rayak

F-22

Recommended Posts

Le 08/03/2020 à 01:45, Kal a dit :

Pour info, d'après ces mêmes revues, il est indiqué que si le YF-22 l'a emporté, ce sont les moteurs du YF-23 qui ont été sélectionnés. 

Nope, chaque prototype de chaque constructeur était construit en deux exemplaire, un avec les F119, un autre avec les F120

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai failli pourrir le sujet Rafale en parlant du F22. 

Mais vu l'état du fil Rafale, autant venir pourrir le fil F22, qui dort tout doucement, en parlant du Rafale. :wink:

Le F22 est toujours considéré comme le meilleur avion du monde en air-air (épargnez-moi si je ne fais aucune citation). Ou du moins il reste perçu comme tel. 

Toutefois, je m'interroge quand je vois l'évolution des capacités du Rafale, qui ne cessent de s'accroitre à chaque nouveau standard. 

Qu'en est il du F22 ? 

J'ai l'impression que le F22, qui n'est plus construit, ne bénéficie plus que d'améliorations à la marge, un peu comme les Mirage 2000 chez nous.

Le F22 avait-il autant d'avance sur la concurrence à sa sortie qu'il reste encore très performant 15 ans après ?

Ou ses avantages initiaux, notamment sa furtivité passive, ne suffisent pas à compenser ses obsolescenses?

Je méconnais les améliorations du F22 et mon impression initiale est fausse ?

Merci pour vos réponses ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Salverius a dit :

Le F22 est toujours considéré comme le meilleur avion du monde en air-air

En BVR serait à mon avis plus juste. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Salverius a dit :

J'ai failli pourrir le sujet Rafale en parlant du F22. 

Mais vu l'état du fil Rafale, autant venir pourrir le fil F22, qui dort tout doucement, en parlant du Rafale. :wink:

Le F22 est toujours considéré comme le meilleur avion du monde en air-air (épargnez-moi si je ne fais aucune citation). Ou du moins il reste perçu comme tel. 

Toutefois, je m'interroge quand je vois l'évolution des capacités du Rafale, qui ne cessent de s'accroitre à chaque nouveau standard. 

Qu'en est il du F22 ? 

J'ai l'impression que le F22, qui n'est plus construit, ne bénéficie plus que d'améliorations à la marge, un peu comme les Mirage 2000 chez nous.

Le F22 avait-il autant d'avance sur la concurrence à sa sortie qu'il reste encore très performant 15 ans après ?

Ou ses avantages initiaux, notamment sa furtivité passive, ne suffisent pas à compenser ses obsolescenses?

Je méconnais les améliorations du F22 et mon impression initiale est fausse ?

Merci pour vos réponses ! 

De ce que je comprends, le F-22 est une merde absolue à mettre à jour, pas modulaire pour un sou car conçu dans une logique Guerre Froide où l'on remplaçait un modèle par un nouveau dix ans après. Il a donc du mal à recevoir de nouveaux logiciels ou matériels.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pourtant entendu parler de mises à jours faites par "increments" pour le Raptor.

En regardant vite sur Wiki, on parle de changement au radar (modes air-sol, gonio d'émissions radio et guerre électronique), aux communications, intégration de plus d'armes, même s'il n'est pas clair si c'est purement software ou pas.

Et je n'ai pas entendu dire qu'ils plaçaient temporairement des anciens sous cocon... mais il est vrai qu'ils ont une flotte hétérogène où les anciens "blocks" servent à la formation. Est-ce que c'est à cause de difficultés techniques ou budgétaires, ou est-ce parce que tout le monde se fiche des sous-versions du Raptor ?

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Salverius a dit :

J'ai l'impression que le F22, qui n'est plus construit, ne bénéficie plus que d'améliorations à la marge, un peu comme les Mirage 2000 chez nous.

Depuis le block 40 il n'y a pas de grosses modernisations mais par exemple ces temps-ci il est question qu'il reçoive MADL, la liaison de données du F-35.

Il y a 3 heures, Salverius a dit :

Le F22 avait-il autant d'avance sur la concurrence à sa sortie qu'il reste encore très performant 15 ans après ?

Un pilote de Rafale qui a participé à Trilatéral disait que question SA tous secteurs il était sans équivalents, et je le crois. L'AN/ALR-94 a vraiment l'air d'être la substantifique moëlle de ce que le MIC US pouvait produire à l'époque en termes de systèmes de GE. Spectra avec plus d'antennes en quelque sorte.

Il y a 1 heure, Rufus Shinra a dit :

De ce que je comprends, le F-22 est une merde absolue à mettre à jour, pas modulaire pour un sou car conçu dans une logique Guerre Froide où l'on remplaçait un modèle par un nouveau dix ans après. Il a donc du mal à recevoir de nouveaux logiciels ou matériels.

Vrai pour les block 10 et 20 qui resteront à ce standard, les premiers étant réservés à l'entraînement et les seconds pas considéré comme "frontline ready".

Pour les block 40 je ne sais pas.

il y a une heure, Rob1 a dit :

Et je n'ai pas entendu dire qu'ils plaçaient temporairement des anciens sous cocon... mais il est vrai qu'ils ont une flotte hétérogène où les anciens "blocks" servent à la formation. Est-ce que c'est à cause de difficultés techniques ou budgétaires, ou est-ce parce que tout le monde se fiche des sous-versions du Raptor ?

C'est surtout que les moderniser pour les passer à un hypothétique block 50 ou 60 coûterait un bras et une jambe. C'est l'une des raisons qui avaient amené l'idée de relancer la chaîne de production des F-22. Mais à mon avis l'objectif est plutôt de sortir un F-XX d'ici 2035 en capitalisant sur les échecs et réussites de l'aviation de combat furtive US pour produire quelque chose de pas trop mal. Evolution du F-135 (ou 136) en motorisation par exemple. Et cellule repensée à l'aulne des avancées sur les matériaux furtifs, notamment sur le plan de la maintenabilité et du coût. De ce point de vue d'ailleurs, ce sont sans doute les drones furtifs sacrifiables et low cost comme le Kratos XQ-58A Valkyrie ou le récemment présenté "Loyal Wingman" de Boeing Australia, qui vont donner le "la".

Il ne restera donc à un successeur du F-22 que les arguments des performances dynamiques, de la maîtrise de l'espace de bataille, de la capacité à servir de node à un réseau incluant des drones, et à avoir un impact sur la globalité du champ de bataille aérien, de la surface à l'espace, pour justifier son existence.
Autant dire qu'on y est pas encore...

Clairement pour moi les Su-57, J-20, ou NGF s'il demeure à son stade conceptuel, seront les derniers "super-chasseurs" à ne pas être soit haut-endoatmosphérique/proche espace, soit non-pilotés.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ARPA a dit :

Du point de vue opérationnel, les F-22 sont tellement secrets que même leur liaison de données est secrète donc non partagée avec des avions comme les F-35.

Si demain il y a une guerre avec le déploiement de 50 ou 80 F22, on pourrait avoir une très grosse surprise. Les américains ont déjà déployés plus de 60% de la "micro" flotte de F-117 pour la guerre du golfe. S'ils refont la même chose avec 60% de la flotte de F-22, ça pourrait être impressionnant. Si les F-22 sont aussi performants que dans les pub, ils pourraient en quelques jours obtenir la supériorité aérienne totale même face à des adversaires capables d'affronter une importante coalition de F-15, F-18 ou F-35.

J’abonde dans ce sens et un signe ne trompe pas. Les Américains ont toujours refusé de vendre cet appareil, même à des alliés très proches tels qu’Israël, le Japon ou l’Australie. Cela leur aurait tout de même permis d’engranger des dizaines de milliards.

Par comparaison, pour le F-35 c’est tout le contraire. A peu près tous les pays de l’OTAN pourraient en acquérir (la Turquie est l’exception qui confirme la règle) et même des pays neutres sont courtisés (Finlande, Suisse).

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, FAFA a dit :

J’abonde dans ce sens et un signe ne trompe pas. Les Américains ont toujours refusé de vendre cet appareil, même à des alliés très proches tels qu’Israël, le Japon ou l’Australie. Cela leur aurait tout de même permis d’engranger des dizaines de milliards.

Par comparaison, pour le F-35 c’est tout le contraire. A peu près tous les pays de l’OTAN pourraient en acquérir (la Turquie est l’exception qui confirme la règle) et même des pays neutres sont courtisés (Finlande, Suisse).

Ce qui permet de souligner l'extrême importance des exercices TRILAT. Même en 2020 ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’emport de missiles air-air sous fuselage ou sous voilure réduit fortement leur durée de vie, notamment à cause du frottement de l’air. Pour un appareil tel que le F-22 qui emporte ses armes en soute, les missiles sont-ils totalement préservés de ce vieillissement précoce ou les contraintes liées au vol tels que les G, vibrations, changement de température et de pression suffisent-elles à les détériorer de façon quasi équivalente ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/05/2020 à 18:08, FAFA a dit :

L’emport de missiles air-air sous fuselage ou sous voilure réduit fortement leur durée de vie, notamment à cause du frottement de l’air. Pour un appareil tel que le F-22 qui emporte ses armes en soute, les missiles sont-ils totalement préservés de ce vieillissement précoce ou les contraintes liées au vol tels que les G, vibrations, changement de température et de pression suffisent-elles à les détériorer de façon quasi équivalente ?

On a pas eu trop de retours sur le F-22 contrairement au F-35. Mais c'est peut-être dû à la nature secrète de l'avion. Des problèmes sur le F-22 il y en a toujours un paquet ceci dit. Dont des vraiment effrayants.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/5/2020 à 18:08, FAFA a dit :

Pour un appareil tel que le F-22 qui emporte ses armes en soute, les missiles sont-ils totalement préservés de ce vieillissement précoce ou les contraintes liées au vol tels que les G, vibrations, changement de température et de pression suffisent-elles à les détériorer de façon quasi équivalente ?

Toute contrainte implique un vieillissement. A partir de là tu as ta réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 Lockheed was chosen because the Air Force had greater confidence they could better manage the program.

Ouf ! J'attend avec impatience le commentaire identique de celui qui a piloté le X-32 et le X-35 :biggrin:

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Northrop, c'est le B-2, un autre programme sacrifié pour son coût excessif.

Quand au X-32 contre le X-35, force est de reconnaître qu'après les déboires du Pegasus, du MAX, du Starliner, etc. il ne faut pas écarter qu'un "F-32" aurait été encore pire que le F-35 !

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kelkin a dit :

"F-32" aurait été encore pire que le F-35 !

Esthétiquement, c'est déjà sûr !   Quel pas beau ce X-32  là, de Boeing... Au delà de Boeing, et pour englober le X-35 ...  c'est vraiment que le specs devaient être tordues

Edited by Bechar06

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kelkin a dit :

Northrop, c'est le B-2, un autre programme sacrifié pour son coût excessif.

Quand au X-32 contre le X-35, force est de reconnaître qu'après les déboires du Pegasus, du MAX, du Starliner, etc. il ne faut pas écarter qu'un "F-32" aurait été encore pire que le F-35 !

Surtout quand on regarde la bête qui est vraiment moche. Ensuite il faut plus regarde le développement et teste des f32 et 35. 
le 32 a eu pleins de problèmes, il devait avoir une aile delta (pour plus d’autonomie) mais l’avion a pris tellement de poids qu’ils ont sacrifié cette aile. Ensuite la version de décollage vertical était moins fiable et innovante que lm. 
Les yf22 et 23 c’était un peu différent, le 23 avait eu des essaies plus difficiles au début mais très vite a montré être très capable. Le 22 a pris l’avantage parce que plus simple a opéré et plus facile à navaliser, c’était à l’époque une éventualité. Enfin et pour finir, il y avait aussi l’idée d’enlever les dérives du f22 et donc de le faire évoluer au delà du fy23. 
Ça avait d’ailleurs été testé. 
intéressant de voir que la question s’est posée  en France il y a quelques années à peine sur le ngf. En espérant que le config évolue encore. 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le hors-série du Fana de l'Aviation propose un hors-série sur le F-22 Raptor

On y revient sur le développement et la mise en service laborieuse de l'engin, sa non-exportation, son quasi non emploi au combat, etc. 

  • Pour la défaite du YF-23, d'après les auteurs ce serait dû au fait que Northrop traînait une sale réputation à cause du B-1B Lancer et B-2 Spirit (chers, délicats à entretenir...) et qu'on doutait de sa capacité à industrialiser l'avion. Apparemment aussi, la NAVY voulait un avion naval et à ce "jeu-là", le F-22 semblait plus facile à transformer en avion de porte-avions. 
  • Pour la non-exportation du F-22, d'après les auteurs, c'est pas impossible que ces refus du Congrès n'aient été une manière de "tuer" définitivement le programme. Ils ne voulaient plus que les chaînes de montage soient rouvertes et que l'US Air Force n'en profite pour commander de nouveaux exemplaires.
  • Un article revient sur les combats en exercices du F-22. Apparemment, il est très fort en combat longue distance, mais en combat rapproché il aurait été mis en difficulté à plusieurs reprises. Notamment par des Typhoon allemands. 

200926113011518455.jpg

Edited by Kiriyama
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Kiriyama a dit :

mais en combat rapproché il aurait été mis en difficulté à plusieurs reprises. Notamment par des Typhoon allemands. 

Et est ce qu'ils disent que les Rafale ont fait plus que le mettre en difficulté ?

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, rendbo a dit :

Et est ce qu'ils disent que les Rafale ont fait plus que le mettre en difficulté ?

Mise à part et devenue "célèbre" gràce à la vidéo du combat en dogfight de 2009 il n' y a quasiment pas eu de combat simulé entre rafale et F22. La France et les USA ne souhaitant absolument pas dévoiler tout ou partie des capacités réelles de leurs avions respectifs. il me semble juste que les pilotes de l'armée de 'air restaient relativement (et théoriquement^^) confiant dans leur capacité à être au niveau du F22 en BVR ( encore une fois se rapporter à l'excellent et très complet post de Pollux daté de fin juin 2015 où il rapportait les impressions des pilotes)

hormis les exercices trilat de 2015 et 2017 on a pas souvent entendu parler d'exercice commun avec le raptor.

Après pour savoir ce qu'il en retourne, faudra attendre le jour où la France vendra une quantité importante de rafale à un pays pas franchement allié des USA et regarder leur réaction. . .

Si ce jour arrive et suivant de comment ils réagissent on aura une bonne idée déjà de comment ils situent la dangerosité du rafale. . . Et si ça tourné à l'hystérie ( et quand on se souvient déjà du barnum crée quand on allait vendre deux BPC non armé à la Russie) on saura comment eux préfigurent leur capacité à contrer le rafale. . .:rolleyes:

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, rendbo a dit :

Et est ce qu'ils disent que les Rafale ont fait plus que le mettre en difficulté ?

Non, on parle uniquement de combats contre des Typhoon et F-15.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, elannion a dit :

encore une fois se rapporter à l'excellent et très complet post de Pollux daté de fin juin 2015 où il rapportait les impressions des pilotes

tu peux mettre le lien s'il te plait, je le retrouve pas (en tout ca pas sur ce sujet, ici) ? 
merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, wagdoox a dit :

tu peux mettre le lien s'il te plait, je le retrouve pas (en tout ca pas sur ce sujet, ici) ? 
merci

voici la citation de pollux dans le texte

En gros, comme d’habitude, à écouter les pilotes, ils n'ont peur de personne, estimant qu'en dog même le F-22 est « prenable". En BVR ils auraient bien aimé « tester » le F-22, mais personne ne veut dévoiler son jeu dans ce domaine: ni les américains, ni les français.

En effet, la tactique de base en BVR avec les ROE habituelles est de repérer l’intrus au radar ou via une piste L16 et ensuite d’établir une détection visuelle via l’OSF-TV, qui semble porter assez loin. On sentait que ça les démangeait de voir la tête des cochers de Raptor après s’être pris une volée de MICA-IR lancés à une quarantaine de kilomètres de là. Mais c’est pas pour tout de suite.

 

et le lien de la page où se trouve le résumé (long de pollux). Page 1133

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,535
    Total Members
    1,550
    Most Online
    perso69man
    Newest Member
    perso69man
    Joined
  • Forum Statistics

    20,966
    Total Topics
    1,341,324
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries