Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)


Recommended Posts

il y a 18 minutes, gargouille a dit :

Comme ce sont eux qui on fait l'EF ......

Tu es bien méchant.  Tu oublies la contribution essentielles des british.

Au fait, c'est lesquels qui avaient oubliés les entrés d'air et les ont rajoutées à la dernière minute ?

Link to post
Share on other sites
Le 16/12/2020 à 17:53, B52 a dit :

Les allemands ont aussi travaillé sur un drone furtif il me semble. Mais ils ne sont pas allée aussi loin (a t il volé?) et surtout pas en coopération.

Tu veux parler du MBB Lampyridae ?

Si c'est lui, programme commencé en 1981 et arrêté pour des raisons inconnues en 1987 (si j'en crois Wikipedia en British). Pas allé au-delà d'une maquette de soufflerie à l'échelle 3/4.

 

Edited by Deltafan
Erreur
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Deltafan a dit :

Tu veux parler du MBB Lampyridae ?

Non il parle de LOUT. Maquette de drone aile volante forme diamant optionnellement piloté d'après les images.

https://hushkit.net/2019/11/05/first-impressions-of-the-airbus-lout-diamond-bat-stealth-technology-demonstrator/

https://www.airbus.com/content/dam/events/conference/tmb2019/TMB-2019-LOUT.pdf

N'ayant dixit Airbus Allemagne pas vocation à voler mais plutôt à explorer des technologies liées à la furtivité.

 

Lampyridae était exclusivement piloté et fut arrêté, dit-on, sur pression des US qui ne voyaient pas d'un bon oeil le fait que des technos de furtivité puissent être disséminées.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Il me paraît évident qu’il y a des démonstrateurs volants non connus et secrets chez pas mal de monde en matière de furtivité.

Etre un programme non connu fait partie des caractéristiques de la furtivité !

Ces programme peuvent être à l’initiative d’un pays ou d’un industriel.

Edited by Pierre_F
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Pierre_F a dit :

Il me paraît évident qu’il y a des démonstrateurs volants non connus et secrets chez pas mal de monde en matière de furtivité.

En Europe je n'y crois pas. Ailleurs ça ne me pose pas de soucis de l'envisager.

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Patrick a dit :

Non il parle de LOUT. Maquette de drone aile volante forme diamant optionnellement piloté d'après les images.

Tout ça me fait dire qu'on va avoir pour le SCAF un gros drone furtif pour accompagner le NGF. Ca a plein d'avantages:

- Pour être réutilisable il faut être gros

- Ca permet de pénétrer dans une zone défendue adverse et d'y placer des capteurs pour chercher les véhicules de défense aérienne

- Et pour avoir de bons capteurs il faut de la place, et il faut de la puissance, donc il faut être gros

- Ca permet de réduire le besoin en furtivité du NGF et donc de le rendre plus maniable et moins cher

- Et surtout ça donne à Airbus en Allemagne une grosse charge de travail, ce qui permet d'équilibrer avec le NGF qui sera très français.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, hadriel a dit :

Justement il ne rentrera pas dans un atlas, je pense que ce sera un engin de la taille du neuron.

le neuron est un petit drone dans sa catégorie.

  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, hadriel a dit :

Tout ça me fait dire qu'on va avoir pour le SCAF un gros drone furtif pour accompagner le NGF. Ca a plein d'avantages:

- Pour être réutilisable il faut être gros

- Ca permet de pénétrer dans une zone défendue adverse et d'y placer des capteurs pour chercher les véhicules de défense aérienne

- Et pour avoir de bons capteurs il faut de la place, et il faut de la puissance, donc il faut être gros

- Ca permet de réduire le besoin en furtivité du NGF et donc de le rendre plus maniable et moins cher

- Et surtout ça donne à Airbus en Allemagne une grosse charge de travail, ce qui permet d'équilibrer avec le NGF qui sera très français.

Sauf qu'on a déjà un truc fonctionnel avec Neuron tandis que les allemands n'ont... rien. LOUT étant une maquette. Même pas multinationale d'ailleurs. Un pur machin de souveraineté pour faire des tests.
On doit ressortir des protos physiques et virtuels de nos cartons pour démontrer à nos chers "partenaires" que nous aussi on a fait plein de trucs futuristes?

Pour autant, si je bricole une maquette en carton-pâte au cent-millième de l'étoile de la mort (environs 90cm de diamètre) dans mon garage, personne ne va pour autant m'appeler Dark Vador, non?

Et bah même principe ici. 

Donc:

  • Soit il faut leur refiler Neuron,à quel prix? En échange de quoi? Ils n'ont même pas daigné grimper à bord de ce programme à l'époque.
  • Soit il faut qu'ils repartent de zéro, or s'ils savent faire des trucs plantés sur des poteaux dans des chambres plus ou moins anéchoïques (pas vu beaucoup de dièdre ou de polyèdres) ils n'ont rien fait voler depuis Barracuda, qui n'était d'ailleurs pas une aile volante ni même un drone de taille "chasseur".
  • Soit il faut qu'ils prennent la place de feu les anglais dans feu FCAS-DP. On en a jamais entendu parler.
  • Soit il faut relancer FCAS-DP avec les anglais (alors pourquoi avoir tué ce programme en premier lieu?) sur fond de retour des anglais dans un NGF qui soit-disant est "amené à fusionner avec le Tempest" (ce qui est du complet bullshit made in Germany qui aboutirait à une catastrophe et il va bien falloir à un moment le mettre dans la tronche des allemands)

Aucune de ces options n'a de sens.

Mon opinion de ce programme n'a pas changé et la question au demeurant fort pertinente que tu poses, d'un grand drone d'accompagnement du NGF, suffit à elle seule à démontrer les trous béants laissés dans le concept (des A400M larguant des "remote carrier" :laugh:).
Mais je suis prêt à ce qu'on tente d'aller jusqu'au bout pour montrer aux idéologues que même avec la meilleure volonté ça ne marche pas. C'est physique.

Cela étant, vu qu'il est bien ancré dans les têtes que l'option F-35 ou US de manière générale, est inenvisageable pour nous (encore que vu qu'on achète des E-2D et que se pose la question d'un ravitailleurs embarqué, mais je digresse) l'échec permettra peut-être de ramener tout le monde sur terre.
Mais le plus tôt sera le mieux et c'est pour ça qu'avoir attendu 2 ans pour poser les question qui fâchent est une avanie.

Plus tôt le divorce sera consommé, plus tôt on pourra se lancer seuls dans un truc adapté à notre budget et à nos besoins.

Edited by Patrick
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, B52 a dit :

le neuron est un petit drone dans sa catégorie.

D'où sort cette remarque?

Voilà la "catégorie" dans laquelle on peut ranger Neuron.

Neuron: https://en.wikipedia.org/wiki/Dassault_nEUROn#Specifications
Taranis: https://en.wikipedia.org/wiki/BAE_Systems_Taranis#Specifications
NG X-47B: https://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_X-47B#Specifications_(X-47B)
Boeing X-45A: https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-45 X-45C https://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-45-specs.htm

En quoi Neuron est "petit" comparé à ces engins?

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Patrick a dit :

 

  • Soit il faut leur refiler Neuron,à quel prix? En échange de quoi? Ils n'ont même pas daigné grimper à bord de ce programme à l'époque.
  • Soit il faut qu'ils repartent de zéro, or s'ils savent faire des trucs plantés sur des poteaux dans des chambres plus ou moins anéchoïques (pas vu beaucoup de dièdre ou de polyèdres) ils n'ont rien fait voler depuis Barracuda, qui n'était d'ailleurs pas une aile volante ni même un drone de taille "chasseur".
  • Soit il faut qu'ils prennent la place de feu les anglais dans feu FCAS-DP. On en a jamais entendu parler.
  • Soit il faut relancer FCAS-DP avec les anglais (alors pourquoi avoir tué ce programme en premier lieu?) sur fond de retour des anglais dans un NGF qui soit-disant est "amené à fusionner avec le Tempest" (ce qui est du complet bullshit made in Germany qui aboutirait à une catastrophe et il va bien falloir à un moment le mettre dans la tronche des allemands)

Ben je pense qu'on va devoir leur filer un gros coup de main en transférant une partie des technos du neuron, en particulier sur la furtivité, l'autonomie et la séparation de charges. Ils n'ont pas vraiment d'expérience là-dessus. LOUT c'est un début mais tant que tu n'as pas fait voler ton concept tu découvres pas les limitations inattendues, donc tu sais développer un truc furtif mais sans garantie qu'il vole bien.

Après pour le reste c'est pas hyper compliqué à développer, si ils reprennent le moteur du NGF sans la post-combustion, les même moyens de communication et des capteurs similaires, y'a rien de vraiment sorcier je pense. Faut juste partir sur une bonne formule qui marie furtivité et les autres contraintes.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Patrick said:

Sauf qu'on a déjà un truc fonctionnel avec Neuron tandis que les allemands n'ont... rien. LOUT étant une maquette. Même pas multinationale d'ailleurs. Un pur machin de souveraineté pour faire des tests.

Oui mais en France ce n'est plus entrée plat desert ......

alors si on veux un après Rafale doublé d'un "UCAV" il faut lacher un os aux Allemands et faire en sorte que la plus value soit dans le NGF.

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Patrick a dit :

En quoi Neuron est "petit" comparé à ces engins?

Le Neuron n'est pas petit:  non !      Mais de là à penser que le SCAF  utilisera des grand drones tels le Neuron pour accompagner  le NGF : là je doute très fort ...  Il y aura plutôt des extensions intelligentes et + autonomes de missiles: ce qu'on appelle  type RC

Pourtant Remote Carriers, ça veut bien dire ce que cela veut dire ... ils ne seront pas forcément très furtifs... le but est l'attaque "à la place" du NGF et devant le NGF  

Par contre qu'un jour un  SCAF intègre des Neuron like  ( très furtifs, quand il le faut, mais très chers !!  )  : peut-être ... avec un MAWS  ou autre Futur-AWACS ou Phénix ... mais pas dans le schéma "accompagnement de NGF"  ...   

Bref tout est question de définitions:  de NGF, de RC,  et du très polymorphe SCAF  comme "système - aérien - de systèmes" ... Qu'est ce que voudra dire "rentrer en premier" ???? 

Edited by Bechar06
Link to post
Share on other sites
35 minutes ago, Bechar06 said:

Pourtant Remote Carriers, ça veut bien dire ce que cela veut dire ... ils ne seront pas forcément très furtifs... le but est l'attaque "à la place" du NGF et devant le NGF 

Justement ca ne veut pas dire grand chose ...

... ça ressemble à un nom commercial qu'on affuble a tout et n'importe quoi. De la bombe de 100kg à l'engin inhabité de 10t ...

Ce programme ... ou plutôt ce que les vendeurs en montre ... semble super branlant ... comme s'il n'y avait pas de doctrine derrière.

6 minutes ago, Surjoueur said:

Je n'ai jamais rien compris au final, on en était resté où avec le Neuron ? Il y a de solides bases d'installées ou cela relève plutôt d'un essai sans lendemains ? 

Il est probable que l'expérience concernant la discrétion et le pilotage d'une aile ... profit au vecteur habité ... le gros machin furtif avec des soutes et un monsieur dedans.

A priori les autres engins reprennent une forme de missile de croisière - forme grossièrement tubulaire, voilure fine pliante etc. -  ... qui dérive plus de l'expérience du Scalp EG.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Surjoueur a dit :

Je n'ai jamais rien compris au final, on en était resté où avec le Neuron ? Il y a de solides bases d'installées ou cela relève plutôt d'un essai sans lendemains ? 

Le Neuron a démontré beaucoup de choses.

Dassault a résumé l'expérience en disant que le Neuron a montré ce que l'on pouvait faire avec cent ingénieurs en Europe, là ou au USA il en aurait fallu mille.

Il faut remarquer que SAAB en a été un coopérant important, et quand on coopère on se parle et on continue probablement ensuite.

Maintenant le Neuron a le mérite d'exister et de servir de base d'essais pour valider "des briques" des futurs systèmes.

Edited by capmat
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, hadriel a dit :

Tout ça me fait dire qu'on va avoir pour le SCAF un gros drone furtif pour accompagner le NGF. 

Personnellement ça me surprend.

Si le concept de Remote Carrier est flou, il a néanmoins une constante: l'intégration de drones doit  permettre à l'AAE de reprendre de la masse en multipliant les effecteurs déportés. 

Pour cela, il faut que ces drones soient exposables, sacrifiables et donc peu couteux. Le NGF quant à lui, doit rester en retrait pour assurer la conduite des RC. D'où sa furtivité et sa grosse autonomie. 

Dans ce concept, quel intérêt de créer un drone de grande dimension, super coûteux et donc non sacrifiable ? 

Son positionnement me semble trop proche du NGF en lui même.

 

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Salverius a dit :

Personnellement ça me surprend.

Airbus a annoncé dans sa conférence de presse sur les résultats 2020 qu'ils bossaient sur un drone de taille "conventionnelle" et réutilisable.  Un UCAV du type Neuron ou loyal wingman comme construit boeing ça peut permettre de regagner pas mal de masse. Tu peux entrainer les pilotes quasi complètement en simu donc y'a peu d'heure de vol à faire, donc ça coute pas cher en heure de mécano. Et c'est pas forcément hyper cher à construire, tu peux faire un compromis en furtivité et prix, alors que sur le NGF tu fais un compromis plus dur entre furtivité, maniabilité et prix. Le plus cher dans l'histoire ça va être le moteur si il est dérivé du moteur du NGF, et les matériaux RAM si ils sont compliqués à produire. Niveau capteurs t'est pas obligé de le blinder comme un chasseur, c'est des équipements de mission plug and play que tu ne commande pas pour toute ta flotte.

Le RC sacrifiable c'est un gouffre financier dès que tu mets un charge utile un peu sophistiquée dessus.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Salverius said:

Pour cela, il faut que ces drones soient exposables, sacrifiables et donc peu couteux. Le NGF quant à lui, doit rester en retrait pour assurer la conduite des RC. D'où sa furtivité et sa grosse autonomie.

Le souci c'est que si l'engin est trop bon marché tu ne pas te permettre de lui faire porter des équipements couteux ...

... est il envisageable de faire la guerre seulement avec des équipements bon marché?

10 minutes ago, Salverius said:

Dans ce concept, quel intérêt de créer un drone de grande dimension, super coûteux et donc non sacrifiable ?

L’intérêt c'est de sortir l'homme de la boucle ce qui permet de simplifier considérablement l'engin ...

... L'autre souci c'est que si on veut les même performance qu'un M2000 furtif ... en emport, endurance, autonomie ... rapidement on va se retrouver avec un avion inhabité aussi gros qu'un M2000.

C'est d'ailleurs pour ces raisons que les drone de combat de dev' un peu partout sont pas petit du tout ...

---

L'alternative c'est de porter ce que porterait le M2000 sur un certain nombre de drone de 2t ... pour les munition pourquoi pas ... pour les senseurs ca va etre rapidement plus délicat ... sauf a se permettre d'utiliser des senseur beaucoup plus petit et beaucoup moins puissant ... donc moins cher ... qu'on peut se permettre de mettre sur des machin bien moins survivable.

Est ce qu'on sait faire aussi bien avec des senseurs COTS ... bof bof ...

---

Une partie du job peut etre fait par des missile de croisiere équipé de leurre brouilleur ou moyen d'écoute bon marché ... mais n'est pas juste un complément des moyens qu'on utilise déjà ... et pas un remplacement.

L'USAF utilise depuis des lustre des drones leurre ... on commence a avoir des retex sérieuse a ce sujet.

Sauf qu'a aucun moment ca n'a remplacer des chasseur ou des bombardier en nombre ... ca ne sert qu'a dilluer l'ennemi.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
On 12/16/2020 at 5:53 PM, B52 said:

Les allemands ont aussi travaillé sur un drone furtif il me semble. Mais ils ne sont pas allée aussi loin (a t il volé?) et surtout pas en coopération.

L'EADS Barracuda, développé avec l'Espagne. Campagnes de test en 2006, 2009 et 2010. Il avait une forme plus conventionnelle que le nEUROn (similaire au XQ-58) et utilisait des matériaux composites et une entrée d'air en S pour diminuer la signature radar.

Les Allemands ont aussi eu le LOUT dévoilé récemment qui était plutôt un projet de recherche sur la futtivité qu'un réel programme UCAV. Il n'était à ma connaissance même pas prévu d'en faire un truc volant (ou du moins pas directement).

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
6 hours ago, Kelkin said:

C'est celui qui avait pris son nom de poisson un peu trop au sérieux...

Pour ceux qui ne sont pas au courant, lors d'un vol en 2006, le Barracuda a réussi tous les tests prévus mais au moment de rentrer se poser a manqué la piste. La piste en question étant celle de San Javier, il a fait plouf.

Le système utilisé en 2009 et 2010 était un second prototype.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
  • g4lly locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,387,178
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...