Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

2 minutes ago, Valy said:

Info de Mike Kofman sur l'épisode de War on the Rocks de vendredi : le stock de munitions de la Bielorussie est de 150 000 tonnes.

 

Ça semble pas immense ... ça fait que 3 millions d'obus de 155 par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

 

 

Pourquoi partages tu un compte qui glorifie (dans le désordre), l'Iran, le Hezbollah, le régime syrien, le grand maitre Poutine (texto, si si) et qui partage des delires divers (la palme à la tentative du MI6 de délivrer les anglais prisonniers, mais évidemment c'est un éche grace au super FSB). 

Là dans le premier tweet il est dit que toute la ville et ses environs sont capturés. Dans le deuxième que les Russes bombardent les environs. Faudrait choisir.... 

Edited by cracou
  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Où sont les trophés?

J'ai vu de nombreux posts expliquer ici que les encerclements russes ont permis de capturer de nombreux soldats UKR. Le matériel capturé devait être gigantesque.

Force est de constater que l'on ne voit rien... Quelques images ici et là de petits groupes capturés. Des photos avec quelques armes ici et là (plus une avec une pile de containers de missiles) et quelques vahicules. Mais, en terme d'ordre de grandeur, c'est rien du tout. Evidemment on ne devait pas s'attendre à des bilans comme la poche de Kiev, Falaise ou à quoi que ce soit d'équivalent mais il est TRES significatif de constater l'absence presque totale, dans ce qui a été capturé, d'artillerie ou de dépots de grande taille.

L'interprétation serait donc la suivante:

1) depuis un certain temps, il n'y avait plus de matériel lourd dans toute la zone. Tout a été replié petit à petit et les forces au contact étaient à base d'infanterie légère (voir même de la garde nationale). Ce n'est pas cool pour eux, mais le fait d'avoir tenu la ligne permet au gros des forces de se repositionner. En terme strictement militaire, c'est une retraite sous le feu réussie (mais une retraite quand même!).

2) il n'y a pas eu chez les Russes de changement du logiciel de base. On aurait pu s'attendre à un rush pour fermer la poche quand il ne restait plus que 20km. Puis 15, puis 10. Mais on n'a rien observé. Soit les Russes sont restés sur la même progression à base d'artillerie, soit ils ont tenté le rush mais se sont fait ramasser les pointes. Ce logiciel de base semble marcher mais conduit à des progressions très lentes. Il suppose des munitions infinies mais expose bien moins l'infanterie qu'avant.  

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, cracou a dit :

Où sont les trophés?

J'ai vu de nombreux posts expliquer ici que les encerclements russes ont permis de capturer de nombreux soldats UKR. Le matériel capturé devait être gigantesque.

Force est de constater que l'on ne voit rien... Quelques images ici et là de petits groupes capturés. Des photos avec quelques armes ici et là (plus une avec une pile de containers de missiles) et quelques vahicules. Mais, en terme d'ordre de grandeur, c'est rien du tout. Evidemment on ne devait pas s'attendre à des bilans comme la poche de Kiev, Falaise ou à quoi que ce soit d'équivalent mais il est TRES significatif de constater l'absence presque totale, dans ce qui a été capturé, d'artillerie ou de dépots de grande taille.

L'interprétation serait donc la suivante:

1) depuis un certain temps, il n'y avait plus de matériel lourd dans toute la zone. Tout a été replié petit à petit et les forces au contact étaient à base d'infanterie légère (voir même de la garde nationale). Ce n'est pas cool pour eux, mais le fait d'avoir tenu la ligne permet au gros des forces de se repositionner. En terme strictement militaire, c'est une retraite sous le feu réussie (mais une retraite quand même!).

2) il n'y a pas eu chez les Russes de changement du logiciel de base. On aurait pu s'attendre à un rush pour fermer la poche quand il ne restait plus que 20km. Puis 15, puis 10. Mais on n'a rien observé. Soit les Russes sont restés sur la même progression à base d'artillerie, soit ils ont tenté le rush mais se sont fait ramasser les pointes. Ce logiciel de base semble marcher mais conduit à des progressions très lentes. Il suppose des munitions infinies mais expose bien moins l'infanterie qu'avant.  

 

Reconnaissons que le point 2 fonctionne plutôt pas mal. Ils font ce qu'ils savent faire en utilisant leur point fort et arrivent vers l'un des buts de guerre admis 

Link to comment
Share on other sites

Quote

2) il n'y a pas eu chez les Russes de changement du logiciel de base. On aurait pu s'attendre à un rush pour fermer la poche quand il ne restait plus que 20km. Puis 15, puis 10. Mais on n'a rien observé. Soit les Russes sont restés sur la même progression à base d'artillerie, soit ils ont tenté le rush mais se sont fait ramasser les pointes. Ce logiciel de base semble marcher mais conduit à des progressions très lentes. Il suppose des munitions infinies mais expose bien moins l'infanterie qu'avant.

C'est probablement ça et comme ça fonctionne sur ce théatre d'opérations je ne vois pas bien pourquoi ils changeraient (certes c'est lent, même s'il y a une avancée par a-coups) d'autant que les pertes sont limitées par le "nettoyage" d'artillerie pré-assaut des centres urbains.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, cracou a dit :

Où sont les trophés?

J'ai vu de nombreux posts expliquer ici que les encerclements russes ont permis de capturer de nombreux soldats UKR. Le matériel capturé devait être gigantesque.

Force est de constater que l'on ne voit rien... Quelques images ici et là de petits groupes capturés. Des photos avec quelques armes ici et là (plus une avec une pile de containers de missiles) et quelques vahicules. Mais, en terme d'ordre de grandeur, c'est rien du tout. Evidemment on ne devait pas s'attendre à des bilans comme la poche de Kiev, Falaise ou à quoi que ce soit d'équivalent mais il est TRES significatif de constater l'absence presque totale, dans ce qui a été capturé, d'artillerie ou de dépots de grande taille.

L'interprétation serait donc la suivante:

1) depuis un certain temps, il n'y avait plus de matériel lourd dans toute la zone. Tout a été replié petit à petit et les forces au contact étaient à base d'infanterie légère (voir même de la garde nationale). Ce n'est pas cool pour eux, mais le fait d'avoir tenu la ligne permet au gros des forces de se repositionner. En terme strictement militaire, c'est une retraite sous le feu réussie (mais une retraite quand même!).

2) il n'y a pas eu chez les Russes de changement du logiciel de base. On aurait pu s'attendre à un rush pour fermer la poche quand il ne restait plus que 20km. Puis 15, puis 10. Mais on n'a rien observé. Soit les Russes sont restés sur la même progression à base d'artillerie, soit ils ont tenté le rush mais se sont fait ramasser les pointes. Ce logiciel de base semble marcher mais conduit à des progressions très lentes. Il suppose des munitions infinies mais expose bien moins l'infanterie qu'avant.  

 

D'accord avec ton analyse sur le manque de trophées et sur ce qui semble un retrait stratégique.

Pour le point 1 ( c'est une interprétation personnelle) on a vu, exception de l’artillerie, on très peu du matériel occidentale ces derniers temps dans le Donbass ( véhicules et surtout Atgm), je pense qu'on a laissé les russes s'enfoncer sur une ligne de défense mieux établie.

Et surtout toujours ma propre interprétation les ukrainiens sont en train de préparer quelque chose avec leur meilleur troupes et le matériel occidentale pour l'été Juillet ou Août car les deux camps s'accorde sur l'épuisement du potentiel russe et du plus gros des opérations sur Août...

 

On verra bien si je me trompe mais après une première phase au Donbass, où ils ont avec de bonnes troupes, tenues la ligne il y a eu une phase 2 ou c'est surtout la garde nationale et les appelés territoriaux avec du matériel soviétiques usée (des troupes légères souvent plus âgés que les militaires habituels que l'on a vue ces derniers temps)...

La je vois un retrait en bonne ordre et donc une phase trois qui viserait à leur envoyer au contact des troupes fraîches bien équipées et bien entrainées plus loin des lignes de ravitaillement avec un appui d'artillerie et aérien plus compliqué pour mettre un coup d'arrêt aux russes pendant l'été et peut-être récupérer des terres à partir de la fin de l'été voir en septembre... nous verrons bien ou nous en sommes.

Encore une fois c'est une interprétation aux vues de ce que je vois. Pas la peine de me tomber dessus de manière condescendantes à moins de me donner des éléments. Après les russes se laisseront t'ils avoir ? Rien n'est plus ou moins sur autant le renseignement militaire peut être compétent mais les officiers bornés autant aucuns plans ne ce déroule comme dur les cartes une fois que c'est partie.

 

Edited by collectionneur
Correction
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Connorfra a dit :

D'accord avec ton analyse sur le manque de trophées et sur ce qui semble un retrait stratégique.

 

Pour le point 1 ( c'est une interprétation personnelle) aues vuzs exception de l’artillerie on a vue très peu du matériel occidentale ces derniers temps dans le dombass ( véhiculeset surtout Atgm), je pense qu'on a laissé les russes s'enfoncer sur une ligne de défense mieux établie.

 

Et surtout toujours ma propre interprétation les ukrainiens sont en train de préparer quelque chose avec leur meilleur troupes et le matériel occidentale pour l'été Juillet ou Août car les deux camps s'accorde sur l'épuisement du potentiel russe et du plus gros des opérations sur Août...

 

On verra bien si je me trompe mais après une première phase au Dombass où ils ont avec de bonne troupes tenues la ligne il y a eu une phase 2 ou c'est surtout la garde nationale et les appelés territoriaux avec du matériel soviétiques usée(des troupes légères souvent plus âgés que les militaires habituelle que l'on a vue ces derniers temps)...

 

La je vois un retrait en bonne ordre et donc une phase trois qui viserait à leur envoyer au contact des troupes fraîches bien équipées et bien entrainées plus loin des lignes de ravitaillement avec un appui d'artillerie rt aérien plus compliqué pour mettre un coup d'arrêt aux russes pendant l'été et peut-être récupérer des terres à partir de la fin de l'été voir en septembre... nous verrons bien ou nous en sommes.

Encore une fois c'est une interprétation aux vues de ce que je vois. Pas la peine de me tomber dessus de manière condescendantes à moins de me donner des éléments. Après les russes ce laisseront t'ils avoir ? Rien n'est plus ou moins sur autant le renseignement militaire peut être compétent mais les officiers bornés autant aucuns plans ne ce déroule comme dur les cartes une fois que c'est partie.

 

Je te tombe dessus pour défaut flagrant d'originalité dans ton analyse :bloblaugh: C'est exactement ainsi (tournant vers Aout) que le patron des renseignements militaires Ukr présentait l'affaire début mai. J'achète également l'idée de ce tournant / contre-offensive vers l'été, le temps que les multiples abrasions de l'armée Russe dans le Donbass fassent effet. 

Après.... Ca n'engage que ceux qui y croient, venant d'un spécialiste du mensonge, de l'information et de la désinformation. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, cracou a dit :

Où sont les trophés?

J'ai vu de nombreux posts expliquer ici que les encerclements russes ont permis de capturer de nombreux soldats UKR. Le matériel capturé devait être gigantesque.

Force est de constater que l'on ne voit rien... Quelques images ici et là de petits groupes capturés. Des photos avec quelques armes ici et là (plus une avec une pile de containers de missiles) et quelques vahicules. Mais, en terme d'ordre de grandeur, c'est rien du tout. Evidemment on ne devait pas s'attendre à des bilans comme la poche de Kiev, Falaise ou à quoi que ce soit d'équivalent mais il est TRES significatif de constater l'absence presque totale, dans ce qui a été capturé, d'artillerie ou de dépots de grande taille.

L'interprétation serait donc la suivante:

1) depuis un certain temps, il n'y avait plus de matériel lourd dans toute la zone. Tout a été replié petit à petit et les forces au contact étaient à base d'infanterie légère (voir même de la garde nationale). Ce n'est pas cool pour eux, mais le fait d'avoir tenu la ligne permet au gros des forces de se repositionner. En terme strictement militaire, c'est une retraite sous le feu réussie (mais une retraite quand même!).

2) il n'y a pas eu chez les Russes de changement du logiciel de base. On aurait pu s'attendre à un rush pour fermer la poche quand il ne restait plus que 20km. Puis 15, puis 10. Mais on n'a rien observé. Soit les Russes sont restés sur la même progression à base d'artillerie, soit ils ont tenté le rush mais se sont fait ramasser les pointes. Ce logiciel de base semble marcher mais conduit à des progressions très lentes. Il suppose des munitions infinies mais expose bien moins l'infanterie qu'avant.  

 

L'une des approches russes rarement comprise c'est qu'ils ne ferment pas toujours les poches, ils laissent une voie d'échappatoire qui sert de kill box (minée et battue par l'artillerie)

Leur doctrine a toujours considéré que la réduction complète d'une poche (sauf objectif politique évident -comme Marioupol) était déséquilibrée entre le ratio forces à engager versus gain à assurer en terme de destruction du potentiel adverse

La disruption entrainée par des pertes plus "légères" mais cumulative et la désorganisation d'unités devant évacuer une poche via une ouverture sous le feu est considérée comme suffisante dans la majorité des cas

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, olivier lsb a dit :

Je te tombe dessus pour défaut flagrant d'originalité dans ton analyse :bloblaugh: C'est exactement ainsi (tournant vers Aout) que le patron des renseignements militaires Ukr présentait l'affaire début mai. J'achète également l'idée de ce tournant / contre-offensive vers l'été, le temps que les multiples abrasions de l'armée Russe dans le Donbass fassent effet. 

Après.... Ca n'engage que ceux qui y croient, venant d'un spécialiste du mensonge, de l'information et de la désinformation. 

 

Oui mais j'ai vue passer ces informations j'ai vue aussi passer ce genre d'info chez les prorusses

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Connorfra a dit :

Oui mais j'ai vue passer ces informations j'ai vue aussi passer ce genre d'info chez les prorusses

Et du coup c'était quoi leur postulat ? Autant Kiev, par la mobilisation générale, peut en théorie compter sur l'apport de troupes fraiches et de matériels occidental et envisager une contre-offensive à terme (ou essayer de s'en donner les moyens). Autant l'équivalent coté Russe, en l'état actuel des paramètres politiques (opération spéciale, pas de mobilisation, pas ou peu de Russes de Moscou/ St Pétersbourg dans la mêlée etc...) me parait difficile à envisager.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, olivier lsb a dit :

Et du coup c'était quoi leur postulat ? Autant Kiev, par la mobilisation générale, peut en théorie compter sur l'apport de troupes fraiches et de matériels occidental et envisager une contre-offensive à terme (ou essayer de s'en donner les moyens). Autant l'équivalent coté Russe, en l'état actuel des paramètres politiques (opération spéciale, pas de mobilisation, pas ou peu de Russes de Moscou/ St Pétersbourg dans la mêlée etc...) me parait difficile à envisager.

 

Ça fait partie des inconnus la réaction en face mais comme je dis ton pays ce fait agresser tu vas tout faire pour l'en chasser rien à cirer de la menace de mobilisation générale de l'autre côté si tu cède aux chantages et ne tente rien autant te rendre de suite et être un gentil toutou ça épargne des vies

Edited by Connorfra
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, LBP a dit :

C'est quoi cette affaire sur Belgorod ? Poutine aurait il bombardé sa propre population ?

Le coup du false flag est un grand classique et a d'ailleurs été tenté à plusieurs reprises par la Russie en février pour justifier l'entrée en guerre contre l'Ukraine. Autant là je suis un peu circonspect à ce stade, ne serait-ce parce qu'on a pas eu de démenti de Kiev (non pas à destination de la scène intérieure Russe, complètement verrouillée, mais pour les bailleurs de fonds occidentaux). 

Et il y a déjà eu des attaques Ukr sur sol Russe dans cette région. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Métal_Hurlant a dit :

Penses-tu que cette source soit crédible ? ??

Je ne sais pas, il y a plusieurs vidéos, ou alors c'est une interceptions de missiles au-dessus de la Russie ?

il y a 1 minute, olivier lsb a dit :

Le coup du false flag est un grand classique et a d'ailleurs été tenté à plusieurs reprises par la Russie en février pour justifier l'entrée en guerre contre l'Ukraine. Autant là je suis un peu circonspect à ce stade, ne serait-ce parce qu'on a pas eu de démenti de Kiev (non pas à destination de la scène intérieure Russe, complètement verrouillée, mais pour les bailleurs de fonds occidentaux). 

Et il y a déjà eu des attaques Ukr sur sol Russe dans cette région. 

Oui, comme un Raid de Mil Mi-24.

Link to comment
Share on other sites

Bah c'est une théorie du complot. Ceci dit même si je me méfie pour le moins de ceux qui voient des complots partout (là le plus probable est que le Tochka ait raté sa cible) ça ne signifie pas qu'il n'y a jamais de complot.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Ça semble pas immense ... ça fait que 3 millions d'obus de 155 par exemple.

J'ai creusé ce que disait ce M Mike Kofman, analyste militaire US, sur les munitions russes. Il un un pedigrée plutôt crédible.

J'ai trouvé un podcast où il estime l'état des munitions (dans Geopolitics Decanted courant Juin)

Le stock russe de munitions est inconnu. Mais le stock US à la fin de la guerre froide est connu : 20 millions d'obus pour l'US Army, 4 millions pour la Navy.

Il part d'une hypothèse qu'à la fin de la guerre froide les stocks devaient être du même ordre de grandeur en URSS.

Mais que vu que la production a été faible dans les années 90, et que les munitions durent 20 à 30 ans il estime le stock utilisable aujourd'hui sur le territoire de l'ancienne URSS à 20 millions d'obus en ordre de grandeur.

Il considère que les chiffres avancés de tirs de 50000 obus jours sont excessifs et retient plutot des tirs de 35000 obus russes /jour.

Cela correspond à une consommation actuelle de 20% du stock estimé disponible chez les pays de l'ancienne URSS.

Mais, à ceci il faut ajouter que les stocks ont fini dans tous les pays de l'ancienne URSS et pas qu'en Russie

Que la russie va garder un stock tampon parce qu'il n'y a pas que l'Ukraine dans la vie (sur ce point j'en doute vu le jusque boutisme de Valdimir)

Quer le reformatage de l'armée vers une armée professionnelle par Serdioukov a engendré des suppression de stock.

=> ça doit commencer à piquer sur certains types de munitions, surtout sur ce qui avait été stocké à l'Ouest, d'où le recours à la Bielorussie.

 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Valy a dit :

J'ai creusé ce que disait ce M Mike Kofman, analyste militaire US, sur les munitions russes. Il un un pedigrée plutôt crédible.

J'ai trouvé un podcast où il estime l'état des munitions (dans Geopolitics Decanted courant Juin)

Le stock russe de munitions est inconnu. Mais le stock US à la fin de la guerre froide est connu : 20 millions d'obus pour l'US Army, 4 millions pour la Navy.

Il part d'une hypothèse qu'à la fin de la guerre froide les stocks devaient être du même ordre de grandeur en URSS.

Mais que vu que la production a été faible dans les années 90, et que les munitions durent 20 à 30 ans il estime le stock utilisable aujourd'hui sur le territoire de l'ancienne URSS à 20 millions d'obus en ordre de grandeur.

Il considère que les chiffres avancés de tirs de 50000 obus jours sont excessifs et retient plutot des tirs de 35000 obus russes /jour.

Cela correspond à une consommation actuelle de 20% du stock estimé disponible chez les pays de l'ancienne URSS.

Mais, à ceci il faut ajouter que les stocks ont fini dans tous les pays de l'ancienne URSS et pas qu'en Russie

Que la russie va garder un stock tampon parce qu'il n'y a pas que l'Ukraine dans la vie (sur ce point j'en doute vu le jusque boutisme de Valdimir)

Quer le reformatage de l'armée vers une armée professionnelle par Serdioukov a engendré des suppression de stock.

=> ça doit commencer à piquer sur certains types de munitions, surtout sur ce qui avait été stocké à l'Ouest, d'où le recours à la Bielorussie.

 

Tu oublies le grand pillagedes années 90... Combien de tonnes détournées au quatre coins des pays en conflit ces 30 dernières années ?

Edited by Connorfra
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Valy a dit :

Cela correspond à une consommation actuelle de 20% du stock estimé disponible chez les pays de l'ancienne URSS.

Mais, à ceci il faut ajouter que les stocks ont fini dans tous les pays de l'ancienne URSS et pas qu'en Russie

 

Les stocks sont probablement corrélés entre russie et etats ex-urss :

De ce fait, quel était le stock Ukrainien en 152 mm puisqu'il est en voie d'épuisement ?

A-t-on une idée du stock polonais actuel ?

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, BPCs a dit :

 

Les stocks sont probablement corrélés entre russie et etats ex-urss :

De ce fait, quel était le stock Ukrainien en 152 mm puisqu'il est en voie d'épuisement ?

A-t-on une idée du stock polonais actuel ?

Le stock polonais en 152 est vide (et ce depuis plusieurs semaines, ils ont tout refilé aux ukrainiens)

L'Ukraine a une particularité, ils étaient en phase de transition entre calibre PAVA et calibre OTAN et ont moins produits que les russes leurs munitions (d'autant plus que leur capacité industrielle là dessus est moindre et que pas mal de stock de mun ont "spontanément" explosé ces dernières années)

Je ne correlerais donc pas le stock ukrainien avec le stock russe

Ni avec d'autres états de l'ex PAVA (ils ont tous épurés leurs stocks format PAVA pour passer en format OTAN, reste en terme de capacité de prod 122 et 152 la Serbie et la Bulgarie et ca doit etre à peu près tout)

il y a 35 minutes, Connorfra a dit :

Tu oublies le grand pillagedes années 90... Combien de tonnes détournées au quatre coins des pays en conflit ces 30 dernières années ?

Ca fait 30 ans

Du stock a été reconstitué, notamment pour assurer le conflit Tchétchène et Géorgien. Contrairement à nous, les russes ont toujours misé sur une forte consommation de mun d'artillerie. Je ne dis pas que le stock est infini mais si on suit leur logique (qui est différente de celle de l'OTAN et des US qui ont détruits leur stock à péremption de 20 ans) les russes ne jettent jamais rien. Il est fort possible qu'ils soient en train de balancer des obus de 30 ans d'age ....au milieu de munitions plus récentes

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...