Recommended Posts

Il y a 1 heure, nemo a dit :

Ce qui nous ramène à mon point de départ : la fabrication voulu des inégalités.

Voulue j'en doute. Cela fait tout de même un peu théorie du complot. C'est plutôt une résultante de toute civilisation : dès qu'il y'a une organisation assez grande il va forcément y avoir une hiérarchisation avec des gagnants en haut, qui ont réussi à capter les richesses, et des perdants en bas. Sur ça la grande caractéristique des sociétés modernes c'est d'arriver à moyenniser tout cela et à faire tenir dans le temps des ensembles vastes et complexes sans trop de violences... Un équilibre fragile.

A contrario on peut les comparer aux sociétés primitives :

"Dans la société primitive, société par essence égalitaire, les hommes sont maîtres de leur activité, maîtres de la circulation des produits de cette activité : ils n’agissent que pour eux-mêmes, quand bien même la loi d’échange des biens médiatise le rapport direct de l’homme à son produit. Tout est bouleversé, par conséquent, lorsque l’activité de production est détournée de son but initial, lorsque, au lieu de produire seulement pour lui-même, l’homme primitif produit aussi pour les autres, sans échange et sans réciprocité."

Pierre Clastres, La Société contre l'État

Pour ceux qui seraient tentés d'idéaliser de telles sociétés le même auteur révèle, dans "Archéologie de la violence", qu'elles vivent dans un état de guerre permanent pour conserver leur indépendance politique.

Comme quoi Nicolas Machiavel n'a pas tort en disant que : "en politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kotai a dit :

Je sais plus qui a dit Trump raciste mais les média ont fait une histoire tout en rajoutant misogyne et illettré.

Cela fait drôle de penser que Jesse Jackson aurait pu téléphoner à un raciste pour lui demander de l'aide :

Le 24/03/2016 à 15:42, Wallaby a dit :

http://www.newyorker.com/magazine/1997/05/19/trump-solo (19 mai 1997)

Portrait de Trump combinant plusieurs interviews "embedded" chez Trump.

Il vient de divorcer d'avec sa deuxième femme, Marla Maples.

Le 11 novembre 1995 il a sponsorisé en partie la Nation’s Parade qui est un défilé militaire dans les rues de New York (26.000 participants, 500.000 spectateurs ).

Une des ruses de Trump est de donner son nom aux bâtiments qu'il construit, ce qui suggère qu'il en est toujours propriétaire quand bien même il les a vendus par appartements. C'est le cas du Trump International Hotel and Tower à New York qu'il vient d'inaugurer après rénovation. Il théorise cela par le principe "être propriétaire de l'image".

Il y a trois mois, il a écrit un droit de réponse au New York Times pour contester qu'il ait jamais été "au bord de la faillite". En fait, dans les années 1980 il a été "énormément dans le rouge". En 1990 sa dette a été restructurée, "vaporisant" six cents à huit cents millions de dollars. Cette année là, il a notamment été en cessation de paiement pendant sept semaines sur un paiement de 43 millions de dollars.

Pour s'en sortir, il a abandonné la direction du Plaza, un casino à Atlantic City, il a vendu le Trump Shuttle, une ligne aérienne déservant Boston, New York et Washington et deux tours jumelles de 32 étages à Palm Beach. Il a aussi vendu son yacht de 86 mètres et son boeing 727, même s'il l'a racheté ensuite.

Trump est un propriétaire virtuel de l'Empire State Building : cela ne lui rapporte rien car l'immeuble fait l'objet de leasings qui expirent en 2076 et qu'il n'a pas réussi à faire casser par les tribunaux en invoquant une "infestation de rongeurs".

La part réelle de Trump dans le quartier Riverside South, auquel son nom est associé pour avoir été l'initiateur du projet avant de s'associer au contre-projet des citoyens qui s'y opposaient, sur l'ancienne gare de triage de Penn Station, est elle aussi sujette à caution étant donnée la complexité du montage.

Si ses associés voient en lui un connaisseur du métier de la construction attentif aux détails, beaucoup de choses sont en "Trump-l’oeil".

Des membres prestigieux de son club Mar-a-Lago qui a ouvert en 1995 en Floride, Lady Diana, Henry Kissinger, Elisabeth Taylor, etc... sont des "membres honoraires" et n'ont pas encore honoré le club de leur auguste présence.

Au cours d'une soirée, après que Trump eut reçu un coup de téléphone du général russe Lebed, Trump explique au journaliste qu'il connait plein de gens, Gorbatchev, Nixon, Reagan, Carter, Bush etc... et glisse dans la conversation que "si un fauteur de troubles comme Muammar Kadhafi mettait la main sur une bombe atomique, lui Trump, travaillerait avec les leaders de l'union soviétique pour s'occuper des lunatiques qui rêvent d'armageddon nucléaire".

Le lendemain matin il reçoit Lebed avec qui il parle investissement à Moscou. L'après-midi il a un coup de téléphone de Jesse Jackson qui a besoin de bureaux pour sa Rainbow Coalition.

Cela fait drôle aussi de penser qu'un raciste ait pu s'opposer à Pat Buchanan en le traitant d' "entiché [enamored] d'Adolf Hitler".

Le 21/03/2016 à 12:59, Wallaby a dit :

https://en.wikipedia.org/wiki/Donald_Trump_presidential_campaign,_2000

D'octobre 1999 à février 2000, Donald Trump s'est lancé dans la campagne présidentielle dans le cadre des primaires du Parti Réformiste, le parti fondé par Ross Perot. Il s'est opposé à Pat Buchanan en lui reprochant de s'être "entiché d'Adolf Hiter", et en allant visiter ostensiblement le Musée de la Tolérance à Los Angeles.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Surjoueur a dit :

Voulue j'en doute. Cela fait tout de même un peu théorie du complot. C'est plutôt une résultante de toute civilisation : dès qu'il y'a une organisation assez grande il va forcément y avoir une hiérarchisation avec des gagnants en haut, qui ont réussi à capter les richesses, et des perdants en bas. Sur ça la grande caractéristique des sociétés modernes c'est d'arriver à moyenniser tout cela et à faire tenir dans le temps des ensembles vastes et complexes sans trop de violences... Un équilibre fragile.

A contrario on peut les comparer aux sociétés primitives :

"Dans la société primitive, société par essence égalitaire, les hommes sont maîtres de leur activité, maîtres de la circulation des produits de cette activité : ils n’agissent que pour eux-mêmes, quand bien même la loi d’échange des biens médiatise le rapport direct de l’homme à son produit. Tout est bouleversé, par conséquent, lorsque l’activité de production est détournée de son but initial, lorsque, au lieu de produire seulement pour lui-même, l’homme primitif produit aussi pour les autres, sans échange et sans réciprocité."

Pierre Clastres, La Société contre l'État

Pour ceux qui seraient tentés d'idéaliser de telles sociétés le même auteur révèle, dans "Archéologie de la violence", qu'elles vivent dans un état de guerre permanent pour conserver leur indépendance politique.

Comme quoi Nicolas Machiavel n'a pas tort en disant que : "en politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal".

Théorie du complot si tu veux quand un célèbre milliardaire te dit "la lutte des classes existe et c'est ma classe qui est entrain de la gagner" t'as le droit d'appeler ça un "complot". Une hiérarchie n'implique pas une inégalité c'est ce qu'on appelle la hiérarchie de fonction. Mais bon tout ça nous entrainerais trop loin...

PS je suis très fan de Pierre Clastres qui est effectivement une de mes références.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, nemo a dit :

Théorie du complot si tu veux quand un célèbre milliardaire te dit "la lutte des classes existe et c'est ma classe qui est entrain de la gagner" t'as le droit d'appeler ça un "complot".

Je n'ai jamais nié l'existence d'une lutte des classes. Je dis que c'est le produit d'une Histoire, d'une longue Histoire. l'inégalité n'est pas une invention récente mais la résultante d'un rapport de force dans n'importe quel groupe humain. Bref, je m'arrête là avant de définitivement dériver dans le HS.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Surjoueur a dit :

Je n'ai jamais nié l'existence d'une lutte des classes. Je dis que c'est le produit d'une Histoire, d'une longue Histoire. l'inégalité n'est pas une invention récente mais la résultante d'un rapport de force dans n'importe quel groupe humain. Bref, je m'arrête là avant de définitivement dériver dans le HS.

L'inégalité est pas une invention du tout, c'est inhérent à la vie par contre créer des mécanismes sociaux pour en créer de nouvelles, les entretenir, les amplifier... ça a une histoire qui montre que les mécanismes en question n'ont rien de fatal et qu'il est possible de les faire disparaitre. La preuve certain disparaissent effectivement. 

Edited by nemo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les violences policières. La ville de Minneapolis va payer 20 millions de dollars US a la famille d'une australo-américaine abattu par un policier d'origine pakistanaise alors qu'elle avait signalé une agression sexuelle et s'est approché de la voiture de patrouille, c'est de loin la plus forte somme offerte en dédommagement pour ce type de cas :

https://thepublicsradio.org/article/minneapolis-to-pay-20m-to-family-of-911-caller-slain-by-cop

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.scmp.com/comment/insight-opinion/article/3009147/assuage-fear-chinese-scholars-us-universities-need-set (8 mai 2019)

Plus précisément, comme Daniel Golden l'indique dans son livre "Les écoles espionnes : Comment la CIA, le FBI et les services de renseignements étrangers exploitent secrètement les universités américaines", la célèbre liberté académique aux États-Unis a longtemps été une couverture pour l'espionnage endémique.

Selon M. Golden, une longue lignée d'agents de la CIA s'est " inscrite sous couverture à la Kennedy School, généralement avec la connaissance et l'approbation de Harvard, pour avoir accès aux jeunes gens du monde entier ". Il note que des espions russes sont également allés à la Kennedy School, bien qu'à l'insu de Harvard et sans sa coopération.

Selon lui, Harvard a adopté dans les années 1970 des lignes directrices contre les services de renseignements américains qui tentaient de recruter des étudiants étrangers comme agents secrets, mais ces lignes directrices ne sont pas devenues la norme ailleurs.

PS : précédemment, Daniel Golden avait écrit un livre sur l'argent à Harvard : http://www.air-defense.net/forum/topic/11243-usa/?do=findComment&comment=1174805

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 25 minutes, Wallaby a dit :

Les cinq de Cambridges sont le parfait exemple que parier sur des têtes bien faites et de bonne extraction sociale est un investissement à long terme qui peut être payant dans la mesure où ces personnes "trusteront" les postes les plus intéressants dans un avenir proche. Les "tinois" eux aussi aiment user de leurs universités, à coup de colloque, de récompenses et d'invitation pour approcher les cibles intéressantes chez eux.  Et puis l'université c'est plein de brillantes, jeunes et jolie filles... Bref cela a toujours été un vivier des SR. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cinq_de_Cambridge

L'emission, Rendez vous avec X Toujours sympa:

1/2

http://rendezvousavecmrx.free.fr/page/detail_emission.php?cle_emission=191

2/2

http://rendezvousavecmrx.free.fr/page/detail_emission.php?cle_emission=192

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/04/2019 à 03:42, Shorr kan a dit :

Tststststs..................Quoi ? T'es pas au courant ? Il y a d'un coté la méchante dette, c'est à dire la dette publique, et de l'autre la gentille dette, privée celle-là :rolleyes:

Disons que c'était l'idée jusqu'aux  défauts de paiement de Freddy Mac et de Fanny Mae. Certains oublient un peu vite que le crédit privé a aussi des défauts qui arrivent en cascade. Ou en avalanche : sans prévenir, par gros volume et avec de la vitesse.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, true_cricket a dit :

Disons que c'était l'idée jusqu'aux  défauts de paiement de Freddy Mac et de Fanny Mae. Certains oublient un peu vite que le crédit privé a aussi des défauts qui arrivent en cascade. Ou en avalanche : sans prévenir, par gros volume et avec de la vitesse.

Je suis un peu confus : Fanny et Freddy, c'était (et c'est encore) du para-public (genre l'Ecureuil), à tel point qu'une partie de la droite US à l'époque d'Obama a tenté de faire endosser le chapeau de la crise de 2007 à l'état US, précisément, du fait des nécessités de renflouement de ces deux là ; et d'enchaîner sur la nécessité de moins d'état, salauds de pauvres, et tout ça c'est la faute du noir et des Clinton (ça a l'air d'une caricature mais c'était bien la teneur du message).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Boule75 a dit :

Je suis un peu confus : Fanny et Freddy, c'était (et c'est encore) du para-public (genre l'Ecureuil), à tel point qu'une partie de la droite US à l'époque d'Obama a tenté de faire endosser le chapeau de la crise de 2007 à l'état US, précisément, du fait des nécessités de renflouement de ces deux là ; et d'enchaîner sur la nécessité de moins d'état, salauds de pauvres, et tout ça c'est la faute du noir et des Clinton (ça a l'air d'une caricature mais c'était bien la teneur du message).

J'étais tombé il y a quelques temps, plus par recherche d'informations sur le secteur immobilier et l'hypothèque que sur le fonctionnement bancaire, sur ce document. Les schémas et notamment le schéma 1 (en p. 10) sont bien faits https://economic-research.bnpparibas.com/html/fr-FR/sort-Fannie-Freddie-8217-scelle-04/04/2018,30811

Share this post


Link to post
Share on other sites
39 minutes ago, Boule75 said:

Je suis un peu confus : Fanny et Freddy, c'était (et c'est encore) du para-public (genre l'Ecureuil), à tel point qu'une partie de la droite US à l'époque d'Obama a tenté de faire endosser le chapeau de la crise de 2007 à l'état US, précisément, du fait des nécessités de renflouement de ces deux là ; et d'enchaîner sur la nécessité de moins d'état, salauds de pauvres, et tout ça c'est la faute du noir et des Clinton (ça a l'air d'une caricature mais c'était bien la teneur du message).

Un peu plus complexe que ça: c'est l'argument que tu as initialement vu venir des conservateurs purs et durs (ceux pour un Etat fédéral réduit -mais, c'est à noter, pas nécessairement les Etats eux-mêmes), qui étaient contre ce genre de mécanismes, et cet argument avait sa part de justification (comme d'autres sur a réglementation financière): ce qui a démoli ces deux fonds de garantie immobilière (dont l'importance a été le principal moteur de la crise), c'est leur cadre légal (donc la faute du politique, on va dire, ET de ceux qui l'incitent -entreprises, associations, mouvances politiques) et l'incitation massive qui en a fait des instruments de croissance artificielle ET de clientélisme politique. Et cette incitation, elle vient de Clinton... Et de Bush Jr. Même si pour des raisons différentes: l'un voulait acheter des votes et soi-disant "équilibrer" les chances, l'autre voulait une société de propriétaires à tout prix.... Les deux avaient un mix différent de forces politiques poussant à la même chose. Aucun des deux n'a voulu regarder en face le fait qu'une bonne part des gens qu'ils aidaient à endetter n'avait la moindre chance de jamais rembourser le bouzin, ni celui que les biens achetés ne valaient dans la plupart des cas pas tripette. Et comme toute chose en politique (et ailleurs), une fois qu'on installe un système, on tend à toujours faire plus avec, et jamais mieux, encore moins à le réformer. Donc on pousse jusqu'à ce que.... Boum.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Tancrède a dit :

Un peu plus complexe que ça: c'est l'argument que tu as initialement vu venir des conservateurs purs et durs (ceux pour un Etat fédéral réduit -mais, c'est à noter, pas nécessairement les Etats eux-mêmes), qui étaient contre ce genre de mécanismes, et cet argument avait sa part de justification (comme d'autres sur a réglementation financière): ce qui a démoli ces deux fonds de garantie immobilière (dont l'importance a été le principal moteur de la crise), c'est leur cadre légal (donc la faute du politique, on va dire, ET de ceux qui l'incitent -entreprises, associations, mouvances politiques) et l'incitation massive qui en a fait des instruments de croissance artificielle ET de clientélisme politique. Et cette incitation, elle vient de Clinton... Et de Bush Jr. Même si pour des raisons différentes: l'un voulait acheter des votes et soi-disant "équilibrer" les chances, l'autre voulait une société de propriétaires à tout prix.... Les deux avaient un mix différent de forces politiques poussant à la même chose. Aucun des deux n'a voulu regarder en face le fait qu'une bonne part des gens qu'ils aidaient à endetter n'avait la moindre chance de jamais rembourser le bouzin, ni celui que les biens achetés ne valaient dans la plupart des cas pas tripette. Et comme toute chose en politique (et ailleurs), une fois qu'on installe un système, on tend à toujours faire plus avec, et jamais mieux, encore moins à le réformer. Donc on pousse jusqu'à ce que.... Boum.  

L'idée que l'impulsion vienne de Clinton est plus que discutable et ne colle pas aux faits : il y a mieux pour expliquer le bazar, tel que décrit .

Freddy et Fannie sont encadrés par l'état fédéral qui les a créé et est garant de leur solidité financière, mais ce sont des compagnies privées dont les actionnaires attendent des dividendes.

Entre 2003 et 2006, années où la bulle enfle jusqu'à éclater en 2007, ces deux compagnies voient leur part de marché laminée, presque divisée par 2 (de + de 50% à moins de 30%) : leurs concurrents ont "inventé" la titrisation et développé les subprimes. Le marché explose, Fannie et Freddy, bridés par les règles, ne suivent pas et prêtent moins. Quand la bulle claque, ils ont tout juste commencé à investir le domaine de la titrisation (sous la pression de leurs actionnaires), mais malgré tout avec moins de délires.

Du fait de la brutale explosion du marché immobilier, c'est essentiellement sur leurs activités hors-titrisation qu'ils perdent de l'argent : les prix des maisons se sont effondrés, pour des années, l'économie est en berne et leurs mécanismes de couverture (revente des biens que les emprunteurs défaillants possèdent) défaillent.

La bulle a été avant tout créée par les autres. Et Clinton n'est plus au pouvoir depuis 7 ans déjà, ce ne sont pas les vieux prêts qui ont posé problème... Le marché ne descendra d'ailleurs jamais en dessous des prix atteints en 2000 (j'ai divisé par l'index de la moyenne des transactions par celui des prix pour neutraliser l'inflation ; dire que je suis certain de mon coup serait une erreur, je patauge toujours un peu dans la foison de séries statistiques...) :

fredgraph.png?g=nShs

 

 

Edited by Boule75
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 

Donald J. Trump

Hier, à 00:35 ·

I think that China felt they were being beaten so badly in the recent negotiation that they may as well wait around for the next election, 2020, to see if they could get lucky & have a Democrat win - in which case they would continue to rip-off the USA for $500 Billion a year. The only problem is that they know I am going to win (best economy & employment numbers in U.S. history, & much more), and the deal will become far worse for them if it has to be negotiated in my second term. Would be wise for them to act now, but love collecting BIG TARIFFS!

 

FaceBook.

On peut supposer qu'il a fait le même sur Twiter.

Sa réélection en 2020 se précise. Pourquoi? Parce qu'il s'occupe d'un problème très critique avec de très larges conséquences sur la vie des gens. Au lieu de s'occuper de choses dont tout le monde se fout.

C'est pas compliqué la politique.

Je vais donc être avec Henri Kissinger sur ce coup là.

https://www.youtube.com/watch?v=MJpkdUZ_32U

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/05/2019 à 19:22, Wallaby a dit :

Cela fait drôle de penser que Jesse Jackson aurait pu téléphoner à un raciste pour lui demander de l'aide :

Pourquoi? Tu ne te souviens pas de la micro-affaire du mot de remerciements qu'il avait laissé à Lepen père il y a quelques années à la suite d'un repas en commun?

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/insolites/2016/05/11/25007-20160511ARTFIG00133-la-mysterieuse-rencontre-de-jean-marie-le-pen-avec-le-reverend-jesse-jackson.php

https://www.20minutes.fr/insolite/1843347-20160511-diner-presque-parfait-jean-marie-pen-jesse-jackson

https://www.huffingtonpost.fr/2016/05/11/jesse-jackson-precise-huffpost-version-diner-jean-marie-le-pen_n_9912552.html

:laugh: C'est qu'il s'en passe des choses incompréhensibles, des fois!

...sauf si on verse dans un conspirationnisme léger que je n'étalerai pas ici. :rolleyes:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zx a dit :

c'est là  qu'on voit qu'ils sont américain

un church drive, oh yeah !

http://www.lefigaro.fr/international/aux-etats-unis-de-droles-de-paroissiens-20190517

XVMf959bff8-70de-11e9-91e1-c96190258bb7.

Complètement débile, débilitant, nullissime : ce n'est pas une assemblée, donc ce n'est pas une messe. L'Eglise avec une majuscule, c'est l'assemblée des croyants ; ça, c'est juste un parking.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zx a dit :

c'est là  qu'on voit qu'ils sont américain

un church drive, oh yeah !

 

il y a 24 minutes, Boule75 a dit :

Complètement débile, débilitant, nullissime : ce n'est pas une assemblée, donc ce n'est pas une messe. L'Eglise avec une majuscule, c'est l'assemblée des croyants ; ça, c'est juste un parking.

Pffft, oh le traditionalisme borné là... Faut vivre avec son temps, mince !

Tiens, voilà pour la communion

 

 

Edited by Alexis
  • Like 1
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

hélas à voir cette table, un jour, il ne restera sur cette terre que le ketchup aux fausses tomates et au vrai sucre, le coca, le bigmac au soleil vert, le philadelphia de synthèse à se partager, tout le reste aura disparu. bon dieu, que ca craint ! :biggrin: on a un aperçu de ce que sera l'enfer

bon, demain je m'achète un plateau de fromages qui puent et un bordeaux.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

[sur le bon fil]

Il y a 7 heures, Niafron a dit :

Les récents bons chiffres de l'économie US en dépit de ce qu’annonçaient les contempteurs de sa politique économique pourraient l'encourager dans cet état d'esprit. 

Foutaises : les "contempteurs de sa politique économique" n'annoncent pas une baisse de la croissance ou je-ne-sais quoi : ils sont en plein dans une espèce de relance keynésienne par l'endettement de l'état dans un cadre où les taux d'intérêts réels sont encore assez bas, alors pourquoi l'économie deviendrait-elle atone ?
Encore une fois, elle suit la pente entammée voici des années sous Obama.

Par contre :

  • le déficit budgétaire re-explose.
  • ce déficit ne sert aucun objectif de long terme profitable sur le fond à l'économie : pas d'investissement dans les infrastructures, baisse de tout ce qui relève de l'investissement (public) dans les économies d'énergie et autres, pas d'investissement dans les transports publics, ni dans l'éducation. Ce qui coûte cher : baisses d'impôts des très riches + hausse significative des dépenses militaires.

=> il n'y a pas de raison pour que cette politique déprime l'économie mais cette espèce de "relance" keynésienne pro-cyclique est de mauvaise augure. Normalement, à ce moment là, l'état doit se désendetter s'il le peut sans casser la croissance, et donc réduire son déficit. C'est ce qu'avait largement amorcé l'administration Obama, peut être trop tôt d'ailleurs, mais c'est difficile de juger du bon moment.

Par ailleurs, beaucoup d'indications laissent à penser qu'on pourrait bien assister à des détonations en série génératrices, mises bout à bout, de bonnes grosses crises :

  • le renouveau des dérégulations délirantes (finance y compris pour les prêts immobiliers, environnement, protection des consommateurs...) et de l'affaiblissement des administrations (fisc, affaires étrangères, sciences, ministère de l'agriculture où l'on démissionne en masse) ;
  • la hausse du taux d'endettement des ménages et des étudiants qui retrouve un bon niveau stratosphérique ;
  • le retour probable d'une bonne bulle immobilière ;
  • augmentation continue du déficit du commerce extérieur ;
  • et il me semble même avoir vu passer un nouvelle disant que le solde net financier avec l'Europe était négatif. Il faudrait voir un peu de quoi il retourne, mais ça, ce serait mauvais signe.

 

 

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureux et inconscient que je suis ! J'ai traumatisé toutes sortes de bons & joyeux contributeurs du forum en affichant une image - une vidéo même - de types en train de s'enfiler du <censuré> ainsi que du <censuré> au lieu de nourritures destinées à l'être humain :sad: :blush: 

Que je lève la censure ? Pas question, non, je ne vais pas recommencer ! Je peux utiliser des noms de code : BM et CC.

Je ne peux que faire amende honorable et présenter mes excuses les plus plates...

Et pour adoucir quelque peu les visions d'horreur d'un peu plus haut, voici quelques images de boissons saines et revigorantes :smile:

1.jpg

terres-et-vignes-sur-le-vin-de-messe-per

Tant il est vrai que quelle que soit l'occasion, que la célébration soit festive ou religieuse, il ne faut pas oublier la qualité :happy: !

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Boule75 a dit :

Entretien intéressant avec John Negroponte à propos de beaucoup de sujets.

Citation

Octavian Report: How do you assess the current state of our intelligence capabilities?

John Negroponte: They're second-to-none. They're superb. Nobody can match our capabilities, and of course they got even better after 9/11 for a couple of reasons. Obviously in part as a response to 9/11 and the fact that we invested a lot more in these capabilities. That's one. Second, technology has been our friend. It's been much easier to integrate information with all the technological tools that are available. Third, related to that, we've been much better able to deploy intelligence on a real-time basis to field situations. I suppose the person whom I would credit with most perfecting that art is the former head of SOCOM, Stanley McChrystal.

He really perfected — he and Mr. Trump's first National Security Advisor, who was his deputy — this art of integrating all these different intelligence assets into one immediately actionable stream of information, which has resulted in the demise of quite a few terrorists. I don't see how it could be much better. Our satellite observations, our geo-intelligence capabilities, our signals intelligence capabilities: nobody can match them, nobody spends the amount of money we spend on that stuff. The rule of thumb is to take the Pentagon budget and divide it by 10. The intel community gets 10 percent of the Defense Department budget. That's a lot of money.

Ça m'a tout de suite fait penser à The Closed World de Paul Edwards, qui décrie comment les USA se sont enfermés dans le délire technologique et simulationniste au lieu d(ouvrir les yeux sur la réalité du terrain. Ça tombe bien, j'ai trouvé des photos sur Internet :

R2ijNLu.jpguvxfhaT.jpgT4VIE7z.jpgavCnDPO.jpgfPOIo4D.jpg

Visiblement, ils ne s'en sont pas guéris.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,365
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Kirpi2019
    Newest Member
    Kirpi2019
    Joined
  • Forum Statistics

    20,601
    Total Topics
    1,224,283
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries