Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Coronavirus - Covid 19


Recommended Posts

il y a 1 minute, herciv a dit :

- Il n'y a plus de curare pour la réanimation

on est sur la corde raide depuis 3 semaines les ARS octroient les quantités au coup par coup quasi au cas par cas, c'est pareil en Belgique c'est certain car annoncé mais on doit être dans le rouge ailleurs; les stocks de certains sédatifs et miorelaxants d'anesthésie sont au plus bas ...

Link to comment
Share on other sites

@Eau tarie Je suis entré dans un immeuble à Hong Kong aujourd'hui et j'ai pris en photo le système de caméra thermique qu'ils ont mis à l'entrée pour scanner la température des passants.

zkstppz.jpg

4aRWxw3.jpg

En dessous de l'engin il y a un écran qui affiche en temps réel l'imagerie thermique avec la température des personnes, un peu comme celle ci :

maxresdefault.jpg?fit=1280,720&ssl=1

Il me semble que la marque est en vente en France aussi https://www.hikvision.com/fr/

Henri K.

Il y a 7 heures, pascal a dit :

oui mais qui les donne ?

La seule qui est capable et habilité de les donner, en tout cas pas les médias à la con, pas des gens lambdas qui sortent des trucs aux doigts mouillés sortants des fesses.

Henri K.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Quelqu'un peut m'expliquer ces camemberts sur les répartitions phylogénétiques : est-ce que ça correspond à des souches différentes ? ET est-ce qu'il faut prévoir autant de vaccin que de souches (couleurs) ?

20c037eff09fb630fe365953c026ee7e.jpg

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, herciv a dit :

Quelqu'un peut m'expliquer ces camamberts sur les répartition phylogénétique : est-ce que ça correspond à des souches différentes ?

20c037eff09fb630fe365953c026ee7e.jpg

ce serait plutot des variants génétiques que des souches (je pinaille un peu)

Tu as l'explication des couleurs en dessous. Le tout est de savoir sur quelle partie du génome ils ont fait l'étude

Par exemple le variant jaune a une sequence TTTCGTCCACGTGTGGG quand au même endroit le variant vert a une séquence CCCCGCCCACAGGTGGG

je t'ai mis en gras les différences génétiques entre les 2 variants

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Akhilleus a dit :

ce serait plutot des variants génétiques que des souches (je pinaille un peu)

Tu as l'explication des couleurs en dessous. Le tout est de savoir sur quelle partie du génome ils ont fait l'étude

Par exemple le variant jaune a une sequence TTTCGTCCACGTGTGGG quand au même endroit le variant vert a une séquence CCCCGCCCACAGGTGGG

je t'ai mis en gras les différences génétiques entre les 2 variants

Est-ce que un raccourci du type : "un vaccin par couleur" est énonçable ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, herciv a dit :

Est-ce que un raccourci du type : "un vaccin par couleur" est énonçable ?

Non

La séquence est courte et doit juste servir de marqueur de suivi de population. Je ne suis pas allé voir l'article initial mais ca n'a pas l'air d'être une zone immunogène

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, pascal a dit :

C'est vrai qu'il commence à être vieux JL ... c'est un facteur de co-morbidité.

et qui aura 71 ans en 2022 .... 77 ans à la fin du mandat présidentiel...

il n'a pas encore compris qu'il a fait son temps et qu'il faut passer la main ???

 

je me repete, j'aimerai bien que les politiques prennent leur retraite à l'age légal de la retraite..

au pire, qu'ils terminent leur mandat s'ils ont été élu avant, mais qu'apres, ils passent leur tour : quel est le schéma économique d'un septuagénaire ? les années 70 ? c'est vrai que lui sait ce qu'est un mulot... (la fameuse souris de CHIRAC)... mais, c'est bon, qu'il se casse, le pépère

Edited by christophe 38
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Boule75 a dit :
Il y a 5 heures, NUBEALTIUS a dit :

 

Je ne serais pas surpris, en prime, que certains gros malins aient lourdement profité de l'aubaine pour continuer à bosser aux frais de l'Etat, dans le plus pur exemple de l'adage "privatisation des gains, collectivisation des pertes", mais appliqué joyeusement par toute la sphère non-financière...

Précision : c'est purement spéculatif, mais le dispositif relève probablement de l'aubaine.

Et je te prédis une forte hausse des arrêts maladie à partir du 11 mai.... autre dispositif avec effet d'aubaine .....

Il y a 3 heures, Akhilleus a dit :

Pas apparition

Ce que suggèrent plusieurs articles d'équipes indépendantes pour plusieurs pays c'est que le virus circulait avant les dates antérieurement admises que ce soit en France, en Italie ou aux USA, probablement déjà en Janvier et Février avant sa montée en puissance

https://www.cnews.fr/monde/2020-04-10/covid-19-la-californie-pourrait-avoir-developpe-une-immunite-de-groupe-des-lannee

si cela est vrai, le virus est peut être bien plus ancien que ce que l'on pense 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Cela ne change pas l'origine initiale. Il est parfaitement possible que le virus soit arrivé plus vite mais soit resté dans un groupe de porteurs très très sains (genre un groupe de jeunes commerciaux qui étaient en Chine) et qui ont just vu une grippe.

Ceci étant il est TRES peu probable que le nombre de cas ait été important car vu la contagionsité on s'en serait rendu compte plus vite (en gris on aurait eu localement un pic épidémique de la grippe simple vu que ça aurait ressemblé à ça). Donc "présent".... probablement. mais sur un nombre de cas très très réduit.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Akhilleus a dit :

Pas apparition

Ce que suggèrent plusieurs articles d'équipes indépendantes pour plusieurs pays c'est que le virus circulait avant les dates antérieurement admises que ce soit en France, en Italie ou aux USA, probablement déjà en Janvier et Février avant sa montée en puissance

Probablement de manière non détectée parceque peu symptomatique dans la majorité des cas avant qu'une masse critique de cas graves ne fasse lever le sourcil aux urgentistes

Un même pathogène qui émerge spontanément en plusieurs points du globe ca n'existe pas ..... sauf à considérer l'hypothèse d'une attaque biologique

Ok. C'était déjà acquis pour l'Italie du Nord à ma connaissance, et envisagé pour certaines portions des USA, ce serait donc l'équivalent pour le Nord de la France.

Ou alors le SPECTRE ou AUN-bis.

@Akhilleus : les chiffres sur la Russie sont à l'Ouest, non ? Je vois ça ici :

There have been 99,399 cases of coronavirus infections reported in Russia so far and 972 deaths.

il y a 28 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Et je te prédis une forte hausse des arrêts maladie à partir du 11 mai.... autre dispositif avec effet d'aubaine...

Oui... On verra comment jouent les médecins aussi, sur ce sujet.

il y a 28 minutes, NUBEALTIUS a dit :

https://www.cnews.fr/monde/2020-04-10/covid-19-la-californie-pourrait-avoir-developpe-une-immunite-de-groupe-des-lannee

si cela est vrai, le virus est peut être bien plus ancien que ce que l'on pense 

L'hypothèse est étrange quand même : ils auraient donc réussi à développer une immunité de groupe avec une souche très peu létale du virus ? Ce serait une bonne nouvelle : il suffirait de retrouver cette souche pour en faire une forme de vaccin... mais je peine à y croire.

Facteur climatique plutôt ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, cracou a dit :

Il est parfaitement possible que le virus soit arrivé plus vite mais soit resté dans un groupe de porteurs très très sains (genre un groupe de jeunes commerciaux qui étaient en Chine

Pour rappel,  il y a 2,5  millions  / an de touristes chinois en France , environ 600 000 / an  de touristes français en Chine. 

Link to comment
Share on other sites

Serait il possible que le virus soit passé "sous les radars" pendant 1 an puis mis sous le feu des projecteurs suite à sa "découverte" en chine ?

Une dissémination de longue durée laissant  le temps au virus de muter et découvert suite à l'accroissement de sa létalité ? 

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-deux-souches-sars-cov-2-circulent-plus-virulente-represente-70-infections-79909/

 

la souche présente en partie en Europe et New York serait 270 fois plus virulente 

Edited by NUBEALTIUS
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Serait il possible que le virus soit passé "sous les radars" pendant 1 an puis mis sous le feu des projecteurs suite à sa "découverte" en chine ?

Une dissémination de longue durée laissant  le temps au virus de muter et découvert suite à l'accroissement de sa létalité ? 

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-deux-souches-sars-cov-2-circulent-plus-virulente-represente-70-infections-79909/

 

la souche présente en partie en Europe et New York serait 270 fois plus virulente 

C'est tout à fait possible que le virus ait circulé dans la population humaine sous forme peu transmissible et peu virulente car peu ou mal adapté avant de switcher

C'est une des hypothèses d'un des articles du Lancet sur l'origine du virus

Soit un passage chauve souris - animal intermédiaire - homme (pour expliquer l'écart génétique avec le virus de chauve souris le plus proche)

Soit une circulation a bas bruit d'un virus mal adapté de chauve souris  avant qu'il n'acquière une meilleure capacité de transmission (et n'augmente aussi sa virulence par la même occasion)

Je rappelle que ca c'est déjà vu avec un modèle SARS CoV 2003 et un modèle furet. Après X passages chez l'animal, certaines souches de  SARS CoV sont devenues plus contagieuses mais aussi plus virulentes et létales.

C'est contre intuitif, en général un pathogène va vers moins de virulence. Cela dit si la porte d'entrée qui améliore la transmission est délètere pour l'hôte et bien tant pis

Or la partie génétique qui pose problème chez le SARS CoV 2 c'est le recepteur S a l'ACE2, partie qui est très éloignées des autres spikes S des autres coronavirus (de chauve souris, de pangolin voire même du SARS CoV 2003) et c'est cette clé qui facilite la transmission tout en étant en partie impliquée dans la physiopathologie

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, g4lly a dit :

Ils n'avaient pas encore transmit de données pour le 28 avril ...

... la même liste mise a jour avec toutes les donnée pour le 28

cW56MKw.png

Le Royaume Uni a révisé ses chiffres à 26000 décès : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/royaume-uni-le-bilan-du-coronavirus-reevalue-a-26-097-morts-20200429

Link to comment
Share on other sites

Une pierre prussienne a été jetée dans le jardin des "le-masque-ça-ne-sert-à-rien" :

https://www.jim.fr/e-docs/une_victoire_allemande_a_iena__182760/document_actu_pro.phtml (27 avril 2020)

Iéna, le lundi 27 avril 2020 – La ville allemande d’Iéna, bien connu des admirateurs de Napoléon (et des usagers du métro parisien), a rendu le port du masque obligatoire dans les lieux publics, avec des résultats spectaculaires.

Le 13 octobre 1806 à Iéna, à la veille de la bataille entre les armées françaises et prussiennes, le philosophe allemand Hegel apercevait l’Empereur Napoléon et voyait en lui « l’âme du monde ». 200 ans plus tard, le maire de la ville, Thomas Nitzsche (sans doute philosophe lui-aussi) est peut-être également en train de devenir, plus modestement, le symbole d’un monde qui doit changer ses habitudes face à l’épidémie de coronavirus.

Le 6 avril dernier, la ville a rendu le port du masque obligatoire dans les commerces, les transports en commun et sur le lieu de travail. Si la municipalité a pu fournir les hôpitaux et médecins en matériel de protection, les 110 000 habitants ont quant à eux du faire avec les moyens du bord, soit en confectionnant des masques artisanaux eux-mêmes, soit en achetant auprès des ateliers de couture de la ville qui tournent à plein régime. Pour l’instant, aucune sanction n’est prévue pour les récalcitrants. Le maire mise sur la bonne volonté des habitants mais n’exclut pas de mettre en place des amendes si la discipline se relâche.

Les résultats de cette stratégie sont spectaculaires. Aucun nouveau cas de coronavirus n’a été signalé depuis l’entrée en vigueur de cette mesure. « Nous avions 155 cas de Covid-19 le 9 avril, depuis ce chiffre n’a pas changé, nous n’avons pas un cas de plus » explique fièrement le maire.

Aucun surcroit d’activité n’est à signalé dans les hôpitaux de la ville. Il suffit pourtant de faire quelques kilomètres hors de la cité pour constater une augmentation des cas et des hospitalisations, signe que c’est bien le port du masque qui a permis à la ville saxonne de faire la différence. « Nul vainqueur ne croit au hasard » disait Nietzche (le philosophe, pas le maire).

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Pour rappel,  il y a 2,5  millions  / an de touristes chinois en France , environ 600 000 / an  de touristes français en Chine. 


Je me suis posé la question également de savoir s’il y avait une vraie corrélation claire entre le tourisme des chinois et les pays fortement impactés.

 

Pour l’Europe, ça pourrait coller, à l’exception notable de l’Allemagne. En 2018, les destinations européennes préférées des chinois ont été :

1- Italie

2- Allemagne

3- France

4- Royaume-Uni

5- Espagne

 

Le seul problème, c’est que les 3 pays qui attirent le plus de touristes chinois, au global, sont :

1- Thaïlande

2- Japon

3- Corée du sud (même si en forte baisse)
(puis ensuite le Vietnam, etc).

Et là, ça ne colle plus du tout avec le nombre de décès.
 

Bon, je ne suis pas rentré dans l’analyse des saisonnalités, mais en tout cas, que l’on observe cet angle d’attaque, ou celui de la densité de population* par exemple, il n’y a pas de lien évident. Sans doute des facteurs aggravants dans certains pays, mais même là, on a de vraies surprises.


*même si on est d’accord que lui aussi est sujet à discussion, les concentrations en villes n’ayant pas grand chose à voir avec celles en zone rurale, et pour certains pays, de grandes étendues demeurent quasiment inhabitées.

Edited by TarpTent
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, NUBEALTIUS a dit :

Serait il possible que le virus soit passé "sous les radars" pendant 1 an puis mis sous le feu des projecteurs suite à sa "découverte" en chine ?

Une dissémination de longue durée laissant  le temps au virus de muter et découvert suite à l'accroissement de sa létalité ? 

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-deux-souches-sars-cov-2-circulent-plus-virulente-represente-70-infections-79909/

la souche présente en partie en Europe et New York serait 270 fois plus virulente 

L'autrice de Futura Sciences croit avoir ainsi résolu le mystère du différentiel entre la France et l'Allemagne :

Les scientifiques suspectent depuis longtemps que les différentes formes du virus pourraient expliquer les étonnantes disparités de mortalité selon les pays et les régions. La France enregistre, par exemple, quatre fois plus de morts que l'Allemagne, alors qu'elle compte 20 millions d'habitants de moins.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Visiblement l'Allemagne aurais été une des première porte d'entrée du virus. 
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_coronavirus-l-allemagne-porte-d-entree-de-la-premiere-infection-en-europe?id=10480137

Et le génome des souches allemande serait légèrement différent de la souche circulant en France. 
Une mutation peux être aussi rapide ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Henri K. a dit :

Masque, pas masque, masque, pas masque...

Le timeline en Allemagne sur les masques, j'ai failli me pisser dessus...

https://www.bild.de/politik/inland/politik-inland/corona-chronologie-des-maskenpflicht-chaos-70200550.bild.html#fromWall

Henri K.

▶︎ 28 janvier : En raison de l'épidémie de virus à Wuhan, de plus en plus de personnes portent un masque buccal dans les rues en Allemagne. En ce jour, la WDR ( radiodiffusion ouest-allemande) demande si les masques sont nécessaires pour la population et se réfère à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est écrit là : En cas de propagation transnationale d'une pandémie, elle ne recommande pas expressément le port de masques pour l'ensemble de la population.

Le même jour, le vice-président de l'Institut Robert Koch (RKI), Lars Schaade, a également déclaré qu'en Asie, il est "dans un certain sens un acte de politesse" de porter un masque en tant que malade afin de propager moins d'agents pathogènes.

Le virologue Christian Drosten (48) a ajouté qu'au cours de l'épidémie de SRAS en 2002/2003, certaines études sur les masques dits FFP3 ont voulu suggérer un effet protecteur. "Cependant, il ne s'agissait pas de masques normaux, comme on en voit dans la rue en Asie ou dans la salle d'opération ici, mais de masques spéciaux à particules fines".

▶︎ 30 janvier : Le ministre de la santé Jens Spahn (39 ans, CDU) explique au BILD : "Un masque de protection buccale n'est pas nécessaire car le virus ne peut pas être transmis par l'haleine.

▶︎ En février, l'Association fédérale des associations de pharmaciens allemands (ABDA) approuve la position contre les masques de protection. Il explique : "Les masques respiratoires pour les personnes en bonne santé sont inutiles".

▶︎ 24 février : Le RKI maintient son évaluation. Il n'y aurait pas suffisamment de preuves que les personnes en bonne santé réduisent de manière significative leur risque d'infection en portant un protecteur buccal et nasal. Les experts ont à plusieurs reprises qualifié d'absurde le fait que des personnes en bonne santé portent un masque dans la rue pour se protéger contre des virus supposés exister dans l'air.

Les porteurs de tels masques pourraient plutôt se laisser bercer par un faux sentiment de sécurité, de sorte que les mesures d'hygiène telles qu'une bonne hygiène des mains pourraient être négligées, écrit le RKI et se réfère à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

▶︎ 11 mars : Lors d'une conférence de presse avec la chancelière et le chef du RKI, Lothar Wieler, Jens Spahn renouvelle le rejet : "Même le masque buccal chirurgical classique, que beaucoup de gens portent, offre une protection très gérable, pour le dire ainsi. Cela n'est pas non plus nécessaire du tout, si vous suivez les règles que j'ai décrites plus tôt en ce qui concerne les maladies respiratoires".

▶︎ 23 mars : Dans son podcast sur NDR, Drosten explique que si tout le monde porte un masque, alors l'action commence à avoir beaucoup de sens : Il faut donc s'attendre à ce que la propagation de l'infection, mais seulement à courte distance, soit quelque peu réduite. "Plus on est proche de la source, mieux c'est. C'est pourquoi le masque doit être à la source et non au destinataire", a-t-il expliqué. Mais cela ne protège pas les personnes non infectées : "Mais il n'y a tout simplement aucune preuve dans la littérature ou - selon la façon dont vous voulez l'interpréter - presque aucune preuve que cela pourrait aider.

Le ténor : Pour votre propre protection, il n'apporte presque rien. Mais le risque d'infecter d'autres personnes est légèrement réduit.

▶︎ Fin mars : Le RKI souligne qu'un écran buccal et nasal ou une autre barrière textile fabriqué par l'intéressé est également utile aux personnes souffrant d'infections aiguës des voies respiratoires pour protéger d'autres personnes. "D'autre part, il n'y a pas suffisamment de preuves que le port d'un protecteur buccal et nasal réduit de manière significative le risque d'infection pour une personne en bonne santé qui le porte".

▶︎ 30 mars : Le chancelier Sebastian Kurz (33 ans) annonce le port obligatoire de masques faciaux dans les supermarchés en Autriche. Le ministre fédéral des affaires étrangères Heiko Maas (53, SPD) a déclaré à l'époque au BILD : "Si cela a du sens, il ne faut pas exclure une telle chose".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a toutefois déclaré : "Rien n'indique que cela ait été profitable. "Notre conseil : nous déconseillons le port du masque buccal, sauf si vous êtes vous-même malade", a déclaré le directeur des secours d'urgence de l'OMS, Michael Ryan.

▶︎ 31 mars : A Iéna, le port obligatoire du masque de protection buccale est décidé - il y sera appliqué à partir du 6 avril. Les discussions à l'échelle nationale sur l'obligation de porter un masque commencent. Markus Söder (53 ans, CSU), leader de la CSU, explique : "On ne peut rien exclure".

Le même jour, le président de l'Association nationale des médecins de l'assurance maladie obligatoire, Andreas Gassen, a expliqué au journal Handelsblatt que "l'obligation de porter" un masque buccal était une "politique purement symbolique". Elle transmet une sécurité trompeuse, "mais elle n'aide pas du tout".
 

 

 

▶︎ 1er avril : Le virologue Alexander Kekulé considère que même les masques simples, comme ceux utilisés dans les salles d'opération, sont "absolument sensés". "Cela fonctionne aussi si vous attachez un morceau d'un vieux T-shirt autour de votre nez et de votre bouche", a-t-il déclaré au journal hebdomadaire "Die Zeit".

Je trouve terrible que l'Institut Robert Koch continue d'affirmer que ces masques n'aident pas. Ce n'est pas vrai. D'abord, vous protégez les autres, a dit M. Kekulé. " D'autre part, vous vous protégez, non pas à 100% mais dans une certaine mesure. "

▶︎ 2 avril : Pendant longtemps, le RKI n'a conseillé aux personnes malades que de porter un protecteur buccal et nasal en public. Aujourd'hui, les autorités changent complètement d'avis : même un simple masque de protection peut réduire le risque d'"infecter une autre personne en toussant, en éternuant ou en parlant". Cette hypothèse suggère que les masques dits "de fortune" ont un effet protecteur

Entre-temps, le site web du RKI indique : "Pour le grand public, le RKI recommande le port d'un couvre-bouche (barrière textile au sens de MNS) dans certaines situations dans l'espace public".

 

▶︎ 6 avril : La chancelière allemande change elle aussi d'avis lors d'une conférence de presse. Angela Merkel (65 ans, CDU) explique : "Au début, il y avait plus de réticence à porter ces masques, des masques de tous les jours, si je peux me permettre de le dire maintenant. Aujourd'hui, l'opinion des experts change également et nous ne nous y opposerons bien sûr pas.

▶︎ 15. Avril : Merkel et les chefs des États fédéraux "recommandent d'urgence" le port d'un masque - mais il n'y a aucune obligation de porter un masque.

▶︎ 17 avril : La Saxe est le premier État fédéral à décider de rendre les masques obligatoires - c'est en vigueur depuis lundi. Le Premier ministre Michael Kretschmer (44 ans, CDU) a expliqué : "Nous avons besoin d'une protection de la bouche, nous avons besoin d'une protection du nez. En cas de doute, un foulard fera l'affaire, en cas de doute, un foulard fera l'affaire". La résolution est également adoptée dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale - elle s'appliquera à partir du 27 avril dans les transports locaux, pour les courses, ceux-ci sont uniquement recommandés.

▶︎ 20 avril : La Bavière suit le mouvement. Markus Söder, chef de la CSU, a déclaré : "Les appels seuls ne seront probablement pas la garantie nécessaire", c'est pourquoi la Bavière est maintenant le premier État ouest-allemand à prendre cette mesure.

▶︎ 21 avril : Berlin, la Saxe-Anhalt, le Bade-Wurtemberg, le Schleswig-Holstein, Hambourg, la Hesse et la Thuringe suivent le mouvement.

▶︎ 22 avril : "Les masques respiratoires protègent certainement les autres et nous aussi, dans une certaine mesure", déclare le professeur Alexander Kekulé, virologue et épidémiologiste. Il préconise une obligation globale de porter des masques, dit-il dans le magazine du matin de la ZDF.

À midi, tous les autres États fédéraux ont suivi le mouvement : La Rhénanie-Palatinat, la Basse-Saxe, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la Sarre et Brême ont suivi. Au BILD, le maire de Brême, Andreas Bovenschulte (54 ans, SPD), a expliqué : "Brême a également décidé de faire cela. Avant qu'il n'y ait un "patchwork national", "on est dedans".

 

Le chef de l'Etat de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet (59 ans), a commenté mercredi le chaos des masques : il a parlé d'une "situation de décision non coordonnée", averti qu'un masque "ne devrait pas créer une fausse sécurité chez les gens" et s'est prononcé contre un devoir pour les écoles !

Et Jens Spahn a également pris position sur le devoir de masquage : "Le savoir scientifique a changé. Il est donc logique de garder ses distances, de respecter les règles d'hygiène et de porter des masques de tous les jours dans certaines situations".

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...