Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 2 minutes, John92 a dit :

Pas tout à fait d'accord. Petite précision:

Longue portée: si ils ont des FOX I mais c'est pas du tir et oublie

en revanche pas de FOX III, c'est bien leur problème

J'ai pas mes sources sous la main. Ils embarquent quoi à part des R-27 et des R-73 ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Ciders a dit :

Ca c'est intéressant car c'est très exactement le contraire des RETEX des forces aériennes soviétiques post-DGM. Les Soviétiques avaient compris que la méthode allemande de frappes multiples mais avec une poignée d'appareils sur un grand nombre de cibles n'était pas efficace, notamment contre les installations ferroviaires et les villes. Il fallait frapper plus fort mais moins de cibles et plus souvent.

Il y a donc un manque de coordination et/ou une volonté de frapper partout et/ou une tendance à disperser ses efforts selon les exigences du décideur ou les urgences réelles ou supposées au sol.

Je mettrais en 1er le manque de coordination qui a été relevé plusieurs fois

aussi bien au niveau des groupes aériens offensifs (capacité à lancer plusieurs opérations avec plusieurs appareils en même temps)

que de la division du travail (défaut de coordination relevé au moins pendant quelques épisodes entre les appareils de couverture aérienne et les appareils d'attaque)

que l'intégration avec le réseau SAM (avec parfois des blue on blue limites ou effectifs)

qu'avec les hélicoptères (pourtant ils ont des appareils de GE en voilure rotative exprès pour accompagner les appareils CAS et idem pour des appareils de reco/désignation de cible)

qu'avec les troupes au sol

 

Bref les chaines d'intégration des ordres, des décisions opérationnelles et de la com en temps réel sont certainement à revoir

il y a 43 minutes, MoX a dit :

Ça rappelle surtout que dans le monde des armes, contraindre est déjà un résultat

Au final, cela reste l'image déjà connue - faible effet au sol sur le déroulement des combats. Par contre, cela souligne un résultat autrement peu visible : les CAP russes seraient efficaces et dissuasives sur les actions aériennes ukrainiennes.

Tu rappelles la base d'un réseau de DCA (SAM)

la destruction d'un appareil adversaire n'est que la cerise sur le gateau

Tant que tu arrives a provoquer des missions kills, c'est que ta DA fonctionne

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Akhilleus a dit :

Bref les chaines d'intégration des ordres, des décisions opérationnelles et de la com en temps réel sont certainement à revoir

Il y a un exemple très parlant dans l'article. Les Awacs russes A-50 ne communiquent pas directement avec les chasseurs en l'air ou les batteries de S-400 au sol. Ils envoient les infos à un QG des forces terrestres (district militaire ou armée combinée) qui va traiter les données et ensuite envoyer ses ordres aux unités, si nécessaire par le truchement d'un Il-20. 

Cela ralentit donc grandement la prise de décision ainsi que le volume de données qui sont transmises. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

plus récemment, d'intercepteurs Mig-31BM continuent d'abattre un nombre important d'avions d'attaque au sol ukrainiens près des lignes de front à des distances qui les rendent pratiquement insensibles aux tirs de riposte.

Comment ça important ? Ils en avaient pas énormément et ils en ont toujours. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

Juste une petite remarque sur le problème des PGMs

A priori les russes ont largement utilisés des PGMs aéroportées (Kh-29  Kh-59, Kh-31P et Kh-58, cf post de @Picdelamirand-oil)

Ce sont les appareils de pur CAS qui semblent en manquer (les SU25, les SU34 étant plus des appareils utilisés pour l'interdiction même si occasionnellement ils ont pu faire de l'appui au sol avec des bombes freinées ou à chute libre)

Ce sont effectivement ceux (avec les hélicoptères) qui subissent aussi le plus de pertes ... parceque ils font du CAS très rapprochés sur des zones d'engagement très contestées

Est ce vraiment lié au manque de PGMs. Une roquette S5 ou S8 c'est 4 à 4.5 km en vol plan (plus en vol arcqué probablement). Ca met effectivement les appareils en portée limite de Manpads. Mais c'est pour un usage anti personnel/anti matériel léger. Maintenant regardons ce que nous pourrions faire à la place

A-10 ? portée efficace du GAU-8 : 600 m

Roquettes Zuni de 127 mm ou Hydra de 80 mm : 8 km max pour  les Zuni, moins pour les Hydra (un peu hors de portée Manpads)

GBU Paveway : dans les 10-12 km (avec nécessité d'illumination laser et largage plutot moyenne haute altitude)

AASM : 40 à 50 km (si largage haute altitude)

Bref pour faire de l'appui feu rapproché de zone et à basse altitude, on ne serait pas beaucoup mieux loti. Nous n'avons de toute façon pas les avions pour (à part les A10 US) et tout appui CAS devrait se faire à plutot moyenne/haute altitude soit dans l'enveloppe d'engagement que les 2 camps essaient d'éviter vue les couvertures SAM moyens et lourds trainants de part et d'autre

De plus, on a plus rien pour des frappes au plus près autre que nos bombes guidées (plus de roquettes SNEB). Alors (pour les pilotes) qu'est cequ'on pourrait faire dans l'environnement ukrainien (je parles pas de barbus en sandalettes dont l'AA se résume à une bête ZPU) ? En particulier pour traiter des concentrations de forces qu'une simple bombe de 250 kg n'arrêterait pas ?

Ca me rappelle les Israeliens lors des premières phases du Kippour qui devaient faire de l'appui au plus près des troupes au sol et se sont fait démonter un nombre d'appareils conséquents par les ZSU en BA et SA6 dès qu'ils remontaient en altitude

Dans l'ensemble, je te rejoins. L'OTAN n'a pas d'avion pour faire du CAS.

Néanmoins, on peut noter que les A-10 ont été utilisé avec pas mal de succès avec les missiles Maverick en Irak et en Astan sur autre chose que du char. La portée (entre 10 et 20 km) leurs permettaient d'être hors de portée de la DCA type Stinger/Igla/ ZSU-23etc.

De la même manière les Apaches ont également utilisé leurs missiles Hellfire, à la portée maximum. Avec les versions AGM-114 M/N/R, l'Apache est armé pour faire du léger (Baraquement/véhicule léger/infanterie). 

Note bien que des avions et hélicos ont quand même étaient perdu mais ils ont pu rendre coup pour coup.

Je ne sais pas ce qu'à la Russie d'équivalent mais j'aurais pensé que les KA-52 et Mi-28 auraient utilisé ce type d'engin pour faire du CAS...

Je ne suis pas spécialiste mais on peut noter qu'en général, lors de combat de haute intensité, dans leur doctrine de combat aérienne, les US font voler l'ensemble de leurs moyens aériens pour, j'imagine, pouvoir traiter l'ensemble des cibles qui se mettrait en travers de leur routes. Mais pour ça, il faut des moyens de coordinations qui semblent manquer aux Russes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Intéressantes tous ces messages

 

 

Plus terre à terre il semble bien que les Russes reculent dans la région de Kherson.


Snihurivka qui était considérées comme ville clé et faisait l'objet d'intenses combats est maintenant visiblement dans les mains ukrainiennes.

Comme d'autres l'ont dit les russes ont fait sauter beaucoup de ponts. On les annonce partis de pas mal d'endroits.
Tout ça semble sérieux, les premiers messages à ce sujet datent d'hier et au fil des heures les infos semblent plus se renforcer que se dégonfler

A voir où ils vont s'arrêter.

Edited by Poivre62
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Témoignages d'artilleurs Ukr, recueillis par un journaliste du Bild. Surprenant la déclaration concernant la préférence du M777 au SPG. Concernant le changement "quatre fois" de M777, difficile de savoir s'il s'agit du tube, d'une rotation de l'arme pour être retubée, ou assignée au tir de munitions guidées dès lors qu'elle devient moins précise.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, Clemor a dit :

Dans l'ensemble, je te rejoins. L'OTAN n'a pas d'avion pour faire du CAS.

Néanmoins, on peut noter que les A-10 ont été utilisé avec pas mal de succès avec les missiles Maverick en Irak et en Astan sur autre chose que du char. La portée (entre 10 et 20 km) leurs permettaient d'être hors de portée de la DCA type Stinger/Igla/ ZSU-23etc.

De la même manière les Apaches ont également utilisé leurs missiles Hellfire, à la portée maximum. Avec les versions AGM-114 M/N/R, l'Apache est armé pour faire du léger (Baraquement/véhicule léger/infanterie). 

Note bien que des avions et hélicos ont quand même étaient perdu mais ils ont pu rendre coup pour coup.

Je ne sais pas ce qu'à la Russie d'équivalent mais j'aurais pensé que les KA-52 et Mi-28 auraient utilisé ce type d'engin pour faire du CAS...

Je ne suis pas spécialiste mais on peut noter qu'en général, lors de combat de haute intensité, dans leur doctrine de combat aérienne, les US font voler l'ensemble de leurs moyens aériens pour, j'imagine, pouvoir traiter l'ensemble des cibles qui se mettrait en travers de leur routes. Mais pour ça, il faut des moyens de coordinations qui semblent manquer aux Russes.

C'est le cas

Les SU25 n'étant plus produits (et le successeur faisant l'arlésienne, un moment ils parlaient d'un appareil sur cellule de SU34 renforcée monopilote), le CAS est aussi fait (et de plus en plus) par voilure tournante ... qui bien sûr finissent par se montrer vulnérables dans un environnement SHORAD/AAA riche

Et le problème est toujours le même en fait (démonstration de l'effet multicouche)

Tu montes au delà de 5000 pieds et tu t'expose aux SAM régimentaires (SA8) ou de théatre (SA10/SA11)

Tu voles bas, tu t'exposes aux Manpads et AAA. Les hélicos ont l'avantage de pouvoir profiter des replis de terrain mais par contre ils dégagent moins vite qu'un avion d'une zone chaude et semblent limite plus fragile que des appareils dédiés type A10 et SU25

Pour la deuxième partie en gras, en général dans les premiers temps ce sont surtout des vols SEAD/DEAD (avec CAP de protection aérienne) qui sont effectués. Les appareils d'appui feu sont engagés après. Et même aux US, le serpent de mer c'est de dire qu'un appareil comme le A-10 verrait sa durée de survie drastiquement diminuée dans un environnement HI riche en SAM de tout niveau

Parceque le SEAD/DEAD c'est bien sur les SAM a guidage radar mais quand les missiles ont des canaux IR ou TV/optique en plus ca devient très vite la plaie

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

J'ajoute que les USA n'ont jamais rencontré une vraie opposition avec une défense AA de haut niveau depuis ..... toujours ?

ok, ils ont leurs appareils furtifs, mais il semblerait qu'en Irak / Syrie, dans un environnement avec beaucoup de rayonnement ils aient eu de mauvaises surprises côté furtivité

Donc comment ça se passerait pour eux dans des conditions analogues, personne ne peut le dire

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, jean-françois a dit :

J'ajoute que les USA n'ont jamais rencontré une vraie opposition avec une défence AA de haut niveau depuis ..... toujours ?

ok, ils ont leurs appareils furtifs, mais il semblerait qu'en Irak / Syrie, dans un envrionnement avec beaucoup de rayonnement ils aient eu de mauvaises surprises côté furtivité

Donc comment ça se passerait pour eux dans des conditions analogues, personne ne peut le dire

Depuis le Vietnam, et ils avaient souffert, environ 800 avions abattus par la dca il me semble , il y a aussi les hélicos mais je n'ai plus le chiffres

Edited by vincenzo
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, jean-françois a dit :

J'ajoute que les USA n'ont jamais rencontré une vraie opposition avec une défence AA de haut niveau depuis ..... toujours ?

ok, ils ont leurs appareils furtifs, mais il semblerait qu'en Irak / Syrie, dans un envrionnement avec beaucoup de rayonnement ils aient eu de mauvaises surprises côté furtivité

Donc comment ça se passerait pour eux dans des conditions analogues, personne ne peut le dire

Irak et Libye sur le papier, c'était du très lourd. Ça n'a pas tenu.

---

Retrait organisé, ils ont sûrement eu le temps de retirer le gros de leurs troupes. Par contre, il y a un chef de l'administration d'occupation à Kherson qui a été tué dans un "accident de voiture" si j'ai bien compris ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Banzinou a dit :

Ce qui devait arriver arriva

 

Plus de précisions, comme d'habitude, à la source

MOSCOU, 9 novembre - RIA Novosti. Le ministre de la défense Sergei Shoigu a accepté la proposition de Sergey Surovikin, commandant du Groupe uni des forces russes, d'organiser des défenses dans la région de Kherson, le long de la rive gauche du fleuve Dniepr.

"Après une évaluation complète de la situation actuelle, il est proposé de prendre la défense de la rive gauche du Dniepr. Je comprends que c'est une décision très difficile. En même temps, et c'est le plus important, nous sauverons la vie de nos troupes et l'efficacité globale du combat du groupement de troupes, qu'il est vain de maintenir sur la rive droite dans une zone limitée. En outre, nous libérerons certaines forces et certains moyens, qui seront utilisés pour des opérations actives, y compris des actions offensives, dans d'autres directions de la zone d'opération.

Il a précisé que "la manœuvre des troupes sera effectuée dans un avenir proche, les formations et les unités occuperont les lignes défensives et les positions préparées en matière de génie sur la rive gauche du fleuve Dniepr.

La retraite est réputée être une opération délicate à planifier, et difficile à réaliser efficacement.

Surtout une retraite sous le feu. Car je ne pense pas que les Ukrainiens resteront inactifs...

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, olivier lsb a dit :

Témoignages d'artilleurs Ukr, recueillis par un journaliste du Bild. Surprenant la déclaration concernant la préférence du M777 au SPG. Concernant le changement "quatre fois" de M777, difficile de savoir s'il s'agit du tube, d'une rotation de l'arme pour être retubée, ou assignée au tir de munitions guidées dès lors qu'elle devient moins précise.

Ce sont des 155 légers, un peu dans la philosophie des 105, faciles à bouger et planquer... En contre partie, ils ne sont probablement pas aussi costauds que des 155 lourds. La préférence  peut se comprendre. Théoriquement on change que le canon, qui doit être réusiné ou quelque chose dans le genre... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Alexis a dit :

Surtout une retraite sous le feu. Car je ne pense pas que les Ukrainiens resteront inactifs...

Justement. Quel intérêt de l'annoncer officiellement?

Ca fait un peu; "préparer vous, on va bientôt commencer à bouger!"

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...