Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 08/31/2015 in all areas

  1. 8 points
  2. 2 points
    Ou plutôt, qui aurait imaginé l’Europe en guerre en 1914 : http://lavoiedelepee.blogspot.fr/2013/06/la-guerre-mondiale-en-miettes.html
  3. 2 points
    Ce qui est surprenant, c'est la violence des affrontements à Kiev (un tué et des centaines de blessés) pour une réforme essentiellement symbolique: en effet, les régions à qui on accorde plus d'autonomie échappant de fait à la juridiction de Kiev et étant de fait indépendantes ou sous contrôle russe, que la réforme soit votée ou non ne change strictement rien! Au lieu de se f... sur la g... pour une réforme sans influence sur la réalité, les énergies feraient mieux d'être axées sur une logique de sortie de crise.
  4. 2 points
    On revient à des choses raisonnables. Va ça être plus simple pour les demi bordées :P
  5. 2 points
    Le bureau des Légendes, pas mal en effet :)
  6. 2 points
    Je pense qu'il peut y avoir un ramasseur par paradigme. Si le volet politico-financier a clairement été remporté par l'équipe nationale des USA, le volet "potentiel démographique-culturel" est encore en jeu, entre l'équipe Nord-Américaine et le nouvel entrant Séoudiens, dont les attaquants et leur technique inégalée semblent ignorer la fameuse tactique "Waterbording" des Américains, qui avaient rendu obsolète le 4-4-2, du point de vue "budget des ménages", le onze Chinois semble en difficulté, mais ne perds pas de terrain, tandis que du point de vue "hinterland", la National Mannschaft aligne les titres depuis que son sélectionneur A.Merkel a été mis en place par la Fédé. La Grande finale risque de se jouer d'ici peu entre toutes ces efficaces équipes. Qui remportera le fruit? (C'est oublier la Team Bulgare avec son joueur star Viktor Krum je sais bien, mais le volet magique n'est pas encore officiel).
  7. 2 points
    Les russes vendant les Su-3x comme des "mini-awacs", et c'est comme que les utilise les indiens (red flag...) en binôme avec les Mig-21 Bison. Premièrement il y une différence entre distance de détection et distance d'identification. Pour contextualisé le F-14D avec le AN/APG-71 (1984) avait un portée de 370 km,plusieurs F-14 utilisant leur datalink pouvaient augmenté la portée jusqu’à 730 km. Ce genre de portée est atteint en diminuant la vitesse de balayage du radar ce qui serait équivalent à augmentait la durée d'exposition en photo donc on obtient une image plus nette mais l'intervalle entre les "images" est fortement réduit ce qui pose problème pour une cible manœuvrante.
  8. 2 points
    Objection, Votre Honneur. L'Europe est un fruit trop mûr qui a déjà été ramassé, thank you very much. Du moins si l'on voit les choses de la part du Grand Frère outre-Atlantique. Du point de vue des autres puissances, l'Europe ne peut pas être ramassée, non. Ce qui se trouve dans la poche de Washington est sous bonne garde.
  9. 2 points
    Au proche orient c'est surtout la France et le Royaume Unis qui on laissé une situation explosive ... parce qu'a l'époque ça nous arrangeait bien. Fantasmer d'une résolution a l'occidentale de la restructuration du PO c'est une reve mouillé tout simplement. A mon sens il n'y a a court terme pas de solution ... sauf le califat. C'est bien le drame ici. L'état précédent, avec un pseudo nationalisme arabe réduit a ses frontieres était bien plus confortable pour tout le monde. "On" a voulu mettre les pieds dans le plat pour faire n'importe quoi ... en Irak notamment, et maintenant on se retrouve avec l'alternative, un vrai "panarabisme" extra frontalier, basé sur le respect d'une loi religieuse... Techniquement c'est la réussite des échecs de tous les régimes arabes post coloniaux. En résumer la seule alternative qui ne se heurte pas aux échecs - souvent volontaire - passés. On est ici bien au delà d'un probleme de bon ou mauvais dictateurs ... on est dans l'expérience d'une réelle alternative aux modèles "calqué occidentaux", expérience qui a mon sens nous dépasse complétement, et dans laquelle nous n'avons absolument rien a proposer ... du moins rien qui ne se retourne contre nos intérêts.
  10. 2 points
  11. 1 point
    S'est Bazeilles aujourd'hui ,donc une bonne fête à tout les bigors et Marsouins de l'Arme . http://www.aamtdm.net/fr/aamtdm/informations-de-l-aamtdm/163-bazeilles-2015-a-frejus Et celui là : On remarquera une chose sur le tableau de la dernière cartouche ,les uniformes ne correspondent pas à celui porté par l'Infanterie de Marine ,alors ne me demandé pas pourquoi j'ai jamais su , peut-être que ce tableau était la seule représentation d'une troupe à l'action à Bazeilles . une sorte de symbole ou l'on ressent la sensation de dernier combat . Pour ceux qui ne connaissent pas les Troupes de Marine : https://fr.wikipedia.org/wiki/Troupes_de_marine https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Bazeilles https://fr.wikipedia.org/wiki/Division_Bleue_(Second_Empire) https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_la_derni%C3%A8re_cartouche_(mus%C3%A9e) http://musees-de-france-champagne-ardenne.culture.fr/musee_bazeilles.html
  12. 1 point
    Il faut noter plusieurs petites choses à cet instant. Les Leopard-2A6 Fin n'ont pas reçu : - le camouflage trois tons ; - l'immatriculation (ce sera Ps___-__. A voir si le chiffre 273 qui désigne le A4 est gardé.) ; - le système radio VRC-959. Au niveau marquage opérationnel, les finlandais utilisent les couleurs de carte. Il faudra voir les modifications qu'ils apporteront et surtout s'ils gardent les MAG-58. Sur les Leopard-2A4, ils ont les MG3 sachant qu'en mitrailleuse ils ont surtout de la PKM. Vont-ils garder des micro-parcs? Vont-ils changer les lance-pots fumigènes ?
  13. 1 point
    Intérieur du BMP-2 MD, poste pilote : Poste tireur : Les éléments modernisés :
  14. 1 point
    Tout est la faute au journalisme ! http://www.lepetitjournal.com/lesbonsplans/details.php?city=1&type=A&id=38591 Chine: un journaliste "avoue" avoir causé le chaos sur les marchés boursiers Un journaliste financier a "avoué" avoir provoqué "la panique et le désordre" sur les marchés boursiers chinois et infligé des "pertes énormes au pays", ont rapporté les médias d'Etat chinois dimanche. Wang Xiaolu, un journaliste du magazine Caijing, a été mis en détention après la récente tempête boursière chinoise, pour diffusion de fausses nouvelles sur les titres et les marchés à terme, selon l'agence officielle Chine nouvelle. M. Wang, dans un article publié en juillet, affirmait que l'autorité de réglementation des valeurs mobilières étudiait la possibilité d'une sortie des fonds publics du marché. La Commission chinoise de régulation des marchés financiers (CSRC) avait rapidement démenti les écrits du journaliste, les qualifiant "d'irresponsables"....
  15. 1 point
    Peut être l'intervention turque ... Moscou souhaite peut être placer ses pions avant qu'Istanbul mette tout le monde devant le fait accompli en envahissant les zones frontalière.
  16. 1 point
    Le CSerie poursuit ses essais. Entrée en service chez Swiss pour le deuxième semestre 2016. A lire ici.
  17. 1 point
    Bonsoir, quelques réponses en vitesse : - Théoriquement on accède en effet avec le BAC à l'ENSOA, pratiquement on voit que de plus en plus de candidats ont minimum un Bac+2. Je n'ai pas dis que c'est impossible pour un simple bachelier mais comme il y a beaucoup de candidats (on a des taux de l'ordre de 5 à 7 par places offertes), les Bac + 2 voir plus sont un peu plus privilégiés - Le recrutement direct de sous-officiers est en baisse, on se base de plus en plus sur le recrutement semi-direct, c-a-d provenant d'engagés volontaires MDR (militaires du rang) ayant montré leur aptitude durant leur service comme soldat. En clair, l'expérience militaire compte de plus en plus. - L'accès aux hauts-grades n'est pas fermé aux sous-off, que du contraire, il y a de nombreuses passerelles entre le corps des sous-off et le corps des officiers (EMIA, OAEA, ... plus de 50 % des officiers sont d'anciens sous-off) qui permettent à des sous-off de devenir officiers après quelques années de service et d'atteindre des grades assez élevés (lt-colonel ou colonel). Par exemple, le Col Goya, célèbre théoricien du combat terrestre, a commencé comme simple sergent. Maintenant la voie royale pour devenir officier supérieur (Colonel, Général) est St Cyr, mais là aussi il faut le niveau, et générallement 2 à 3 ans de prépa après le Bac. - Sous-officier d'active : veut dire que tu es en activité, pas dans la réserve, sous-officier de carrière : veut dire que vers tes 8 à 12 ans de service comme sous-off tu réussis un examen qui te permettra de rester en service jusqu'à ta retraite (à l'heure actuelle environ 58-59 ans), tout sous-off de carrière est d'active, mais tout sous-off d'active n'est pas nécessairement de carrière. - La formation de spécialité suit la formation de base à l'ENSOA et est variable en durée selon la spécialité choisie (Infanterie, blindés, génie, artillerie, transmissions, ALAT, ...). Tu choisis ta spécialité avant ton entrée à l'ENSOA, donc en clair tu présentes un dossier comme candidat sous-off spécialité "génie" par exemple. En fonction de tes capacités, de tes études, des tests, tu seras reçu ou pas, et si tu es reçu tu fais l'ENSOA et après l'école d'application du Génie. Plus la spécialité est péchue (infanterie, blindés), plus le nombre de candidats augmente et plus les places sont chères et moins l'armée recrute des candidats sous-off direct. En clair tu as nettement plus de chance de devenir un sous-off dans une spécialité technique (transmissions, maintenance, électronique, ...) avec un BTS par exemple, que sous-off d'infanterie avec un simple Bac. Clairon
  18. 1 point
    "Quelle est l'historique de ce site "ynetnews" ? Quelle est sa crédibilité ? Si cette information est exacte, comment se fait-il qu'aucune autre source ne la mentionne ?" C'est un site israélien assez sérieux à ma connaissance c'est pour ça que j'ai posté l'info, mais en effet ça me semble gros donc je prendrais le même genre de pincettes que toi si t'en as en double^^
  19. 1 point
    Considérations sportives qui nous éloignent quelque peu du sujet Dadache / Etat islamique. Enfin, c'est vrai que la rencontre finale aura lieu en 2022 au Qatar. Protégée par des Rafou, ah il faut bien que la France soit présente quelque part, non mais.
  20. 1 point
    oui et c'est un des chantres du rapprochement France-Chine c'est un pro-Chine à 200% à côté Henri est un tiède ... :D :P :D Il pdt de l'asso France-Chine C'est pas avec le Bouddha du Poitou qu'on va fourguer du Rafale en Inde !!!
  21. 1 point
    Et le Leopard-2A6 avec les cocardes.
  22. 1 point
    En quoi cela (ITER) serait il aberrant ? * L'inde a de gros besoins en énergie, et en aura encore plus pour soutenir son développement. * L'Inde a un programme nucléaire civil. * L'Inde a de gros problèmes écologiques. * L'Inde se veut indépendante et autosuffisante énergétiquement (regardons le bazar autour du nucléaire civil iranien). * Les nationalistes indiens ont une vision de l'avenir du pays ; le réalisme de cette vision étant presque un autre débat. A cela nous pouvons ajouter que les premiers à réussir la fusion rentable auront une belle avance sur leurs concurrents, et que cette avance peut se garder des dizaines d'années (avec toutes les retombées économiques liées). Pour moi ce n'est pas un problème de compétence qui ralentit l'Inde, ce sont les mentalités et la bureaucratie/l'organisation kafkaïenne...
  23. 1 point
    Plusieurs bémols dans ce scénario : primo il laisse l'initiative à l'attaquant ce, qui n'est jamais bon, secundo il part du principe d'un neutralisation totale de la charge offensive adverse ce qui n'est jamais le cas. Mais je concours à l'idée de papier-feuille-ciseaux entre les différents systèmes d'arme Le F35 par ailleurs est un appaeril concu pour fonctionner dans un environnement USAF (F22, KC135, AWACS, EF18, brouillage, SEAD et DEAD). Il risque de laisser des plumes dans des environnements déficients sur l'un ou l'autre de ces elements (cad chez toutes les forces aériennes alliées, plus contraintes en terme de moyen)
  24. 1 point
    Le Mirage 2000 RDI était donnée pour détecter à 200Km sur une plaquette à une époque. Mais il faut voir ce qu'on entend par la. En général c'est sur de très grosses cibles avec de grosse SER et dans des conditions super optimales.
  25. 1 point
    Le plus gros problème du F-35 est bien plus fondamental que toute question sur l'importance actuelle et future de la furtivité pour les avions de combat ou que le débat sur l'impact stratégique décisif, durable ou non d'une supériorité technologique. Le plus gros problème, c'est la capacité à "sortir" un produit qui corresponde à l'attendu en termes de prix, de délai et de performance. Ou du moins qui ne s'en éloigne pas trop. La version la plus optimiste de l'avenir du F-35, c'est qu'il sera pleinement opérationnel en 2022 (soit avec minimum dix ans de retard), pour deux fois plus cher que prévu (prix à l'unité, sans amortissement de la R&D, en tenant compte de l'inflation) et avec des performances réduites par rapport à l'attendu initial. Je dis la plus optimiste car c'est supposer que LM va totalement cesser de dériver en coût, délai et performance, alors qu'il a continuellement dérivé jusqu'ici. Si le F-35 avait été opérationnel en 2012, au prix prévu ou à peu près, avec les performances prévues, les débats sur furtivité ou technologie auraient quand même lieu d'être, mais ils intéresseraient beaucoup moins...
  26. 1 point
    Si j'ai bien compris les enjeux liés au volume de "l'activisme" de JYLD à la tête de son ministère. le problème posé par son départ ne sera pas tant les compétences de son remplaçant que les appétits féroces de certains de ses collègues qui entendraient bien reprendre à leur compte le très juteux et très médiatique volet des ventes d'armes à l'étranger, je pense à Fabius. Dans ce cas là nous risquerions surtout un risque de cacophonie (sans parler d'une possible divergence au niveau des axes extérieurs privilégiés) qui ne serait pas sans rappeler la déplorable affaire marocaine.
  27. 1 point
    Arrêtons avec cette mascarade : * lorsqu'on commence à bosser dans une nouvelle boite, la période d'essai est ce 6 mois max... mais le patron attends de nous que l'on soit performant largement avant la date limite fatidique. * Quand on est nommé à un poste décisionnaire à haute responsabilité, le délai est encore plus court... Le problème réel, c'est que certaines personnes nommées aux postes décisionnaires (publics ou privés) ne font pas l'effort de comprendre et d'apprendre, car ils savent qu'ils ne sont là que pour une période donné, qu'ils ne sont pas responsables des actes de leurs décisions (effet court terme / long terme), et que le poste actuel n'est qu'un tremplin vers de meilleurs cieux (ou des fouilles plus remplies pour certains)... le pire étant qu'ils impulsent trop souvent la politique générale de leur chapelle sans aucune considération des réalités de leur nouveaux postes et de la situation économique & sociétale...
  28. 1 point
    Un des rares députés socialiste véritablement passionné par les questions de Défense et cela depuis de nombreuses années. D'ailleurs Nicolas Sarkozy avait essayé plusieurs fois en vain de le débaucher et de lui proposer le poste de MinDef... Le soucis avec son départ étant effectivement la perte d'un homme réellement capable et qui a au fil du temps acquit un "carnet d'adresse" personnel des plus étoffé. De plus n'oublions pas que Bercy est toujours à l'affut !... Enfin c'est juste mon avis...
  29. 1 point
    désespère pas, qui aurait imaginé l'europe en paix, en 1914 ?
  30. 1 point
  31. 1 point
    Celui là peut être ? http://kovy.free.fr/temp/rafale/pdf/COMAERO_Etudes_Recherche.pdf ou http://kovy.free.fr/temp/rafale/pdf/Les_essais_en_Vol_du_RAFALE.pdf
  32. 1 point
    Euh ... les infos sur les nano-tubes cela ne vient pas de moi .... mais j'ai aussi trouvé cela intéressant. Par contre je ne tombe pas d'accord sur l'ordre historique entre schiste et élection d'Obama. L'exploitation du pétrole de schiste commence en juillet 2006, et il faut bien comprendre que les perspectives d'impact de cette production nouvelle étaient alors déjà quantifiées.Obama lui n'arrive au pouvoir qu'en 2008 après sa viictoire aux primaires démocrates de 2007. Ce qu'il faut lire dans ces faits c'est que Obama a peut être fait sa promesse de campagne car il savait que la présence US sur place n'était plus autant nécessaire dans le cadre du contôle stratégique des ressources énergétiques. Je ne l'aurais pas mieux dit :) D'ailleurs l'histoire du "Comity of Deception" qui a été l'organe secret sous Reagan qui a fait tomber l'URSS ... est très instructive. Maintenant que les infos sont déclassifiées en partie on se rend compte du niveau de manipulation et d'actions secrètes dont les USA étaient capables à l'époque. Et personellement je crois que c'est tout aussi vrai aujourd'hui. Je recommande ce reportage qui plonge dans l'affaire :
  33. 1 point
    Je crains que malheureusement la Syrie va connaître une longue et douloureuse période , on a atteint un trop fort degré de haine et de violence . Et contrairement au Liban , sa sera impossible de déployer une mission de paix vu la situation et les protagonistes . Franchement je plaint la population syrienne .
  34. 1 point
    Petits points : - d'une part, mis à part une déclaration de Fabius, on a toujours pas beaucoup de détails sur l'implication millitaire française dans le conflit, et encore moins d'ordre de grandeurs. Hors frappes aériennes, les US en sont à communiquer sur la formation de quelques... dizaines de personnes. Donc sauf à avoir une idée du nombre de commandos de la DGSE qui se sont fait gazer dans la Ghouta, et des tonnages d'armes livrées, ceux qui répètent en boucle qu'on aide militairement l'IS et Al Nosra sans jamais rien fournir de spécifique m'énervent. Les parlementaires qui font le voyage de Damas aussi. - je suis d'accord sur la méfiance à avoir vis à vis des opportunités, d'où la grosse condition dans la phrase d'avant "si on a une alternative crédible". J'aurais même dû rajouter une bonne alternative très crédible. Ca limite les opportunités... - mon point servait surtout à signaler que les "bons" dictateurs sont rares : agressifs à notre endroit ou pas, ils sèment surtout des situations explosives.
  35. 1 point
    De toute façon nous sommes au bout du bout et pour l'instant il n'est plus guère possible d'augmenter les niveaux de protection. Par contre si je devais donner un exemple je dirais "Israël" avec des Militaires des policiers et des civiles armée dans tout les coins de rue. Et franchement avec ce qui nous attend je pense de plus en plus que nous devrions les prendre en exemple.
  36. 1 point
    Oui. Et en contrepoint, on a aussi à faire à des sbires façon Assad qui jouent sciemment du pire pour obtenir notre soutien, même tacite : répression des modérés, dureté du régime "par plaisir" ou par racisme / sectarisme / dogmatisme, pactes de corruption et de chantage dans tous les sens... Donc leur pays merde gravement en temps normal. Quand vient une crise aigüe, les factions les plus dures leur fournissent un bon argument pour dire "hors de moi le chaos", et s'ils s'en sortent c'est reparti pour un tour, jusqu'à la prochaine crise, jusqu'à la succession pas assez préparée et/ou au putsch. Il y avait quand même de nombreuses personnes avant 2003 qui ont alerté en signalant que le monde musulman, globalement, était une poudrière, que les pouvoirs en place étaient néfastes, méphitiques, se servaient allègrement du problème palestinien pour justifier n'importe quoi en amusant le bon peuple pendant que la corruption et les passes droit, le népotisme fleurissaient. Et pendant ce temps là le peuple mijotte à feu plus ou moins doux, ça macère, parfois ça colle au fond des poëlles. Tant qu'on a de bons revenus et que les voisins sont stables, on peut renforcer les couvercles et délayer les sauces, mais à un moment un con de néo-con rajoute du poivre et monte les feux de la marmite d'à côté, et là c'est la cata. J'ai eu récemment de première main des récits de dégâts économiques faits en Algérie par le népotisme des généraux, et l'attitude ceux-ci n'a rien à voir avec la lutte contre le terrorisme ou autres : ils s'en foutent plein les poches en contrôlant les importations ou exportations. Un exemple précis qui m'a été fourni avait trait à l'impossibilité d'obtenir... du fil correct pour la confection de broderies traditionnelles, et l'impossibilité de les vendre à l'étranger. Résultat net sur ce coup là : perte d'opportunité, et de savoir-faire bien sûr. Combien de monde au chômage en Algérie ? N'est-ce pas un admirable terreau, hum ??? Donc les Assad et autres : il faut bien les regarder, en user s'ils sont utiles et ensuite, si on a une alternative crédible, ne pas hésiter.
  37. 1 point
    On a pas l'impression qu'on nous pique le boulot ,on nous pique le boulot . ;) Le transport est un exemple concret .
  38. 1 point
    Infographie sur le SU 35 S
  39. 1 point
    Nos lois ainsi que divers traités en font de fait notre problème dès lors que la personne en question a pénétré sur notre territoire et que notre pays a l'obligation positive de ne pas l'exposer à un traitement inhumain et dégradant (ou à la torture, ce qui dans le cas Érythréen ne fait pas l'ombre d'un doute). Au demeurant répondre simplement qu'il suffirait de se retirer de ces traités, c'est s'aveugler sur leur utilité (pour notre politique extérieure, mais aussi tout simplement pour notre société qui promeut l'autonomie de l'individu) et le coût exorbitant (bien plus que quelques centaines de milliers de migrants) qu'on nous ferait payer pour le faire (et qu'on se ferait payer à nous même). Je pense qu'on minimise trop ce qu'on pourrait perdre par des mesures "radicales" (essentiellement des rodomontades jusqu'ici) vis à vis de nous même, pour un gain pas si évident, et surtout pour un enjeux qui est finalement assez banal. En 1939 la France a absorbée 500 000 réfugiés espagnols sans broncher (la plupart sont d'ailleurs repartis en 1975, on oublie souvent que les gens repartent d'eux même la plupart du temps), et elle connaissait déjà une importante immigration à l'époque, dans les années d'après guerre elle a continuer a recevoir du monde, ça n'a pas été sans problèmes, plusieurs fois souligné, mais aussi au final pas mal de réussite. Demandez dans votre entourage qui a un grand père ou une grand mère immigré ? Presque tout le monde.
  40. 1 point
    Effectivement, si l'on veut rentrer dans les détails, pour les garanties publiques la COFACE n'est que gestionnaire, ce depuis la privatisation en 1994, Sauf que l'Etat se comporte comme un assureur, il perçoit les primes d'assurance au titre des risques qu'il assure, ce qui revient au même... Citation Une convention de gestion régit les relations avec l’Etat et engage Coface à des critères de qualité et de performance. L’Etat perçoit les primes et rémunère Coface pour la gestion des garanties publiques. http://www.coface.fr/A-propos-de-Coface/Coface-en-France/Notre-metier Par ailleurs, tant que l'Etat était actionnaire du groupe mère, BPCE, il percevait des dividendes. D'ailleurs, c'est en train d'être ré-articulé, puisque la gestion des garanties publiques serait transférée à la BPI (banque publique)
  41. 1 point
    Pour ceux qui n'ont pas encore percuté et qui confondent Budget de l'Etat et assurances à l'exportation... a ) C'est la COFACE qui paye et qui a déjà payé, c'est son métier. b ) Les entreprises cotisent à la COFACE, comme à une assurance c ) La COFACE fait des bénéfs, comme n'importe quel assureur... d ) Et pour tout dire, c'est même côté en bourse ; financement par allocation de ressources du marché... Compte financier COFACE http://www.coface.fr/A-propos-de-Coface/Le-groupe-Coface/Informations-financieres Alors, si l'on arrêtait avec les comptes de petits boutiquiers, ça nous ferait des vacances
  42. 1 point
    Je pense que tu veux parler de juifs (de religion juive, israélite), et non d'Israéliens (citoyens de l'état d'Israël, qui n'existait pas au moment de la seconde guerre mondiale).
  43. 1 point
    Qui a dit que le MIG 31 manquait de rangement?
  44. 1 point
    une video couleur de l'I400
  45. 1 point
  46. 1 point
    Et pendant ce temps-là, Oman... Oman ? Il s'en f... de tout ça, Oman. Ni sunnite, ni chiite, c'est le seul pays au monde dont la majorité de la population appartient à la troisième variante de l'islam, l'ibadisme. Donc les disputes sanglantes entre sunnites et chiites, du moment qu'on le laisse tranquille... il essaie d'avoir de bonnes relations avec tout le monde. Ultra-libéral du point de vue des royaumes arabes du Golfe - c'est-à-dire conservateur de notre point de vue bien sûr, mais pas de manière inhumaine. Un peu moins riche que les autres pétromonarchies, mais tout de même prospère. Plus humain avec ses immigrés. Et surtout un peu à l'écart sur la façade de l'Océan Indien... et tranquille, merci pour lui. Un détail, le monarque, sultan Qabous, est divorcé et n'a pas eu d'enfants. Après s'être séparé de son épouse, on ne lui a pas connu d'autre relation féminine. Le secret de polichinelle concernant le sultan est considéré comme embarrassant par certains Omanais, comme notre guide nous l'a expliqué. Encore une fois, l'ambiance est conservatrice suivant une perception européenne. Reste que la comparaison avec les autres pays du Golfe laisse rêveur... quelle serait la durée de survie d'un monarque saoudien homosexuel ? Le pauvre serait rapidement exécuté ! Qabous au contraire est très populaire parmi les Omanais, et sa "particularité" juste un sujet un peu embarrassant. Ça restait très compréhensible ne t'en fais pas. Personne - et en tout cas pas moi - n'a pensé que tu suggérais que l'édition EAU de la Gay Pride valait le coup d’œil ^_^
  47. 1 point
    La page du salon Maks-2015 sur Twitter > https://twitter.com/hashtag/%D0%9C%D0%90%D0%9A%D0%A12015?src=hash Kamov-62 > Hydravion biplace > Et une page de photographe russe pleine de belles photos "en live" > http://fotografersha.livejournal.com/706080.html
  48. 1 point
    + 1 sur cette appréciation de Libérations sur JYLD... Aurait il une stature qui pourrait le conduire + loin ? Premier ministre d'abord ? Est il assez "politicard" pour cela et démago pour aller sur ces chemins là ? Ou au contraire cela n'assainirait il pas notre système démocratique, bien malade, d'avoir enfin un profil humble et propre aux + hautes fonctions, "exemplaire" pour tout dire ?
  49. 1 point
    Le concept de porte-avion-sous-marin me parait avoir les inconvénients suivants: 1) La beaucoup plus grande vulnérabilité aux avaries (combat ou accident) qu’un porte-avion classique. L’incendie – assez commun sur un porte-avion – est un danger terrible pour un sous-marin car si la consommation par le feu de l’oxygène du bord amènera à son étouffement rapide, l’équipage n’aura alors plus rien à respirer… Quant à la voie d’eau, on n’en parle même pas… 2) Le cout de construction très élevé, quand les porte-avions « classiques » ne sont déjà pas bon marché… Un « petit » avion comme le JAS39 Grippen fait environ 14 mètres de long, 9 mètres d’envergure et 5 mètres de haut. Pour un F-18, l’envergure c’est 14 mètres… Les coques résistantes circulaires les plus grandes réalisées jusqu’à’ ce jour font 12 (Delta/Triomphant) ou 13 (Ohio) mètres de diamètre [le Typhoon faisait 23 metres de large mais il était composé de 2 coques cote à cote] . Quel diamètre de coque faudrait-il pour y introduire seulement un « Grippen », et éventuellement pouvoir le retourner dans le hangar, et comment concevoir la porte de l’ascenseur pour le hisser sur le pont d’envol ? Et la rendre étanche à la pression ? Et ceci à coup sûr parce qu’une voie d’eau en plongée dans un volume comme un hangar d’aviation... Aie, aie, aie ! 3) Une tenue à la mer en surface pobablement mauvaise du porte-avion-sous-marin (faible hauteur émergée d'ou une vulnérabilité du pont d'envol aux vagues / formes de coque de sous-marin peu stables en surface) limitant l'activité aéronautique aux periodes de temps calme. 4) Le concept d’emploi me semble plus relever de l’époque de la seconde guerre mondiale que de l’époque actuelle. Le porte-avion-sous-marin permettrait de s’approcher de cotes ennemies défendues, de lancer une attaque surprise ponctuelle, de récupérer les avions et de disparaitre avant la contre-attaque. On peut ainsi rejouer les raids de Pearl-Harbour ou de Tarente… Ce rôle pour des raids ponctuels est aujourd’hui celui des missiles de croisière lancés depuis des sous-marins. Les porte-avions modernes (et leur groupe d’escorte) tiennent leur puissance (supposée, car certains en doutent…) de leur capacité simultanée à frapper et à pouvoir repousser les assauts (avions de guet / chasse / missiles mer-air à longue et courte portée / incertitude sur la position exacte du porte-avion) et ceci dans la longue durée. Ceci suppose une activité aérienne « around the clock » qu’un mode de fonctionnement surface/immersion ne permet pas.
  50. 1 point
    Si, voir Projet ORION ou plus précisément le Casaba Howitser toujours classé secret défense mais on sait faire cela depuis les années 60. http://www.up-ship.com/eAPR/ev2n2.htm http://arxiv.org/pdf/physics/0510071v5.pdf Si, voir Xplorair et surtout l'Em drive. Si avec le moteur à distorsion et peut être l'effet Woodward.