Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a 4 minutes, bubzy a dit :

En vrai y'a 72 personnes qui pourraient répondre à la question les doigts dans le nez.

Je rappelle que nous sommes sur un forum, donc un espace digital - pas seulement numérique, digital parce qu'il faut des doigts pour taper la réponse sur un clavier.

Et répondre, sur un clavier, avec les doigts dans le nez, au minimum, c'est peu pratique, et au pire, c'est franchement dégueulasse (pour ba part, je suis vraibent enrhubé en ce bobent).

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, FATac a dit :

Je rappelle que nous sommes sur un forum, donc un espace digital - pas seulement numérique, digital parce qu'il faut des doigts pour taper la réponse sur un clavier.

Et répondre, sur un clavier, avec les doigts dans le nez, au minimum, c'est peu pratique, et au pire, c'est franchement dégueulasse (pour ba part, je suis vraibent enrhubé en ce bobent).

En effet, il n'y a que 72 ambidextres sur le forum...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, ARPA a dit :

Les 24 mois, c'est la première fois que je le lis.

Donc si on a de quoi travailler simultanément sur 100 Rafale (33 par ans et 3 ans de production) en seulement 2 ans, cela reviendrait à une cadence de 50 par ans.

Entre 24 et 36 mois. C'est la seule réponse que tu auras officiellement si tu demandes à Dassault combien de temps ça prends pour fabriquer un Rafale à partir de rien. 

Ensuite, non. Tu vas augmenter ta cadence au moment où tu passerai de 3 a 2 ans peut être, mais ensuite, ça reste 33 par an, que tu mettes 10 ans ou 2 mois à les fabriquer ça change rien, musique c'est un rythme de production... Annuel. 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, FATac a dit :

Je rappelle que nous sommes sur un forum, donc un espace digital - pas seulement numérique, digital parce qu'il faut des doigts pour taper la réponse sur un clavier.

Et répondre, sur un clavier, avec les doigts dans le nez, au minimum, c'est peu pratique, et au pire, c'est franchement dégueulasse (pour ba part, je suis vraibent enrhubé en ce bobent).

Tu peux toujours avec les pieds

Révélation

spacer.png

Ou... Pour les messieurs...

Mais je sais pas si ça résoudra tes problèmes d'hygiène...

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, FATac a dit :

Je rappelle que nous sommes sur un forum, donc un espace digital - pas seulement numérique, digital parce qu'il faut des doigts pour taper la réponse sur un clavier.

Et répondre, sur un clavier, avec les doigts dans le nez, au minimum, c'est peu pratique, et au pire, c'est franchement dégueulasse (pour ba part, je suis vraibent enrhubé en ce bobent).

A bien y réfléchir, repondre les doigts dans le nez n’est pas la plus grave des offenses qu’on peut imaginer pour les claviers.

Pour ma part, je pense envoyer un de mes fils me chercher demain matin un vermifuge :blush:

Et comme disent les panneaux au bureau : «pas besoin d’une épidémie pour se laver les mains »!

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Accélérer les livraisons (ou du moins ne pas baisser la cadence) c'est aussi équiper son armée de l'air pour faire la guerre, c'est aussi pérenniser des CDI en plus chez Dassault et sous traitant, c'est aussi abaisser le coût des pièces du Rafale, c'est aussi viabiliser a long terme le developpement de l'appareil car, avec un coût réduit et des effectifs augmentés la probabilité de vendre a l'export augmente, et les exigences de développement aussi.

 

Non vraiment cette "baisse de cadence" pour "donner de l'air" a l'armée de l'air est lamentable. Qu'est ce qu'elle a fait avec cet air donne l'armee de l'air ?

Nos politiques sont des gens de courte vue, c'est aberrant vu le coût ridicule du programme Rafale annuel ( disons deux milliards pour dix appareils commandes et des retrofit ) par rapport à la dépense publique (1400 milliards par an).

Si vraiment l'armée de l'air étouffait il y avait tellement d'autres choix a faire.

Accessoirement en imaginant que Dassault se soit vu garantit 22  appareils par an en 2018 pour dix ans, quitte à produire de la queue blanche, l'entreprise serait dans les clous de ses commandes actuelles - quitte à remplacer des futures queues blanches par les émiratis - et l'armée de l'air disposerait d'une trentaine de Rafale en plus.

 

Est ce que le contrat absolu de l'armée envers la France (la défendre avec tous ses moyens, y compris le Soutex) aurait été moins remplis? Non. Est ce que le coût aurait été hors budget pour l'AAE ? Non. Et la filière aéronautique y aurait gagnes quelques CDI durable et peut être (mais là c'est de la fiction pure) quelques petits contrats en plus avec des Rafale "armée de l'air" disponible quasi immédiatement a coûts contenus.

J'arrête ici, bonne soiree

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour les hopitaux, il n'y a pas que l'effet budget mais aussi la progression de la medecine qui entraine une desertification medicale. En effet, de nos jours, un hopital digne de ce nom ne pourra pas se contenter d'un service radio et d'un petit laboratoire d'analyse. La medecine moderne a besoin de scanner, d'IRM et de laboratoires evoluees faisant des dizaines de tests differnts et que sais-je encore. Les salles de chirurgie ne sont plus de simples salles blanches mais des endroits bardes d'equipement ayant besoin de specialistes medicaux tres divers. Cette dependance a du materiel couteux entraine necessairement un effet de concentration. 

EDIT : c'est un peu le meme effet de cout du materiel militaire moderne avec besoin de materiel important de maintenance/soutien qui fait que le territoire n'est plus couvert d'aerodromes militaires pour des millers d'avions car on n'a plus que quelques centaines.

Edited by Deres
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je pose ça là. Mais attendez-moi ! je vais me faire un thé et chercher les pop-corn..

 

Publication trouvée sur LinkedIn

Citation

Publication FB sur la page du grand 2/30 Normandie-Niémen :

"49940 pieds. 15221 mètres… Voyage dans la stratosphère. A cette altitude, l’air est si peu dense que le pilotage d’un chasseur revient à se tenir debout sur la pointe d’une aiguille. La marge est étroite entre équilibre et décrochage. Il faut être doux aux commandes, gérer les gaz et le manche avec finesse. Presque en apnée.
Derrière l’aspect technique, il y a l’émotion de monter aussi haut, de presque tutoyer les astres, de voir le ciel s’assombrir. Paradoxalement, c’est comme un voyage dans les grands fonds océaniques, loin des hommes, là où de rares aéronefs s’aventurent. De retour au sol, on regarde vers cet infini et on cherche encore, avec un léger étonnement, ces limbes où on a vogué pendant quelques instants."

ui0c.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...