Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 44 minutes, Mangouste a dit :

Non désolé. Je ne comprends pas. Le sujet c'était la composition de la section. Ensuite ce chiffre de 1000 c'est la valeur de quoi. Enfin 16 section françaises mathématiquement sont plus nombreuses en hommes et véhicules que 20 russes.

Effectivement tu ne comprends pas.

On ne doit JAMAIS comparer une organisation militaire à une autre juste parce que les noms sont identiques ou proches. Comparer une section russe, italienne et française est absurde car elles n'ont de sens que dans une doctrine et un cadre précis. Ce qu'on peut comparer est l'utilisation d'un même budget ou d'une même quantité de personnes. 1000 est un exemple. 

Dire qu'une section française est mieux car elle comporte 4 véhicules et plus de monde est totalement absurde. On concentre juste les gens dans des sous unités de plus grande taille... mais on a moins de sous unités. C'est juste une règle de 3.

Ce qu'il faut regarder c'est si la structure de l'unité lui permet de faire son travail.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Coriace a dit :

Je peux te confirmer que pour certaines applications techniques (légères) souvent pour les pièces polymeres non structurelle et pas trop alambiquées on utilise y compris dans des industries dites "de pointe" des imprimantes 3d. Parfois même on fait les protos avec l'imprimante perso du collègue du bureau d'a cote. Maintenant ça ne vaut probablement pas pour les pièces critiques. 

Mais techniquement le support de tableau de bord bien chiant qui ne coûte rien mais que dont tu ne peux pas te passer ça se fait largement. 

Et effectivement la mondialisation est terriblement corrosive pour les États déjà fragiles. 

L’impression 3D ayant fait des progrès immense on peut tout à fait imprimer des pièces critiques. 
Le véritable problème ça va être d’avoir le processus d’impression adapté à la pièce et aux contraintes qu’elle va subir.

La Russie a-t-elle une filière de l’impression 3D qui lui permette une autonomie dans ce domaine, je n’en ai aucune idée. Mais puisque techniquement on est capable de faire des moteurs de fusée 100% imprimé en 3D je pense que cette option  peut être envisagé comme solution de repli si la filière locale le permet.

Edited by Castor
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, cracou a dit :

Effectivement tu ne comprends pas.

On ne doit JAMAIS comparer une organisation militaire à une autre juste parce que les noms sont identiques ou proches. Comparer une section russe, italienne et française est absurde car elles n'ont de sens que dans une doctrine et un cadre précis. Ce qu'on peut comparer est l'utilisation d'un même budget ou d'une même quantité de personnes. 1000 est un exemple. 

Dire qu'une section française est mieux car elle comporte 4 véhicules et plus de monde est totalement absurde. On concentre juste les gens dans des sous unités de plus grande taille... mais on a moins de sous unités. C'est juste une règle de 3.

Ce qu'il faut regarder c'est si la structure de l'unité lui permet de faire son travail.

Goya dans son analyse dit que la section russe est notamment sous dimensionnée ce qui explique la difficulté à exécuter la mission confiée. J'ai juste dit que la section française était plus nombreuse en tout pour une mission sûrement similaire. En plus elle est de mon point de vue un peu mieux structurée ce que je précise dans mon tout premier post. (Appui, chef d'équipe etc). 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Castor a dit :

L’impression 3D aynt fait des progrès immense, et on peut tout à fait imprimer des pièces critiques. 
Le véritable problème ça va être d’avoir le processus d’impression adapté à la pièce et aux contraintes qu’elle va subir.

La Russie a-t-elle une filière de l’impression 3D qui lui permette une autonomie dans ce domaine, je n’en ai aucune idée. Mais puisque techniquement on est capable de faire des moteurs de fusée 100% imprimé en 3D je pense que cette option  peut être envisagé comme solution de replie si la filière locale le permet.

Il faut aussi avoir tous les consommables (fils de matériaux, têtes d'impression,...) avec une excellente qualité dès que tu fais des pièces qui sont plus que cosmétiques.

En pratique, c'est compliqué, même en Europe, alors en Russie, sur ressources intérieures, j'ai des doutes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, olivier lsb a dit :

C'est moi ou il y a eu une grosse poussée Russe vers Kryvyi Rih aujourd'hui ?

https://liveuamap.com/

Au contraire, les UKR dissent qu'il y a eu des villages libérés et que les troupes ont dépassé la frontière de Kherson... 

https://www.ukrinform.net/rubric-ato/3455921-ukraines-armed-forces-liberate-more-than-15-localities-advance-deep-into-kherson-region.html

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Mangouste a dit :

Goya dans son analyse dit que la section russe est notamment sous dimensionnée ce qui explique la difficulté à exécuter la mission confiée. J'ai juste dit que la section française était plus nombreuse en tout pour une mission sûrement similaire. En plus elle est de mon point de vue un peu mieux structurée ce que je précise dans mon tout premier post. (Appui, chef d'équipe etc). 

C'est plus compliqué: elle est trop petite pour faire de l'urbex mais elle fait totalement le taf si elle est utilisée dans le cadre d'étude prévu. Le problème n'est pas tant ce qu'elle est que la manière dont elle est utilisée. Si elle ne peut fonctionner que comme un pion intangible, elle perd de son intérêt car il n'y a pas assez de soutien interne. Ce serait une conséquence directe du manque de sous off de carrière avec justement les compétences et l'initiative pour réaliser plusieurs actions autonomes.

Dans le cadre d'une guerre mécanisée à grands coups de divisions, ça a du sens: quand tu as des divisions de fusillers qui débordent de BMP (une compagne de 104 mecs c'est 12 BMP), tu as un problème de riche et on s'en fout du niveau individuel ou de l'intra section vu que des sections, on en a une tértrachiée. Là où ça coince c'est quand tu restes sur ce logiciel mental avec des unités en GTIA avec forcément moins de monde. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Fusilier a dit :

Au contraire, les UKR dissent qu'il y a eu des villages libérés et que les troupes ont dépassé la frontière de Kherson... 

https://www.ukrinform.net/rubric-ato/3455921-ukraines-armed-forces-liberate-more-than-15-localities-advance-deep-into-kherson-region.html

Et ils annoncent contourner Izyum par Borova :

Je ne sais pas si c'est crédible... 

PS : liveumap a fait une grosse mise à jour dans cette zone il y a quelques jours, je pense que c'est ce que tu vois. 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, cracou a dit :

C'est plus compliqué: elle est trop petite pour faire de l'urbex mais elle fait totalement le taf si elle est utilisée dans le cadre d'étude prévu. Le problème n'est pas tant ce qu'elle est que la manière dont elle est utilisée. Si elle ne peut fonctionner que comme un pion intangible, elle perd de son intérêt car il n'y a pas assez de soutien interne. Ce serait une conséquence directe du manque de sous off de carrière avec justement les compétences et l'initiative pour réaliser plusieurs actions autonomes.

Dans le cadre d'une guerre mécanisée à grands coups de divisions, ça a du sens: quand tu as des divisions de fusillers qui débordent de BMP (une compagne de 104 mecs c'est 12 BMP), tu as un problème de riche et on s'en fout du niveau individuel ou de l'intra section vu que des sections, on en a une tértrachiée. Là où ça coince c'est quand tu restes sur ce logiciel mental avec des unités en GTIA avec forcément moins de monde. 

Surtout quand tu ne mises pas la réussite du plan sur la capacité de ladite section à manœuvrer mais sur sa capacité à tenir sa place dans un plan décidé bien plus haut.

Il y a 11 heures, Eau tarie a dit :

Par contre c'est étonnant qu'il n'y ait eu aucune action amphibie de la part des Russes.

Ils ont prépositionné pas mal de matos....et.....rien.

Globalement ils ont reproduit le schéma US de 1991. Je ne sais pas si c'était intentionnel (admiration cachée pour la réussite US de ce conflit).

Il n'est pas inintéressant de noter que TAP comme amphibies ne semblent guère séducteurs en conflit de grande ampleur, que ce soit chez les US ou les Russes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, dbo a dit :

Et ils annoncent contourner Izyum par Borova :

Je ne sais pas si c'est crédible... 

PS : liveumap a fait une grosse mise à jour dans cette zone il y a quelques jours, je pense que c'est ce que tu vois. 

 

D'ailleurs Liveuamap a indiqué justement que des affrontements avaient été notés dans le coin. ça pourrait être un méchant coup de la part des UKR ça, frapper l'ennemi alors qu'il se rassemble pour attaquer. Audacieux mais peut rapporter gros en termes destructions et menaces. 

il y a 22 minutes, Castor a dit :

Mais puisque techniquement on est capable de faire des moteurs de fusée 100% imprimé en 3D je pense que cette option  peut être envisagé comme solution de repli si la filière locale le permet.

Mauvais exemple. Les moteurs de fusée sont presque à usage unique. Un morceau de char est censé pouvoir faire plus que 500 mètres et casser au premier virage. C'est la difficulté de l'imprimante 3D, ce qu'elle réalise n'est que très rarement durable car la fatigue du métal est démultipliée (car fondu/moulé et pas forgé). 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Heorl a dit :

Annexer Kherson, pas la contrôler. Je parlais de la résolution du conflit, pas du contrôle effectif. S'il y avait encore une marine ukrainienne, oui, contrôler Odessa aurait été nécessaire d'un point de vue stratégique. Aujourd'hui, pour contrôler pleinement Kherson il leur faut Mykolaiv. C'est entre autres pour ça qu'ils ont autant de difficultés là-bas. Le heartland ukrainien est situé de l'autre côté de collines au Nord et Kryvyi Rih est à leur base. Prendre Mykolaiv aurait permis de couper le ravitaillement par l'Ouest, plus facile pour les Ukrainiens que le ravitaillement par le Nord car leurs lignes sont utilisées pour alimenter le Donbass.

Je comprends qu'il pourrait être utile de contrôler Mykolaiv, cependant à toujours repousser plus loin la ligne à défendre tu t'épuises (étirement des lignes et d ela logistique). Kherson me semble très défendable en offrant un môle défensif face à une plaine qui n'est pas le terrain le plus avantageux pour les Ukrainiens, et au pire il y a possibilité de se rétablir derrière le fleuve.

Il y a 7 heures, Heorl a dit :

C'est un truc qu'on oublie souvent, mais l'industrie russe n'est que l'ombre de ce qu'elle était sous les Soviétiques. Dans beaucoup de cas, ils prétendent produire localement mais achètent à la place des produits chinois ou occidentaux dont ils effacent les marquages pour prétendre qu'il s'agit d'une production locale.

Par exemple?

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, cracou a dit :

C'est plus compliqué: elle est trop petite pour faire de l'urbex mais elle fait totalement le taf si elle est utilisée dans le cadre d'étude prévu. Le problème n'est pas tant ce qu'elle est que la manière dont elle est utilisée. Si elle ne peut fonctionner que comme un pion intangible, elle perd de son intérêt car il n'y a pas assez de soutien interne. Ce serait une conséquence directe du manque de sous off de carrière avec justement les compétences et l'initiative pour réaliser plusieurs actions autonomes.

Dans le cadre d'une guerre mécanisée à grands coups de divisions, ça a du sens: quand tu as des divisions de fusillers qui débordent de BMP (une compagne de 104 mecs c'est 12 BMP), tu as un problème de riche et on s'en fout du niveau individuel ou de l'intra section vu que des sections, on en a une tértrachiée. Là où ça coince c'est quand tu restes sur ce logiciel mental avec des unités en GTIA avec forcément moins de monde. 

Je comprends tout à fait ton point de vue. Si tu relis le post de Goya il explique la problématique de la section à tous les niveaux et sur tous les terrains. A la fin effectivement il complète cette problématique avec celle du nombre de sections engagées au profit d'un équivalent GTIA en combat urbain.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gustave a dit :

Je comprends qu'il pourrait être utile de contrôler Mykolaiv, cependant à toujours repousser plus loin la ligne à défendre tu t'épuises (étirement des lignes et d ela logistique). Kherson me semble très défendable en offrant un môle défensif face à une plaine qui n'est pas le terrain le plus avantageux pour les Ukrainiens, et au pire il y a possibilité de se rétablir derrière le fleuve.

Le gros problème de Kherson c'est son approvisionnement. Si les UKR pètent les ponts les Russes sont dans une merde noire. Mais j'aurais presque l'impression que les UKR ont fait une tentative pour reprendre la ville, se sont fait repousser sèchement puis ont décidé qu'immobiliser ainsi sans se forcer (le dispositif UKR a l'air assez léger) plus de 10% des forces ennemies n'est pas un si mauvais deal, alors que si les Russes avaient été rejetés de l'autre côté ils n'auraient pas un seul instant hésité à faire sauter le barrage et inonder Kherson derrière eux. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, cracou a dit :

Correction: quelqu'un en union soviétique en produisait en 63. Maintenant cette usine peut être hors de la Russie (oups) ou peut avoir fermé en 91. 

Sur les compétences, il est évident que les russes savent faire. Est ce que par contre ils ont l'outil industriel pour le faire....

Je trouve que, en partant de bien peu voire rien, on en déduit vite que les Russes ne savent plus rien produire...

La politique de substitution des importations se développant de plus depuis des années il est plutôt probable que l'essentiel de la production militaire puisse être globalement assurée, nonobstant vraisemblablement certains secteurs effectivement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, xekueins a dit :

Donc, maintenant que la "balade" pour annexer toute l'Ukraine est terminée.

L'armée Russe, va appliquer une vrai offensive (dead-Line 9 mai), on devrait voir les MBT de la Garde, les T72 les plus modernes (T90), ainsi que les derniers T80, avec des équipages plus aguerris logiquement ? :sinterrogec:

Beaucoup des troupes les plus expérimentées étaient à Kyiv...et les unités de la Garde se sont faites poutrer dans les grandes largeurs comme des malpropres. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Heorl a dit :

Le gros problème de Kherson c'est son approvisionnement. Si les UKR pètent les ponts les Russes sont dans une merde noire. Mais j'aurais presque l'impression que les UKR ont fait une tentative pour reprendre la ville, se sont fait repousser sèchement puis ont décidé qu'immobiliser ainsi sans se forcer (le dispositif UKR a l'air assez léger) plus de 10% des forces ennemies n'est pas un si mauvais deal, alors que si les Russes avaient été rejetés de l'autre côté ils n'auraient pas un seul instant hésité à faire sauter le barrage et inonder Kherson derrière eux. 

Je pense que si jamais l'Ukraine n'arrive pas à reprendre Kherson, (et en fonction de l'évolution de la guerre), ils feront péter les ponts et tenteront un siège de la ville, pour l'Ukraine c'est indispensable de virer les russes de l'ouest du Dniepr.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gustave a dit :

Je trouve que, en partant de bien peu voire rien, on en déduit vite que les Russes ne savent plus rien produire...

La politique de substitution des importations se développant de plus depuis des années il est plutôt probable que l'essentiel de la production militaire puisse être globalement assurée, nonobstant vraisemblablement certains secteurs effectivement.

Je serais plutôt de l'avis que les Russes ont la capacité de la capacité de production, mais ne peuvent pas produire immédiatement comme ça. Il leur faut réorganiser leurs lignes, savoir ce qu'ils doivent faire, gérer l'externalité négative de la corruption, etc. Ce qui fait qu'ils peuvent produire effectivement, mais à un énorme coût alors qu'ils n'ont plus trop de sous dans le tiroir-caisse. 

il y a 1 minute, Banzinou a dit :

Je pense que si jamais l'Ukraine n'arrive pas à reprendre Kherson, (et en fonction de l'évolution de la guerre), ils feront péter les ponts et tenteront un siège de la ville, pour l'Ukraine c'est indispensable de virer les russes de l'ouest du Dniepr.

Si la guerre s'enlise et que l'offensive russe est un échec, ça me semble effectivement la marche à suivre (ça et reporter les troupes disponibles vers Marioupol pour en chasser les unités rincées que les Russes y auront mises), mais c'est dangereux. Les Russes ont encore la supériorité aérienne et même si leurs avions ne semblent pas sortir depuis quelques jours après deux semaines d'opérations intensives, ils pourraient décider que détruire une formation massive ukrainienne en vaut la peine. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, gustave a dit :

Je trouve que, en partant de bien peu voire rien, on en déduit vite que les Russes ne savent plus rien produire...

La politique de substitution des importations se développant de plus depuis des années il est plutôt probable que l'essentiel de la production militaire puisse être globalement assurée, nonobstant vraisemblablement certains secteurs effectivement.

Un gros bémol. Cette politique, on en parle depuis des années. Depuis 2008 en fait et l'effondrement du rouble.

Il y a eu certes de beaux succès, comme la reprise de la production du Tu-160. Mais concrètement, que ce soit dans le domaine civil ou dans le domaine militaire, les Russes ont énormément de mal malgré de gros investissements. Et comme à l'époque soviétique, tout cela n'est guère soutenu par des ventes à l'exportation car les produits russes ne parviennent pas à percer sauf pour les armes... et encore, pas toutes.

Alors oui, il y a de bonnes chances qu'ils arrivent grosso modo à récupérer de leurs pertes. Il est même possible qu'ils parviennent à se moderniser via l'élimination contrainte ou aidée de leurs plus vieux matériels. Mais au vu de ce qu'ils parvenaient à faire avant la guerre, que ce soit dans le secteur de l'aviation de transport, des chars de combat ou des équipements individuels... je suis très dubitatif.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Heorl a dit :

Je serais plutôt de l'avis que les Russes ont la capacité de la capacité de production, mais ne peuvent pas produire immédiatement comme ça. Il leur faut réorganiser leurs lignes, savoir ce qu'ils doivent faire, gérer l'externalité négative de la corruption, etc. Ce qui fait qu'ils peuvent produire effectivement, mais à un énorme coût alors qu'ils n'ont plus trop de sous dans le tiroir-caisse.

On n'en sait rien en fait, et tout cela résulte d'une unique publication relative à un potentiel arrêt des usines de chars...

Ensuite c'est la guerre et je doute qu'ils s’embarrassent de fioritures si le besoin est pressant. Mais je suis d'accord que ce ne sera pas forcément simple et évident.

Quant aux sous ils me semble que leur tiroir caisse regorge de roubles non?

il y a 6 minutes, Ciders a dit :

Un gros bémol. Cette politique, on en parle depuis des années. Depuis 2008 en fait et l'effondrement du rouble.

Il y a eu certes de beaux succès, comme la reprise de la production du Tu-160. Mais concrètement, que ce soit dans le domaine civil ou dans le domaine militaire, les Russes ont énormément de mal malgré de gros investissements. Et comme à l'époque soviétique, tout cela n'est guère soutenu par des ventes à l'exportation car les produits russes ne parviennent pas à percer sauf pour les armes... et encore, pas toutes.

Alors oui, il y a de bonnes chances qu'ils arrivent grosso modo à récupérer de leurs pertes. Il est même possible qu'ils parviennent à se moderniser via l'élimination contrainte ou aidée de leurs plus vieux matériels. Mais au vu de ce qu'ils parvenaient à faire avant la guerre, que ce soit dans le secteur de l'aviation de transport, des chars de combat ou des équipements individuels... je suis très dubitatif.

Mais nous parlons justement des armes. Ils ont remplacé les optroniques françaises et les turbines ukrainiennes ou allemandes entre autres, même s'il y a sûrement des domaines où ils sont en plus ou moins grande difficulté.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, dbo a dit :

Et ils annoncent contourner Izyum par Borova :

Non pas contourner Izyioum par Borova, mais frapper l'arrière garde localisée sur Borova. Autrement dit, les Ukrainiens semblent être en mesure d'atteindre ces unités avec de l'artillerie.

Link to comment
Share on other sites

Début avril , un tweet d'Ukraine weapon tracker mentionnait une frappe d'artillerie sur un entrepôt à Petrikva (dans le sud de l'Ukraine). Au final selon Oryx , ont été détruits ce jour là 24 véhicules divers, 1 char et 2 BMP. Une frappe qui semble bien précise.

46.png

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, gustave a dit :

Mais nous parlons justement des armes. Ils ont remplacé les optroniques françaises et les turbines ukrainiennes ou allemandes entre autres, même s'il y a sûrement des domaines où ils sont en plus ou moins grande difficulté.

Les turbines... les turbines navales ? Un échec criant, pourquoi vendent-ils leurs Krivak next gen à moitié achevées aux Indiens à ton avis ? Tout comme la production du "nouvel" Il-76, le développement d'un remplaçant à l'An-26, leurs radars AESA ou le système pour l'infanterie Ratnik patinent aussi sûrement qu'un Dacia Sandero en milieu rural russe ordinaire. 

Et comme dit au-dessus, ils sont incapables de moderniser leurs forces armées, réduites à envoyer au front des BMP-1 non modernisés et des MT-LB aux côtés de T-72 ou de T-80 qui flambaient déjà à Groznyi. Alors oui, on ne parle pas de remplacer tous leurs équipements par du dernier cri, ce qui serait financièrement et militairement stupide et inatteignable. Mais tout de même, il y a une sacrée marge de progression. Et déjà en temps de paix et de relative ouverture commerciale, ils n'y arrivaient pas... alors maintenant ? Même en lançant un Projet Héros ou équivalent, ça risque d'être très compliqué.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Citation

Ils ont remplacé les optroniques françaises

Je crois qu'ils n'ont pas eu le temps de le faire, le programme ayant été repoussé plusieurs fois (si tu fais mention des Su-30SM) en tout cas c'était encore le cas il y a un peu plus d'un an.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Heorl a dit :

Mauvais exemple. Les moteurs de fusée sont presque à usage unique. Un morceau de char est censé pouvoir faire plus que 500 mètres et casser au premier virage. C'est la difficulté de l'imprimante 3D, ce qu'elle réalise n'est que très rarement durable car la fatigue du métal est démultipliée (car fondu/moulé et pas forgé). 


Je répondais à la possibilité de faire des pièces critiques, sur un moteur de fusée on va dire que les pièces sont critiques d'où mon affirmation que c'est faisable.
Sur la question de l'usage unique, de la durabilité et autre, il faut aller le dire à GE qui vient de sortir le 100,000eme exemplaire d'injecteur à carburant pour le moteur LEAP. La durabilité et les processus sont tellement bon que des procédés de réparation par impression additive sur métal sont maintenant autorisées dans l'aéronautique par exemple.

On est capable depuis déjà pas mal d'années d'imprimer des aubes de turbines donc je pense qu'on peut faire des pièces de char qui vont aller à plus de 500m et ne pas casser au premier virage.

Apres les russes ont-ils les moyens, l'envie, l'utilité et autres de le faire, je n'en sais rien.

juste un petit exemple de ce que l'on arrive a faire

https://3dprintingindustry.com/news/ge-builds-worlds-largest-jet-engine-3d-printing-77183/

Edited by Castor
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...