Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Australienne: modernisations, acquisitions et exercices navals.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, Ronfly a dit :

à la création d'une sorte d'OTAN du Pacifique. D'ailleurs certains indiquent que c'est une double gifle pour la France. Industrielle bien sûr mais surtout stratégique, elle qui dispose de 5,5 millions de km2 de ZEE dans le Pacifique

une simple caresse plutôt qu'une double giffle ?

Échapper à une inclusion dans un "OTAN du pacifique" me semble plus une caresse des Dieux.

Surtout si on considère le peu de rentabilité de cette ZEE qui nous sert une fois de plus à s'illusionner sur la place de la France dans le monde (de tout premier plan ne nous trompons pas...:rolleyes:).

Ce peut être le moyen d'échapper à ce piège de Thucydide entre les USA et la Chine en n'y fournissant qu'une contribution symbolique de gentils vassals alliés, un peu comme le contingent français pour la guerre de Corée...mais pas comme l'implication des GiBi pour la guerre d'irak.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, BPCs a dit :

une simple caresse plutôt qu'une double giffle ?

Échapper à une inclusion dans un "OTAN du pacifique" me semble plus une caresse des Dieux.

Surtout si on considère le peu de rentabilité de cette ZEE qui nous sert une fois de plus à s'illusionner sur la place de la France dans le monde (de tout premier plan ne nous trompons pas...:rolleyes:).

Ce peut être le moyen d'échapper à ce piège de Thucydide entre les USA et la Chine en n'y fournissant qu'une contribution symbolique de gentils vassals alliés, un peu comme le contingent français pour la guerre de Corée...mais pas comme l'implication des GiBi pour la guerre d'irak.

Effectivement, je suis plutôt d'accord c'est pas forcément une bonne affaire cette alliance mais je ne faisais que rapporter des propos entendus. Il serait plus intéressant de se limiter aux exercices conjoints actuel (Pégase, Croix du Sud, ...) notamment avec la marine Australienne même si on a un manque de moyens dans la régions. 

Link to comment
Share on other sites

En cas de confrontation sino-US dans le Pacifique nos forces seront engagées en tant qu'auxiliaires à l'image des Britanniques et des Australiens. On peut raisonnablement penser que les principaux alliés des US soient les forces sud coréennes et japonaises.

Le but sera pour nous de participer aux côtés de nos alliés afin de préserver notre place dans cette zone, en clair sauver nos possessions (si tant est que ce soit alors encore un objectif).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, pascal a dit :

En cas de confrontation sino-US dans le Pacifique nos forces seront engagées en tant qu'auxiliaires à l'image des Britanniques et des Australiens.

Justement avec AUKUS, ou plutôt à cause d'AUKUS, nous ne sommes plus des auxiliaires de même niveau que les Australiens ou les GiBi.

Il y a 10 heures, pascal a dit :

On peut raisonnablement penser que les principaux alliés des US soient les forces sud coréennes et japonaises.

Effectivement, de même que les Taiwanais, japonais et coreens, voire philipins, vont se retrouver en première ligne.

Il y a 10 heures, pascal a dit :

Le but sera pour nous de participer aux côtés de nos alliés afin de préserver notre place dans cette zone, en clair sauver nos possessions (si tant est que ce soit alors encore un objectif).

A contrario nos possessions sont en retrait de tout cela, il faudra passer sur le corps de tout ce petit monde, en sus des USA pour y arriver...

Donc entre ça et Aukus, est-ce qu'on ira jouer au Kakou* avec le GAN ou bien est-ce qu'on ira pas plutôt prêter main forte aux indiens dans l'océan indien en ne faisant en premier lieu qu'un geste minimal (un SNA pour cartonner dans le détroit de Formose par exemple ?

* bon je sais que j'aurais dû écrire "kake", kakou c'est la femelle du kake... mais bon les minots qui ne sont jamais allés à Marseille n'auraient pas compris !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, pascal a dit :

En cas de confrontation sino-US dans le Pacifique nos forces seront engagées en tant qu'auxiliaires à l'image des Britanniques et des Australiens. On peut raisonnablement penser que les principaux alliés des US soient les forces sud coréennes et japonaises.

Le but sera pour nous de participer aux côtés de nos alliés afin de préserver notre place dans cette zone, en clair sauver nos possessions (si tant est que ce soit alors encore un objectif).

Quoi que, nos amis Sud Coréen risquent bien d'être occupé par un joli contre feu de leur voisin plus au nord...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

L'Australie commande 220 missiles de croisières US.

Ca donne une petite idée du prix unitaire.  Je pensais l'effet de série plus marqué pour un missile autant produit.  Avons nous des news sur le cout du SCALP Naval ?

https://www.opex360.com/2023/08/21/laustralie-confirme-lachat-de-200-missiles-de-croisiere-americains-tomahawk-pour-830-millions-de-dollars/

Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, R force a dit :

L'Australie commande 220 missiles de croisières US.

Ca donne une petite idée du prix unitaire.  Je pensais l'effet de série plus marqué pour un missile autant produit.  Avons nous des news sur le cout du SCALP Naval ?

Il y a une grosse partie soutien dans ce contrat 

Formation, maintenance, pièce de rechange, essais, toute la partie logicielle et programmation du vol ... Etc 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, clem200 a dit :

Il y a une grosse partie soutien dans ce contrat 

Formation, maintenance, pièce de rechange, essais, toute la partie logicielle et programmation du vol ... Etc 

Soutient je veux bien (c'est indiqué dans l'article), donc pièces détachées, maintenance... par contre pas la partie logicielle : ils vont équiper des navires portant un système de combat US.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, R force a dit :

Soutient je veux bien (c'est indiqué dans l'article), donc pièces détachées, maintenance... par contre pas la partie logicielle : ils vont équiper des navires portant un système de combat US.

Pas sûr que ce soit si simple ni plug and play parce qu'US 

Ici ils parlaient bien du soutien logiciel en tout cas :

https://air-cosmos.com/article/les-etats-unis-autorisent-l-australie-a-acquerir-des-missiles-tomahawk-64576

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 21 heures, Titus K a dit :

"Débourser des sommes astronomiques pour du matériel militaire dans le cadre d'un processus biaisé qui ne tient même pas compte du rapport qualité-prix n'est pas dans l'intérêt du public et ne constitue pas une bonne politique de défense.

et ça s'applique pas qu'aux bateaux.... Ni qu'à l'Australie....

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 06/09/2023 à 15:50, bubzy a dit :

et ça s'applique pas qu'aux bateaux.... Ni qu'à l'Australie....

Oui, mais là ça commence à se voir BEAUCOUP. Les accusations sont formulées : corruption, prise illégale d’intérêt, destruction d’archiver, délit d’initié…

On ne parle plus d’anglophiles âgées qui montent un dernier baroud consanguin avant l’ultime descente d’organes, là !

Et ultime poilade, pour OPEX, le Canada va suivre et tailler dans le nombre de ses CSC. Chez BAE ça doit chouïa transpirer.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 2 heures, Titus K a dit :

https://breakingdefense.com/2023/09/aussies-to-pour-3b-into-us-nuke-boat-yards-long-lead-items-for-aukus-subs/


Les Australiens vont investir 3 milliards de dollars dans les chantiers navals américains et dans des produits à long délai de livraison pour les sous-marins AUKUS

"Il s'agit en partie d'articles à long délai de livraison, mais aussi de travaux sur les chantiers navals d'où sortiront nos sous-marins", a déclaré le vice-amiral Jonathan Mead à Breaking Defense.
 

L'Australie prévoit de faire un investissement AUKUS de 3 milliards de dollars aux États-Unis au cours des cinq prochaines années pour des articles à long délai de livraison et pour aider à financer l'expansion des chantiers navals américains qui construiront et adapteront les sous-marins d'attaque à propulsion nucléaire de la classe Virginia destinés à l'Australie, a déclaré aujourd'hui le vice-amiral Jonathan Mead à Breaking Defense.

"Il s'agit en partie d'articles à long délai de livraison, mais aussi de travaux sur les chantiers navals d'où sortiront nos sous-marins", a déclaré M. Mead en sortant de la conférence de l'Institut australien de politique stratégique (Australian Strategic Policy Institute) qui se tenait ici.

Bien qu'il n'ait pas fourni beaucoup d'autres détails, il est clair que la majeure partie de cet argent ne commencera pas à être versée avant au moins deux ans, étant donné que les dépenses de défense australiennes diminuent de 1,5 milliard de dollars au cours de cette période. Un législateur australien avait précédemment déclaré que les 3 milliards de dollars iraient aux chantiers navals américains et britanniques. M. Mead n'a mentionné que les sous-marins de classe Virginia fabriqués aux États-Unis, et les législateurs américains ont laissé entendre que les 3 milliards de dollars étaient entièrement destinés aux États-Unis.

M. Mead a également déclaré lors de la conférence de l'ASPI, au cours d'une session modérée, que l'Australie "investit très tôt dans la base industrielle américaine afin que nous puissions disposer rapidement de ces Virginias au début des années 2030". Cela comprendra "l'entretien approfondi effectué avant qu'ils ne nous arrivent", a-t-il ajouté.

L'Australie est confrontée à une vaste facture de dépenses de défense au cours des trois à cinq prochaines années, alors qu'elle commence à s'attaquer à l'expansion et à la transformation de sa propre infrastructure navale pour gérer le réapprovisionnement et l'entretien des sous-marins de classe Virginia.

Par exemple, la sous-commission de la défense de la commission mixte permanente des affaires étrangères, de la défense et du commerce a récemment visité plusieurs bases de défense. "Les membres de la commission ont été particulièrement troublés par l'état de délabrement du quai de ravitaillement en carburant diesel de la station de communication navale Harold E Holt", indique aujourd'hui un communiqué de la commission. Holt est le site d'un énorme réseau à très basse fréquence utilisé pour communiquer avec les sous-marins américains et australiens.

Le vieil adage "mieux vaut prévenir que guérir" semble avoir été ignoré, et une action urgente est nécessaire dans les prochains mois car il s'agit d'une capacité critique pour l'Australie et les États-Unis", a déclaré Julian Hill, président de la sous-commission, dans un communiqué publié aujourd'hui.

La principale installation pour les sous-marins de classe Virginia (et bien plus tard le SSN AUKUS) devrait être HMAS Stirling, une base située près de Perth en Australie occidentale. La base devra être modernisée de manière substantielle au cours des trois prochaines années, avec environ 1 milliard de dollars à dépenser au cours des quatre prochaines années, et 7 milliards de dollars supplémentaires à dépenser au cours de la prochaine décennie.

Mais l'argent australien dont M. Mead a parlé aujourd'hui sera dépensé aux États-Unis. On ne sait pas encore comment il sera transféré et s'il sera versé au gouvernement américain, à des entreprises ou à un mélange des deux.

Comme prevu et une fois que l’industrie usa aura ete amelioré, les aussies paieront l’outils brit. A hurler de rire. 
3 milliards depenses a rien du tout. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Y'a vraiment quelque chose qui m'échappe... Mais POURQUOI n'ont ils pas simplement réduit, disons de moitié, la commande de soums français le temps de faire la jonction avec les US et les britanniques ? 

Ils le savaient non qu'ils n'aurais pas de SNA avant plusieurs décennies !! Je ne comprends pas la logique sous jacente. Sauf à vouloir faire à ce point chier les Français pour ne leur permettre AUCUN contrat chez les Australiens, quitte à influer très négativement sur leur capacité de combat. 

Mais si tel est le cas, c'est poussé par une politique étrangère des USA, par des Australiens directement non ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, bubzy a dit :

Y'a vraiment quelque chose qui m'échappe... Mais POURQUOI n'ont ils pas simplement réduit, disons de moitié, la commande de soums français le temps de faire la jonction avec les US et les britanniques ? 

Ils le savaient non qu'ils n'aurais pas de SNA avant plusieurs décennies !! Je ne comprends pas la logique sous jacente. Sauf à vouloir faire à ce point chier les Français pour ne leur permettre AUCUN contrat chez les Australiens, quitte à influer très négativement sur leur capacité de combat. 

Mais si tel est le cas, c'est poussé par une politique étrangère des USA, par des Australiens directement non ? 

Probablement, et comme à peu près toutes les questions à ce niveau, des affaires de gros sous, de réseaux et de qui touche quoi comme pognon. Le reste, c'est surtout de l'habillage pour faire accepter aux gueux que nous sommes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...