Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 4 heures, Umbria a dit :

Évidemment à voir si les forces russes présentes sont assez conséquentes pour pousser rapidement sur le canal en suivant la route 0506...

Bon tu oublies d'autres parties du front qui sont reprises. Comme au sud de siversk.

Tu oublies aussi que l'avancée des russes continue au sud ouest de Donetsk.

Bref un peu partout les ukrainiens sont obligés de reculer.

Redéploiement ou collapsus ? Difficile à dire pour le moment. Ce ne sont quand même pas de grandes portions de territoires. Mais le manque de munitions semble le très gros problème. Et personne ne se bat avec un canif.

Comme les russes n'ont pas d'axes particuliers les ukrainiens ne peuvent même pas essayer de se regrouper.

Encore une fois j'espère qu'ils ont une grosse ligne de défense utilisable. Sinon la situation n'est pas bonne du tout.

Vive les abrutis qui ont choisi la maneuvre offensive comme conseil aux ukrainiens. Je pense qu'ils ont offerts un hivers de conquêtes aux russes.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Umbria a dit :

Mais le plus surprenant est l'effondrement du front Nord de Bakhmut. Ils ont non seulement repris le territoire perdu pendant la contre offensive, mais ont aussi capturé le système de tranchées au Nord de Khromove qui, à l'époque de la bataille de Bahkmut, avait résisté au assauts de Wagner. 

A l'époque de wagner les ukrainiens avaient les munitions de l'otan pour se battre. 

Maintenant il n'y a plus de don de munitions parce qu'il faut reconstituer nos propres stocks, ni de dons d'argent pour en acheter. Forcément ils ne peuvent plus se battre.

J'avais espère une montée en charge plus rapide des capacités industrielles. Malheureusement l'offensive de cet été à très mal pris en compte ce facteur. Même ces chers us professaient une attaque sans prendre en compte ce facteur.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, BPCs a dit :

Des briques réactives sur un pare-brise ! ?:rolleyes:

C'est Car Glass qui paye, ta prime est réduite est t'a pas de franchise si ça casse ( mais seulement plus gros qu'une pièce de 2 euros, la balle de 7.62 qui traverse proprement n'est pas prise en charge ).

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 09/12/2023 à 13:29, jojo (lo savoyârd) a dit :

Le classe "Askold" touché par un ou plusieurs SCALP le 4 novembre serait irrécupérable ...

 

... Bon ben la corvette en question serait déjà remplacé :

https://www.lindependant.fr/2023/12/11/guerre-en-ukraine-la-russie-a-deja-remplace-laskold-detruit-par-un-missile-francais-scalp-eg-avant-meme-sa-mise-en-service-par-la-corvette-tucha-11634589.php

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, herciv a dit :

Bon tu oublies d'autres parties du front qui sont reprises. Comme au sud de siversk.

Tu oublies aussi que l'avancée des russes continue au sud ouest de Donetsk.

Bref un peu partout les ukrainiens sont obligés de reculer.

Redéploiement ou collapsus ? Difficile à dire pour le moment. Ce ne sont quand même pas de grandes portions de territoires. Mais le manque de munitions semble le très gros problème. Et personne ne se bat avec un canif.

Comme les russes n'ont pas d'axes particuliers les ukrainiens ne peuvent même pas essayer de se regrouper.

Encore une fois j'espère qu'ils ont une grosse ligne de défense utilisable. Sinon la situation n'est pas bonne du tout.

Vive les abrutis qui ont choisi la maneuvre offensive comme conseil aux ukrainiens. Je pense qu'ils ont offerts un hivers de conquêtes aux russes.

Je pense surtout que les Ukrainiens qui se savent dans un temps faible s'economisent. Ils peuvent se permettre de perdre du territoire si ça leur permets d'infliger aux Russes des pertes très supérieures, et avec les nuits plus longues et leur supériorité en armement nocturne je pense que le contexte est favorable à la défensive. 

 

Maintenant comme tu peux le dire, ça peut aussi être un moment difficile (manque d'hommes, de munitions) mais ça serait étonnant que ça arrive a une période qui n'est clairement pas favorable a de grandes opérations

Un signal faible intéressant serait de voir si les Russes renforcent leurs lignes défensives (c'est le moment idéal) et ou le mouvement des grandes unités 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Elle n'est pas remplacée, simplement ils en produisent beaucoup. Petites unités, pas beaucoup de ressources nécessaires. 

Il n'en demeure pas moins que la Russie passe progressivement au stade de la marine littorale : pléthore de "corvettes" et de patrouilleurs surarmés, mais rien ne vient du côté des grosses unités.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Ciders a dit :

Elle n'est pas remplacée, simplement ils en produisent beaucoup. Petites unités, pas beaucoup de ressources nécessaires. 

Il n'en demeure pas moins que la Russie passe progressivement au stade de la marine littorale : pléthore de "corvettes" et de patrouilleurs surarmés, mais rien ne vient du côté des grosses unités.

... Elle sera remplacée sur le théâtre (tenant compte du délai).

Après pléthore de corvettes font le job en remplacement de quelques grosses unités. Gain en agilité de déploiement de plus.

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Ciders a dit :

Il n'en demeure pas moins que la Russie passe progressivement au stade de la marine littorale : pléthore de "corvettes" et de patrouilleurs surarmés, mais rien ne vient du côté des grosses unités.

En même temps ils n'ont pas vraiment besoin d'autre chose. A partir du moment où ils actent qu'être capable de contrer un GAN Américain en haute mer est illusoire (d'où le bruit qu'ils font sur les missiles hypersonique anti-portes avions de la mort qui tue) ils ont juste besoin de pouvoir mettre des plateformes lance-missiles et ASW dans la Baltique et dans la mer noire.

Si les plateformes se font couler, pas grave il y en a d'autre derrière pour pas cher.

Le seul besoin hauturier qu'ils pourraient encore avoir serait dans l'Arctique. Avec la fonte des glaces, ça va rendre accessible beaucoup de ressources et potentiellement de nouvelles routes de commerce pour les gros portes-conteneurs.

Ça et leurs SNLE pour la dissuasion.

Edited by Alzoc
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Ciders a dit :

Il n'en demeure pas moins que la Russie passe progressivement au stade de la marine littorale : pléthore de "corvettes" et de patrouilleurs surarmés, mais rien ne vient du côté des grosses unités.

Constat qui m'intéresse. Tu crois que c'est un mouvement subit au sens industriel (problème de ressources par exemple) ou voulu parce que la stratégie de la russie le recommande ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Ciders a dit :

Elle n'est pas remplacée, simplement ils en produisent beaucoup. Petites unités, pas beaucoup de ressources nécessaires. 

Tu aimes embêter les mouches :biggrin:

 

Pas beaucoup de ressources mais 5 ans entre la mise sur cale et la mise en service d'un bâtiment de 60m, c'est pas bien rapide non plus 

Edited by clem200
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Coriace a dit :

Je pense surtout que les Ukrainiens qui se savent dans un temps faible s'economisent. Ils peuvent se permettre de perdre du territoire si ça leur permets d'infliger aux Russes des pertes très supérieures, et avec les nuits plus longues et leur supériorité en armement nocturne je pense que le contexte est favorable à la défensive. 

J'espère que c'est le cas. Ca voudrait dire qu'ils n'ont pas mis toutes leurs munitions dans l'offensive. Auquel cas ils ont juste à se replier sur des positions correctement fortifiées et bien défendable par leur artillerie.

 

Il y a 3 heures, Coriace a dit :

Maintenant comme tu peux le dire, ça peut aussi être un moment difficile (manque d'hommes, de munitions) mais ça serait étonnant que ça arrive a une période qui n'est clairement pas favorable a de grandes opérations

Je pense que côté russe ils sont devenus hermétiques aux grandes opération depuis l'échec de février/mars 2022. Pareil pour les ukrainiens maintenant depuis l'échec de l'offensive de cet été. Dans les deux cas les moyens d'observations de l'adversaire sont bien trop efficace même la nuit.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Coriace a dit :

Un signal faible intéressant serait de voir si les Russes renforcent leurs lignes défensives (c'est le moment idéal) et ou le mouvement des grandes unités 

Ils le feront systématiquement maintenant pour empêcher les ukrainiens les repises de territoires comme fin 2022. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Alzoc a dit :

En même temps ils n'ont pas vraiment besoin d'autre chose. A partir du moment où ils actent qu'être capable de contrer un GAN Américain en haute mer est illusoire (d'où le bruit qu'ils font sur les missiles hypersonique anti-portes avions de la mort qui tue) ils ont juste besoin de pouvoir mettre des plateformes lance-missiles et ASW dans la Baltique et dans la mer noire.

Si les plateformes se font couler, pas grave il y en a d'autre derrière pour pas cher.

Le seul besoin hauturier qu'ils pourraient encore avoir serait dans l'Arctique. Avec la fonte des glaces, ça va rendre accessible beaucoup de ressources et potentiellement de nouvelles routes de commerce pour les gros portes-conteneurs.

Ça et leurs SNLE pour la dissuasion.

C'est aller à l'encontre de leur logique de superpuissance. Envoyer des corvettes ou des patrouilleurs en Méditerranée, ça va. Dans la haute mer, c'est moyen.

il y a 48 minutes, herciv a dit :

Constat qui m'intéresse. Tu crois que c'est un mouvement subit au sens industriel (problème de ressources par exemple) ou voulu parce que la stratégie de la russie le recommande ?

Ils ne sont plus capables de produire des destroyers ou des croiseurs. Ils rament comme pas permis sur les frégates. Ils ont un problème de compétences, de matériels et de décisions fluctuantes.

Mettre le paquet sur de petites unités capables de tirer du missile de croisière permet de faire illusion et de peser régionalement. Mais on ne joue pas la projection avec des Buyan.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

En même temps, la projection loin des bases ( l'intérêt majeur du PA ) c'est pas une priorité absolue vue la config' de leur territoire, ni dans les habitudes de la maison.

Qu'ils aient des pb de compétences et savoir, peut être mais là ça ne parait pas un pb majeur. Le jeux Russe a toujours été la pression aux frontières directes( en dehors du mercenariat mais ça s'opère peu en PA ), donc de la petite mer et nettement plus souvent de la terre.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, herciv a dit :

Constat qui m'intéresse. Tu crois que c'est un mouvement subit au sens industriel (problème de ressources par exemple) ou voulu parce que la stratégie de la russie le recommande ?

C'est surtout une question technique... Beaucoup de retard au début du programme Gorchkov car tout est nouveau que sa soit la furtivité, les vls où les radars. A la base du programme première frégate en 2011 finalement mise en service en 2018.

Entre temps Annexion de la Crimée, les systèmes de propulsions étaient ukrainiens. Donc l'Ukraine arrête de fournir les systèmes de propulsion et en même temps un paquet de sanctions tombe venant de l'Europe plus moyen d'avoir des turbines ou des moteurs... 

À ce moment, les Russes construisaient les Gorchkov. Les 2 premiers sont opérationnel car ils avaient déjà  les turbines à gaz... Par contre, ils ont dû arrêter la production des suivantes. La Russie n'a jamais produit de turbine de forte puissance au temps de l'URSS, c'est l'Ukraine qui les produisaient. Ils ne savaient pas combien de temps ni la taille que ferait le système remplaçant. Donc impossible de construire des coques d'avance... 

Ils construisaient également les grigorovitch 3 était fini, mais 3 frégates jamais terminées faute de propulsion. 

Du coup ils ont complètement revu le plan charge à la place du remplacement des frégates, ils ont modernisé lourdement la flotte et construit des navires où il avait des solutions pour la propulsion.

Ils ont mis quasiment 10 ans à développer la turbine à gaz et les réducteurs. Et nous voilà bientôt en 2024 ou la production est relancé maintenant que tout est résolu. Normalement, il y en a 8 de prévu si les plans ne changent pas pour soutenir l'effort de guerre.

Après certains vont dire la flotte Russe est ridicule, car elle n'a pas de navire moderne. Côté gorchkov la situation s'améliore, il devrait bientôt en avoir 3 voir 4. Après les coques des udaloi sont vielle, mais ont été lourdement modernisé. L'Admiral Nakhimov devrait sortir de modernisation comme le Kouznetsov, restera le Pierre le Grand que l'on ne connais pas sont avenir...

Ça paraît ridicule, mais les Russes n'ont jamais vraiment eu de grande ambition niveau marine de surface. Une grande partie de leur littoral est dans la glace à part eux avec leurs brise-glace quasiment personne peut circuler... Et le gros de la dissuasion est basée sur les sous-marins et ça, ils n'ont jamais arrêtés de les produire... 

 

 

Edited by Vince88370
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Coriace a dit :

Je pense surtout que les Ukrainiens qui se savent dans un temps faible s'economisent. Ils peuvent se permettre de perdre du territoire si ça leur permets d'infliger aux Russes des pertes très supérieures, et avec les nuits plus longues et leur supériorité en armement nocturne je pense que le contexte est favorable à la défensive. 

Ah bon ? Les russes ont des drones FPV avec caméra thermique. Le commentaire initial insinue que ces outils sont apparus récemment, mais les premières vidéos date de septembre 2023, pendant la contre-offensive.. et ça existait déjà avant sur les drones lourds bombardiers ; toute la difficulté été dans le développement/ acquisition de caméras suffisamment bonnes pour pouvoir être utilisées, mais aussi bon marché pour être utilisées sur des drones suicides. Les ukrainiens sont encore au stade de drone bombardiers nocturne comme le Baba Yaga, et n'ont pas encore mit en service des drones suicides à guidage thermique.

 

 

Même chose avec les drones Lancet, et les drones ZALA... 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Falconer a dit :

Bon aller, ça fait quelques mois que j'ai pas écrit, ça me démange de partager des choses que je vois et d'on on ne parle pas forcément beaucoup.

Déjà je suis effaré des objectifs de guerres désormais assumés par les russes. Ils ont compris que le Dombas ça n'allais pas être possible... Non ils sont repassé à tous l'est de l'Ukraine et Odessa jusqu'en Transnistrie (position officielle de diplomates russes affichés dans des rencontres au moyen Orient). Donc forcément une capitulation pur et simple de l'Ukraine vu les difficultés pour atteindre ça (sérieusement, une traversé du Dniepr...).

(...)

Merci, c'est intéressant.

Cependant, ton message est majoritairement porté sur la production de défense, il aurait plus sa place dans le fil stratégique.
Et un peu de source serait le bienvenu (même si c'est sans doute du OSINT covertcabal / wartranslated & cie? )

Link to comment
Share on other sites

@Falconer

A peu prés tout ce que tu as écrit est assez probable de la même manière....en vision symétrique ou miroir, surtout sur les faiblesses d'ailleurs.

Simplement, on peut remplacer Ukr par "les fournisseurs occidentaux" pour le matos, seule la démographie appartient seulement aux 2 pays en direct. 

Sur les rotations Ukr par exemple, j'ai qq doutes. C'est juste un point parmi tant d'autres. Chaque jour, chaque mois, chaque rotation etc...Vaut son lot d'éclopés, sans parler des morts qui font moins de rotation par la force des choses. Quand Zaluzny a demandé 20 000 hommes ( nouveaux ) par mois il a été envoyé paître. Sans renouvellement, et probablement a peu prés aucun actuellement, les rotations vont pas durer longtemps. Enfin bon, tu files 6 jours tous les 6 mois, ça suffit pour dire qu'il y a rotation......Il y a un réel problème démographique et un pb d'appelés en Ukr, d'ailleurs la pyramide n'est pas tant touchée par les "pertes" que par les départs hors du pays. Avec la "connivence" des pays d'accueil ( statut facilité, circulation, aides, etc...) et par le pouvoir en place. 

Le grand courages des gus dans les tranchées et dans les 2 camps, c'est d'être trés éloignés des préoccupations de tout l'arrière front, qui n'en a pas grand chose à faire ( si ce n'est que si ça pue trop courage fuyons quand on en a les moyens - et là dessus c'est pire en Ukraine ) Peut être devraient ils organiser des remplis stratégiques, sur des couloirs géographiques trés étroits, menant directement à la Rada ou à la Douma, pour voir si certains se sentent plus concernées par la réalité.....

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le problême démographique me semble le plus prégnant des deux côtés mais pour des raisons différentes. Côté ukrainien, on peut estimer qu'il reste 25 millions d'habitants dans les régions controlées.Militairement ce n'est pas encore un souci quantitatif, la mobilisation à flux continu compensant les pertes mais qualitativement ça devient problématique,l'armée de 2022 est décimée dans des proportions que nous connaitrons plus tard, les volontaires de la première heure sont au front ou n'y sont plus et les remplaçants d'aujourd'hui sont des mobilisés qui n'ont que peu de motivation de se faire trouer la peau pour récupérer des régions habitées par des hostiles ou des lâches selon la doxa des autorités.

Côté russe, après la première mobilisation les nouveaux arrivants sont des volontaires surpayés et abreuvés de primes dès qu'ils détruisent un équipement encore plus s'il est occidental. Le souci est à l'arrière la production industrielle a fortement augmenté et la part militaire y est prépondérante mais il faut de la main d'oeuvre et le pays en manque.

Du point de vue opérationnel, je ne vois pas comment les russes pourraient franchir le Dniepr, en revanche prendre tout ce qui est à l'Est c'est improbable mais pas impossible. Quant à ce qui leur reste à "récupérer" du Donbass (Kramatorsk et Slaviansk avec le chapelet de petites villes entre la ligne de front et ces villes), il est improbable qu'ils n'y arrivent pas.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,950
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Trajan
    Newest Member
    Trajan
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...