Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 29 minutes, collectionneur a dit :

@Banzinou C'est vraiment sérieux, c'est pas un détournement d'article ?

Moscow Times, c'est pas un journal de l'opposition que Poutine qualifie d'agent de l'étranger ?

L'article indique que la haute trahison, pour l'un d'entre eux, serait causée par des échanges d'informations avec la Chine. Et il laisse planer le doute sur le fait que de précédents échanges scientifiques avec l'Ouest, serait en cause.

Il termine aussi en indiquent qu'ils ne sont qu'accusés, à ce stade. Seul un juge/tribunal pourrait les déclarer coupables.

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai ça pour la version russe traduite par Deepl : ça parle de 16 personnes poursuivies en tout "au sein de la branche sibérienne de l'Académie des sciences de Russie", d'un mort au mains du FSB peu après son arrestation, et effectivement d'incriminations liées à la fourniture de technologies hypersoniques à la Chine ; le journaliste fait bien le parallèle avec l'échec récent du Kinjal :

Révélation

La vague d'affaires de trahison qui s'est emparée de la Russie depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine a atteint le plus grand centre scientifique de l'industrie nationale de la défense.

Trois scientifiques de l'Institut de mécanique théorique et appliquée (IMPM), basé à Novossibirsk et impliqué dans le développement d'avions hypersoniques, ont été arrêtés l'un après l'autre par les forces de sécurité en vertu d'un article dont la peine maximale est devenue cette année l'emprisonnement à vie.

Le mardi 16 mai, le personnel de l'IMPM a publié une lettre ouverte informant de l'arrestation pour trahison d'État de Valery Zvegintsev, docteur en sciences techniques et scientifique en chef qui a fondé le laboratoire d'aérogazodynamique à grande vitesse de l'institut.

Zvegintsev est assigné à résidence depuis le 7 avril. Son supérieur direct, Alexander Shiplyuk, directeur de l'IMPM, a été placé au centre de pré-détention de Lefortovo dès le mois d'août dernier, quelques jours après l'arrestation du chercheur principal Anatoly Maslov. Tous deux ont été inculpés en vertu du même article, l'article 275 du code pénal russe, intitulé "Trahison". Selon Academ.info, Maslov était soupçonné d'avoir transféré à la Chine des données relatives à la technologie hypersonique.

Shiplyuk et Maslov travaillent sur les missiles hypersoniques depuis plus de dix ans. Ils ont présenté un projet expérimental pour une telle arme en 2012 lors d'un séminaire scientifique en France, note Reuters. Quatre ans plus tard, un article rédigé conjointement par les deux scientifiques a été publié sur la recherche aérodynamique à des vitesses hypersoniques.

Ces dernières années, Shiplyuk a également travaillé sur le revêtement protecteur des missiles hypersoniques - son travail est consacré à ce sujet, cité en ligne, écrit The Telegraph.

Au total, 16 personnes ont fait l'objet de poursuites pénales au sein de la branche sibérienne de l'Académie des sciences de Russie, connue pour son fort potentiel dans le domaine de la physique et des mathématiques, dont l'ancien directeur, l'académicien de la RAS Alexander Aseev. L'un des scientifiques, Dmitry Kolker, 54 ans, directeur du laboratoire des technologies optiques quantiques de l'université d'État de Novossibirsk, est décédé dans un centre de détention de Moscou peu après avoir été arrêté par le FSB.

La création d'armes hypersoniques en Russie a été annoncée par le président Vladimir Poutine lors de son discours devant l'Assemblée fédérale le 1er mars 2018. Dans une présentation animée montrant des lancements sur le territoire américain, M. Poutine a montré aux députés, sénateurs et fonctionnaires le missile antinavire Tsirkon et le missile balistique intercontinental Avangard avec son bloc planant. Ce dernier, selon Poutine, atteint des vitesses supérieures à Mach 20 et fond en vol "comme un esquimau".

En outre, M. Poutine a dévoilé le système de missiles hypersoniques KINZHAL, qui, selon le président, est "garanti pour surmonter" non seulement les systèmes de défense aérienne et antimissile existants, mais aussi ceux à venir.

Le 4 mai, le commandement des forces armées ukrainiennes a annoncé qu'il avait abattu le Kinnzhal à l'aide des systèmes de défense aérienne américains Patriot développés dans les années 1970, que Kiev avait reçus de l'Allemagne et des Pays-Bas. L'information concernant l'interception du missile a ensuite été officiellement confirmée par le Pentagone.

Le Kremlin n'a pas commenté la détention des scientifiques hypersoniques soupçonnés de trahison, a déclaré le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov, lors d'un point de presse mercredi.

"Les services spéciaux russes travaillent, ils remplissent leurs fonctions, il s'agit d'une accusation très grave", a-t-il déclaré, ajoutant que seul un tribunal peut condamner une personne.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, hadriel a dit :

Il n'y a rien dans le Kinjal qui soit nouveau par rapport à l'Iskander, je doute que la Chine s'y intéresse, ils ont déjà des systèmes équivalents.

Le Zircon par contre...

Oui et non. Tout renseignement est bon à prendre et au vu des moyens chinois et du salaire moyen de l'ingénieur russe standard, ça peut aussi s'envisager d'un point de vue "investissement".

Il y a 1 heure, FATac a dit :

Moscow Times, c'est pas un journal de l'opposition que Poutine qualifie d'agent de l'étranger ?

Plus ou moins. En tout cas, il a déménagé ses bureaux en dehors de la Russie et il est censuré là-bas.

Link to comment
Share on other sites

Bon gros bombardement sur Kiev, missiles et drones encore, en pleine visite de l'émissaire chinois. Celui-ci fait montre d'un optimisme très limité :

L'émissaire de la Chine pour l'Ukraine Li Hui, en visite à Kiev, a déclaré, jeudi 18 mai, qu'il n'existe pas de remède miracle pour mettre fin à la guerre en Ukraine, tout en appelant Kiev et Moscou à engager des pourparlers, rapporte l'AFP.

Link to comment
Share on other sites

Le 14/05/2023 à 23:42, g4lly a dit :

Pourquoi "à tord?

Je ne suis pas dans le "secret des dieux",

peut être aucune menace réelle sur leurs bases en Crimée ou sur les populations "russe d'Ukraine" n'existait.

Ceci dit une attaque "non provoquée" uniquement dû à la bêtise,  l'avidité, et autres "orqueries", ça semble peu crédible.

 

Le 15/05/2023 à 08:59, Joab a dit :

Ces illuminés n'ont aucun député au parlement ukrainien, ils n'occupent pas la présidence et ils ne sont pas au gouvernement. A part accréditer la thèse délirante que le régime de Kiev serait nazi, je ne vois pas pourquoi est-ce qu'on parle d'eux. Parce qu'à ce moment, il faudrait aussi parler de l’extrême-droite panslave, tsariste ou nationale bolchévique côté russe ou séparatiste qui est tout aussi belliciste et délirante.

Ni le régime de Kiev, ni la population ukrainienne n'est nazi, déjà même chez les "pravy sektor et compagnies", il n'y a plus trace d'antisémitisme.

Ceci dit, je crois bien qu'ils ont eu quelques députés.

Ils ne se sont pas implantés durablement politiquement, car ces groupes qui disaient qu'ils allaient éradiquer la corruption, se sont vites transformé en entreprise mafieuse, racket, trafics...

Ils ont aussi intimidé (voir terrorisé dans certains cas) les "opposants à la révolution" ( nos groupes de défense des droits de l’homme s'en sont émus).

Mais là n'est pas l'importance de ces gens, il faut la trouver dans leur rôle révolutionnaire, c'est principalement eux qui ont permis le renversement du régime.

Et dans leur combativité lors de la première "guerre du Donbass", quand l'armée régulière était démoralisée (certaines unités passant dans le camp ennemi).

Ensuite j'ai lu qu'une fois intégré dans les unités régulières de l'armée ou du ministère de l'intérieur, leur "philosophie" se serait diluée dans la "masse".

Je n'y crois guère, quand il existe des fanatiques (parfois "auréolés" de leur statu d'anciens combattants), que certains d'entre eux deviennent sous officier,

je pense plutôt qu'ils vont "convertir" les nouveaux venus ou les "démotivés" (mais je peux me tromper).

Pour qu'ils se diluent dans la masse, il aurait fallu qu'on leur fasse fermer leur bouche, baisser la tête, ce qui (à ma connaissance) n'a pas été fait.

 

Le 15/05/2023 à 11:27, Patrick a dit :

Une narration certes olé olé, mais qui:

1: correspond au fameux "pivot vers la Chine" américain.

2: a le mérite d'être un appel à l'histoire, puisque toute cette affaire a commencé quand Ianoukovitch a voulu écarter l'Ukraine d'un partenariat avec l'UE au profit de l'union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan voulue par poutine, et destinée en premier lieu à faciliter l'intégration de l'espace eurasien aux "nouvelles routes de la soie" chinoises essentiellement ferroviaires et routières.
C'est d'ailleurs l'UE qui a compliqué la vie de l'Ukraine à l'époque en exigeant une adaptation de l'Ukraine au marché européen qui ne voulait pas dire "se débarrasser des oligarques" mais plutôt "se débarrasser du secteur public".
https://www.lemonde.fr/europe/article/2013/11/26/la-russie-a-demande-a-l-ukraine-de-suspendre-l-accord-avec-l-union-europeenne_3520560_3214.html
https://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Ukraine-le-president-Ianoukovitch-rentre-a-Kiev-ou-l-opposition-veut-son-depart-2013-12-06-1072140
https://www.monde-diplomatique.fr/2013/12/GOBERT/49942 (excellent article qui ne mentionne pas la chine mais éclaire beaucoup sur les aspects ukraino-ukrainiens de la crise qui précède l'invasion de 2014)

Cela étant c'est quand même particulièrement cocasse quand on se souvient qu'avant février 2022 l'un des pays européens qui salivait le plus à l'idée de l'arrivée, via justement le territoire de cette union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan, de produits chinois, sur le territoire de l'UE, c'était la Pologne, qui se voyait déjà en plate-forme logistique irrigant le reste de l'UE de machins made in China. :laugh:

Certes, j'ai aussi entendu des histoires venant de gens plus sérieux où l'Ukraine ferait partie de "l'objectif Chine",

et aussi que la nécessité de priver le gouvernement russe de "Sébastopol" était lié à leur rôle en Syrie.

Qu'avant d'attaquer l'Iran, il fallait neutraliser le hezbollah et pour cela renverser dans un premier temps les bassistes syriens.

Ce serait la suite de la guerre d'Irak, car en y établissant une démocratie, la majorité chiite pourrait créer une puissante alliance anti-israélienne.

Ce qui me paraissait insensé dans le discours de ces "pravy là",

c'était cette certitude qu'avec l'aide américaine, ils rouleraient sur l'armée russe, puis chinoise et qu'ils reviendraient victorieux cueillir l’Europe comme un fruit mur.

 

Edited by Dedieu
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

La Chine récupère la mise et va peut-être réussir à sauver au moins en partie ces nouvelles route de la soie.

Que peut dire Moscou maintenant contre Pékin ? Plus grand chose. 

Si ça continue comme ça la Chine aura sa Sibérie. (Sans parler d'annexion un accès totale aux ressources une véritable colonie). 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Alexis a dit :

Sur ce point, j'ai une analyse différente.

L'affaiblissement de la Russie dans sa relation avec la Chine est clair, Moscou dépend désormais en premier lieu de Pékin pour continuer à commercer ainsi que pour limiter l'impact des sanctions "technologiques" du bloc occidental. La relation Pékin-Moscou en est encore beaucoup plus déséquilibrée, avec conséquences de long terme pour la Russie sujettes à caution.

Mais ce n'est pas les Etats-Unis qui ont fait cela. Je suis à peu près sûr que Vladimir Poutine n'est pas un agent de la CIA :smile:

En revanche, c'est un auteur, dont les livres gagnent à être connu. Je pense notamment à cette nouvelle entrée dans la collection "Que Sais-Je ?"

  Masquer le contenu

Fq766m_WIAAyYPV?format=png

 

La vassalisation de la Russie risque de devenir une épine dans le pied de Pékin.

Comment gérer cette énorme pays avec un ego surdimensionné blessé et qui même si il apporte des ressources risque de devenir un boulet économique? 

Après conséquences sur long et moyen terme nous verrons. 

Les uchronies possibles sont légions.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Connorfra a dit :

J'aimerais bien voir la tête à Bachar quand Zelensky fera un discours sur le danger russe. Ce serait rigolo qu'il mette bien l'accent sur les tarares et les tchétchènes qui combattent les russes.

Je crois qu'elle vaudra bien la tête de Zelenski si Al Assad remercie publiquement la Russie pour l'aide à combattre le danger djihadiste

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Connorfra a dit :

La vassalisation de la Russie risque de devenir une épine dans le pied de Pékin.

Comment gérer cette énorme pays avec un ego surdimensionné blessé et qui même si il apporte des ressources risque de devenir un boulet économique? 

Après conséquences sur long et moyen terme nous verrons. 

Les uchronies possibles sont légions.

Pas besoin de vassaliser quand il suffit d'être le créancier, de récupérer de temps en temps un loyer en retard sous forme de paiement en nature et de flatter le débiteur en le félicitant de temps en temps pour son parterre de roses si mignonnes (même si dans les faits elles sont crevées et dégueulasses).

Edited by Ciders
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Pas besoin de vassaliser quand il suffit d'être le créancier, de récupérer de temps en temps un loyer en retard sous forme de paiement en nature et de flatter son honneur en le félicitant de temps en temps pour son parterre de roses crevées mais si mignonnes.

On peut aussi périodiquement rappeler combien l'alliance avec le petit partenaire est essentielle et fondamentale à la sécurité du monde entier, et combien la Chine apprécie, écoute et admire les avis du petit dépendant.

Les États-Unis savent très bien faire cela et le pratique depuis longtemps, notamment avec un certain pays qui vient de se couronner un roi à grandes oreilles :happy:

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Alexis a dit :

On peut aussi périodiquement rappeler combien l'alliance avec le petit partenaire est essentielle et fondamentale à la sécurité du monde entier, et combien la Chine apprécie, écoute et admire les avis du petit dépendant.

Les États-Unis savent très bien faire cela et le pratique depuis longtemps, notamment avec un certain pays qui vient de se couronner un roi à grandes oreilles :happy:

Je me demande cependant quand viendra le moment de présenter la note au Kremlin.

Vous savez, cette scène au début de Jurassic Park ? "Vous avisez pas d'être radin avec moi, Dobson !".

Link to comment
Share on other sites

 

Pétrole : la production des Etats « parias » au plus haut

Russie, Iran et Venezuela affichent des productions de brut élevées, malgré les sanctions occidentales.

https://www.latribune.fr/economie/international/petrole-la-production-des-etats-parias-au-plus-haut-962759.html

Révélation

Le président russe Vladimir Poutine et le président iranien Ebrahim Raisi lors d'une visioconférence célébrant la signature à Téhéran d'un accord pour la construction d'une ligne ferroviaire Rasht-Astara, le 17 mai. Moscou va également investir dans la production pétrolière en Iran. (Crédits : Reuters)

Est-ce le signe de besoins croissants de pétrole dans le monde ? Les pays soumis à sanctions, Russie, Iran et Venezuela, affichent actuellement des niveaux élevés de production. Leur statut ne les soumet pas à quota dans le cadre du partenariat Opep+, et ces pays ont un client qui a soif de pétrole et n'est guère aligné sur le camp occidental: la Chine.

Exportations à un niveau record

Malgré le plafonnement de 60 dollars du prix de son baril de brut et l'embargo européen, la Russie continue à extraire son or noir à plein régime, à 9,6 millions de barils par jour (mb/j), jetant le doute sur son annonce de baisser officiellement son flux de 500.000 b/j, en réponse aux sanctions. C'est ce qui explique qu'en avril ses exportations ont atteint leur plus haut niveau depuis son invasion militaire de l'Ukraine en février 2022, affichant 8,8 mb/j, qui lui ont rapporté 15 milliards de dollars, soit 1,7 milliard de dollars de plus par rapport à mars, selon les chiffres publiés dans son rapport mensuel par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Les prix décotés pratiqués par les compagnies russes ont trouvé des débouchés en Chine, Inde et Turquie qui achètent des volumes record. La demande chinoise continue d'augmenter depuis la fin de la période des confinements imposés par la politique « zéro Covid ». En mars, le géant asiatique, qui est aussi le premier importateur mondial de pétrole, a vu sa demande atteindre un nouveau pic historique à 16 mb/j, selon l'AIE.

L'Agence a d'ailleurs relevé sa prévision de la demande mondiale pour 2023 à 102 mb/j, soit 2,2 mb/j de plus qu'en 2022, ce qui représente dans ce cas aussi un record historique de consommation.

La Russie n'est pas le seul pays soumis à sanction à augmenter sa production et ses ventes. L'Iran a pompé en avril 2,75 mb/j, son plus important volume depuis trois ans. « Les exportations, principalement vers la Chine, sont restées robustes, la consommation locale a augmenté, grâce à la modernisation de la raffinerie d'Abadan, et un important volume a été stocké », expliquent les experts de l'AIE.

L'Iran est également accusé d'avoir exporté quelque 16 millions de barils vers la Syrie au cours des derniers mois, malgré les sanctions, pour une valeur de près de 1 milliard de dollars, selon le quotidien israélien Haaretz.

Investissements russes dans le pétrole iranien

Et le pays compte développer ses extractions. « La Russie est en train d'investir dans 6 gisements pétroliers iraniens », a indiqué ce mercredi Javad Oji, le ministre iranien du Pétrole, lors d'une signature à Téhéran d'un accord entre les deux pays portant sur un corridor reliant les deux pays. Une ligne ferroviaire va être construite entre la ville de Rasht dans le nord-est de l'Iran et Astara sur la frontière avec l'Azerbaïdjan, sur la mer Caspienne, selon l'AFP.

Pour Moscou, cette infrastructure s'inscrit dans le projet de développer un corridor Nord-Sud, via un réseau de routes maritimes, ferroviaires et terrestres de 7.200 km de long, qui vise à redessiner les circuits de la mondialisation et contrer l'hégémonie occidentale dans le transport des marchandises.

Quant au Venezuela, malgré les sanctions, il a pompé 780.000 b/j en avril son plus haut niveau depuis fin 2021 et augmente ses exportations, notamment vers  la Chine. Washington a autorisé en novembre la major étatsunienne Chevron à opérer de nouveau dans le pays via une joint-venture. « Chevron produit quelque 100.000 b/j, mais a indiqué pouvoir augmenter de 50% dès cette année ce volume », rapporte l'AIE. L'Oncle Sam participant à la reprise de l'industrie pétrolière vénézuelienne, cela montre que le monde de l'or noir est sujet à d'importants changements.

 

 

Edited by herciv
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Dans la série "Un prêté pour un vomi rendu"

Le Ministère de l'intérieur a lancé un avis de recherche à l'encontre du procureur de la Cour pénale internationale de La Haye

Le ministère de l'Intérieur a mis le procureur de la Cour pénale internationale de La Haye sur la liste des personnes recherchées. En mars, la commission d'enquête a ouvert une enquête contre lui et trois juges en vertu de plusieurs articles du code pénal. Cela s'est produit après que la CPI a émis un mandat d'arrêt contre Poutine et Lvova-Belova (...)

La commission d'enquête russe a ouvert une affaire contre Khan et trois juges de la CPI le 20 mars. La commission d'enquête a vu dans l'action du procureur des signes de crimes au sens de trois articles du code pénal : responsabilisation pénale d'une personne sciemment innocente avec accusation illégale d'une personne d'avoir commis une infraction grave ou particulièrement grave (partie 2 de l'article 299 du Code pénal, jusqu'à 10 ans de prison), la préparation d'un crime (partie 1 article 30) et une attaque contre des personnes sous protection internationale dans le but de compliquer les relations internationales (partie 2 de l'article 360, jusqu'à 10 ans de prison ). Au lieu de l'article 299 du Code pénal, dans les actions des juges, la commission d'enquête a vu des signes de détention délibérément illégale (Partie 2 de l'article 301 du Code pénal)

 

Bon, sur le fond, tout cela (la CPI qui dit ceci, le ministère russe qui dit cela)... est à mettre évidemment au chapitre "Beaucoup de bruit pour rien" :happy:

  • Thanks 1
  • Confused 2
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Erreur de calculette ...

"Guerre en Ukraine : énorme erreur comptable du Pentagone, la valeur des équipements fournis par les Etats-Unis à Kiev largement surestimée"

"Nous avons découvert des incohérences dans l'estimation de la valeur des équipements fournis" à l'Ukraine, a déclaré à Reuters l'un des responsables. Le Congrès a été prévenu jeudi des ajustements comptables, ont indiqué les sources. Le responsable a également déclaré qu'il était possible que le montant de la surestimation des équipements augmente, alors que le Pentagone procède à un examen approfondi de la question."

https://www.lindependant.fr/2023/05/18/guerre-en-ukraine-enorme-erreur-comptable-du-pentagone-la-valeur-des-equipements-fournis-par-les-etats-unis-a-kiev-largement-surestimee-11204913.php

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,951
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Trajan
    Newest Member
    Trajan
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...