Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/06/2022 in all areas

  1. être marié avec une ukrainienne, avoir de la belle famille à Kiev Donetsk et Moscou, avoir lu de la littérature russe/ukrainienne, avoir étudié leurs histoires respectives (mais pas en profondeur, je ne connais même pas assez à mes yeux l'histoire de mon propre pays alors celle des autres), me rendre en Ukraine au moins une fois tous les deux ans et connaitre assez bien ces deux pays pour les avoir parcouru... et accessoirement avoir écrit 2 livres (touristiques avec de gros chapitres culturels) sur l'Ukraine et 3 sur la Russie. ça te suffit pour avoir un avis valable ? et toi tes certitudes ?? TF1 et BHL ?
    15 points
  2. D'après les infos que j'ai eu ce jour les supplétifs utilisés par les russes (DNR LNR et compagnie) sont utilisés comme de la chair à canon, équipés comme lors de la seconde guerre mondiale (je pense que les photos que vous aurez vu ici et là vous conforteront) dans des offensives locales dont l'absurdité n'a rien à envier aux charges de 14-18 chez nous. Un membre de la LNR (ami d'un ami accessible par messagerie) nous a expliqué ce matin qu'il ont été chargés de mener une "offensive" hier; les membres de la LNR ont été encadrés par les forces russes qui leur ont fait charger un nid de mitrailleuses ukrainien, le résultat est que notre "ami" estime que cette action a laissé environ 300 de ses camarades sur le carreau, ils n'ont plus confiance aux russes et ces derniers semblent bien leur rendre... Un peu plus haut, était évoqué le sujet des camions citernes... leur attrition ne serait pas anodine dans l'arrêt des offensives puis le retrait au nord comme pour toute la log en générale, à ce que nous avons compris, des soldats russes ont été laissé pour compte dans leurs convois sans aucun ravitaillement, en a résulté un chaos total, entre babouchkas qui donnent des gâteaux empoisonnés aux soldats russes, et désertions dans la campagne qui se sont achevées par des soldats mourants de faim et de froid dans des coupe-gorges, mon ressenti est que ces soldats ont été littéralement abandonnés... d'ailleurs, petit aparté, la macabre tendance est de se prendre en vidéo en train de pisser sur des cadavres de soldats russes (preuve s'il en est qu'une grande haine s'est installée entre ces peuples) et de diffuser ces conneries, sur ce dernier point je pense que c'est pas la peine de juger ou condamner, nous ne sommes absolument pas à leur place et il n'est pas évident que nous serions mieux, surtout maintenant qu'on commence à voir les résultats de l'occupation.
    12 points
  3. Personnellement, ce qui m'exaspère, c'est : de manière mineure, la frénésie d'achats aux US de matériels qui ne serviront jamais à rien vu l'état dans lequel la Russie va sortir de cette affaire... très profondément : l'inflexion majeure mise sur la chose militaire au moment où l'urgence, c'est le climat. Quelle connerie diabolique...
    12 points
  4. Cet enfoiré de président qui s'est obstiné à ne pas quitter sa capitale en danger et qui a prolongé la guerre. Ç'aurait été tellement simple qu'il capitule sans condition dès le premier jour, ça aurait facilité ton sommeil. C'est à cause de lui, dont le pays a renoncé aux armes atomiques que tu as peur d'une guerre nucléaire, surtout pas à cause de celui qui a lancé les hostilités et qui doit vivre dans un bunker en plein Oural.
    10 points
  5. Le problème Akhilleus, c'est que ce que tu décrits, longuement, ce n'est pas, sur le principe, une "nuanciation", mais une mise dos à dos des deux protagonistes, avec un égal poids dans la responsabilité politique et morale sur les évènements. Je ne me souviens pas avoir lu qui que ce soit disant que les Ukrainiens étaient des anges (alors qu'à l'inverse, des propos sous entendants que c'était quand même un peu au fond des nazis (remember la Shoah par balle)...), après ce qui est arrivé en 2014... Mais dans le cas qui nous occupe depuis plus de 40 jours, j'aimerai bien savoir (à part quelques rares faits de violences médiatiques/physiques sur des PdG) ce que l'on peut leur reprocher ? Et ne pas pas voir/reconnaître la disproportion flagrante entre les "mauvaises" actions des uns et des autres, c'est un peu fort de café. Certes on est pas sur du Blanc/Noir, ni même sur du Blanc Isabelle/Anthracite, mais l'écart dépasse quand même le point entre les 24eme et 26eme nuances de gris.
    10 points
  6. Tu as une source sur le fait que le fait que les ukrainiens ont déclenché les hostilités de 2022 dans le Donbass? Ne me sors pas les false flags russes s'il te plait, ça a déjà été réfuté. Tu as des sources sur cette loi de reconquête de la Crimée? Aucun gouvernement ukrainien n'a a renoncé depuis la conquête russe en 2014. Je ne vois pas ce que Zelenski a changé à la position ukrainienne. Sur les armes nucléaires, l'histoire a montré que ceux qui regrettent l'arme nucléaire avaient raison. L'intégrité du territoire ukrainien n'aurait pas été remise en cause sans elle. D'ailleurs tu es au courant que les russes se sont engagés à respecter l'intégrité du territoire ukrainien en échange de la dénucléarisation de l'Ukraine? Je te laisse la responsabilité de tes affirmations selon lesquelles l'Ukraine pourrait s'en doter à brève échéance. Si les ukrainiens pouvaient faire la bombe à brève échéance, ils l'auraient déjà fait et auraient initié le processus en 2014. Je suis désolé, mais j'ai beau retourner cette histoire dans tous les sens, il n'y a pas deux camps qui se valent. Je ne dis pas qu'on ne peut rien reprocher à l'Ukraine, mais entre la Russie et l'Ukraine, il y a d'un côté un état expansionniste et revanchard, un état dirigé par des hommes qui n'ont pas encore digéré l'autodestrction de l'URSS et le déclassement de la Russie et un état qui, au mieux, essaye de reconquérir des territoires qu'il a perdu sans avoir de prétentions territoriales sur le voisin.
    9 points
  7. La question n'est pas de leur reprocher de se défendre, et je ne crois pas avoir vu le moindre propos en ce sens ici. Juste qu'assez vite tout propos de prudence quant aux déclarations des gentils (s'agissant des Russes je crois que c'est assez généralement et naturellement le cas) est assimilé à ce que tu décris comme une équivalence. Pour ma part je soutiens le combat des Ukrainiens, et je les admire pour ce qu'ils réalisent, et j'approuve l'aide militaire que nous leur apportons, néanmoins pour autant je ne considère pas que nous assistons à la croisade mondiale du Bien contre le Mal, notamment en ce sens que les conséquences de cette hystérisation des deux côtés ne me semblent pas présenter beaucoup de perspectives positives, au premier chef pour la France.
    9 points
  8. C'est toujours 24 heures d'avance sur l'état des lieux communiqué par le Ministère des Armées
    9 points
  9. Je suppose que si l'Ukraine avait dissous Azov, la Russie aurait cessé de parler de nazisme ukrainien? Il faut lire l'éditorial du media public russe. Le nazisme dans la rhétorique russe, c'est tout nationalisme qui ne va pas dans le sens de l'intérêt de la Russie. C'est tout le nationalisme ukrainien qui est nazi aujourd'hui pour la Russie, pas juste Azov. C'est Zelinski et Porochenko qui seraient leaders du nazisme ukrainien, pas l'extrême droite qui fait 2%. Le nazisme que dénonce la Russie n'est pas le nazisme historique, c'est le nationalisme ukrainien. Il faut arrêter de croire que la Russie envahit l'Ukraine pour Azov ou que la dissolution d'Azov aurait changé quoi que ce soit. Elle aurait probablement juste accéléré la chute de Marioupol. Encore une fois, le géant qui a soit disant horreur des nazis entretient lui aussi des nazis en tant qu'auxiliaire de ses forces armées. Encore une fois, quand on parle de nazisme en Russie dans le contexte ukrainiens il faut lire indépendantisme ukrainien, pas nazisme hitlerien.
    8 points
  10. 8 points
  11. Tu penses que les autorités indiennes ont dû revoir leur plan en urgence lorsque Dassault Aviation leur a livré les Rafale aux dates prévues ?
    8 points
  12. Un article du magazine Forbes. Traduction automatique : https://www.forbes.com/sites/davidaxe/2022/03/31/ukraines-best-tank-brigade-has-won-the-battle-for-chernihiv/?sh=558c88527db9 La meilleure brigade de chars d’Ukraine a remporté la bataille de Tchernihiv Lorsqu’une armée de chars russes a balayé le sud-ouest de la région frontalière entre la Russie et la Biélorussie dans le nord de l’Ukraine le matin du 24 février, une seule brigade de chars ukrainiens s’est tenue entre elle et la banlieue est de Kiev. La 1re brigade de chars de l’armée ukrainienne était en infériorité numérique, non seulement par les quelque 10 groupes tactiques de bataillon appartenant à la 41e armée interarmes russe, mais aussi par les formations russes adjacentes. Incroyablement, la 1ère brigade de chars a non seulement arrêté la plus grande force russe dans les premiers jours de la guerre plus large de la Russie en Ukraine, mais elle est rapidement passée à une défense active et, pendant les cinq semaines suivantes, a protégé la ville de Tchernihiv, à 60 miles au nord-est de Kiev. Les Russes ont encerclé et coupé Tchernihiv, mais la 1re brigade de chars et un assortiment d’unités de réserve et territoriales ont résisté. Jeudi, les Ukrainiens ont repris la première de plusieurs routes principales reliant Kiev et Tchernihiv, levant un siège d’un mois et déplaçant l’élan le long de ce front vers les Ukrainiens pour la première fois depuis l’attaque des Russes. La 1ère brigade de chars est l’une des meilleures des 20 brigades actives de l’Ukraine. Il comprend trois bataillons de chars avec les derniers chars T-64BM produits localement ainsi qu’un bataillon d’infanterie mécanisée avec des véhicules de combat BMP. Chaque bataillon sur papier comprend 40 ou 50 véhicules et environ 400 soldats. Les troupes de soutien de la brigade comprennent trois bataillons d’artillerie – un avec chacun des obusiers automoteurs 2S1 et 2S3 et des lance-roquettes BM-21 – ainsi que des troupes de défense aérienne avec des lance-missiles et des canons à chenilles Strela-10 et Tunguska. D’autres unités, y compris les brigades de défense aérienne et d’artillerie à proximité, fournissent une puissance de feu supplémentaire, y compris des roquettes et des obusiers plus lourds et des systèmes de défense aérienne à plus longue portée. La 1re brigade de chars, comme beaucoup de formations ukrainiennes, faisait autrefois partie de l’armée soviétique et est tombée dans le désarroi après l’effondrement soviétique en 1991. L’armée ukrainienne a reconstitué la brigade en septembre 2014, sept mois après que la Russie a envahi la péninsule ukrainienne de Crimée et a ensuite apporté son soutien aux séparatistes dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine. Vers janvier 2015, des éléments de la 1re brigade de chars ont tenté de percer les défenseurs assiégés de l’aéroport de Donetsk. Les Ukrainiens ont perdu deux douzaines de chars. Après la débâcle de l’aéroport de Donetsk, la 1re brigade de chars s’est relayée pour se battre le long des tranchées dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine. La brigade était dans le Donbass pas plus tard qu’en avril de l’année dernière. Alors que les Russes commençaient à masser des troupes le long des frontières de l’Ukraine ce printemps-là, la 1re brigade de chars est retournée dans sa garnison permanente à l’intérieur de la réserve naturelle de Mizhrichynskyi, juste à l’extérieur de Kiev. Mais la brigade n’était pas à Mizhrichynskyi la nuit où la Russie a envahi. Comme la plupart des unités ukrainiennes, il s’était dispersé, rendant inefficace le barrage initial d’artillerie, de roquettes et de frappes aériennes de la Russie. La 1re brigade de chars a concentré ses forces à temps pour intercepter le 41e canon caA en direction de Tchernihiv, une ville de 290 000 habitants et un point fort clé pour la défense extérieure de Kiev. Le premier jour complet de combats terrestres majeurs, la 1re brigade de chars a stoppé l’avance de la 41e CAA. « Il est peu probable que la Russie ait atteint ses objectifs militaires du premier jour », a conclu le ministère britannique de la Défense le 24 février. La brigade ukrainienne s’est battue avec acharnement, ralentissant mais n’arrêtant pas l’encerclement progressif de Tchernihiv par la 41e CAA et gardant ouverte au moins une route vers Kiev. Mais après deux semaines de combats, les Russes étaient sur le point de couper Tchernihiv et ses défenseurs. « Je ne serais pas surpris que Tchernihiv soit complètement coupée aujourd’hui », a écrit Tom Cooper, un expert de l’armée russe, le 6 mars. Bientôt, la 1re brigade de chars et ses réservistes et territoriaux associés étaient seuls à Tchernihiv. Pendant les trois semaines suivantes, ils ont vaincu toutes les tentatives russes de s’emparer de la ville et de dégager un chemin plus large vers Kiev. La 41e CAA s’est empilée autour de Tchernihiv. Des officiers supérieurs russes, désespérés de faire bouger l’armée, se sont exposés à plusieurs reprises aux tirs ukrainiens. Des sources ukrainiennes ont affirmé que le général Vitaliy Gerasimov, commandant adjoint de la 41e CAA, est mort le 7 mars près de Kharkiv, à l’est de Tchernihiv. Le général Andrei Sukhovetsky, commandant adjoint de la 41e CAA, aurait été abattu par un tireur d’élite ukrainien quelques jours plus tôt. Les Russes ont bombardé Tchernihiv depuis le sol et les airs. Des défenseurs aériens de la 1re brigade de chars ou d’unités voisines ont abattu au moins un avion de guerre russe, un Su-34, le 5 mars. L’un des deux membres d’équipage est décédé. Les Ukrainiens ont capturé l’autre. Incroyablement, la 1re brigade de chars semble avoir préservé beaucoup de ses T-64 pendant les semaines de guerre de siège. La brigade est l’un des rares utilisateurs du dernier T-64BM avec son moteur et son blindage améliorés. Les analystes ont confirmé la destruction de seulement deux T-64BM, tous deux appartenant apparemment à l’école de chars de l’armée ukrainienne à Kharkiv. Cela ne signifie pas que la 1ère brigade de chars n’a perdu aucun char. Mais cela implique que la brigade n’a pas perdu autant de chars que les preuves photographiques sont faciles à trouver. Après avoir subi 10 000 soldats ou plus tués, blessés ou capturés et avoir également radié des milliers de véhicules pour des drones et des missiles ukrainiens, les Russes ont signalé une retraite du nord de l’Ukraine à partir de la dernière semaine de mars. Les survivants de la 41e CAA ont fui vers le nord en Biélorussie, où les analystes s’attendent à ce qu’ils se regroupent pour un éventuel redéploiement vers Kharkiv et le Donbass, où les combats acharnés se poursuivent. Les Ukrainiens ont balayé derrière les Russes en retraite, libérant des villes et rouvrant des routes. La suite pour la 1ère brigade de chars n’est pas claire. Kiev déplacera sans aucun doute ses forces vers l’est dans le but de soulager Kharkiv, de renforcer la ligne de front à travers le Donbass et, espérons-le, de lever le siège brutal de Marioupol le long de la côte de la mer d’Azov. Le rôle que joue la 1re brigade de chars dans cette prochaine phase de la guerre dépend probablement du temps dont la brigade a besoin pour reposer les bataillons épuisés, réparer les chars battus et accueillir des troupes et des véhicules de remplacement.
    8 points
  13. Pardon, je n'avais pas vu celle là Je vais te répondre dans le détail Il y'a un pays agresseur et un pays agressé. C'est quelque chose qui ne peut être nié, qui est factuel et qui ne se discute pas Par contre il n'y a pas de "gentils" ou de "méchants". Ce type de sémantique me hérisse au plus au point parcequ'elle colle une approche guimauve moralisatrice sur une suite d'événements qui ont abouti à la situation au jour d'aujourd'hui très binaire. A fortiori il n'y a pas de "peuple gentil" versus "peuple méchant". Il n'y a pas de determinisme à ce que les russes soient les méchants de l'histoire sinon à Hollywood. Quant aux Ukrainiens ils ne sont pas tout blancs sur les 11 dernières années. Un evenement de l'ampleur actuelle n'apparait pas hors sol mais dans un contexte. Le contexte c'est qu'une partie de la population d'une région d'un pays s'est sentie suffisamment menacée culturellement et physiquement pour vouloir se détacher d'un pays qu'elle ne reconnaissait plus comme le sien. Ce qui ne se fait pas par l'opération du sain esprit mais à causes de contingences et de passifs regionaux et historiques. Les ukrainiens et les pro-russes auraient été tous les deux non pas gentils mais raisonnables en se séparant à la Tchécoslovaque. Ca n'a pas été le cas. L'ingérence russe est également une conséquence des agissements ukrainiens (on va pas refaire le fil, y'a eu Ukraine I, II et III pour en discuter). Est ce que cela justifie une invasion ? certainement pas. La Russie a dépassé les limites normales des relations entre états même les plus conflictuelles. En ce sens elle est un agresseur. Encore une fois, c'est bêtement factuel. Ca c'etait au niveau macro de l'analyse. Au niveau micro maintenant des violences sur POWs, des empoisonnements de soldats par la babuchka du coin qui a assaisonné le gateau à l'arsenic, des brêches de la convention de la Haye/Geneve sur le traitement des prisonniers (apparues dès H+24) si elles n'équivalent pas au massacre de Bucha, loin de là, montrent aussi la nature de la guerre. Ou le voisin avec qui tu peut faire un barbeq le samedi peut se transformer en tortionnaire le lendemain dans des circonstances particulières. J'ose espérer que ce ne sera pas généralisé. Après tout Abu Ghraib n'était pas representatif de l'ensemble de l'armée US. Mais c'est l'image qu'il en est resté dans le monde Arabe en particulier. On évacue cela par le discours "les ukrainiens, ce sont les gentils". Et ben non, il y'a des ordures chez les ukrainiens, il y'a des Mr tout le monde qui deviennent des salauds ou qui perdant leurs repères se retrouvent à faire des trucs dégueu. Il y'a des soldats russes qui se sont comportés comme les derniers des einsatsgruppen. Il y'en a. Le rassurant c'est que jusqu'à présent, et malgré le niveau de violence atteint, ca reste limité (même si on atteint déjà un niveau insupportable avec Bucha). Ma crainte c'est que ce type de comportement s'étende avec le temps dans les deux camps, alimenté par les tweets, les rumeurs, les exactions avérées de petite échelle mais montées en epingle, les exactions de plus grande échelle. Je rappelle qu'au Rwanda tout à commencé à partir d'un média non visuel cad une radio Ici le phénomène est amplifié psychologiquement 1000x par l'effet visuel, le volume d'info circulant, et la caisse de résonance internet Etant donné que les groupes de combat n'étaient pas formés au début de l'opération mais que les unités opéraient de façon organique (cad avec un ordre dit de marche et pas une disposition dite de combat inter-arme) on peut douter que au moins les echelons intermédiaires (commandants d'unités voire de corps d'armée) aient été au courant tot (cad avant le déclenchement de l'opération offensive)
    7 points
  14. @Fusilier Je remet ici ton post de l'autre thread pour y répondre La France a pris la décision de s'engager via proxie contre la Russie. C'est le choix du gouvernement. Ca ne veut pas dire que les citoyens soient obligés d'approuver (pour toute raison/tendance que l'on veuille) Nous n'engageons pas de troupes donc ne sommes pas belligérants directs et quand bien même il y'en aurait qui pourrait ne pas être d'accord (cf les manifs anti guerre pour la GW1) Que des forces anti démocratiques partagent des valeurs avec les dirigeants russes ou s'en inspirent pour leurs discours et leur idéologie est un problème mais qui concerne aussi notre exécutif. La ou il y'a audience pour ces éléments c'est qu'il y'a manque quelque part Je vais répondre à titre personnel : ca fait longtemps que j'ai compris qu'on nous bourrait le mou par des campagnes de spin/Public Relationship bien montées (Timisoara et ses charniers, la GW1 et sa 4e armée du Monde et ses incubateurs à bébés, les guerres de l'ex Yu et ses méchants serbes et ses gentils indépendantistes croates ou bosniaques, la GW2 et ses ADM, l'Afghanistan et sa chasse à AQ qui s'est transformé en Nation Building avec des présidents formés aux States, la Lybie et son "intervention humanitaire" et j'en passe J'ai aussi compris que le storytelling gentil mechant passe plus facilement que les nuances de gris Alors que dans une guerre civile ou similo civile comme en Ukraine, il n'y a pas de gentils ou de méchants. Les 2 camps en sont arrivés là parceque ils en sont a se detester (pour plein de raisons sociologiques, historiques, culturelles, economiques) et que donc des saloperies bien crade vont arriver au cours du conflit. Mais qu'on peindra un coté en chevalier blanc et l'autre en gros ogre aux mains sanglantes La vraie vie : ne marche pas comme ca. En fait c'est une minorité d'evenements historiques ou le discourcs bien mal etait fondé plus qu'à un taux basal (la 2eGM vs le nazismeest a peu près le seul conflit contre une entité avérée comme malfaisante à un degré hors normes de l'époque) Alors oui la Russie a des défauts, son dirigeant actuel aussi, ses tentatives d'entrisme en France pareil. Mais perso, l'entrisme US ou des Frères musulmans, de l'AKP, des évangélistes US ou le jeu troubles de certains franco israéliens m'ennuie tout autant. Et je ne vais pas pour autant déclarer ces pays comme des pays à qui je veux nécessairement faire la guerre JUsqu'à preuve du contraire, la Russie est un pays comme les autres qui vient de déclencher un evenement qui était une situation normale avant 45 (et encore pendant la Guerre Froide par proxies interposés). On avait oublié, l'Histoire nous rattrape. Ca ne fera pas de moi un gogo qui va avaler toutes les couleuves que les spin doctors et les MSM vont en profiter pour servir afin d'alimenter le storytelling axe du mal et l'info en continue bien saignante parceque ca génère plus de flux donc plus de recette pub Histoire perso : mon oncle (décédé depuis) était instit dans un village. Lors de la désintégration de l'ex Yugoslavie, il a vu revenir des gamins qui avaient été ses élèves alors appelés par l'armée fédérale pour e service national. Il a compilé des témoignages. C'était les premiers jours. Notamment un gosse pilote de char dont la colonne a été prise en embuscade par le defense territorial slovène. Char foutu, début d'incendie, risque d'explosion des mun, tout le monde évacue, lui se crame les mains au 2e et 3e degré à cause de l'incendie. Il est resté plusieurs heures au soleil a souffrir le martyr avec des territoriaux slovènes qui ne lui ont même pas filé del'eau. Et puis d'un coup la BBC et CNN arrivent et les mêmes territoriaux s'empressent de sortir des pansements et de s'occuper médicalment de lui .... maintenant qu'il y avait présence de caméra. On doit pouvoir encore trouver des extraits sur YT. Voilà pour moi ce qu'est la guerre à l'air médiatique. Un sacré foutoir de manipulations d'images voulues par l'un ou l'autre camp avec la complicité des médias et encore plus des médias sociaux aujourd'hui Alors tu m'excuseras de ne pas vouloir prendre partie tant que le sol ou le territoire français n'est pas directement menacé La conclusion c'est que : il n'ya ni bons ni méchants dans une guerre, que des personnes ordinaires qui peuvent devenir des salauds en un quart de tour en pensant avoir raison contre l'autre camp Ou dit autrement, tous les camps belligérants vont se comporter comme des ordures à un moment et à une échelle ou une autre et tous sont responsables à un degré ou un autre de la situation
    7 points
  15. Pas sûr. L'Ukraine a reçu des livraisons d'armes, mais je n'ai pas l'impression que quiconque ait encouragé Zelinski a faire ce qu'il a fait. Au contraire, on avait tendance à croire que Kiev allait tomber vite. Les américains avaient évacué leur ambassade et avaient proposé à Zelinski de l'évacuer. C'est parce que l'Ukraine a résisté au premier choc que l'aide occidentale s'est intensifiée. J'ai l'impression que même en Occident, une chute rapide de Kiev aurait arrangé plein de monde.
    6 points
  16. A partir de Kev Adams, je me suis dit :" là on est entré de plein pied dans une émission spéciale sur le câble après 2 h du matin". Excusez les dirigeants ukrainiens d'appeler à l'aide.
    6 points
  17. Par les ukrainiens ? Relayer la nouvelle, même comme un questionnement, me paraît douteux tant le seul énoncé empeste sa propagande russe, tellement il serait absurde pour un gradé US de se rendre sur place alors qu'il n'y servirait à exactement rien, alors qu'il serait nuisible en fait. La Russie est repartie à produire une tempête médiatique comme au moment où ses cosaques ont abattu l'avion des Malaysian Airlines, en racontant n'importe quoi très vite et très fort. Donc :
    6 points
  18. A ce stade, je ne propose fichtrement rien en matière de négociations, du moins rien au-delà de ce qui serait en train de se discuter entre ukrainiens et russes. Je n'exclue pas que ça finisse : en eau de boudin avec un Poutine proclamant victoire après une négociation pas si réussie avec Zelensly, une fin à la Finlandaise en fait : gains territoriaux russes dans le Dombass et la Crimée, réputation russe en miettes, Ukraine durablement en route pour rejoindre l'UE pour peu qu'elle cesse sa diplomatie "à la polonaise/PiS". en révolution de palais à Moscou, avec vigoureuse reprise en main des médias après une brève guerre de bandes "petites frappes mafieuses du FSB" contre "Rodina Canal Historique" en une sorte de gros "conflit au Dombass" tiède sur une ligne de front beaucoup plus longue, pendant beaucoup plus longtemps. Non, ce qui est énervant, ce sont les rengaines "on a rejeté la Russie" et "on doit s'entendre avec Poutine" : la première factuellement fausse, la seconde dépendant d'un minimum de bonne volonté et d'une cohérence du sieur Poutine qui n'ont pas été observés depuis des années.
    6 points
  19. une Ukrainienne m'a bien redit il n'y a pas longtemps que son pays était pacifique, et que la preuve il n'avait jamais attaqué personne de son histoire. Je lui ai demandé laquelle d'histoire : la Rus de Kiev a attaqué au Nord au Sud, les cosaques zaporogues dont ils sont si fiers de se réclamer se sont battus jusqu'à dans les chaumières otomanes quand ils n'étaient pas occupés à piller à droite à gauche, en particulier chez les Polonais... et puis qu'en tant qu'état moderne, pendant les quelques années de vacances de pouvoir en 1920 et depuis l'indépendance de 1990, c'est vrai qu'ils n'ont pas eu le temps d'attaquer un état voisin, vu qu'ils étaient occupés à se voler et à s'entretuer entre eux... la suite de la conversation n'a pas été calme. je me demande si le bombardement de troupes russes sous le mandat ONU mandat de la CEI dirigée par Moscou par les troupes géorgiennes, sans réactions ni condamnations, n'a été le déclencheur réel... La Russie c'est bien ce pays qui pour emblème à un aigle bicéphale ??? Si oui, parce que t'as l'air d'avoir tes idées sur la chose : visite d'état de Pierre le Grand, ce qui conduira à la création d'ambassades mutuelles ; accord de coopération économique de 1892 à 1917 : symbolisé par le pont Alexandre III en 1897 à Paris (et son jumeaux à Saint Petersbourg)... renforcé au niveau militaire en 1912 par la triple entente, à ne pas confondre avec un film américains avec des sorcières (tu sais, triple alliance...) ; 1935, on parle pourtant de Staline et de l'URSS, le traité d'assistance mutuelle qui conduira plus tard à la création de l'escadrille Normandie Niemens ; coopération spatiale qui permettra à JL Chrétien d'être le premier français cosmonaute (si ce n'est le premier français dans l'espace) .... @rendbo Non, l'armée russe n'était pas sous casques bleus. Vérifier comment elle s'est imposée pour protèger ses ''séparatistes'' des géorgiens.
    6 points
  20. Article très intéressant (en italien) avec une analyse du déroulement de la guerre aérienne en Ukraine. https://www.difesaonline.it/mondo-militare/analisi-sullandamento-della-guerra-ucraina-il-fronte-aeronavale-prima-parte
    5 points
  21. Et toi tu oublies de souligner le contre-pouvoir exercé par la DGA. Si elle ne créé pas une concurrence permettant de s'approvisionner ailleurs, elle pose un cadre qui contraint les fournisseurs à maîtriser leur gourmandise. Pour faire court, ces fournisseurs ont vite compris qu'il y a un rapport qualité-performance/prix à respecter pour passer le filtre, faute de quoi ils ne vendent pas. Il n'y a encore qu'Airbus qui n'a pas tout compris, apparemment...
    5 points
  22. La population ukrainienne est historiquement une population de paysans pauvres dominés / exploités selon les époques et les régions par des russes / polonais ... Pas vraiment des va t'en guerre. Leur statut a profondément changé à compter du début du 20ème siècle surtout dans les années 1920 mais le régime soviétique s'il leur a permis d'accéder à l'éducation ne leur pas fait de cadeau par la suite : famine de 1933 (4 millions morts), purges staliniennes de 1936-1940 (~200000 morts), déportation en masse des ukrainiens de l'ouest (ex Pologne) en 1940, déportation en masse des allemands et des tatars d'Ukraine durant la seconde guerre mondiale, famine de 1946/1947 (1 million morts), chasse aux nationalistes de l'UPA entre 1945 et 1950. Population de l'Ukraine vers 1920 : environ 40 millions soit la population actuelle. Lorsque Poutine s'appuie sur le glorieux héritage de l'Union soviétique pour justifier son entreprise, les ukrainiens ont des raisons de voir rouge.
    5 points
  23. Tu as le droit de penser ce que tu veux, là n'est pas le pb et je ne faisais le procès de personne en particulier. Mais, les responsables élus et légitimes ont engagé le pays, avec l'assentiment des chambres (suffisait de voir les applaudissements au président UKR et les prises de position) et l'accord d'une majorité de français (à croire les sondages) Ceci devient un fait qui s'impose à tous et à tout un chacun indépendamment de son opinion personnelle, on appelle ça la démocratie. Comme les réseaux sociaux sont devenus une extension de l'espace de la lutte. Soutenir, dans cet espace, des positions contradictoires avec celles de son pays, pose peut-être un pb...
    5 points
  24. ça a été chaud ! https://www.ladepeche.fr/2022/04/06/un-vol-new-york-paris-evite-le-crash-de-justesse-le-cauchemar-de-lequipage-dun-boeing-777-a-roissy-10218016.php
    4 points
  25. Ca se ressent nettement. Par exemple, extrait du live ce midi du Monde avec Michel Duclos, ancien ambassadeur, qui pense que rien ne sera possible avant une défaite d'un des belligérants, qui montre une bascule pour ce type de profil. Extrait : Bonjour, merci pour ce live. Pensez vous que les échanges réguliers entre les dirigeants européens et Vladimir Poutine une réelle utilité ? Oléo Michel Duclos : Bonjour. Jusqu’ici, ces contacts permettaient de prendre le pouls de l’état d’esprit de Vladimir Poutine et de l’informer de certaines réalités qu’il paraissait ignorer. Il faut toujours tout tenter aussi dans l’espoir de sauver des vies. Aujourd’hui, ces contacts ont atteint leurs limites. Ils risquent, en outre, de brouiller le message. Nous ne sommes plus en face d’un forcené que l’on peut essayer de raisonner, mais d’un ennemi qu’il faut affaiblir aussi profondément que possib le.
    4 points
  26. Alors pour revenir sur ta demonstration, j'ai un pote ukrainien dans mon equipe de foot, on a parlé du conflit évidemment, son beau frere qui a la trentaine est interdit de quitter le territoire car dans la tranche mobilisable mais par contre ce qu'il m a dit c'est que ce sont vraiment les unités pros qui font la guerre et ceux qui ont une experience militaire (avec evidemment les territoriaux qui se retrouvent au contact des russes) pour le moment on est loin d'une levée en masse et de jeter des bataillons entiers à peine former au feu
    4 points
  27. Comment peut-on faire des photos aussi magnifiques d'un événement aussi désolant ? Respect à ces soldats du feu, qu'ils soient institutionnels ou privés employés par le site.
    4 points
  28. Comme déjà indiqué, le problème ce n'est pas le niveau de radiation, c'est la contamination (peau, appareil respiratoire, appareil digestif) par les particules radioactives qui fait que tu reçoit de la dose en continu, de l’intérieur et même après avoir quitté la zone (tant que la particule n'est pas éliminée). Donc, pour le convoi, c'est plus stupide que risqué. Le niveau de radiation dans l'air reste faible et on peut supposer qu'ils ne se sont pas amusés à lécher le sol, donc peu de chance de contamination interne et pas beaucoup de radiations... Après, sortir de cette zone est quand même une bonne idée... Pour les tranchées, c'est vraiment un crime... Les gamins qui ont retourné cette terre en ont respiré / ingéré. S'ils ont touché des zones contaminées (ce qui est probable) ils vont le payer le reste de leur vie (qui sera raccourcie et pas qu'un peu).
    4 points
  29. Tu peux développer ton propos et tes croyances ? Je suis encore récent ici et je ne connais pas les positions des uns et des autres ni même d'ailleurs l'état moyen de connaissance et compréhension de l'urgence écologique (qui est triple, urgence climatique, destructions systémique de la biodiversité et destructions des habitats naturel) par les contributeurs du forum et plus généralement auprès "des militaires". Mais j'imagine qu'une majorité ont compris qu'il ne s'agit pas de délire de bobo écolo et autres hippies ne comprenant rien aux "choses sérieuses" ni même de conséquences à plusieurs dizaines d'années. (dans la notion de stratégie globale, on est bien sur le temps long hein?) Les conséquences sont déjà visible (hausse en nombre et/ou en intensité des évènements climatiques extrême) , particulièrement depuis quelques années et vont augmenter de manière exponentielle dans les années à venir. L'impact à long terme et les répercussions politiques sont immense et dramatique, le coût de l'inaction climatique est supérieur à l'effort qu'il faudrait fournir pour la réduction d'émission de Co2 notamment. Les premiers, et ceux qui vont morfler le plus fort sont les plus pauvres (pour changer). Rappel, si tu es smicard français, tu fais partie des 10% des plus riches de la planète. Mais tout le monde va morfler, vous et particulièrement vos enfants. (sauf peut-être les ultra-riches et je doute qu'il y en ait beaucoup sur le forum) Donc évidemment que ceux qui galère à manger, ceux qui doivent se battre pour survivre ont d'autres chats à fouetter. C'est bien pourquoi c'est à nous (européens, éduqué, étant plutôt sur les besoins secondaire de la pyramide de maslow) de prendre le problème à bras le corps (et aussi car c'est bien le capitalisme, l'extraction fossile et globalement "l'occident" qui a induit cette fuite en avant et dissimulé/nié la prise de conscience/l'action) Ceci étant dit, je ne suis pas spécialiste, ni scientifique et donc pas un super interlocuteur. J'ai juste lu et regardé beaucoup de choses (et j'ai l'esprit critique, je suis un pragmatique, joueur de poker qui résonne quasi toujours avec Ev+ (l'Expected Value)(la rentabilité sur le long terme) Je vous invite donc tous, ceux que ça intéresse mais et surtout ceux qui sont très très loin de ça et soit qui considèrent que c'est loin d'être une priorité d'aller lire les différents volets du dernier rapport du GIEC (c'est le minimum, sérieux)(y'a des synthèse bien faite) et d'aller jeter un œil sur le site de bonpote qui fait un travail de synthèse et de vulgarisation et de pédagogie impressionnant
    4 points
  30. Si c'est effectivement le cas, cela invite à remettre en cause la thèse de troupes agissant par delà les ordres et à considérer une responsabilité plus directe des têtes dirigeantes sur ces massacres.
    4 points
  31. Cloutier semble avoir participé à un évènement public en Turquie il y a 16h donc: - Soit l'exfiltration héliportée depuis Marioupol a été un franc succès, - Soit cette information de capture est fausse. Je penche pour la seconde option :). https://www.linkedin.com/posts/ltg-roger-cloutier-752bb891_46th-land-operations-working-group-proud-activity-6917110594433146880-EWX3?utm_source=linkedin_share&utm_medium=member_desktop_web
    4 points
  32. Une opinion avancée par certains politologues russes : à tant fantasmer la mythique victoire "de la grande guerre patriotique", ils ont reproduit le schéma correspondant dans l'espoir, à nouveau, de se poser en "grand vainqueur du fascisme". Un ramassis de conneries abjectes. Les célébrations du 9 mai devraient être démilitarisées. Faire défiler des gosses dans des déguisement "41-45", c'est évidemment extrêmement malsain. 77ème anniversaire cette année. En 1995, nous avions le 77ème anniversaire de l'armistice 14-18, je n'ai pas le souvenir d'avoir vu des défilés massifs à cette occasion. Un problème de fond de la société russe - AMHA - est que pour les classes les plus laborieuses (provinciaux), la "fierté nationale" est à peu-près la seule richesse que le peuple pense posséder. Et donc il la vénère et la protège. Elle est majoritairement - si ce n'est exclusivement - basée sur la gloire militaire de la victoire en 45, les autres reliquats soviétiques (conquête spatiale notamment) sont déjà dans un état finalement peu glorieux (indépendamment de toutes considérations sur l'utilité, la grosse opération spatiale qui a mis des paillettes dans les yeux sur la dernière décennie, c'est Falcon Heavy), le nouveau lanceur Angara n'a fait que 3 vols d'essais depuis 2014 et encore, avec apparemment des résultats pas complétement satisfaisant. L'excuse du "il n'y avait pas d'argent dans les années 90", on pouvait encore la comprendre dans les années 2000. Nous sommes en 2022. Même à l'échelle de résultats "stratégiques", le poutinisme n'a plus l'excuse de la jeunesse.
    4 points
  33. Je partage pas mal de points de ce constat. Cependant nous ignorons à peu près tout des pertes ukrainiennes (qui ne concernent probablement pas que les territoriaux, à commencer par le Dombass où les combats sont très durs depuis le début), du bilan du retrait de Kiev, du ratio blessés/tués russe, par exemple. Pour expliciter mon petit coup de gueule je trouve que les postulats (provenant bien souvent d'une extrapolation à partir d'une vidéo ou d'un article UK) sur le moral des soldats russes, l'absence d'avancée ukrainienne pour ne pas endommager les villes, la nullité des état-majors russes et l'éclatante maîtrise du combat ukrainienne deviennent fatiguant et contribuent à déformer encore une vision qui l'est déjà largement. Cela ne concerne pas que toi, bien entendu, et est souvent une partie seulement des contributions par ailleurs intéressantes, mais je trouve cela dommageable. Pourquoi? Qui place le curseur? Je rappelle qu'on parle tout de même de ne pas tolérer (oui, on parle d'appeler traîtres ceux qui ne rejoignent pas avec enthousiasme l'exclusion des chats russes des concours félins, cela veut dire ne pas tolérer) des propos ne contribuant pas à l'effort de guerre supposé par certains! Et au nom de la démocratie... French fries, tout ça, pour ceux à qui cela parle.
    4 points
  34. 28 relicats de la tranche 4 12 en remplacement des grecs une grosse partie des 30 de la tranche 5 On arrive vite à 60...
    4 points
  35. Une fois n'est pas coutume, je suis 100% d'accord avec toi
    3 points
  36. Je pense qu'avec la couverture satellite américaine et les informations transmises en quasi temps réel aux ukrainiens, les russes ne peuvent tromper personne avec un convoi aussi modeste. Toute préparation ou mouvement de troupes important au Nord serait rapidement identifié. Les ukrainiens peuvent probablement dégarnir en conséquence. Et les russes en sont certainement bien conscients, donc le convoi un autre objectif AMHA.
    3 points
  37. Je sais pas pourquoi mais j'ai envie de prendre le créneau du blindage durable et écologique sur ce topic, et seule la modération pourra m'en empêcher.
    3 points
  38. Si, il y a des gentils et des méchants. Quand on parle de civils, c'est la lecture qu'en font tous les pays du monde et cela a été entériné par la convention de genève qui spéficie très exactement qui sont les gentils et les protégés. Ceci est un premier exemple de relativisme dont je parlais précédemment. Là tu adoptes le postulat de base des russes. En gros des gentils indépendentistes ont voulu se libérer des vilains Ukrainiens et ont demandé l'aide des gentils russes. C'est une déformation totale de l'hustoire qui reprend le récit mis en avant par les russes (et uniquement eux). Ce n'est pas le discours. Il est "les civils sont des gentils". La nuance est fondamentale.
    3 points
  39. Dans ce article de la presse généraliste, ce qui est remarquable, c'est qu'il y a exactitude sur les divers composants "techniques" du système : Chasseur, SCAF et RC et sur les points durs du conflit et leur attribution à chaque acteur, y compris la propriété intellectuelle et indusctrielle Quand a savoir si c'est un coup dur pour le PR Macron ? Pour l'Europe, sans doute... Mais au moins le PR Macron pourra dire qu'il a tout essayé, et que la "faute" est aux allemands Si le Canard dit vrai: nous voilà soulagés d'une complication de complications ( cf. système de systèmes ) allemandes qui tournaient au ridicule Allez faire & vendre vos bagnoles et und DANN RAUS !
    3 points
  40. Je continue de défendre l'idée que "vas-y Vladimir, c'est open bar : ATTAQUE !" est fausse. Surtout que... à mon humble avis, il y avait mieux à faire que de pousser à une attaque. Il suffisait juste d'attendre que Poutine se retrouve englué dans ses propres difficultés. Difficultés qu'il a sûrement cherché à évacuer en trouvant le dérivatif d'une cible supposée facile et rémunératrice, l'Ukraine.
    3 points
  41. Anecdotique mais révélateur : mon épouse est des philippines, dans les forums qu'elle suit (ça va être les élections présidentielles), c'est 90% pro poutine. Des profs, des journalistes TV le présente comme le nouveau Machiavel, le grand stratège, celui qui implémente un nouvel ordre mondial en imposant le paiement en rouble, le bouclier contre les nazis ukrainiens. Alors les querelles infondées orchestrées par l'ouest, ce ne doit pas devenir le problème de l’Asie du sud est , etc.. Il y a un anti américanisme latent très profond qui fait adhérer immédiatement à ces thèses.
    3 points
  42. La carrière commerciale du Rafale est loin d'être terminée. On peut encore s'attendre a de belles victoires (j'aimerais qu'on en vende au Maroc, histoire de ne pas laisser le terrain qu'aux américains). Ca va pousser le carnet de commandes profondément dans les années 2030. La jonction avec le SCAF se retrécit. Je pense que pour faire la soudure tant technique qu'en terme de charge de travail il serait bon de développer un drone lourd très furtif, capitalisant sur le neuron.
    3 points
  43. De ce qui m'avait été dit dans les années 80, les munitions n'étaient pas achetées par l'US Navy, mais "louées". En gros, elles restaient propriété administrative du fabricant jusqu'à ce qu'elles soient tirées, perdues/détruites ou achetées effectivement, le tout pour un loyer suffisamment raisonnable pour que l'achat effectif ne soit réalisé qu'après une poignée d'années de détention. Partant de là, la masse financière immobilisée en temps de paix était suffisamment faible pour la Navy, l'autorisant ainsi à "gaspiller" un peu de temps en temps puisque le stock "ne coutait pas" tant qu'il ne servait pas.
    3 points
  44. Cas avéré, après une tentative d'atterrissage d'un F-35A à une vitesse trop élevée. Un cas qui a mis en lumière un écart de traitement des commandes de vol entre la réalité et le simulateur.
    3 points
  45. Non, reste. Si le point est assez éloigné de la Kongelige Danske Flyvevåbnet, il pose une vraie question : une simulation qui passerait à côté de certaines limites d'un appareil ne poserait-elle pas un risque opérationnel si elle ne permet plus aux pilotes de prendre conscience de ces limites ? Et d'autant plus si la part de cette simulation devient prépondérante dans la formation ou l'entrainement. Le risque de ne pas brider suffisamment la simulation et ne pas l'épauler assez avec de l'entrainement "au réel", c'est de développer un syndrome d'invulnérabilité façon jeux vidéos : "Je ne comprends pas pourquoi je me suis crashé, d'habitude, ça passe au simulateur".
    3 points
  46. Ca veut dire qu'ils sont assez riches pour les balancer à la flotte plutôt que de les ramener.
    3 points
  47. @Ardachès ... On va dire que c'est en représentation de : Le troisième et dernier insigne de l'escadrille 94, la "Mort qui fauche" a été adopté en avril 1918 pour évoquer le sort funeste de nombreux aviateurs pendant la Grande Guerre. Il est la reprise de l'insigne personnel du Slt André Martenot de Cordou. La SPA 94 par la suite ... ... Aujourd'hui on va préférer dire les "faucheurs de marguerites"
    3 points
  48. @Heorl Je bascule ton post ici car c'est plus approprié L'ADT Russe vient effectivement de s'eviscérer pour les 10 à 20 prochaines années à venir. Restera pour la defense du territoire la Marine et l'Aviation. Qui vont patir aussi par effet rebond de cette guerre (ben oui si tu dois recontituer les forces de l"AdT ca fait moins de crédits et d'hommes pour les 2 autres branches). Reste aussi le nucléaire. Le territoire russe est quasiment sanctuarisé Par contre, il va y avoir un gros déséquilibre en Europe avec un epouvantail toujours décrit comme tel mais affaibli et la montée en puissance de certaines armées qui vont recevoir des budgets explosifs. Ce déséquilibre pourrait avoir des conséquences à moyen terme sur la balance des pouvoir en Europe Continentale. Dans quelle mesure, seul l'avenir nous le dira. Mais les russes faisaient aussi office de poids d'équilibre par rapport au bloc européen et amércain Le bloc US restera homogène de facto (il va avoir la Chine a tenir à l'oeil) Le bloc européen, lui. Il reste encore pas mal de problèmes de frontières, minorités extra territoriales et passifs historiques qui ne sont pas réglés, qui seront mis sous le tapis pour un temps mais qui peuvent ressortir
    3 points
  49. Du coup les pays qui ont envahis l'Afghanistan, l'Irak, qui menacent en permanence l'Iran, qui ont soutenus la rébellion Islamiste en Syrie, brûlé la Libye, c'est des ennemis de qui ? Si j'étais taquin je dirais même que vu qu'on parle de l'arrière boutique Russe (Géorgie, Tchétchénie) on pourrait aussi parler de la Colombie et du Chili. Et je ne vais même pas faire le décompte macabre des morts causés par chacun des camps. Pourtant le déséquilibre est manifeste. Franchement tes posts sont de pire en pire. C'est précisément en refusant d'entendre ce que les gens ont à dire, et en les qualifiant d'ennemis tout en tapant bravement sur son petit torse sur internet, qu'on devient par eux considéré comme un ennemi. Et eux aussi ils ont des gens avec des petits bras qui tapent sur leur torse. Ce que @Zalmoxessaie de te dire c'est que nous autres Européens sommes condamnés à nous entendre avec les Russes et que c'est réciproque. Par contre nos grands amis respectifs (la Chine et les USA ont absolument tout intérêt à ce que nous ne nous entendions pas, pour renforcer notre dépendance vis à vis d'eux, et leur influence mondiale d'autant). Il est peut être faux de croire que si Mitterand avait réussit le pari Gaulliste d'une Europe de l'Algarve à Vladivostok l'Ukraine n'aurait pas à subir ces horribles destructions. Mais ça n'a rien d'irrationnel de le penser. Tout comme on peut penser que le Moyen Orient aurait pu mieux s'en tirer si l'OTAN ou ses membres n'y avaient pas trop traînes leur guêtres. C'est peut être faux. Mais ça n'a rien d'irrationnel. Et ça n'a rien d'irrationnel non plus de penser que le Qatar fait bien plus de mal aux sociétés Ouest Européenne à long terme que tous les Russia Today et les trolls pro Russes cumulés. On se demande donc pourquoi on interdit pas brusquement leurs émissions télévisuelles à eux aussi. Après tout, maintenant que la boîte de pandore est ouverte?
    3 points
  50. Il y aurait eu une fuite (ou piratage) d'une appli russe de livraison de repas (yandex, l'équivalent de deliveroo/uber eats)... Et Bellingcat n'a pas pu s'empêcher de croiser* les informations avec leur base de données d'agent russe pardon de touriste gay amateur de cathédrale (aka les "Petrov" et "Boshirov"). poke @Rob1@hadriel Comme prévu, la discipline d'infosec des agents du GRU/FSB est similaire à n'importe quel employé de bureau... C'est à dire médiocre. Ils auraient trouvé leur vrai email et téléphone professionnel déclaré dans l'application ... Du coup, le lieu de livraison de repas révèle aussi leur véritable adresse de bureau/domicile ... en permettant d'ignorer les fausses adresses de couverture. (et accessoirement, à quelle date ils faisaient des heures sup' au bureau...) https://www.numerama.com/cyberguerre/909155-la-fuite-dune-app-de-livraison-a-revele-des-infos-sensibles-sur-des-espions-russes.html https://www.bellingcat.com/news/rest-of-world/2022/04/01/food-delivery-leak-unmasks-russian-security-agents/ PS: * (sans déconner, si Bellingcat bossait en France, la CNIL serait obligé de leur taper sur les doigts pour base de données nominative non déclarée et croisement de données illégal ...) PS2: A noter que cette fuite pourra coûter cher à Yandex, et au fuiteur de données. Il y a eu une loi "anti Bellingcat" votée en Russie avec des peines assez sévères concernant les fuites de données et leur publication. PS3 ... pardon NeoGeo : Bien entendu, n'importe quel SR (y compris occidental) sont aussi vulnérables à ce type d'attaque. La rumeur dans les Clancy, c'était que les soviétiques traquaient les plaques d'immatriculation des voitures des employés de la NSA pour avoir une idée des activités crypto en cours... ça ou les commandes à emporter (pizza ou traiteur chinois) Bon de toute façon, les chinois (+ russes) ont déjà marqué leur propre coup fumant : aspirer (via piratage de l'OPM) les dossiers complets de millions de militaires et employés des SR US (habilitation + empreintes biométriques).
    3 points
×
×
  • Create New...