Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/26/2023 in all areas

  1. Le memorandum de 94, c'est une reconnaissance loyale, car pas de pression préalable ni de guerre hybride ou de manœuvres fumeuses. Un contrat sans dol ni violence ni vice de consentement comme on dit en droit. Ça tombe bien d'ailleurs, c'était un accord juridique. Et un vrai échange de bons procédés : tes armes, qui sont un peu les miennes en réalité, contre ton intégrité et ta légitimité territoriale, donc des vraies frontières. Dans un espace post soviétique qui avait justement effacé le principe des frontières depuis près de 70 ans, ça s'entend comme deal.... Si c'est respecté. Minsk I et II, faudrait peut être pas surjouer le refus de Kiev d'appliquer les "accords". Je débarque chez toi, je fous le bordel, je tue un de tes gamins, et puis ensuite je t'impose un contrat de sous location federalisant de ta cuisine pour 1 euro symbolique, sans limite de durée, et avec droit de veto sur tes travaux de toiture ou de ravalement. Et ensuite seulement, je retirerais les 10 gorilles qui sont dans l'entrée... Peut-être. C'était ça Minsk I et II, et le rôle au fond de la France et l'Allemagne pour la Russie, ça a été de servir de proxy utiles pour crédibiliser un papier qu'on pouvait des lors légitimement appeler "accord" et pas diktat. Et permettre à tout le monde de sauver la face. Tartufferie ! On a bien vu que ça n'a pas suffit à calmer Poutine, qui a fait le constat d'une vraie faiblesse occidentale, et de vouloir pousser ses pions toujours plus loin. Car ça a toujours été prévu comme ça et pas autrement, il s'en foutait royalement de Minsk. La suite, on la connaît.
    23 points
  2. Je me permets de faire un peu de pub en passant https://redsamovar.com/2018/06/29/actu-mise-en-service-du-navire-de-renseignement-ivan-khurs/
    14 points
  3. On se fiche que la Russie et ses dirigeants et "élites" soient plus ou moins qu'un autre. C'est une dictature agressive, qui agit depuis longtemps contre nos intérêts et qui attaque de son propre chef un pays qui ne l'attaquait pas et qui commet de multiples crimes de guerres et crimes contre l’humanité. C'est un régime qui ment et qui ne respecte pas sa parole.
    13 points
  4. Éviter de répondre clairement, renvoyer toujours l'autre à ses études, ce n'est toujours pas une discussion Encore une fois caricaturer, travestir le propos de l'autre. Agresseur agressé c'est factuel. Gentil méchant ca relève de l'interprétation. Anges démons là on vire sur le plan religieux. Effectivement si on ne peut pas avoir une discussion sérieuse et factuelle, ça va aussi m'intéresser qu'assez peu.
    10 points
  5. Apparemment la visite du Premier ministre russe Mikhail Mishustin en Chine se passe mal. https://www.vedomosti.ru/economics/articles/2023/05/24/976544-chto-volnovalo-biznes-na-forume-v-shanhae La décision de la Chine de suspendre la construction du gazoduc Power of Siberia-2 et de remplacer le gaz russe par du gaz turkmène a provoqué un choc à Moscou. Tout cela dans le contexte de la visite manifestement infructueuse de Mishustin à Pékin. Oleg Deripaska a laissé entendre avec morosité qu'il resterait encore du gaz pour la Sibérie. Les problèmes du budget russe et de la transformation de ses propres citoyens en principaux soutiens de l'État deviennent de plus en plus réels. Ca concerne aussi d'autres domaines, les industriels chinois refusent de recevoir Mishustin par peur de sanctions US.
    9 points
  6. Et 2 GBU-16 ! Ne les oublie pas ! Ou en distingue une en regardant de près. C'est très important, quand tu décolles de London Heathrow pour bombarder Douvres, de savoir qu'il te restera 2 bombes de 500kg à larguer sur London City Airport sur le chemin du retour (bah oui, sinon tu es bingo fuel avant de pouvoir rentrer à la maison!)
    7 points
  7. Depuis le début de la guerre on a vu des vidéos "humoristique" coté Ukrainien. Tromper l'ennui, entretenir la cohésion et l'esprit de corps, évacuer le stress et les coups durs etc... Afficher une sérénité collective aussi.
    7 points
  8. Vous vous attendez à quoi ? Ils se font la guerre et se tuent par milliers et vous voulez qu en plus ils disent la vérité ? C'est naïf on est pas chez les bisounours il n'y a pas de certificat de bonne conduite... la génération des réseaux sociaux doit apprendre à être intelligente et à éviter de prendre pour argent comptant tout ce qui passe sur tweeter
    7 points
  9. ce n'est pas une nouveauté les précédentes LPM (notamment sous le Président Sarkozy) en parlaient déjà le 2e PANG - si on veut en faire autre chose qu'un PoW - comme ça a déjà été dit ici à de nombreuses reprises formatera la MN à une échelle allant bien au delà du seul 2e PA ... et là on ne parle pas de milliards mais de dizaines de milliards (escorteurs surface, SNA, Rafale, hélicoptères et E2C)
    6 points
  10. Non, mais je ne vois pas bien à qui la Russie se serait soumise en n'attaquant pas l'Ukraine ?
    6 points
  11. Ce n'est pas objecter que d'exposer un fait unanimement reconnu par les organismes internationaux compétents. Quant aux révolutions, on pourrait se demander combien il y en aurait eu si le pays voisin n'était pas venu y semer le trouble. Par contre, il faudrait faire attention. Si être un pays failli signifie perdre des habitants et avoir un degré significatif de corruption, et faciliterait les opérations militaires spéciales... il va falloir prévenir les Hongrois. Les Roumains. Les Bulgares. Les Syriens. Les Libanais. Les... enfin beaucoup de monde quoi.
    6 points
  12. La Russie a bombardé ce matin un hôpital psychiatrique à Dnipro... De nombreux morts... Bon je sais pas ce qu'ils visaient réellement. Mais mon côté espiègle, cynique et le fais qu'on soit vendredi me pousse à dire que d'éliminer des les cas psy ça rappelle les heures sombres et les mecs habillés en Hugo-boss que les russes jurent combattre. Tiens vue qu'on remet norstream sur le tapis y a aussi les rapports qui indiqueraient que seul une explosion venu de l'intérieur du tuyau aurait provoquer les dégâts vues au sous-marins ce qui accrediterait un coup des russes. Acceptons de ne pas savoir ça vous évitera des méningites
    6 points
  13. Ils veulent la guerre ? D'accord. EMBARGO SUR LES PATATES.
    5 points
  14. Quand on évoque le "Kremlin" on évoque ceux qui sont actuellement au pouvoir en Russie. Quand on annonce que le Kremlin restera sanctionné, ce n'est pas la Russie qui sera éternellement sous sanctions, mais bien le système Poutine. Donc pour les russes, changer le système (le Kremlin) revient à changer les relations à l'internationale. Le maintenir revient à continuer dans le prisme actuel indéfiniment. Ce qui est recherché et qui s'est définitivement inscrit du côté occidental, c'est que cette guerre se terminera avec la fin du système Poutine, que cela se fasse rapidement ou sur la durée avec un Poutine trainant les pieds jusqu'à sa mort. Le peuple russe doit et va devoir le comprendre, par les coups militaires de la guerre en Ukraine ou le coût économique des sanctions et autres contexte plus global. Je pense qu'on sait tous que cette aventure militaire russe en Ukraine a mis le pouvoir de Poutine sur une balançoire et que l'obstination à continuer, à rechercher une victoire n'est pas une résilience du peuple russe à vouloir gagner, mais celui d'une nécessité du pouvoir politique pour survivre. Je reste persuadé qu'en occident, faire durer la guerre pour user intensivement l'armée russe a un plus grand intérêt que celui de faire gagner au plus vite l'Ukraine. Ce n'est pas qu'on ne veut pas qu'elle gagne (ça reste l'objectif) ou qu'on douterait de ses capacités en cherchant un gel du conflit, ce qu'on craint c'est qu'une victoire trop rapide laisse encore à la Russie un "potentiel" militaire conventionnel important qui pourrait être utilisé par le kremlin (donc le système Poutine) pour se venger dans un avenir très proche (avant de pouvoir intégrer l'Ukraine à l'Otan). Voir petit à petit la Russie déstocker tout ses stocks de l'URSS conduit à une "clarification" de son réel potentiel militaire à venir et à soutenir (basé sur la capacité de production). Ce qui faisait la force dissuasive de la Russie sur son côté conventionnel, c'était le flou qui persistait de tout ces volumes d'anciens équipements, cette guerre l'assèche considérablement. Je pense de toute façon qu'on va continuer à équiper l'Ukraine pour poursuivre cette usure russe. Tout sera mis en oeuvre pour aller par exemple couler le maximum de leurs navires (pour reprendre le dernier exemple en date). On doit s'attendre de voir un mini Pearl Harbor sur Sebastopol un de ces quatres au réveil, cette guerre va définir le potentiel militaire russe de demain, la mer noire qui était ces dernières années sous une large domination de la marine russe devra être revue et on l'utilisera pour foutre en l'air le moment venu une grosse partie de sa flotte. Il faudra que demain, l'Ukraine et l'Otan soient "à l'aise" dans la mer noire. Je pense aussi que c'est pour cette raison que je considère que la reconquête ukrainienne n'épargnera pas la Crimée, qu'elle en est même l'objectif principal, mais qu'elle serait bien plus susceptible d'épargner le Donbass (Donetsk et Lougansk). Derrière la victoire ukrainienne il y a une volonté occidental de faire perdre à la Russie un potentiel militaire global, Sebastopol en est l'ultime étape, pas facile, peut-être pas pour les mois à venir, mais ça se fera.
    5 points
  15. il y a une heure, vince24 a dit : Tiens c’est marrant je suis pas anti-americain mais pour moi ça me parait une évidence absolue que ce sont les ricains qui ont fait sauter ce pipeline… C’est presque trop logique pour ne pas être vrai:) Au regard de tous ces arguments il ne me parait pas injustifié d'affirmer que l'évidence ne soit pas impossible, si tant est qu'elle le soit.
    5 points
  16. Je ne "suis" pas n'importe qui sur Twitter (histoire de ne pas relayer n'importe quoi comme beaucoup), le compte de l'ancien officier des VMF est utile et pertinent car il vit à Sébastopol... d'où les infos de "première" fraîcheur sans devoir se taper les cohortes de trolls pro-russes ou pro-ukrainiens sur VK, Telegram et Twi-Twi. Après, libre à chacun de croire (ou non) qui il veut. Comme le disait le grand philosophe médical "Everybody lies" [House MD]
    5 points
  17. C'est tout le probleme ... comme tu refuses d'essayer de te mettre à la place de la Russie tu ne peux pas comprendre le sentiment ou le ressentiment russe, et tu projettes les tiens à la place.
    5 points
  18. Moi je pense qu'il n'est pas exclu que les avions soient livrés avant la fin de l'année. Je pense que les annonces publiques ne sont jamais du hasard et sont au contraire l'officialisation de décisions prisent bien en amont et déjà en cours de préparation. La France a déclaré en janvier former des Ukrainiens sur la base de Nancy Ochey, le nid des muds, en précisant très rapidement qu'il ne s'agissait pas de pilotes. Vu que ça m'étonnerait qu'on forme des fusilliers commando, il reste surtout l'option joint tactic air controller. Et pourquoi former des JTAC si on n'a pas de bombes de précisions à guider ? Tout cela donc bien avant les annonces sur les F-16. Rien n'est du au hasard.
    5 points
  19. 5 points
  20. 5 points
  21. … Tu veux dire que les japonais ont du sushi a se faire ?
    5 points
  22. ça dépend pour quoi, mais comme ce coeur est aussi grand je vous informe que le Rafale C 150 est aux essais de réception et que le B 360 est pas mal non plus
    5 points
  23. La réunion entre la Chine et les pays d'Asie Centrale ne doit pas non plus être étrangère à tous cela. Clairement ça a du parler des relations avec la Russie et des liens commerciaux avec eux.
    4 points
  24. 100% des gens se sont toujours "informés", si on peut appeler cela comme ça. S'informer est un processus que tout humain fait à un certain degré, et je crois que c'est un processus irrationnel et que l'humain ne peut exercer une réflexion logique sur ce processus qu'à une fraction de ce qu'il perçoit. La surabondance d'information change l'environnement dans lequel ce processus ce fait, mais mon point est que je pense (j'avoue ne pas être un expert en sciences cognitives) que le problème basique est qu'aucune génération n'apprendra à peser chaque information.
    4 points
  25. Non bien plus ... car aujourd'hui plusieurs éléments rentre en ligne de compte ... le nombre de gens ayant accès à l'information ou à la désinformation, la notion d'immédiateté et de confort liée à l'abondance de l'information. "C'est vrai je viens de le lire" - un obscur chef de service marseillais longtemps inconnu en dehors de son Landernau professionnel a eu son heure de gloire comme ça en 2019/2021. Combien de personnes ont vu le film de Stone et combien de gens ont un smartphone ? ... et ce n'est qu'un exemple. Quand je lis ici que les uns sont plus ceci ou moins cela que les autres parce que leur communication est de la propagande et que celle des autres ne l'est pas, je trouve ces commentaires d'une naïveté sans nom. Les "réseaux sociaux" sont une formidable caisse de résonnance et s'étonner que les uns et les autres en abusent pour servir leurs desseins sur la base de critères moraux est du plus grand comique.
    4 points
  26. 4 points
  27. Autant que les générations précédentes ont appris à ne pas prendre pour argent comptant ce qui passait dans les journaux, magazines, livres de leur temps. "Qu'ils mangent de la brioche", les cavaliers polonais chargeant les Panzers, la mythification du guerrier germanique, la théorie du meurtre de JFK du film d'Oliver Stone, etc.
    4 points
  28. Moi j'ai retenu que pour motiver les sénateur à venir à une rencontre avec des parlementaires allemands, il a été évoqué un "somptueux dîner" après la rencontre
    4 points
  29. Ce n'est pas incompatible. Pourquoi crois tu qu'ils financent des partis politiques, des d’hackers, qu'ils agissent en Afrique , ... . Qu'ils ont fait du lobbying pour fournir du gaz, ... . ...... .
    4 points
  30. Pas impossible non plus que l'Ukraine attendent la fin de l'été pour lancer sa contre-offensive, en pariant sur une percée rapide, puis l'arrivée de la Raspoutitsa qui empêcherait une contre offensive russe et figerait à nouveau les positions jusqu'à l'été 2024...
    4 points
  31. Cette escarmouche a plutôt un sens bien concret: obliger la Russie à renforcer sa frontière en dégarnissant le front ukrainien. L’emploi de forces russes anti Poutine permet de le faire sans que des ukrainiens passent la frontière (et donc sans fâcher l’oncle Sam) avec en bonus peut-être une incitation à la révolte en Russie (j’y crois pas mais bon c’est du bonus au cas où) Il n’y a pas toujours lieu de couper les cheveux en 4 en terme d’analyse, militairement cette incursion envoi un message clair: on peut passer la frontière car elle est mal défendue. Poutine est prévenu, la population russe peu s’interroger et l’occident se rassurer.
    4 points
  32. 2 PANG pour 2 Horizon, 8 FREMM, 5 FDI, 5 FLF, et 6 SNA, c'est exactement comme si tu roulais en Porsche 911, sapé en Hugo Boss, pour aller toucher ton RSA a la CAF de Villepinte pour faire le plein. T'as pas les moyens de payer le loyer de ton F3 en HLM et tu dois arbitrer entre payer ton forfait Free ou le gruyère pour les pâtes que tu bouffes depuis des mois. Évidemment t'as plus Netflix depuis un bail et tes potes qui roulent en Clio refusent dorénavant de te filer leur code. Larsonneur est un membre de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes>
    4 points
  33. Non, l'alternative aurait été d'avoir assez de clairvoyance pour éviter une intervention russe sur son propre territoire. Mais ça, cela demandait visiblement trop d'effort aux dirigeants ukrainiens. Restez neutre en jouant un jour la carte russe et un autre la carte occidentale aurait été la meilleur approche. Au lieu de cela direction les bras de l'oncle Sam, mais bon qu'attendre d'autre d'un état faisant parti des plus corrompu du monde. L’intérêt d'une minorité a prévalu sur l’intérêt général. C'est pas nouveau.
    4 points
  34. C'est bien cela qu'on leur reproche : d'avoir fait un choix (le F-35) et de vouloir venir quémander du workshare par la suite sur des projets européens (Scaf ou autre, ce n'est pas le sujet). La cohérence voudrait qu'ils ne demandent rien comme les danois ou hollandais parce que le choix des USA a été fait.
    4 points
  35. Oui j'avais édité juste après en rajoutant les 2 GBU-48. Non après c'est quand même pas mal ces points d'épaule, si bien utilisés. 6 bombes de 500kg c'est bien. Dommage que le domaine de tir de ces armes soit limité à 1G et ne permette pas non plus le largage dissymétrique (tir 2 par 2). Et qu'il n'y ait pas de bidons sérieux pour aller avec tout ça et permettre d'avoir un brin d'allonge en mission de strike. ... Bon allez Safran/MBDA/Thalès et compagnie, vous avez déjà exaucé nos souhaits avec de fantastiques configurations nawakesques de Rafale avec des Scalp des Exocet sous des points d'emport improbable, ainsi que des trucs et des machins qui ont au moins eu le mérite de montrer qu'en France on sait être aussi kafkaïens que les autres, alors quand est-ce que vous nous faites une configuration à 30 smartglider + 4 MICA EM/IR dont 2 en points 13/14 (nacelle) + 4 Meteor dont 2 en point 3 sur une petite maquette de Rafale (construite en Inde par Anil Ambani dans son garage au détriment de HAL)? Idem en remplacement des smartglider je veux une configuration à 90 BAT120LG en 5 grappes de 18. De quoi détruire toute une colonne de blindés russes fonçant vers Paris depuis Sedan, au décollage de Villacoublay. Un scénario d'emploi très réaliste qui sera je l'espère le fil scénaristique du prochain film "Global Punch 2: le retour de la vengeance". Avec des méchants inspirés de Prigojine et de Solovyov ainsi qu'un pilote de Rafale moustachu inspiré d'Edwy Plenel.
    3 points
  36. Alors on peut constater que ce sont de sacrés bons tireurs ... À eux deux ils ont "sauvé" le navire ...
    3 points
  37. Oui je sais, l'occident et les américains en premier en faisant basculer l'Ukraine dans l'UE mettait un péril imminent et vital sur Moscou. Je te confirme que je ne peux pas le comprendre vivant aujourd'hui dans ce vilain occident si affilié à l'Amérique. Je ne vois pas bien le péril vital pour nos pays européens. En tout cas je le vois moins que les pays de l'est durant l'occupation soviétique.
    3 points
  38. Former des types qui seront au sol et qui auront les compétences/connaissances pour communiquer au pilote les infos nécessaires à la délivrance d'arme (position des amis, dispositif ENI, point de repère visible et utilisable par le pilote...) En France les CDS sont tous formés à la procédure "Emergency Close Air Support". Les FAC datent de bien avant l'apparition des munitions de précisions (seconde guerre mondiale et encore avant je crois)
    3 points
  39. A toutes fins utiles, les deux comptes sont russes, dont un ancien officier de la marine russe. Le bateau était à environ 200 nautiques de Sébastopol, à 15 ou 10 noeuds, temporellement ça peut coller. Situé au nord (65 Nm) du débouché du Bosphore et 70 Nm au large de Burgas (Bulgarie) Peut-être surveillance de l'arrivée des deux nouveau patrouilleurs UKR
    3 points
  40. Arrivée de Abrams apparemment ce serait ceux destinés à l'Ukraine je tendrais à le croire (marquages et immatriculation US recouvertes de peinture, symboles inhabituelles peint dessus, ce sont des M1A1 mais ils ont l'air ancien (le Alpha noir et un marquage de la guerredu golf il me semble) (n'oublions pas que les Abrams prévues doit ce faire au standard de blindage Tungstène acier et non uranium Apprauvri acier (classé secret) caisse de Abrams plus fabriquée aux us depuis fin année 80. Clairement une petite peinture verte ne fera pas de mal.
    3 points
  41. c'est MORT ! c'est l'epoque des fake news, du clic à put (sur le sensationnel), de l'IA, avec Tchtegépété et les images modifiées... combien, quel pourcentage, verifie l'info par 2 ou 3 "sources" indépendantes (c'est trop long à l'ere du clic de souris, comme reflechir, trop long aussi)
    3 points
  42. La Russie est plus corrompue que l'Ukraine.
    3 points
  43. Je peux me tromper, mais je n'ai pas le sentiment que les dirigeants russes soient tellement réputés pour respecter les accords qu'ils signent.
    3 points
  44. Merci pour la précision. Venant d'un pro-blindé comme Marc Chassiliant, c'est une proposition courageuse (que je salue par rapport aux querelles de chapelles notamment US). Personnellement, je suis OK pour le renforcement de l'artillerie, ou des drones. On peut acter le fait qu'on soit à la bourre sur les MBT, pour investir ailleurs, et prendre l'avantage sur la prochaine techno. J'objecte juste au mot hypersonique, qui est un buzzword utilisé à tort et à travers, et qui coûte trop cher par rapport au réel bénéfice opérationnel. Pour moi, le vrai besoin, c'est de retrouver de la masse et de l'épaisseur. <léger HS, à continuer ailleurs si besoin> Par exemple, pour la mission de défenses côtières des DOM/TOM: Le missile hypersonique US ARRW (annulé) était prévu pour coûter 18M$ pièce. Et c'était le moins cher de tous les projets US. (source GAO via Perun) Le prochain missile US sur la liste , Long-Range Hypersonic Weapon est actuellement prévu pour coûter 28M$ pièce. (AVANT les inévitables dérapages du programme) Bref, t'en tire 3 , et t'as déjà grillé le prix d'un F-35 ou d'un Rafale... (je ne parle même pas des projets russes ou chinois où aucun prix n'est connu). Personnellement, je préfère m'équiper en "simple" missile antinavire supersonique (type YJ-18 ou XASM-3 japonais ou Brahmos) dont le prix plus raisonnable (1-5M$) permet d'avoir de la masse. En gros, pour 300M$, tu peux avoir 100 missiles supersoniques modernes et de techno éprouvée (et déjà plus dissuasifs que l'exocet)... ou moins de 10 missiles hypersoniques au risque de développement élevé (à débugger). Même si les missiles hypersoniques manoeuvrants sont censés être plus difficiles à intercepter , le compte n'y est pas. Pour moi, le choix est facile à faire.
    3 points
  45. Si personne ne croit à la survabilité d'un Eurodrone pour la haute intensité, personne ne devrait croire non plus au larguage de RC par A400M ou A320MPA dans ce même contexte.
    3 points
  46. Moi j'ai noté ça: 307. Contrairement à certaines idées reçues, l’éradication de la défense aérienne irakienne en 1991 a été pour le moins une affaire interarmées, donnant ainsi l’exemple de ce qui devient possible lorsqu’on utilise tous le spectre disponible. La coalition a utilisé des forces aériennes, terrestres, forces spéciales et navales pour dégrader, détruire et supprimer la défense aérienne de Saddam Hussein, en utilisant une variété d'armes et d'effets. Cependant, les années qui ont suivi ont amené une diminution conséquente des effecteurs dédiés aux missions SEAD, et une franche réduction de l'approche interarmées. Pourtant, une grande partie du succès des missions SEAD est due à la capacité des forces coalisées de lutter contre les SDAI dans une approche globale, pour ne pas dire holistique33 . 308. Bien qu'il y ait eu au fil du temps de beaux succès en coalition dans le domaine SEAD, il existe cependant quelques marottes qui peuvent entraver l'efficacité de ce type de mission. Par exemple, nombreux sont ceux qui pensent encore aujourd’hui que la mission de SEAD consiste à utiliser massivement des missiles AGM88 HARM (ou équivalent), et que cette arme miracle pourra supprimer toute menace de défense aérienne. Sur le terrain, il ne faut pas longtemps pour se rendre compte que cela est erroné. 309. Au Kosovo par exemple, malgré le fait que les opérations SEAD de l'OTAN représentaient 12 % du total des sorties de combat, les systèmes sol/air serbes ont adapté leurs tactiques afin d’augmenter leur capacité de survie (tir en aveugle, etc. ...) et, par conséquent, ont pu rester partiellement opérationnels tout au long du conflit. Les forces otaniennes ont tiré en 1999 des centaines de missiles antiradars, avec très peu d'effets destructeurs contre les défenses aériennes serbes. Bien que la neutralisation de la défense aérienne ennemie ait finalement été obtenue, cela a davantage été dû au fait que l’armement serbe était de niveau inférieur et victime d’une logistique réduite que l’efficacité d’un armement dédié. 310. La nécessité d'une plus grande « interarmisation » de la mission SEAD a été sans doute plus évidente lors de la campagne libyenne en 201134. Au cours de celle-ci, la neutralisation du SDAI ennemi a dû être accomplie, par la force des choses, avec un champ plus large que les moyens SEAD traditionnels - lesquels étaient assez peu engagés sur l’opération. Entre autres solutions, par exemple, des hélicoptères d'attaque basés au large ont effectué des missions destinées à frapper des sites radar, souvent en coordination avec des aéronefs à voilure fixe. De même, un bon nombre de cibles militaires du régime libyen, relativement défendues, telles que radars, sites de lancement de missiles et nœuds de communication, ont été frappées par des missiles de croisière lancés depuis la mer. 311. Bien que les armements libyens fussent anciens et donc moins évolués, le SDAI libyen était relativement présent, mais surtout singulier. En effet, ce dernier utilisait assez souvent des infrastructures non militaires pour le commandement, le contrôle et les communications (C3), ce qui compliquait le ciblage pour d’évidentes raisons juridiques et humanitaires. Par exemple, pour contrecarrer le targetting propres aux missions SEAD, les militaires libyens ont utilisé systèmes civils de circulation aérienne, ou même les récentes technologies embarquées de l’aviation commerciale. Outre l’appui sur l'infrastructure civile de la défense libyenne, les zones urbaines ont été instrumentalisées par le régime libyen, utilisant ainsi le potentiel inhérent de dommages collatéraux qu’elles représentaient. Cela a illustré l'un des nombreux problèmes liés à la complexité des missions SEAD À partir de 2016, en validant l’approche lors des exercices du Tactical Leadership Program (TLP) organisé par l'OTAN, l'armée de l'air a réintégré la mission SEAD dans ses compétences en utilisant les ressources du système de guerre électronique SPECTRA allié au mode SAR (radar à ouverture synthétique calculant une image radar du sol) du radar RBE2 du Rafale qui permet de guider une munition non spécialisée (GBU ou AASM) sur les coordonnées de l'émission du radar de la défense ennemie.
    3 points
×
×
  • Create New...