Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 27 minutes, ksimodo a dit :

il faut rappeler aussi que Norstream marche un peu moins bien. Ca relève pas de la sanction, mais ça affecte. 

C'était quoi le CA de NS1 en 2021 ? Même si le CA n'est une renta ( ou pas encore en partie ).

Si mes souvenirs sont bons, les russes avaient fermé le robinet d'eux même pour NS1, avant qu'il ne pète. NS2 n'avait pas encore reçu ses autorisations de mise en service. De facto, par les sanctions ou le chantage russe, les gazoducs étaient condamnés. Toujours de mémoire, la facture globale d'énergie payée à la Russie par L'UE était de l'ordre de 40 milliards d'euros par an, d'où le ramdam à l'époque par les Ukrainiens quand l'Allemagne (et pas qu'eux mais principalement quand même) continuait d'importer. 

Aucune chance de connaître un chiffre d'affaire ventilé par actif, ça reviendrait à révéler des secrets commerciaux. Déjà que l'on peut douter des chiffres officiels, depuis que la Russie en publie le moins possible ou en maquille. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, olivier lsb a dit :

 De facto, par les sanctions ou le chantage russe, les gazoducs étaient condamnés.

Les truc-ducs sont en dehors des sanctions.

NS1 a livré ce qu'il a pu livrer jusqu'à la veille du conflit, les "pannes" sont arrivés après conflit ( le surpresseur Siemens entre autre ) et son sabotage 6 mois aprés.

Les pannes sont des sources de négo comme d'autres. Par exemple en 2021 les US ont levé des sanctions ( avant conflit !! ) pour que l'Ukraine a un prolongement de contrat de 10 ans pour le gaz qui la traverse ( d'ici que les Ru aient eu l'idée de passer ailleurs, par exemple un peu plus par NS et moins par l'Ukr...). Point de détail par ailleurs, mais qui souligne l'ingérence US dans les affaires dans le coin et en Ukr. Soit dit en passant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, ksimodo a dit :

La Ru a ces 2 populations, la 3eme y est probablement trés réduite en proportion. 

Heu c'est pas vraiment l'écho que j'ai de mes connaissances russes. Beaucoup de jeunes sont partis vers l'Europe avant le début de la guerre ou le début de la mobilisation, et très peu ont envie de revenir.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

je dirai que avant conflit ça compte pas ( façon de parler ) et l'Ukr a été saignée aussi, avant.

Depuis les facilités ne sont pas les mêmes pour les Ru et les Ukr en europe, ce n'est pas la destination la plus évidente pour eux ( même si la plus souhaitée pour certains )

Link to comment
Share on other sites

 

Qq trucs:

Les grippen dont on parle auraient des moteurs saab, pas des moteurs de F16, donc formation méca et pièces spécifiques.....

A ce jour, pour n'importe quel contrat avions ( Mirage, Rafale ou FXX ) il y a toujours eu des contractors présents dans le pays pour accompagner et suivre la mise en oeuvre du déploiement. Remarque perso: dans un pays en guerre il va falloir les trouver...( avant même l'idée légale de les envoyer )

Armée Fr de l'air: 45 000 pax pour 200 avions. Remarque perso: on doit pouvoir descendre le ratio, mais quand même, çà fait du monde pouyr l'Ukr qui n'en a peut être pas les ressources.

Si une formation de pilote OTAN prends 5 à 10 ans, c'est un schéma cadré ET omnirôle. Ca peut se raccourcir sur un schéma monorôle, un équipage dédié à une mission précise. Remarque: on comprends que l'idée sous entendue dans les propos récent des donateurs  n'est pas le air air, mais serait le air sol. 

 

Remarque perso finale:

Un appui feu air sol, pour être performant, doit être guidé ou pointé par le sol ou les airs. Trop dangereux depuis les airs ( trop proches ) en suprématie contestée. Donc renseignement et guidage sol.

Sur une mission de reco, cet appui est rapide, il est nécessaire et souvent employé quand ça pue. Idem sur un front à évolution temporaire trés rapide ( sans forticification défense, renseignement faible etc...)

Sur un front figé, l'appui feu aérien est inutilement couteux, emporte peu d'explo, quand le travail peut être fait par l'artillerie. 

Avant même que quiconque ne livre un avion et son accompagnement, "on" se rendra compte que celà ne sert à rien dans la situation actuelle.....seule une évolution fortement favorable de l'infanterie peut générer l'arrivée de l'air. 

Restons discrets sur l'opportunité pour qq pays d'envoyer des vieux navions en Ukr putôt qu'à la ferraille, en faisant admettre à l'opinion une nécessaire hausse du budget défense afin de payer les amortissements sur le changement de matériel.....

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Teenytoon a dit :

Ouais… La cousine reste sur l’idée de 3 à 4 ans pour maîtriser le système d’arme en situation de combat réel.

J’espère pour les ukrainiens que la guerre sera terminée avant ça. 

… Dis moi, tu as l'air de beaucoup la fréquenter la cousine de ta concierge … Elle est au courant Madame Teeny ?  

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ksimodo a dit :

 

Qq trucs:

Les grippen dont on parle auraient des moteurs saab, pas des moteurs de F16, donc formation méca et pièces spécifiques.....

A ce jour, pour n'importe quel contrat avions ( Mirage, Rafale ou FXX ) il y a toujours eu des contractors présents dans le pays pour accompagner et suivre la mise en oeuvre du déploiement. Remarque perso: dans un pays en guerre il va falloir les trouver...( avant même l'idée légale de les envoyer )

Armée Fr de l'air: 45 000 pax pour 200 avions. Remarque perso: on doit pouvoir descendre le ratio, mais quand même, çà fait du monde pouyr l'Ukr qui n'en a peut être pas les ressources.

Si une formation de pilote OTAN prends 5 à 10 ans, c'est un schéma cadré ET omnirôle. Ca peut se raccourcir sur un schéma monorôle, un équipage dédié à une mission précise. Remarque: on comprends que l'idée sous entendue dans les propos récent des donateurs  n'est pas le air air, mais serait le air sol. 

 

Remarque perso finale:

Un appui feu air sol, pour être performant, doit être guidé ou pointé par le sol ou les airs. Trop dangereux depuis les airs ( trop proches ) en suprématie contestée. Donc renseignement et guidage sol.

Sur une mission de reco, cet appui est rapide, il est nécessaire et souvent employé quand ça pue. Idem sur un front à évolution temporaire trés rapide ( sans forticification défense, renseignement faible etc...)

Sur un front figé, l'appui feu aérien est inutilement couteux, emporte peu d'explo, quand le travail peut être fait par l'artillerie. 

Avant même que quiconque ne livre un avion et son accompagnement, "on" se rendra compte que celà ne sert à rien dans la situation actuelle.....seule une évolution fortement favorable de l'infanterie peut générer l'arrivée de l'air. 

Restons discrets sur l'opportunité pour qq pays d'envoyer des vieux navions en Ukr putôt qu'à la ferraille, en faisant admettre à l'opinion une nécessaire hausse du budget défense afin de payer les amortissements sur le changement de matériel.....

pour la formation des pilotes, je ne pense pas que la partie air-air puisse être omise, la menace est omniprésente sur le front, entre les MIG-31 qui ciblent a l'intérieur des terres et les SU-35 plus près du front, c'est asez chaud. Il vient juste d'avoir les funérailles de 6 pilotes ukrainiens sur MI-8 qui se sont écrasés en essayant d'éviter un SU-35 dans les environs de Bakhmut. Aussi pour la partir air-sol, autant avec les su-25 il était possible de balancer des roquettes sous convert et sans avoir besoin de guidage ce qui sera assez difficile a faire pour les F-16 qui vont devoir plus s'exposer.

A mon avis, la meilleur utilisation possible serait dans un rôle anti-radar uniquement

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, metkow a dit :

Aussi pour la partir air-sol, autant avec les su-25 il était possible de balancer des roquettes sous convert et sans avoir besoin de guidage ce qui sera assez difficile a faire pour les F-16 qui vont devoir plus s'exposer.

L'AGM-65 est ton ami ...

Link to comment
Share on other sites

https://www.unicef.fr/article/perte-dapprentissage-generalisee-chez-les-enfants-dukraine/

un article sur la triste situation des enfants ukrainiens dont une partie ne peuvent plus aller à l'école. 

Pour les enfants réfugiés d’Ukraine, la situation est plus mauvaise que je ne pensais puisque plus de la moitié des enfants en âge d’aller à l’école maternelle ou secondaire ne seraient pas inscrits dans les systèmes éducatifs nationaux dans les sept principaux pays d’accueil des réfugiés. Les barrières linguistiques, les difficultés d’accès à l’école et les systèmes éducatifs surchargés constituant autant de raisons pouvant expliquer les faibles taux de scolarisation.

Côté système éducatif surchargé, je suppose que les difficultés sont plus fortes en Pologne qui a accueilli un grand nombre de réfugiés.

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FATac a dit :

 

La motorisation du Gripen, c'est Volvo RM12 pour les A/B/C/D et GE F414G (variante propre) pour les E/F.

désolé cétait lheure de partir à la sieste faut croire....oui volvo et pas GE.

enfin volvo, saab, toussa, c'est plein de neige c'est nordique c'est pareil :blush:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, metkow a dit :

pour la formation des pilotes, je ne pense pas que la partie air-air puisse être omise, la menace est omniprésente sur le front, entre les MIG-31 qui ciblent a l'intérieur des terres et les SU-35 plus près du front, c'est asez chaud

je n'omets rien et je ne défends rien.

Simplement, un avion porte qq chose, la question est de savoir quoi....Les derniers messages laissaient entendre du air sol, pas de l'omnirole ( ce qui ne manquerait pas de rallonger considérablement la formation ). Mais aussi les formations des équipes sols, les doctrines d'emploi, le nb au sol, etc....

Et si tu veux mon avis, les pays formateurs n'ont pas envie de former des gus pendant 3 ans pour aller jouer les cow boys en air air, car la menace aéro n'est pas tant celle du Su ou Mig ennemi, mais celle des Buk SAM et compagnies. Pour jouer à ça il faut 1000 pilotes et 300 avions. 

ATE parlait de sa formation "full US" ou un nom comme çà. Déjà, un TOEIC mini avant de rentrer. Ce qui devait correspondre à la quinzaine ou la vingtaine de pilotes Ukr qui a été citée. Ensuite la formation, si t'as pas le niveau requis au fur et à mesure tu sors. Avant même ce stade, rappelons que 3 pilotes Ukr ( ou je sais plus combien ) se sont tués en entrainement en local sur équivalent alpha jet. 

Alors à la fin, dans X trimestres ou semestres, si tu as 10 pilotes formés F16 ( pas forcément omniroles ) tu les envoies en rodéo air air ? 

 

Un maverick porte pas plus loin qu'un pelot de 155. Quel est donc son avantage avec un front figé sans faire prendre trop de risque au pilote ? La munition est couteuse, le vecteur est outrageusement couteux, le pilote est trés rare et trés précieux, et il faut toujours un pointeur. Que ferait il en front fixe et ultra connu que ne ferai pas un obus sol ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Ardachès a dit :

… Dis moi, tu as l'air de beaucoup la fréquenter la cousine de ta concierge … Elle est au courant Madame Teeny ?  

Je ne l’ai vu qu’une fois et Madame ainsi que les deux Tinettes étaient présentes :laugh: 

Bon ok ça a duré 4h, arrosé d’Epsa Lemonada et agrémenté de viandes grillées et rôties mais ça laisse le temps d’aborder beaucoup de sujets :happy: 

Surtout quand après trois questions, la cousine te regarde en coin et te dit que tu en connais déjà bien plus que la moyenne, elle va tout de suite plus loin dans la précision (Merci le forum !!!). 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

C'est la rentrée des classes un peu partout dans le monde, et notamment à Marioupol, ville du Donbass détruite à > 80% par les bombardements russes en 2022, aujourd'hui intégrée à la Russie comme partie du "nouveau territoire" de Donetsk.

Meduza, le média oppositionnel russe - naturellement publié à l'étranger - publie la lecture en liaison vidéo d'un texte de remerciements d'un élève de CP à Vladimir Poutine qui "se soucie" de sa ville bien-aimée.

L'armée de Poutine a détruit Mariupol, et maintenant Poutine y inaugure une école (par liaison vidéo, bien sûr) ET on lui montre un élève de première année le remerciant d'avoir "pris soin" de la ville.

Le 1er septembre, Vladimir Poutine a participé à la cérémonie d'ouverture d'une école à Marioupol. Il l'a fait par liaison vidéo depuis Moscou. Le chef de la RPD annexée, Denis Pouchiline, a amené dans les cellules un élève de première année qui a dit à Poutine "Merci beaucoup d'avoir pris soin de ma ville bien-aimée de Marioupol". Après le début de la guerre à grande échelle avec l’Ukraine, l’armée russe a presque entièrement détruit Marioupol. La ville est devenue l’un des symboles de la résistance à l’agression russe.

 

  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, gustave a dit :

Oui, mais avec la nécessité de guider le missile et donc s'exposer bien plus. Le résultat serait bien meilleur certes, cependant l'espérance de vie me parait bien moindre...

C'est fire & forget, en guidage TV/IR il faut locker la cible avant le tir, on s'expose le temps du pop-up ... soit SALH la ça dépend de la désignation laser organique ou externe etc.

Mais c'est un missile rapide a trajectoire tendue, assez adapté pour de l'interdiction dans un environnement contesté. Les modèle récent portent à 30km il me semble et file à M1.2.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, g4lly a dit :

C'est fire & forget, en guidage TV/IR il faut locker la cible avant le tir, on s'expose le temps du pop-up ... soit SALH la ça dépend de la désignation laser organique ou externe etc.

Mais c'est un missile rapide a trajectoire tendue, assez adapté pour de l'interdiction dans un environnement contesté. Les modèle récent portent à 30km il me semble et file à M1.2.

Il faut donc monter et acquérir la cible. Et acquérir en visuel à 30km... Je ne dis pas que c'est totalement suicidaire mais pas loin, sauf à connaitre exactement et très précisément ta cible à l'avance, auquel cas je ne vois pas la plus-value par rapport à l'artillerie.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, gustave a dit :

Il faut donc monter et acquérir la cible. Et acquérir en visuel à 30km... Je ne dis pas que c'est totalement suicidaire mais pas loin, sauf à connaitre exactement et très précisément ta cible à l'avance, auquel cas je ne vois pas la plus-value par rapport à l'artillerie.

Pourquoi les russe utilisent autant leur HdC dans ce rôle alors? Parce qu'ils n'ont plus d'artillerie?

L’intérêt de la chasse c'est que tu peux porter la menace tout le temps et partout ... c'est beaucoup moins évident avec l'artillerie.

Exemple bête le pont de Kerch ... avec une volée d'AGM-65 envoyé régulierement le trafic y serait facilement perturbé.

Même chose pour de l'interdiction sur le littoral de Crimée.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...