Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

7 minutes ago, jojo (lo savoyârd) said:

L’opération militaire spéciale va se poursuivre jusqu’à ce que les objectifs initialement fixés soient atteints», a affirmé à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov"

https://www.liberation.fr/international/europe/ukraine-loffensive-va-continuer-jusqua-ce-que-les-objectifs-soient-atteints-20220912_7URBDSN62ZDWDJZ6JYY6XJ3ZQM/

Et comment comptent-ils s'y prendre ? ...

Surtout, quels sont ces objectifs? On a entendu tout et n'importe quoi pour l'instant...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Sinon ...

"Oleksandr Syrsky, artisan discret de l’offensive éclair de l’armée ukrainienne dans l’Est"

“Aujourd’hui, nous sommes témoins d’une opération extraordinaire des forces ukrainiennes, où l’ennemi perd un à un des territoires précédemment saisis. Cependant, les auteurs de ces opérations militaires, sans exagération, uniques en leur genre, restent souvent dans l’ombre. Ils sont réticents à parler à la presse, aussi restent-ils généralement dans l’ombre de leurs succès”, s’enthousiasme le politologue Aleksey Goloboutskyï, sur son profil Facebook. Il salue, comme tant d’autres commentateurs dans le pays, l’offensive réussie de l’armée ukrainienne qui a réussi à reprendre en quelques jours une vingtaine de localités dans l’est du pays.

Mais, dans le cas présent “le pays mérite de connaître ses héros”, poursuit Aleksey Goloboutskyï en livrant le nom de celui qu’il appelle “l’artisan discret” de cette offensive éclair, à savoir le général Oleksandr Syrsky, une information confirmée par d’autres sources ukrainiennes.

Convaincre un état-major sceptique

Né en 1965, cet officier commande aujourd’hui l’armée de terre ukrainienne après avoir gravi, toujours avec brio, tous les échelons militaires. Commandant de la 72e brigade motorisée, c’est lui qui a assuré la sécurité des troupes ukrainiennes qui ont battu en retraite à Debaltseve, lors de la première guerre du Donbass, en 2015. Selon les médias ukrainiens, c’est aussi lui qui a été chargé de la défense de Kiev après l’invasion russe de cette année. “L’assaut a été repoussé grâce à deux solides lignes de défense autour de la ville, rappelle le site d’information Obozrevatel, et une quantité sans précédent d’équipements militaires et d’effectifs ennemis a été détruite à cette occasion.”

Déjà, à l’époque, le général Syrsky affirmait que la bataille de Kiev avait changé le cours de la guerre, que l’ennemi avait imaginé “rapide et facile”. “Ils voulaient prendre Kiev, et plus précisément le siège du gouvernement et d’autres institutions de l’État. Leur déroute les a obligés à changer de plans. Désormais, nous devons tenir, puis vaincre”, avait-il dit à l’époque à la presse.

Ensuite, Oleksandr Syrsky aurait joué un rôle actif pour stopper l’offensive russe dans l’axe de Kharkiv, Izioum et Bakhmout, Avdeevka, avant de concevoir les plans de cette attaque surprise sur Balakleïa. L’état-major a été tout d’abord extrêmement sceptique quant à ce plan, révèle Aleksey Goloboutskyï. Mais grâce à la ténacité du général, il a fini par donner son feu vert et “désormais, notre drapeau flotte de nouveau sur Balakleïa, Izioum et Koupiansk”, conclut Goloboutskyï."

https://www.courrierinternational.com/article/guerre-oleksandr-syrsky-artisan-discret-de-l-offensive-eclair-de-l-armee-ukrainienne-dans-l-est

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, mehari a dit :

Surtout, quels sont ces objectifs? On a entendu tout et n'importe quoi pour l'instant...

“Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort.”  Marc-Aurèle

Auquel on peut rajouter:

“Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre.” Sun Tzu

 

 

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Valy a dit :

C'est quand même un poème la corruption en Russie. Poutine a viré Serdioukhov, qui était son vrai cheval de bataille contre la corruption dans l'armée russe, et le planificateur de sa proféssionalisation. Ironie de l'histoire, il l' a viré pour corruption, ce qui est assez savoureux. Il l'a remplacé par Shoigou. Puis the insider a découvert en 2019 que Shoigu disposait d'un manoir à 18 millions de dollars, qui a été acheté par sa maîtresse, après avoir obtenu des contrats de l'armée (https://theins.ru/en/corruption/253296). Comme lutte anti-corruption on fait mieux.

Je n'ai pas dit que VP et ceux qui l'entourent n'étaient pas corrompus, mais qu'ils avaient vraisemblablement cherché à limiter celle-ci (chez les autres s'entend donc). D'une part pour briser les oligarques opposants potentiels, d'autre part pour en limiter les effets délétères. Sinon comment expliquer les procès pour ce motif de hauts responsables militaires et sécuritaires sans aucun rôle politique et encore plus la médiatisation de certains d'entre eux? La corruption étant enraciné à un tel point en Russie qu'il est de toute façon illusoire de voir qui que ce soit y mettre fin en quelques mois (années même probablement)...

Il y a 2 heures, Dwarfene a dit :

Drôle de tenue pour un soldat à la pointe de l'offensive.

Pourquoi? On a vu des vidéos de gars comme cela ces derniers jours me semble-t-il...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, jojo (lo savoyârd) a dit :

VVP était totalement inconnu des russes à son arrivée dans la haute sphère. C'est pas le peuple russe qui l'a porté, c'est son opportunisme, l'ivrogne et le contexte.

Après, une fois installé il s'est bien accroché et sanglé tout seul comme un grand et avec tous les moyens dont il a pu tirer parti, à son siège ...

C'est pas vraiment le peuple russe de lui-même, il a su se présenter comme une "évidence", c'est aussi simple que ça. Pas besoin même de trois escrocs, il sait faire très bien tout seul ...

Vision un peu simpliste à mon sens. S'il a (durement et efficacement) travaillé à installer son pouvoir, il y avait (et il y a encore) d'autres pouvoirs non négligeables. Et la population, en dépit de tous les truquages des enquêtes, semblait encore (enfin, avant le conflit ukrainien, maintenant je ne sais pas) largement le considérer comme au moins un moindre mal.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Alexis a dit :

Quelques points à garder présents à l'esprit :

- Les Ukrainiens ont libéré depuis une semaine de l'ordre de 5 à 7% des territoires que la Russie occupait chez eux (estimation à la louche sur une carte, le total étant 120 000 km²). Ce qui est beaucoup. Mais n'est qu'un premier pas dans leur objectif de libérer la totalité de leurs territoires (y compris Crimée). Leur offensive brillamment réussie a utilisé notamment la surprise. Un atout qu'il n'est pas forcément facile de retrouver à chaque fois. Bref, ils ne sont pas encore arrivés au but

- Les Russes se sont laissé surprendre et désorganiser une partie de leurs troupes. Ils sont en difficulté dans le nord-est. Mais ils ont déjà montré entre mars et juin une capacité à s'adapter et à repartir à l'offensive. Rien ne garantit qu'il leur soit impossible de recommencer. Bref, ils ne sont pas encore KO pour le compte

- Le régime russe a remporté la seconde guerre de Tchétchénie en dix ans (1999-2009), absorbant sans broncher de très lourdes pertes (12 000 morts estimés). Leur capacité à durer et persister est prouvée. La population russe de son côté ne montre pas de signe d'être prête à sérieusement agiter et remuer contre l' "opération spéciale". Bref, cette guerre pourrait encore être, non pas longue, mais très longue

- La Russie conserve des options militaires non encore utilisées. Non seulement l'arme nucléaire, dont on parle beaucoup trop car ce n'est que la plus extrême des options de Moscou, pas celle qui serait utilisée en premier. Mais davantage une mobilisation plus grande, voire générale. Et surtout la moins risquée de toutes, écrouler l'économie ukrainienne en effondrant ses réseaux (électriques, eaux etc.) Option qui ne vient peut-être pas d'être initiée - mais peut-être qu'en fait si. Bref, Moscou a encore de fortes cartes dans son jeu

Je ne sais pas comment ils comptent y parvenir. Mais il me semble très compréhensible qu'ils demeurent confiants en leurs chances.

 

Les objectifs de l'opération militaire spéciale sont ouverts et publics. Ils ont été précisé notamment lors du round de négociation Russie-Ukraine qui a échoué en avril. Ce sont les conditions minimales - très dures - que Moscou avait exigées lors de ses pourparlers, et que Kiev a refusées.

J'avais rapporté le détail ici.

Il est dommage que très peu de médias occidentaux (voire aucun ?) les ait publiés, ni ne les rappelle à l'occasion. C'est la raison pour laquelle on peut avoir l'impression en France ou dans d'autres pays que "on a entendu tout et n'importe quoi" :smile:

 

Désolé de devoir jouer le rôle du rabat-joie. Mais il faut bien conserver en tête la situation d'ensemble.

La Russie n'avait pas perdu 100.000 hommes (morts, blessés, prisonniers, disparus, etc) en six mois en Tchétchénie. Elle n'avait même pas atteint ce nombre en Afghanistan.

Elle l'a fait en Ukraine. Et c'est pas fini. Donc oui, il y a pas mal de raisons de penser que la peau de l'ours commence déjà à être dépiautée.

Edited by Heorl
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Amnésia a dit :

Et celle-ci:

"Une armée qui recule est une armée qui gagne"

Dmitri Peskov, théoricien russe.

"En même temps", décembre 41, Barbarossa ... :rolleyes:

:biggrin:

 

il y a 7 minutes, Claudio Lopez a dit :

Et celle ci aussi 

" je prends de l'avance, en prenant du recul
Car prendre du recul, c'est prendre de l'élan" 

General Mc Solar 

Et encore celle-ci, pour s'économiser toute cette énergie :

"j'y suis, j'y reste"

Gal Mac Mahon ... à la prise de la redoute de Malakoff ... 7 septembre 1855 ... lors du siège de Sébastopol ... pendant la guerre de Crimée.

Tiens tiens ... à quelque chose et jours près ... :tongue:

Link to comment
Share on other sites

Question pour un champion (tic tac ...), catégorie histoire

J'ai vue pas mal de twits au début du conflit disant que les meilleurs soldats soviétiques étaient ukrainiens , par exemple ci-dessous

Est-ce que cela a un fondement, une citation associée?

 

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

29 minutes ago, Poivre62 said:

Une poussée ukrainienne autour de Lyman avec franchissement de la rivière Sivierskiy Donets est annoncée par des sources uk . La ville qu'on annonçait proche d'être entre leur main il y a qq jour tombera t-elle cette fois?

Ça fait plusieurs jours qu'ils ferraillent a cet endroit.

Pour le moment les russes ont repoussé les attaques. On ne sait pas trop si les franchissement sont encore en bon état.

29 minutes ago, Poivre62 said:

Une poussée ukrainienne autour de Lyman avec franchissement de la rivière Sivierskiy Donets est annoncée par des sources uk . La ville qu'on annonçait proche d'être entre leur main il y a qq jour tombera t-elle cette fois?

Ça fait plusieurs jours qu'ils ferraillent a cet endroit.

Pour le moment les russes ont repoussé les attaques. On ne sait pas trop si les franchissement sont encore en bon état.

On a eu aussi une tentative de franchissement à Siversk vers le nord. Mais a priori le franchissement à échoué, du moins le ponton a été détruit, et les Ukrainiens seraient retournés sur la rive sud.

12-09-eng.jpg

29 minutes ago, Poivre62 said:

Une poussée ukrainienne autour de Lyman avec franchissement de la rivière Sivierskiy Donets est annoncée par des sources uk . La ville qu'on annonçait proche d'être entre leur main il y a qq jour tombera t-elle cette fois?

Ça fait plusieurs jours qu'ils ferraillent a cet endroit.

Pour le moment les russes ont repoussé les attaques. On ne sait pas trop si les franchissement sont encore en bon état.

On a eu aussi une tentative de franchissement à Siversk vers le nord. Mais a priori le franchissement à échoué, du moins le ponton a été détruit, et les Ukrainiens seraient retournés sur la rive sud.

12-09-eng.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Valy a dit :

Question pour un champion (tic tac ...), catégorie histoire

J'ai vue pas mal de twits au début du conflit disant que les meilleurs soldats soviétiques étaient ukrainiens , par exemple ci-dessous

Est-ce que cela a un fondement, une citation associée?

 

Bof. là on est dans le branlage de nouilles et le "mon peuple il en a de plus grosses que toi NA !".

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Clairon a dit :

Les Ukr ont dû masser près de 20 à 25.000 dans ce qui restait de l'oblast de Kharkiv, impossible avec les satellites, les écoutes, les espions, que l'armée russe, son EM n'était pas au courant, et cela à 20 km de la frontière russe. C'est comme si l'armée française stationnée à Longwy et Thionville, ne voyait pas un regroupement de 20.000 pax (2x l'armée de terre belge) entre Arlon et Luxembourg, c'est quasiment impensable.

N'y aurait-il pas eu un "sabotage" délibéré de la part de certains hauts gradés russes ? Le secteur était essentiellement défendu par la Garde Nationale (ministère de l'intérieur), par certaines unités du FSB et des miliciens LNR. La hierarchie militaire qui voit comment le FSB et l'entourage de VP ont massacré l'armée sans l'impliquer/la prévenir dans cette opération n'est-elle pas en train de se retourner ? Elle n'a sans doute pas les moyens de faire un coup d'état, mais préfère alors entrainer le régime Poutinien dans sa défaite

Clairon

En écoutant ce soir France info, des critiques assez véhémentes commencent à se porter surtout vers  le ministre de la défense et le chef d'état major.

Edited by Mangouste
Orthographe
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

Bof. là on est dans le branlage de nouilles et le "mon peuple il en a de plus grosses que toi NA !".

OK. C'est juste que ça sortait aussi dans the guardian : https://www.theguardian.com/world/2022/feb/26/how-ukrainian-defiance-has-derailed-putins-plans

Je me demandais si il y avait une citation/référence à la clé.

Edited by Valy
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Clairon a dit :

Les Ukr ont dû masser près de 20 à 25.000 dans ce qui restait de l'oblast de Kharkiv, impossible avec les satellites, les écoutes, les espions, que l'armée russe, son EM n'était pas au courant, et cela à 20 km de la frontière russe. C'est comme si l'armée française stationnée à Longwy et Thionville, ne voyait pas un regroupement de 20.000 pax (2x l'armée de terre belge) entre Arlon et Luxembourg, c'est quasiment impensable.

N'y aurait-il pas eu un "sabotage" délibéré de la part de certains hauts gradés russes ? Le secteur était essentiellement défendu par la Garde Nationale (ministère de l'intérieur), par certaines unités du FSB et des miliciens LNR. La hierarchie militaire qui voit comment le FSB et l'entourage de VP ont massacré l'armée sans l'impliquer/la prévenir dans cette opération n'est-elle pas en train de se retourner ? Elle n'a sans doute pas les moyens de faire un coup d'état, mais préfère alors entrainer le régime Poutinien dans sa défaite

Clairon

Les Russes ont peu de satellites d'observation, de mauvaise qualité, et dont les horaires de passage sont connus. Le SBU a fait un travail de préparation amont parmi les agents pro-Ru de la région. Pour le reste, le matériel Ru de renseignement de théâtre devait être disponible, mais les opérateurs compétents étaient ils là ? Après relocalisation des plus compétents sur le front de Kherson, on peut en douter. 

Probablement une autre illustration des faiblesses RH de l'armée Russe: manque d'officiers compétents, de spécialistes disponibles, doute sur la chaîne de commandement "disposées" à entendre des mauvaises nouvelles etc....

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, olivier lsb a dit :

Les Russes ont peu de satellites d'observation, de mauvaise qualité, et dont les horaires de passage sont connus. Le SBU a fait un travail de préparation amont parmi les agents pro-Ru de la région. Pour le reste, le matériel Ru de renseignement de théâtre devait être disponible, mais les opérateurs compétents étaient ils là ? Après relocalisation des plus compétents sur le front de Kherson, on peut en douter. 

Probablement une autre illustration des faiblesses RH de l'armée Russe: manque d'officiers compétents, de spécialistes disponibles, doute sur la chaîne de commandement "disposées" à entendre des mauvaises nouvelles etc....

Encore une fois il suffit d'écouter les rumble deux ou trois jours avant l'offensive de kharkiv pour se rendre compte que les mouvements des ukrainiens à Kharkiv étaient connus. 

Rumble précisant même que Kharkiv étant bourré de souterrain suffisamment large pour faire rentrer des véhicules il était certain que les ukrainiens préparaient quelque chose.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...