Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le Brésil, le géant de l'Amérique du Sud


Recommended Posts

Il y a 11 heures, collectionneur a dit :

Quel est la position de Lula au niveau de la politique internationale ? L'administration de Bolsonaro avez refusé de vendre des obus de 35 mm pour l'artillerie antiaérienne ukrainienne.

"En nitrate d’ammonium – engrais azoté majoritairement utilisé pour les cultures végétales –, la Russie représente 40 % des exports mondiaux, destinés principalement à l’Amérique latine. Le Brésil est son premier client, achetant près de 60 % des volumes russes. Se pose donc la question des conséquences du conflit sur l’approvisionnement du pays « grenier du monde » qui produit soja et maïs à grands volumes.

En potasse – utilisé notamment dans la culture de la canne à sucre et de la betterave sucrière –, la Russie réalise 20 % du commerce mondial, au même titre que la Biélorussie. Ces deux pays pèsent pour 40 % du commerce international. « Le Brésil est de loin le premier acheteur, explique Marc Zribi qui prévient déjà, s’il y a rupture de l’approvisionnement, le Canada, l’Allemagne, Israël ou la Jordanie ne pourront pas compenser. »"

L’agriculture, d’ores et déjà impactée par la guerre en Ukraine

https://www.jamag.fr/actualites/lagriculture-dores-et-deja-impactee-par-la-guerre-en-ukraine

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Benoitleg a dit :

"En nitrate d’ammonium – engrais azoté majoritairement utilisé pour les cultures végétales –, la Russie représente 40 % des exports mondiaux, destinés principalement à l’Amérique latine. Le Brésil est son premier client, achetant près de 60 % des volumes russes. Se pose donc la question des conséquences du conflit sur l’approvisionnement du pays « grenier du monde » qui produit soja et maïs à grands volumes.

En potasse – utilisé notamment dans la culture de la canne à sucre et de la betterave sucrière –, la Russie réalise 20 % du commerce mondial, au même titre que la Biélorussie. Ces deux pays pèsent pour 40 % du commerce international. « Le Brésil est de loin le premier acheteur, explique Marc Zribi qui prévient déjà, s’il y a rupture de l’approvisionnement, le Canada, l’Allemagne, Israël ou la Jordanie ne pourront pas compenser. »"

L’agriculture, d’ores et déjà impactée par la guerre en Ukraine

https://www.jamag.fr/actualites/lagriculture-dores-et-deja-impactee-par-la-guerre-en-ukraine

 

Déjà en mars le Brésil a dit qu'il continuerai a acheter les engrais russes et n'a jamais cessé d'en acheter...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Même Bolsonaro, qui est pro US à fond , a refusé de couper tout lien avec la Russie, alors imaginer que Lula qui, sans être anti US ( même si une forte partie de son parti l'est ) va suivre les USA est une grosse erreur.

il est pour une 3e voie et ne se laissera pas embarqué par les USA, que se soit contre la Russie comme contre la Chine

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le bordel commence.

Les partisans de Bolsonaro refusent le résultat et, dans le sud du pays, les camionneurs bloquent la circulation ( ils appellent les militaires à faire un  coup d'état pour chasser Lula.

En réponse, les membres du mouvements des sans terre déclarent vouloir disperser les barrages. Risques de dérapages au maximum, même si pour le moment c'est la police qui s'en charge

Aussi, les accusations contre la police commencent à apparaitre. Entre la police accusée d'avoir essayer d'intimider les votants dans els état du nord pro-Lula, c'est le chef de la police fédérale qui est sous le coup d'accusation d'action pendant l'élection.

Pas simple

  • Thanks 1
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Ça se simplifie

Citation

Présidentielle au Brésil : Jair Bolsonaro prend la parole pour la première fois depuis sa défaite et s’engage à « respecter la Constitution »

Le président d’extrême droite ne s’était pas exprimé depuis la victoire serrée de Lula, dimanche.

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/11/01/bresil-bolsonaro-toujours-silencieux-apres-sa-defaite-250-routes-et-un-aeroport-bloques-par-des-partisans_6148109_3210.html

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Hum...

Bolsonaro a la reconnaissance difficile, tout de même : Trump aussi s'était "engagé à respecter la Constitution" et ça ne l'a pas empêché d'organiser une émeute visant au coup d'état.

D'après ce papier de RFI, pas de concession formelle ce soir. Mais, hors Bolsonaro les responsables politiques jouent le jeu, manifestement. Les deux mois qui viennent vont être longs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Les deux mois qui viennent vont être longs.

C’est trop long tous ces pays devraient s’inspirer de la France, une passation doit être rapide.

Les US c’est carrément du n’importe quoi.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, MIC_A a dit :

De quel coté "penchent" l'armée et la police dans ce pays ?

Bolsonaro a nommé des militaires à plein de postes clés, mais a l'époque Lula était très apprécié de l'armée

Difficile à dire pour moi 

Edited by clem200
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Julien a dit :

C’est trop long tous ces pays devraient s’inspirer de la France, une passation doit être rapide.

Les US c’est carrément du n’importe quoi.

Même origine, au moins en partie : prise en compte de la taille du pays, des temps de trajet pour se rendre à la capitale et, pour les USA au moins dont une grosse portion de la haute fonction publique est renouvellée à chaque élection présidentielle, besoin de préparation et de transmission des dossiers.

J'ignore, sur ce dernier point, si c'est pareil au Brésil.

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Petite info qui n'a rien à voir. Il a neigé cette nuit pour la première fois en novembre. 

Les neiges sont banales dans quelques régions du Rio Grande do Sul et Santa Catarina, mais en novembre c'est du jamais vu.

  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Manif pro-Bolsonaro avec des gens qui réclament l'intervention de l'armée pour que Lula ne prenne pas le pouvoir.

"Respect" de la constitution =/= concession de défaite électorale.

Trois jours après l'élection présidentielle au Brésil, les partisans de Jair Bolsonaro refusent de reconnaître la défaite de leur candidat. Ce mercredi 2 novembre, ils ont manifesté dans les grandes villes du pays pour dénoncer une fraude électorale. 

Des milliers de personnes en jaune et vert ont réclamé une intervention de l’armée pour que Jair Bolsonaro reste au pouvoir.

[...]

Au Brésil, tout le monde a interprété le silence puis le court discours de Jair Bolsonaro comme une stratégie bien étudiée. Pour ses soutiens, il ne reconnaît pas le résultat des élections et réunit discrètement les preuves d’une fraude électorale.

Si le président a critiqué les blocages des routes, il a dit que les manifestations pacifiques étaient les bienvenues et c’est ce que ses soutiens ont organisé ce mercredi. En tout cas, les manifestants assuraient que ce n’était que le début d’un grand mouvement de contestation.

Bolsonaro n'est pas un admirateur de l'Amérique : c'est un émule de Trump.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 31/10/2022 à 23:52, Benoitleg a dit :
Le 31/10/2022 à 12:25, collectionneur a dit :

Quel est la position de Lula au niveau de la politique internationale ? L'administration de Bolsonaro avez refusé de vendre des obus de 35 mm pour l'artillerie antiaérienne ukrainienne.

"En nitrate d’ammonium – engrais azoté majoritairement utilisé pour les cultures végétales –, la Russie représente 40 % des exports mondiaux, destinés principalement à l’Amérique latine. Le Brésil est son premier client, achetant près de 60 % des volumes russes. Se pose donc la question des conséquences du conflit sur l’approvisionnement du pays « grenier du monde » qui produit soja et maïs à grands volumes.

En potasse – utilisé notamment dans la culture de la canne à sucre et de la betterave sucrière –, la Russie réalise 20 % du commerce mondial, au même titre que la Biélorussie. Ces deux pays pèsent pour 40 % du commerce international. « Le Brésil est de loin le premier acheteur, explique Marc Zribi qui prévient déjà, s’il y a rupture de l’approvisionnement, le Canada, l’Allemagne, Israël ou la Jordanie ne pourront pas compenser. »"

L’agriculture, d’ores et déjà impactée par la guerre en Ukraine

https://www.jamag.fr/actualites/lagriculture-dores-et-deja-impactee-par-la-guerre-en-ukraine

https://www.swissinfo.ch/eng/lula-s-ukraine-comments-are--russian-attempts-to-distort-truth---ukrainian-official-says/47571256 (5 mai 2022)

Lula, le favori de la gauche dans les sondages en vue des élections d'octobre au Brésil, a déclaré dans une interview au magazine Time publiée mercredi que la Russie n'aurait jamais dû envahir l'Ukraine. Mais il a ajouté que le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy est autant à blâmer pour la guerre que le dirigeant russe Vladimir Poutine.

Lula, qui faisait la couverture de l'hebdomadaire, a également déclaré que le président américain Joe Biden aurait pu faire davantage pour prévenir le conflit et a accusé ce dernier de l'avoir "incité".

  • Confused 3
Link to comment
Share on other sites

Élections, les machines à voter sont défaillantes dixit le parti de Bolsonaro qui demande l'annulation des votes :

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/11/22/au-bresil-le-parti-de-bolsonaro-demande-l-annulation-d-une-part-des-voix-de-lula_6151142_3210.html

Mais il se tire une balle dans le pied car :

Mais une annulation d’une partie des voix obtenues le 2 octobre aurait également un impact sur les législatives, qui ont eu lieu le même jour, avec les mêmes urnes. Or celles-ci ont donné au PL une belle victoire. Il est devenu le premier parti au Congrès avec quatre-vingt-dix-neuf députés et quatorze sénateurs. Remettre en cause le premier tour du scrutin reviendrait donc à mettre en péril l’élection de nombreux parlementaires du PL.

Link to comment
Share on other sites

Le 23/11/2022 à 09:16, collectionneur a dit :

Élections, les machines à voter sont défaillantes dixit le parti de Bolsonaro qui demande l'annulation des votes :

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/11/22/au-bresil-le-parti-de-bolsonaro-demande-l-annulation-d-une-part-des-voix-de-lula_6151142_3210.html

Mais il se tire une balle dans le pied car :

Mais une annulation d’une partie des voix obtenues le 2 octobre aurait également un impact sur les législatives, qui ont eu lieu le même jour, avec les mêmes urnes. Or celles-ci ont donné au PL une belle victoire. Il est devenu le premier parti au Congrès avec quatre-vingt-dix-neuf députés et quatorze sénateurs. Remettre en cause le premier tour du scrutin reviendrait donc à mettre en péril l’élection de nombreux parlementaires du PL.

L'affaire vient d'être jugée : "Le président du Tribunal supérieur électoral (TSE), Alexandre de Moraes, a estimé que la plainte déposée mardi par le Parti libéral (PL) était de « mauvaise foi »" et le tribunal a infligé au parti de Bolsonaro "une amende d'environ 4,2 millions de dollars" pour plainte sans fondement nuisant gravement à la démocratie.

Quand le Brésil donne des leçons de Justice aux autres démocraties, USA en tête...

Edited by Boule75
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

@Wallaby

il y a 54 minutes, Wallaby a dit :

Légère digression : on trouve un concept de "brésilianisation" sous la plume du journaliste américain Michael Lind (1995) http://www.air-defense.net/forum/topic/11243-usa/page/585/#comment-1248026

Pour reprendre le fil de la digression

Là ça parle plus de structure spatiale tandis que je faisais référence à des comportements en fait. 5 ans suffisent à faire un cycle immersif, en tout cas de passer à travers la lune de miel, puis l'atterrissage vers la réalité et finalement, j'en étais arrivé à penser que les déboires que subissent les brésiliens ne sont pour l'essentiel pas le fait de l'étranger et qu'ils en étaient significativement responsables et même coupables.

Pour la faire courte, le manque de confiance au Brésil est patent et rien ne va de soi parce que règnent l'arnaque et la rapine. Cela engendre un désengagement parce que personne ni rien n'est fiable, loyable et probe. Rien ne se bâtit ni ne se fait qui nécessite un peu de coordination et de persistance et les rapports de force ainsi que la faveur auprès des détenteurs de la rente est importante pour s'en sortir.

Quand aux élites locales, leur morgue et manque de considération vis-à-vis du peuple m'avait surpris et sont d'un degré nettement supérieur aux saillies fameuse de Griveaux sur la France qui roule au diesel et fume des clopes.

Je me définissait la voie de "brésilianisation" comme le fait que l'esprit de corps et de confiance basique entre Français s'étiolait et que par conséquent la violence augmentait (plutôt que de demander, négocier en bonne intelligence, il faut s'emparer parce que l'autre est un autre à qui on ne peut faire confiance).

Et je pense que ce processus sera achevé quand je douterai des prix de mon supermarché.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Derniers messages relatifs à LULA au Brésil 

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/11/17/au-bresil-lula-multiplie-fausses-notes-et-polemiques-avant-sa-prise-de-fonction-en-janvier_6150333_3210.html   

Au Brésil, Lula multiplie fausses notes et polémiques avant sa prise de fonction en janvier   Le président élu de gauche se retrouve confronté à une transition plus difficile que prévu.   Publié le 17 novembre 2022 à 16h00

PATIENCE : "Luiz Inácio Lula da Silva  ... plus souvent appelé « Lula », né le 27 octobre 1945 à Caetés (Brésil), est un homme d'État brésilien, président de la république fédérative du Brésil du 1er janvier 2003 au 1er janvier 2011. Il devrait l’être à nouveau à partir du 1er janvier 2023."  ... Lula de se présenter à l’élection présidentielle de 2022, avec son ancien adversaire de droite Geraldo Alckmin comme colistier à la vice-présidence. Il l’emporte au terme du scrutin présidentiel le plus serré de l’histoire du Brésil, obtenant 50,9 % face au président sortant, Jair Bolsonaro. Cependant, sa coalition de gauche est très minoritaire au Congrès national. 

L'investiture de Lula en tant que 39e président de la république fédérative du Brésil devrait avoir lieu le 1er janvier 2023.    Il devra composer avec un Congrès national toujours morcelé mais davantage marqué à droite que lors des précédentes législatures. Le Parti libéral (PL) de Jair Bolsonaro s'est en effet imposé comme la première force politique lors des élections parlementaires, qui ont vu le « centrão » renforcer sa domination et la coalition Brésil de l'espoir, menée par le Parti des travailleurs (PT) de Lula, arriver en deuxième position avec 16 % des sièges

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...