Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 11 minutes, Vince88370 a dit :

Ils sont malin chez Thalès. Ils ont envoyé leur nouveau fusil d'assaut en test grandeur nature en Ukraine.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/les-soldats-ukrainiens-testent-le-nouveau-fusil-dassaut-de-thales-1970228

Un ar15 de plus rien de révolutionnaire. D'ailleurs quand je vois thales faire des aug et des ar15 pour les aussies y a que moi qui tique d'avoir du passer par HK comme fournisseur principalde FA ? (malgré toutes ces qualités indéniables bien que la version f soit infiniment plus naze a cause de notre cahier des charges et non a hk).

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Connorfra a dit :

D'ailleurs quand je vois thales faire des aug et des ar15 pour les aussies y a que moi qui tique d'avoir du passer par HK comme fournisseur principalde FA

Thales n'avait pas répondu à l'appel d'offre. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Petit point de la situation sur le front sud, dans la région de Zaporidja.

Les Ukrainiens se sont emparés d'Urozhaine. La nouvelle a été revendiquée et confirmée par le MOD ukrainien aujourd'hui. C'est la 35e brigade d'infanterie de marine qui a mené les derniers efforts. Prochaine objectif dans la zone : Staromlynivka.

 

 

Sur le secteur d'Orikhiv, les Ukrainiens sont en train de progresser sur les abords ouest et est de Robotyne. Les Ukrainiens ont atteint la 1ere ligne dé défense russe au sud-est du village entre Robotyne et Verbove. Ils progressent également à l'ouest entre Robotyne et Kopani. 

 

 

D'autres unités de l'armée ukrainienne continuent de maintenir une pression sur les abords nord du village. En tout cas, les Ukrainiens sont bien présents à Robotyne même. 

A l'évidence, les Ukrainiens cherchent à maintenir le contact avec les unités russes qui tiennent encore une partie de Robotyne, pendant que les autres débordent la position fortifiée. Si les Russes n'évacuent pas le village, ils risquent de se retrouver dans la même situation qu'à Urozhaine, avec l'obligation de rompre le contact sous le feu de l'artillerie, sous peine d'être encerclés ... Je me risque à la prédiction que Robotyne devrait bientôt tomber aux mains des forces armées ukrainiennes, le village devient intenable dans la durée. 

On commence à revoir des vidéos de prisonniers de guerre russes (Kherson, Robotyne et Bakhmut). Je ne les poste pas. D'habitude, ce sont souvent des hommes seuls et/ou blessés qui se rendent, abandonnés ou qui n'ont pas réussi à quitter leur position. Là, ce sont des groupes plus nombreux, groupe de combat (5 à 8 hommes à chaque fois). Une indication de progressions limitées, mais de progressions tout de même. 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Connorfra a dit :

Après des semaines à tenir l'équivalent de 2 stades de foot et un acharnement continue de l'artillerie russe, la tête de pont s'agrandit du côté de Kershon sur la rive gauche du Dniepr et semble ce solidifier. 

 

Front à continuer de surveiller les troupes russes y étant moins nombreuses et les défenses ayant en partie été balayée par les inondations et le sol ayant eu 3 mois pour durcir.

 

 

Je n'ai pas fait mon service (réforme Chirac), cependant je n'arrive pas à comprendre comment une si petite tête de pont peut tenir alors qu'elle est acculée à la rivière sans pont pour le support ; les vues sur Earth montrent une zone de champ sans forêt. Des assauts russes devraient pouvoir réduire cette poche, même s'ils sont de piètres qualités. 
La seule explication logique (de mon point de vue) est que les russes veulent maintenir pour les ukrainiens l'illusion d'une possibilité d'agrandir la tête de pont ; et en profiter pour en faire une zone d'attrition. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Connorfra a dit :

Ils avaient participés avec le f90 (aug australiens) il me semble.

HS

Révélation

 En revanche, Thales, qui a développé le fusil d'assaut F90 sélectionné en août par l'armée australienne, n'a pas souhaité participer à cet appel d'offres en raison de contraintes techniques exigées par la DGA.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-prochain-fusil-de-l-armee-francaise-sera-bien-etranger-503762.html

 

La contrainte technique étant "fabriqué en Europe" si j'ai bonne mémoire

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Revan a dit :

Les Ukrainiens se sont emparés d'Urozhaine. La nouvelle a été revendiquée et confirmée par le MOD ukrainien aujourd'hui. C'est la 35e brigade d'infanterie de marine qui a mené les derniers efforts. Prochaine objectif dans la zone : Staromlynivka.

Oui peut-être mais les pertes en matériel semblent importantes.

 

Il y a 2 heures, Revan a dit :

Kherson

La tête de pont ukrainienne semble très fragile et largement dépendante de l'artillerie qui semble être sous le feu russe.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Un système antiaérien mobile à courte portée "Strela" ukrainien engage un drone russe Orlan, mais le loupe ! Du coup le drone suit le Strela jusqu'à sa planque et le fait détruire par un Lancet ou un tir d'artillerie de précision... (géolocalisation non connue)

Un drone ukrainien repère un système antiaérien mobile à très courte portée "Osa" russe, planqué dans une zone forestière, dans la région de Kherson. Un HIMARS est envoyé pour régler l'affaire...

Avec un HIMARS la cible n'a aucune chance alors qu'avec un Lancet ce n'est pas toujours le cas... mais bon, ce n'est pas le même prix non plus, hein...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FredLab a dit :

Je n'ai pas fait mon service (réforme Chirac), cependant je n'arrive pas à comprendre comment une si petite tête de pont peut tenir alors qu'elle est acculée à la rivière sans pont pour le support ; les vues sur Earth montrent une zone de champ sans forêt. Des assauts russes devraient pouvoir réduire cette poche, même s'ils sont de piètres qualités. 
La seule explication logique (de mon point de vue) est que les russes veulent maintenir pour les ukrainiens l'illusion d'une possibilité d'agrandir la tête de pont ; et en profiter pour en faire une zone d'attrition. 

Ou ça n'est pas possible parce que les russes n'ont pas les moyens de la dégager sans manger des pelots d'artillerie / perdre des blindés par AGTM et que pour l'instant la nuisance du problème est limitée car les Ukr tiennent un bout de terrain marécageux sur une île, que la tête de pont est inexploitable. Les Ukr sont vulnérables au feu sur cette tête de pont (essentiellement par frappe aérienne), pas la peine de sacrifier des moyens si la menace reste limitée.
Pour l'instant la priorité des russes est de faire le dos rond sur le front de Cherson en espérant que ça libère assez de monde et de ressources pour empêcher une rupture ailleurs.
Cherson c'est la 5e roue du carrosse vu les priorités opérationnelles actuelles, et c'est bien pour ça que les russes ont évacué la rive droite du Dniepr. C'est de la petite guerre de coup de main avec des petits effectifs, peu de combat, beaucoup d'attente / embuscade / patrouille.
Certes ça expose de plus en plus les russes à des infiltrations le long du Dniepr (au moins jusqu'à Nova Khakova, au dessus je pense que le fleuve est plus surveillé du fait de l'assèchement du réservoir et du cour plus étroit du Dniepr), mais pour faire quoi de toute façon ? Les Ukr se contentent de harceler / tendre des embuscades sur la route qui longe le fleuve, chope quelques prisonniers, détruisent un canon par ci par là. ça a peu de conséquence vu que ce sont des unités russes de qualités médiocres dont les troupes sont vues comme sacrifiables en haut.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FredLab a dit :

Je n'ai pas fait mon service (réforme Chirac), cependant je n'arrive pas à comprendre comment une si petite tête de pont peut tenir alors qu'elle est acculée à la rivière sans pont pour le support ; les vues sur Earth montrent une zone de champ sans forêt. Des assauts russes devraient pouvoir réduire cette poche, même s'ils sont de piètres qualités. 
La seule explication logique (de mon point de vue) est que les russes veulent maintenir pour les ukrainiens l'illusion d'une possibilité d'agrandir la tête de pont ; et en profiter pour en faire une zone d'attrition. 

Ou tout simplement qu'ils n'en ont pas la possibilité. Cela a été tenté apparemment, et l'opération s'est conclue par un échec avec la capture d'un certain nombre de soldats russes. Pour les sources, elles ont déjà été postées auparavant.

L'existence d'un pont est nécessaire pour ravitailler une troupe nombreuse. En revanche, pour des raids dans la profondeur, c'est tout à fait envisageable. Tant que le volume de forces n'est pas trop important. Il y a eu de violents combats dans la zone, et les Russes ont à priori souffert de la combinaison du choc et du feu (il y a des vidéos de fantassins subissant un tir d'obus à sous-munitions). Je ne suis pas sûr que ce soit une véritable tête de pont, c'est plus un point d'appui pour les opérations spéciales des Ukrainiens. Et ça permet de faciliter le travail de contre-batterie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Revan a dit :

Cela a été tenté apparemment, et l'opération s'est conclue par un échec avec la capture d'un certain nombre de soldats russes. Pour les sources, elles ont déjà été postées auparavant.

C'est très confus. Des deux côtés il y a des sources affirmant le contraire l'une de l'autre ... Rybar annonce la fin de la tête de pont par exemple.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

 

il y a 8 minutes, herciv a dit :

Oui peut-être mais les pertes en matériel semblent importantes.

 

La tête de pont ukrainienne semble très fragile et largement dépendante de l'artillerie qui semble être sous le feu russe.

Certes, mais les Ukrainiens sont à l'offensive. Espérer l'emporter dans une zone densément fortifiée, avec obstacles minées battus par les feux et les drones et avec un RAPFEU défavorable, sans pertes, est illusoire. En tout cas, de ce que je lis, les Ukrainiens ont des pertes importantes, mais inférieures à celles des Russes (notamment pour le matériel). Comme je le disais plus haut, il faut une percée locale pour les Ukrainiens (de manière à déstabiliser au moins localement le système défensif) et continuer à encaisser pour les Russes (pour que les Ukrainiens soient obligés d'engager leurs réserves sans percer). A voir dans les prochaines semaines quel belligérant aura réussi. 

Ceci dit, des avancées locales à Robotyne et à Urozhaine mettent les Russes face à un dilemme : où engager leurs réserves ? Sachant qu'à Bakhmut, ça continue de taper sévèrement malgré l'immobilité du front. C'est ce que les Ukrainiens recherchent.

Concernant la situation à Kherson, je remontais seulement la capture de prisonniers de guerre russes (déjà rapportée plus haut). A Kozachi Laheri, je doute de la présence d'une véritable tête de pont, prélude à une offensive classique. C'est plus le point de départ des opérations spéciales ukrainiennes dans la région. Sans travail du génie pour le franchissement du Dniepr, il serait prématuré de parler de tête de pont. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Connorfra a dit :

Un ar15 de plus rien de révolutionnaire. D'ailleurs quand je vois thales faire des aug et des ar15 pour les aussies y a que moi qui tique d'avoir du passer par HK comme fournisseur principalde FA ? (malgré toutes ces qualités indéniables bien que la version f soit infiniment plus naze a cause de notre cahier des charges et non a hk).

Thales a juste récupéré les armes de petits calibres quand ils ont racheté ADI (depuis renommé Thales Australia) pour des raisons bien éloignées de la volonté de s’installer sur ce créneau.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Revan a dit :

Comme je le disais plus haut, il faut une percée locale pour les Ukrainiens (de manière à déstabiliser au moins localement le système défensif) et continuer à encaisser pour les Russes (pour que les Ukrainiens soient obligés d'engager leurs réserves sans percer). A voir dans les prochaines semaines quel belligérant aura réussi

Ce n'est pas la percée qui est importante en soit mais la capacité de conserver le petit bout de terre conquis. Sans approfondissment de la percée à Robotnyne ou Zapo ce sont des avancées qui me semblent éphémères.

Koupiansk semble par ailleurs être le prochain Bakmut.

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, herciv a dit :

Ce n'est pas la percée qui est importante en soit mais la capacité de conserver le petit bout de terre conquis. Sans approfondissment de la percée à Robotnyne ou Zapo ce sont des avancées qui me semblent éphémères.

Il semble que le gros des troupes RU sont au Nord et au Centre,  sur le front Sud (Zapo et Kerson) semble beaucoup moins nombreuses. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...