Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il y a 13 heures, Bocket a dit :

Une partie des  Strela allemands périmés livrés à l'Ukraine ?   Infos basées les titres de quelques journaux allemands, (pas d’accès au contenu). Unian indique que cela concernerait environ 600 d'entre eux. C’est certes mieux que  les casques, mais quand même on voit bien le dénuement des allemands réduits à faire les stocks périmés.

"1000 armes antichars et 500 missiles sol-air de type « Stinger » ont été officiellement livrés, 2700 missiles anti-aériens de type « Strela » devraient suivre.En ce qui concerne ce dernier, il a déjà été signalé que certaines des armes vieillissantes ne sont plus opérationnelles " (TZ). .

 Le modèle "Strela" (flèche russe), issu des anciens stocks de l'Armée nationale populaire de la RDA, est si ancien qu'il n'a pas été autorisé à être utilisé par ses propres soldats depuis dix ans.Le 17 janvier, le Bureau des achats de la Bundeswehr a confirmé que les missiles Strela avaient été interdits d'utilisation depuis 2012. Ces informations ont ensuite été supprimées du réseau le 3 mars.( Welt),

Selon les informations du SPIEGEL, cependant, une grande partie des fusées "Strela" des stocks de la RDA ne peut pas être utilisée. (Spiegel)"

Comme c'est étonnant (compte twitter d'un correspondant pour The Economist) :

Pour ceux qui ne liraient pas l'anglais : "L'Ukraine continue d'exprimer sa frustration face au manque de soutien anti-aérien de l'Occident. Ils disent également que les armes allemandes sont arrivées rouillées et dans un état inutilisable. "Nous pensons qu'il s'agissait d'un sabotage direct de la décision politique et qu'il doit faire l'objet d'une enquête", déclare CDS, un groupe de réflexion connecté au Ministère de la Défense"

_________

Commentaire personnel (edit) : A mon humble avis, pas besoin d'un sabotage côté allemand pour que le politique ait vu qu'il restait un stock de munitions correspondant à ce qui apparaissait sur la liste de noël soumise par leurs homologues ukrainiens, puis ne souhaite pas entendre ce que devaient leur dire les opérationnels depuis bien longtemps.

Edited by Skw
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

A vérifier, mais ça ressemble à l'explosion d'un dépôt de munitions à Tetkino, hier soir, à proximité immédiate de la frontière, côté russe, dans le nord-est de l'Ukraine...

 

il y a 41 minutes, Klem a dit :

On parles souvent de l’immense stock d’arme dont la Russie disposerait, mais au vue de la situation sur le terrain, n’est il pas possible en réalité que la Russie ne dispose en réalité que d’un stock beaucoup plus limité d’armes réellement utilisables?

L’attrition remontée (abandon, mise hors d’état) aurait alors un effet d’usure beaucoup plus important sur le potentiel de l’armée russe et expliquerait les gesticulation de Vladimir avec le nucléaire pour dissuader l’OTAN d’agir sur le terrain et de provoquer  un collapse de l’armée russe.

Peut être qu'ils gardent des réserves et du matériel plus high-tech au cas où ça dégénèrerait avec l'OTAN?

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Klem a dit :

On parles souvent de l’immense stock d’arme dont la Russie disposerait, mais au vue de la situation sur le terrain, n’est il pas possible en réalité que la Russie ne dispose en réalité que d’un stock beaucoup plus limité d’armes réellement utilisables?

L’attrition remontée (abandon, mise hors d’état) aurait alors un effet d’usure beaucoup plus important sur le potentiel de l’armée russe et expliquerait les gesticulation de Vladimir avec le nucléaire pour dissuader l’OTAN d’agir sur le terrain et de provoquer  un collapse de l’armée russe.

L'armée Rouge a produite en masse des tonnes de matériel de tout type mais mise à part l'échantillon de vitrine la plupart des systèmes vivent sur pièces depuis pratiquement 40 ans car même avant la chute de l'union les grandes productions avaient cessé suites aux crises économiques. Et tout ça la plupart du temps stocké dans dans des grands parcs à l'air libre la plupart du temps dans les conditions russes même le meilleur matosse finit par en souffrir.

Je pense que l'armée russe souffre du syndrome de l'armée d'échantillons également elle a un potentiel mais il lui faudrait les moyens de remettre en état le matériel pas encore complètement dépassé.

Et le problème de l'armée russe selon moi aussi c'est qu'elle ce base encore trop sur la conscription, des militaires pro qui connaissent à 100% leur matériel qu'y s'en servent depuis des années sera toujours plus efficace que des militaires qui sont la pour deux ans pas par choix qui s'en foutent et qui attendent juste de rentrer chez eux.

Leur meilleur matériel doit effectivement être gardé en cas de guerre avec l'otan c'est un choix.

Edited by Connorfra
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Gran Capitan a dit :

Pourquoi voler à une trentaine de mètres du sol? Ou alors c'était supposé être une zone sûre, et une petite équipe ukrainienne s'y est infiltrée?

Peut être justement d'être trop visible pour des missiles AA

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Gran Capitan a dit :

Pourquoi voler à une trentaine de mètres du sol? Ou alors c'était supposé être une zone sûre, et une petite équipe ukrainienne s'y est infiltrée?

Le Voltac est pourtant une des règles de base de la cavalerie aéroportée et des hélos de combat, en tout cas c'est la doctrine ALAT utiliser le terrain pour se masquer ... pour échapper aux MANPADS il faut évoluer en Moyenne Altitude ...

Le Mi-35 est un gros aéronefs avec une belle signature de surcroît ... Là je trouve qu'il est tombé bien vite pour un appareil blindé avec systèmes redondants

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, pascal a dit :

Le Voltac est pourtant une des règles de base de la cavalerie aéroportée et des hélos de combat, en tout cas c'est la doctrine ALAT utiliser le terrain pour se masquer ... pour échapper aux MANPADS il faut évoluer en Moyenne Altitude ...

Le Mi-35 est un gros aéronefs avec une belle signature de surcroît ... Là je trouve qu'il est tombé bien vite pour un appareil blindé avec systèmes redondants

 

A cette altitude son délais de réaction est quasi nul...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Gran Capitan a dit :

A cette altitude son délais de réaction est quasi nul...

Ce que l'on voit confirme la stratégie occidentale des années 80 en fait: l'air étant trop dangereux pour les hélos en balade, le principe de l'embuscade AT depuis derrière le rideau d'arbre en pop-up dans la trouée de Fulda était sain.

Sinon on voit ici que le malpad est super bien placé. Si le circuit hélo était prévisible, une équipe a pu s'infiltrer et attendre pour l'encadrer, ce qui expliquerait aussi le filmage au bon angle depuis une tour

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

@Gran Capitan

tu as raison les marges sont minces ... voler haut c'est évoluer dans l'enveloppe de tir des systèmes performants et complexes, voler bas c'est récupérer toute la ferraille du champ de bataille ...

si ces pertes sont avérées et régulières cela signifie que les Russes n'ont pas totalement acquis la maîtrise de l'espace aérien; cette maîtrise devant s'entendre aussi bien comme l'élimination de la chasse adversaire que comme le muselage de sa DCA ...

En ex-Yougo l'OTAN avait assez bien réussi à acquérir la > air (suppression de la menace de la chasse et SEAD) c'est pour çà que les avionsde la coalition pouvaient se permettre de voler à 15 000 pieds pour être sûrs d'échapper à l'artillerie AA et aux MANPADS; même si ce n'était pas une garantie totale (1 F-117, 1 F-16, 1 M2K et des avions endommagés)

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Gran Capitan a dit :

Pourquoi voler à une trentaine de mètres du sol? Ou alors c'était supposé être une zone sûre, et une petite équipe ukrainienne s'y est infiltrée?

Hombre, la meilleure protection d'un hélicoptère est le vol tactique, en utilisant les mouvements de terrain et les masques (forêts, haies, immeuble)  Sauf à voler à haute altitude,  au-delà de 3000 m, un hélico sera toujours dans l’enveloppe de tir d'un  missile genre Stinger.  

L'altitude normale de vol d'un hélico (civil) est entre 1000 pieds et 5000 pieds  (300 / 1500 m)  beaucoup d'hélicoptères peuvent aller très haut  (records plutôt hélicos français) mais au-delà de 3000 m se pose le pb de la pressurisation (manque d’oxygène )  le froid avec le gradient altitudinal (environ -1° tous les 200 m)  s'l fait zéro ou - quelque chose au niveau du sol, je te laisse calculer. 

Aux correction des pilotes :biggrin:

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Concernant les communications russes je vous place un extrait du document dont @ARMEN56 nous a placé le lien il y a deux trois jours et qui est TRES intéressant

Citation

Il est tout aussi évident que la mobilisation d’un appareil
de force aussi énorme implique nécessairement que les niveaux de compétence des forces engagées
sont très hétérogènes. Par exemple, un grand nombre de forces continueraient d’employer
les communications civiles pour leur transmission (expliquant probablement ainsi la préservation
des réseaux GSM
), ce qui pourrait indiquer que les efforts russes de transformation vers un modèle
de force numérisé, lancés depuis quelques années, n’auraient encore qu’une portée limitée

 

Guerre de l'information, les Russes pris à leur propre piège

Citation

Les victoires défensives des forces ukrainiennes ont galvanisé l’ensemble du pays et leur confèrent,
pour l’instant un net ascendant moral, du niveau stratégique au niveau tactique. Ce d’autant
qu’à vouloir limiter leur propagande à la rhétorique, compte tenu de la sensibilité du conflit
dans une population russe de toute évidence mal préparée à l’ampleur de l’entreprise, les autorités
de Moscou ont entièrement laissé le champ libre à la propagande de Kiev
. Or, si la réussite
sur le champ de bataille de l’information ne permet certainement pas le succès stratégique,
l’échec peut, lui, être très pénalisant

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, cracou a dit :

Désolé mais tu ne comprends pas le problème de cette technologie (nucléaire).

Erreur totale, désolé, pour avoir un peu travaillé sur le sujet.  

Une centrale a besoin A VIE de refroidissement. Pas "pour refroidir". Non, c'est en continu et c'est TOUJOURS, même totalement à l'arrêt ou "froide". C'est un problème que souvent les gens ont du mal à comprendre. Une cause essentielle étant le combustible irradié utilisé qui est refroidissement dans les piscines de dasactivation. Si tu arrêtes le refroidissement, en environ 10 heures l'eau bout. En 20h les crayons sortent de l'eau et en 24h tu as une rupture du confinement, en général à cause du dégagement d'hydrogène généré par les réactions de contact.... puis et explosion. C'est pour rappel ce qui s'est entre autre passé au Japon: panne de refroidissement donc scénario foireux avec dégazage en urgence.

Cela n'a rien à voir avec la technologie utilisée ni la présence de graphite, c'est de la simple physique de base

Et là tu supposes deux choses fausses:

- que la centrale peut continuer à refroidir.... euhhhh toutes les vannes sont des électrovannes ou équivalent. Avec un EMP tu n'as plus rien de rien. Pire, l'électronique de contrôle est morte et tu n'as plus d'informations sur quyoi que ce soit.

- qu'il "suffit" de refroidir quelques temps. Ben non. Je rappelle que les japonais sont toujours en train de refroidir Fukushima. 

Le seul moyen de s'en sortir est de répartir la charge thermique en dispersant les crayons. C'est d'ailleurs pour ça que les films sur la "finnnnnn du monde" me font toujours rire jaune car pas un seul film prend en compte qu'en quelques jours tu as toutes les centrales du monde qui auront sauté. 

 

En France la solution est double: https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-centrales-nucleaires/source-froide-pompage-refroidissement/Pages/3-accident-Fukushima-Cruas-Source-Froide.aspx#.YiMqYujMJPY

Tu as des percées dans les aquifères quand c'est possible et la force de réaction nucléraire dont le seul boulot est d'avoir de tuyaux, des pompes et des hélicos pour transporter ce qu'il faut pour refroidir. Dans le scénario d'un EMC, c'est cuit. 

La question que je me pose est : est-on certain que toute l'électronique utilisée en centrale n'est pas suffisamment blindée (par elle-même ou par toute la ferraille du bâtiment réacteur) ?

Ah, et sinon @bubzy les récupérateurs de corium ce n'est que sur l'EPR. Les autres réacteurs français n'en sont pas dotés.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, pascal a dit :

Le Voltac est pourtant une des règles de base de la cavalerie aéroportée et des hélos de combat, en tout cas c'est la doctrine ALAT utiliser le terrain pour se masquer ... pour échapper aux MANPADS il faut évoluer en Moyenne Altitude ...

En l'occurrence, le terrain ne semble pas forcément propice aux hélicoptères pour se masquer. Pas beaucoup de relief notamment.

Je me demande si l'appareil ne s'écrase pas dans le voisinage de ce qui semble être un cimetière... en bas à droite.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Delbareth a dit :

La question que je me pose est : est-on certain que toute l'électronique utilisée en centrale n'est pas suffisamment blindée (par elle-même ou par toute la ferraille du bâtiment réacteur) ?

Ce n'est tout simplement pas une spécification. Déjà le matériel doit résister, en fonction de sa position, aux radiations, aux températures, à la corrosion, être non générateur d'étincelles etc etc. Le concept même de blinder le bouzin, c'est mort. Alors oui on peut relativiser: techniquement la zone de confinement voir la salle de commande peuvent être "blindé" (ce qui n'est pas évident vu le nombre de pénétrants mais "blinder" les auxiliaires c'est de la pure SF. Tu as souvent des hectares de transfos de puissance autour avec des milliers de km de lignes dans tous les sens. Un EMP là dessus j'imagine même pas.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Gran Capitan a dit :

A cette altitude son délais de réaction est quasi nul...

En plus, il semble s'être pris le missile de face ce qui est fatal pour l'équipage, même dans un hélicoptère blindé.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il semblerait que la vidéo soit prise par un drone, puisque le point de vue surplombe le ventilo. Si le tweet est retiré, je dirais que c'est parce que des unités sont en place et une ope est en cours et consigne est donnée de limiter L'OSINT au max pour les russes. 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...