Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 16 heures, CortoMaltese a dit :

On a des vidéos fiables et datées de mobilisés dans les républiques séparatistes avec des Mosin (désolé j'ai la flemme de retrouver ça date du début de la guerre). Par contre oui, il faut arrêter de sauter sur la moindre vidéo non sourcée et non datée, je suis d'accord. 

il n y'a aucune vidéo 'prouvé' a ma connaissance, qui motnre des soldats de l'armée russe armée de Mosin, par contre on en a pour les supplétifs de la DPR/LNR

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Métal_Hurlant a dit :

"...L'Ukraine libère un village de plus dans l'oblast de Donetsk et améliore ses positions près de Bakhmut - GenStaff

Selon un représentant de l'état-major ukrainien, l'Ukraine a libéré le village de Yatskivka dans l'oblast de Donetsk..."

 

 

On en est même plus loin sur le front de Lyman, War_Monitor indique que les Ukrainiens sont rentrés dans Drobysheve. Lyman pourrait bientôt être attaqué depuis le Sud, l'Ouest et le Nord à la fois.spacer.png

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, gustave a dit :

Et visiblement pas tous les combattants de DPR/LNR

oui, c'est pour cela que j'ai précisé les supplétifs de la DPR/LNR, probablement ceux qui ont été enrolé de force. Les combattants réguliers eux sont trés bien équipés (entre soutien russe et crowdfunding)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, olivier lsb a dit :

J'ai vraiment le sentiment qu'au début de cette mobilisation, le pouvoir récolte les effets de sa propagande. L'apathie règne toujours, certain semblent déterminés à en découdre. Une majorité a peur certes, mais pas suffisamment pour oser contester préventivement dans la rue, quitte à se retrouver mobiliser alors qu'on n'était pas initialement sur les listes.

Il n'y aura pas de manifestation massive à en faire tomber le pouvoir, pas à court terme à mon avis. 

 

Illustration.. Ca vaut ce que ça vaut, mais la réaction du type n'est pas rassurante: plutôt que de réaliser que la situation est vraiment merdique et pourrie, il s'extasie du nombre. Il va falloir encore beaucoup de sang avant que les opinions évoluent en Russie, les années de propagande sont en train de produire leurs effets. 

 

Link to comment
Share on other sites

Je ne comprends pas bien la vision que je vois ici de cette mobilisation russe.

Vous pensez que si le président Macron annonçait la mobilisation partielle en France suite à un OPEX désastreux proche de chez nous touchant nos intérêts directs, ce serait immédiatement la révolution avec tous les gens refusant de se battre pour leur pays, s'enfuyant en masse à l'étranger et un million de manifestants hostiles sur les Champs-Elysée ? Vous pensez que la mobilisation surprise de 150 000 personnes se passerait comme une lettre à la poste sans aucun couacs ?

Alors imaginer cela dans un pays autoritaire, plein de corruption, avec peu de liberté de la presse, avec un culture plus fataliste au lieu d'un pays démocratique, culturellement très râleur et une presse libre. Cela a l'air de se passer très bien pour le pouvoir russe cette mobilisation pour le moment et je n'en suis pas très étonné.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Banzinou a dit :

Au moins deux Geran-2 détruits avant impact

 

 

ils restent une cible facile pour les défenses AA une fois qu'ils ont été repérés, mais le problème pour les ukrainiens restent leurs rayons d'action, avec les autres drones kamikaze russes étaient surtout engagé sur le front, mais les shahed peuvent être employé beaucoup plus loin (comme pour la vidéo d'Odessa), ca qui va obliger l'armée ukrainiennes a redeployer ses moyens AA, entrainent l'affaiblissement de la couverture du front. 

Donc même si ces drones iraniens ne sont pas très performant ils vont rester une menace réel pour un bon moment encore

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, CortoMaltese a dit :

Sur les consignes de mobilisation.

Rien de surprenant sur ces recommandations, qui consistent à éviter les centres urbains, qui facilitent l'organisation d'ilots de résistance ou de révolution. Confirmation que Moscou et St Pétersbourg seront largement épargnés, en regard de leur poids démographique et politique. La dessus, les leçons de l'Afgha ont été retenues. 

Il y a 5 heures, Amnésia a dit :

La mobilisation russe:

1) La révélation que la guerre n'allait pas selon les plans, qu'il n'y avait pas une ressource cachée de leur armée qui attendait ici ou là avec les meilleurs équipements comme beaucoup ont cherchés à le faire croire depuis le début du conflit pour "expliquer" les mésaventures russes. Non ce ne sont pas les russes qui se sont fixés des limites d'engagements, c'est bien leurs moyens limités aux ambitions démesurés d'un pouvoir politique face à un ennemi combattif qui auront marqués leurs limites.

2) La révélation que la Russie était à bout de son système, celui du volontariat. Même si le pouvoir et la propagande donne le sentiment que les russes "veulent" faire cette guerre, dans les faits peut veulent "aller" la faire. Le passage de "volontaires" à "obligés" ne sera pas sans conséquence, ceux qui pensent comme au Kremlin que les citoyens russes sont une ressource comme pourrait l'être un équipement militaire se trompent, si des volontaires, des pros n'ont pas été capables de grandes choses, des obligés le seront beaucoup moins.

3) Cette mobilisation ne se fait pas par hasard, la Russie a été mise dans une situation militaire perdante. Le temps allait contre elle et les ukrainiens sont ou allaient être en mesure de reprendre leur territoire et allaient être même en mesure de reprendre le Donbass et la Crimée. Certains ne voulaient pas l'admettre, voyant dans tout cela une stratégie russe, imaginant que les russes avaient le potentiel pour y faire face, sauf que non, l'usure était là, la tendance était à l'échec, peu importe qu'ils résistent encore quelques mois, ils ne pouvaient tout simplement pas gagner et rien ne pouvait changer cela. La prise de conscience commençait par se faire en Russie, non ce n'était pas qu'un délire ou un phantasme de twitter ou de quelques occidentaux détestant la Russie et écrivant leurs rêves, c'est une réalité, soit c'est la défaite, soit c'est l'escalade avec la mobilisation.

4) La mobilisation démontre également que pour Poutine la défaite est son suicide et qu'il est prêt à sacrifier bien du monde pour se sortir de cette guerre avec de quoi clamer une réussite. Aujourd'hui on le sait, son objectif a été réduit à ces 4 régions ukrainiennes (sans la Crimée), mais ne nous trompons pas, il poussera plus loin s'il pourra le faire, sans doute même l'espère t-il sur la durée. Donc on passe dans une stratégie nouvelle et prévisible, celle ou on va vouloir éviter de perdre les acquis et il n'y a pas d'autres choix que d'y amener des "obligés" à qui on leur fera croire qu'ils se battent pour défendre la Russie.

5) La Russie a des ressources limitées, il n'y a pas derrière une industrie qui va équiper sérieusement ces mobilisés. On est sur une masse humaine qu'on va équiper sur les vieux stocks et sans doute que le choix des mobilisés se fait par rapport aux compétences liés à ces vieux équipements, pour essayer de les remettre en service afin de les utiliser. Il n'y a pas et il n'y aura pas des centaines de chars, de blindés, d'avions qui vont sortir chaque mois des usines (même avec un effort) pour équiper et entretenir une armée qui subirait continuellement des pertes. Cette guerre passera par l'épuisement des stocks issus de l'URSS, toute la question est de savoir le pourcentage de ce stock qui est en état, le pourcentage qu'il est possible de soutenir en rythme opérationnel (sortir un char d'un dépôt est une chose, s'assurer qu'il puisse durer dans une opération en est une autre) et bien entendu la compétence et la volonté des hommes à qui on leur donne.

 

Avis personnel:

Je pense que cette mobilisation est pour le Kremlin et les va t-en guerre russe un espoir pour ne pas dire un soulagement. Le problème c'est qu'ils vivent dans un déni de certaines réalités et qu'ils fonctionnent beaucoup trop dans l'illusion de leurs volontés. Pour eux, la Russie actuelle peut amener le même effort que lors de la grande guerre patriotique, que ce serait presque génétique. Pour eux la Russie ne peut pas perdre, c'est juste inconcevable psychologiquement tant ils se sont emmurés dans l'idéologie victorieuse d'une Russie que nul ne peut vaincre. Ces gens pensent que cette mobilisation va créer une nouvelle armée russe qui sera équipée comme l'armée qu'ils voient défiler le 9 mai sur la place rouge, alors qu'en fait on fera les fonds de tiroirs comme elle le fait déjà pour l'armée pro/volontaire actuelle. Ces mobilisés seront majoritairement une infanterie légère mal équipée peu expérimentée, peu motivée qui fera une guerre débarquée (lignes de défenses...) ou embarquée sur camions. Les russes chercheront à dégager des unités mécanisées par laquelle ils espérerons sans doute gratter du terrain, mais ils n'arriveront jamais à obtenir par exemple le potentiel d'unités bien entraînées et bien équipées comme celles du début de la guerre. La question du potentiel en munitions (artillerie, missiles etc...) russe se pose et je ne pense pas qu'ils soient en mesure de réitérer ce qu'ils avaient tirés dans la bataille du Donbass, la masse humaine ou les vieux tubes qu'on va ressortir ne donnera pas plus de puissance de feu, au mieux ils pourront entretenir ce qu'ils font actuellement.

En face, ne l'oublions pas, les ukrainiens ont de solides positions défensives et ont également une masse humaine qui se forme depuis plusieurs mois et qui jouent à domicile. L'occident continue à armer, entraîner cette armée, si les russes au début rigolait de notre soutien et le minimisait, désormais ils ne se cachent plus pour en faire la "cause" de leurs échecs. Les ukrainiens ne vont pas accepter d'arrêter le combat en raison de référendums qui en ferait aux yeux de Moscou, des territoires russes. Là aussi le Kremlin semble vouloir recycler l'histoire de l'annexion de la Crimée en pensant que la situation n'a pas changée, sauf que la peu d'être en guerre contre la Russie ne tient plus pour l'Ukraine qui est depuis 7 mois en pleine guerre ouverte avec elle.

Cette guerre ne va pas se terminer, l'Ukraine va devoir avec l'aide de l'occident, amener des pertes humaines importantes dans le camp russe pour que la société russe se retourne contre cette guerre et contre ses politiciens. C'est aussi nécessaire pour démotiver et pousser les mobiliser à entreprendre des actions néfastes à l'ensemble du dispositif russe, désertions, mutineries etc...

Poutine a choisit l'escalade et espère qu'en face, on va subir sans rien faire, qu'on va accepter ses annexions. Mais il est fort probable que ça amène à amplifier les aides reçues par l'Ukraine, que ça va débloquer la fourniture de chars, de missiles ATACMS et d'autres éléments. Les russes vont amener une masse humaine dans ces zones, le problème c'est que tout cela est observés, que les ukrainiens ont des capacités de frappes de précisions qui pourraient amener à des bilans humains bien plus lourd qu'avant et que l'hiver, si on parle souvent de la boue, c'est aussi la fin de la végétation, donc de "masques" naturels pour les unités.

Cet effort russe, je crains qu'il ne change pas fondamentalement la situation, au mieux ce sera suffisant pour casser la dynamique ukrainienne de reconquête. Les russes visent une préservation de zones, sauf qu'ils sont beaucoup trop à vu des moyens occidentaux et qu'en face, la précision métrique va s'avérer problématique sur la durée.

En attendant, cette mobilisation et ces référendums précipités reflètent une problématique, celle ou très certainement il y a un "vide" exploitable dans les zones occupées russes, qu'il y a de fortes faiblesses et contraintes qui ne se comptent pas sur un horizon de plusieurs mois, mais sur l'immédiat. Les ukrainiens ayant percés à Kharkiv n'ont pas été stoppés, ils se sont stoppés pour se refaire, derrière les russes n'ont sans doute pas grand chose et je pense qu'on va avoir droit à une nouvelle progression vers Svatov assez vite.

Bien entendu c'est sans compter l'occupation de régions qui peuvent manifester un rejet de la Russie, voir une intensification de la guerre de l'ombre des "résistants".

 

 

 

Avis personnel 1

1) La "révélation", mais pour qui ? Pour nous occidentaux, dont l'opinion pour le pouvoir Russe est largement sans intérêt sur le conflit en ours, et qui sommes la cible d'une stratégie hybride de désinformation ? Révélation pour les Russes ? Je ne crois pas, la propagande continue et utilisent tous les leviers rhétorique disponibles pour faire passer des vessies pour des lanternes. Quant aux moyens "limités", ils paraissent limités tant que le pouvoir n'en débloque pas d'autres: or la mobilisation fait partie de ces nouveaux moyens, et je ne me hasarderais pas à dire que les moyens à disposition des Russes sont désormais limités. 

2) Le pari est risqué, mais il vaut la peine d'être pris. Les Russes se font laver le cerveau depuis des années, bien avant même l'annexion en Crimée. Il est fort à parier qu'il faudra une friction importante sur la ligne de front pour faire changer d'avis ces troupes mobilisées, leur faire réaliser que les types en face ne sont pas des nazis, qu'il n'y a pas de mercenaire noirs etc... Or en attendant, la friction d'une telle masse d'hommes, même si elle se révèle inefficiente, pourrait quand même se révéler efficace in fine. Seuls les effets stratégiques comptent, le reste (à quel prix) ira aux oubliettes de l'Histoire.

3) Tout à fait, rien à rajouter. 

4) D'accord également, sauf sur la partie suicide de Poutine. Il fera porter le chapeau aux militaires et ne sera de toute façon plus redevable qu'à sa garde prétorienne pour lui assurer le pouvoir (la Rosvgardia). D'ailleurs j'avais fait un point il y a quelques mois sur les effectifs des services de sécurité intérieures: tant que les loyautés sont chèrement payées (et par payer, je veux dire par exemple ne pas faire la connerie d'envoyer ses protecteurs en Ukr, mais les garder bien au chaud à Moscou), les effectifs de sécurité intérieurs me paraissent très largement suffisant pour étouffer toute velléité de contestation. J'irais même jusqu'à penser que vu l'état d'embourbement de l'armée, même si elle le voulait, elle aurait fort à faire pour déloger un Poutine défendu par la Rosvgardia et le FSB. Je ne crois pas au scenario d'un effondrement par la rue, plus à celui d'une révolution de palais. 

5) Poutine s'achète du temps avec la mobilisation, et avec du temps, ce qui était hier non opérationnel peut le devenir (concernant les matériels). Vu les stocks de départ, je pense qu'il reste de quoi équiper les nouvelles recrues, sur les matériels lourds en tout cas. D'ailleurs, c'était le premier problème des Russes, même au lendemain du conflit: le manque d'infanterie débarquée, avec des BTR/BMP souvent à moitié vides.

Avis personnel 2 :biggrin:

Cette nouvelle étape augmente le coût pour tout le monde: pour la Russie, cela va sans dire, pour les Ukr, qui vont continuer de verser le sang et voir leur pays détruit un peu plus, pour les occidentaux, qui viennent de voir une nouvelle addition se présenter s'ils souhaitent maintenir leurs objectifs politiques initiaux (faire échouer la Russie, selon les termes de l'Ukraine) et récupérer tout ou partie de leur mise. 

La masse qui va bientôt débarquer va redonner des marges de manoeuvre aux états majors Russe. Elle sera inefficiente et les pertes seront importantes, mais la sélectivité dans les recrues (campagnes isolées, faible niveau d'éducation, faible caisse de résonnance face aux pertes) permet justement pour le pouvoir de s'autoriser des pertes conséquentes. La masse d'homme va mettre les lignes Ukr sous haute tension et à la moindre faiblesse, une poussée Ru pourra être soutenue avec des unités professionnelles en pointe, reconcentrée et recomplétée, et une arrière garde pour occuper le terrain. Il n'est même pas dit que ces nouvelles recrues fassent l'objet de pertes semblables à l'armée actuellement: en tenant les frontières et l'arrière, elle pourrait permettre une relution des unités professionnelles Russes et ne pas subir le même impact moral des pertes, blessures et tranchées que les troupes Ru actuellement au front. Se faisant, peu de risque de contagion politique contestataire, la propagande de ces dernières années achèvera de compléter l'édifice de l'apathie générale. Sans réponse semblable de la part des occidentaux, qui pourrait prendre la forme de livraisons d'armes supplémentaires et plus modernes, l'Ukraine pourrait risquer un effondrement moral, humain et financier. 

Edited by olivier lsb
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Le 22/09/2022 à 21:23, Bocket a dit :

Cedric Mas rappelle qu'il existe des armes "conventionnelles" majeures, encore non utilisées,  qui pourraient l' être avant un saut nucléaire.

Il cite vers 2'50 la Father of All bombs. Si je comprends bien , effet colossal sur un rayon de 300m (wikipedia: effet d'une petite bombe nucléaire) . Quoi d'autre ?

 

Sauf qu'il faut des "Bombardiers" pour la mettre en oeuvre, donc un ciel sur.

Edited by collectionneur
R oublié
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, metkow a dit :

ils restent une cible facile pour les défenses AA une fois qu'ils ont été repérés, mais le problème pour les ukrainiens restent leurs rayons d'action, avec les autres drones kamikaze russes étaient surtout engagé sur le front, mais les shahed peuvent être enployé beuacoup plus loin (comme pour la vidéo d'Odessa), ca qui va obliger l'armée ukrainiennes a redeployer ses moyens AA, entrainent l'affaiblissement de la couverture du front. 

Donc même si ces drones iraniens ne sont pas très performant ils vont rester une menace réel pour un bon moment encore

Surtout si ils sont comme ceux des israéliens, ils peuvent être envoyé par groupe de 5 donc saturer les défenses locales.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Banzinou a dit :

Enfin si la seule justification de l'arme nucléaire c'est parce qu'il y a un S-300 qui traîne, ça fait pas un peu overkill ? :bloblaugh:

C'est surtout que si Poutine perd un Bombardier Tu95 c'est eun honte de plus.

Edited by LBP
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Heorl a dit :

On en est même plus loin sur le front de Lyman, War_Monitor indique que les Ukrainiens sont rentrés dans Drobysheve. Lyman pourrait bientôt être attaqué depuis le Sud, l'Ouest et le Nord à la fois.

Même si c'est loin d'être un immense recul général j'ai quand même l'impression que les Russes ont totalement perdu l'initiative et au mieux se maintiennent, au pire subissent et perdent une poignée de village tous les jours à différents endroits alors que le front était totalement bloqué depuis la prise de Lysichank (hors chevauchée uk vers Kupiansk). 
Même autour de Bakhmut attaqué sans relâche depuis 2 mois les uk semblent un peu sortir la tête de l'eau et ont repris un peu de terrain (faut dire qu'on a annoncé qu'une partie des troupes qui s'y trouvaient avaient été envoyées à Lysichank).
A Kherson et alentours là aussi ils subissent et on se demande s'ils pourront le faire très longtemps.


Bref la mobilisation vient peut être de message de l'EM russe signalant que la situation devenait vraiment tendue et qu'il fallait absolument faire qq chose pour éviter un gros échec.

Après 1) je suis loin d'être expert en chose militaire, 2) je surinterpête peut être l'importance de certains changement en fonction de mes préférences 3° je ne regarde que des sources ukr.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Métal_Hurlant a dit :

Bon, je crois pas que ce soit avec ça que les russes vont gagner la guerre...

Shahed-136 (désignation russe : Geran-2)

https://en.defence-ua.com/weapon_and_tech/iranian_shahed_136_kamikaze_drones_already_used_by_russia_first_photos_and_specs-4207.html

Caractéristiques estimées :

21863203a6c9c5ae.jpg

45063203a60dfc68.jpg

Techniquement, ce truc c'est un missile de croisière non ?

 

Citation

missile

 

nom masculin

 

Engin de destruction autopropulsé et dirigé par autoguidage ou téléguidage.

(Je sens que je viens d'ouvrir une boîte de Pandore...)

Edited by bubzy
Link to comment
Share on other sites

je doute fort que Biden emploie des armes nucléaires si Poutine en utilise en Ukr ; Alors quelle riposte possible ?

https://www.lefigaro.fr/international/en-direct-guerre-en-ukraine-les-referendums-de-rattachement-a-la-russie-commencent-dans-les-zones-occupees-20220923

Les États-Unis auraient envoyé plusieurs messages à Moscou avertissant des conséquences de l’utilisation d’armes nucléaires

Selon le Washington Post, les États-Unis envoient depuis plusieurs mois des messages privés à Moscou par différents canaux pour avertir les dirigeants russes des graves conséquences qu'entraînerait l'utilisation d'une arme nucléaire.

Selon le quotidien américain qui recueille les déclarations de responsables à Washington s’exprimant sous couvert d’anonymat, l’administration Biden garderait volontairement ces avertissements assez vagues pour que le Kremlin puisse craindre la réaction de Washington.

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, bubzy a dit :

Techniquement, ce truc c'est un missile de croisière non ?

 

(Je sens que je viens d'ouvrir une boîte de Pandore...)

Je te vois venir...

Dangereux va-t-en guerre qui veut escalader le conflit et rajouter des tensions en justifiant en retour l'exportation de milliers de missiles de croisière SCALP des Stocks de la grande armée Française pour venger Napoléon... 

Edited by olivier lsb
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/other/guerre-en-ukraine-kiev-perd-50-hommes-par-jour-annonce-volodymyr-zelensky/ar-AA12a5d7?ocid=msedgntp&cvid=49ce9bf129344263a1fb5e1404891fb5

Guerre en Ukraine. Kiev perd « 50 hommes par jour », annonce Volodymyr Zelensky

Mais ce chiffre est un chiffre minimum, a précisé le président ukrainien, en indiquant que ce total n’était qu’une estimation. Ce chiffre, a-t-il ajouté, n’inclut pas les pertes civiles.

« Il faut être très prudent avec les chiffres car il s’agit de vies humaines », a-t-il fait valoir, en expliquant la position de son état-major consistait à ne pas dévoiler les chiffres précis des pertes des forces ukrainiennes.

Les pertes russes plus élevées, selon Zelensky

Volodymyr Zelensky a par ailleurs estimé que l’Ukraine perdait cinq fois moins d’hommes que la Russie.

Edited by Métal_Hurlant
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...