g4lly

[Rafale]

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Bon Plan a dit :

Dans l'article ca parle de 10 nouveaux.  Ca me semble assez clair.

Ce n'est toujours pas le sujet !

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, pascal a dit :

Nous sommes sur le fil raaaaaaaaaaaaaafaale je vous le rappelle

Pas sympa le Tôlier , si on peut plus poser des questions. !!! :biggrin:

Pour le Raaaaaaaaaaaaaaaaalfaaleeee on nous dit "Urgence on commandera des Rafales" on nous fait rêver, résultat 12 avions. Zut

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, LBP a dit :

Pas sympa le Tôlier , si on peut plus poser des questions. !!! :biggrin:

Pour le Raaaaaaaaaaaaaaaaalfaaleeee on nous dit "Urgence on commandera des Rafales" on nous fait rêver, résultat 12 avions. Zut

 

C'est mieux que de dire "on attendra la tranche 5 pour voir ce qu'on fait".

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, LBP a dit :

Pas sympa le Tôlier , si on peut plus poser des questions. !!! :biggrin:

Pour le Raaaaaaaaaaaaaaaaalfaaleeee on nous dit "Urgence on commandera des Rafales" on nous fait rêver, résultat 12 avions. Zut

 

Plus 6 Neufs pour la Grèce = 18 soit 1.5 ans de production 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Plus 6 Neufs pour la Grèce = 18 soit 1.5 ans de production 

Le "trou" de production de Dassault c'était 24 ou 36 mois?

Si c'est 24 mois manque plus que 4 appareils a caser pour maintenir la chaine de production à la vitesse minimale (11/an).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, emixam a dit :

Le "trou" de production de Dassault c'était 24 ou 36 mois?

Si c'est 24 mois manque plus que 4 appareils a caser pour maintenir la chaine de production à la vitesse minimale (11/an).

Je ne sais pas ce qui était prévu mais si une rupture de production se profile il faut passer en mode "survie" le plus vite possible soit 11 Rafale par an. Or la fin du contrat actuel pour l'Inde, du point de vue de la production est Juin 2022 et les Grecs veulent leur 6 Rafale neuf en 2022 donc production de Juin 2022 à Décembre 2022. Ensuite il ne restera que les Rafale Français soit 28 + 12 = 40 Rafale ce qui mène à Fin Aout 2026. La tranche 5 était prévue en 2027 Mais si on l'avance à Septembre 2026 c'est quand même plus supportable que si il fallait l'avancer à Janvier 2025. Dassault peut même faire 4 queues blanches et les vendre en 2027 si il y a un problème avec le budget.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bon Plan a dit :

Dans l'article ca parle de 10 nouveaux.  Ca me semble assez clair.

Peu importe ICI dans le fil RAFALE => Allez zi voir en ALAT !  que concerne essentiellement les Hélicoptères :wub:

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Je ne sais pas ce qui était prévu mais si une rupture de production se profile il faut passer en mode "survie" le plus vite possible soit 11 Rafale par an.

Je suis toujours étonné de cette cadence anoncée.

Quand on voit les concurrents européens du Rafale, il me semble qu'aucun ne tient une cadence aussi "importante".

Par exemple, pour l'Eurofighter, les chaines Allemande et espagnole sont à l'arrêt. Cela n'empêche pas les allemands de penser pouvoir relancer leur chaine (pour la Luftwaffe et en cas d'achat suisse). 

Les chaines Britanique et italienne n'ont qu'un carnet de commande rachitique, avec des commandes pour le Qatar et le Koweït (signé en 2015...) pas encore honoré, alors que Dassault a commencé à livrer le Qatar 18 mois après la commande... et que les livraisons étaient achevées dans les 36 mois.

Ainsi, la chaine italienne a livré 96 appareils... depuis 2004! Soit 6 avions/an. 

Saab n'a livré que 180 Gripen C/D depuis 1996, soit un ratio de 9/an (si la chaîne s'est bien arrêtée en 2016 comme je le crois). Il attaque à peine les livraisons des Gripen E/F (si on peut parler de livraison). A une cadence de 11 par an, ils ont 9 ans maximum de production devant eux aux vues des commandes. C'est peu. Ils devraient freiner la cadence.

 

Bref, comment font les concurrents européens du Rafale? Ils sont capables de tenir à des cadences plus faibles? Ils arrêtent leurs chaines de production pour les faire repartir, quitte à perdre des compétences? Ils sont cramés, mais refusent de l'admettre?

Serait il possible de réduire la cadence de la chaine de production Rafale? Avec quels risques (perte de compétence, envol du prix...)?

Edited by Salverius

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Salverius a dit :

Je suis toujours étonné de cette cadence anoncée.

Quand on voit les concurrents européens du Rafale, il me semble qu'aucun ne tient une cadence aussi "importante".

Par exemple, pour l'Eurofighter, les chaines Allemande et espagnole sont à l'arrêt. Cela n'empêche pas les allemands de penser pouvoir relancer leur chaine (pour la Luftwaffe et en cas d'achat suisse). 

Les chaines Britanique et italienne n'ont qu'un carnet de commande rachitique, avec des commandes pour le Qatar et le Koweït (signé en 2015...) pas encore honoré, alors que Dassault a commencé à livrer le Qatar 18 mois après la commande... et que les livraisons étaient achevées dans les 36 mois.

Ainsi, la chaine italienne a livré 96 appareils... depuis 2004! Soit 6 avions/an. 

Saab n'a livré que 180 Gripen C/D depuis 1996, soit un ratio de 9/an (si la chaîne s'est bien arrêtée en 2016 comme je le crois). Il attaque à peine les livraisons des Gripen E/F (si on peut parler de livraison). A une cadence de 11 par an, ils ont 9 ans maximum de production devant eux aux vues des commandes. C'est peu. Ils devraient freiner la cadence.

 

Bref, comment font les concurrents européens du Rafale? Ils sont capables de tenir à des cadences plus faibles? Ils arrêtent leurs chaines de production pour les faire repartir, quitte à perdre des compétences? Ils sont cramés, mais refusent de l'admettre?

Serait il possible de réduire la cadence de la chaine de production Rafale? Avec quels risques (perte de compétence, envol du prix...)?

L'Eurofighter apparait dans le catalogue du constructeur Airbus.

Ta question est intéressante car elle met en lumière des co-participants du programme Eurofighter et A400M pour qui la question de plan de charge va se poser

pour la cellule et pour les moteurs.

Qui est le "patron" des programmes ??????

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

il y a 16 minutes, mayamac a dit :

Ben, une réponse pourrait être de considerer ce que dit Dassault : il faut minimum 11 avions par an pour avoir un produit de qualité

L'explication tient peut être dans ce dernier mot souligné. 

et ça peut aussi avoir un lien avec les sous traitants ; genre contrat signé qui stipule que quoi-qu il arrive ,ce sera 11 par ans, histoire de sécurisé  l approvisionnement .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le seuil de 11 par an est aussi et surtout, me semble-t-il, pour les sous-traitant, à savoir que c'est le seuil minimum auquel certains fournisseurs acceptent de maintenir la production de certaines pièces. En dessous, ce n'est plus économiquement soutenable de continuer à faire certains composants sur-mesure qui n'ont pas d'autres débouchés que la chaine de production Rafale.

Pour l'Eurofighter, le problème est moindre car même s'il y a quatre chaines d'assemblage, les composants sont tous sourcés aux mêmes fournisseurs. Donc même avec deux chaines à l'arrêt, et une autre au ralenti, il y a encore du boulot. Pas beaucoup, certes, mais peut-être assez.

Pour le Gripen il me semble qu'ils évitent d'utiliser trop de sur-mesure, d'où un recours massif aux fournisseurs d'un peu partout et notamment des USA.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca tient surtout à faire de l'industriel standardisé et une logistique rationalise 
plutôt que faire du sur mesure avec une menace de cauchemars 
sans parler de la constance qualité.

Pour l'Ef, c'est pas notre probleme (mais ca explique aussi en parti le coup unitaire de l'avion), pour l'A400m on a tout intérêt de alimenté la production pour avoir une maintenance au meilleur niveau. 
Un pastmar a base d'A400m, ou un gunship ou un bombardier et encore mieux de l'export serait une solution mais rien de tout ca n'arrivera tant que l'A400M n'aura pas brillé sur un théâtre 

 

Il y a 4 heures, Picdelamirand-oil a dit :

40 Rafale ce qui mène à Fin Aout 2026

ou 2024 si la production reste à 22 exemplaires par an mais il faudra trouver les exports dès l'an prochain. 
ou meme mi 2024 (ou 2027 si 11) si la Croatie rejoint le club des heureux veinards. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, DEFA550 a dit :

@Patrick Trouvé sur C6. Spéciale dédicace... :biggrin:

Je connaissais. :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça va il a rien , ya eu pire comme choc aviaire ( verrière éclatée ) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien la passerelle pour les faire descendre. Mais ça marche. Pas de mal c'est l'essentiel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Phacochère a dit :

J'aime bien la passerelle pour les faire descendre. Mais ça marche. Pas de mal c'est l'essentiel. 

D'ailleurs, j'ai toujours été surpris que les versions C et B du Rafale ne conservent pas l'échelle escamotable du Rafale M.
Certes, c'est du poids en moins, mais ça impose des infrastructures et de la logistique en plus. Et surtout c'est une logique assez différente de celle des Américains: les A-7 version USAF conservaient l'échelle escamotable de la version navale, le F-18L (version terrestre du Hornet qui n'a jamais vu le jour) également, et certains avions purement terrestres (A-10 par exemple) se sont vus adjoindre ce genre d'échelles.

Bref, je me doute que c'est pas un critère essentiel, mais j'ai toujours trouvé dommage de se passer de ce genre de systèmes assez légers déjà intégrés dans le design. En cas d'atterrissage d'urgence sur une piste non équipée, ils descendent comment les pilotes (de Rafale, de Mirage, de F-16 ou autre hein, je suis pas sectaire) ? Ils sautent? Il y a une échelle de corde? Ils demandent à Raiponce de leur lancer sa chevelure ?

  • Haha 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

En cas d'atterrissage d'urgence sur une piste non équipée, ils descendent comment les pilotes (de Rafale, de Mirage, de F-16 ou autre hein, je suis pas sectaire) ? Ils sautent? Il y a une échelle de corde? Ils demandent à Raiponce de leur lancer sa chevelure ?

00 ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

En cas d'atterrissage d'urgence sur une piste non équipée, ils descendent comment les pilotes (de Rafale, de Mirage, de F-16 ou autre hein, je suis pas sectaire) ? Ils sautent? Il y a une échelle de corde? Ils demandent à Raiponce de leur lancer sa chevelure ?

Un bon Tracma fait l'affaire. Sinon, tu slides sur l'aile. Au pire, pour les places AV de Mirage, tu sautes.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    21,000
    Total Topics
    1,351,368
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries