Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 06/10/2018 in all areas

  1. 16 points
    C'est trop court. Donald Stubborn of the House Trump, First of His Name, King of the American White Men, Khal of the Golf Courses, Builder of Towers (and Walls), the Unindicted, Slayer of (Chinese) Dragons, currently sitting on the Golden Throne.
  2. 6 points
    Bon... Je pense que là on est arrivé au bout du bout de la notion d'acronyme dans l'armée, avec la moitié des lettres sorties de nulle part et la moitié des termes qui n'apparaissent pas dans l'acronyme final. C'est bon les gars ! On s'est bien amusé pendant 60 ans, maintenant faut arrêter! Seconde réflexion: donc on en est là... 3 Rafale et leur soutien minimal, c'est un "dispositif aérien d'envergure"... Voilà voilà... Je sais pas pourquoi, je repense à Merlin et sa pierre de Lune dans Kaamelott... (oui, on est plus vendredi, mais moi aussi je craque ;) )
  3. 5 points
    Je ne comprends pas comment on peut se prétendre un homme d'affaires si c'est pour avoir une parole qui ne vaut pas la salive utilisée pour la donner. C'est assez inconcevable. Les Nord-Coréens doivent être hilares rien que de penser au prochain sommet... et ont dû accélérer leurs préparatifs nucléaires, dans le doute.
  4. 4 points
  5. 4 points
    Pour reprendre l’intervention de la Ministre française des Armées Florence Parly à la télévision belge : « "La France respectera la décision du gouvernement belge quoi qu’il arrive", a souligné Florence Parly. "Les choix qui sont proposés sont de trois ordres : américain, britannique, et européen. » - Sur le F35 : « Le choix américain est un choix coûteux, qui intervient à un moment particulier, où les Etats-Unis ont lancé une guerre commerciale contre l’Europe. S’agissant d’un pays fondateur de l’Union européenne, ce serait un choix terrible, parce que nous soutenons l’Europe de la Défense", a-t-elle déclaré. » - Sur le Typhoon : « "L’avion britannique n’a pas encore démontré ses performances. Nous pensons que celles-ci sont plutôt médiocres", poursuit la ministre française. "Et ce choix se passerait sur un fond de Brexit. A l’heure où l’Europe de la Défense commence enfin à émerger, et où nous poussons pour que l’Europe prenne de plus en plus en charge sa sécurité, il nous semble que c’est le moment de faire le choix de l’Europe, et le Rafale, c’est le choix de l’Europe", a-t-elle encore fait savoir. - Sur l’interopérabilité : « L’armée belge pourrait également profiter des porte-avions français dans le cadre des opérations internationales. "Le choix du Rafale ouvre la porte à une opération large et profonde avec la France, mais aussi avec les partenaires de la France, et dans la dimension maritime, la possibilité de travailler avec les Américains" » https://www.vrt.be/vrtnws/fr/2018/06/08/la-ministre-francaise-de-la-defense-a-la-vrt-le-f-35-serait-u/
  6. 4 points
    Ah non, c’est connu et confirmé: l’Izd.80 PAK DA sera une aile volante subsonique avec des emports (notamment) supersoniques. Le bombardier stratégique supersonique ce sera le Tu-160M2. Chacun son job au sein des DA: le PAK DA aura en charge le rôle de camion à bombes apte à fonctionner dans les environnements « non-permissifs », le Tu-160M2 assurera d’autres missions où la vitesse primera. Il ne serait même pas impossible que la plate-forme PAK DA serve à d’autres missions (ASW?) par la suite vu sa capacité d’emport envisagée. Un peu de pub en passant: https://redsamovar.com/2017/03/06/dossier-le-pak-da/
  7. 4 points
    Navré, je reviens sur l'acronyme. Le EnverGure n'est pas là pour l'ampleur du dispositi, mais juste pour fournir le E et le G de PEGASE. C'est "dispositif aérien" qui est en trop. PEGASE = Projection d'EnverGure en Asie du Sud-Est, ce n'est pas si tiré par les cheveux. Il aurait, cepentant, été possible de faire mieux : en prenant des avions du 1/4, on pouvait presque dire : PEGASE = Projection d'une Escadrille du Gascogne en Asie du Sud Est en toute modestie, j'avais aussi : PEGASE = Partage de notre Etoile Galactique avec l'Asie du Sud Est en soutex, il y a aussi : Pouvoir Envisager des Gains en Asie du Sud Est ... etc. Faut être créatif, quoi ... mais toujours "frugal"
  8. 4 points
    Je pense que si on arrive à tenir les mêmes Roles et la même cadence que ceux qui ont envoyé six avions ce sera aussi une belle démonstration.
  9. 3 points
    Y'a plus de chances que ça ait été des ragots, vu son impopularité. Des tendances à la vanité et à une certaine éphébie, voire une forme de dandyisme aggressif ne font pas un transgenre. La critique romaine, au moment des événements et plus encore dans les écrits postérieurs, n'était pas du tout tendre, et ce depuis les temps républicains, comme en témoignent écrits descriptifs, biographies ultérieures ou encore les graffitis sur les murs qu'on retrouve régulièrement. Un adversaire politique, un élu haï, et oui, même un empereur (donc sous un régime plein de délateurs et sans pitié pour la critique) est souvent dépeint avec tous les vices possibles et imaginables; déjà dans les élections sous la république, aucun candidat n'hésitait à se faire décrire et à se décrire comme un pilier de la république, un homme au fort sens familial et une incarnation de toutes les vertus masculines romaines, tout en décrivant (souvent en leur présence) et faisant décrire ses adversaires comme des tarlouzes corrompues et perverties allant vendre leur cul devant le temple de Vénus Erucina (là où les prostituées faisaient leurs offrandes). Et en plus Héliogabale était oriental, seulement partiellement un Sévère (déjà eux-mêmes "teintés" par leur provincialisme oriental vu leur origine lybienne), et adepte d'une religion idolâtre orientale qu'il essayait d'imposer à Rome. Crois-moi que, vu son impopularité et sa faiblesse politique qui en découlait, y'avait peu de monde qui se privait d'insultes. Plus encore, c'était un histrion assez ridicule et plutôt faible, gouverné par un aréopage constitué des femmes de sa famille, et en aucun cas un chef de guerre ou même un soldat un peu compétent. Il avait vraiment rien pour accrocher. Commode, malgré ses défauts et sa folie (discutable: comme d'autres empereurs à la légende noire, beaucoup de sa réputation vient des commentaires hostiles des sénateurs et d'un comportement devant beaucoup à une atmosphère de complots permanents), n'a pas été si incompétent, et (contrairement au film) était masculin, romain et un soldat. Quand au reste des atttudes ambigues sur la sexualité: Héliogabale était, comme je l'ai dit, un oriental, et les différences culturelles avec l'occident sur ce sujet étaient vastes et pleines de préjugés demandant juste à être exploités et amplifiés. Qui plus est, il était particulièrement caricatural en la matière, et n'avait par ailleurs aucune des qualités, compétences ou atouts d'un leader. Ca aide pas. Et il était pas le premier empereur, ou même le premier leader romain à avoir des comportements au moins ambigus dans ce domaine: Néron aurait eu un mari en plus de ses femmes (et a a fait d'un âne un sénateur), Sulla a eu une longue relation avec un acteur (Metrobius), Trajan, Galba et Julien l'Apostat auraient été à voile et à vapeur, et on ne s'étendra pas sur l'histoire d'Hadrien et Antinoüs. Même César a été poursuivi sa vie durant par un soupçon d'homosexualité remontant à sa première expérience militaire, quand il a du aller lever une flotte auprès du roi de Bythinie, à qui il aurait offert son postérieur pour aider à le motiver: c'est vraisemblablement une calomnie perpétuée par son chef d'alors (Lucullus) et son futur adversaire de toujours (Bibulus), vu que, même s'il avait eu de tels penchants, cela aurait été improbable chez un type aussi attaché à sa réputation et l'idée qu'il avait de lui-même, et qui a commis bien peu de, sinon aucune, faute dans son parcours politique (il a par ailleurs passé les décennies suivantes à cocufier la moitié du Sénat). Il est très difficile de distinguer la calomnie politique/personnelle de la réalité dans ces histoires. Bizarrement, Héliogabale, aussi efféminé qu'il ait été, ne semble pas avoir tellement donné dans cette sexualité.... Mais, comme Trump, il s'est beaucoup marié (5 fois) et a beaucoup divorcé. Donc Trump = Héliogabale et/ou Marc Antoine: vain, flemmard, égocentrique, peu compétent, velléitaire, grandiloquent, mesquin, provocateur, immature, irresponsable....
  10. 3 points
    Négatif, on ne s'attaque pas aux gamins, même s'ils sont du genre sale gosse. Cette image me rappelle soit dit en passant ce bon mot attribué à Bismarck : Il y a une Providence qui protège les idiots, les ivrognes, les enfants et les États-Unis d’Amérique. Ce qui pose tout de même une question : est-ce que la Providence ne va pas finir par fatiguer, à force ?
  11. 3 points
    L'achat des F-18 d'interim semble entériné.... Mais, du fond de la forêt lointaine, entends t-on le brâme "Rafaaaaaaaaaaale!" pour attirer la pucelle Trudeau éconduite par le vieux mâle rouquin, et maintenant irritée et vindictive? Par ailleurs, le parti de Trudeau vient de se prendre une claque électorale en perdant la gouvernance de l'Ontario (au profit du frère de feu Rob Ford, ex-maire haut en couleurs de Toronto), dans un vote dont on ne sait pas exactement ce qu'il reflète, sinon un fort mécontentement quand à la gouvernance libérale (le parti ayant été littéralement oblitéré du parlement local). Ca, et l'impopularité présente de Trudeau et des siens, pourrait motiver des attitudes différentes: dans le contexte présent, s'afficher encore plus comme l'anti-Trump, surtout pour un Premier Ministre qui s'est avéré assez incompétent (moult scandales et gaffes lourdes -voir la récente affaire des pipelines), idéologiquement agressif (tendance ultra gauche bien-pensante), creux et superficiel (posture en politique étrangère, personnalité) et même pas satisfaisant pour sa base écolo (cf encore affaire des pipelines, qui a réussi à mécontenter les pro et anti-pétrole... Et les contribuables), pourrait au final être un bon moyen de "se refaire" côté image. De là à renoncer complètement à toute possibilité du F-35, c'est sans doute un grand pas, mais....
  12. 3 points
  13. 3 points
    Etant donné le respect porté par l'administration Trump aux accords et aux signatures, je me demande depuis un moment pourquoi on s'évertue à vouloir signer des traités. Je peux comprendre que l'on souhaite conserver des relations de formes. Mais pourquoi diantre vouloir signer des traités auxquels ne sera dans les faits lié qu'une seule des parties ? Il faut être masochiste pour signer des traités avec une telle administration.
  14. 3 points
    Et surtout, ces sociétés sont assez spécialisées sur un champ particulier. Elles seraient sans doute en mesure d'élargir leurs champs de compétences, mais à un certain coût, car n'ayant pas forcément opérer le développement nécessaire et de plus n'étant pas sûrs d'être concurrentielles sur ces champs à courts/moyens termes. Autrement dit, ces entreprises risquent de le payer cher, à moins qu'on décide de leur offrir un contexte protectionniste... mais pourquoi pas finalement puisque cela semble être dans l'esprit du temps.
  15. 3 points
    Motus et bouche cousue... Pour la peine, les vidéos concernant nos hommes: https://www.dvidshub.net/video/603976/strong-europe-tank-challenge https://www.dvidshub.net/video/604328/strong-europe-tank-challenge-2018-opening-ceremony-broll https://www.dvidshub.net/video/604680/strong-europe-tank-challenge https://www.dvidshub.net/video/604899/strong-europe-tank-challenge https://www.dvidshub.net/video/604966/strong-europe-tank-challenge-day-2-austrian-and-french-tanks-conducting-defensive-operations https://www.dvidshub.net/video/605309/strong-europe-tank-challenge-cbrn-with-french-soldiers https://www.dvidshub.net/video/605321/strong-europe-tank-challenge-medevac-and-track-recovery-with-french-soldiers https://www.dvidshub.net/video/605359/strong-europe-tank-challenge-offensive-operations-with-french-and-austrian-soldiers https://www.dvidshub.net/video/605708/strong-europe-tank-challenge-combat-pistol-shoot-with-austrian-and-french-soldiers
  16. 3 points
    Bravo, quel flair. (il suffit que je fasse une sieste, et le monde a déjà changé ...) A peine rentré, Trump retire la signature US du communiqué du G7. (les "alliés" avaient cédé, et accepté un communiqué commun signé à grand peine, donc sans aucune obligation ou reproche sur le protectionnisme US). https://www.lemonde.fr/international/article/2018/06/09/sommet-du-g7-vers-un-communique-final-de-compromis_5312283_3210.html https://www.politico.com/story/2018/06/09/trump-g7-allies-clashes-trade-tariffs-russia-635006 Le prétexte ? Il s'indigne du maintien des représailles de Trudeau (16.6G$ de droit de douane)... et prétend que Trudeau lui avait menti en faisant miroiter l'apaisement sur les droits de douane pendant le G7. (Je ne cite pas Trump, puisque vu son historique, ses accusations sont sans doute aussi véridiques que ... ses dénégations sur l'affaire russe, le FBI, Hillary, ou Wikileaks. Au choix ). En représailles, Trump parle de taxer les voitures fabriquées au Canada ... Sauf que la plupart d'entre elles sont des marques US (GM, Ford, Chrysler, Fiat). (accessoirement, il se tire une balle dans le pied : il avait prétendu que la surtaxe sur l'acier canadien, c'était pour raisons de sécurité nationale (laquelle ? l'invasion de 1812... Et tout comme pour Comey, il oublie son excuse, et parle juste de guerre commerciale ... interdit par l'OMC. Mais bon, il se fiche éperdument des organisations internationales) Accessoirement, Trump a passé son sommet à troller/ pisser sur ses alliés (arriver en retard, faire l'apologie de son libre échange), faire la pub de son sommet avec les NordCo et de saluer ses nouveaux "best bro" italiens et russes. Le père Corentin parle de mort du G7. Pas sûr que Trump reconsidère : sa base semble applaudir des 4 membres l'idée que les USA sont l'unique victime du libre échange (tant pis pour les républicains et les lobbies des mégacorp). Donc dans le futur immédiat, il faut s'attendre à un cycle de représailles (puisque Trump ne respecte que la force). https://www.politico.com/story/2018/06/09/trump-trade-foreign-leaders-611878 Accessoirement, tout ceci devrait hâter la prochaine crise économique... Je suggère de passer neutre voire "short" sur la bourse (disclaimer AMF : alors que j'ai une grosse exposition à la bourse). A plus long terme ? Je suggère d'imiter les chinois, et de reconstruire rapidement des capacités industrielles vitales souveraines, en cas d'embargo. Genre sur les microprocesseurs, l'informatique (alternatives à Intel/Microsoft), l'électronique, sans parler de la défense. Et de préparer des pots de vin pour gagner du temps... (qui a parlé de ZTE?)
  17. 2 points
    Il semblerai que le Rafale soit le moins cher à l’achat et le moins cher en MCO, le moins imprévisible pour son avenir et certainement celui qui pourra offrir le plus d’opportunité pour l'entrainement des trois. Et avec un max de retours ! Voir si le Rafale n'est pas ou ne sera pas le plus Belge des trois et ça, ça compte aussi.
  18. 2 points
    "Élections en Turquie : Erdogan peut-il perdre le pouvoir ?" : http://www.lefigaro.fr/international/2018/06/08/01003-20180608ARTFIG00270-double-scrutin-a-haut-risque-pour-erdogan.php
  19. 2 points
    Retour de Chesapeake, 8 d'un coup..
  20. 2 points
    Ah oui !!! moi je sais ... Du fait Eugène de Savoie n'y est pas étranger par ailleurs !!! Des croix, des croissants ... Imam Miam ! Put put put .... => []
  21. 2 points
  22. 2 points
    Ben, faut il rappeler d'ou viennent les croissants du petit déjeuner :)
  23. 2 points
    Afin d'éviter les mauvaises surprises, l'Armée de terre a acheté le nom de baptême du VBMR léger. Fin du suspense demain à Eurosatory en présence du MINARM.
  24. 2 points
    Source: https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2018/06/09/vandeput-nieuwe-gevechtsvliegtuig-wordt-niet-per-se-het-toeste/ En très résumé, Steven Vandeput dit dans cette interview que le choix d'un avion de combat ne dépend pas que des qualités intrinsèques de l'avion, mais aussi du contexte géopolitique. Ce qui amène à la question du Rafale: "Le producteur Dassault n'a pas pris part à la procédure officielle et le ministre Vandeput est un défenseur absolu du fait de suivre jusqu'au bout la procédure. Mais est-il encore possible que la Belgique achète finalement des Rafale? «En politique, on ne doit jamais fermer toutes les portes» déclare-t-il."
  25. 2 points
    Les autres ne se privent pas alors .....
  26. 2 points
    Comme dirait le grand philosophe: « À mêmes problematiques, mêmes réponses » Edit: grillé par Henri.K https://redsamovar.com/2018/01/26/actu-premiers-vols-des-tu-160m2-et-il-78m-90a/ Longue endurance, grande capacité d’emport, pas mal d’espace disponible pour des équipements et senseurs de tous types; un peu à l’instar de ce qui s’est fait sur Tu-95/Tu-142. C’est une option soulevée, il n’y a aucune urgence sur cette question puisque c’est le remplacement des Tu-22M3 et Tu-95MS qui est la priorité.
  27. 2 points
    Même besoin, même choix technique. Henri K.
  28. 2 points
    C'est n'importe quoi ce genre d'épreuves... On est où là? En compétition IPSC? On aurait du ramener Éric Grauffel à ce compte-là... Par contre y pas d'épreuves de vigilance et observation depuis le char contre une menace infanterie par exemple. ...Mais pas de problème les mecs vont sortir du char pour engager des pax ennemis au PA. On croit rêver.
  29. 2 points
    Trump a saisi le premier prétexte qui passait, la première déclaration même. Il faut le rencontrer - ou pas - pour faire semblant mais ne rien attendre des discussions avec le personnage. Hors corruption franche, il n'en fait qu'à sa tête en fonctions d'objectifs de politique interne et de lubies.
  30. 2 points
    Ouais, mais c'était pas vendeur de faire "Partir un Echantillon Grotesque en Asie du Sud Est". Tant pis ... Il y avait aussi "Présentation d'Echantillon Grotesque en Asie du Sud Est" pour éviter de commencer par un verbe.
  31. 2 points
    Ca a l'air de revenir vers du conventionnel très conventionnel tout ça (hors immigration peut être) : ils viennent peut être de découvrir les calculettes et le mode de raisonnement des grands propriétaires, industriels, et de leurs banquiers. Reuters via le Figaro :
  32. 2 points
    Pour les microprocesseurs, on a kalray, pour les telephone archos, pour les composants; STMicroelectronique, Bull, Amesys, on a tout cela mais ils ne sont pas des géants comme Intel/Motorola/Apple, de fait ils sont très fragile si ils ne sont pas aidés et protégés.
  33. 2 points
  34. 2 points
    ZONE MILITAIRE - http://www.opex360.com/2018/06/09/peloton-allemand-remporte-ledition-2018-strong-europe-tank-challenge-chars-leopard-2a6/ Au regard des résultats obtenus lors des premières épreuves de l’édition 2018 du « Strong Europe Tank Challenge », une compétition « amicale » organisée depuis deux ans à Grafenwoehr [Allemagne], l’on pouvait espérer que le peloton (4 chars Leclerc) engagé par le 1er Régiment de Chasseurs (RCh) allait au moins décrocher une place sur le podium. Finalement, le peloton français s’est laissé distancer… En effet, l’unité du Panzerbataillon 393 [Leopard 2A6] de la Bundeswehr a terminé à la première place tandis que les équipages suédois [char Stridsvagn-122, une déclinaison du Leopard 2, ndlr] et autrichiens [Leopard 2A4] ont complété le podium. « Je mentirais si je vous dis que nous ne voulions pas gagner, mais je pense que les autres équipes sont très fortes, donc ça a été difficile », a commenté le sergent allemand Matis Hantke. Cette victoire du peloton du Panzerbataillon 393 ne pouvait pas mieux tomber puisqu’elle coïncide avec la journée de la Bundeswehr, organisée ce 9 juin. Le peloton de 2e Brigade blindée de l’US Army, dont le classement final n’a pas été précisé dans le communiqué annonçant les résultats [comme celui des autres participants], aura au moins eu la satisfaction de remporter l’épreuve de tir avec ses chars M1A2 SEP « Abrams ». et nous ? :-/
  35. 2 points
    Petite contribution de terrien en vacances sur le dernier LST de la classe Jason grecque: le L177 ( porte arrière qui a refusé de s'ouvrir ) Profil et armement: 1 x Oto Melara 76mm/62 Mod 9 compact & 2 x 40mm/L70 Breda-Bofors guns on Type 564 naval mounts Un des 4 LCVP 36-F Fast Landing Crafts mis à l'eau: Détail porte avant: Détails arrière:
  36. 2 points
    Pas vu depuis longtemps ce genre de développement (pour la partie française) : AMX-10P Marines http://www.army-guide.com/eng/product987.html
  37. 2 points
    J'irai revoir mon Vladimir Un canapé ? Roooh, Monsieur le Président... et Brigitte, alors ? Cette partie là en tout cas est facile à suivre : il parle de l'alignement de toutes les normes sanitaires, alimentaires, environnementales européennes au niveau de celles de l'Amérique. Un TAFTA au carré. Tout de suite, là. C'est le moment de revoir les Monty Python, afin de s'inspirer d'un compatriote
  38. 2 points
    Nous parlons des Ouïghours de la province chinoise du Xinjiang, un peuple turcophone et traditionnellement musulman qui représente une petite moitié de la population de cette province, soit un peu plus d'une dizaine de millions de personnes. Le nombre de personnes détenues dans ces institutions est estimé à entre plusieurs centaines de milliers et un peu plus d'un million. Soit plus d'un dixième de la population adulte ! On peut appeler cela des "centres pour favoriser le vivre-ensemble" si l'on veut. S'agissant de lieux fermés où plus d'un dixième des adultes d'un peuple minoritaire est détenue aux fins de rééducation, ce n'est pas personnellement le premier nom qui me viendrait à l'esprit... Rappelons soit dit en passant que l'existence même de lieux où l'on peut être détenu sans jugement (soyons sérieux, il est impossible du simple point de vue logistique que tant de gens aient eu droit à un procès moindrement sérieux si rapidement) probablement sur simple suspicion exerce une énorme pression non seulement sur les prisonniers, mais sur l'ensemble de la population. Car n'importe qui pourrait se faire envoyer du jour au lendemain dans l'un de ces "centres pour combattre les idéologies extrémistes". Il est exact que ce ne sont pas forcément les musulmans en tant que tels qui sont visés. Cela peut plutôt être les Ouïghours, en tant que "minorité" (grâce à l'immigration interne des Hans, originellement ils étaient une majorité) rétive d'un territoire colonisé.
  39. 2 points
    Oh j’étais juste taquin; au petit jeu de qui « polluera le plus », je pense que l’un comme l’autre se valent... et le critère de l’ecologie n’est pas prioritaire en matière de bombardement stratégique
  40. 2 points
    Le problème, c'est qu'il sera à peine dans son avion qu'il relancera les hostilités et qu'il vomira sur Trudeau et Macron sur Twitter. Et avec les Italiens qui sont prêts à tout pour quelques dollars, ça va être simple d'enfoncer un coin entre les pays européens.
  41. 2 points
    @Tancrède Sur les liens que tu as partagé il y a aussi d'autres liens très intéressant et qui offre du détail sur les différents pb. J'observe que l'Afghanistan fut aussi pour le Canada à l'instar des britanniques une des opérations qui a coûté et fini par peser sur les budgets, ainsi que dans l'optique psychologique pesant sur le recrutement, avec entre d'autre divers facteurs dont la baisse de motivation, avec l'idée qu'il y a la vie en opération de combat et la vie en mode temps de paix. Avec la fin de la présence canadienne en Afghanistan, il n'y a plus de perspective pour aller sur une opération de combat en se qui concerne une potentielle recrue, et d'un autre côté on a les vétérans qui ont du mal avec se retour à une vie militaire en caserne et les exercices, et donc ils quittent le monde militaire. Dans les deux cas, entre la recrue potentielle et le vétéran, on un sentiment qui se rejoint avec l'optique de la projection sur une opération de combat à l'étranger, ou la nostalgie de ne plus vivre l' ambiance en opération de combat. C'est un peu comme lorsque l'on se prépare pendant des années pour le match le plus important de sa vie, et que l'on ne jouera jamais ( donc pourquoi rejoindre l'armée) , et pour le vétéran avoir atteint le Graal, mais en restant nostalgique de cette période où ils jouaient le match de leur vie. Bien évidement on aura aussi les déçus et les gens qui étaient venu par hasard, mais qui au final n'avait pas la fibre militaire. Idem par rapport à l'Afghanistan, certain ont compris que cela n'était pas leur truc d'aller risquer leur vie, et qu'ils ont préféré arrêté à l'issu de leur contrat. Donc pas de jugement de ma part sur se point, quand c'est pas ton truc, cela ne sert a rien de rempiler. Sans oublier l'effet qui a put via les médias refroidir certains dans l' opinion ( s'engager s'est risquer) via le nombre de tués et de blessés ( mine de rien les canadiens ont payé un prix humain important en Afghanistan ( même si bien évidemment ce ne sont pas les pertes de la seconde Guerre Mondiale).des conséquences via la connaissance des pb liés au PTSD, ou de voir des gens d'active mal vivre ( et qui finissent soit dans les pb d'alcool, violence conjugale, drogue, deviennent SDF, ou se suicide) se manque que le combat leur avait apporté. Enfin voilà mon sentiment sur le sujet. Donc entre cela ( déjà pas mal quand même !), des budgets pas au rdv de facto il doit y avoir une ambiance disons plutôt mauvaise, les esprits accumulant un état d'esprit plutôt optique aigri, qui doit aussi peser sur les relations ente vétérans d'Afghanistan encore en activité et les nouvelles recrues qui quand bien même souhaiterais atteindre le Graal en jouant leur match de leur vie, elles n'ont pas connu se qu'on vécu les anciens. Alors bien évidemment il doit y avoir quand même du partage, avec des vétérans qui se donnent pour mission de partager leur expérience aux jeunes sans avoir de vision négative sur les bleus. N'oublions pas que les changements de chef ( patron de régiment, bataillon, compagnie, chef de section) qui restent de mise, peuvent aussi apporter un mal être, entre le sentiment de ne pas avoir un chef qui a vécu la même chose que vous en ayant pas participé aux opérations en Afghanistan. Ou que l'on juge moins bon que le chef qu'on avait avant et qui les avaient commandé au feu. En se moment je suis en train de lire Carnets secrets du Général Patton, édition présentée par Boris Laurent. Alors tu vas me dire qu'il n'y a pas de rapport avec l'état moral dans l'armée canadienne ( ou d'autres pays). Néanmoins au delà du personnage mis en avant, Patton à très mal vécu la phase de paix de l'entre deux guerres, tout en voyant les réductions budgétaire, les effectifs et les moyens revenir à l'état de ceux d'avant la Grande Guerre. Il a presque sombré dans la dépression, entre picole, quelques aventures hors cadre conjugal, relation pas top avec certains ( dans le bouquin j'apprends des trucs à se sujet). Et pourtant sa position disons de personne ayant des privilèges via une famille aisée lui évitant des pb ne lui a pas évité d'avoir se type de pb. Donc même si la portée du personnage peut semblée éloignée des problèmes actuels, je trouve que quand même le sentiment de frustration du guerrier se retrouvant en temps de paix est toujours de mise, mais de manière plus abrupte via des guerres qui s'étalent dans le temps, sans victoire nette ou la destruction de l'adversaire amenant à la fin de la guerre. De plus on a l'effet déploiement sur des courtes durées, et avec possibilité de plusieurs tours étalé, le cas US étant quand même le même, malgré des déploiements plus long ( enfin pour l'US Army, les Marines eux ne restaient pas une année entière en Afghanistan). Pour les canadiens et comme d'autres, l'optique avec la fin de gros déploiement est devenu pesante, car sans perspective au final. Les canadiens ont déployé un peu de FS au Sahel, et il me semble que depuis quelques temps on envoi des gens des unités régulière, se qui pour moi et logique, vu qu'à une époque aussi en France, on envoyé les FS pour tenir se rôle alors que par le passé, s'étaient les réguliers qui le faisaient, actuellement on est revenu à ce type de format avec des réguliers qui gère la formation de soldats d'autres pays. Néanmoins, cela ne fait pas beaucoup de monde, et quand bien même le Canada va déployer des chinook au Sahel, sous mandat ONU, on reste encore loin d'un gros déploiement qui pourrait au moins apporté un coup de boost aux soldats question leitmotiv. Mais peut-être que pour l'avenir le Canada va projeter du monde mais sur des opérations plus adapté à son format, enfin sans que celle-ci ne plombe son budget, tout en redonnant du leitmotiv à la troupe. Mine de rien quand on voit l'effort du Canada en Afghanistan par rapport à son potentiel, je pense que comme pour les Brits ils ont payé le prix lorsque les US ont décidé de réduire la voilure en Afghanistan pour allé envahir l'Irak, les canadiens, brits se retrouvant dans une situation pas anticipé, le retour des Talib ans, une erreur je pense du au fait que les US ont pensé que la phase de stabilisation pouvait être géré sans eux, que les canadiens and co pourraient gérer. Bon tout se qui en est ressorti c'est que après l'invasion de l'Irak, le merdier irakien a pris de court les US vu leur vision court terme... Ils ont ensuite reproché aux Brits de n'avoir put géré le retour des talibans ( sympa les US...). Je suppose que pour les canadiens le coût fut aussi pesant et que la condition d'alliés des USA leur a quand même coûte au niveau budget, humain. Déjà rien que l'effort des Brits leur a à fait mal, pour les canadiens cela a du aussi être dur à gérer, et avec au final peu de considération de l'allié US. Je pense que les canadiens veulent revenir à de la projection comme par le passé leur permettant de garder une place à l'international, adapté aux nouvelles menaces mais plus disons dans un cadre tel qu'il l'a été en Afghanistan, en mode allié des US. J'ai mis un lien sur lequel il y avait eu une rencontre entre Macron et Trudeau : J'ai l'impression que l'optique des canadiens aient de gérer des opérations dans un cadre bien défini qui lui laissera une place comme pays décisionnaire en mode coalition , et plus disons aligné sur une optique disons de bouche trou au profit des US, même si bien évidement il n' y aura pas de coupure nette avec les US, ce sera un retour au mode relationnel d'avant l'Afghanistan. Prêt au cas où ce serait tendu avec les russes ( l'Arctique dans le futur sera une zone très convoitée), mais en restant dans l'optique gestion des devoirs de la communauté internationale, et non de ceux des USA dans les crises actuelles. De plus le Canada à des intérêts en Afrique, et via de la ressource naturelle, donc combattre les islamistes en Afrique aussi une bonne raison, sûrement plus qu'en Irak ou en Afghanistan.
  42. 2 points
    "We will build a wall and make the Irish pay for it! Make the United Kingdom Great Again! Rule, Britannia!" Ce serait drôle à voir...
  43. 2 points
    Ah cette indignation à géométrie variable. Les derniers ambassadeurs américains nommés en Russie ont té encore plus cash, et personne d'autre que les Russes n'a été choqué. L'Amérique, ça fait bien longtemps que ce n'est plus ce que c'était, pour bien même que ça l'ait été un jour. C'est juste qu'il n'y a plus de gants de velours cachant la main de fer, ni de vaseline pour...
  44. 1 point
    Ouh le coup bas, il est aussi un peu allemand, italien et espagnol ...
  45. 1 point
  46. 1 point
    Note bien que je ne mets pas de connotation morale/moraliste quand j'utilise le terme "hédonisme": individualisme marche moins bien pour moi parce qu'il ne couvre pas bien le sujet, à mon sens. Avoir un enfant ne vient pas avant toute chose d'une forme de contrainte morale/sociétale, mais bien d'une volonté individuelle émanant d'un impératif biologique présent (à divers degrés sans doute) dans chaque être humain. C'est à la base une motivation individualiste. C'est pourquoi j'emploie un terme comme hédonisme, précisément en ce qu'il recouvre plus (même si imparfaitement) la plus grande recherche du confort, de la recherche des plaisirs et satisfactions plus immédiates (par rapport à un môme, qui est l'exemple même de la gratification différée, du projet de vie, vu que c'est une entreprise de 20 ans environs). Sans aller jusqu'à la condamnation moraliste, ou donner dans la fable de la cigale et la fourmi, je pense que c'est une distinction à observer, et une qui compte quand on évoque l'impact de l'évolution des projets de vie, ou des horizons d'une génération, sur la démographie. Comme tu l'évoques, d'ailleurs, il faut aussi rappeler qu'en Chine, l'enfant (mâle) est aussi et encore conçu comme le plan épargne-retraite pour les parents, soit une motivation supplémentaire, surtout en l'absence de suffisamment d'épargne et de solidarité nationale en la matière. Mais il est clair que, côté matériel, les modes et rythmes de vie et de travail on aussi un lourd impact, plus perceptible encore dans des pays comme le Japon, la Corée du Sud ou Taiwan, écartant et/ou démotivant des pans entiers de jeunesse (surtout côté masculin) de la "rat race" (fuite en avant permanente pour le boulot, la carrière, fonder une famille) tant les contraintes, pressions et cadences se sont intensifiées, surtout comparativement au niveau des récompenses (concentration des richesses, stagnation des revenus, accroissement du coût de la vie). La chose est difficilement séparable cependant de cette forme de crise morale/psychologique/culturelle liée au développement, à la vie dans les grandes villes, dans les sociétés post-industrielles, post-religieuses, post-nationales, qui induit aussi une bonne dose de "à quoi bon?". Enfin aussi, on notera, parmi d'autres facteurs, l'impact démographique de la participation féminine au marché du travail, qui est apparemment très sensible dans les pays évoqués (mais aussi par chez nous): la tendance hypergamique est bien réelle chez les femmes (en moyenne), si bien que la chose leur pose problème. Vouloir un conjoint qui gagne autant ou plus, a un statut/une profession équivalente ou supérieure, limite de facto le pool disponible, surmultiplie la concurrence intra-féminine (les femmes tendant à faire la fine bouche et donc à se concentrer sur un nombre réduit de candidats dans le pool jugé satisfaisant) et, à tous les échelons de la société, exclut un nombre important de mecs du marché, tout en favorisant, chez les candidats désirables, une tendance à moins s'engager (ils ont tout le choix du monde: pourquoi s'enfermer avec une?). A l'échelle macro, pas sûr que cela favorise des comportements vertueux chez les uns et les autres, ou une démographie satisfaisante, avec en plus le risque de créer des masses croissantes de mécontents (principalement masculins) qui auront des réactions pas forcément saines pour le corps social.
  47. 1 point
    Partir enquiller les Golfs en Asie du Sud Est?
  48. 1 point
    Oh mon dieu... Le truc qui est passé de 50% français 50% allemand à 90% allemand 10% français à l'époque? Le truc où il restait que le chargeur automatique et la centrale inertielle de français dans le bousin à la fin tellement les allemands avaient voulu tout bouffer? Mais qu'ils ont consenti à appeler "Napoléon" pour faire plaisir à l'égo supposément démesuré des français? Je n'ai qu'une chose à dire et ça dure quatre secondes: https://www.youtube.com/watch?v=wPqo_q-HgmE
  49. 1 point
    "Turquie: un candidat incarcéré tient un meeting téléphonique" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/06/97001-20180606FILWWW00165-turquie-un-candidat-incarcere-tient-un-meeting-telephonique.php
  50. 1 point
    "Turquie: Amnesty affiche des portraits de son président détenu " : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/06/97001-20180606FILWWW00125-turquie-amnesty-affiche-des-portraits-de-son-president-detenu-depuis-1-an.php