Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, FAFA a dit :

Excuses-moi de t'avoir cité. Je précise que je n'ai jamais douté de ton intégrité et que je n'ai jamais fais le moindre sous-entendu à ce propos.

Mais pourquoi les suisses sont-ils toujours aussi sérieux? :laugh:

il y a une heure, Stark_Contrast a dit :

Je dois trouver un moyen d'être plus comme @patrick

Alors là c'est bien la première fois qu'on me dit ça, et c'est objectivement une très mauvaise idée! :laugh:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

15 hours ago, herciv said:

The HASC would like to have clear data concerning the availability of the f-35 :

https://www.airforcemag.com/new-f-35-sustainability-review-ordered-by-hasc-readiness-panel/

New F-35 Durability Study Commissioned by HASC Preparatory Committee
June 8, 2022 | By John A. Tirpak
The U.S. Comptroller General, who oversees the Government Accountability Office, will assess the sustainability challenges of the F-35 Joint Strike Fighter and report to Congress by March 2023, under the assessment by the House of Representatives Armed Services Subcommittee of the National Defense Authorization Act for fiscal year 2023.

The Readiness Subcommittee tasked Comptroller General Gene L. Dodaro with what amounts to a lessons-learned assessment of how the F-35s performed when deployed -- as well as how the remaining aircraft in their units perform during those deployments -- to assess the adequacy of spares and other elements of the F-35 support enterprise.

The subcommittee made no secret of its dissatisfaction with the support costs and availability rates of the F-35s. Subcommittee Chairman John Garamendi (D-Calif.) pledged to fight hard to prevent his colleagues from adding more F-35s than the Pentagon requires, noting that the Adding aircraft before the support company is ready to take them on only compounds the availability problem. Congress has added a dozen aircraft at the Air Force's request for F-35s for several consecutive years.

The commission identified "operational sustainment challenges" for the F-35, "including issues with the F-35's global supply chain and logistics software," which is moving from the Autonomous Logistics Information (ALIS) to the Integrated Operational Data Network (ODIN).

It is critical to learn lessons from Air Force F-35A deployments to the Middle East, Navy and Marine Corps cruises with the F-35B/C on amphibious ships and carriers. -aircraft, and the Marines' longer-term operations with the F-35B in Japan, said the panel, which wants the comptroller to conduct a "comprehensive" review of the F-35's "operational capabilities and challenges."

More specifically, the controller will have to examine

whether the F-35 lived up to expectations during its deployment.
whether the F-35 encountered maintenance problems during its deployment.
whether the current stocks of spare parts and consumables are sufficient to meet the needs of the unit during the deployment.
challenges related to "the operation and maintenance of F-35s that remain on airbases or stations from which F-35s are deployed" and
"any other matters" relating to the operation of the fighter that the controller deems relevant.
The Comptroller will brief the committee on these issues by March 1, 2023, and the committee will decide at that time how it wishes the report to be structured to reflect the findings.

The military services requested fewer F-35s in the fiscal year 2023 budget than in recent years. The Air Force said it prefers to reduce the short-term purchase and accelerate it once the F-35 Block 4 model - which will feature many improvements - is in production, by 2024 -2025.

The reduction in the services' planned purchase is one of the reasons given for the long delay in reaching an agreement for lots 15 to 17 of the F-35, the Joint Program Office said. A handshake was expected as early as October 2021, but it is now more than seven months behind schedule as the JPO and F-35 prime contractor Lockheed Martin negotiate higher costs due to unprecedented inflation and to supply chain issues.

Both Lockheed Martin and the JPO have warned over the past year that unit prices for batches 15-17 will be higher than the $79.2 million price per copy of the last batch, and that a trend of nearly 10 years of year-over-year F-35 unit cost reductions have come to an end.

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

Le GAO va faire un audit sur tous ces déploiements dont les gens m'assurent qu'ils n'ont pas vraiment lieu.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Patrick said:

So this is the first time I've been told that, and it's objectively a very bad idea! :laugh:

Je pourrais probablement faire un meilleur travail sur le formatage et la durée, mais je suis encore en train d'apprendre le traducteur et ses bizarreries, même après que Tetsuo m'ait conseillé de le garder court et doux. 

il est difficile de donner des réponses à des sujets compliqués de manière brève, sans être laconique ou trop simpliste.

 

10 hours ago, jackjack said:

Do you know what they mean? Can you explain the meaning of these numbers in simple terms?

 

Il prend essentiellement les estimations de coûts des F-35 prévues en 2001 et les compare aux données les plus récentes sur les coûts des F-35, puis indique le pourcentage d'augmentation entre les estimations de 2001 et aujourd'hui. 

Au cas où vous ne l'auriez pas entendu, les chiffres sont actuellement beaucoup plus élevés que ce qui avait été prévu en 2001.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Stark_Contrast a dit :

Je pourrais probablement faire un meilleur travail sur le formatage et la durée, mais je suis encore en train d'apprendre le traducteur et ses bizarreries, même après que Tetsuo m'ait conseillé de le garder court et doux.

Conseil totalement ignoré d'ailleurs...

:rolleyes::laugh::wink:

Edited by Tetsuo
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Tetsuo said:

Completely ignored advice...

:rolleyes::laugh::wink:

 

Le problème avec les conseils, c'est que les personnes intelligentes n'en ont pas besoin et que les personnes stupides ne les écoutent pas de toute façon.
 

 

Je vais donner ce que j'espère être un bref exemple d'une question de mesure. En mettant de côté l'argument de Vassal pour un moment (et je ne suis pas naïf au point de penser que la politique ne joue aucun rôle, nous savons que c'est un facteur, bien sûr). 

@herciv

mentionne le succès commercial comme une mesure du succès, et ce n'est pas seulement cela pour les F-35. Mais il doit s'agir d'une mesure cohérente, ce qui est l'autre partie de cet argument. 
Certaines personnes ont déclaré que lorsque l'USN achète 12 Super Hornets, cela constitue une accusation massive à l'encontre du F-35. Il s'agit donc d'un double standard. Lorsque le F-35 vend, reçoit des commandes ou produit des avions, cela ne signifie rien. Mais n'importe quel autre avion obtient ne serait-ce qu'une petite commande ou une commande partielle et cela est considéré comme un énorme succès, et non seulement un énorme succès mais une attaque directe contre le F-35. prenez ça LM !

 Pour ceux qui comptent les points, au cours de l'année dernière, cinq pays ont rejeté le Super Hornet en faveur du F-35, et l'USN, contrainte par le Congrès, a dû acheter 12 Super Hornet. Certains ont salué cela comme un grand succès. Pas mal, voyez-vous, le F-35 n'a "que" gagné 4 fois sur 5, et bien sûr 5 fois sur 5 si l'on se souvient que l'USN a quand même acheté des F-35 et les a favorisés ouvertement et en public. 

Je peux être sûr que si ces 5 pays sur 5 annulaient ou abandonnaient tous les F-35 pour se tourner vers les Super Hornet, ce serait une nouvelle énorme, une réprimande directe du F-35. Le vrai début de la fin.

Mais lorsque le F-35 gagne, il n'y a rien à apprendre, aucune conclusion à tirer, si ce n'est qu'il a triché. Et bien sûr, le fait que le F-35 ait battu le Super Hornet n'est pas un blâme pour le Super Hornet. Il n'y a rien à lire là-dedans. Juste une victoire sans signification. Peut-être que le Super Hornet était malade ce jour-là ou qu'il n'a pas pu s'entraîner. Il a simplement été malchanceux 5 fois de suite. 

"C'est simple... quand je gagne, c'est parce que je suis génial".

Et quand tu gagnes, c'est parce que tu es bon en tricherie. "

Oui, bien sûr. 

Ca a l'air désespéré. Il trouve l'exception d'une douzaine de chasseurs de la série teen vendus et commandés ici et là, qui sont là pour diverses raisons allant de la capacité à la protection de l'industrie, tout en ignorant les 100+ F-35 qu'ils ont construits dans le même temps cette année-là. Donc, si une douzaine de Super Hornets sont "quelque chose", comment 150 F-35 par an peuvent-ils être "rien" ? 

C'est ce que je souligne, le double standard. Un standard qui, lorsqu'il est appliqué à d'autres sujets, change soudainement. 

Lorsque le Rafale a gagné aux Émirats arabes unis, je lui ai adressé des félicitations. Les commandes sont bonnes, surtout les commandes aussi importantes pour des raisons que nous comprenons tous, mais on oublie soudainement quand l'avion est un "f-35" et pas autre chose. Pourquoi en est-il ainsi ?

Le succès à l'exportation n'est-il pas l'un des principaux signes qu'un avion est considéré comme bon ? Eh bien, cela dépend de l'avion apparemment. 

vous avez certainement raison, tetsuo, dans l'idée que le F-35 ne peut pas "gagner", il ne peut que "perdre" ou "faire match nul", ce qui est constamment démontré. cela démontre accidentellement, bien sûr, que les gens le tiennent réellement en haute estime, et qu'il n'est jamais inattendu qu'il réussisse, mais nous ne nous lancerons pas dans cette aventure. 

Pensez-y comme à un score sportif : je suis censé être heureux qu'ils construisent 150 F-35 contre 36 Super Hornets et F-15EX ? Ouah, ils n'ont perdu que de 114 points ! ou c'est comme au golf où le score le plus bas gagne ? c'est pourquoi les compagnies aériennes travaillent si dur pour perdre. 

Ils construisent des F-35 au rythme moyen d'un toutes les 58 heures. Excusez-moi si je ne sors pas le champagne et que je vous regarde d'un air perplexe. Je ne le vois pas, étant donné les autres preuves. 

en bref. Est-ce que les chiffres de fabrication et le succès des ventes sont importants ou non ? Je me moque de la décision, j'aimerais juste que ce soit dans un sens ou dans l'autre, et non un mauvais mélange des deux. J'admets que c'est peut-être une simplification excessive et que les gens peuvent avoir des raisons meilleures et plus détaillées. 

(Certains diront que c'est parce qu'ils sont tous des vassaux "donc ça ne compte pas"). Même la personne la plus cynique et la plus blasée se rendra compte qu'indépendamment du fait que le F-35 soit choisi en raison de pressions, de pots-de-vin, de coercition ou simplement parce que quelqu'un aime la couleur, il est tout de même choisi et la commande est ensuite exécutée, ce qui contribue à étendre et à renforcer le programme F-35. )

C'est l'une des choses que je souhaite soulever, non pas parce que je suis payé par LM ou quoi que ce soit, mais parce que la logique ne passe pas l'examen de base. donc, en compagnie polie, oui tout le monde est d'accord et c'est facile puisque tout le monde est dans le même camp. 

 

  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Stark_Contrast a dit :

Ils construisent des F-35 au rythme moyen d'un toutes les 58 heures. Excusez-moi si je ne sors pas le champagne et que je vous regarde d'un air perplexe.

Vous êtes tout excusé, les champagnes californiens sont comment dire ...

Nonobstant ces comparaisons vinicoles quelques peu chauvines, je voudrais mettre en parallèle l'article cité par @FAFA   qui porte sur l'augmentation du rayon d'action du F-35 israelien ET le développement d'une bombe d'une tonne exportable en interne.

Il y a 22 heures, FAFA a dit :

@LePetitCharles Peut-être que cet article répondra partiellement aux questions que tu te poses sur le fil "Eurofighter":

https://www.thedrive.com/the-war-zone/israel-has-extended-the-range-of-its-f-35s-report

Et la récente annonce du développement du SiAW (Stand in Attack Weapon) qui sera très probablement basé sur l'AARGM-ER et ses 300 km de portée.

https://www.thedrive.com/the-war-zone/27022/air-force-to-turn-navy-air-defense-busting-missile-into-high-speed-critical-strike-weapon

bay.jpg?quality=70&width=1440

Une arme à longue portée associée à une extension du rayon d'action risque d'être incontournable dans la problématique cruciale de pouvoir pénétrer dans une zone d'A2/DA chinoise avec un appareil au départ court sur pattes, car pensé plus pour le théâtre européen, ou, parallèlement, pour Israël de pouvoir bombarder l'Iran sans recourir à  des ravitailleurs, dont il manque.

Il y a 13 heures, Stark_Contrast a dit :

Donc, si une douzaine de Super Hornets sont "quelque chose", comment 150 F-35 par an peuvent-ils être "rien" ? 

On peut concevoir l'importance tant pour les USA que pour Israel de miser sur le seul appareil furtif en production plutôt que sur un appareil moins furtif qui serait plus d'usage stand-off. Et là-dessus l'Advanced  F-18 n'aura de facto pas convaincu.

Mais après, ce programme du F-35 est un peu votre NH-90 à vous, tant les problèmes techniques plombent la disponibilité de l'appareil.

En codicille, j'ajouterai que les "trucs" utilisés par les israéliens pour allonger le rayon d'action du F-35 actuel auront peut-être un impact sur les choix de motorisation proposés sur le F-35 dans le futur.

Edited by BPCs
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, BPCs a dit :

ou, parallèlement, pour Israël de pouvoir bombarder l'Iran sans recourir à  des ravitailleurs, dont il manque.

Problème que les isr3liens semblent avoir traité avec un solution maison. J'imagine l'utilisation d'un réservoir en soute. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, herciv a dit :

Problème que les isr3liens semblent avoir traité avec un solution maison. J'imagine l'utilisation d'un réservoir en soute. 

Justement c'est pas clair dans l'article du drive.

SRL-image-0-2.jpeg?auto=webp&optimize=hi

Mais je dirais probablement plutôt des reservoirs externes largables ou le réservoir conformable qu'ils voulaient développer à une époque, voire des améliorations logicielles sur le moteur, car la soute doit être occupée par les bombes d'une tonne.

Citation

Israeli Aerospace Industries (IAI) and Cyclone, a subsidiary of Israeli firm Elbit Systems, have worked on both a conformal tank design for the F-35I and the 600-gallon drop tank, according to Aviation Week. Either of these or something similar could now be part of the IAF’s concept of operations.

 

Edited by BPCs
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, BPCs a dit :

Justement c'est pas clair dans l'article du drive.

SRL-image-0-2.jpeg?auto=webp&optimize=hi

Mais je dirais probablement plutôt des reservoirs externes largables ou le réservoir conformable qu'ils voulaient développer à une époque, voire des améliorations logicielles sur le moteur, car la soute doit être occupée par les bombes d'une tonne.

 

EN fait je ne fait qu'une hypothèse. https://theaviationist.com/2022/06/10/israel-claim-its-f-35is-can-now-reach-into-iran-without-air-to-air-refueling/

Israël affirme que ses F-35I peuvent désormais atteindre l'Iran sans ravitaillement en vol.
10 juin 2022 F-35, Iran, aviation militaire, zones à problèmesSTEFANO D'URSO
F-35I Iran
Photo d'archive d'un F-35I Adir se posant à la fin du vol de livraison à Israël. (Photo : Israeli Air Force)

Ces revendications font suite aux derniers exercices au cours desquels l'IAF a simulé une future frappe contre les sites nucléaires iraniens.
En réponse au développement continu des capacités nucléaires de l'Iran, l'armée israélienne renforce ses capacités et ses préparatifs pour une future frappe contre les sites nucléaires de Téhéran. Les tensions autour du programme nucléaire s'exacerbent chaque jour, l'Iran ayant déclaré qu'il retirait de ses installations nucléaires les 27 caméras de surveillance de l'Agence internationale de l'énergie atomique, empêchant ainsi les inspecteurs internationaux de se faire une idée précise des travaux d'enrichissement de l'uranium menés par Téhéran.

Dans le cadre des nouvelles capacités mises en place pour les préparatifs d'attaque, l'armée de l'air israélienne affirme être désormais en mesure de faire voler ses avions de combat F-35I Adir de 5e génération d'Israël vers l'Iran sans avoir à les ravitailler en vol. L'affirmation est vague et sans plus de détails, cependant, sur la base de rapports de l'année dernière, il est très probable que l'IAF a mis en service de nouveaux réservoirs de carburant externes furtifs pour la flotte de F-35.


Publicité
L'Israeli Air Force a été le premier opérateur à demander des réservoirs de carburant externes pour le F-35 au début du programme JSF. Selon des rapports datant de 2021, le centre d'essais en vol (FTC) de l'IAF, situé à la base aérienne de Tel-Nof, était en train de mettre au point les réservoirs externes qui aideront l'Adir à effectuer des missions à longue portée au-dessus de cibles du "troisième cercle", comme une frappe hypothétique contre des objectifs iraniens, sans avoir besoin de ravitaillement en vol.

Les nouveaux réservoirs externes sont censés ne pas trop dégrader la faible observabilité du F-35, principalement grâce à la forme et aux matériaux choisis. Quelque chose de similaire est en cours de développement pour le F-22 Raptor et, bien que les deux projets ne soient pas liés, les résultats pourraient être très similaires.


Publicité
Le nouveau réservoir et pylône à faible traînée (LDTP) du F-22 est conçu pour être plus furtif et plus efficace sur le plan aérodynamique que les réservoirs actuels de 600 gallons. La conception est destinée à offrir une persistance et une portée accrues tout en maintenant la létalité et la capacité de survie, en réduisant la traînée et en facilitant le vol supersonique avec des réserves externes.

L'année dernière, des sources de l'IDF ont indiqué que le processus de développement et de production des nouveaux réservoirs de carburant externes pour le F-35I Adir ne dépasserait pas deux ans. Étant donné que les premiers rapports sur la planification en cours et le processus de développement initial d'un nouveau réservoir largable furtif de 600 gallons ont été publiés en 2019, les affirmations concernant la nouvelle capacité pourraient s'expliquer avec la mise en service du nouveau réservoir largable. N'oublions pas, cependant, qu'Israël travaillait également sur des études de conception initiales pour un réservoir de carburant conforme (CFT) spécifique au F-35, mais on ne sait pas si ce projet est toujours en vie.


Photo d'archive de bombes JDAM en cours de préparation pour un F-35I Adir pendant un exercice. (Photo : Israeli Air Force)
Le F-35A, à partir duquel le F-35I a été développé, a une capacité de réservoir de carburant interne d'un peu moins de 18 500 lb (8 391 kg, la quantité exacte varie selon la source) et une portée et un rayon de combat non classifiés supérieurs à 1 187 nm (2 200 km) et 594 nm (1 100 km), respectivement. Le carburant est contenu dans plusieurs réservoirs à l'intérieur des ailes et du fuselage afin de préserver le profil furtif. Avec les deux réservoirs largables de 600 gallons sous ses ailes, le F-35I augmenterait sa capacité totale de carburant d'environ 40 %, puisque chaque réservoir ajouterait environ 4 000 lb de carburant pour un total de plus de 26 500 lb.

Outre les affirmations relatives à l'extension de la portée sans AAR, l'IAF a déclaré qu'elle avait récemment intégré une nouvelle bombe non spécifiée d'une tonne à l'arsenal d'armes utilisé par l'Adir, qui peut être transportée à l'intérieur des baies d'armement. Selon le Jerusalem Post, la bombe en question est fabriquée par Rafael et serait autonome et protégée contre les systèmes de brouillage et de guerre électronique.


Publicité
Il y a quelques années, des rapports indiquaient que le F-35I Adir recevrait la bombe guidée EO/GPS Rafael Spice et le missile de croisière à commande manuelle Delilah d'Israel Military Industries. Lockheed Martin et Rafael Advanced Defense Systems ont même signé un protocole d'accord pour évaluer les marchés potentiels et les besoins des clients pour les kits de guidage d'armes à distance de Rafael, Smart, Precise Impact and Cost-Effective (Spice), en 2018.

Le protocole d'accord couvre à la fois les variantes Spice 1000 (classe de poids 453 kg / 1 000 livres) et Spice 2000 (classe de poids 907 kg / 2 000 livres), avec des portées à distance de 100 km et 60 km respectivement. Le kit de guidage Spice est censé être insensible au brouillage du GPS, ce qui correspond aux brèves informations fournies par le Jerusalem Post. Si l'on ajoute le détail de la bombe d'une tonne, on peut affirmer que la bombe en question est la Spice 2000.

Ces affirmations font suite aux récents attentats de grande envergure.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, BPCs said:

You are all excused, Californian champagnes are how to say...

Notwithstanding these somewhat chauvinistic wine comparisons, I would like to parallel the article quoted by@FAFA   which deals with increasing the range of the Israeli F-35 AND the development of an in-house exportable one-ton bomb.

And the recent announcement of the development of the SiAW (Stand in Attack Weapon) which will most likely be based on the AARGM- ER and its 300 km range.

https://www.thedrive.com/the-war-zone/27022/air-force-to-turn-navy-air-defense-busting-missile-into-high-speed-critical-strike-weapon

 

A long-range weapon associated with an extension of the radius of action risks being unavoidable in the crucial problem of being able to penetrate a Chinese A2 / DA zone with a device that is initially short on legs, because it was designed more for the theater Europe, or, at the same time, for Israel to be able to bomb Iran without resorting to supply ships, which it lacks.

One can conceive the importance both for the USA and for Israel to bet on the only stealth device in production rather than on a less stealthy device which would be more stand-off use. And on that the Advanced F-18 will not have de facto convinced.

But afterwards, this F-35 program is a bit your own NH-90, as the technical problems weigh down the availability of the aircraft.

As a codicil, I would add that the "tricks" used by the Israelis to extend the range of the current F-35 will perhaps have an impact on the engine choices offered on the F-35 in the future.

Le Pacifique fait passer n'importe quel avion de combat pour un avion à courte portée, et quelle que soit l'efficacité des munitions d'attente, elles ne sont jamais assez nombreuses. Sans parler du fait que le F-35, en tant qu'"ordinateur volant" couvert de capteurs, devra s'approcher des cibles et les survoler afin d'utiliser tous les capteurs. Le manque de renseignement et d'évaluation des dommages causés par les bombes est un autre problème identifié en 1991. La "guerre contre le terrorisme" a encore renforcé le besoin de ce que l'on appelle actuellement le RSR. 

Le RSR ressemble beaucoup à une dépendance et nous ne pouvons tout simplement pas avoir assez de RSR.

Il n'y a pas grand-chose de nouveau à ce sujet, les gens ont parlé du "déni d'accès à la défense aérienne" comme l'une des principales raisons de l'existence du F-35. Rappelez-vous que les États-Unis ont passé des années à combattre les insurrections au Moyen-Orient pendant que les gens se demandaient à quoi servaient tous ces chasseurs coûteux, la raison invoquée étant généralement la Russie ou la Chine, parfois l'Iran. 

(C'est un sujet pour un autre endroit, les critiques ont souligné que la Russie et la Chine étaient utilisées comme une sorte de "croquemitaine" ou de "corbeau effrayant" pour créer un système de chèques en blanc pour des dépenses sans fin en armement haut de gamme conçu pour les combattre aux dépens de menaces plus actuelles). 

 J'ai déjà entendu la logique du F-35 "développé pour l'Europe", je crois que c'est quelqu'un de l'USAF qui l'a dite. Ils n'ont apparemment pas pris la peine de vérifier auprès de l'USMC et de l'USN ou même du Canada, qui est très vaste, et de l'Australie, qui se trouve dans le Pacifique. Le F-35 transporte beaucoup de carburant, l'une des rares choses que les gens ne contestent pas. (J'attends maintenant une contestation quelconque). 

Je pense certainement que l'on peut dire que le F-22 est "eurocentrique" et que l'un des premiers compromis faits avec le F-22 était la capacité en carburant. Les F-35A et C surclassent les F-22. Le F-35 surpasse le Super hornet qui n'est pas très européen. 

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Plus d'articles sur le F-35I modifié

https://www.rid.it/shownews/4999

Israël modifie le F-35I pour frapper l'Iran
10/06/2022 | ÉDITORIAL
De plus en plus de rumeurs émanant d'Israël font état de modifications ponctuelles du F-35I visant à étendre sa portée pour frapper en profondeur le territoire iranien, dans le contexte du regain d'activisme de Téhéran sur le front de son programme nucléaire. Parmi ces modifications figure l'installation sur les pylônes d'ailes de réservoirs supplémentaires au profil aérodynamique et furtif. Lockheed Martin, la société qui fabrique l'avion, travaille depuis un certain temps sur ce type de réservoir furtif (600, 480 et 460 gallons), et les développements seraient maintenant arrivés à maturité. De plus, ces développements accompagnent ceux menés en interne par IAI sur les réservoirs conformes de 600 gallons. Un autre changement concerne l'intégration d'une nouvelle bombe qui peut être transportée dans le compartiment interne du F-35. Il s'agirait d'une bombe aux capacités "autonomes" et très résistante aux contre-mesures, qui pourrait être une variante ad hoc de la SPICE 2000 développée par l'israélien Rafael. La SPICE est une famille de bombes à distance de sécurité équipées d'un capteur électro-optique pour le guidage terminal et d'une liaison de données pour les corrections en vol et la phase intermédiaire et de "croisière". À cela s'ajoute l'utilisation d'algorithmes sophistiqués de "mise en correspondance des scènes". Grâce à ces modifications, le F-35I de l'armée de l'air israélienne pourra effectuer des missions d'attaque en Iran sans avoir besoin de ravitaillement en vol.

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Stark_Contrast a dit :

Le Pacifique fait passer n'importe quel avion de combat pour un avion à courte portée, et quelle que soit l'efficacité des munitions stand-off, elles ne sont jamais assez nombreuses.

Oui mais non : on pense que North American P-82 Twin Mustang ou plus récemment au projet de FB-22.

Mais celui-là est arrivé trop tard (en ayant toutefois un rôle au début de la guerre de Corée) et celui-ci a été envisagé à un moment où seuls comptaient les Mollah en motocyclette... par contre le NGAD risque d'être intéressant de ce côté.

Pour revenir au F-35A, ll faudrait voir si ces 40% de carbu en plus (voire davantage si les reservoirs conformaux israéliens existent vraiment) associés à des SiAW permettent de vaincre la malédiction du F-22 dans un jeu de guerre de la Rand, où ils finissaient au fond du Pacifique, car les ravitailleurs avaient été détruits par des missiles longue portée.

Édit :  trop court quand même vu les 1635 Nm entre Guam et le continent

http://www.gcmap.com/map?P=Jjn-pgua&MS=wls&MR=180&MX=720x360&PM=*

On comprend le récent Wargame où c'était les swarm de drone qui emportaient la décision.

De même il y a qq années, se discutait plus de B21 et moins de F-35...

 

Edited by BPCs
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pourquoi Guam ? Je croyais que les USA avaient des états vassaux ?
Ces jeux de guerre sur table qui sont publiés. Où les USA perdent. C'est un moyen de parler aux politiciens. Ils sont censés recevoir de l'argent du gouvernement. Tout jeu réel serait classifié.

De tous les avions abattus au combat. Combien d'avions de ravitaillement en pétrole ont été abattus dans le monde ? Bien qu'ils passent aux drones et peut-être aux avions-citernes furtifs habités.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Il est constamment rejeté comme un canular. Alors que vous me faites la leçon sur l'aéronautique en France, nous avons ici des gens qui me disent que le F-35 est un "PDF" ou un "powerpoint" alors que la réalité continue. Et ce, avant d'entrer dans la boîte de pandore de la "cinquième génération" ou de la "fusion de capteurs" et de ce que cela signifie ou non, et de l'idée qu'une telle définition n'est rien d'autre que du "marketing" par rapport à la définition officielle du gouvernement, obtenue par comparaison avec d'autres avions.

Le F-35 est constamment sous-estimé, puis il gagne. Ce que vous faites de cette information, comment vous y faites face ou comment vous lui trouvez des excuses, cela dépend de chacun. Je souligne simplement que cela semble assez "réel" et authentique d'après ce que je vois. 

De mon point de vue, ça commence à ressembler à du "déni". C'est un de mes points.

DÉNI / CANULAR / RÉALITÉ : Plus de 1300 pages ont écrites depuis 2003, par je ne sais combien d intervenants ..Sans compter les débordements sur d autres sujets .Tous ça sur du vent ? balèze !

F35 SOUS ESTIME / PDF POWER POINT/ MARKETING :De tous nos liens, tous nos indices, articles, témoignages , tous ce qui nous a mené a ce genre de conclusions , 95% sont d origines AMERICAINES. Mais bizarrement vous ne les prenez pas comptes ...

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Oh, les points de discussion de LM !

Oui, LM et 20 autres pays. Et ce n'est pas de LM que vous devez vous inquiéter. Vous dites que je "ressemble à un avocat de la défense". Je ne suis pas celui qui essaie de créer la peur, l'incertitude et le doute. Je ne suis pas celui qui dit aux gens d'ignorer les évaluations et les témoignages d'experts en faveur de théories de conspiration non encore prouvées. 

C'est ça le problème. Je suis peut-être la minorité ici, mais en dehors de ce qu'on appelle le "monde réel", ce n'est pas le cas. Il y a environ 4 F-35 produits pour chaque Rafale. Il y a environ 2,5 pays de plus qui achètent des F-35 par rapport aux Rafale. Je n'invente rien. Les gens ici insistent sur le fait que l'exception est la règle, je ne cesse de rappeler que la règle est la règle et que l'exception est l'exception. 

Quel peur ? Qui doutes ? 

Ignorer les evaluations et les témoignages d experts ? comme vous le faite régulièrement ?

Théorie du complot ! Carrément !! Et pourquoi pas survivalisme et franc-maçonnerie pendant qu on n y est !?

Pourquoi utilisez en permanence ce genre de vocabulaire ? Ce ne serais pas un forme de dénigrement ? Une façon rabaisser le propos d autrui sous un forme de délire et en retirer tous sérieux ? 

Non encore prouvé ... ? Qu avez vous prouvez depuis que vous etes ici ?

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

nous arrivons à l'aspect culturel, et je ne m'attends pas à ce qu'il soit réglé ici, mais d'après ce que je vois ci-dessus, est-ce que vous supposez ce que j'appellerais un "manque de respect" envers le Rafale et l'aviation française ? 

Non , le manque de respect, c est pour moi et les autres a qui vous essayez de faire avaler vos salades ...

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Ce n'est pas moi qui le dis, mais les Suisses après une évaluation de deux ans. Les Suisses sont-ils trop stupides pour prendre leurs propres décisions dans leur propre intérêt ? De la même manière que vous dites que je ne comprends pas la France, vous écartez la Suisse. 

pauvres idiots. Ils ne réalisent même pas à quel point ils ont tort et sont stupides. C'est très paternaliste et condescendant, et en même temps vous m'accusez de faire la même chose avec la culture aéronautique française. 

Si les Suisses avaient choisi le Rafale, vous penseriez que leurs besoins et leur évaluation étaient parfaitement fondés et que les Suisses ont fait le bon choix ? Mais ils ne l'ont pas fait, alors maintenant ils ne comprennent même pas leurs propres besoins. La France sait mieux que les Suisses ce qui est le mieux pour eux ?

Qui a dit que choisir le F35, était contre les intérêts suisses ?! Au contraire, tous porte a croire que c est justement dans l intérêts des suisses que le F35 a été choisi !

Par contre, l intérêt operationnel pour l armee de l air ...va falloir attendre un peu ...

Pour le reste, ce sont VOS propos, pas les miens . 

 

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Permettez-moi d'essayer de vous démontrer :

tetsuo : J'appelle ça une blague.

Moi : OK mais les suisses n'ont-ils pas fait une évaluation sur 2 ans ? est-ce que ça a juste disparu ?

Je vous montre les preuves que vous devez surmonter pour "gagner" votre argument. Vous pouvez dire que c'est une blague tant que vous voulez, mais le fait est que les Suisses ont fait leurs devoirs. le rejet de ce fait ne signifie pas qu'il disparaît. 

le F-35 est une blague !

D'accord, mais les Suisses ont fait une évaluation de deux ans qui a montré que le F-35 était le meilleur choix parmi les options disponibles. 

Peut-être que je regarde les choses de la mauvaise façon, mais je m'imagine en train de parler à un client :

L'évaluation suisse et le choix subséquent du F-35, c'est comme si la police trouvait le corps de votre petite amie et l'arme du crime dans le coffre de votre voiture et que vous étiez couvert de son sang. 

Vous me dites que la police est une blague.

Peut-être, mais nous avons toujours cette preuve vraiment difficile à surmonter contre vous. Je ne suis pas un fan de F-35, mais le problème reste "comment allez-vous contourner ça ? comment allez-vous surmonter ça pour prouver votre affaire ?".

Les gens ici ne s'en donnent généralement pas la peine - ils apportent des trucs culturels, ils tentent quelques conspirations, ils rejettent ou ne prennent tout simplement pas la peine de regarder les preuves, ils essaient de semer le doute et la confusion. mais au final, nous arrivons aux mêmes conclusions. La Suisse a choisi le F-35 après une évaluation de deux ans effectuée par ce que nous présumons être des personnes instruites et des experts en la matière. 

et ce n'est même pas "moi qui le dit", le fait que j'évoque des éléments clés de preuves factuelles et vérifiables ne signifie pas que je les invente pour contrarier les gens. 

Je n'ai pas dit que la terre était ronde, je n'ai pas plaidé en faveur de la rondeur de la terre, j'ai énoncé un fait. 

Si vous voulez dire que l'évaluation était imparfaite, ou truquée, peut-être que c'est quelque chose, mais même dans ce cas, il serait bon d'avoir plus de faits pour soutenir cela. appeler cela une "blague" ne fait pas cela.

Imaginez que je sois neutre. Les Suisses présentent les faits, vous dites que c'est une blague. Qui dois-je croire ?

 Puisque vous  parlez d evaluation technique , les suisses nous ont fais croire jusqu au bout que c était dans la poche .... jusqu au jour ou ...

Patrick a mis en lien une video dans le sujet "scaf /politique " je crois ou christian Cambon (president de la commission de la defense du sénat. Est il une source fiable ? ) qui raconte justement cette histoire.

Des gens sérieux et honnête au gouvernement suisses . Les memes qui disent que le f35 l a remporté car moins cher ! pourquoi ?  parce qu il volera moins !! mais c est pas grace a l avion ,c est grace a son simulateur ! 

Sujet déjà évoqué maintes fois ici ,sur le topic suisse , ainsi que sur l evaluation technique .D ailleurs , les suisses n ont pas pris la peine de retirer les heures en moins sur les autres concurrents histoire d avoir au moins une comparaison honnête . 

Avez vous pris le temps d aller voir sur ce topic ? il y a des gens très compétents qui on pris le temps de décortiquer cette evaluation .

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

un avion imparfait ne signifie pas qu'il ne fonctionne pas les C-130 sont des avions imparfaits. ils sont également en production et utilisés dans le monde entier depuis des décennies. Dire que le F-35 "ne fonctionne pas" n'est pas crédible au vu des montagnes de preuves de son déploiement et de son utilisation au combat.

Vous devez trouver une nouvelle ligne d'argumentation. Celui-ci est mort. C'est bien que vous puissiez tous l'acclamer, mais pour quiconque se donne la peine de regarder, il semble déconnecté.

Vous n'êtes pas obligés de m'écouter, bien sûr, mais je vous dis ce qu'il en est de mon point de vue. 

Hors sujet , il répond pas au cahier des charge de l armée américaine , laquelle abaisse en permanence la liste des exigences  ... sujet débattu et expliqué encore maintes et maintes fois ici par des gens compétents, de sources américaines ! mais la aussi , vous l ignorez .

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Il serait en fait rafraîchissant que le F-35 soit jugé comme un avion. Ce n'est pas le cas, et c'est là qu'intervient la politique comme celle qui précède. 

Avez-vous vraiment essayé de considérer le F-35 comme un avion et non comme un outil de Captain America pour ses vassaux et son impérialisme ?

C est vous qu il le dites .

De ce coté de l atlantique,  tous est lié, car les USA en ont fait un appareil connecté pour le travail en réseaux, taillé pour l amerique  otan , de faite, c est une outil politique . 

Sujets rabâcher je ne sais combien de fois ici dans ce topic . Soit vous ne lisez pas ce qu on vous propose , soit vous l ignorez volontairement .

 

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

nous avons une fière culture de l'aviation

Avez-vous vu ce F-35 ?

Oui c'est l'outil du MIC et de l'empire américain ! !!

Je suis presque sûr que les F-35 sont pilotés par des pilotes et non des diplomates.

Pas compris..  4 lignes  dans le vent .

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

écoutez-vous toutes les voix ou certaines d'entre elles ? si vous évaluiez ce qui se dit sur le f-35, non seulement aux États-Unis, mais aussi chez les pilotes et les experts du monde entier, quelle conclusion en tireriez-vous ?

Une partie de cette situation est peut-être d'ordre culturel. Aux États-Unis, chaque système d'armement est scruté à son tour. Il est placé sur ce que nous appelons la "sellette", et ce pour de nombreuses raisons. L'une d'entre elles est qu'aux États-Unis, de nombreuses entreprises produisent de multiples armes, souvent en concurrence. C'est un concept parfois étrange à comprendre pour certains. Jetons un coup d'œil au passé :

Et allez ... c est reparti ... ça a toujours été comme ça ... blablabla,  ici c est normal ... blablabla .... HORS SUJET !

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Par JAY A. STOUT
The Virginian-Pilot,
15 décembre 1999

Je suis un pilote de chasse. J'aime les avions de chasse. Mais même si mon service -- je suis un Marine -- n'a pas de chien dans le combat, il est difficile d'observer la grotesquerie qu'est l'acquisition du nouveau chasseur d'attaque de la Marine, le F/A-18 E/F Su per Hornet.

Présenté comme le chasseur d'attaque de l'avenir de la Marine, le F/A-18 E/F est au contraire un échec coûteux - une parodie de subterfuge et de mauvais leadership. Destiné à vaincre tout adversaire potentiel au cours des 20 prochaines années, cet avion est au contraire surclassé par un certain nombre d'avions déjà opérationnels, y compris le chasseur qu'il est censé remplacer, le F/A-18 Hornet original.

Le concept du Super Frelon a vu le jour en 1992, en partie pour remplacer le bombardier moyen A-6 Intruder, vieux de 30 ans. Bien qu'il ait rendu de bons services depuis le début des années 1960, le A-6 était vieillissant et sur le point d'être mis à la retraite à la fin de la guerre du Golfe en 1991. La marine avait déjà essayé de développer un appareil de remplacement dans les années 1980, l'A-12, mais elle a tellement bâclé le projet que celui-ci a été abandonné en 1991. Le fiasco de l'A-12 a coûté 5 milliards de dollars aux contribuables et a entaché le peu de réputation que la marine avait en tant que service capable de dépenser judicieusement l'argent des contribuables.

Néanmoins, la nécessité de remplacer l'A-6 demeure. Sans un avion ayant une plus grande portée et une plus grande charge utile que l'actuel F/A-18, la marine a perdu une grande partie de son punch offensif. Elle s'est donc tournée vers le F/A-18 original - un ancien appareil éprouvé au combat, mais un bombardier léger à faible rayon d'action comparé à l'A-6. Encore sous le choc de la débâcle de l'A-12, la Marine a essayé de "mettre le holà" au Congrès en faisant passer un avion complètement redessiné - le Super Hornet - pour une simple modification du Hornet original.

L'obscurcissement a fonctionné. De nombreux membres du Congrès ont été trompés en croyant que le nouvel avion était exactement ce que la Marine leur avait dit qu'il était : un Hornet modifié. En fait, le nouvel avion est beaucoup plus grand - il a été construit de cette façon pour pouvoir transporter plus de carburant et de bombes -, il est très différent sur le plan aérodynamique, il a de nouveaux moteurs et de nouvelles entrées de moteur, et sa structure interne a été complètement remaniée. En bref, le Super Hornet et le Hornet original sont deux avions complètement différents malgré leur apparence similaire.

Si la tromperie a fonctionné, ce n'est pas le cas du nouvel avion, le Super Hornet. Parce qu'il n'a jamais fait l'objet d'un prototypage - à la demande insistante de la Marine - ses défauts n'étaient pas évidents avant que les appareils de série ne sortent de l'usine. Parmi les problèmes rencontrés par l'avion, il y a eu le phénomène très médiatisé du "wing drop" (chute de l'aile), c'est-à-dire un roulis intempestif, non commandé, qui s'est produit au cœur de l'enveloppe de performance de l'appareil. Après avoir fait couler beaucoup d'encre, l'équipe du Super Hornet a conçu une solution de fortune qui a atténué le problème au détriment des performances dans d'autres régimes de vol. Quoi qu'il en soit, l'aile redessinée est un méli-mélo de compromis aérodynamiques qui ne fait rien de bien. Et le problème de chute de l'aile du Super Hornet est mineur comparé à d'autres lacunes. Tout d'abord, l'appareil est lent - plus lent que la plupart des chasseurs mis en service depuis le début des années 1960. Étant donné que l'une des maximes les plus souvent prononcées par les pilotes de chasse est que "la vitesse, c'est la vie", cette lacune est alarmante.

Mais la performance sifflante du Super Hornet face à l'horloge de vitesse n'est pas son seul défaut. Si la vitesse est la vie, la manœuvrabilité est la raison pour laquelle la vie vaut la peine d'être vécue pour le pilote de chasse. Dans un combat de chiens, une manœuvrabilité supérieure permet au pilote d'utiliser ses armes contre l'ennemi. Avec sa cellule lourde, aérodynamiquement compromise, et ses moteurs inadéquats, le Super Hornet ne gagnera pas beaucoup de combats aériens. En effet, il peut être surpassé par presque tous les chasseurs de première ligne en service aujourd'hui.

Mais le Super Hornet n'est pas seulement un chasseur", répondront ses partisans. C'est aussi un bombardier. Il est vrai que le nouvel avion transporte plus de bombes que l'actuel F/A- 18, mais pas beaucoup plus, ni beaucoup plus loin. On peut étudier l'ingénierie, mais les lois de la physique ne changent pour personne - et certainement pas pour la Marine. Dès le début, l'avion était incapable de faire ce que la Marine voulait. Et elle le savait.

La marine ne semble pas s'inquiéter des insuffisances de performances du Super Hornet. L'avion est censé être si riche en magie technologique que l'ennemi sera submergé par ses armes supérieures. C'est le même argument qui a été utilisé avant la guerre du Vietnam. Cette logique est tombée à plat lorsque nos gros chasseurs coûteux - les plus sophistiqués au monde - ont commencé à tomber face à des paysans pilotant de simples avions conçus pendant le conflit coréen.

Les spécifications de l'armée de l'air pour son nouveau chasseur, certes coûteux, le F-22, remettent également en question la position de la marine selon laquelle les performances de vol sont secondaires par rapport à la sophistication technologique de l'appareil. L'armée de l'air a veillé à ce que le F-22 ait des performances de vol de premier ordre, ainsi qu'un ensemble d'armes inégalé. Il n'a vraiment aucun rival dans un avenir prévisible.

Les défauts du Super Hornet ont été confirmés de manière anecdotique. Les histoires sont nombreuses, mais un épisode résume bien la situation. Un membre d'équipage qui a piloté un Hornet standard aux côtés des nouveaux Super Hornet a déclaré : "Nous avons dépassé les autres avions : "Nous les avons dépassés, nous les avons survolés, et nous les avons fait tomber en panne d'essence. J'avais honte pour ces pilotes". Ces lacunes sont tacitement reconnues au sein de la flotte, où l'avion est appelé le "Super-Slow Hornet".

Qu'en est-il des pilotes de base de la Marine ? Que leur dit-on lorsqu'ils s'interrogent sur les lacunes du Super Hornet ? La réponse standard est la suivante : "Montez à bord, asseyez-vous et fermez-la. C'est notre avion de chasse, et vous allez le faire fonctionner". Peut-on s'étonner du dégoût généralisé envers le leadership de la Marine et de l'exode hémorragique de ses aviateurs ?

Malheureusement, une grande partie du mal a été faite. Des milliards de dollars ont été dépensés pour le Super Hornet alors qu'ils auraient pu être consacrés au maintien ou à la modernisation de la flotte actuelle de la Marine. Au lieu de cela, un nombre inacceptable d'appareils sont mis sur la touche, faute d'argent pour acheter des pièces de rechange. Paradoxalement, une grande partie de ce que la Marine voulait dans le Super Hornet aurait pu être obtenue, à une fraction du coût, en mettant à niveau les avions de la flotte actuelle -- ce que la Marine a dit qu'elle allait faire au début de ce gâchis.

Le programme d'acquisition d'aéronefs de notre armée ne peut pas se permettre toutes les acquisitions proposées. Des décisions difficiles devront être prises. La décision concernant le Super Hornet, qui représente une économie de plusieurs milliards de dollars, devrait être facile à prendre.

Le lieutenant-colonel Jay Stout est un pilote de chasse des Marines, ancien combattant, et l'auteur de Hornets Over Kuwait. Ces opinions sont les siennes et ne représentent pas celles du Département de la Marine, du Corps des Marines ou du gouvernement des États-Unis.

 

Hors sujet .

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

et jusqu'à présent, le seul chasseur américain de ces 20 dernières années à avoir abattu un avion en vol est le Super Hornet. Je suppose que c'est le seul "vrai chasseur" qui a été confronté à un "vrai combat", mais encore une fois, nous regardons la concurrence et cela peut être rejeté comme "trop facile", mais à un moment donné, un système d'armes doit être considéré comme "acceptable". 

Est-ce que tout cela vous rappelle quelque chose ? les critiques du Super Hornet ici ? des milliards gaspillés, ne fonctionnera pas, trop lent, ne peut pas combattre.

C'est presque comme s'il y avait une "attaque standard" faite sur chaque chasseur américain mis en service depuis les années 1970. Vous pouvez donc comprendre, ou peut-être pas, que les voix qui décrient le F-35 se plaignent aussi habituellement du F-22, du Super Hornet, du F-14, du F-16 et du F-15, du Harrier, de l'A-10, du F-111, et la liste est encore longue. 

Le DOT&E se plaint toujours du Super Hornet et le GAO a essayé de tuer tout le programme. Ainsi, alors que d'autres accordent une grande importance à tout cela, pour un Américain qui a observé, ce n'est rien de nouveau sous le soleil. La tour eiffel est spectaculaire pour les touristes, mais je suppose que pour beaucoup de locaux, comme à New York, cela devient une routine si vous y vivez. 

 

Whaou ! Le f/a 18 est une daube lui aussi ! quoi !?  le f14 aussi  !! et pourtant ils remplissaient leurs missions !! et eux aussi , ont aussi coutés des milliards  !! fantasique !!  Mais hors sujet .

 

oh et je m auto cite :

"Il faudra attendre un peu, ça coûtera ce que ça coûtera, mais il finira bien par marcher...De toute façon, une marche arrière est impossible maintenant. Ce sera pour la prochaine fois ."

 

En quoi le fait de dire et répéter que que la plupart des grands programmes de chasse americains ont été foireux , et qu ils ont coutés des milliards de plus que prévu est un argument valable ?

 

 ( ah , au faite , la construction de la tour Eiffel a été remboursée  en moins d un ans ! elle est connu dans le monde entier ! routine oui , rien de neuf... oui, mais  elle nous  rapporte du pognon depuis 130 ans !! merci a vous !)

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

L'absence de ce genre de plaintes rendrait le F-35 unique. Pour mémoire, comme je l'ai déjà dit. Peut-être que le F-35 est vraiment un désastre, mais quand on a dit la même chose de tout le reste auparavant, il devient vraiment difficile de distinguer les "vraies plaintes" des "mensonges standard" que nous voyons avec tous les avions de combat américains qui ne fonctionneront jamais, jamais. 

Donc, non, je n'y crois pas vraiment, personnellement, car cela arrive toujours. 

 

Le F-35 est parti en guerre. C'est ce que j'essaie de souligner... vous vous lamentez qu'il n'y a rien d'autre que de la propagande avec les F-35, mais dès qu'une information factuelle est présentée, vous la rejetez comme de la propagande. 

Comment faites-vous pour contourner l'évidence et la preuve ?  

 Ca, c est bien vrai !!

Vrai, faux, qui decide ?  Mais suis je bete ... C est vous biensur !

 Quelle guerre ?  ah oui ...quelques incursions  en syrie et en iran , et vous appeler ça une guerre ?

Le F/A 18 a fait la guerre .

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Vous évoquez un discours d'Eisenhower il y a 70 ans ? vous criez "Vassal" jusqu'à ce qu'il disparaisse et que les bombes reviennent dans l'avion ?

Vous m'accusez de subterfuges et d'astuces d'avocat, mais lorsque le FAIT que le F-35 a bel et bien été au combat est évoqué, j'ai droit aux discours d'Eisenhower.

Vous mélangez tous a votre sauce comme d habitude .... et du coup, rayez une fois de plus , d un coup de clavier , un argument qui est de faite, historiquement vrai .

au combat ? vraiment ? contre qui a t il combattu ? un station de pompage? un Toyota hilux ? 

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Alors qui trompe qui ?

Les gouvernements qui achètent le F-35 le considèrent comme éprouvé au combat. Je le souligne. Vous l'écartez et évoquez tout sauf le sujet.

Quelle conclusion dois-je en tirer ?

si c'est, comme le dit Herciv, un lieu de débat factuel. Les faits sont du côté du gouvernement qui achète le F-35. Ils ne le font pas aveuglément. Ils publient même leurs conclusions. 

Alors comment allons-nous concilier tout cela ? Comme je l'ai dit, je peux m'ennuyer à poster et reposter encore et encore des documents officiels du gouvernement et des témoignages. Les gens peuvent répondre en postant également des rapports du DOT&E et du GAO. Le problème est le suivant 

 

"Éprouvé au combat" , et allez , on martèle ,on y croit !

Et en plus vous savez exactement ce que pensent les dits gouvernement ...:rolleyes:

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

A. les rapports du DOT&E et du GAO ne semblent pas changer grand chose à ce qui se passe réellement.

B. tout dépend de la perception individuelle. Je pense que les rapports sont fondamentalement dénués de sens. Je pense que les preuves le confirment en termes de dommages réels causés au programme. D'autres prendront ces rapports et les utiliseront comme preuve que rien d'autre n'a d'importance pour le F-35. Ainsi, selon moi, ces rapports n'ont aucun poids par rapport aux autres rapports sur le F-35 qui en donnent une image plus positive.

La perception des autres : ces rapports effacent tous les rapports positifs sur le F-35 et ont un grand poids. 

C. Je n'ai jamais vu un de ces rapports froissé et jeté sur un F-35, mais je pense qu'il pourrait rayer la peinture si le rapport était suffisamment épais. Ce qui m'amène à la conclusion que ces rapports sont fondamentalement superflus et vont même jusqu'à dire qu'ils ne sont rien de plus qu'une couverture politique, et un programme d'emplois parce qu'en fin de compte, de leur propre aveu, ils n'ont aucune autorité réelle, aucune expérience opérationnelle, ni aucune connaissance tactique. 

, Ce n'est pas ce que je pense ,mais si l'on prend ce que j'ai dit juste au-dessus, le F-35 a été au combat. Il a été en guerre. Il a été déployé, il est jugé et évalué par des pilotes de combat. alors que cela est constamment rejeté, que se passe-t-il lorsque nous entrons dans un "Débat" mais que nous ne pouvons même pas nous mettre d'accord sur les faits de base.

 

Vous pensez... mais vous ne pensez pas ! oui mais non ! mais ... en fin de compte ....

Vous ne seriez pas entrain de nous faire du " en meme temps " ?

Et hop, 10 lignes pour du vent !

Nous, c est conspiration et deni , mais vous , c est  Mr l expert !!  juge et parti !! facile !!

Encore une fois : 95% des données disponible ici  sur le f35 viennent des ETATS UNIS D AMERIQUES !!! le reste vient des pays europeens utilisateurs du f35!

Mais nan ,  c est nous qu on on ment ! on comprend rien ... power point,  pdf , conspiration  !!!  toussa ....toussa...

Des pilotes americains qui sont pour le moins circonspect après avoir volé sur  f35 , ça n existe pas !

Des Experts , des généraux , des politiques américains qui critiquent le f35 , ça n existe pas !! et si ça existe , ce ne sont des menteurs , conspiration !! 5em colonnes !!

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Ils n'en construisent que 150 par an. Encore une fois, je m'accroche à des preuves physiques et je rappelle des faits de base. 

Maintenant, nous pouvons tous les deux "gagner" sur ce point, mais voici le problème :

Vous pouvez faire remarquer que même si 150 avions sont construits par an (ce que j'appellerais une "approbation sans équivoque"), il manque les derniers obstacles pour rendre officiel ce qui est clairement une production complète. Le point est donc pour vous : ce qu'ils disent compte.:ohmy:

Mais voici le problème

Ils disent aussi que le F-35 est un "chasseur dominant de 5ème génération". 

Vous pouvez me traiter d'hypocrite, mais j'ai dit, et je continuerai à dire. le rapport entre les bons et les mauvais faits concernant le F-35 est massivement en faveur du F-35

J'ai une montagne de preuves qui disent que le F-35 vaut le coup. Et j'ai des gens ici qui me disent que ce n'est qu'un "PDF". 

Devinez de quoi ça a l'air ? Ça a l'air déconnecté. De plus en plus déconnecté depuis l'année dernière. 

 

Fait de base:  "chasseurs dominant de 5em generation" ...pouah ! ca pète !!! d autant plus qu il ne répond meme pas a sa propre definitions !! marketing ? qui parle de marketing?

 Ici aussi , il y a des preuves ,mais la  encore ,elles ne sont pas a votre gout. Qui est deconnecté ? problème de réseau ?

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

J'ai en fait obtenu que quelques personnes fassent des concessions, je ne suis pas le seul à montrer les preuves, je reçois encore des MP de personnes qui m'ont dit qu'elles étaient mieux informées, j'ai même eu @herciv la semaine dernière qui m'a dit qu'il avait dû réfléchir à nouveau. Je pense que c'est assez étonnant compte tenu de l'audience. 

Les décisions de la Suisse et de la Finlande ont fait plus que tout ce que j'ai fait pour susciter des interrogations internes. N'hésitez pas à faire remarquer que le F-35 n'est pas techniquement en pleine production alors qu'ils en construisent 150 de plus. Je m'en moque. C'est largement hors sujet. J'attends avec impatience d'autres rapports, qui sont également hors sujet. 

Je ne suis pas en train de "me déchirer", le F-35 est en train de se faire, que je le publie ou non. Vous vous rendez compte de la chance qu'ont les fans de F-35 ? Ils n'ont qu'à s'asseoir et attendre. La charge de la preuve incombe aux détracteurs. Ce n'est pas le F-35 qui doit se défendre. On peut dire ce que l'on veut de F-16.net, malgré toute la pensée collective, cette pensée a été plus précise que celle de beaucoup de détracteurs, ce qui est l'une des raisons pour lesquelles les choses deviennent gênantes. 

les gagnants ne sont généralement pas ceux qui se plaignent amèrement d'avoir été trompés. c'est un signe que les choses ne vont pas bien. Joe Biden n'a pas besoin de continuer à évoquer les élections de 2020, c'est à Trump de le faire. devinez pourquoi ?

La finlande , qui  veut maintenant l intégrer l OTAN , heureusement qu ils ont pris le f35 ! (quoi la russie ?)

Typique de la justice américaine !! ...mais visiblement ,les nombreuses pieces ajoutés au dossier ne vous font toujours pas douter.

Personne ne gagnera contre le f35...(commercialement ...) c est une evidence .

Qui gagnera avec avec le f35 ?( militairement , économiquement ?)  la aussi, c est une question a laquelle beaucoup de monde va devoir patienter avant d avoir une réponse ... LM ? meme pas sur.. 

Pourquoi ? c est vous qui dites que les preuves sont massivement en faveur du F-35. donc quelque part, ce sont " les winners"  qu ils l ouvrent le plus, non ? sauf qu au lieu de se plaindre , ils étalent, martelent en long, en larges, les raisons "évidentes" de leurs victoires...comme si ce n était pas si evident ...?

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

Laissez-moi le dire comme ça :

Je peux mettre toutes les preuves sur le F-35 sur la table. tous les rapports, toutes les évaluations, toutes les données que je peux trouver, positives et négatives... et je n'ai pas besoin de "trucs d'avocat", je m'assois et je laisse les preuves parler pour moi. J'appelle des milliers de témoins - des pilotes de combat, des pilotes d'essai, des personnes qui ont piloté non seulement des F-35 mais aussi d'autres avions, des experts en la matière, etc. 

Chiche !

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

David "Chip" Berke est un pilote de F-35 et de F-22, il a récemment participé à un podcast, et son expérience et ses états de service étaient si longs et étendus qu'il leur a fallu environ 10 minutes complètes pour tout couvrir.  

Ouais... moi, j ai mon frangin qui a essayé la nouvelle targa hier , et franchement ,bah ca lui a prit bien 15 minutes pour dire ouah !. elle est super !!! 

 

 

Le 09/06/2022 à 19:23, Stark_Contrast a dit :

C'est vous qui devez évoquer tout sauf les faits. C'est vous qui devez mettre le vieux chapeau en aluminium et commencer à fulminer.

"Qu'est-ce qu'une "preuve"... vraiment ?".

C'est une conspiration géante, vous voyez ! Et cela m'amène aux ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE VASSALE...

vous avez peut-être des pilotes de F-35 qui ont fait leurs preuves au combat, mais j'ai un blogueur prestigieux, et il suit les médias d'appât à clics !

le combat ? pas à mon avis !

Je pousse juste les rapports suisses vers le haut de la pile. Vous voulez parler d'Eisenhower ? Bien sûr, allez-y. Vous voulez faire valoir que le MIC a créé le F-35 ? oui ! il a également créé le F-16, le F-15 et le F-18. des avions largement utilisés et respectés, avec des records de combat impressionnants et des décennies de service. il s'avère donc que le vieux MIC peut aussi fabriquer de très bonnes armes. c'est rare, mais nous sommes si souvent " chanceux " que je commence à penser qu'un modèle pourrait émerger. 

Je vous souhaite bonne chance ! Le Canada vient d'essayer de ne pas choisir le F-35 pendant dix ans et a probablement fait la plus grande quantité de recherches et d'exploration des alternatives et plus d'évaluations que n'importe quel autre pays, et même après que leur premier ministre ait ouvertement juré de ne jamais choisir le F-35 et ait activement travaillé contre, et même ait essayé de faire un accord détourné pour acheter des Super Hornets, devinez ce que chaque évaluation canadienne a conclu ? F-35

Encore une fois, je montre des preuves. La plupart des gens ici s'appuient sur les mêmes tropes encore et encore, des tropes qui ont de moins en moins de poids au fil du temps. Il y a bien plus de preuves que les F-35 ont tué des gens que de pots-de-vin versés aux Suisses.

Il y a 10 ans ? C'est sûr, vous avez un bon dossier. Les F-35 avaient de gros problèmes, ils n'étaient plus en service depuis des années, les partenaires partaient et réduisaient les commandes. Mais maintenant ? non. Et je ne vois pas beaucoup de ce que les gens prétendent personnellement.

Vous savez à quel point il est exagéré de dire aux pilotes de chasse qu'ils ne savent rien des chasseurs ? que les Suisses ne savent rien des Suisses et de leurs propres exigences ?

Les gens pensent que je suis un fan du F-35, je ne le suis pas. Je suis en fait une sorte de gardien de zoo. Je ne cesse de montrer du doigt l'éléphant dans la pièce. 

https://en.wikipedia.org/wiki/Murder_board

 

tous ceux qui posent des questions ne sont pas vos ennemis

Vous poussez les dossiers  qui vont uniquement dans votre sens et ignoriez tous ceux qui vous contredisent  . vous nous imposez votre point de vue comme  si c était une preuve irréfutable. 

Vous ignorer, comme toujours, la puissance et l influence politique de votre pays sur de nombreux pays, notamment européen , qui pourtant n est plus a démontrer.

Conspiration géante !! Whouaa  !!! ou .. tous simplement , capitalisme, america first, neo-con etc....

 

 

Le canada , n a pas  la volonté politique et peut être meme pas les moyens economiques de dire "fuck" a leur grand voisin ; mais vous, vous parlez de choix ...

Oh !! y a 10 ans, on avait raison ?  mais plus maintenant ....  ça me rappel quelque chose..

Ah , les pilotes , 70% des pilotes que je côtoie tous les jours ne comprennent RIEN au  fonctionnement leur avion ...( mais biensur , ce sont tous des français!! ) 

Et ce sont les politiques qui décident . Et eux aussi, bite que dalle aux avions...

 

 

 

"Il faudra attendre un peu, ça coûtera ce que ça coûtera, mais il finira bien par marcher...De toute façon, une marche arrière est impossible maintenant. Ce sera pour la prochaine fois ." 

C est en lisant régulièrement ce forum que j en suis venu a cette conclusion . j ai évolué.

L avion progresse , c est un fait .

Il continuera a progresser .

Il a coûté et coûtera encore des centaines de milliards de dollars ,a pompé et pompera encore une bonne partie du pognon et de l industrie de defense européenne .

Bravo ! 

 

Mais dire aujourd’hui et durant toutes ces années,  qu il s ait vendu partout uniquement grace a sa jolie petite gueule et a ses prodigieuses capacités opérationnelles est un mensonge !

Mais ça, je suis sur que vous le saviez déjà .

Vous vous érigez en défenseur de la vérité , personnes y croient .

En quel animal m imaginez vous ? 

murder board ... typiquement américain.

 

 

Bref , c était rigolo comme exercice , mais c est vraiment pas mon truc . 

Désolé pour le derangement .

 

 

 

Edited by Tetsuo
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Tetsuo said:

Des gens sérieux et honnête au gouvernement suisses . Les memes qui disent que le f35 l a remporté car moins cher ! pourquoi ?  parce qu il volera moins !! mais c est pas grace a l avion ,c est grace a son simulateur ! 

Est-ce ainsi que les journaux français l'ont rapporté ? J'ai vu qu'ils disaient qu'il était également moins cher lorsqu'il était utilisé pendant le même nombre d'heures, mais évidemment pas autant, mais toujours moins cher.

Link to comment
Share on other sites

Il y a un article intéressant sur cette histoire de AIR2030 en Suisse. Il a déjà été publié ici mais c'est pour se remémorer. Ça a permis de confirmer se que tout le monde à compris concernant l'issue de cette compétition:

"...Fuites sur le F-35 en Suisse: info ou manipulation ?

Posted By: Bruno ETCHENICon: juin 26, 2021In: Aviation militaire, Toutes les actualités.

Du point de vue médiatique, tous les feux semblaient au vert pour le Rafale en Suisse, jusqu’à un retournement de situation datant de lundi dernier. Coup de Trafalgar, le F-35 serait désormais favori du département de la Défense au conseil Fédéral Suisse. Chaque concurrent ayant sa chance, il n’est pas surprenant dans l’absolu que pour les conseillers fédéraux, le cœur balance entre plusieurs appareils. Néanmoins, certains éléments de ces “fuites” nous interrogent. Le contenu, les arguments avancés comme le timing de publication tendent à démontrer que certains intérêts étrangers pourraient se cacher derrière ce retournement de situation.

Cet article a été écrit en collaboration avec des membres de notre forum partenaire Air-Defense.net

Une chronologie de publication particulière

La démonstration qui suit est une conjecture basée sur une analyse des faits disponibles. Si certains arguments sont factuels, il est tout à fait possible que de nouveaux éléments contredisent notre version des faits. Nous invitons tous nos lecteurs à exercer leur esprit critique avant de lire ce qui suit.

Repris par Letemps.ch ou même chez nous par BFM, il suffit de remonter le fil pour trouver la source des informations et se poser les premières questions.

C’est ainsi que nous trouvons deux articles, le premier de NZZ.CH publié le 21 juin à 16h50, suivi à peine 8 minutes plus tard par un article publié par SRF.CH à 16h58. Moins d’une heure plus tard, c’est une dépêche de Reuters qui reprend l’information. Sans verser dans le complotisme, la chronologie des publications laisse peu de place au doute. La publication dans la presse de ces fuite est clairement pilotée. En effet, la synchronisation de la publication des articles entre les sites NZZ et SRF ne permet pas matériellement à un rédacteur de SRF de lire, analyser, rédiger et publier un article en seulement huit minutes. Le fait que l’information soit reprise par l’agence de presse Reuters à peine une heure plus tard alors que les médias principaux Suisses n’ont pas encore repris l’information nous permet de comprendre la stratégie employée. Reuters n’est pas un média classique, mais une agence de presse internationale basée au Etats Unis. La publication de dépêches par une agence de presse donne une toute autre dimension à la visibilité d’une information. Car les agences de presses sont des relais de communication, bien souvent la source des informations auxquels sont abonnés la plupart des journalistes. Reuters n’aurait jamais pu être la source d’une telle information sans prendre le risque d’être accusé de faire le jeu d’une pression américaine, c’est pourquoi la dépêche fait mention d’une source locale. Néanmoins, le fait qu’une agence de presse comme Reuters reprenne une information qui n’a été publié que sur deux médias locaux seulement une heure après pose également question. La visibilité apportée à l’information par Reuters porte ses fruits car à partir de ce moment-là, elle est reproduite par beaucoup plus de sites.

La date de publication n’est pas anodine non plus. Le lundi 21 juin, c’est deux jours seulement avant la prochaine échéance de l’annonce prévue officiellement par le conseil fédéral Suisse (le 23 ou le 30 juin) et certainement au moment où les dernières discussions ont lieu en son sein. Si la chronologie de publication des fuites laisse assez peu de place au doute sur le fait qu’elles aient été orchestrées, les motivations peuvent être multiples. L’implication de Reuters en tant qu’organe de presse Américain nous fait naturellement penser que les américains tentent de manipuler l’opinion publique afin de favoriser un choix. C’est tout simplement une manipulation politico-médiatique, une manœuvre très souvent utilisée par différents organismes et à plusieurs fins.

Mise à jour du 28/06: Un membre du Forum Air-Défense, Rogue0, nous a fait remarquer que dés le lendemain de la visite de Joe Biden, le 16 juin, un premier article est apparu sur le media francophone lematin.ch. Il fait référence à une préférence affichée en faveur du F-35. Le seul argument apporté est alors celui du coût. Le fait que cet article soit sorti plus tôt ne défait en rien l’hypothèse précédente, car les arguments ne sont pas les mêmes. Il rajoute cependant une pierre à l’argumentation. Il confirme que si le Rafale avait précédemment la côte auprès de la commission, c’est bien que soit le rapport d’évaluation soit l’offre commerciale du Rafale (ou les deux) étaient bien placés. Ce qui accrédite la thèse de pressions américaines reçues au moment de la visite du président Américain en Suisse une semaine avant l’annonce du choix.

Des arguments qui posent question

Le désormais célèbre Pierre Henry “Até” Chuet a publié une vidéo très instructive sur sa vision de cet emballement médiatique. S’il met de côté l’aspect économique des arguments posés dans l’information initiale (que nous reprendrons plus bas), il réagit sur un aspect fortement controversé et à raison, s’agissant de la capacité du simulateur du F-35 à proposer une façon de s’entraîner “révolutionnaire” par rapport à ses concurrents. L’argument sert également à faire comprendre qu’en entraînant les pilotes avec une plus grande part de simulation que de vols réels, cela fait mécaniquement baisser le coût à l’heure de vol du F-35.

Cet argument est facilement contré et très bien expliqué par “Até”. Le F-35 n’est absolument pas le seul appareil à disposer d’un simulateur. Tous les concurrents en disposent, et les simulateurs Rafale dont disposent l’Armée de l’Air et de l’Espace sont tous connectés entre-eux et avec ceux de la Marine Nationale. De plus l’AAE avait déjà dans ses cartons des plans pour faire évoluer l’entraînement de ses pilotes avec une plus grande part de simulation et de vol en PC-21 qui sont, au passage, déjà configuré pour simuler une partie du SNA du Rafale. X heures de vols sur avions de combat complété de Y heures de vol sur avion d’entraînement et Z heures de vol en simulateur ? Il appartient aux Forces Aériennes Suisses de choisir leur mode de fonctionnement, avec les mêmes paramètres quelque soit l’avion sélectionné. A ce jeu là, malheureusement l’argument de Lockheed Martin n’a plus aucun sens et se retourne même contre lui. Car en réduisant le nombre d’heure de vol de son avion, le coût à l’heure augmente mécaniquement et cela n’est pas à l’avantage du F-35.

Nous tenons à relativiser l’argument sur la manœuvrabilité du F-35A par rapport aux autres appareils. S’il n’est pas l’avion le plus manœuvrable du lot, il reste toutefois un avion du combat capable de faire du dogfight, ou BFM (Basic fighter maneuvers, aucun rapport avec BFM TV…). Bien qu’ayant d’autres lacunes pour effectuer efficacement des missions de police du ciel (disponibilité moindre, mise en œuvre lourde, taux de montée et rapport poussée sur poids défavorable), l’avionneur mise sur des aspects techniques supérieurs de son système de combat (toujours en cours de développement).

Autre petite correction, le problème n’est pas que le F-35 est plus moderne ou comporte plus de technologie que les autres avions, mais tout simplement que la maintenance du F-35 est assujetti à l’utilisation du système et logiciel ALIS qui est directement connecté aux USA. Ainsi, l’utilisation de cet appareil envoie automatiquement des données aux Etats-Unis et renseigne sur les détails de l’utilisation de l’avion. Si la présence de “boîtes noires” est plus ou moins confirmée sur les avions de génération précédente, la solution ALIS permet, sans aucune contradiction possible, de contrôler l’usage qui est fait de ses avions. Dans l’hypothèse d’une brouille politique entre les USA et la Suisse, la coupure des connexion avec ALIS empêchant à très court terme le démarrage même des avions est une réalité technique.

Le F-35a serait plus économique que ses concurrent

According to insiders, Switzerland can buy a larger number of F-35s with the budgeted 6 billion Swiss francs than would be the case with the three competitors

Selon des initiés, la Suisse peut acheter un plus grand nombre de F-35 avec les 6 milliards de francs suisses prévus au budget qu’avec les trois concurrents.

Ceci est factuellement faux. Comme nous l’avons déjà démontré dans notre précédent article dont nous citons ici un extrait:

“Ces derniers jours, certaines “fuites” dans la presse indiquent que le F-35 aurait la préférence de Berne, en invoquant notamment son coût, bien plus avantageux que ceux de la concurrence, comme dans cet article par exemple. Or, cela est troublant. Premièrement, car de tous les appareils présentés, peut-être hormis pour l’Eurofighter Typhoon, le F-35 n’est pas reconnu pour son coût avantageux. Chaque année, les USA négocient le nombre d’avions à produire pour l’année suivante, dans des contrats appelés LRIP, pour Low Rate Initial Production. Pour le LRIP 11h, qui va voir la production en 2021 de 109 F-35A, son coût unitaire est de 89 millions de dollars (source FAS.org, page 23), alors que celui du Super Hornet est de 51 millions de dollars et le Rafale C à 57 millions d’euros. Le constat est identique pour les coûts à l’heure de vol et l’USAF se plaint d’ailleurs ouvertement que les objectifs de réduction ne soient pas atteignable, avec un coût actuel avoisinant les 36 000$ par heure de vol. Source: Air2030. Quel avion de combat la Suisse va-t-elle sélectionner ?“

Conclusion

Ceux qui suivent les actualités dans le domaine de l’aviation de combat sont familiers avec l’usage des médias comme arme de pression politique. Ce n’est donc pas une surprise de constater que l’annonce d’un contrat à 6 milliards de franc puisse susciter des convoitises et que tout le spectre des moyens de pressions soient utilisés par les concurrents. Ce fut notamment le cas en 2011 lorsque le Gripen fut sélectionné avec la fuite du rapport d’évaluation d’Armasuisse et tout laisse penser que ce ne sera pas le dernier épisode. L’opinion publique n’étant pas éduquée à suivre ces sujets, peut facilement se faire manipuler. Bien qu’il soit du devoir des médias d’informer la population, leur pouvoir médiatique est souvent utilisé a des fins inverses. C’est pourquoi nous tenions à rétablir ici certaines vérités...."

Et je complète par un commentaire éclairé avec une analyse intéressante me semble t-il : 

"... 1. Alors que nombre de médias “bien informés” donnaient le Rafale vainqueur, une
interview, des dirigeants de LM, publiée sur le site Defensenews.com, m’a fait réfléchir;
– “ils étaient convaincus de l’emporter en Suisse et en Finlande, et avaient encore d’autres
perspectives très positives”.

2. Politique internationale: Depuis de nombreuses, la Suisse et l’UE sont en négociations
plutôt difficiles, mais le dialogue continuait.
Soudain, la Suisse rompt unilatéralement celles-ci?
Connaissant très bien ce pays, au demeurant très prudent réfléchi dans chacune de ses
décisions, pour qu’il prenne une telle décision, cela sous-entend qu’il a de très bonnes
assurances ailleurs…

3. Survient alors la visite de M. Joé Biden, avec la dernière offre chiffrée de LM.
2,12 Md$ de différence par rapport au moins cher, et des promesses de capacités
opérationnelles et de maintenance mirobolantes, il n’y a plus de discussion possible.

4. Une chose m’intrigue toutefois, pourquoi la conseillère fédéral Mme Amherd s’est sentie
“obligée” de dénigrer les autres candidats dans le texte officiel.

5. Dernier point concernant le système Patriot:
a) on ne peut pas dire que ce système se soit révéler utile en Arabie Saoudite contre
l’attaque des rebelles Yéménites.
b) Le rôle joué par l’Allemagne, ne me paraît pas très clair, en tout cas, elle empoche une
partie du contrat
Là, je ne comprends pas, ce n’est vraiment pas dans les habitudes de ce pays!..."

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 02/06/2022 à 08:13, herciv a dit :

Le choix va dépendre de la volonté de continuer le f-35 sur une période longue ou pas.

Penses-tu que les Américains ne font pas garder les F-35 en service jusqu'en 2070?

Le problème n'est pas tant la volonté que la possibilité de faire autrement:

- Développer un nouvel avion n'est pas aussi facile que cela: la preuve.

- Le F-35 reste une plate-forme intéressante pour l'expérimentation des systèmes destinés au chasseur de 6e génération.

- Il est plus facile de corriger le F-35 que de lancer un nouvel engin.

- Est-il impossible de doter les F-35 d'un nouveau réacteur plus puissant? Quel impact sur ses performances?

Il est donc plus probable apparaître une nouvelle gamme de F-35: F-35 obsolètes dronisés, F-35 simplifiés remotorisés (pour la masse), F-35 complets remotorisés. Ce qui ne préjuge pas de l'efficacité du parc...

Link to comment
Share on other sites

Le 02/06/2022 à 08:13, herciv a dit :

Et enfin dernier paramètre ... La guerre. Crois-tu vraiment que dans les 5 ans ton pays et les US et nous ne seront pas en guerre contre la Chine ?

L'Amiral Philip Davidson craint que l'invasion ait lieu entre 2022 et 2032 et plus probablement en 2027

Ce n'est toutefois pas une opinion unanime:
 

Citation

 

L’un de ceux qui pensent à ce type de scénario, c’est le ministre de la Défense justement. Selon lui, "la Chine possède actuellement la capacité d’envahir Taïwan" et en 2025, Pékin aura "les capacités d’invasion les plus complètes". Certes, s’il dit ça, c’est face à une commission parlementaire chargée de voter le budget de son ministère et il a tout à gagner à se montrer le plus inquiétant possible. Mais il n’est pas le seul. Le chef des forces américaines dans la région indo-pacifique, l’amiral Philip S. Davidson, n’a pas hésité en mars dernier à affirmer que la Chine pourrait envahir Taïwan "au cours des six prochaines années". Car si la Chine lorgne sur l’île depuis Mao, c’est la première fois que le pays a une armée aussi puissante.

Toujours cette année, un spécialiste de l’Armée chinoise, Chieh Chung, imaginait lors d’une conférence à la Fondation culturelle Lung Ying-tai de Taipei comment une telle invasion pourrait se dérouler. Selon lui, la Chine continuerait ses prochaines années à accroître son budget militaire tandis que les États-Unis, protecteurs de Taïwan, feraient l’inverse. En 2035, les deux armées devraient être à égalité juge-t-il et Pékin pourrait être véritablement tentée d’envahir ce qu’elle considère comme une "province rebelle". Problème: la Chine risquerait non seulement la guerre avec Taïwan et les USA mais s’attirait aussi les foudres de la communauté internationale et surtout d’autres pays voisins, irrités par sa politique d’expansion en mer de Chine méridionale. Pour Chieh Chung, Pékin n’aurait donc qu’une option pour limiter la casse: mener une guerre éclair sur Taïwan, pour prendre tout le monde de court et éviter d’engendrer une réaction en chaîne dans toute la région.

 

Source

Questions:

Quand est-ce que les USA disposeront enfin d'une propulsion améliorée pour le F-35?

Quel délai pour remotoriser les F-35 en service ou les remplacer par des exemplaires dotés de la nouvelles propulsion?

Le 11/06/2022 à 14:59, Stark_Contrast a dit :

Le Pacifique fait passer n'importe quel avion de combat pour un avion à courte portée, et quelle que soit l'efficacité des munitions d'attente, elles ne sont jamais assez nombreuses.

Le Japon, Taïwan et les Philippines sont à côté de la Chine.

Dans l'optique d'une invasion, les avions positionnés aux USA ou en Australie seront donc désavantagé par les distances océaniques, ceux positionnés au Japon et au Philippine beaucoup moins, ceux positionnés en Chine et à Taïwan pas du tout. On peut donc dire que les distances jouent en faveur de la Chine dans le cadre d'une invasion de Taïwan.

Dans le cadre d'une attaque contre Guam ou la Nouvelle Calédonie, la situation serait plus équilibré mais c'est la guerre suivante.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 11/06/2022 à 14:59, Stark_Contrast a dit :

Sans parler du fait que le F-35, en tant qu'"ordinateur volant" couvert de capteurs, devra s'approcher des cibles et les survoler afin d'utiliser tous les capteurs. Le manque de renseignement et d'évaluation des dommages causés par les bombes est un autre problème identifié en 1991. La "guerre contre le terrorisme" a encore renforcé le besoin de ce que l'on appelle actuellement le RSR.

Effectivement mais n'est-ce pas le job des satellites, des avions-espions, voire des drones? Le F-35 a assez de défauts sans qu'on lui reproche de faire ce qui n'est pas de son ressort.

Son rôle sera en fait défensif: effectuer des frappes contre les cibles terrestres ou navals d'une force d'invasion.  De ce point de vue, le problème de son rayon d'action est le choix du point d'appui des unités. Les F-35C peuvent être déployés depuis les porte-avions mais leurs vulnérabilités les forces à rester à une distance de sécurité. Les F-35A ne peuvent être déployés que sur des longues pistes à portée de la force de frappe chinoise; il ne s'agit que des aéronefs. Les F-35B peuvent être déployé sur des pistes courtes et des porte-aéronefs plus disponibles que les porte-avions.

Contre toute attente, ce n'est pas forcément le F-35A qui est le plus utile tant en Asie qu'en Europe.

Dès lors, je me pose des questions s'imposent:

-Que vaut un F-35B avec une propulsion améliorée et une poussée convenable?

-Jusqu'à quel point le F-35B est-il opérationnel?

Edited by Lame
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Ronfly a dit :

5. Dernier point concernant le système Patriot:
a) on ne peut pas dire que ce système se soit révéler utile en Arabie Saoudite contre
l’attaque des rebelles Yéménites.
b) Le rôle joué par l’Allemagne, ne me paraît pas très clair, en tout cas, elle empoche une
partie du contrat
Là, je ne comprends pas, ce n’est vraiment pas dans les habitudes de ce pays!..."

Tu fais bien de le relever. Disons qu'au vu des limites du F-35, il vaut mieux des F-35 coopérant avec des batteries de missiles Patriot grâce à leurs liaisons de données que des F-35 tout seul.

Sachant que le Gouvernement suisse veut surtout un avion de police aérienne, on peut difficilement critiquer le choix du F-35 (pour son système optronique) avec un support de Patriot pour le reste. Les Français auraient préféré qu'ils optent pour le Rafale mais il est supérieur dans d'autres emplois que celui visé par la Suisse.

Du point de vue de la défense aérienne, j'ai toujours soupçonné le Gouvernement suisse d'accorder plus d'importance aux Patriot qu'au F-35 au delà de sa posture médiatique. La principale menace aérienne qui pèse sur la Suisse, ce sont les missiles à longue portée russe et seul des missiles anti-missiles peuvent les contrer. Est-il possible de mettre les Rafales en réseau avec des batteries de Patriot?

Tetsuo a rappelé que l'on trouve des détracteurs du F-35 même parmi les forces armées américaines de la base aux échelons supérieurs. Rien ne démontre la foi des Américains, pour ne parler qu'eux, dans le déploiement de F-35 sans soutien: Patriot, Drones, surtout F-16 et F-15. Je rappellerai que beaucoup de partisans suisses du F-35 reconnaissent qu'il n'est pas parfait et que le Rafale a de nombreuses qualités.

Le 07/06/2022 à 12:05, jackjack a dit :

Qui croyez-vous ? Quelques Français contrariés sur un forum et les personnes qui vivent d'histoires négatives. Ou les 18 nations qui ont acheté des F-35 jusqu'à présent et qui en achèteront d'autres. Plusieurs autres pays en veulent, mais ne sont pas qualifiés pour l'acheter.

Je crois les Américains qui constatent les déficiences. Voir le dernier rapport du GAO.

Je ne crois donc pas les gens l'encensent pour faire plaire au protecteur américain après l'avoir choisi pour satisfaire leurs exigences. Parmi ceux-là, lesquels s'en contentent et ne développent pas leurs propres avions sur le côté? On peut compter sur la protection américaine et se préparer à l'émergence durable d'une Amérique isolationniste qui n'acceptera plus de fournir la protection attendue.

Link to comment
Share on other sites

Le 06/06/2022 à 20:43, herciv a dit :

Bref tu regardes à travers un prisme uniquement commercial et tente de nous convaincre que le f-35 est bien parce que il s'est vendu ... Bon moi j'attend de voir sur le terrain. Pour l'instant les retours sont que tout le monde passe beaucoup de temps au simulteur.

Le F-105 s'est très bien vendu ses performances étaient discutables: un mélange de performances vites battues et des défauts de plus en plus handicapants.

Une fois encore, qu'est-ce qui a été ajouté aux achats de F-35? Quelles alliances militaires? Quels équipements complémentaires?

Quels sont les pays qui envisagent un emploi militaire du F-35 sans le soutien d'autres chasseurs ou de batteries de Patriot? Pas les USA. Pas le Japon. Pas Israël.

Quels sont les pays qui développent leur propre chasseur parallèlement à l'achat de F-35? Le Japon, la Corée du Sud, le Royaume-Uni

C'est un avion choisi provisoirement dans un certain contexte géopolitique et ceux qui lui font le plus confiance sont justement ceux qui ont les aptitudes militaires les plus lacunaires. Avec une mention particulière pour la Norvège qui fait beaucoup d'effort mais reste une puissance militaire mineure dans le contexte d'une guerre de haute intensité.

Le 11/06/2022 à 14:59, Stark_Contrast a dit :

J'ai déjà entendu la logique du F-35 "développé pour l'Europe", je crois que c'est quelqu'un de l'USAF qui l'a dite.

Ah non, les contempteurs européens du F-35 ne lui reprochent pas d'avoir été développé pour le marché européen.

Ils lui reprochent d'avoir été développé avec l'argent destiné à l'industrie aéronautique européenne sous la promesse officielle que le programme JSF visait le développement d'un successeur au F-16.

Si le F-35 avait été capables de remplacer les F-16 et les F-15, les F-16 Vyper et les F-15 Ext n'auraient jamais vu le jour. La réalité est bien que l'USAF en achète pour compléter son parc de F-35 moins important que prévu.

Au fait, le F-35, fatalement de moins en moins furtifs, est censé opérer avec l'appui de drones en prévision du jour où il n'aura plus une once de furtivité significative si ce n'est pas déjà le cas. Où en est le développement des drones d'accompagnement? J'espère qu'il avance plus vite que le développement de sa nouvelle propulsion vu que les USA ne semblent pas renoncer au concept de "guerre par mosaïque"/mosaic warfare.

A lire sur The Cyberedge // Mosaic Warfare Networks Can Serve Naval Expeditionary Forces

Edited by Lame
Link to comment
Share on other sites

Le 11/06/2022 à 23:34, jackjack a dit :

Pourquoi Guam ? Je croyais que les USA avaient des états vassaux ?

Et bien, je suppose qu'en cas de conflit dans la Pacifique Est, l'idée est de faire transiter les F-35A positionnés aux USA par les territoires américains du Pacifique, éventuellement avec l'appui de ravitailleurs, jusqu'aux bases du Japon et des Philippines. Une partie serait sans doute transférée en soute par des avions de transports lourds.

Le 11/06/2022 à 23:34, jackjack a dit :

De tous les avions abattus au combat. Combien d'avions de ravitaillement en pétrole ont été abattus dans le monde ? Bien qu'ils passent aux drones et peut-être aux avions-citernes furtifs habités.

Combien d'avions-citerne ont opéré dans le cadre d'une guerre de haute intensité contre un Etat disposant de nombreux missiles anti-aérien à longue portée?

Il ne faut évidemment pas confondre un conflit contre la Russie ou la Chine avec les opérations au Moyen-Orient.

Dans l'optique d'un tel conflit, les avions-citernes ne seraient sans doute pas décimés si les Américains engageaient les moyens de protection adéquats mais les pertes ne sont pas improbables. Que devient une formation de chasse qui ne reçoit pas son ravitaillement à temps?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Lame a dit :

Le problème n'est pas tant la volonté que la possibilité de faire autrement:

- Développer un nouvel avion n'est pas aussi facile que cela: la preuve.

- Le F-35 reste une plate-forme intéressante pour l'expérimentation des systèmes destinés au chasseur de 6e génération.

- Il est plus facile de corriger le F-35 que de lancer un nouvel engin.

Le programme NGAD est bâti avec l'idée de lancer une nouvelle plateforme à peu prêt tous les 15 ans.

Ton dernier point dans le monde informatique est contestable. Parfois rebâtir du neuf est bien plus rapide que de bâtir sur une base incertaine. Les temps de développement du f-35 reste très long. On est quand même passé d'un block4 livrable en 4 ans à un block4 livrable 12 ans après les débuts de ses développement. Ce temps développement est tellement long que le JPO doit prévoir d'intégrer de nouveaux modules non prévus dans la définition initiale. Et puis il y a le problème du moteur.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...