Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

J'ai entendu certaines choses qui pourraient se faire (à prendre avec un certain recul) dans les semaines à venir. J'y ajoute aussi mes impressions.

En fait ce serait même déjà fait, c'est juste que l'exécutif cherche à maitriser la communication, notamment pour le sommet du G5.

Il s'agit d'aboutir à un deal qui est de légitimer par les pays du G5 une demande d'aide et d'assistance, d'apporter tout cela publiquement mais aussi de lutter activement contre les mouvements anti-français mais aussi de valoriser notre présence (c'est à dire créer une dynamique pro-français) Il est demandé à ces pays de se joindre rapidement à la force du G5 Sahel, non plus comme un souhait, mais une condition à notre soutien.

Récemment, Macron en personnes a publiquement critiquer cela et visiblement ce n'était pas juste pour la presse. On voit ces derniers temps, plusieurs déclarations d'officiels des pays du G5 qui semblent "soutenir" Barkhane. Officieusement tout cela est déjà accepté par tous, reste à y mettre la forme début janvier.

Mais derrière cela, la France va également changer son opération. Si l'intégration des forces européennes à la force G5 Sahel se fera, il va y avoir prochainement un renforcement . Avec un gros "recentrage" de nos forces.

Mais derrière il y a aussi l'acceptation que les français organisent les opérations et l'organisation du G5 sahel alors même que dès le début on voulait voir les africains capables d'agir en autonomie, on formait leurs officiers pour cela, mais c'est un échec. Donc il y aura largement nos officiers qui vont donner les consignes et les "locaux" qui vont exécuter.

Il y aura des annonces au sommet du G5 à Paris, visiblement la menace de retrait (à demi mot) a fonctionné. On va reprendre une initiative d'encadrement et d'organisation global, qui comprendra la gestion de la force du G5 Sahel dans laquelle viendront se greffer prochainement nos unités, puis de plus en plus les européens.

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, FoxZz° a dit :

L'alternative c'est de poursuivre comme on le fait actuellement avec des pertes de plus en plus élevées. A un moment il faut accepter cette part de risque.

Je ne sais pas si on doit parler de "pertes de plus en plus élevées" : l'accident des deux hélicoptères devait survenir à un moment ou à un autre. A un moment c'est une question de probabilités : la répétition des manoeuvres  osées, même par des équipages compétents et entrainés, porte sa part de risques qui se matérialisent à un moment ou l'autre. C'est triste et inévitable.

--

Sans rapport direct : quelqu'un sait-il si, finalement, les nigeriens qui ont subi de fortes pertes à Indelimane ont tenu la position, ou si les assaillants sont au contraire repartis avec matériels, munitions et renseignements  ? On a eu le bilan des morts, mais quid des autres ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Boule75 said:

Sans rapport direct : quelqu'un sait-il si, finalement, les nigeriens qui ont subi de fortes pertes à Indelimane ont tenu la position, ou si les assaillants sont au contraire repartis avec matériels, munitions et renseignements  ? On a eu le bilan des morts, mais quid des autres ?

Ils ont tenu la position, malgré de lourdes pertes.

En face, 57 cadavres sont restés sur le terrain. Les pertes doivent être supérieures (corps ramenés par leurs camarades, blessés graves décédés par la suite...) mais évidement pas de com' sur le sujet en face.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Jésus a dit :

J'ai entendu certaines choses qui pourraient se faire (à prendre avec un certain recul) dans les semaines à venir. J'y ajoute aussi mes impressions.

En fait ce serait même déjà fait, c'est juste que l'exécutif cherche à maitriser la communication, notamment pour le sommet du G5.

Il s'agit d'aboutir à un deal qui est de légitimer par les pays du G5 une demande d'aide et d'assistance, d'apporter tout cela publiquement mais aussi de lutter activement contre les mouvements anti-français mais aussi de valoriser notre présence (c'est à dire créer une dynamique pro-français) Il est demandé à ces pays de se joindre rapidement à la force du G5 Sahel, non plus comme un souhait, mais une condition à notre soutien.

Récemment, Macron en personnes a publiquement critiquer cela et visiblement ce n'était pas juste pour la presse. On voit ces derniers temps, plusieurs déclarations d'officiels des pays du G5 qui semblent "soutenir" Barkhane. Officieusement tout cela est déjà accepté par tous, reste à y mettre la forme début janvier.

Mais derrière cela, la France va également changer son opération. Si l'intégration des forces européennes à la force G5 Sahel se fera, il va y avoir prochainement un renforcement . Avec un gros "recentrage" de nos forces.

Mais derrière il y a aussi l'acceptation que les français organisent les opérations et l'organisation du G5 sahel alors même que dès le début on voulait voir les africains capables d'agir en autonomie, on formait leurs officiers pour cela, mais c'est un échec. Donc il y aura largement nos officiers qui vont donner les consignes et les "locaux" qui vont exécuter.

Il y aura des annonces au sommet du G5 à Paris, visiblement la menace de retrait (à demi mot) a fonctionné. On va reprendre une initiative d'encadrement et d'organisation global, qui comprendra la gestion de la force du G5 Sahel dans laquelle viendront se greffer prochainement nos unités, puis de plus en plus les européens.

 

C'est intéressant car dans un post précédent je mettais en avant les pb généré par la propagande anti française qui a aussi ses sources en France via la certaines personnes des diasporas africaine proche de milieux complotistes, du genre les indigénistes entre d'autres, qui génère aussi de le désinformation contre le rôle de la France, et qui avec ceux sur place ont intérêt à s'attaquer via divers moyens de désinformation à la France. 

L'analyse de Mr Lugan rejoint se que je disais en dénonçant les blogs situé en France et qui font de l'anti-France en l'accusant de profiter de la situation au Sahel. 

Il aborde aussi lecontexte sociétale au Sahel que j'ai aussi mis en avant dans se file.

Mr Lugan semble se féliciter que le président Macron fasse cette reunion du G5, en espérant que le président Macron va mettre la pression aux dirigeants africains pour que nombre de choses changent. 

Certes, on aurait put opter pour une politique ou l'encadrement des forces africaine sur le terrain serait de mise, mais vu les pb de propagande anti française, on aurait été taxé de néo colonialiste en mode paternaliste... 

Vu le résultat actuel, le constat et sans appel pour l'encadrement d'unités africaine. On va quand même avoir des anti France qui vont encore manipuler la réalité, mais je pense qu'il faudra que le président Macron agisse aussi sur cette nuisance en poussant les dirigeants africains à agir contre ces éléments qui agissent via le net via des blogs, les réseaux sociaux. Ils ne sont pas anonyme qui plus est. 

Bon je sais que le personnage de Lugan n'est pas bien perçu vu son passif , mais il garde une vision réaliste des pb sur place. Je pense qu'on ne doit pas oublier qu'il a été professeur à Saint-Cyr à une époque, donc qu'il a des qualités reconnues. 

Rappel intéressant sur le fait que l'islamisme n'est qu'une sur infection à des pb locaux via les touaregs au nord et les peuls face aux populations du sud, que si la France se barre, c'est l'effet domino jusqu'en RCI. 

Enfin voilà, a écouter ici :

https://youtu.be/YVTs9ApCwSM

Link to comment
Share on other sites

17 minutes ago, Gibbs le Cajun said:

C'est intéressant car dans un post précédent je mettais en avant les pb généré par la propagande anti française qui a aussi ses sources en France via la certaines personnes des diasporas africaine proche de milieux complotistes, du genre les indigénistes entre d'autres, qui génère aussi de le désinformation contre le rôle de la France, et qui avec ceux sur place ont intérêt à s'attaquer via divers moyens de désinformation à la France. 

L'analyse de Mr Lugan rejoint se que je disais en dénonçant les blogs situé en France et qui font de l'anti-France en l'accusant de profiter de la situation au Sahel. 

Il aborde aussi lecontexte sociétale au Sahel que j'ai aussi mis en avant dans se file.

Mr Lugan semble se féliciter que le président Macron fasse cette reunion du G5, en espérant que le président Macron va mettre la pression aux dirigeants africains pour que nombre de choses changent. 

Certes, on aurait put opter pour une politique ou l'encadrement des forces africaine sur le terrain serait de mise, mais vu les pb de propagande anti française, on aurait été taxé de néo colonialiste en mode paternaliste... 

Vu le résultat actuel, le constat et sans appel pour l'encadrement d'unités africaine. On va quand même avoir des anti France qui vont encore manipuler la réalité, mais je pense qu'il faudra que le président Macron agisse aussi sur cette nuisance en poussant les dirigeants africains à agir contre ces éléments qui agissent via le net via des blogs, les réseaux sociaux. Ils ne sont pas anonyme qui plus est. 

Bon je sais que le personnage de Lugan n'est pas bien perçu vu son passif , mais il garde une vision réaliste des pb sur place. Je pense qu'on ne doit pas oublier qu'il a été professeur à Saint-Cyr à une époque, donc qu'il a des qualités reconnues. 

Rappel intéressant sur le fait que l'islamisme n'est qu'une sur infection à des pb locaux via les touaregs au nord et les peuls face aux populations du sud, que si la France se barre, c'est l'effet domino jusqu'en RCI. 

Enfin voilà, a écouter ici :

https://youtu.be/YVTs9ApCwSM

Souvent des jeunes n'ayant jamais foutu les pieds en Afrique d'ailleurs...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Boule75 a dit :

Je ne sais pas si on doit parler de "pertes de plus en plus élevées" : l'accident des deux hélicoptères devait survenir à un moment ou à un autre. A un moment c'est une question de probabilités : la répétition des manoeuvres  osées, même par des équipages compétents et entrainés, porte sa part de risques qui se matérialisent à un moment ou l'autre. C'est triste et inévitable.

--

Sans rapport direct : quelqu'un sait-il si, finalement, les nigeriens qui ont subi de fortes pertes à Indelimane ont tenu la position, ou si les assaillants sont au contraire repartis avec matériels, munitions et renseignements  ? On a eu le bilan des morts, mais quid des autres ?

Les pertes c'est pas pour nous le problème c'est pour nos partenaires. S'ils continuent à avoir des taux d'attrition comme ça, ça nous nuit directement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Jésus a dit :

J'ai entendu certaines choses qui pourraient se faire (à prendre avec un certain recul) dans les semaines à venir. J'y ajoute aussi mes impressions.

En fait ce serait même déjà fait, c'est juste que l'exécutif cherche à maitriser la communication, notamment pour le sommet du G5.

Il s'agit d'aboutir à un deal qui est de légitimer par les pays du G5 une demande d'aide et d'assistance, d'apporter tout cela publiquement mais aussi de lutter activement contre les mouvements anti-français mais aussi de valoriser notre présence (c'est à dire créer une dynamique pro-français) Il est demandé à ces pays de se joindre rapidement à la force du G5 Sahel, non plus comme un souhait, mais une condition à notre soutien.

Récemment, Macron en personnes a publiquement critiquer cela et visiblement ce n'était pas juste pour la presse. On voit ces derniers temps, plusieurs déclarations d'officiels des pays du G5 qui semblent "soutenir" Barkhane. Officieusement tout cela est déjà accepté par tous, reste à y mettre la forme début janvier.

Mais derrière cela, la France va également changer son opération. Si l'intégration des forces européennes à la force G5 Sahel se fera, il va y avoir prochainement un renforcement . Avec un gros "recentrage" de nos forces.

Mais derrière il y a aussi l'acceptation que les français organisent les opérations et l'organisation du G5 sahel alors même que dès le début on voulait voir les africains capables d'agir en autonomie, on formait leurs officiers pour cela, mais c'est un échec. Donc il y aura largement nos officiers qui vont donner les consignes et les "locaux" qui vont exécuter.

Il y aura des annonces au sommet du G5 à Paris, visiblement la menace de retrait (à demi mot) a fonctionné. On va reprendre une initiative d'encadrement et d'organisation global, qui comprendra la gestion de la force du G5 Sahel dans laquelle viendront se greffer prochainement nos unités, puis de plus en plus les européens.

 

Ça semble déjà positif, après quand on regarde la raison des pertes de nos partenaires, j'ai l’impression que c'est vraiment leurs faibles capacités tactiques qui l'expliquent, donc un appui dès les premiers échelons tactiques m'apparait important. Après si c'est jumeler une compagnie française organique avec un bataillon local, ça serait déjà pas mal du tout.

Du coup on irait vers une fusion G5S-Barkhane ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

Encore un beau strike réalisé par Barkhane : 33 gus «neutralisé» ce matin (ou la matinée précédente..)

La source vient de......Macron lui-même

https://www.lefigaro.fr/international/macron-annonce-que-l-armee-francaise-a-neutralise-33-terroristes-au-mali-20191221

 

 

https://www.defense.gouv.fr/operations/barkhane/breves/barkhane-neutralisation-d-un-important-groupe-arme-terroriste-dans-la-region-de-mopti

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, FoxZz° a dit :

Ça semble déjà positif, après quand on regarde la raison des pertes de nos partenaires, j'ai l’impression que c'est vraiment leurs faibles capacités tactiques qui l'expliquent, donc un appui dès les premiers échelons tactiques m'apparait important. Après si c'est jumeler une compagnie française organique avec un bataillon local, ça serait déjà pas mal du tout.

Du coup on irait vers une fusion G5S-Barkhane ?

Surtout pas, Barkhane on sait qui la finance et comment est utilisé chaque euro.

G5S...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FoxZz° a dit :

Ça semble déjà positif, après quand on regarde la raison des pertes de nos partenaires, j'ai l’impression que c'est vraiment leurs faibles capacités tactiques qui l'expliquent, donc un appui dès les premiers échelons tactiques m'apparait important. Après si c'est jumeler une compagnie française organique avec un bataillon local, ça serait déjà pas mal du tout.

Du coup on irait vers une fusion G5S-Barkhane ?

Non l'idée est d'avoir la force G5 Sahel noyauté par des forces européennes (Takuba) qui s'occuperait "d'occuper" le terrain. Notre centre de commandement deviendrait aussi plus impliqué pour organiser des opérations en utilisant ces forces africaines plutôt que des forces exclusivement françaises.

Nous on resterait en appui, pour fournir les moyens aériens mais aussi une sorte de QRF (aéromobile). On compte sur cette force Takuba pour avoir les "relais" sur le terrain qui ont les moyens de communiquer et d'exécuter correctement les missions. C'est une prise en main des armées africaines qui ne dit pas son nom.

On cherche toujours à alléger notre présence, en particulier pour nos forces terrestres. Pour accueillir correctement cette nouvelle stratégie (Takuba c'est la seconde moitié de 2020), on va chercher à éclater les gros repères terroristes, surtout celui à la frontière avec le Niger quitte à devoir se renforcer pour mener une grosse opération de ratissage et de nettoyage assez proche à ce qu'on a connu dans l'Adrar des Ifoghas.

 

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Jésus a dit :

Non l'idée est d'avoir la force G5 Sahel noyauté par des forces européennes (Takuba) qui s'occuperait "d'occuper" le terrain. Notre centre de commandement deviendrait aussi plus impliqué pour organiser des opérations en utilisant ces forces africaines plutôt que des forces exclusivement françaises.

Nous on resterait en appui, pour fournir les moyens aériens mais aussi une sorte de QRF (aéromobile). On compte sur cette force Takuba pour avoir les "relais" sur le terrain qui ont les moyens de communiquer et d'exécuter correctement les missions. C'est une prise en main des armées africaines qui ne dit pas son nom.

On cherche toujours à alléger notre présence, en particulier pour nos forces terrestres. Pour accueillir correctement cette nouvelle stratégie (Takuba c'est la seconde moitié de 2020), on va chercher à éclater les gros repères terroristes, surtout celui à la frontière avec le Niger quitte à devoir se renforcer pour mener une grosse opération de ratissage et de nettoyage assez proche à ce qu'on a connu dans l'Adrar des Ifoghas.

 

C'est la stratégie US que tu nous racontes là....les indigénes aux sol et les aliés dans les airs et dans les ombres.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Jésus a dit :

je me réjouis de la fin annoncé du franc CFA, lui aussi symbole pris et repris pour expliquer le non développement de l'Afrique, ils vont voir qu'en fait ça ne changera rien, ça leur enlève un sujet sur lequel beaucoup croient.

 

 

Depuis le temps qu'ils sont indépendants  Ils auraient pu changer de monnaie bien plus tôt .  

Link to comment
Share on other sites

à la base, le franc CFA était un échange de bon procédé: le France devenait un partenaire économique privilégié -et favorisé- des pays nouvellement indépendants d'Afrique de l'Ouest, et ces derniers en échange avaient des facilités à commercer avec le reste du monde. 

Mais à la longue, le franc CFA s'est montré toxique pour ces économies en développement : c'est une monnaie trop forte pour ces pays qui avaient un tel différentiel de productivité avec la France, dont la monnaie est le référent du franc CFA, soit le franc français puis l'euros. 

Pour leur bien, il serait en effet temps qu'ils retrouvent leur souveraineté monétaire, mais la peur de l'inconnu et leur fragilité économique fait qu'on peut douter que ce soit pour demain ; et surtout, les élites économiques de ces pays en bénéficient pleinement vu que ça protège leur pouvoir d'achat et n'ont donc aucun intérêt à y mettre fin, même si ça obère toute possibilité d'un véritable développement et condamne leurs pays à rester des réservoirs à matières première pour le grand commerce international qui ne profite qu'à une élite. 

Edited by Shorr kan
Link to comment
Share on other sites

Quitter le franc CFA ferait très mal car une monnaie nationale risquerait de se dévaluer très rapidement, augmentant considérablement le coût des importations. Sur le long-terme ça pourrait permettre de développer l'industrie locale en la rendant plus compétitive, mais sur le court-terme, ça provoquerait beaucoup de dégâts. Le CFA représente aussi une facilité à l'emprunt, car il y a la garantie de la banque de France (en échange de la fameuse réserve sur laquelle se projettent de nombreux bobards et fantasmes) et donc de l'Europe. Quitter le CFA entraînerait des difficultés pour les états africains à se financer, et c'est vraiment pas le genre de chose dont ils ont besoin en ce moment.

Bref, il y a des raisons pour lesquelles cette monnaie existe encore, malgré son impopularité et ses problèmes (réels comme imaginés) et c'est pas près de changer.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Kelkin a dit :

Quitter le franc CFA ferait très mal car une monnaie nationale risquerait de se dévaluer très rapidement, augmentant considérablement le coût des importations. Sur le long-terme ça pourrait permettre de développer l'industrie locale en la rendant plus compétitive, mais sur le court-terme, ça provoquerait beaucoup de dégâts. Le CFA représente aussi une facilité à l'emprunt, car il y a la garantie de la banque de France (en échange de la fameuse réserve sur laquelle se projettent de nombreux bobards et fantasmes) et donc de l'Europe. Quitter le CFA entraînerait des difficultés pour les états africains à se financer, et c'est vraiment pas le genre de chose dont ils ont besoin en ce moment.

Bref, il y a des raisons pour lesquelles cette monnaie existe encore, malgré son impopularité et ses problèmes (réels comme imaginés) et c'est pas près de changer.

Réserves que j'ai évoqué.

Mais son abandon serait une bonne chose pour tout le monde sur le long terme.

Le fait même de craindre une dévaluation et ses conséquences en cas de retrait de cette union, montre que la situation est malsaine.

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Jésus a dit :

Il est bien qu'on commence à comprendre le danger de l'absence de politique explicative,

Sur quoi tu te bases pour dire qu'il y a absence de politique explicative ? Il y a une télévision nationale malienne, qui doit s'appeler ORTM, qui fait un journal télévisé peut-être deux fois par jour. Y a-t-il une étude sérieuse qui fasse un compte rendu de la manière dont l'ORTM traite la présence des forces étrangères au Mali ?

En ce qui concerne la MINUSMA, pendant un certain temps je regardais la chaîne photo Flickr de la Minusma, et c'était pour une partie importante consacré à des actions d'aide sociale pour montrer les bons soldats casques bleus de l'ONU comme des gentils boys scouts faisant de bonnes actions pour aider les populations.

La propagande pro-forces étrangères n'est pas réduite à zéro.

D'autre part, il y a un paradoxe à prêcher la démocratie d'une part, et regretter de l'autre qu'il y ait une opposition qui tienne des discours différents du discours officiel.

Si on poussait la logique de ce que tu demandes, on arriverait à un régime totalitaire qui contrôlerait l'information et la propagande aussi bien que la Chine ou la Corée du Nord savent le faire ?

 

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

Sur quoi tu te bases pour dire qu'il y a absence de politique explicative ? Il y a une télévision nationale malienne, qui doit s'appeler ORTM, qui fait un journal télévisé peut-être deux fois par jour. Y a-t-il une étude sérieuse qui fasse un compte rendu de la manière dont l'ORTM traite la présence des forces étrangères au Mali ?

En ce qui concerne la MINUSMA, pendant un certain temps je regardais la chaîne photo Flickr de la Minusma, et c'était pour une partie importante consacré à des actions d'aide sociale pour montrer les bons soldats casques bleus de l'ONU comme des gentils boys scouts faisant de bonnes actions pour aider les populations.

La propagande pro-forces étrangères n'est pas réduite à zéro.

D'autre part, il y a un paradoxe à prêcher la démocratie d'une part, et regretter de l'autre qu'il y ait une opposition qui tienne des discours différents du discours officiel.

Si on poussait la logique de ce que tu demandes, on arriverait à un régime totalitaire qui contrôlerait l'information et la propagande aussi bien que la Chine ou la Corée du Nord savent le faire ?

 

Je pense que tu vois les choses avec le regard d'un occidental sans prendre en compte le caractère spécifique ou on est pas dans un système de pensée d'une voix = un vote... Et non par sensibilité gauche/droite... Mais lui il est de mon groupe éthnique donc ma voix ne peut que aller vers lui. 

Exemple, Djibouti d'où est issue la femme. Majorité de Issa, 3 petits groupes tribaux, les Affars 2ème groupe le plus nombreux après les Issas, et une minorité arabe. 

Hassan Gouled était un Issa, il est resté longtemps au pouvoir, et début des année 90 il y a eu conflit avec les Affars... Peu de monde connaît mais ils ce sont bien tapé dessus... 

Bon Guelleh remplace Gouled... 

Qu'est-ce qui devrait sauter aux yeux ? 

Ben Guelleh et Gouled sont des Issas... 

Donc optique clanique/ familiale... 

Et c'est toujours des Issas qui sont au pouvoir depuis l'indépendance... 

Donc la démocratie comme toi tu la vois et perçois, elle a des limites... Une réalité c'est que le constat et la promotion de la démocratie mise en avant va toujours buter sur se pb que je présente en haut. 

Alors l'option d'une forme de centre regroupant les gens qui dépasseront le cadre clanique pourrait être une solution, mais la encore ça ne marchera pas...

Exemple concret toujours à Djibouti, année 90, je suis en séjour à Djibouti pour un an, je rencontre ma future femme via un ami djiboutien qui est son frère, il travaillait comme homme à tout faire, jardinier /chauffeur à la maison du président à Arta. Peut de temps après il est dégagé, une personne le remplace... Alors on va se dire qu'il n'était pas compétent... Sauf qu'il a été remplacé par un homme très vieux, et qui est un Issa comme la majorité des gens qui travaillé à Arta... Mon beau-frère lui étant djiboutien mais à moitié arabe par son père et éthiopien par sa mère, ses parents étant devenu djiboutien à l'indépendance. 

Au final, qu'est ce qui a pesé, la compétence ou le clan ? 

Ben voilà avec cette exemple tu auras une petite idée d'un des nombreux pb rencontré même dans un pays qui est démocratique, mais qui ne l'est pas vraiment du point de vue pratique dans l'application vu le contexte ...

Et ne soyons pas dupe, même une opposition ou on voit clairement que c'est le 2ème groupe le plus important au niveau démographique dans le pays et qui est au sein de cette opposition, soit après une crise ou un gros bouleversement, une fois ceux-ci au pouvoir on verra que celle-ci ne voudra plus quitter le pouvoir... Et celle qui jouer sur la fibre communication" nous étions les gentils de l'opposition ", ceux là ne feront pas mieux que ceux qui étaient avant eux au pouvoir... Car le calcul sera simple, la démocratie aux prochaines présidentielle verra de la tension, le groupe majoritaire au niveau démographique éthnique, religieux, clanique sera sur le retour sans avoir besoin de gonfler les urnes... 

Faut être réaliste... 

En se qui concerne la liberté d'expression, nombre de dirigeants africains contrôle quand cela les arrange, et pas pour une optique sécuritaire dans l'intérêt de son pays mais de se qui peut le déranger lui et son clan... 

Vu le contexte, demandé un effort dans le contrôle (il existe bien des modérateurs sur le forum, avec pour mission d'éviter les pb), ben au vu  contexte d'instabilité qui est encore plus compliqué par des discours qui ne sont là que pour amener encore plus d'instabilité, rappeler à l'ordre n'est pas forcément une forme de dictature au vu des risques pour le pays ... Mais on peut aussi avoir des moyens pour éviter les abus via une instance neutre,  l'ONU étant dans le coin. 

Pour la télé, je pense que comme en ailleurs dans le monde les gens passent surtout par internet... Donc la télé officielle peut toujours resté perçue comme un outil de propagande aux services du gvt... Qui ne fait pas l'unanimité comme on peut l'observer au Mali... Surtout que la télévision n'est pas disponible pour tous dans certaines parties du Mali. Le net lui il permet beaucoup plus, le reste étant partagé via les téléphones mobiles... 

Donc à un moment, le discours attention, on prône la démocratie mais à côté on fera de la Corée du Nord... Un peu léger vu le contexte chaotique via le côté à boire et à manger via le net ou le baril de poudre est équipé d'une mèche plutôt très sensible ... 

Donc au lieu que tout le monde, gvt ou diffuseur d'intox abuse au niveau de la communication, ben à un moment faut bien modérer pour le bien de la collectivité, et au travers d'un organisme neutre. 

Mais si on continu comme ça... Ben ça va être très compliqué... 

Djibouti :

Citation

Le 8 mai 1977, la population, consultée pour la troisième fois (après 1958 et 1967) choisit l'indépendance avec officiellement 98,8 % des suffrages exprimés[12]. Elle est proclamée le 27 juin, avec la naissance de la République de Djibouti. Son premier président est Hassan Gouled Aptidon, et quatre premiers ministres se succèdent en un an et demi. Le dernier, Barkat Gourad Hamadou reste finalement en poste pendant 23 ans. En 1981, est imposé un système de parti unique.

À partir de 1991, une guerre oppose le gouvernement au Front pour la restauration de l'unité et la démocratie (FRUD), dirigé par Ahmed Dini, figure emblématique de l'opposition djiboutienne. Après un premier revers, l'armée reprend le contrôle du territoire en 1994. C'est alors qu'un traité est signé entre une partie du FRUD et le gouvernement djiboutien. Une partie plus radicale (le FRUD armé) n'intègre le processus de paix qu'en 2001.

En 1992, après le début de l'insurrection, une Constitution est adoptée par référendum. Elle prévoit un multipartisme partiel avec quatre partis.

En 1999, Ismaïl Omar Guelleh devient président de la République. Il est réélu en 2005, puis, après une modification de la Constitution, en 2011 et 2016.

Au début de 2011, des manifestations inspirées par le Printemps arabe sont réprimées.

En 2013, les élections législatives aboutissent à une grave crise électorale et une répression du régime contre l'Union pour le salut national (USN), coalition des sept partis djiboutiens d'opposition. Elle aboutit à la signature entre cette dernière et le gouvernement d'un accord-cadre politique le 30 décembre 2014. Les dix députés de l'opposition qui commencent à siéger peu de temps après sont les premiers depuis l’indépendance[13].

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Barkhane a neutralisé 7 terroristes supplémentaires par l’action des troupes au sol appuyés par la composante aérienne. Tirs délivrés par un drone Reaper & patrouille de Mirage 2000. Cette frappe est la première réalisée en opération par un drone armé https://www.defense.gouv.fr/operations/barkhane/breves/barkhane-poursuite-de-l-action-dans-la-region-de-mopti

Au bilan, ce nouveau succès porte à 40 le nombre de terroristes mis hors de combat au cours de la totalité de l’opération, qui a par ailleurs permis la libération de deux gendarmes maliens retenus en otage. En outre, c’est un coup très dur porté aux GAT dans la région avec la neutralisation de plusieurs motos, de véhicules armés et d’un important volume d’armement.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les robots porteurs arrivent. 

Selon un entrefilet de Challenge 19 dec,   de 5 à 8  (?) véhicules Probot de israélienne Roboteam ont été commandés dans le cadred 'une expérimentation . Ils devraient  être déployés dés l'été 2020 pour le transport des blessés et de matériels.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...