Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 11/16/2015 in all areas

  1. 9 points
    en meme temps, la proposition de Sarko me ferait rire si c'etait un débutant... mettre un bracelet electronique à chaque titulaire d'une fiche S... Il a du lire les notes et surtout ne pas reflechir : d'une part, les mecs ne savent pas forcement qu'ils font l'objet d'une fiche S... là, il sauront... d'autre part, les taulards avec le bracelet electronique arrivent à l'enlever et aller se balader... Il s'imagine, en toute naiveté, que les barbus vont aller comploter avec leur traqueur branché ??? il rigole ? c'est un amateur ? Non, il veut revenir président de la République ; il raconte n'importe quoi (je sais, c'est bientot Noel, mais, là, il est pathétique). Il veut nous faire croire que lui va mettre en oeuvre des solutions qu'il n'a pas mis quand il était aux manettes (sauf la réduction des flics et des gendarmes, mais, ça, c'etait avant, on est prié d'oublier).
  2. 8 points
    Oui, et davantage encore le fait que la France va demander une résolution au Conseil de Sécurité pour détruire Daesh. Qu'il ne s'agit plus de "contenir". - Ça veut dire que Hollande était sérieux en parlant de guerre. Il veut une opération au sol pour conquérir le territoire de l'E.I. et l'éradiquer. Et comme l'armée française n'est pas assez grande pour la monter toute seule, sans compter naturellement que la France est loin d'être le seul pays visé - la bonne institution pour la commanditer est bien le CS - A mon sens, le CS approuvera. Les Etats-Unis, quels que soient les doutes d'Obama, seront-ils en position de dire "Non" ? La Russie : elle sautera sur l'occasion, Poutine ne rêve que de ça pour asseoir une grande réconciliation avec l'Europe. La Chine, difficile qu'elle aille contre, pourquoi au juste, quand des Ouïghours rebelles contre Pékin rejoignent l'E.I. Quant à la deuxième voix des Etats-Unis au CS, non seulement elle n'a jamais voté contre la volonté de Washington, mais Londres se sent lui aussi menacé et solidaire - Nous devrions donc assister à ce qui sera sauf erreur de ma part la première guerre onusienne de destruction d'une entité para-étatique. Parmi les guerres sanctionnées par l'ONU, nous avons eu la guerre de Corée en 1950 destinée à défendre un Etat existant, la première guerre du Golfe itou pour le Koweït, la guerre de Libye censée imposer une zone d'interdiction de survol... mais voici la première guerre onusienne de destruction d'un pseudo-Etat non reconnu ! J'ai soit dit en passant de gros doutes que cette option soit sage. Mais on aura l'occasion d'en discuter. Autres remarques : - Cette guerre ne sera pas dirigée par l'OTAN ni par les Etats-Unis. La présence de la Russie l'empêchera. Et que l'OTAN soit hors de l'image est bon pour nous Français. Hollande soit dit en passant veut faire jouer la clause de défense de l'Union européenne. C'est-à-dire qu'il ne se place pas en position de demandeur vis-à-vis des Etats-Unis la superpuissance, mais en position de celui qui a le droit de réclamer un soutien concret à des Etats de puissance équivalente... - Du point de vue intérieur - je suis désolé mais la politique ne cesse jamais - cette guerre est probablement l'ultime chance pour François Hollande d'être réélu. Elle le place dans la position du commandant d'armée, d'un président qui fait face à ses responsabilités, aussi du dirigeant d'une France qui parle à Amérique et Russie, qui se fait l'agent de leur rassemblement pour une cause commune. Bref une France qui sans l'ombre d'un doute tient son rang. De plus, et désolé si cette remarque est ressentie comme provocatrice, je ne cherche pas à l'être mais simplement à dire les choses telles que je les vois : les autres partis politiques auront du mal à proposer davantage en matière de sécurité. Plus précisément encore : le Front National va devoir être créatif s'il veut se différencier du PR qui lui a tout pris ! Déchéance des bi-nationaux, redéfinition de la légitime défense pour les policiers, perquisitions de masse pour désarmement des criminels, lutte contre les migrations de masse... tout y est ou quasi. Marine Le Pen disait hier en sortant de l'Elysée que Hollande lui avait dit que certaines de ses propositions seraient appliquées. De fait ! Autant dire qu'il ne restera guère d'espace politique au FN sur le sujet, et pas davantage plus important à LR. - Du point de vue européen... c'est la soupe à la grimace pour Bruxelles et surtout pour Berlin ! Il n'y a pas de demande de souplesse sur le pacte de stabilité budgétaire. Il y a une affirmation que le "pacte de sécurité" (aucun traité de ce nom n'existe...) l'emporte sur le pacte de stabilité. Manière tout juste élégante de renvoyer Bruxelles dans le bac à sable. Naturellement le fait que Paris mette en jeu le Conseil de Sécurité plutôt que l'OTAN, le fait qu'il demande l'assistance militaire de l'UE - ah il est un peu plus difficile de se cacher derrière les Américains, n'est-ce pas... la question est plus directe - voilà qui contribue encore à rehausser le statut de Paris aux dépens de celui de Berlin. Enfin - faut-il croire que Hollande l'indécis s'est senti à la longue humilié par les remontrances tout juste polies de Berlin ? Y a t il comme un petit parfum de revanche ? - le PR a porté l'estocade en mettant Angela Merkel le nez dans son erreur historique concernant la migration massive. Le marché est clairement mis dans les mains de la Chancelière : les frontières extérieures de l'Europe doivent être protégées, sinon l'UE sera déconstruite. On a pris l'habitude de considérer que les grandes décisions pour l'Europe se prennent à Berlin. François Hollande, parce que c'est la situation, parce que rehausser le statut du pays lui bénéficie politiquement en même temps que c'est nécessaire pour casser l'E.I., est en train de prendre le premier rang en Europe. Les actes d'un Président de la République se jugent sur la totalité de son mandat. Celui de Sarkozy est connu. Celui de Hollande n'est pas encore connu - il reste dix-huit mois. Ce qui met l'ancien PR en position d'infériorité, et le rend probablement quelque peu nerveux. J'attends d'avoir des précisions pour porter un jugement. Mais je partage ta suspicion. Je ne vois pas exactement en quoi une Nème révision de la Constitution serait indispensable, et je me méfie des projets incessants de charcuter le texte fondamental de la République. S'il y a de véritables raisons, alors d'accord. Mais attendons de voir... et de porter un regard critique.
  3. 5 points
    Je suis moins courtois parce que les régurgitations propagantistes me gavent, et pas que moi, d'où que vienne la propagande, à moins qu'elle ne soit signalée, analysée ou questionnée en tant que telle comme faisant partie des outils utilisés par une faction ou une autre. Dans le liens que tu fournis, les Etats-Unis signalent qu'ils bombardent également Raqqa parce qu'il n'est pas question que l'EI dispose de base de repli sûre. C'est je pense l'exact opposé de ce que tu signalais plus haut, à savoir que "les USA n'avaient jamais bombardé Raqqa". Et ces phrases là, pour le coup, sont dans la droite ligne de ce qui nous a été servi à répétition pendant plusieurs mois, précisément en compagnie d'assertions sous-entendant ou affirmant même que Daesh était en fait une créature des USA et des occidentaux plus généralement, qu'elle vivait parce que ceux-ci encourageait ses trafics de pétrole, etc, etc... Vu de moi ce sont directement des thèmes de propagande irano-syriens.
  4. 3 points
    Ben je suis juriste de formation et donc je connais sûrement mieux le droit que toi. Ca ne m'engage pas plus qu'un autre à être d'accord avec toutes les lois en vigueur. En outre, prétendre qu'un idée de modification des lois ne vaut rien parce qu'elle ne respecte pas les lois en vigueur est un non sens (avec ce raisonnement on serait toujours en monarchie absolue sous prétexte que la République était contraire aux principes essentiels du droit monarchique...) > moi aussi j'attendais mieux de toi, comme niveau de réfléxion, vois tu... Et puis les "réflexions café du commerce" sont toujours celles de ceux qui ont d'autres idées,pour ceux qui ont du mal avec la liberté de penser des autres... Moi je respecte ton droit de penser autrement, que moi ou d'autres, alors merci d'ouvrir un peu ton esprit : tu es Modérateur ici, pas censeur (ou alors il fallait le dire dès la création du forum), et comme tu prends ton rôle/ta mission à coeur tu devrais pouvoir le comprendre, Merci d'avance pour tous (Non, je ne m'instaure pas porte-parole, je n'en ai ni le mandat, ni l'envie !). Justifier un comportement terroriste devrait pouvoir être considéré comme un acte d'incivisme privatif des droits sociaux : on est plusieurs à le penser ici, et dans tout le pays, plusieurs leaders politiques (et pas que celle qui en obsèdent tant) l'ont proposé. On a le droit d'avoir cette opinion et d'en faire état. Tout comme tu as le droit d'avoir l'opinion que ça ne ferait qu'aggraver les choses, et de l'écrire, etc ... Le respect de la liberté d'opinion, exprimée dans la courtoisie, est notre devoir mutuel, ici et ailleurs ; ou alors il ne faut plus se prévaloir des principes Républicains !
  5. 3 points
    Comme dit! Je vis dans un quartier ou il y a un ancien de la Luftwaffe, un ancien de la raf et un inge russe de mig ! J'ai de la chance !
  6. 3 points
    encore un commentaire approprier ou pas. Il y a une constante dans tous les attentats depuis pas mal de temps, c'est cette cellule familiale qui revient à chaque fois, des frères ou des cousins. On peut donc en déduire, que se sont des personnes qui se radicalisent, non pas de façon solitaire mais bien en groupe et plus particulièrement en clan. Il y a aussi une chose que l'on a oublié, c'est internet et la facilité qu'il procure aux organisations terroristes aux méthodes sectaires de recruter des personnes qui se sentent en marge de la société. Au fur et à mesure de mes lectures et de se que je découvre via différents médias. J'ai l'impression qu'il n'y a aucune solution à ce que nous vivons. Il y a tellement de leviers sur lesquels appuyer, pour que la situation deviennent stable, qu'il est impossible au vu du fonctionnement ne notre société, d'avoir une solution à long terme. Entre les zones de non-droit dans certaines banlieues, l’ascenseur sociale en panne, l'éducation national en lambeaux, l'islam radicale qui profite de cette situation, une politique étrangère à courte vu afin d'assurer quelque point de PIB, une vision de porteur de valeurs démocratiques qui ma foi est un échec cuisant, un soutient à ces même extrémistes afin de déstabiliser des états souverains, et je dois certainement en oublier. Ce que nous vivons ressemble à une plongée en enfer, dont nous nous relèverons certainement pas, du fait du manque de cohérence dans nos différentes politiques, qu'elles soient intérieures ou extérieures. Je suis certainement pessimiste mais rien pour l'instant, n'est fait pour me rassurer.
  7. 2 points
    J'ai évité de poster sur ce fil jusqu'à présent trop choqué et dégouté jusque là. C'est un peu dur à avaler mais c'est vrai...
  8. 2 points
    Les musulmans modernistes ils sont de partout, je vie et je travail avec. Ils sont maçons, architectes, ingénieurs, plombiers, artistes, cinéastes, assistantes sociales, profs, informaticiens, barmans, policiers etc.... Il faut avoir des peaux de sausisse sur les yeux pour ne pas les voire. En ville je croise beaucoup plus de petites beurettes lookées comme Beyoncé ou Rihanna avec des petites jupes moulantes qu'avec un voile sur la tête. Il y'a plein de musulmans avec qui je bois des bières. Pour les trente ans d'une amies marocaine qui se définie comme musulmane, sa soeur et c'est amis sont arrivés avec des packs de bière et du champagne. C'était dans le quartier le plus chaud de La Ricamarie.
  9. 2 points
    Et le pire c'est que ces familles qui osent tenir ce discours de justification du terrorisme recevront quand même leur virement de la CAF le mois prochain... Un ancien Président avait proposé de supprimer les allocs familiales aux familles d'enfants délinquants récidivistes et n'avait pas finalement pas eu le courage de le faire voter. Un enfant terroriste avec une famille qui lui trouve des excuses c'est bien plus grave que 3 vols d'autoradio, et ça justifierait largement qu'on ne leur verse plus d'argent public, non * ? * Je parle ici en général, peut-être que cette famille là en particulier ne touche rien de la CAF...
  10. 2 points
    Par ce qu'un peu d'humanité...
  11. 2 points
    Sur la "dissolution des mosquées" prêchant la haine, outre le caractère problématique des critères et du contrôle, il y a un autre problème lié: toutes les études montrent que les jihadistes ou apprentis-jihadistes fréquentent assez peu les mosquées en-dehors de quelques-unes. C'est une mesure qui risque donc d'avoir peu d'effet. En outre, cela va favoriser encore plus un mouvement de "l'Islam souterrain" ou clandestin, radical ou non, qui le rendra totalement invisible et, pour tout dire, incontrôlable. Certaines mosquées posent peut-être problème, mais au moins on sait où elles sont, à peu près qui y prêche et qui les fréquente. Si on les ferme, ces gens vont se retrouver "dans la nature", dans des caves, dans des cercles privés, etc., sans aucun garde-fou. C'est par exemple ce qui arrive en Italie (notamment en Lombardie, la région de MIlan), où la Lega Nord bloque systématiquement tout projet de mosquée, le résultat n'étant pas une baisse du radicalisme, mais une disparition de celui-ci des radars, morcelées en de multiples sous-communautés éclatées à peu près impossibles à mapper.
  12. 2 points
    C'est un peu difficile à dire pleinement, mais au final, c'est en grande partie pour la même raison que nous (j'entends "nous, êtres humains") nous intéressons plus aux drames, petits et grands, des célébrités que de ceux des inconnus, sauf s'ils sont nos proches ou des relations de nos proches, ou encore (dans certaines conditions), s'ils habitent pas loin. Paris est plus emblématique que la plupart des villes de la planète, une "people" parmis les grandes métropoles. Y'a t-il aussi un élément de "les occidentaux s'émeuvent plus de ce qui se passe dans une ville occidentale"? Peut-être, sans doute même certainement, à un certain degré. La proximité culturelle joue, c'est indéniable (c'est la même chose au niveau collectif que "l'effet famille" évoqué plus haut pour un individu), de même que le fait qu'il y a beaucoup plus de gens qui ont visité et comptent visiter Paris, que de gens qui ont visité et comptent visiter le Xinjiang, ou Beyrouth, ou Nairobi. Paris est plus présente dans la conscience, la connaissance et l'univers mental d'un nombre de gens beaucoup plus grand. C'est pas un jugement de valeur, c'est juste un fait: on s'émeut plus pour ce qu'on connaît mieux ou plus. Et, même si c'est devenu un facteur moindre à l'ère de l'omniprésence des téléphones avec caméra, les grandes villes développées produisent plus d'instantanéité et d'images que les autres, et les diffusent plus vite et en plus grande quantité, de même que les gens qui y vivent ou y passent sont plus connectés avec un plus grand nombre de personnes sur la planète, ce qui renvoie au phénomène de "célébrité": la publicité (surtout "virale", d'individu à individu), la capacité de diffusion est juste plus importante et plus puissante, plus pénétrante. La couverture médiatique, en conséquence, n'est pas la même, et influe aussi comme facteur multiplicateur de ces perceptions différenciées. Au sens des métaphores que j'emploie plus haut, la célébrité et les relations personnelles (voire la proximité géographique), une grande métropole ultra touristique, à forte charge symbolique et émotionnelle (c'est LA ville n°1 qu'on a envie de visiter, où on se rêve....) et très impliquée dans le commerce et le flux d'information mondial a simplement un impact émotionnel plus fort dans ses hauts et ses bas. Je renverrais la question aux Chinois qui se sont interrogés sur la réciprocité de la sollicitude: se sont-ils émus des attentats de Mumbaï ou des horreurs répétées qui arrivent à Beyrouth? Des attentats de Boston ou de ceux d'Ankara? Seraient-ils eux-mêmes aussi touchés par ce qui arrive au Xinjiang que si la même chose arrivait en plein coeur de Shangaï? Bien sûr que non: on est tous humains.
  13. 2 points
    Article 5Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d'accord avec les autres parties, telle action qu'elle jugera nécessaire, y compris l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord. Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales. Article 6Pour l'application de l'article 5, est considérée comme une attaque armée contre une ou plusieurs des parties, une attaque armée : contre le territoire de l'une d'elles en Europe ou en Amérique du Nord, contre les départements français d'Algérie, contre le territoire de la Turquie ou contre les îles placées sous la juridiction de l'une des parties dans la région de l'Atlantique Nord au nord du Tropique du Cancer;contre les forces, navires ou aéronefs de l'une des parties se trouvant sur ces territoires ainsi qu'en toute autre région de l'Europe dans laquelle les forces d'occupation de l'une des parties étaient stationnées à la date à laquelle le Traité est entré en vigueur, ou se trouvant sur la mer Méditerranée ou dans la région de l'Atlantique Nord au nord du Tropique du Cancer, ou au-dessus de ceux-ci. Source : http://www.nato.int/cps/fr/natolive/official_texts_17120.htm?selectedLocale=fr
  14. 2 points
    On peu faire les deux , le plan de Montgros et le tient . Les US et Brits le font déjà des raids de FS ,on est pas moins bon que eux et pour l' instant sa fonctionne sans trop de casse pour leur FS .
  15. 2 points
    La Provence et le HMS Defender sont aussi rentrés à Toulon. Dans la base naval c'est la guerre j'ai jamais vu ça des fusiliers + des fusiliers réservistes font sans arrêt des patrouilles et gardes les entrées avec gilet par balle et casque dernière les sacs de sable les zodiacs tournent aussi ainsi que les gendarmes du PSMP. Des Tigres sont arrivée sur un BPC. Voila les amis maintenant je passe en mode black out pour un moment.
  16. 1 point
    A mon sens, il y a un certain nombre de choses qu'il faut s'interdire absolument de faire hors "circonstances exceptionnelles" (j'en parle après) D'une part, que l'Etat agisse en dehors de la loi. D'autre part, que la présomption d'innocence soit bafouée. Le fait fondamental c'est - d'accord avec Bat là-dessus - que ce genre de comportement présente un très fort risque de dérive. Ce n'est pas pour rien que les sociétés humaines - depuis le code de Hammourabi 18 siècles avant Jésus - ont considéré nécessaire de se donner des lois explicites plutôt que de dépendre de l'arbitraire d'un dirigeant. Ce n'est pas pour rien non plus que la présomption d'innocence est un principe fondamental. La raison pour laquelle ces principes sont considérés centraux, c'est que l'expérience a prouvé de multiples fois qu'à les abandonner, on s'exposait à de graves dangers. En toute affaire humaine, certaines choses sont fondamentales, d'autres moins importantes, certaines carrément accessoires. Je suis très loin d'être un légaliste, et l'accessoire franchement je ne vais pas m'inquiéter si on le néglige dans une situation grave comme celle que nous connaissons aujourd'hui. Mais le fondamental, non, on n'y touche pas. Une remarque générale : pour protéger une société qui garantit les libertés, on ne peut certes pas mettre les libertés par terre, mais on aura grand avantage à la protéger par une bonne frontière. Et si la frontière permet de gêner grandement le trafic d'armes de guerre, si elle permet de filtrer les arrivées en refusant les indésirables par exemple des migrants incontrôlés comme celui qui s'est fait sauter vendredi dernier, si elle permet de jeter dehors l'étranger qui se comporte de façon hostile... alors elle contribue grandement à la sécurité. Et c'est valable aussi pour une frontière numérique, qui bloque certains liens, certains contenus ou certaines activités en ligne. Une société libre peut être ouverte dans le sens où elle favorise les échanges, elle n'est pas nécessairement ouverte aux quatre vents. Je noterai aussi que les lois peuvent être modifiées, qu'elles le sont d'ailleurs régulièrement - c'est pour ça qu'il existe des mécanismes démocratiques pour le faire ! - et qu'on peut notamment les adapter pour faire face à un nouveau péril. Par exemple, une loi criminalisant le simple fait de se rendre dans un certain pays étranger est pensable - qu'elle soit opportune ou non étant discutable. Une loi interdisant de faire la promotion d'une certaine idéologie, par exemple le salafisme, peut être instaurée - elle ne sera pas nécessairement en contradiction avec la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen qui sert de préalable à notre Constitution, sachant que cette déclaration dispose en son article 10 que "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi" et que ce sont précisément les conséquences du salafisme en terme d'ordre public qui posent quelques soucis. Et ce ne sont là que deux exemples. Si ces lois ou d'autres sont votées et appliquées avec respect de la présomption d'innocence, l'Etat de droit ne sera en rien bafoué en France, et notre pays continuera de mettre en application les Droits de l'homme et du citoyen qu'il a placés au sommet de sa hiérarchie des lois. En bref, les principes doivent être respectés, mais étant donné qu'ils sont d'un côté très importants, mais de l'autre très peu nombreux, il est en réalité possible de faire beaucoup de choses tout en les respectant. Certainement de faire suffisamment pour la lutte "impitoyable" contre le djihadisme que le président a promise. Parlons maintenant des "circonstances exceptionnelles". Oui, il y a des circonstances où il est préférable de faire des entorses, parfois majeures, aux principes, car c'est pour la survie de l'Etat et du pays, et sans cette survie rien d'autre n'est possible. En 1939, le gouvernement français a interdit l'Humanité, le journal du Parti communiste, organe d'un allié de Hitler - c'était après le pacte Molotov-Ribbentrop du 23 août de cette année. Pour la même raison et pour empêcher les sabotages dans les usines d'armement, la CGT a été interdite. Il y a bien eu une loi pour le décider, mais enfin la conformité de cette loi à la liberté d'expression et la liberté syndicale n'a pas nécessairement été vérifiée de trop près... Churchill a dit de belles choses sur la préservation des droits même en temps de guerre. C'est beau comme l'antique, vraiment, et c'est bien dit. Mais enfin disons quand même que c'étaient plutôt des paroles verbales... Il faut rappeler que l'ensemble des membres de la British Union of Fascists, avec son chef Oswald Mosley, ont été emprisonnés sans jugement pendant la totalité de la Seconde Guerre Mondiale. Là encore, il y a eu une loi, mais enfin le Habeas Corpus et toute cette sorte de choses, on n'en a pas trop parlé... Dans les deux cas, il n'est pas question à mon sens de jeter la pierre à aucun de ces gouvernements. Ce qui est nécessaire est nécessaire. Et lutter contre la deuxième puissance industrielle au monde - ce qu'était l'Allemagne en 1939 - c'était courir effectivement un risque mortel pour l'Etat et pour le pays, ce n'est pas nous les Français qui dirons le contraire. Je soutiens cependant que nous sommes très loin de véritables "circonstances exceptionnelles". L'Etat islamique est une organisation puissante et cruelle, je veux bien qu'on compare le salafisme djihadiste et le nazisme en tant qu'idéologies, mais enfin en terme de pouvoir l'Etat islamique c'est de la petite bière comparé au Troisième Reich ! Et la France risque d'être blessée encore par ces djihadistes, mais même dans le pire des pires cas imaginables, non la survie de l'Etat et la survie du pays et de sa liberté ne sont pas en jeu.
  17. 1 point
    On avait pas un truc prévu en Lybie ?
  18. 1 point
    https://www.washingtonpost.com/world/national-security/pentagon-loses-sight-of-500-million-in-counterterrorism-aid-given-to-yemen/2015/03/17/f4ca25ce-cbf9-11e4-8a46-b1dc9be5a8ff_story.html Au total 500 millions en arme à destination du ministère de l'intérieur du Yemen ont été "perdus de vue" par le pentagone. Apparemment c'est pas la somme totale car il y a des "assistances aditionnelles" classés mais ce décompte part depuis 2007. Ce genre de choses arrive trop souvent (plusieurs fois en Irak par exemple) et j'ai du mal à avaler que des "égarements" de ce genre soit possible sans une part de complicité intérieure. Tout ça serait risible si le résultat final n'était aussi tragique. Car les armes "perdus" ne le sont probablement pas pour tout le monde...
  19. 1 point
    Je souscrit à tout ça, avec un bémol : le droit n'est pas neutre quant au "rendement" de la justice, au nombre d'affaires qui peuvent être traitées et, à effectifs constant, au soin porté à ce traitement. L'organisation de la Justice et ses moyens ont évidemment un impact, mais le droit lui même en a un, devenu je pense très fort, et presque systématiquement passé sous silence ou minimisé par les techniciens du droit. Exemple évident : les différents niveaux de juridictions qui successivement, sur la forme et sur le fond, sont appelés à se prononcer sur le même dossier. On en a rajouté (1, 2 ou 3, 4 ?) ces dernières années, entre l'appel et la cassation, bien sûr, puis les cours européennes, les CQP, les juges de la détention et des peines. Le corollaire de tout ça a été un monceau de paperasses, la possibilité d'ergotter dans tous les sens, de contester à tous stades, etc... Formidable pour les avocats et les experts dont les clients ont les moyens ! Désastreux pour tous les autres, et pour l'administration de la justice, et conséquemment pour le justiciable ou le prévenu lambda. Les délais se sont allongés de manière prodigieuse, il n'y a plus rien de lisible, les textes sont devenus des maquis. L'informatisation du bousin est probablement beaucoup, beaucoup plus complexe que celle de Louvois, et en plus ça "bouge" tout le temps : c'est désastreux, le sentiment vu de l'extérieur est simplement celui d'une absence de justice. Cette partie du texte m'a semblée capilotractée, et en outre le "renforcement du christianisme" ne se décrète pas. En revanche "l'enseignement du fait religieux", rien que dans son libellé, et plus généralement la volonté farouche de sortir le christianisme en tant que philosophie de toute la sphère publique sont bien foireux. Mais ça sent le HS !! La suite en MP.
  20. 1 point
    Les allemands avaient développé des trucs totalement inutiles et inutilisables en pratique (ou en tout cas pas assez avancés). On oublie souvent de dire que leurs fameux avions à réaction avaient des turbines foireuses avec une durée de mie minable et surtout un gros manque de matière première pour les faire). Les japonais avaient en gros... rien. Pas que les chercheurs soient mauvais mais leur capacité d’industrialisation était nulle, leur électronique minable, leurs matières premières absentes.
  21. 1 point
    Le CdG sera déployé en Méditerranée ce qui ne semble avoir pas mal d'implications autre chose hier j'écrivais ceci il y a une 3e option que m'a indiqué quelqu'un qui sait "les rafale sont obligés de décoller avec 4 bombes même pour n'en tirer que deux, un des aspects limitant du tribombes et aussi question de configuration aérodynamique et des limitations induites par les emports dissymétriques"
  22. 1 point
    On peut pinailler 100 ans sur les lois actuelles ou en projet. Le fait est qu'on vit dans un climat permanent de renoncement de nos valeurs, des valeurs qui ont rendu possible la démocratie. Si on a pas suffisamment confiance en nous-mêmes pour maîtriser dans le temps les mesures nécessaires aujourd'hui au rétablissement de l'ordre et à la survie de notre mode de vie sous prétexte qu'on risquerait de fonder un état policier... alors autant tout laisser tomber et émigrer vers des cieux où les gens ont une attitude plus réaliste. Pas sur qu'ils nous laissent entrer chez eux. On a des lois qu'on n'applique pas et on a peur d'en faire de nouvelles pour s'adapter à la situation. On ne va quand même pas faire un Guantánamo-bis quand même! Un peu de confiance! Si un faisceau de présomptions est ignoré pour satisfaire les "grands principes" et qu'on préfère risquer l'attentat plutôt que l'erreur judiciaire (chose qui s'applique à au moins un des terroristes de vendredi), alors je ne donne pas longtemps à vivre à la démocratie dans notre pays.
  23. 1 point
    Si le combat se mène sur le terrain des p'tits coups de blanc, demis et autres whisky, j'ai confiance : la République l'emportera. Les djihadistes et les pisse-froid ne font pas le poids !
  24. 1 point
    La nouvelle du jour c'est que les russes sont nos amis ^_^
  25. 1 point
    A ce dernier égard, je me demande ce que la récente baisse d'influence de l'UOIF dans le CFNM veut dire (pas seulement sa perte en sièges, essentiellement due à son mouvement de quasi boycott): baisse en popularité dans la communauté musulmane, ou radicalisation? Pour la déchéance de nationalité, il me semble que l'Etat d'urgence en fait une procédure administrative. Quand ces procédures que tu évoques ont-elles été entamées? Avant ou après vendredi? De ce que je me souviens, on ne peut faire déchoir un citoyen de sa nationalité que s'il a une double nationalité (ou plus), pas si il est uniquement citoyen français. Et la procédure est si exceptionnelle qu'elle doit, en fin de parcours, faire l'objet d'une validation par le Conseil Constitutionnel. Mais dans l'ensemble, il y a plusieurs façon de faire perdre leur nationalité française à des sujets ciblés. La procédure la plus commode, et semble t-il dominante, vient d'un décret du Conseil d'Etat, et peut survenir, entre autres raisons, pour "défaut de loyalisme". Les articles 23 et 25 du Code Civil régissent le domaine. Pour commodité, l'article 25 est celui qui concerne la déchéance proprement dite: Article 25Modifié par Loi n°98-170 du 16 mars 1998 - art. 23 JORF 17 mars 1998 en vigueur le 1er septembre 1998L'individu qui a acquis la qualité de Français peut, par décret pris après avis conforme du Conseil d'Etat, être déchu de la nationalité française, sauf si la déchéance a pour résultat de le rendre apatride : 1° S'il est condamné pour un acte qualifié de crime ou délit constituant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ou pour un crime ou un délit constituant un acte de terrorisme ; 2° S'il est condamné pour un acte qualifié de crime ou délit prévu et réprimé par le chapitre II du titre III du livre IV du code pénal ; 3° S'il est condamné pour s'être soustrait aux obligations résultant pour lui du code du service national ; 4° S'il s'est livré au profit d'un Etat étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Français et préjudiciables aux intérêts de la France.
  26. 1 point
    On va bien voir. Mais, j'ai vu passer des infos, comme quoi il y avait déjà des expulsions (20, 30, me souviens plus du chiffre) et 6 procédures de déchéance de nationalité (ça passe au tribunal ou c'est administratif?) En tout cas, au niveau perquises et arrestations et toussa, ils semblent y mettre le paquet. Pour la discrimination des mosquées, certaines des personnes du conseil musulman sont assez bien placées pour savoir...
  27. 1 point
    Effectivement ; lignes d’arbres , chaises , waterjet central , safrans et fosse « captas » doivent faire bon ménage en terme d’intégration structurelle dans une partie arrière très sollicitée . Maillage à regarder de très très près , se rappeller que sur les FASM la traine poisson générait des efforts avoisinant 20 tonnes en mode sonar vers 10 à 15 nds Le câble dans un sillage quel qu’il soit peut générer une vibration , phénomène de strumming pouvant user le cable à la longue ….. http://www.odimspectrum.com/pdfs/tuflinefairinginfo.pdf. http://odimspectrum.com/pdfs/tuflinefairings.pdf.
  28. 1 point
    J'entends bien: je m'interroge surtout sur les critères sur lesquels on va jauger du radicalisme d'un imam/d'une mosquée, et du "chiffre" qui va être réalisé en conséquence. Très joli texte. Vraiment bien écrit. Ceci dit sans mosquée pour y prêcher; et c'est à la mosquée qu'est la majorité de la clientèle ciblée. il peut certes y avoir ceux qui suivront l'imam hors de la mosquée, mais mathématiquement, ils ne seront qu'une fraction, ne serait-ce que pour la commodité du lieu de rencontre (lieu connu, communauté existante, y'a la lumière et le chauffage, l'organisation et la logistique, le "réseau" multi-domaines d'une paroisse....). Après, il y a aussi la question de ce qu'on va faire de ces imams sortis de leur mosquée: on les laisse dans la nature avec une fiche au cul? On les expulse vers l'Arabie Saoudite?
  29. 1 point
    On ne peu pas négocier avec les groupes terroristes ,ce sont des barbares meurtriers qui n'ont aucun respect pour la vie .ils vivent dans un monde qui n'a rien a voir avec nos valeurs . ils ne veulent pas la paix , ils veulent mourir pour leur croyances . négocier avec des terroristes exhorte davantage le terrorisme parce que les membres des groupes terroristes n’ont aucune intention de cesser d'être terroristes .ils ne veulent pas la fin de la terreur .Les terroristes considèrent la volonté de négocier comme un signe de faiblesse. Les négociations sont leurs signes de ponctuation entre leurs attentats.Comme le démontre les évènements passer ,les négociations ne mettent ni fin, ni n’interrompent les conflits, elles les perpétuent.
  30. 1 point
    Je n'ai pas ma carte au Baas donc tu peux arrêter les procès d'intention. Dire que la France et les Etats-Unis, entre autres, ne combattent pas l'EI avec beaucoup d'enthousiasme, c'est faire de la propagande ? ... et dire que la Russie, pour différentes raisons, en fait de même c'est aussi faire de la propagande ou là c'est ok ? (parce que bon on pourrait objecter qu'eux aussi ont fait 2-3 raids sur Raqqa...) Pour le pétrole il y a (avait?) objectivement du laisser-faire, c'est impossible à dissimuler un traffic de cette ampleur.
  31. 1 point
    Cette vidéo date de deux jours, c'est le resultat d'un bombardement russe d'après l'EIIL.
  32. 1 point
    Réflexion personnelle : Est-ce prudent d'utiliser le canal de Suez dans le contexte actuel avec le tapage médiatique autour de notre flotte et les évènements récents à Paris? Les navires en cas d'attaques "au pré" sont quasiment sans défenses malgré une surveillance de tout les instants et l’Égypte n'est pas un modèle de sureté en ce moment, d’où surement la présence d'un BPC et ses tigres. Cela m'a toujours semblé un point faible, comme d'ailleurs baser plus de la moitié de notre flotte en méditerranée ou le piège peu se refermer à tout moment entre les détroits. Par ailleurs, la Syrie et le nord de l'Irak sont plus facilement atteignable par la méditerranée que le golfe Persique qui nous oblige en plus à traverser la mer Rouge avec des pays plutôt hostile de part et d'autre, non ? Somme nous trop sûr de nous pour tenter le diable alors qu'une attaque organisée et réussi par l'EI ou ses alliés de circonstances pourrait changer la donne ?
  33. 1 point
    Ce n'est qu'une impression, la preuve : Oui : J'ai quant même un petit doute sur la dernière photo, mais la réponse est quant même oui. Quand je cherchais ces 2 photos pour toi Kiri je suis tombé sur 2 articles officiels, l'un de l'Institut 607 d'AVIC et l'autre de l'Institut 14 de CETC, publié en Juillet 2011 et Octobre 2010, qui parle de la compétition entre ces 2 entités sur le radar à AESA de J-20. Cela m'a fait penser à la question de Vieux Dassault de l'autre jour du coup je les poste aussi. L'article de l'Institut 14 semble suggérer qu'ils étaient sur la bonne voie de remporter l'appel d'offre, et donne quelques détails intéressants que j'ai mis en quote : Jaune : "notre produit dépasse très largement notre concurrent dans les deux caractéristiques : la puissance et la précision de détection multi-cibles"Vert : "conception intégrée de l'architecture multi-couche, détection de cibles xx, ECM, localisation de prévision et l'imagerie Air-Sol xxxx, multi-fonctions instantanées, antenne xx...etc.", "grandement augmenter la capacité de furtivité, anti-furtivité, frappe de prévision Air-Sol, multi-fonctions intégrées et le soutien logistique du cycle de vie total..."Rouge : "les caractéristiques sont équivalents au radar le plus avancé au monde de l'avion xx, la performance globale du système est supérieure à ceux de l'Europe de la même époque"Henri K.
  34. 1 point
    C'est la conjonction massive d'erreur pendant des années qui mène à la situation actuelle, pas une erreur unique facile à corriger en quelques jours. - on a laisser des foyers de rebellion islamiste s'installer librement avec des imam étrangers radicaux - on a laisser des gens partir faire le djihad - on a menti à des jeunes en leur disant que l'Etat Maman s'occuperait de tout pour eux et les à laisser dans la merde sans formation ni travail à la fin donc facile à récupérer par toute idéologie disponible - on a laisser des trafics d'arme se développer sans vraiment s'y attaquer - on a rien fait contre la propagande internet - on a même soutenu ces groupes à leur naissance ou soutenu ceux qui les aident par utilisation débile que l'ennemi de mon ennemi est mon ennemi - on a propagé les zones de non droit à l'étranger en semant les révolutions - on est complètement incapable de freiner les réseau de passage clandestin qui sont donc des portes ouvertes pour toute infiltration Le comble, c'est que les fiches S montre que plein de français sont partis se battre en Syrie. Je croyais que le mercenariat était un crime , donc ces gens et les réseaux associés auraient normalement été arrêtés immédiatement, mais non, dix mois après les premiers attentats, on se trituraient encore la nouille. Alors oui, maintenant que la pourriture est répandu dans le fruit, cela va être la galère à nettoyer. C'est cela la procrastination : au final, on se chope les emmerdes associés à une trop grosse attente et encore plus de travail à faire. Mais bon, en élisant le roi de la procrastination, qui affirme lui même croire à sa bonne étoile et qu'il suffit d'attendre pour que les problèmes se résolvent d'eux- même (véridique), on récolte ce qu'on mérite.
  35. 1 point
    il y a les lois , les discours politiques et la réalité des faits .Presque tous les mouvements radicaux de l’islam d’aujourd’hui, partout dans le monde, sont liés au wahhabisme, une secte réactionnaire ultra-conservatrice de l’Islam, qui contrôle la vie politique de l’Arabie Saoudite, le Qatar et d’autres fidèles alliés de l’Occident dans le Golfe. pire encore de nombreux pays arabes finances le terrorisme ,et contribue a l'exode de dizaines de milliers de futurs djihadistes .Et oui , désoler de vous l'apprendre on n'est pas dans le monde des bisounourses .
  36. 1 point
    Je viens de voir dans enquête exclusive qu'un responsable de la police australienne était venu rencontrer les gars du RAID ,et qu'au vu de leur expérience lors des opérations contre les islamistes ( merah et les frères machin, koulibali ) les gars du RAID devait allé en Australie apporté leur expérience . Sa s'est cool . Bon le reportage doit daté mais bon ,sa fait plaisir de voir qu'on vient chez nous et que l'on reconnait le professionnalisme de nos policiers du RAID .
  37. 1 point
    Ma belle fille et ses frères et soeurs , élevés par une maman ( marocaine de confession musulmane ) toute seule suite au décès arrivé trop tôt de son mari après être arrivé en France ... La maman n'a pas connu l'école et pourtant elle a réussie toute seule à les élevé ses enfants ,ceux-ci ont fait des études ( ou font encore des études ) , certains étant croyant pratiquant ,d'autre croyant non pratiquant . Elle a opter pour quitter les banlieues ,et pourtant elle gagné pas beaucoup faisant le choix d'allé ailleurs loin de l'ambiance communautaire ... Ces enfants sont français sans renié leurs origines et religion . Alors je veux bien qu'on sorte la carte des banlieues ,mais en observant qu'avec le fric que l'on a injecté ( et pas des petites sommes ) pour celle-ci avec pas de résultat ... je pense qu'il faut arrêté de toujours cherché le "que peut-on faire pour eux ?" mais aussi qu'il y ait une volonté venant des gens comme la maman de ma belle-fille qui n'a pas eu un parcours facile ... et a fait des choix qui ont était bénéfique . Donc à un moment faut aussi qu'il y ait un réveil des consciences dans les banlieues ...
  38. 1 point
    La une du Sputnik en version anglaise ce soir est également distrayante : un Rafale croisé avec le Peace and love mâtiné de Tour Eiffel et l'annonce de French Air Force Launches Major Airstrike Against ISIL Positions in Syria
  39. 1 point
    Tient un fan des modèles AK on dirait (c'est un AK-15 ou un autre ?) >
  40. 1 point
    un certificat de civisme ? ai-demandé ça ? non - ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit Simplement j'ai dit que les modérés prennent leurs responsabilité et leur destin en mains et arrêtent de renverser les rôles en se victimisant au nom de l'Islamophobie , au lieu de dénoncer activement leurs faux-frères. Il faut lever le masque et savoir s'ils on acceptent les regles en l'état d'une république laique ou s'ils souhaitent la faire évoluer vers un modèle differant in fine qui serait le leur - mais pas le notre (enfin pas le mien) et en tant que républicain laique j'ai au moins le droit de m'opposer à ce modèle sans passer pour un islamophobe. Bien evidemment il y a ceux - les plus nombreux - qui en ont marre des conneries des barbues mais putain s'ils sont les plus nombreux qu'is leur bottent les fesses.
  41. 1 point
    Je me demande combien de temps il va falloir pour que les gens réalisent que jusqu'à aujourd'hui il n'a jamais été question d'éliminé les forces de l'EIL présentent en Syrie... je le répète, autant les USA frappent assez durement l'EIL en Irak car leur expansion n'y est pas "souhaitée" autant l'EIL est de façon indirecte vivement encouragé à s'en prendre au régime de Damas et à l'affaiblir le plus possible. L'intervention des russes a eu clairement lieu car cette tactique était en train de fonctionner, Assad étant en train de perdre du terrain les russes se sont retrouvés forcés de venir défendre leurs intérêts stratégiques. il est totalement évident que l'organisation en "état" oblige l'EIL a disposé de structures de gestion qui sont des cibles parfaitement identifiables et pouvant être ciblées. Se développant en "état", l'EIL perd toute possibilité d'utiliser les méthodes de défense de base de la guerre asymétrique, c'est à dire se cacher des forces aériennes ennemies. Pour avoir de l'argent du pétrole il faut des lieux bien installés de stockage et de gestion, de vastes garages à camions etc ... l'EIL est un mini pays il peut donc être facilement ciblé au niveau de tout ce qui en fait la capacité et la gestion .... Mais très étrangement les frappes sont restées très limités sur toutes ces cibles à l'évidence connues et identifiées de longue date. L'existence de l'EIL en tant que petit état ne dépend pas des islamistes eux mêmes ... ce sont les occidentaux qui dans une situation devenue complexe décident de facto s'ils veulent les laisser se maintenir ainsi ou s'ils préfèrent éliminer ces capacités de l'EIL. Je le redis, le jour où les USA décideront que la puissance de l'EIL en Syrie est plus un problème qu'une chance de résultat le traitement de cibles comme Raqqa va clairement changé ... Et les frappes françaises aujourd'hui en sont un début de démonstration. Le coeur du problème c'est d'arrivée à fournir aux russes des propositions et des certitudes sur l'avenir de leur position stratégique en Syrie sans la présence d'Assad : Si Poutine a l'assurance que Assad n'est plus vital à sa politique locale le régime de Damas pourra tomber et par effet de domino l'intérêt de la puissance de l'EIL en Syrie disparaitra lui aussi ... ce sera l'époque où les forces coalisés pourront (et sans grand problème) réduire à néant la capacité d'état et de menace militaire de l'EIL et ce sera l'époque ou l'EIL retournera dans la clandestinité comme une force terroriste plus classique exactement comme l'était Al Qaida.
  42. 1 point
    Non, c'est une vision de défaitiste. Il y a plusieurs moyens de régler ce problème mais, c'est certain que plus on attend plus se sera sale et difficile. Ne pas oublier que l'argent est un moyen de pression très efficace. Tu coupes les allocations à ceux qui en reçoivent de manière non-appropriées et tu obtiens déjà des résultats. Tu appliques à la lettre Dublin et les types en auront plus qu'assez de traverser 10x le continent (surtout que ceci à un coût). Ce qui est très choquant, c'est que votre presse semble incapable de faire son autocritique. L'infiltration de l'EI parmi les réfugiés était qualifiée de fantasme facho par certains journalistes ou que le risque n'était que marginal. On utilise la photo d'un gosse mort sur une plage pour influencer l'opinion publique mais, on ne publie pas les images des cadavres de Paris afin de ne pas trop braquer la population. Il suffit d'une étincelle pour obtenir une révolte même s'il faut espérer que nous n'arriverons pas à cette extrémité. Mais en voyant les commentaires sur Yahoo (d'accord pas la référence) on peut se demander ce qu'il va se produire. Pour reprendre le déroulement d'Heptagone, le soulèvement débute de cette manière: Le 1er signe à observer d'un soulèvement sera lorsque certains services refuseront (ou interviendront volontairement lentement) pour aider les membres d'une communauté en particulier. Par exemple des pompiers qui ne se dépêchent pas trop pour éteindre un incendie dans un lieu de culte. Ou des membres d'une association dont l'appel au secours à la police n'a jamais été pris en compte, etc.
  43. 1 point
    C'est vraiment le début de la fin du F-35 au Canada ! Il sera invité "pour la forme" au concours international qui sera bientôt lancé au Canada mais comme le cahier de charge des missions du futur remplacant des CF-18 sera : Priorité 1 : La défense aérienne du territoire du Canada et notamment des vastes étendues du grand nord Canadien dans le cadre de NORAD et Priorité 2 : La participation des futurs avions de chasse canadiens dans le cadre de l'OTAN à des missions de couverture aérienne et de permanence opérationnelle de type "Iceland Air" et "Baltic Air". Il semble évident que le F-35 ne sera pas gagnant au niveau du coût d'acquisition et d'opération mais aussi au niveau des missions spécifiques prioritaires demandées au remplaçant des CF-18 actuels. Évidemment j'aimerais bien voir le Rafale porter la cocarde à feuille d'érable de la RCAF mais la réalité militaro industrielle nord américaine m'amène au choix plus que probable du "Advanced Super Hornet" de Boeing. SharkOwl Référence : http://www.opex360.com/2015/11/15/le-canada-va-lancer-appel-doffres-pour-remplacer-ses-avions-cf-18-hornet/
  44. 1 point
    D'autant plus que la stigmatisation de l'ensemble des musulmans est exactement le but recherché par les terroristes ... Évitions de faire leur jeu
  45. 1 point
    La BA de WT est probablement la plus belle de toutes celles que j'ai pu voir sur la 2emeGM http://youtu.be/VTzHj-R9McA
  46. 1 point
  47. 1 point
    pas forcement, c'est demain que sort la mise à jour de Tactical Report
  48. 1 point
    Et bien, il y a des gros calibres qui assistaient au tir... Members of Congress, USSTRATCOM commander observe missile launch from ballistic missile submarine Henri K.
  49. 1 point
    Superbe, le Lichstentein va également envoyer un douanier à la retraite, et la commune de St Augustin du Pélardon (Lozère orientale), 6 passes-lacets et 3 tringles à rideaux à peine usagées ... Clairon
  50. 1 point
    C'est le fameux moment ou la main bienveillante de l'oncle sam, qui etait posée sur ton epaule, commence a descendre pour te serrer les testicules...