Recommended Posts

il y a 22 minutes, Chronos a dit :

À part quelques milliardaires (et encore), je vois mal qui au sein de la population pourrait tenir ce rythme sans craquer économiquement. Déjà que ça commence à devenir compliqué dans certains quartiers + le secteur des PME/TPE ...

J'ai conscience que pas mal de gens au sein du corps médical exigent un arrêt complet du pays pour 1 à 2 ans mais ce n'est tout simplement pas possible à organiser, sauf à vouloir voir le secteur des soins de santé s'effondrer avec le reste...

J'entend bien. Mais l'equilibre entre la soupe et la peste risque d'etre difficile a trouver....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Akhilleus a dit :

C'est possible sauf que il y'a ambivalence, les gens n'accepteront pas des chiffrages en milliers de morts journaliers au 20H

La projection c'est avoir évité 60 000 décès et 105 000 réa avec 2 mois de confinement soit 2000 morts / j  et 3 000 réa / jour

Sauf erreur de ma part, il me semble que la projection ne concernait que la période du 19 mars au 19 avril soit 1 mois.

Mais on est d'accord que ça fait une moyenne de 2 000 décès et 3 500 réanimations par jour.

 

il y a 42 minutes, Hypsen a dit :

Et si les médias en parlent moins et d'une façon beaucoup moins anxiogène ?

Les cadavres dans la rue, ça n'arrivera pas si la logistique nécessaire est en place...

Y a un pays où on a essayé ça.

On n'y parlait pas de cas de coronavirus - ou alors un tout petit nombre. Certes il y avait des cas de "pneumonie extra-hospitalière', et il y en avait de plus en plus, mais ce n'est pas la même chose que "coronavirus", ça sonne nettement mieux.

On n'y parlait pas non plus de confinement, non. C'est juste que le président passait à la télé pour annoncer une semaine de vacances, comme ça, pouf gratuit "Et profitez-en bien, restez en famille".

Cela dit, même là, il y a bien fallu afficher des chiffres du Covid-19 en augmentation. Même s'il est probable qu'ils ne sont qu'une partie des cas en Russie.

 

il y a 15 minutes, Akhilleus a dit :

Au doigt mouillé je pense qu'on va deconfiner et reconfiner pendant un bout de temps, possiblement de maniere selective/regionalisée/territorialisée.

Mais inutile d'espérer au 11 mai un retour de "comme avant"

J'ai un petit (gros ?) doute sur le délai de "deux ans" en remarquant que parmi les (sauf erreur) sept coronavirus humains soit quatre qui ne donnent que des rhumes, SARS, MERS et ce SARS-CoV 2 aucun ne s'est montré traitable par vaccin, et pour le MERS de ce que je comprends on a sérieusement essayé. Et s'il n'y avait aucun vaccin, même après dix ans ? Le vaccin du sida, on le cherche encore après tout.

Les nouvelles préliminaires positives sur l'effet du tapavumonzob tocilizumab donnent quelque espoir en revanche. Peut-être a t on de meilleures chances de trouver des traitements qui améliorent les chances de survie que de parvenir à une protection type vaccin contre Covid-19 ?

 

il y a 4 minutes, Hirondelle a dit :

Dans ma liste de suspects, il y a un enfoiré de pangolin sodomite, forcément.

Il aurait sodomisé une chauve-souris ???

Tsk, tsk, les mœurs de ces pangolins, quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour relancer l'économie, il va falloir faire travailler les enfants à partir de 8 ans

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 8 minutes, Jésus a dit :

Pour relancer l'économie, il va falloir faire travailler les enfants à partir de 8 ans

Les parents vont surtout devoir turbiner beaucoup, tenter de joindre les deux bouts et, de fait, vu ce que cette crise est en train de faire au système scolaire, prendre certaines choses en charge eux-mêmes et exiger des résultats de leurs gamins.

Edited by Chronos
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Chronos a dit :

Les parents vont surtout devoir turbiner beaucoup, tenter de joindre les deux bouts et, de fait, vu ce que cette crise est en train de faire au système scolaire, prendre certaines choses en charge eux-mêmes et exiger des résultats de leurs gamins.

@Rufus Shinra, j'avoue ne pas très bien saisir le smiley amusé. Vu ce qui se profile en terme d'instruction publique on risque un passage d'année au "profit" d'élèves dont des blocs de compétence n'auront pas été enseignés et/ou validés avec un effet d'accumulation à terme.

C'est rarement bon l'assimilation de connaissances ou de compétences intellectuelles dans une économie qui souffre déjà et où les moins compétents auront toujours plus de mal à trouver du boulot. Soit d'aggravation de ce que nous connaissons déjà.

Dans des environnements familiaux peu cultivés où ça ne lit déjà pas beaucoup de soi-même, les effets risquent d'être catastrophiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Chronos a dit :

@Rufus Shinra, j'avoue ne pas très bien saisir le smiley amusé. Vu ce qui se profile en terme d'instruction publique on risque un passage d'année au "profit" d'élèves dont des blocs de compétence n'auront pas été enseignés et/ou validés avec un effet d'accumulation à terme.

C'est rarement bon l'assimilation de connaissances ou de compétences intellectuelles dans une économie qui souffre déjà et où les moins compétents auront toujours plus de mal à trouver du boulot. Soit d'aggravation de ce que nous connaissons déjà.

Dans des environnements familiaux peu cultivés où ça ne lit déjà pas beaucoup de soi-même, les effets risquent d'être catastrophiques.

C'est la notion que les parents exigeront des résultats de leurs gosses, c'est trop mignon de voir quelqu'un penser ça en 2020.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Rufus Shinra a dit :

C'est la notion que les parents exigeront des résultats de leurs gosses, c'est trop mignon de voir quelqu'un penser ça en 2020.

Je pense qu'ils devront le faire. Qu'ils le feront effectivement relève effectivement du vœu pieux.

Quant au mignon, je fais partie des dernières générations à se faire stigmatiser quand les résultats scolaires n'étaient pas au RDV et dont les parents prenaient le parti du prof donc bon, j'y crois encore.

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Hypsen a dit :

Ça reste à voir.

Le traitement médiatique des attentats a beaucoup changé par exemple. On s'est habitué...

Les grands médias appartiennent finalement à un nombre restreint d'actionnaires ou à l'Etat.

De plus, les médias ne parlent que de ça car c'est le seul sujet. Quand il y aura de nouveau la politique, le sport et la culture...

En tout cas, le "tous confinés pendant 2 ans", j'y crois pas trop.

Pour aller dans ce sens, je me demande profondément quelle sera l'opinion publique quand nous serons, en juillet? en septembre ? aux portes d'un deuxième confinement.

On sait ce que ça aura couté à chacun et au pays (des millions de chomeurs et une dette/PIB de 15 points de plus) la première fois. On aura vu sans plus s'en émouvoir les chiffres des milliers de morts du COVID. On se réjouit maintenant qu'il n'y ait plus "que" 500, puis 300, puis 200 morts... Dans l'entre confinement, on parlera je pense beaucoup plus d'économie, de toutes ces boites qui tenteront de remonter la pente et de toutes celles qui fermeront et laisserons leurs quelques employés sur le carreaux. On aura régulièrement des chiffres sur les estimations du nombre de morts engendrés par les différentes crises économiques, et évidemment pour celle actuelle.

Et là, on verra alors remonter doucement le nombre de cas, puis le nombre de morts. On fera des comparaison avec le mois de mars. Et je suis sûr que certains (et peut-être moi je ne préjuge de rien) se posera sérieusement la question si ça vaut le coup de confiner une deuxième fois...

:-(

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Il y a une résurgence de Covid 19 en Chine est c'est inquiétant

On peut par pitié parler avec des chiffres ?

Henri K.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En dehors de la correction du 17 avril ... c'est le calme plat en Chine coté chiffre.

---

sinon le nombre de décès covid par million d'habitant au 28 avril ...

Ll0strp.png

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, g4lly a dit :

En dehors de la correction du 17 avril ... c'est le calme plat en Chine coté chiffre.

---

sinon le nombre de décès covid par million d'habitant au 28 avril ...

Ll0strp.png

Et les espagnols? Y ont vendu du beurre aux boches?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Akhilleus a dit :

C'est possible sauf que il y'a ambivalence, les gens n'accepteront pas des chiffrages en milliers de morts journaliers au 20H

La projection c'est avoir évité 60 000 décès et 105 000 réa avec 2 mois de confinement soit 2000 morts / j  et 3 000 réa / jour

Les gens flippent déjà alors que peu sont directement concernés (sauf à travers les mesures de confinement). Si on commence à voir les cadavres s'empiler dans les rues, je ne connais pas grand monde qui va aller au travail (autre que les personnels de santé) de son plein gré

my 2 cents :

et si les gens ne vont pas au travail, penses tu que les boites vont pouvoir continuer à les payer ??? que les boites vont continuer à exister et à les reprendre quand ces gens le voudront bien ?

 

autre chose : tu sais qu'il existe des hivernants dans les TAAF ; l'air est pur et sans microbe. Quand ils passent 6 mois, l'hiver austral là bas, et qu'ils arrivent à la Reunion, ils chopent tout ce qui passe comme saletés. Pourquoi ? parce que leur corps n'est plus accoutumé, n'a plus l'habitude de se battre. Donc, ces gens qui restent chez eux, comment peuvent ils s'endurcir pour résister ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Delbareth a dit :

Pour aller dans ce sens, je me demande profondément quelle sera l'opinion publique quand nous serons, en juillet? en septembre ? aux portes d'un deuxième confinement.

On sait ce que ça aura couté à chacun et au pays (des millions de chomeurs et une dette/PIB de 15 points de plus) la première fois. On aura vu sans plus s'en émouvoir les chiffres des milliers de morts du COVID. On se réjouit maintenant qu'il n'y ait plus "que" 500, puis 300, puis 200 morts... Dans l'entre confinement, on parlera je pense beaucoup plus d'économie, de toutes ces boites qui tenteront de remonter la pente et de toutes celles qui fermeront et laisserons leurs quelques employés sur le carreaux. On aura régulièrement des chiffres sur les estimations du nombre de morts engendrés par les différentes crises économiques, et évidemment pour celle actuelle.

Et là, on verra alors remonter doucement le nombre de cas, puis le nombre de morts. On fera des comparaison avec le mois de mars. Et je suis sûr que certains (et peut-être moi je ne préjuge de rien) se posera sérieusement la question si ça vaut le coup de confiner une deuxième fois...

:-(

Je pense que ce qui choquera l'opinion publique (et ce qui serait nécessaire de faire),  c'est quand on commencera à raboter les indemnité maladie / chômage / pensions de retraite.
On peut éviter de toucher au strict minima, mais il faut commencer à taper "tôt"(genre, 1,5 ou 2,0 smic).

Pour le moment, mes braves gars en maladie "prévention covid" montent des abris de jardin en sifflotant et commentent les plans d'aide de l'état à certains secteur en mode "ben voyez, ça existe l'argent magique ! y'en a pour les actionnaires ! Et ma retraite ? " etc etc ...

Bon, il faut dire que je suis sur un bassin de gros cons et mongoliens d'élevage, et que l'on parle d'une population industrielle privilégiée.

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Henri K. a dit :

On peut par pitié parler avec des chiffres

oui mais qui les donne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hydroxychloroquine Has about 90 Percent Chance of Helping COVID-19 Patients, States Association of American Physicians and Surgeons (AAPS)

L'hydroxychloroquine a environ 90 % de chances d'aider les patients atteints de COVID-19, Association des médecins et chirurgiens américains des États (AAPS)

TUSCON, Arizona, 28 avril 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Dans une lettre adressée au gouverneur Doug Ducey de l'Arizona, l'Association of American Physicians and Surgeons (AAPS) présente un tableau fréquemment mis à jour des études qui font état des résultats du traitement de la COVID-19 avec les médicaments antipaludéens chloroquine (CQ) et hydroxychloroquine (HCQ, Plaquenil®).

À ce jour, le nombre total de patients traités par la HCQ, avec ou sans zinc et l'azithromycine, un antibiotique largement utilisé, est de 2 333, écrit l'AAPS, selon des données d'observation provenant de Chine, de France, de Corée du Sud, d'Algérie et des États-Unis. 2 137 d'entre eux, soit 91,6 %, ont connu une amélioration clinique. Il y a eu 63 décès, tous sauf 11 dans un seul rapport rétrospectif de l'administration des vétérans où les patients étaient gravement malades.

Les propriétés antivirales de ces médicaments ont été étudiées depuis 2003. En particulier lorsqu'ils sont combinés avec du zinc, ils empêchent l'entrée du virus dans les cellules et inhibent la réplication. Ils peuvent également empêcher une réaction excessive du système immunitaire, qui provoque la tempête de cytokines responsable d'une grande partie des dommages dans les cas graves, explique l'AAPS. Les HCQ sont souvent très utiles dans le traitement des maladies auto-immunes telles que le lupus et la polyarthrite rhumatoïde.

Selon l'AAPS, certaines études ont montré d'autres avantages, tels que la réduction du nombre de jours pendant lesquels un patient est contagieux, la réduction du besoin de ventilateurs et la réduction du temps de guérison clinique.

Des études évaluées par des pairs et publiées entre janvier et le 20 avril 2020 fournissent des preuves claires et convaincantes que l'HCQ peut être bénéfique dans le COVID-19, en particulier lorsqu'il est utilisé précocement, déclare l'AAPS. Malheureusement, bien qu'il soit parfaitement légal de prescrire des médicaments pour de nouvelles indications ne figurant pas sur l'étiquette, la Food and Drug Administration (FDA) a déclaré que la CQ et la HCQ ne devraient être utilisées pour COVID-19 que chez les patients hospitalisés dans le cadre d'une étude clinique si celle-ci est disponible. La plupart des Etats rendent difficile la prescription de ces médicaments par les médecins ou leur délivrance par les pharmaciens.

Comme le note la lettre au gouvernement Ducey, "de nombreux pays, dont la Turquie et l'Inde, protègent prophylactiquement les travailleurs médicaux et les contacts des personnes infectées. Selon worldometers.info, les décès par million de personnes dus à COVID-19 au 27 avril sont de 167 aux États-Unis, 33 en Turquie et 0,6 en Inde".

Après que le Maroc et l'Algérie ont commencé à utiliser la HCQ, une rupture de tendance et une forte réduction de leur taux de mortalité des cas COVID-19 ont eu lieu.

Les vaccins et les résultats des essais contrôlés randomisés en double aveugle sur les nouveaux médicaments ne seront pas disponibles avant plusieurs mois. Mais les patients meurent maintenant, alors que des médicaments abordables et utilisés depuis longtemps seraient disponibles, sauf restrictions gouvernementales, déclare l'AAPS.

L'Association des médecins et chirurgiens américains (AAPS) représente les médecins de toutes les spécialités dans tous les États depuis 1943. La devise de l'AAPS est omnia pro aegroto, ce qui signifie tout pour le patient.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Niafron a dit :

Et les espagnols? Y ont vendu du beurre aux boches?

Non désormais ils travaillent à la chinoise ...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

elle est attaquée de toutes parts pour avoir écrit son journal du confinemen

pourquoi ? elle y raconte des choses à ne pas révéler ? la vérité par exemple ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, pascal a dit :

pourquoi ? elle y raconte des choses à ne pas révéler ? la vérité par exemple ?

J'ai pas accès à l'article complet...Alors je ne sais pas, pas encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, pascal a dit :

pourquoi ? elle y raconte des choses à ne pas révéler ? la vérité par exemple ?

https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/coronavirus-a-wuhan-le-journal-de-l-ecrivaine-fang-fang-suscite-la-colere-des-nationalistes-chinois_3928571.html

en gros elle raconte sa vision, son vecu de l'épidémie, ce qui ne plait pas aux nationalistes car ça ouvre le flanc aux critiques des occidentaux :

"Traîtresse": une écrivaine chinoise qui a tenu un journal de confinée à Wuhan, épicentre du Covid-19, est accusée de donner du grain à moudre aux critiques de la Chine en publiant son récit à l'étranger. Âgée de 64 ans, issue d'une famille aisée d'intellectuels, Fang Fang est une romancière connue dans son pays. Elle a remporté le plus prestigieux prix littéraire chinois en 2010.

Wuhanaise, elle entame un journal peu après le confinement de la métropole le 23 janvier, qu'elle publie en ligne. Achevé fin mars après 60 entrées, il raconte la peur, la colère et l'espoir des 11 millions d'habitants. Son contenu ? Récit d'hôpitaux saturés qui refusent les malades, de son quotidien de confinée, du décès de proches, de l'entraide entre habitants, ou encore du plaisir simple de voir le soleil illuminer sa chambre.

"Traîtresse": une écrivaine chinoise qui a tenu un journal de confinée à Wuhan, épicentre du Covid-19, est accusée de donner du grain à moudre aux critiques de la Chine en publiant son récit à l'étranger. Âgée de 64 ans, issue d'une famille aisée d'intellectuels, Fang Fang est une romancière connue dans son pays. Elle a remporté le plus prestigieux prix littéraire chinois en 2010.

Wuhanaise, elle entame un journal peu après le confinement de la métropole le 23 janvier, qu'elle publie en ligne. Achevé fin mars après 60 entrées, il raconte la peur, la colère et l'espoir des 11 millions d'habitants. Son contenu ? Récit d'hôpitaux saturés qui refusent les malades, de son quotidien de confinée, du décès de proches, de l'entraide entre habitants, ou encore du plaisir simple de voir le soleil illuminer sa chambre.

Un ami docteur m'a dit : nous les médecins savons tous depuis un moment qu'il y a une transmission interhumaine de la maladie, nous avons rapporté ça à nos supérieurs, mais pourtant personne n'a averti les gensFang FangJournal de Wuhan

Une chronique lue par des millions de Chinois

Sa chronique subjective d'écrivaine, présentée comme non-journalistique, a été suivie par des millions de Chinois intéressés par un point de vue différent sur l'actualité, face à des médias très contrôlés. Mais Fang Fang est devenue controversée. Car son journal sera publié dans les prochains mois dans plusieurs langues étrangères, dont l'anglais, l'allemand et le français. En France, il sortira le 9 septembre chez Stock sous le titre Wuhan, ville close.

On lui reproche d'offrir avec cette traduction un prétexte aux étrangers pour critiquer le gouvernement chinois. Notamment aux Etats-Unis, qui accusent Pékin de réaction tardive face à l'épidémie. "Un média américain dit déjà vouloir se servir du livre pour demander des comptes à la Chine. Bravo Fang Fang, tu donnes aux pays occidentaux des armes pour tirer sur la Chine", ironise un internaute sur le réseau social Weibo. "Tu révèles ainsi ta nature de traîtresse", conclut-il. "Pour combien as-tu vendu ton journal ?", s'interroge un autre commentateur, qui l'accuse de s'enrichir sur les quelque 3 900 morts de Wuhan.

Présentation politisée

Autre élément qui a enflammé le web : la présentation politisée de l'ouvrage fait par son éditeur américain HarperCollins. Saluant un récit "mélangeant l'étrange et le dystopique", il vante une écrivaine qui s'élève contre les "problèmes politiques systémiques" d'un "pays autoritaire".

La traduction du livre, en pleine confrontation avec Washington, "n'est pas vraiment de très bon goût", a déploré Hu Xijin, influent rédacteur en chef du tabloïd nationaliste Global Times.

Au final, ce seront les Chinois, y compris ceux qui soutenaient Fang Fang au départ, qui devront payer le prix de sa renommée en OccidentHu XijinWeibo

Le tabloïd chinois Global Times évoque de son côté un récit "partial" qui "n'expose que le côté sombre de Wuhan".

Critiquée voire insultée, Fang Fang se dit victime de la "cyberviolence" de nationalistes, même si un certain nombre d'internautes lambda la critiquent également. Conséquence : plusieurs éditeurs chinois intéressés à l'origine par la publication du texte de Fang Fang hésitent devant la polémique, affirme l'écrivaine.

"Une page de l'histoire de l'humanité" pour Stock

"Pourquoi on ne sortirait pas ce livre ? Juste parce que certains risquent de nous utiliser ? (...) Si les gens lisent vraiment mon journal, ils découvriront toutes les mesures efficaces que la Chine a prises contre l'épidémie", argumente-t-elle dans une réponse publiée sur le site internet du magazine Caixin. Elle promet par ailleurs de verser toutes ses royalties "aux familles des soignants décédés".

Interrogé par l'AFP, son éditeur français Stock a justifié la publication du journal par son "intérêt documentaire" à propos d'un événement "qui s'annonce comme peut-être une page de l'histoire de l'humanité".

Face à cette lapidation en ligne, beaucoup d'internautes ont volé au secours de l'autrice sur Weibo, jugeant les attaques "disproportionnées". "Fang Fang ne doit rien à personne", souligne une commentatrice. "Libre à vous d'écrire un journal qui va à l'encontre de ce qu'elle raconte, de le traduire et de le publier à l'étranger !"

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste comme ça, pure curiosité, il vient d où l usage du terme "nationalistes" pour qualifier les plus ardents supporters de la république populaire de Chine?

Nan parce que la dernière fois que j ai ouvert un bouquin sur l Histoire de la région, il s appliquait plutôt à leurs grands copains de Taïwan...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 12 minutes, Niafron a dit :

Juste comme ça, pure curiosité, il vient d où l usage du terme "nationalistes" pour qualifier les plus ardents supporters de la république populaire de Chine?

Nan parce que la dernière fois que j ai ouvert un bouquin sur l Histoire de la région, il s appliquait plutôt à leurs grands copains de Taïwan...

je suppose que l'on peut le remplacer par "ardent patriote", ils défendent farouchement leur pays avec beaucoup d'orgueil... (à tort ou à raison)

Edited by vincenzo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,873
    Total Topics
    1,311,008
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries