Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 01/03/2020 in all areas

  1. 7 points
    Oui le risque d'escalade existe et la situation est dangereuse. Néanmoins, à y réfléchir, je pense que le plus probable est que l'escalade n'aille pas plus loin et qu'une guerre directe entre Etats-Unis et Iran soit évitée. L'Iran est pris entre deux exigences apparemment contradictoires - Il est pratiquement obligé de riposter, sinon il apparaîtra comme faible, ce qui risquera non seulement de beaucoup faire baisser son influence régionale, mais encore d'inviter des coups supplémentaires de la part de ses ennemis - Il doit éviter de créer une situation où le président américain continuerait d'escalader. Le fait que Trump en ordonnant l'assassinat de Suleimani a choisi de sauter deux ou trois barreaux de l'échelle d'escalade à la fois ouvre la possibilité qu'il soit prêt à recommencer... et alors jusqu'à quelle extrémité ? En cas de conflagration générale Etats-Unis contre Iran, les Etats-Unis perdront, et le monde avec eux rapport à la production de pétrole du Golfe, mais l'Iran aussi perdra et dans les grandes largeurs Il me semble qu'il existe une solution permettant à Téhéran de satisfaire ces deux exigences. C'est qu'il y a une logique à la décision de Trump, quelle que soit l'imprudence de la décision d'assassiner Suleimani - Trump est resté de marbre devant la série d' "incidents" visant des pétroliers saoudiens ou émiratis l'année dernière. Il a finalement refusé de riposter lorsque un drone américain a été abattu à proximité de l'Iran. Et il n'a rien fait du tout lorsque l'attaque du 14 septembre sur Alqaiq au drone et au missile de croisière a mis hors service pour une durée indéterminée 5% de la production mondiale de pétrole - En revanche, lorsque un Américain a été tué et plusieurs blessés par une milice chiite en Irak, il a ordonné un bombardement intense de ses positions en Syrie et en Irak, ce qui revenait non à répliquer coup pour coup, mais bien à escalader. Et lorsque l'ambassade américaine à Bagdad a subi une intrusion, il a ordonné l'assassinat du N°1 de la défense iranienne, c'est-à-dire qu'il n'a pas seulement escaladé, il a franchi plusieurs barreaux de l'échelle à la fois ===> En somme, lorsque des alliés de l'Amérique sont touchés, même très gravement, Donald Trump reste placide. Et lorsque c'est seulement du matériel américain qui est perdu, il hésite mais choisit finalement de ne rien faire. En revanche, lorsque le sang américain coule, ou lorsque le territoire souverain américain est violé, Trump riposte très fort et très haut. Il cherche à obtenir un effet de dissuasion protégeant ce qui compte vraiment pour lui. Le mot "dissuasion" est d'ailleurs cité dans le communiqué du Pentagone. Et ce qui compte vraiment pour Donald Trump c'est le sang et le territoire sacré de l'Amérique. C'est là que sa position est logique du point de vue d'un nationaliste à tendance isolationniste - même si certes la vue est courte. La solution pour l'Iran c'est de riposter extrêmement durement, mais sans toucher un cheveu d'aucun citoyen américain. C'est-à-dire d'accepter les paramètres que lui impose Donald Trump, mais d'utiliser le fait que la vue du président américain est décidément courte... pour rétablir sa dissuasion quand même, et avec quelques avantages politiques substantiels encore. Attaquer un allié vulnérable de l'Amérique dans la région, et l'Arabie saoudite serait un candidat idéal, cela signifie - Minimiser le risque de riposte américaine, surtout avec Trump aux commandes, donc se garder d'une continuation de l'escalade - Attaquer le groupe des ennemis à leur point faible, c'est-à-dire la fragilité du système d'extraction traitement et exportation du pétrole du Golfe, et la pire fragilité est celle du régime saoudien - Si la riposte iranienne est suffisamment frappante - si la réaction est "quelle imprudence d'oser une chose pareille", comme pour l'action américaine contre Suleimani - alors Téhéran aussi aura créé un effet de dissuasion - Enfin, dans une perspective de long terme c'est-à-dire l'objectif évident de l'Iran de réduire voire faire disparaître l'influence américaine au Moyen-Orient, il est intéressant d'appuyer une fois encore et de rendre encore plus évident le fait que l'Amérique ne joue maintenant plus que pour elle-même et plus du tout pour ses alliés, et qu'il est d'ailleurs dangereux d'être de ses alliés proches puisqu'elle attire sur eux des ripostes à ses actions contre lesquelles elle ne se soucie absolument pas de les protéger Si l'Iran suit une logique telle que celle que j'expose, il est possible que la situation soit relativement calme pendant assez longtemps maintenant. Peut-être calme au point de surprendre. Peut-être trop calme... Jusqu'au moment où la riposte aura pu être organisée. Des semaines ? Des mois ? Un acte de représailles à la fois suffisamment fort et suffisamment haut - et nécessairement bien ciblé - ça ne s'organise pas en cinq minutes. Que pourrait être cette riposte ? Ça dépend de pas mal de choses. Y compris bien sûr les capacités opérationnelles iraniennes, qui sont grandes - que l'on se souvienne de l'attaque sur Alqaiq ! - mais ne sont pas illimitées. Quelques scénarios en vrac - Une riposte suffisante à la mort du N°2 du régime iranien pourrait être l'assassinat du N°1 du régime saoudien. Après tout, une attaque complexe au drone et au missile de croisière a déjà été lancée avec succès par "les Houthis" (même si personne n'y croit bien sûr)... ils pourraient recommencer, cette fois-ci contre le principal responsable des souffrances des civils yéménites le prince et autocrate Ben Salman. A condition de trouver une faille dans sa protection, bien sûr - Ou pourquoi pas une redite de l'attaque contre Alqaiq du 14 septembre 2019... sur la même cible exactement ? Du genre : "Ah les réparations étaient presque terminées ? Eh bien vous n'avez qu'à recommencer alors. Quoi, le marché pétrolier tire la tronche ? Ah ça c'est fâcheux hein..." Bien sûr, ce seraient "les Houthis", une fois de plus. Cette attaque-là est à coup sûr opérationnellement possible - Des attaques sur d'autres éléments du système extraction-traitement-exportation du pétrole seraient aussi envisageables. En Arabie saoudite, ou bien dans d'autres pays peut-être Bien sûr, ce ne sont que des spéculations. Rien que des exemples. Les Iraniens pourraient choisir autre chose, du moment que ce serait suffisamment cinglant et cuisant pour un allié vulnérable de l'Amérique dans la région, tout en ne touchant strictement aucune personne américaine.
  2. 3 points
    Ou plutôt "Merdenda est Lightning II" puisque le Gérondif rend compte d'une action en train de se dérouler et persistante ?
  3. 3 points
    En tout cas cette années commence bien : Iran Irak Lybie ca va chier
  4. 3 points
    Vu l'ampleur des désordres, il va falloir avancer très fort et très vite
  5. 2 points
    Pour le rouvrir, il suffit d’accepter l’application du traité d’union avec la Russie, pourquoi refuser cette chaleureuse main tendue du grand frère russe ? qui accessoirement permettrait à Vladimir putin de rester au pouvoir en tant que président du nouvel ensemble
  6. 2 points
    [Dites, il est où le Drian en ce moment ?] Sur le fond : j’ai de l’empathie pour l’Iran, mais j’ai quand même bien l’impression que le régime des Mollahs l’a bien cherché en asticotant toujours plus les américains alors que leurs intentions bellicistes avaient fait long feu. Quand au beau Donald et à ses services... flinguer Soleimani, why not, mais pas ouvertement, en Irak, en tuant des militaires irakiens (pro chiites, ça n’excuse rien) et en revendiquant le coup... Je suis beaucoup moins pervers que @Rufus Shinra , qui suggérait que le Pentagone aurait dû missionner un F35 pour que la mission avorte (je le re-cite ici, car je trouve qu’on ne rend pas assez justice à cette raclure de Rufus qui parvient à languedeputer le Lightening même sur un sujet pareil ). Les EU auraient du faire le coup plus discrètement, anonymement en dehors du sol irakien. Personne n’aurait été dupe et le message aux iraniens serait bien passé. Bon, j’admets : le message aux électeurs américains aurait été plus confus...
  7. 2 points
    Ca serait bien aussi parfois de faire un retour en arrière avant de qualifier l'intervention française en Lybie et de se souvenir de qui était au pouvoir, de ce qui s'y passait etc.remettre les choses dans leur contexte quoi plutôt que faire du "y'avait qu'à pas".
  8. 2 points
    "Mort cérébrale" disait un type ?
  9. 2 points
  10. 2 points
    Pas certain. Le CRAB reste un prototype de l'industriel qui était bien plus adapté dans un concept "milieu de gamme" entre l'ERC90 (dont on ne prévoyait aucun successeur) et le VBL dont on cherchait aussi un futur. Le CRAB reste encore aujourd'hui bien plus dans le registre VBAE que l'EBRC. Mais étant donné qu'entre temps on est passé de 250 EBRC (désormais Jaguar) à 300, le "vide" qu'allait laisser les Sagaie (ERC90) est pour une bonne partie comblée. Ce qui fait que le CRAB, même s'il entre dans la course pour le VBAE, il n'aura pas une grosse tourelle de 30mm comme il était présenté pour aguicher l'oeil. Il pourrait très bien servir à disposer d'une mitrailleuse en tourelle automatisée, de support pour MMP voir Mistral (je crois que des PVP voir des Serval ont remplacés et remplaceront une partie des VBL pour certaines missions). Le rôle n'est pas le même et on n'achète pas des blindés au hasard en fonction de son prix, ce n'est pas parce qu'un blindé est trois fois moins cher qu'on va en acheter trois fois plus. Car chaque blindé a une "place" dans l'armée, une place en fonction du nombre d'unités, d'escadrons et d'hommes. Si on augmente les volumes, on doit tout augmenter et le facteur "prix du véhicule" n'est pas le seul facteur. Notre problème en France n'est pas juste un problème de quantités, par ce qu'on a ce qu'il faut par rapport à notre format, nos unités, nos hommes. Le problème c'est qu'il faut regonfler le format, il faut recréer des unités, recruter plus d'hommes et ce n'est pas aussi facile quand on voit déjà la peine qu'on a à recruter. Ce n'est pas juste une question de volonté politique ni de coût des matériels, nous n'avons plus une armée de conscrits ou l'on peut facilement monter en volumes et ou la question "recrutement" ne se pose pas. Ne plus avoir de conscrits a ses avantages et ses défauts, dans ces défauts il y a une acceptation qu'on ne peut pas avoir et gérer une grosse quantité de matériels conventionnels aveuglément. Vous avez beau acheter 1000 canons, si vous n'avez pas les unités derrière, vous ne faîtes rien avec, une armée de conscrits, vous pouvez créer du jour au lendemain des régiments, mais même si "nombreux" vous êtes limité dans leur utilisation. Côté positif d'une armée de métier, c'est pouvoir l'employer totalement à l'étranger, c'est avoir des personnels qui ont de l'expérience et qui savent bien utiliser leurs matériels. Quand j'évoque d'avoir plus de Jaguar, je ne vise pas le millier, mais les 500, quitte a recréer des unités et à regonfler celles qui existent. Pour l'artillerie ce serait également nécessaire de le faire pour atteindre 300 canons de 155mm (tant pour le Jaguar que les canons, je me base sur le volume global de nos moyens et par rapport à l'infanterie qu'on a, on ne va pas avoir 2000 canons quand on déploie 5000 combattants). Cherchons ce qui est réalisable pour une armée de métier, nos moyens et ne fantasmons pas les gros volumes des armées d'appelés de l'époque "guerre froide" ou il y avait une armée rouge autrement plus sérieuse que l'armée russe aujourd'hui. En fait il y a quelques points à renforcer pour être vraiment bons , en remplaçant ce qu'on doit remplacer, en donnant les moyens pour avoir une forte disponibilité et en comblant tous les petits trous, les petits manques (qui parfois ne se comptent qu'en quelques dizaines de personnels ou quelques millions) mais qui met du sable dans les rouages et perturbe la machine et l'impression de "problèmes" globaux. Quoi qu'on en pense, la récente augmentation des FOT a tout de même apporter de bonnes choses, l'infanterie a augmentée par rapport à ce qu'on avait il y a 10, 15 voir 20 ans. Car même s'il y a eût des coupes, l'infanterie n'avait pas vraiment été touchée, seul le 110e RI et une section (SRR) dans les CEA avaient été supprimés. Depuis les SRR ont été restaurer, une compagnie d'infanterie recréer dans chaque régiment et le 13e DBLE qui était plus qu'un drapeau pour les forces projetées aux EAU a été transformé totalement en un nouveau régiment d'infanterie au Larzac. En soit c'est l'équivalent de 4 à 5 régiments d'infanterie qui ont été créer en fonction du format existant, même si avec Sentinelle ça ne se voit pas trop. L'infanterie n'est pas "vraiment" sous pression (même si Sentinelle pèse). Barkhane par exemple c'est quoi? 3 ou 4 compagnies (en comptant les divers détachements et groupes commandos), on peut rajouter la compagnie en Côte d'Ivoire, sachant qu'on a en comptant les CEA, 120 compagnies d'infanterie. La "pression" et les vides sont avant tout autour. Mais bien entendu aussi ces chiffres ne veulent pas dire grand chose, dans chaque régiment d'infanterie vous pouvez bien exclure une compagnie, car il y a toujours des manques d'effectifs, des inaptes (plus ou moins long), des jeunes en formation ou d'autres sur le point de partir. Et avec le rythme opérationnel et les rotations sentinelle, de permissions, il y a souvent même un sentiment de "vide".
  11. 1 point
    Le problème n'est pas ce qu'on pense ... mais ce que l'iran / l'iranien / le guide de la révolution ... pensent. Et eux ils pensent que c'est le bras droit de dieux a peu de chose près ... ... a priori l'immense majorité des acteurs de la région le respectait en tant que négociateur.
  12. 1 point
    Bien sûr que c'était une sale type, comme à peu près tout le monde dans son corps de métier, mais un sale type loyal, compétent et respecté de ses alliés comme de ses ennemis, ce qui n'est pas si fréquent.
  13. 1 point
    On va pas faire l'histoire de MGS sur le fil de l'Irak, histoire qui évolue au fil de la nécessité par Kojima de bouleverser des paradigmes entier de l'intrigue et la création ex-nihilo d'entité supra pour continuer a produire des opus, justifier le scénario ... Même en acceptant qu'au final, après des rebondissements et des événements que la raison hors jeux vidéo ne saurait accepter, Big Boss et Ocelot sont des gentils, Soleimani n'est pas un libérateur des peuples opprimés. C'est la main armée iranienne dans la mise en place de leur présence extraterritoriale militaire directe, par le financement et la mise en place de milices, groupes armées, réseaux ... C'est en fait l'anti version finale de Big Boss mis a part dans une vision purement khomeinienne.
  14. 1 point
    C'est pas moi ! Mais je sais que l'interface du forum rend ce genre de misattribution impossible à corriger.
  15. 1 point
    les américains viennent simplement de butté un type qui avait l'aura de Petain dans les années 1920... je ne pense pas que cela va passez crème... en tout cas j’espère que trump a dans ça manche quelques Solid Snake.... PS : j'ai trouvé quelqu'un de similaires, en faite c'est comme si une nation avait tué le général Lecointre.
  16. 1 point
    Sans mettre les gars des chiffres et des lettres dessus, il y a pourtant beaucoup de lettres en commun...
  17. 1 point
    Trump se moque de Macron à cause de voitures brûlées, la mairie de Paris lui répond https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/trump-se-moque-de-macron-a-cause-de-voitures-brulees-la-mairie-de-paris-lui-repond_2113188.html#xtor=AL-447
  18. 1 point
    Les photos de Lindsey Graham , tout sénateur républicain de Caroline du sud qu'il soit - sur Google, ne sont pas en sa faveur ... il a tout l'air du gars fielleux à souhait - un vrai roquet - il doit avoir des antécédents pour être aussi bien décoré.
  19. 1 point
    Je viens de finir le 81 et 82 eme épisode mais c'est du Games of Throne des grands heures, je ne vais pas spolier mais ce cliff hanger, je ne m'y attendais pas !!!
  20. 1 point
    Pour l'Iran, oui. Pour le Pentagone, oui. Pour Trump, pas du tout, il n'a juste pas la moindre idée de ce qu'il vient de faire et il fout tout le monde dans une belle merde car il est nécessaire de riposter mais personne ne veut cette guerre. C'est le genre de situation type Troisième Guerre Mondiale où quelqu'un vient de balancer une nuke sur une petite ville et les deux camps essaient de savoir comment répondre sans ouvrir la voie à plus de nukes tout en évitant le MAD. Ça dépend d'à quel point les US deviennent déstabilisateurs. Les avoir coincés dans un bourbier long, cher et très douloureux pourrait devenir le moindre mal du point de vue d'un nombre croissant de pays.
  21. 1 point
    Que va faire la Russie, à mon avis ils sont à l'affut de ce genre de connerie pour placer leur pion
  22. 1 point
    C'est zoli tant que ça ne met pas le feu à un ZOO
  23. 1 point
    Par rapport au marché réel leur carnet de commande est bien rempli pour 2020 et 2021. Mais par rapport a ce qu'ils avaient annoncé c'est en effet beaucoup moins. Les lancements propre à SpaceX vont surement redonner un peu de couleurs à tout ça. Je miserais sur 24 lancements cette année dont une douzaine de Starlink.
  24. 1 point
    On est pas le dos au mur.La Suisse a des avions de combat F18 jusqu'en 2030 donc on est pas dans l'urgence absolue. Refuser cet achat ne signifie pas la fin de toute défense aérienne. Je n'ai pas spécialement confiance dans la classe politico-militaire suisse qui dans bien des achats a montré ses limites : Mirage 3 S : La version d'origine était excellente mais gros surcoût par l'adjonction d'un système de combat américain qui guère apporté de plus value. F 5 Tiger : Incapable de voler de nuit ou par mauvais temps, incapable de BVR, doit repérer ses cibles visuellement et ne dispose que de Sidewinder de courte portée. F18 Hornet : premier appareil réellement BVR en Suisse mais est acheté APRES la fin de la guerre froide, pour un coût prohibitif, sans IRST et avec seulement 5000 h. de vol potentiel. C'est ce dernier achat qui m'a perdre toute illusion sur l'armée, j'ai continué mes cours de répétition sans aucune motivation ni illusion. Concernant "l'évaluation" on en a parlé il y a quelques mois : alors que le F35 est mis au pilori sur bien des plans (sur AD net) quasiment aucun de ces éléments ne s'est retrouvé dans les médias suisses...confiance ? bof Si le référendum portait sur le Rafale ce serait oui sans aucune hésitation, si la défense sol-air portait sur une cinquante à cent systèmes de courte portée canon missile (VS roquettes lourdes, bombes guidées, hdc, avions CAS) ce serait oui sans hésiter. La volonté du CF de maintenir un choix multiples avec le pire avion de combat jamais réalisé me fait supposer que des raisons politico-financières primeront largement sur les besoins opérationnels.
  25. 1 point
    Trump a gazouillé : Donc si je comprend bien il vient de décapiter l'armée Iranienne et invite donc le gouvernement iranien à négocier... pour aboutir à un accord dont il pourra à nouveau sortir parce qu'il a fait un parcours sous le par et est de mauvaise humeur?
  26. 1 point
    Dans la vidéo sur le Leclerc que j'avais posté , l'effet des "tables basses" au niveau visuel sont quasiment pas disons aussi marqué, et en mode crados ( poussière et boue) ça sera à mon avis pas mal. Bon je pense qu'il faudra toujours garder l'optique morceau de filet en vrac pour compléter à l'occase, mais ça me parle bien le concept qui va se mettre en place avec se nouveau camo modulaire.
  27. 1 point
    Pas forcément. Les Saoudiens sont en plein trip amoureux, Benji bénit l'élection de Trump tous les jours, les anti-iraniens de la planète sont aux anges. Tout va bien en fait.
  28. 1 point
    Pour quelle politique ? C’est ça le problème, personne ne semble avoir de stratégie globale pour la paix dans cette région.
  29. 1 point
    Le Pentagone a merdé aussi. Ça n'aurait pas été difficile d'affecter un F-35 à la mission et de pleurer des larmes de crocodile lors de l'incident technique forçant l'annulation de la frappe. Mouais. Le souci, c'est que vu la nature de la frappe, les Iraniens ont une grosse motivation pour cibler de l'US et pas du Saoudien, ne serait-ce que parce qu'ils savent que Trump est prêt à se battre jusqu'au dernier Saoudien, comme les autres POTUS avant lui. N'oublies pas que la seule chose que les US craignent, c'est d'être blessés eux-mêmes : leurs 'alliés', ils n'en ont rien à battre.
  30. 1 point
    si isl restent calme, ils peuvent signer des partenariats de défense stratégique avec les Russes et la Chine, sachant que ca va lui couter cher en terme de concession politique et économique. si ils tombent dans le piège de Trump ils sont cuits Et permettre ainsi l'installation des bases militaires sur le détroit sur les côtes iraniennes.
  31. 1 point
    Irak : les États-Unis appellent leurs ressortissants à quitter le pays «immédiatement» Les autorités américaines ont rapidement réagi après l'annonce par l'Iran d'une «terrible vengeance» en réponse à l'assassinat du général Soleimani. https://www.lefigaro.fr/flash-actu/les-etats-unis-appellent-leurs-ressortissants-a-quitter-l-irak-immediatement-20200103
  32. 1 point
    Je pense qu'il n'est finalement pas impossible qu'on sorte de là avec un démonstrateur national Allemand et un Français comme tu le propose. Chacun des démonstrateurs recevant les briques nationales ou les briques développées en coopération ou celles achetées sur étagères. Il y a donc "seulement" un effort de normalisation à produire. Tu sembles par contre mettre de côté les espagnols. Pourtant ce serait peut-être de meilleures partenaires que les allemands ? Les années Merkel auront été extrêmement néfaste à l'Europe. Elle a porté depuis l'affaire grecque que le "deutschland über alles". Il est temps qu'elle passe la main.
  33. 1 point
    C’est une bêtise sans nom d’avoir assassiné soleimani, il y aura forcément des représailles iraniennes et elles seront sanglantes, par ailleurs vu la popularité de ce général en iran, cela va renforcer les mollahs au niveau politique interne ( réflexe patriotique) je serai américain et travaillant au moyen orient pour une quelconque agence us, je vérifierai 2 fois ma voiture avant de monter et mettre le contact quand tu connais le savoir faire dû Hezbollah en matière de voiture piégée...
  34. 1 point
    A Marseille, il y a eu des affaires où des armes sont utilisées. Même pour une évasion !
  35. 1 point
    L'aspi qui s'occupe des archives photos a du trouver qu'il avait bonne gueule
  36. 1 point
  37. 1 point
    Je réouvre. Ca ne va pas m"empecher de remonter les 2 dernières pages et distribuer les points idoines à qui de droit. Venez pas faire les étonnés.....Ca ira d'ailleurs crescendo si le ton se maintient comme précédemment
  38. 1 point
    Oups, on dépasse un tantinet le Jaguar et sa basse-cour là... On poursuit sur notre nouveau "monstre à tout faire" ?
  39. 1 point
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Coefficient_prismatique Les formes des navires militaires rapides dépendent directement du coefficient prismatique qui souligne la distribution du volume le long de la carène. Une valeur faible de Cp signale des entrées et sorties d’eau fines. Une forte valeur de Cp indique une carène plus remplie avec potentiellement une portion parallèle sur une partie significative de la carène. Or à l’œil je trouve que cette carène chinoise bien remplie sur une bonne longueur et je me demande si cette coque est bien celle d’un PA vu un coeff Cp probablement élevé. Bon voilà à prendre çà comme une remarque . Comparatif Kuz /Ford dont on voit bien les finesses avant et arrière Cette étude donne qqes valeurs de Cp de PA page 29 https://pdfs.semanticscholar.org/7f45/106ea3f8dfa3cfb820821b0b6fd729c7174b.pdf Et dans ce tableau je ne m'explique pas le Cp du Sao Polo celui du CLEM était à 0.55
  40. 1 point
    Le problème des States n'est peut être pas le nombre d'armes en circulation mais plus sûrement la mentalité de cow-boy qui se trimballe avec sa panoplie tout en ayant le phantasme de tomber sur Ben Laden au coin de la rue ou à défaut sur un black. Les bavures policières en sont un bon exemple, pour des gens assermentés et entraînés ils vident un peu trop vite leur chargeur.
  41. 1 point
    aucun problème si on est équilibré par exemple celui qui sans raison valable se promène avec son Glock en ville a un problème. Je parle de tir sportif au stand pas d'un red nek qui phantasme de flinguer tous les citron barbus basanés ect
  42. 1 point
    Il semble que cela te pose un problème ... Ce qui apparait d'autant plus étonnant si on regarde ce reportage - ce que n'en doutons pas tu as fait - ma foi assez bien fait très pédagogique et sans véritable parti pris.
  43. 1 point
    Ca pue un peu ça comme histoire. Boeing clashes with FAA over 727 auxiliary tank explosion risk https://www.flightglobal.com/news/boeing-clashes-with-faa-over-727-auxiliary-tank-explosion-risk/135973.article Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Boeing entre en conflit avec la FAA au sujet du risque d'explosion du réservoir auxiliaire 727 Par David Kaminski-Morrow31 décembre 2019 Boeing et la FAA américaine se sont affrontés à propos d'une modification de sécurité pour les Boeing 727, le régulateur ayant rejeté trois tentatives de l'avionneur de faire retirer la proposition. La FAA s'inquiète surtout des 727 équipés de réservoirs de carburant auxiliaires montés sur le corps de Boeing. Elle fait valoir que le système d'indication de la quantité de carburant présente une source potentielle d'inflammation électrique et que, dans les 12 mois, les exploitants devraient soit modifier le système, pour éliminer le risque d'explosion, soit désactiver les réservoirs de carburant. Mais Boeing s'est opposé à cette exigence, et ce, sur trois fronts. Il insiste sur le fait que sa propre évaluation de la sécurité montre que le 727 n'a pas de condition dangereuse, que la probabilité d'une défaillance électrique latente non détectée du système d'indication est " extrêmement faible " et que la vulnérabilité du type est limitée. Boeing souligne que 272 avions ont été construits avec les réservoirs auxiliaires, mais que seulement six d'entre eux étaient exploités sous la juridiction de la FAA lorsque la modification a été proposée à l'origine. La FAA a cependant refusé de retirer la directive qui prend effet le 4 février 2020. Elle indique que Boeing n'a pas donné de détails spécifiques sur son évaluation de la sécurité, alors que la FAA estime que l'architecture, ainsi que les détails de conception des composants et des installations, présentent un risque qui nécessite une action corrective. Boeing a précédemment reconnu que les auxiliaires du 727 sont des réservoirs à haute inflammabilité, et la FAA affirme que la combinaison d'un défaut de fil dans le réservoir et d'un court-circuit à l'extérieur du réservoir pourrait entraîner une source d'inflammation. Il existe des similitudes entre l'architecture du système d'indication de la quantité de carburant du 727 et celle de la variante du 747 en cause dans la perte mortelle du vol 800 de TWA, à la suite d'une explosion de carburant, en juillet 1996. Boeing affirme que l'exposition de la flotte continue de diminuer en raison du vieillissement et des mises à la retraite, et que les propositions de la FAA entraîneront des coûts inutiles et ne feront pas progresser la sécurité aérienne. La FAA réplique qu'elle est obligée d'informer sur les aéronefs touchés par des problèmes de sécurité, quel que soit le lieu où ils sont exploités, ajoutant que sa détermination de la condition dangereuse n'a pas été "motivée" par une évaluation des risques de la flotte. Elle accuse également Boeing de se contredire quant à la probabilité d'une condition de défaillance électrique latente non détectée dans le système d'indication, après que l'avion ait présenté des rapports spéciaux en vertu de la réglementation fédérale de l'aviation, indiquant qu'une condition de défaillance latente dans le réservoir ne pouvait pas être considérée comme extrêmement éloignée. Boeing a demandé une prolongation de l'intervalle de conformité de 12 mois, mais la FAA a refusé, déclarant que cette période était " adéquate " - bien qu'elle examinera les demandes de prolongation si des données suffisantes sont présentées pour justifier une telle mesure. La FAA a également rejeté une demande de Boeing visant à réviser l'estimation des coûts.
  44. 1 point
    Des manifestants attaquent l'ambassade américaine à Bagdad Les manifestants se sont rassemblés mardi pour protester contre des raids américains meurtriers, visant un groupe armé irakien pro-iranien. https://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-manifestants-attaquent-l-ambassade-americaine-a-bagdad-20191231
  45. 1 point
    Le F-35 B, le seul avion qui décolle la queue basse. Bien anglais çà. (je sais, c'est laid et petit))
  46. 1 point
    <HS ON> A mon avis c'est plus complexe et surtout le numérique génère de plus en plus de rejet. La garagiste n'a pas vu son métier révolutionné par l'apparition des tablettes. Il doit toujours diagnostiquer puis réparer. Par contre la recherche de panne est plus rapide donc moins de charge de travail et donc moins de temps humain à investir pour cette recherche, il a aussi à stocker moins de pièces détachées d'où un gain de place et une amélioration de l'environnement de travail. A l'inverse l'électronique à rajouter de la complexité au véhicule. A tel point que le métier de garagiste est maintenant très concentré. J'ai dans mon métier à faire à de moins en moins de clients transporteur poids lourd qui font eux-même l'entretien de leurs véhicules tellement ils sont devenus complexes. Pourtant on est à point ou on remonte à distance toute les données techniques des véhicules en temps réel si les fabricants acceptent de les mettre à disposition. Le résultat de ce dernier point est une concentration des fabricants de télématiques dont les données vont directement enrichir les bases des fabricants sans passer par le garage. Au final mes clients ne veulent plus aller au garage ni entendre parler de télématique qui envoie trop de données intéressantes mais inexploitables sans ressources humaines supplémentaires supplémentaires. Ils passent donc par des loueurs de poids lourds qui se charge (ou pas) de l'entretien. Il y a donc bien modification des pratiques avec le numérique mais en même temps un vrai rejet apparait. <HS OFF>
  47. 1 point
    C'est effectivement le cas. Ces capacités propres au F-35 ne sont pas inutiles, même pour un pays comme la Belgique qui fait bcp d'OPEX et bosse dans le cadre de l'OTAN. Mais ce n'est plus un "avantage qualitatif" pour la Suisse. Concrètement, quel intérêt aurait une patrouille de F-35 agissant comme "mini-AWACS" quand cette même patrouille est la seule en mesure d'intervenir? C'est un peu caricatural mais c'est l'idée.
  48. 1 point
    pour les travailleurs détachés c'est loin d'être une souris. Pour le glyphosate, ils ont juste eu raison face à une horde d'hysteriques ignorants (je ne vais pas me lancer dans une analyse mais bon. .. il ya un mec qui fait son gras là dessus). Et pour Nordstream2, justement il semblerait que l'on ai pas laché les allemands.
  49. 1 point
    Pour Bechar, je t'ai trouvé une moto volante, Hoversurf. Et chez UBER, Uber présente son premier prototype de drone taxi https://www.europe1.fr/technologies/ces-2019-uber-presente-son-premier-prototype-de-drone-taxi-3834368
  50. 0 points
    Ce n'est que du football, mais c'est intéressant de voir que la réunification aura même eu un impact sur le football.