Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 11 minutes, Deres a dit :

cette dipterosodomiphilie s'il te plait !

Vous allez finir par avoir des problèmes avec la SP.A, les gars... :laugh:

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, zx a dit :

rien de neuf, mais c'est la version opex

Remplacement des F-16 belges : Chef d’un parti de la coalition gouvernementale, Bart De Wever ne veut pas du Rafale

http://www.opex360.com/2018/06/25/remplacement-f-16-belges-chef-dun-parti-de-coalition-gouvernementale-bart-de-wever-ne-veut-rafale/

Tu fais exprès d'en remettre une louche ?

:laugh:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

C'est paru dans la Libre de ce matin (réservé abonnés et je n'ai pas le texte en ligne donc pas de copier-coller): http://www.lalibre.be/actu/belgique/mr-et-n-va-a-couteaux-tires-5b2ff2415532b88509f95c5b

En gros ce que ça dit c'est que:

  1. Charles Michel a fait un paquet de recadrages, quasiment que sur des ministres NV-A ces derniers mois, allant jusqu'à prendre entre ses propres mains le dossier d'un des hommes phare du parti sur la migration et De Wever semble d'humeur à le faire payer
  2. Si De Wever se fait chier à faire cette déclaration, la position de son ministre ne doit pas être idéale (ou son ministre est allé pleurer au grand patron, au choix)
  3. De Wever a besoin d'affirmer son importance au sein du gouvernement en titillant le Premier Ministre une fois de plus
  4. De Wever a besoin d'affirmer la posture anti-establishment (comprendre "anti-magouilles/anti-truc-hors-procédure") de son parti et donc veut s'en tenir à la procédure

Le coup du Rafale insuffisant pour remplacer le F-16 est quand à lui juste là pour foutre la merde.

 

De son côté, le Premier Minstre, membre du seul parti francophone du gouvernement, doit prouver que tout ne se décide pas à Anvers et donc bénéficie en partie de l'opportunité de recadrer à répétition. Qu'on le veuille ou non, on est déjà en période pré-électorale, les communales arrivant en octobre...

1 hour ago, Picdelamirand-oil said:

Non pas simple du tout et pour moi impossible.

Non amis Belge, par exemple, critiquent le centralisme Français et ne veulent surtout pas d'un chef Jupitérien. Mais si on veut que l'Europe ait un outil de dissuasion, il faut un chef Jupitérien, et celui ci ne devra pas agir anticonstitutionnellement1 ce qui implique qu'il a le droit de déclarer la guerre tout seul, et même de déclencher le feu nucléaire tout seul. Si il faut réunir le parlement pour ce genre de décision (comme en Allemagne), celui qui frappe en premier a gagné, c'est aussi simple que ça et donc la dissuasion est impossible pour ces pays.

 ça y est j'ai réussi à utiliser le mot le plus long de la langue française  :chirolp_iei:

Il ne faut pas forcément un chef jupitérien mais il faut un circuit de décision court. En Belgique, le gouvernement seul est responsable de décider des interventions militaires, l'accord du Parlement n'est pas nécessaire. La seule fois où un Parlement a voté pour ou contre une intervention, c'était pour la Libye parce que le gouvernement jugeait qu'en temps que gouvernement d'affaires courantes, il n'avait pas la légitimité pour prendre cette décision. Ça a pris moins d'une après-midi et on est intervenu.

Si pour la Belgique, c'est suffisant, il faut se poser la question de la riposte nucléaire. Est-ce qu'un gouvernement qu'il faut réunir à la capacité de prendre une décision suffisamment rapide pour répondre à une attaque nucléaire (ou à son besoin)? La réponse est probablement non. Une solution serait d'avoir une personnalité (le président) responsable du déploiement des forces armées sur le territoire européen pour répondre à une agression et de l'usage des armes nucléaires, un gouvernement collectivement responsable de la politique étrangère et du déploiement des forces armées à l'extérieur et d'un et un système parlementaire pour le reste.

Edited by mehari
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
9 hours ago, jojo (lo savoyârd) said:

Sans du tout remettre en question les dires de ce monsieur, il faut relativiser. Déjà que connaissait alors réellement cet officier du Rafale ? Je me souviens que des F16 upgradés dernière génération se sont fait largement surclassés par le Rafale pour certaines missions lors d'exercices en Afrique.

Mais surtout il comparait un appareil qui était en fin de potentiel d'évolution (le F16 en général), avec un autre qui lui n'en était qu'à son tout début, pas loin de la version bêta et avec un avenir capacitaire plus que prometteur pour les décennies à venir ...

Comme je le disais, c'était il y a plusieurs années (le F3 entrait probablement à peine en service). A l'époque, c'était HMD, Sniper et AIM-120C pour les Belges et plus ou moins rien pour le Rafale (sinon SPECTRA). Aujourd'hui, le F3R avec les améliorations de SPECTRA, Talios pour rattraper tout (ou sinon une partie du) le retard, le Meteor et les retours de déploiements (mais toujours pas de HMD), est à mon sens devant mais ça c'est aujourd'hui.

Edited by mehari
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Just now, DEFA550 said:

A propos d'aujourd'hui, il en est où le F-35 ? :rolleyes:

Initial Operational Capability, c'est à dire: 2 BVRAAM, c'est suffisant pour dire qu'on peut parader au-dessus de la Corée...

Plus sérieusement, les Israéliens auraient fait des frappes avec mais je ne sais pas ce qu'il en est exactement.

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, mehari a dit :

Initial Operational Capability, c'est à dire: 2 BVRAAM, c'est suffisant pour dire qu'on peut parader au-dessus de la Corée...

Voui, parader, c'est le mot juste. Parce que tout avoir en état de marche autrement que par hasard, c'est pas pour tout de suite...

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, DEFA550 a dit :

A propos d'aujourd'hui, il en est où le F-35 ? :rolleyes:

Ils disent avoir fini les essais de mise au point du block 3F mais il y a des centaines d'anomalies ce qui risque de compliquer les essais opérationnels qui normalemnt commencent en septembre et durent à peu près un an.

Les outils pour faire les essais opérationnels ne sont pas encore tous là: il manque des simulateurs en particulier pour générer un nombre suffisant de signaux électromagnétiques. Le laboratoire d'état qui fait les données qui optimisent le fonctionnement des systèmes du F-35 (il les fait à la place de L.M. qui a été payé pour ça) est sur le chemin critique et c'est normal il utilise des méthodes artisanales et non pas industrielles.

Tout cela n'a pas d'importance, à la date prévue (sept 2019) on déclarera que les essais sont un succès quelque soit l'état du F-35 et on lancera la production de masse.

Link to post
Share on other sites

Ma foi, ce Giovanni de Briganti  résume  assez bien tout ce qui s'est dit, il oubli pour l'inde la proposition de H.Clinton pour le F35 en parallèle du MMRCA avant que le rafale soit déclaré vainqueur, F35 a été rejeté par les indiens,  un peu ce qu'a fait Dassault avec l''offre belge

 

Citation

Boeing, un quatrième concurrent, a abandonné après avoir lu la demande de propositions gouvernementales émises par la Belgique, tandis que la France, soupçonnant également que les dés étaient pipés pour favoriser le F-35, a refusé de répondre à la RFGP et a plutôt offert un "partenariat stratégique" en dehors du cadre de la concurrence. 

 

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

En outre, M. Vandeput a insisté - sans aucun avis juridique à l'appui et en contradiction avec la clause de non-responsabilité figurant dans son propre document RFGP - sur le fait qu'il était légalement tenu de compléter le concours et qu'il ne pouvait donc même pas regarder l'offre française. 

 

 

Je n’ai pas la prétention d’avoir suivi ce fil de discussion dans les moindres détails, mais je ne me souviens pas que l’on ait abordé ce point.

On a le détail de cette clause quelque part ? Peut-être que cela répondra vraiment à la question que je posais quelques pages plus avant dans ce fil, à savoir : LM ou Airbus peuvent-il réellement intenter un procès si la Belgique venait à choisir l’offre française, c’est à dire ne pas tenir compte du RFGP au final ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Bat a dit :

C'est ton droit de le considérer. Il n'en demeure pas moins que c'est au départ de ce "logiciel" que les responsables politiques belges envisagent la question, et donc apprécieront les propositions des uns et des autres (dont la proposition française).

La position que tu donnes me fait penser à des "pseudo pro-européens surtout de gauche" (qu'on a en France, et peut-être en Belgique je n'en sais rien).

On prétend être pro-européen, même l'être plus que les autres, car on demande l'idéal. Or demander l'idéal est irréaliste et finalement ce n'est pas pro-européen. Ça ne sera jamais fait, c'est connu d'avance par tout le monde. C'est que de la posture pour ne pas reconnaitre que finalement on est euro sceptique (ce qui est mal vu). Quand je dis que c'est que du blabla, c'est l'expression soft de mon avis.

L'autre façon de voir est une position attentiste, donc par définition qui n'est ni pro ni anti. On attend que les autres fassent et on suit.

Il y a 13 heures, Bat a dit :

Peut-être le sous-estiment-ils, peut-être ont-ils tort, mais la vision est clairement: définissons un cadre politique, les aspects techniques et la plomberie industrielle viendra après, pour opérationnaliser ce cadre. Il ya  une cohérence à cette vision, même si on peut la critiquer: faire autre chose reviendrait à donner à Dassault et à la France les clés de la politique de défense européenne à venir, et la Belgique est contre l'idée que ce soit un industriel ou un seul gouvernement qui définisse le cadre futur. Elle a une vision de l'Europe reposant sur le compromis et le consensus, pas sur le génie éclairé qui entraîne tous les autres. Ce faisant, elle se plante peut-être, mais ça va être dur de convaincre les politiciens belges à la doctrine du génie éclairé dans la mesure où c'est aux antipodes de de leur culture politique.

Si je te prends au mot, les Belges pensent qu'il vaut mieux une européen de la défense dominée par les USA que par un pays européen...

Link to post
Share on other sites

Je crois nettement plus à la théorie exposée par Phobos (on ne change pas quelque chose qui marche bien et a offert des avantages pendant près de 40 ans) qu'à un quelconque complot. Le F16 a été tellement apprécié (et il faut reconnaitre que c'est un sacré avion), que l'on désire rester dans cette manière de travailler.

Clairon

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • Fenrir locked this topic
  • Fenrir unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,089
    Total Topics
    1,376,418
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...