Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Il me semble avoir vu passer quelquechose du genre ATACMS pour les Ukrainiens , cette hypothèse est elle possible ? Si tel est le cas en sous munitions sa peut le faire . Au niveau explosions c'est trop simultanée a mon sens deux impacts de missile

Edited by Am39Exocet
Link to comment
Share on other sites

Dixit VK (et ça tient la route vu les images): des avions décollent actuellement de la base de Saki. Indiquant que la piste de cette dernière est (partiellement ou intégralement) exploitable. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, MeisterDorf a dit :

Dixit VK (et ça tient la route vu les images): des avions décollent actuellement de la base de Saki. Indiquant que la piste de cette dernière est (partiellement ou intégralement) exploitable. 

Vu aussi des vidéos de décollage sur Telegram, dans l'ambiance enfumée.

Je me pose la question du rôle de cette base dans les opérations actuelles.
Probablement nettement plus que des missions air-mer et défense/surveillance côtières ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, MeisterDorf a dit :

Rôle concret? Minime et/ou nul. 

Il s'agit d'une base des MA-VMF et le gros de l'effort aérien est du ressort des VKS... D'ailleurs, de manière très "ironique", si on passe son temps à remonter la ligne du temps sur GEarth: on constate que la grosse majorité des appareils présents sur cette dernière ne bougent pas.

Ca semble absurde vu la proximité avec le champ de bataille? Oui, je suis d'accord. Mais ça s'explique aisément par le fait que "chacun son job" en Russie (VKS >< MA-VMF).  

On notera malgré tout qu'un Su-30SM de la Marine a été abattu en Ukraine, donc plutôt "minime" quand même :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

A vraie dire Ukrainiens et Russes ont de bonnes raison d'estimer que la Crimee est à eux. Ce n'est pas l'équivalent d'une frappe sur Belgorod. 

Et puis c'est un objectif militaire légitime, je vois assez mal la légitimité à une escalade forte. En dehors potentiellement de frappes sur les infrastructures routière dans l'arrière pays Ukrainien. Mais les Russes peuvent ils se le permettre techniquement ? 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, CortoMaltese a dit :

Mais si c'est une frappe Ukrainienne, soit c'est du Toshka, soit les américains ont fourni en douce du missile plus longue portée pour les HIMARS à priori ? Sauf si j'ai loupé une autre arme longue portée dans l'inventaire Ukrainien ?

Les américains viennent d'avouer avoir fourni des agm 88 anti radar faut voir comment les ukrainiens les lancent mais sous un avion c'est 150 km de porté... Maintenant que l'on sait qui fournissent du grosse missile comme l'agm 88, il aurai très bien pu fournir autre chose capable d'aller en Crimée. Les pakistanais ont modifié des harpoon pour faire de la frappe au sol. Les ukrainiens auraient pu faire pareil avec ceux qui ont reçu ou voir modifier des  Neptune 

Mais là ont court à l'escalade déjà lancer des missiles sur la Crimée c'est limite mais si c'est des missiles américains qui utilisent sa va encore compliquer la chose... 

Link to comment
Share on other sites

14 hours ago, pascal said:

Non mais pour les négociations il fournit la vaseline, l'occident qu'il adore et les Ukrainiens ces "petits russes" qu'il semble traiter avec énormément de considération n'ont plus qu'à baisser leur froc et se pencher en avant. Poutine refuse une chose retirer ses troupes et sa chair à canon d'Ukraine, tout commence là

Je veux bien que beaucoup ici soient taxés d'anti-Poutine primaires ... mais avant de dérouler à l'opposé sur un anti-américanisme tout aussi primaire et de se complaire dans le "European bashing" très à la mode au sein de nos extrêmes il serait peut-être bon de se documenter sérieusement sur les motivations de VVP, sur sa vision de l'occident et de se rappeler ce qu'il est en train de faire subir à ses opposants au sein de leur propre pays.

On est sur la scène internationale, pas dans la cours de l'école, le "c'est ki ka komencé" n'a pas court ici. En revanche on sait qui a envahi qui et ceci est peut-être une ligne rouge. Que Poutine du fond de sa paranoïa considère la Russie menacée peut-être, avait-il raison ? il est permis d'en douter tout comme on peut douter que l'invasion ait été inévitable.

En revanche ce qui est incontestable c'est que ce sont les Russes qui sont en train de dévaster une partie de l'Ukraine et pas l'inverse, c'est l'autoritarisme du Kremlin qui muselle et emprisonne pas les occidentaux ou les Ukrainiens.

Une fois de plus un grand leader a voulu jouer en tablant sur la pusillanimité de ses "adversaires" et leur mollesse, pensant rafler la mise à peu de frais. Badaboum une fois de plus le grand Yaka s'est trompé et impose au monde aujourd'hui les conséquences de ses actions. Zut Poutine n'a pas l'impunité, c'est emm...

 

Amen....

Il me semblait qu'une des règles de base d'un forum était de s'adresser au post et non au poster ?

Bon, peut etre en France c'est différent ?

Edited by jmdc33
Add
  • Confused 4
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Mangouste a dit :

Considérant les opérations de lutte informationnelle comme faisant pleinement partie des opérations militaires, je poursuis ici sans crainte de HS ^^ Les Russes ont le temps long et une excellente planification stratégique en matière de renseignements et d'opérations spéciales. Extraits

"Certains de ces sites se présentent comme des émanations de think tanks indépendants ou de médias. La moitié publie des contenus en langue anglaise, mais aussi en français, en allemand ou en italien. Un certain nombre sont ce que le codirecteur de NewsGuard, Gordon Crovitz, qualifie auprès de l’agence Associated Press (AP) de « sites dormants » : ils existaient déjà avant le début de la guerre en Ukraine et diffusaient des contenus génériques sans aucun lien avec le conflit, avant de soudainement s’y consacrer exclusivement, adoptant un point de vue prorusse."

Citation

Guerre en Ukraine : malgré les restrictions, les sites de propagande russe se multiplient

Un rapport de l’organisation NewsGuard dénombre deux cent cinquante sites diffusant de la propagande pro-Kremlin. Loin de se tarir, le flot de fausses informations s’est amplifié, s’appuyant notamment sur un ensemble de « sites dormants ».

Les sites diffusant de la propagande prorusse sur Internet se sont multipliés depuis le début de la guerre en Ukraine, et ce, malgré le blocage décrété par la Commission européenne des médias russes favorables au Kremlin, comme RT ou Sputnik, révèle une enquête de l’institut new-yorkais NewsGuard, mardi 9 août.

Le nombre de sites diffusant de la désinformation dans le cadre de l’invasion de l’Ukraine par la Russie a fortement augmenté en six mois, passant de cent seize sites identifiés en mars à deux cent cinquante. « Au cours des quatre derniers mois, les analystes de NewsGuard ont identifié soixante-dix-huit nouveaux sites publiant de la désinformation Russie-Ukraine et trente-deux nouveaux mythes sur la guerre [sur un total de cinquante-quatre]. » Parmi les mythes et fausses informations identifiés : la Russie ne serait pas responsable du massacre de Boutcha ou de l’attaque de la gare de Kramatorsk, les Etats-Unis dirigeraient des laboratoires pour développer des armes biologiques sur le sol ukrainien, des réfugiés ukrainiens auraient commis des crimes en Allemagne ou en Pologne…

Pour identifier ces sites de propagande, NewsGuard s’est notamment appuyé sur une étude de l’Institut pour le dialogue stratégique de juillet 2022, qui montre comment, malgré l’interdiction qui pèse sur RT, les contenus produits par ce média favorable au Kremlin parviennent tout de même à trouver une audience par des biais détournés.

« Sites dormants »

Certains de ces sites se présentent comme des émanations de think tanks indépendants ou de médias. La moitié publie des contenus en langue anglaise, mais aussi en français, en allemand ou en italien. Un certain nombre sont ce que le codirecteur de NewsGuard, Gordon Crovitz, qualifie auprès de l’agence Associated Press (AP) de « sites dormants » : ils existaient déjà avant le début de la guerre en Ukraine et diffusaient des contenus génériques sans aucun lien avec le conflit, avant de soudainement s’y consacrer exclusivement, adoptant un point de vue prorusse.

Le nombre de sites de propagande repérés par NewsGuard « excède largement la poignée de sites identifiés et sanctionnés par les plates-formes numériques, comme Google, Facebook, Twitter ou TikTok, au début de l’invasion », regrette l’organisation, qui demande davantage de fermeté de leur part et davantage d’informations à l’endroit des utilisateurs.

NewsGuard note également que bon nombre des sites découverts continuent de percevoir des revenus issus de la publicité, notamment grâce à un logiciel fourni par Google. Une manne qui « va à l’encontre du code de bonnes pratiques de la Commission européenne pour lutter contre la désinformation, qui a été mis à jour en juin », juge-t-elle.

La première mouture de ce code conduite a été établie en 2018 et les principaux géants de l’Internet – Meta, Google, Twitter ou TikTok – en sont signataires. Il engage notamment les acteurs faisant du placement publicitaire, comme Google, à éviter de diffuser leurs annonces près de contenus conspirationnistes, à vérifier les sites sur lesquels elles s’affichent ainsi qu’à fournir aux utilisateurs des outils pour identifier et réagir aux informations fausses ou trompeuses.

Le Digital Services Act (DSA), définitivement voté par le Parlement européen le 5 juillet et dont l’entrée en application est attendue en 2024, prévoit par ailleurs des amendes pouvant aller jusqu’à 6 % de leur chiffre d’affaires mondial pour les entreprises qui dérogeraient à leur obligation de réduction des risques en matière de désinformation.

 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Banzinou a dit :

On notera malgré tout qu'un Su-30SM de la Marine a été abattu en Ukraine, donc plutôt "minime" quand même :biggrin:

Un avion des MA-VMF perdu pour combien aux VKS? :happy:
 

Sachant que les Su-30SM des MA-VMF sont avant tout dédiés aux missions d’attaque en mer, en remplacement des Su-24M: leur utilité dans le conflit n’est pas vraiment pertinente (même si un avion reste un avion, bien entendu). 

il y a une heure, Ciders a dit :

Donc ce matin, a priori 12 Su-24, 10 Su-30SM et 1 Il-76. Sachant qu'il y a aussi trois épaves de Be-12 et quatre d'An-12 sur site en temps nomal.

  Révéler le contenu masqué

 

 

Une partie des Su-24 sont les avions réformés par la mise en service des Su-30SM: autant dire que leur destruction quasi-certaine ne change rien pour les russes.

Après, c’est la perte des Su-30SM et éventuellement du tremplin qui seront les plus « douloureux » pour les russes. Sauf si ils accélèrent les travaux à Yeysk. 

Edited by MeisterDorf
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Akhilleus a dit :

Frappe sur la Crimée

Escalade dans 3, 2, 1....

Escalade avec quoi ? J'ai l'impression que les Russes sont un peu à poil avec rien entre ce qu'ils ont déjà envoyé et du Nuke...

Ils pourraient limite faire du Carpet Bombing mais même ça je suis pas sûr qu'ils puissent...

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, MeisterDorf a dit :

Une partie des Su-24 sont les avions réformés par la mise en service des Su-30SM: autant dire que leur destruction quasi-certaine ne change rien pour les russes.

Après, c’est la perte des Su-30SM et éventuellement du tremplin qui seront les plus « douloureux » pour les russes. Sauf si ils accélèrent les travaux à Yeysk. 

Oui, pas précisé. Mais en l'état actuel des choses (sans images satellites post-boum), difficile de savoir ce qui a été démoli ou pas.

Pour le tremplin... vu l'état de l'aéronavale russe, est-ce bien utile de le taper ?

EDIT : A CONFIRMER

 

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Saladin a dit :

Escalade avec quoi ? J'ai l'impression que les Russes sont un peu à poil avec rien entre ce qu'ils ont déjà envoyé et du Nuke...

Ils pourraient limite faire du Carpet Bombing mais même ça je suis pas sûr qu'ils puissent...

heu, mobilisation générale?, voir 100k soldats en plus ne ferait surement pas plaisir aux ukrainiens

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Ciders a dit :

Oui, pas précisé. Mais en l'état actuel des choses (sans images satellites post-boum), difficile de savoir ce qui a été démoli ou pas.

Pour le tremplin... vu l'état de l'aéronavale russe, est-ce bien utile de le taper ?

EDIT : A CONFIRMER

 

ça semble confirmer, après comme l'a dit @MeisterDorf, c’est une perte qui n'est pas significative, en revanche vu son emplacement sur le parking, il semblait opérationnel

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,878
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Martel
    Newest Member
    Martel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...