Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Les conditions d'une négociation selon Claude Wild, ambassadeur de Suisse en Ukraine, sur la chaîne de télévision suisse RTS :

« Certains disent il faut pousser Kiev à négocier, qu'est-ce que vous répondez à ça ?
- Si vous parlez de négocier la paix, il faut au moins quatre conditions :
restitution du territoire,
justice : passer les gens qui ont commis des crimes de guerre au tribunal,
remboursement de ce qui a été détruit,
garantie que ça ne se répète pas donc des garanties de sécurité.
C'est beaucoup et, pour le moment, ce n'est pas le moment où on y arrive. »

https://www.rts.ch/info/monde/13610417-a-borodianka-pres-de-kiev-des-tentes-pour-lutter-contre-le-froid-qui-sinstalle.html

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  

C'est pour @CortoMaltese notamment : le Kiel Institut tente de compiler les soutiens apportés à l'Ukraine, avec une méthodologie critiquable et un jeu de données très compliqué à assembler.

Il place désormais l'aide de l'UE réunie devant celle des USA, et les aides de l'Allemagne devant celles du RU.

Deux points :

  • je ne vois toujours pas prise en compte l'aide aux réfugiés et leur accueil hors de l'Ukraine.
  • certaines - grosses - aides US abondamment annoncées (c'est de bonne guerre) n'ont pas été consommées en totalité et ne sont plus valable passées fin 2022 ; de nouvelles annonces vont être faites ou l'ont été....

 

Edited by Boule75
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Boule75 a dit :

 

  • certaines - grosses - aides US abondamment annoncées (c'est de bonne guerre) n'ont pas été consommées en totalité et ne sont plus valable passées fin 2022 ; de nouvelles annonces vont être faites ou l'ont été....
 

Y'a 1 partout balle au centre, car la principale raison qui fait passer L'UE au premier rang, c'est le plan de 18 milliards qui est toujours bloqué par la Hongrie, et on ne voit pas encore comment elle va lever son veto.

Alors que les US sont d'accord avec eux même, et font des annonces, ce n'est pas le cas de L'UE. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Métal_Hurlant a dit :

 

Bonne initiative.

Quelques ordres de grandeur toutefois, pour bien situer le problème auquel fait face l'Ukraine :

- Ces générateurs sont des Kohler SDMO, listés sur cette plaquette commerciale entre les pages 6 et 9, dont la puissance suivant la version est entre 8 et 40 kW

- La puissance installée du réseau électrique ukrainien était avant le début des destructions par l'armée russe d'environ 20 GW

Le remplacement des 50% du réseau électrique ukrainien aujourd'hui indisponible nécessiterait donc suivant le modèle précis entre 250 000 et 1 250 000 générateurs de ce genre.

La France en a envoyé 100, et c'est déjà un bon nombre.

Ce genre d'aide sera utile pour maintenir de la puissance électrique là où c'est strictement indispensable, par exemple un hôpital où des coupures électriques provoqueraient directement des pertes humaines.

Cela ne changera rien à l'effondrement du réseau électrique et donc de l'économie ukrainienne - ou à leur survie.

Seule une aide en 1) Défense aérienne et 2) Pièces et matériel pour réparer les destructions dans les réseaux peut y être utile.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

@Alexis J'ai, il y a plusieurs semaines déjà, annoncé que l'envoi de plusieurs centaines de générateurs par les institutions locales, régionales, nationales et privé via entreprises et ONG depuis le début de la guerre, on à du dépassé les 300 juste pour la France.

Mème le Réal de Madrid s'y met :

https://www.realmadrid.com/fr/actualites/2022/12/07/le-real-madrid-donnera-20-generateurs-denergie-a-lukraine

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, collectionneur a dit :

@Alexis J'ai, il y a plusieurs semaines déjà, annoncé que l'envoi de plusieurs centaines de générateurs par les institutions locales, régionales, nationales et privé via entreprises et ONG depuis le début de la guerre, on à du dépassé les 300 juste pour la France.

Mème le Réal de Madrid s'y met :

https://www.realmadrid.com/fr/actualites/2022/12/07/le-real-madrid-donnera-20-generateurs-denergie-a-lukraine

Après, ces générateurs ne règlent que très partiellement le problème majeur posé par la destruction du réseau électrique : le chauffage. Vu leur nombre et leur puissance, les générateurs fournis par l'Occident permettent de sanctuariser l'approvisionnement électrique d'infrastructures critiques (hopitaux, batiments gouvernementaux, poste de communication civils et militaires) mais ce n'est pas eux qui vont réchauffer les dizaines de millions d'Ukrainiens qui vivent depuis 2 mois au rythme des coupures plus ou moins longues. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

15 minutes ago, CortoMaltese said:

Après, ces générateurs ne règlent que très partiellement le problème majeur posé par la destruction du réseau électrique : le chauffage. Vu leur nombre et leur puissance, les générateurs fournis par l'Occident permettent de sanctuariser l'approvisionnement électrique d'infrastructures critiques (hopitaux, batiments gouvernementaux, poste de communication civils et militaires) mais ce n'est pas eux qui vont réchauffer les dizaines de millions d'Ukrainiens qui vivent depuis 2 mois au rythme des coupures plus ou moins longues. 

Les ukrainiens se chauffent très majoritairement au gaz. Mais il faut un peu d'électricité pour faire fonctionner les pompes de relevage (eau courante), les chaudières elles-mêmes, etc...

C'est la France qui est accro au chauffage électrique :happy:

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Rivelo a dit :

Les ukrainiens se chauffent très majoritairement au gaz. Mais il faut un peu d'électricité pour faire fonctionner les pompes de relevage (eau courante), les chaudières elles-mêmes, etc...

C'est la France qui est accro au chauffage électrique :happy:

Ok effectivement je n'avais pas saisis cette nuance. Si le problème se situe au niveau du fonctionnement des chaudières individuelles (ou d'immeuble), n'a t-on pas intérêt, en plus des "gros" générateurs, à fournir des (centaines de) milliers de tout petits générateurs individuels de ce style : https://www.leroymerlin.fr/produits/outillage/groupe-electrogene-et-accessoires/groupe-electrogene/groupe-electrogene-hybride-ultra-silencieux-essence-gaz-2200w-moteur-4t-champion-inverter-protection-avr-autonomie-23-h-85342292.html ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, olivier lsb a dit :

Y'a 1 partout balle au centre, car la principale raison qui fait passer L'UE au premier rang, c'est le plan de 18 milliards qui est toujours bloqué par la Hongrie, et on ne voit pas encore comment elle va lever son veto.

Je suis d'accord !

Mais on se passera de la Hongrie dès qu'on aura décidé qu'il est plus urgent de débloquer les fonds que de faire semblant de croire que la Hongrie peut les bloquer (au nom de quoi, d'ailleurs, on n'en sait rien).

Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, CortoMaltese a dit :

Si le problème se situe au niveau du fonctionnement des chaudières individuelles (ou d'immeuble), n'a t-on pas intérêt, en plus des "gros" générateurs, à fournir des (centaines de) milliers de tout petits générateurs individuels ? 

D'un point de vue logistique : non, il faudrait en distribuer trop (se les fournir d'abord) puis les alimenter en essence...

D'autant que raccorder un groupe électrogène sur un circuit électrique branché sur le réseau n'est pas trivial. Tu risques un grand nombre d'accidents.

Il vaut mieux essayer de donner de l'électricité à tout le monde quelques heures par jour, le temps de chauffer sa maison pour passer l'hiver entre 12° (après quelques heures sans chauffage) et 18° à l'intérieur.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, olivier lsb a dit :

Y'a 1 partout balle au centre, car la principale raison qui fait passer L'UE au premier rang, c'est le plan de 18 milliards qui est toujours bloqué par la Hongrie, et on ne voit pas encore comment elle va lever son veto.

 

Il y a 3 heures, Boule75 a dit :

Mais on se passera de la Hongrie dès qu'on aura décidé qu'il est plus urgent de débloquer les fonds que de faire semblant de croire que la Hongrie peut les bloquer (au nom de quoi, d'ailleurs, on n'en sait rien).

Les 18 milliards sont un prêt dont les intérêts seront pris en charge par les membres de l'UE, l'aide ne devrait donc, en toute rigueur, être comptabilisée qu'à hauteur de  ces intérêts.

Pour ce genre de financement, l'unanimité est de règle, il n'est donc pas possible de s'affranchir du véto de la Hongrie sauf à les violer. Mais ce pourrait être une bonne occasion de remettre en cause celle-ci et de réfléchir à un fonctionnement plus fédéral ou un gouvernement européen responsable devant son parlement aurait une plus grande latitude par rapport aux gouvernements de pays de l'Union.

On est un peu HS bien que ce pourrait être une conséquence politique de la guerre en Ukraine si elle est saisie au vol.

Link to comment
Share on other sites

https://www.washingtonpost.com/world/2022/12/05/american-support-ukraine-poll/

Une forte majorité d'Américains continue de soutenir l'envoi d'armes et d'aide économique à l'Ukraine, selon un sondage publié lundi. Mais alors que le conflit s'éternise en hiver, les Américains sont divisés sur la question de savoir si Washington doit pousser l'Ukraine à parvenir à une paix négociée le plus rapidement possible.

Alors que la guerre de la Russie en Ukraine en est à son dixième mois, et qu'aucune fin n'est en vue, les Américains sont divisés sur la question de savoir si Washington doit exhorter l'Ukraine à conclure un accord de paix avec la Russie de façon imminente, selon le sondage. Une majorité relative - 40 % - estime que les Etats-Unis devraient maintenir indéfiniment leur niveau actuel de soutien à l'Ukraine. Cinquante-trois pour cent des démocrates sont favorables à cette approche. En juillet, cependant, 58 % des Américains interrogés ont déclaré que les États-Unis devaient aider l'Ukraine aussi longtemps que nécessaire, même si cela devait entraîner une hausse des prix de l'essence et des denrées alimentaires pour les consommateurs américains. Aujourd'hui, 47 % disent que Washington devrait pousser Kiev à parvenir rapidement à un accord de paix.

Une pluralité de républicains, cependant, opterait pour un retrait progressif du soutien américain à l'Ukraine. Dans l'ensemble, 29 % des personnes interrogées sont de cet avis, tandis qu'environ un quart d'entre elles estiment que les États-Unis et leurs alliés devraient intervenir militairement pour aider l'Ukraine à gagner rapidement la guerre.

"Nous avons été très clairs sur le fait que les États-Unis et les pays du monde entier ne reconnaîtront jamais - jamais, jamais, jamais - un territoire que la Russie a illégalement annexé", a déclaré Ned Price, porte-parole du département d'État, lors d'une conférence de presse vendredi.

Mais le général Mark A. Milley, président des chefs d'état-major interarmées, a laissé entendre aux journalistes le mois dernier que le moment était peut-être venu pour l'Ukraine de négocier. Il a laissé entendre aux journalistes qu'il était irréaliste de penser que l'Ukraine pourrait reconquérir les 20 % de son territoire occupés par la Russie.

Alors que les Républicains vont bientôt prendre le contrôle de la Chambre des représentants, ouvrant ainsi la voie à une ère de gouvernement divisé, les propositions d'aide supplémentaire à l'Ukraine pourraient se heurter à davantage de résistance. Avant les élections de mi-mandat du mois dernier, certains candidats républicains ont fait campagne sur la fin du soutien financier à l'Ukraine. Le représentant Kevin McCarthy (R-Calif.), candidat républicain à la présidence de la Chambre des représentants, a déclaré que les républicains ne signeraient pas de "chèque en blanc" pour l'Ukraine.

Link to comment
Share on other sites

Mine de rien Macron prépare la France à se substituer à l'Ukraine qui servait de voie transitoire au gaz russe. Le projet BarMar pourrait aussi être l'occasion de rééquilibrer l'Europe vers le sud.

Zonebourse

 

France-Macron veut développer un "grand port" de Marseille à Lyon

10/12/2022 | 14:07

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Emmanuel Macron veut développer un "grand port" reliant Marseille à Lyon qui favoriserait le transport des marchandises et des énergies pour ensuite atteindre le coeur de l'Allemagne, a-t-il déclaré lors d'une interview au quotidien La Provence publiée samedi.

Ces déclarations du chef de l'Etat interviennent à la suite du lancement officiel du projet "BarMar" de gazoduc sous-marin entre Barcelone et Marseille. Cette interconnexion pour l'hydrogène vert entre l'Espagne et la France, reflétant la volonté des Européens de renforcer les énergies renouvelables comme alternative au gaz russe, devrait coûter environ 2,5 milliards d'euros et être finalisée d'ici 2030.

"Marseille est une porte d'entrée naturelle, par sa position géographique et par la présence de ses industries tournées vers l'avenir. Il faut aussi qu'on fasse, là encore pour des questions de cohérence énergétique et industrielle, ce Grand Port qui aille de Marseille à Lyon", a déclaré Emmanuel Macron à la Provence.

"Il remontera le sillon rhodanien pour acheminer les énergies et les marchandises vers la vallée de la chimie, au sud de Lyon, et permettra aussi de connecter l'Allemagne et son cœur de production", a-t-il ajouté.

Le projet BarMar, qui inclut également le Portugal, aura une capacité de 2 millions de tonnes par an de transport d'hydrogène "vert", c'est-à-dire produit à partir des énergies solaire et éolienne. (Reportage Benjamin Mallet)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

17 hours ago, Alexis said:

Seule une aide en 1) Défense aérienne et 2) Pièces et matériel pour réparer les destructions dans les réseaux peut y être utile.

C'est pourquoi j'applaudirais à l'idée de leur fournir des Tomahawks pour qu'ils puissent répondre à la Russie de la même manière. Selon certains, cela fait de moi un "fauteur de guerre", ce qui est hystérique.

On 12/8/2022 at 9:57 PM, Patrick said:

Hors-sujet donc je masque:

  Reveal hidden contents

A quick video on that specific topic although it sounds like a rant. I appreciate the guy. Not that I don't see the biases of the fox commenter in the footage he uses though, as I watched them 20 years ago when they wanted to send the US military to France to "deal with Chirac" due to the french opposition to the war in Iraq. :laugh: Anyway, times change, and now Fox sounds way less insane to me than their liberal counterparts MSNBC CNN etc, although they're far from being perfect and still quite a bit crazy from time to time.

Is that guy Colion Noir politically biased either? Well yes since he's a pro gun activist.
Is he still having a point? Also yes at least from my stantpoint. This whole affair makes biden looks like a gigantic hypocrite. You don't get to release the biggest arms dealers of all times, the guy who inspired a Hollywood movie (Lord of War with Nicholas Cage) and then push for gun control in America. American law abiding gun owners aren't a bunch of criminals or terrorists, whatever the DNC has to say about them.

I thought you were a republican though?

What's your opinion about that US Marine still in custody in russia? You have faith in the desire of russians to treat him well after all we've seen so far?

Aussi masqué, il est probablement préférable de revenir au sujet principal mais j'apprécie de converser avec vous.

Spoiler

Uhhh. Par où commencer. Je ne suis pas républicain, je suis idéologiquement un conservateur (grande différence), et je déteste avec véhémence l'état actuel du parti républicain et je n'ai aucun problème à voter contre lui quand et où cela est nécessaire. Je connais très bien Colion Noir, franchement je ne le prends pas au sérieux, ce n'est pas quelqu'un qui a une influence significative, c'est certain. Il n'est rien de plus qu'un influenceur instagram que la NRA a découvert (je me souviens très bien de sa première apparition, j'étais membre de la NRA à l'époque). Je possède moi-même beaucoup d'armes, je fais beaucoup de tir, j'ai un permis de port d'arme dans mon état, et je suis contre l'idée que le gouvernement me dise, à moi, un citoyen respectueux de la loi, quels objets inanimés je peux posséder, mais non, personne ici ne se soucie d'une prise d'otage impliquant un marchand d'armes et cela n'a tout simplement rien à voir avec la question du "contrôle des armes" au niveau national, à l'exception peut-être d'un gars comme Colion qui passe ses journées à réfléchir au sujet pour sa prochaine vidéo YouTube.  

De plus, Fox est toujours aussi folle. Je ne sais rien du Marine détenu par les Russes et j'imagine qu'il est traité juste assez bien pour ne pas porter de défigurations permanentes scandaleuses qui pourraient poser un problème diplomatique. La guerre est une salope, je suppose qu'il y aura toujours des fous et des politiciens qui chercheront à attirer l'attention pour tirer des conclusions sur un échange d'otages impliquant un marchand d'armes russe, mais d'après mon expérience, ce n'est pas un sujet qui semble intéresser la personne moyenne.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, U235 a dit :

Aussi masqué, il est probablement préférable de revenir au sujet principal mais j'apprécie de converser avec vous.

 

Révélation
il y a 31 minutes, U235 a dit :

De plus, Fox est toujours aussi folle. Je ne sais rien du Marine détenu par les Russes et j'imagine qu'il est traité juste assez bien pour ne pas porter de défigurations permanentes scandaleuses qui pourraient poser un problème diplomatique.

Et ça ne vous choque donc pas plus dans le contexte qui nous préoccupe? C'est un otage que la russie conserve par dépit et vengeance mesquine.

il y a 31 minutes, U235 a dit :

La guerre est une salope, je suppose qu'il y aura toujours des fous et des politiciens qui chercheront à attirer l'attention pour tirer des conclusions sur un échange d'otages impliquant un marchand d'armes russe,

Écoutez, même chez nous en France, la radio d'état France Inter dont le positionnement politique oscille entre la gauche-caviar ("champagne socialist" in english) et l'extrême gauche woke, a fait cette remarque sur le poids qu'aurait le marchand d'armes victor Bout notamment dans le contexte de la guerre en Ukraine, et ce alors que cette posture médiatico-politique relative au poids réel de Victor Bout est, certes, défendue ultra-majoritairement par des conservateurs/républicains/right wingers aux USA, et leurs médias affidés (Fox, Newsmax, & co.)

Donc non, je ne pense pas que le reste du monde observe cette affaire d'échange de prisonniers sous l'angle ou avec le tropisme des libéraux démocrates américains, et ce même dans les cas où leur positionnement idéologique est supposément semblable.

Le reste du monde voit quels ont été les effets des actions de victor Bout, il ne croient pas que ses réseaux se soient taris même après tant d'années en prison, ils ne sous-estiment pas le fait qu'il pourrait regagner en influence et aider le système poutine (en témoignent les propos de Bout après sa libération!)   

il y a 31 minutes, U235 a dit :

mais d'après mon expérience, ce n'est pas un sujet qui semble intéresser la personne moyenne.

Sauf peut-être les militaires de l'USMC et des autres branches qui seront charmés d'apprendre que leur liberté vaut moins que celle d'une consommatrice de stupéfiants aux propos anti-américains?

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

@Patrick @U235

Plus on est de fous, plus on rit. Vous pensiez pouvoir faire du Hors Sujet tous seuls :happy: ?

Révélation

Ce qui me choque dans l'échange Marchand d'armes de calibre international contre Basketteuse ayant fait une bêtise, c'est qu'il projette une impression de faiblesse, voire de grande faiblesse.

Griner est juste une personne qui a fait quelque chose de stupide, utiliser des drogues dans un pays où c'est sévèrement puni. Bout a été une personne très puissante et très active y compris contre les intérêts des Etats-Unis, et il pourrait même le redevenir peut-être. Comment pourrait-on penser que l'échange de l'une contre l'autre est équilibré ?

Pendant la Seconde guerre mondiale, les Allemands firent prisonnier le lieutenant Yakov Djougachvili, qui se trouvait être le fils de Staline. Hitler proposa de l'échanger contre le maréchal Paulus. La réponse de Staline a plusieurs formes selon les sources, mais le fond est toujours le même "On n'échange pas un maréchal contre un lieutenant". Je ne recommande pas le meurtrier de masse et dictateur Staline en général, c'est probablement la seule exception, mais voilà une attitude qui projette la force.

Il y a certainement dans les prisons américaines au moins un jeune imbécile russe qui s'est fait prendre avec un peu de drogue. A mon avis, Washington aurait du proposer de l'échanger contre Griner.

A noter que Kiev ne projette aucune faiblesse dans ce genre de situation. Un échange soit est équilibré, soit n'a pas lieu. La Russie échange des combattants d'Azov contre un allié de Poutine dans le plus grand échange de prisonniers de la guerre d'Ukraine

Plus de 200 citoyens ukrainiens et étrangers ont été libérés de la captivité russe, y compris des combattants qui ont mené la défense de l'aciérie Azovstal à Mariupol, dans le cadre du plus grand échange de prisonniers depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février.

En contrepartie, la Russie a reçu 55 prisonniers de l'Ukraine, dont l'ancien député ukrainien Viktor Medvedchuk, un allié de Vladimir Poutine accusé par l'Ukraine de haute trahison.

 

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

L'exemple est particulièrement mal choisi. Staline se moquait parfaitement de sa famille et encore plus de Yakov, qu'il estimait être un raté, un faible, un pleutre et qui en plus avait eu le mauvais goût de se faire capturer. Il n'a jamais manifesté le moindre amour pour ses enfants, a poussé sa femme au suicide, a fait éliminer une partie de sa belle-famille, etc. Et il y avait le plus important : il ne pouvait pas exiger un passe-droit personnel dans un système égalitariste et face à un ennemi mortel. Nul ne l'aurait accepté, chez lui ou dans le reste du monde.

Quant aux considérations sur la valeur de Griner, je suis assez sceptique. Vous croyez vraiment que les Américains ont fait ce choix en sachant qu'il leur était défavorable ? Je pense qu'ils l'ont fait en sachant qu'on allait gloser sur la différence "vous exigez un marchand de mort, on ramène une sportive" et en sachant également que Bout n'a plus de valeur opérationnelle. Et je rappelle qu'ils ont en réserve encore pas mal de vrais agents russes opérationnels dans leurs prisons. Et me semble t-il aussi le fils d'un haut responsable provincial de Sibérie.

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

Quant aux considérations sur la valeur de Griner, je suis assez sceptique. Vous croyez vraiment que les Américains ont fait ce choix en sachant qu'il leur était défavorable ? Je pense qu'ils l'ont fait en sachant qu'on allait gloser sur la différence "vous exigez un marchand de mort, on ramène une sportive" et en sachant également que Bout n'a plus de valeur opérationnelle. Et je rappelle qu'ils ont en réserve encore pas mal de vrais agents russes opérationnels dans leurs prisons. Et me semble t-il aussi le fils d'un haut responsable provincial de Sibérie.

Les américains n'ont pas eu le choix, la partie russe leur à fait savoir que c'était Bout contre Griner et rien d'autre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Paschi a dit :

Les américains n'ont pas eu le choix, la partie russe leur à fait savoir que c'était Bout contre Griner et rien d'autre.

On a toujours le choix. Ils pouvaient refuser de faire l'échange. Ils pouvaient communiquer sur l'identité de l'échangé que voulaient les Russes. Ils pouvaient augmenter la mise en plaçant en isolement un des autres prisonniers russes qu'ils avaient en détention. Tout était envisageable.

J'entends depuis quelques jours ce refrain lancinant "les Russes ont gagné", mais regardez simplement le nombre d'opérationnels russes dans les prisons américaines et comparez avec celui des civils américains en prison en Russie. Ils en sont loin.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Ciders a dit :

On a toujours le choix. Ils pouvaient refuser de faire l'échange. Ils pouvaient communiquer sur l'identité de l'échangé que voulaient les Russes. Ils pouvaient augmenter la mise en plaçant en isolement un des autres prisonniers russes qu'ils avaient en détention. Tout était envisageable.

J'entends depuis quelques jours ce refrain lancinant "les Russes ont gagné", mais regardez simplement le nombre d'opérationnels russes dans les prisons américaines et comparez avec celui des civils américains en prison en Russie. Ils en sont loin.

Pour recoller au sujet, si d'un point de vue stratégique, c'est l'accès à des emplacements "oubliés", stocks secrets / caches d'armes légères qui manque terriblement à la Russie, alors c'est que leur situation est désespérée (c'est un exemple ironique hein).
Bout était un agent d'influence (de déstabilisation) russe, de ce que l'on connaît du personnage, son intérêt immédiat est probablement proche de zéro sur la situation ukrainienne, et pour le reste des dossiers, les russes n'ont pas attendu (/espéré) sa sortie de prison pour le remplacer dans sa fonction ...

J'me demande même si ce n'est pas un élément potentiellement perturbateur à terme dans les jeux de pouvoir intérieures russes. Car les affaires que ce gars faisaient, d'autres fournissent désormais le service (et profits associés). Auprès de qui Bout était et sera le plus dévoué ? Ça pose quelques questions (peut-être capillotractée j'en convient).
 

Edited by MoX
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, MoX a dit :

Pour recoller au sujet, si d'un point de vue stratégique, c'est l'accès à des emplacements "oubliés", stocks secrets / caches d'armes légères qui manque terriblement à la Russie, alors c'est que leur situation est désespérée (c'est un exemple ironique hein).
Bout était un agent d'influence (de déstabilisation) russe, de ce que l'on connaît du personnage, son intérêt immédiat est probablement proche de zéro sur la situation ukrainienne, et pour le reste des dossiers, les russes n'ont pas attendu (/espéré) sa sortie de prison pour le remplacer dans sa fonction ...

J'me demande même si ce n'est pas un élément potentiellement perturbateur à terme dans les jeux de pouvoir intérieures russes. Car les affaires que ce gars faisaient, d'autres fournissent désormais le service (et profits associés). Auprès de qui Bout était et sera le plus dévoué ? Ça pose quelques questions (peut-être capillotractée j'en convient).

Bout ne pourra pas vraiment sortir de Russie. Sa liberté d'action opérationnelle sera extrêmement limitée à la poignée de pays qui soutiennent les Russes et ça n'ira pas plus loin. Quant à sa valeur en tant que pourvoyeur d'armes ou convoyeur, elle est réduite à néant comme tu le signales justement.

Concernant le côté perturbateur de la chose, je suis extrêmement perplexe. Bout était un trafiquant qui se vendait au plus offrant, pas un donneur d'ordres. Il était un outil utile mais ce n'était pas lui qui dirigeait et plus encore, il n'a aucun poids politique en interne et à part finir à la Douma ou dans un conseil d'administration, je vois mal ce qu'ils pourraient en faire. Il sera protégé par le GRU et par son statut de "martyr" mais je ne le vois pas se lancer dans quelque chose, même dans l'hypothèse où un gros bonnet voudrait en faire une arme anti-Wagner ou une vitrine d'un autre pan des élites russes.

En clair, il finira sa vie comme trophée, rien de plus à mon avis.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...