie du RU et il y aura des prolongations tant que le RU n'aura pas decide de quitter.

Edited by Lordtemplar

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

Ce qui va changer, c'est qu'on ne va plus avoir Tusk en présidence du conseil, mais Charles Michel. [...]

Le François Hollande belge...

Mon dieu, mon dieu.... pauvre, pauvre Europe....

 

 

Edited by 13RDP
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.politico.eu/article/eu-willing-to-grant-brexit-extension-withdrawal-agreement-until-end-of-january/

On constate la couverture médiatique :

Citation

"We were 29 against one," said one diplomat — meaning 26 EU countries and the three main EU institutions were all in favor of Tusk's line, with just France on the other side.

Donc, à nouveau, toutes les indications comme quoi il n'y a pas que la France qui en a marre sont passées à la trappe pour bâtir ce grand récit d'une France récalcitrante et isolée, nouvel épouvantail de l'Europe.

Comme pourrait l'écrire un ancien journaliste et correspondant à Bruxelles pour un grand journal britannique, "France stood alone last night".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,418
    Total Members
    1,550
    Most Online
    KLD
    Newest Member
    KLD
    Joined
  • Forum Statistics

    20,725
    Total Topics
    1,253,724
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries