Recommended Posts

Il y a 7 heures, numidiadz a dit :

C'est hallucinant, voir flagrant comment des gouvernements occidentaux font tout pour ralentir une opération antiterroriste dans un autre pays qui fait partie d'un autre continent !

Un autre continent? Vraiment vous pensez que les européens veulent recevoir 3 millions de migrants en plus? Vous pensez que la Turquie veut être une zone de repli des terroristes?

Le problème à Idlib, comprenez le bien, c'est que contrairement à Deraa, la banlieue (Goutha) de Damas, le Nord de Homs, d'Alep Est et autres, c'est que dans la bataille d'Idlib il n'y a plus de zones ou on va massivement déporter les combattants et civils opposants. Car la réalité militaire, c'est que toutes ces victoires d'Assad l'ont été par des accords d'évacuations et non par l'élimination totale des combattants adverses. C'était la lassitude d'un état de siège ou l'usure allait au delà de l'aspect militaire, entendez par là que la privation de vivres était pratiquée.

Certains se disent que c'est une dynamique de réussites et de dominations militaires qui fera qu'Idlib tombera aussi rapidement que les autres alors que c'est faux. Le rapport de force, il est du côté d'Assad et de ses alliés, rien ne va inverser la tendance, mais Idlib n'est pas une région en état de siège depuis des années la frontière turque alimente toujours en vivres les occupants. Si les groupes armés présents ont largement perdus tout soutien étranger depuis un bon moment, la Turquie reste tout de même un allié (le dernier même) de dizaines de milliers d'entre eux et la Turquie se trouve présente à Idlibe et c'est bien la Turquie et non les occidentaux qui sont les premiers à s'opposer à une offensive, mais bon, je vois que vous êtes algérien et comme beaucoup de vos compatriotes, vous avez une fixation négative sur les occidentaux, si ce n'est que vous vous opposez à eux et que si Assad serait un allié des américains, que les américains agiraient avec lui comme le font les russes, votre regard sur ceux d'en face serait bien différent, je dis ça, je dis rien, vous savez mieux que moi ce que vous pensez...

Entendez que l'occident ne s'oppose pas à une opération à Idlib, vous dîtes constater que les occidentaux font tout pour ralentir une offensive, alors qu'en réalité, les occidentaux disent répondre à une attaque chimique et disent vouloir éviter un drame humain qui sera réel à idlib, car l'essentiel des habitants sont opposés à Assad et c'est à idlib que tous les autres opposants (civils ou non) ont été concentré. Ces gens là sont méprisés par Assad depuis le début de la guerre, vouloir parler uniquement d'une opération anti-terroriste" en Syrie c'est du foutage de gueule, c'est une guerre civile, dans laquelle de nombreux groupes terroristes ont pris le flambeau de la lutte armée, mais n'oublions pas ces millions de personnes foutus dehors et qui sont des indésirables à qui Damas vient de condamner leur vie à l'exil en faisant passé une loi sur l'expropriation de tous ceux qui ne pourront pas fournir des papiers officiels, sous un an (depuis 5 mois sont déjà passés) , précisant qu'ils sont propriétaires. Vous pensez sincèrement qu'il y a des représentants de l'état syrien dans les camps de réfugiés pour traiter cela? Non ces gens sont, par millions, des indésirables qui lorsqu'elles voudront rentrés chez elle, ne trouveront plus rien, que ceux qui resteront seront fichés, voir persécutés.

L'Europe ne veut pas recevoir 3 millions de réfugiés en plus juste pour qu'Assad puisse crier victoire sur un territoire déserté de toutes ses populations.

Au delà de cela, l'avenir de la Syrie est en jeu et à côté d'Idlib, il reste une présence turque au Nord, il reste une présence américaine sur 1/3 du territoire, on construit la paix et il ne faut pas imaginer que la paix c'est juste conquérir les derniers territoires, là on est presque plus dans un combat idéologique de souveraineté, mais pas de paix. Les types à Idlib, aussi affreux qu'on peut les présenter, restent à Idlib dans une zone qui est aujourd'hui relativement bien fermée, il n'y a pas de déstabilisation et la conquête d'Idlib ne répond pas à une opération anti-terroriste ou une libération, c'est une opération de géopolitique pour donner à Assad le plus d'autorité possible sur le territoire syrien qui est de facto divisé et cette région est actuellement sous influence turque et c'est contre les turcs que se joue ce jeu géopolitique.

Pour les américains et d'autres, ce n'est pas une position en faveur des terroristes comme certaines propagandes le mettront en avant pour dénoncer leurs positions. Les américains cherchent à faire perdre à Assad un certain pouvoir, qu'il use ses forces à Idlib, c'est dans leurs intérêts, non pas pour l'espoir de voir les terroristes gagner, mais bien qu'au lendemain de la bataille d'Idlib, le potentiel militaire de Damas soit moins important dans une confrontation et un rapport de force avec eux. Tout le problème c'est aussi celle d'une propagande que vous défendez, celle de croire qu'être contre Assad c'est être pour les terroristes, mais non justement, la position américaine, occidentale et d'autres, c'est de n'être ni pour l'un ni pour l'autre et grosso-modo, deux ennemis qui se combattent et qui s'affaiblissent mutuellement, ça s'observe et actuellement Assad et ses alliés dominent le rapport de force, vouloir le rééquilibrer pour l'affaiblir. Quand Assad et ses alliés ne pourront plus se servir de leurs armées pour régler les "problèmes" (par exemple prendre la zone des kurdes soutenus par les américains), c'est là que les occidentaux vont sortir leur politique anti-Assad pour le dégager par le dialogue, le chantage ou sinon ils continueront à le laisser isoler avec ses alliés russes et iraniens qui auront du mal à financer seul la reconstruction et le renouvellement de la Syrie. Les occidentaux depuis 2 ans environ, attendent ce moment là, celui du blocage de la voie militaire par Damas, celui des discussions d'une nouvelle constitution...

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Xavier a dit :

Les types à Idlib, aussi affreux qu'on peut les présenter, restent à Idlib dans une zone qui est aujourd'hui relativement bien fermée, il n'y a pas de déstabilisation et la conquête d'Idlib

c'est une opération de géopolitique pour donner à Assad le plus d'autorité possible sur le territoire syrien qui est de facto divisé et cette région est actuellement sous influence turque et c'est contre les turcs que se joue ce jeu géopolitique.

c'est là que les occidentaux vont sortir leur politique anti-Assad pour le dégager par le dialogue, le chantage ou sinon ils continueront à le laisser isoler avec ses alliés russes et iraniens qui auront du mal à financer seul la reconstruction et le renouvellement de la Syrie. Les occidentaux depuis 2 ans environ, attendent ce moment là, celui du blocage de la voie militaire par Damas, celui des discussions d'une nouvelle constitution...

Non Idlib n'est ni fermée ni stabilisée...

Evidemment que Bachar et ses alliés veulent réaffirmer leur autorité sur l'ensemble du territoire, ce qui légalement est difficilement contestable et bien délicat à gérer pour les autres protagonistes, au premier chef la Turquie si sourcilleuse sur sa sécurité et sa souveraineté.

Je ne crois pas que les occidentaux soient pressés de se trouver en tête à tête avec Bachar sur le sol syrien. Pas pour des raisons militaires bien sûr...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Patrick a dit :

> Peut-être qu'il a des doutes sur la volonté et/ou la capacité des protagonistes à empêcher la dispersion de ces barbus...

Lesquels? Les loyalistes/le régime? Les turcs? Les russes?

Aucun : on a pas d'ami dans cette liste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, vous allez voir ce que vous allez voir, des F-35B de US Marine Corps arrivent au large de la Syrie pour contrer les méchants Russes qui planifient des bombardements chimiques

Citation

The US Marine Corps just sailed a small aircraft carrier with F-35B stealth jets into the Middle East after Russia threatened US forces. 

Russia and its ally Syria are preparing for a large scale assault, which they ominously predicted would involve chemical weapons.

...

But with US airpower in the region, now to include stealth F-35Bs, Russia's prospects look limited. 

 

http://www.businessinsider.fr/us/f-35-aircraft-carrier-middle-east-after-russia-threatens-us-forces-syria-2018-9

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Boule75 said:

Aucun : on a pas d'ami dans cette liste.

Pourquoi?! Il existe une liste ou "on" a des amis?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Libanais_75 a dit :

A Idleb, la population scande des slogans sectaires et primitifs pour exprimer sa défiance envers le gouvernement syrien. 

 

 

Trois pécores, deux barbus, un mégaphone : n'a-t-on pas vu ça ailleurs du côté du régime, de l'Iran, et en fait chez presque tous les peuples du coin, qui donnent tous grosso-modo dans la surenchère démonstrative sectaire ?

Où est l'info ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Libanais_75 a dit :

A Idleb, la population scande des slogans sectaires et primitifs pour exprimer sa défiance envers le gouvernement syrien. 

 

 

Ce genre de personnes ne méritent pas trop d'importances .

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Boule75 a dit :

Trois pécores, deux barbus, un mégaphone : n'a-t-on pas vu ça ailleurs du côté du régime, de l'Iran, et en fait chez presque tous les peuples du coin, qui donnent tous grosso-modo dans la surenchère démonstrative sectaire ?

Où est l'info ?

 

Ta perception du conflit est si brouillée au point de réduire une manifestation sectaire de plusieurs milliers de personnes sur une des places principales d’Idlib city comme une simple réunion entre cinq tarés ? Et tu as en plus l’audace de me demander où est l’info ? N’est-ce pas le fil dédié aux actualités sur le conflit syrien ?

J’ai presque l’impression que tu vas me passer les menottes pour blasphème. :combatc:

Ta réaction fait limite peur en fait. La même chose en Seine St-Denis, tu prendrais les événements avec autant de légèreté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/09/2018 à 17:03, Boule75 a dit :

Aucun : on a pas d'ami dans cette liste.

Rôooooh :happy: ...

Voici encore la liste, je te laisse une seconde chance : "Les loyalistes/le régime? Les turcs? Les russes?"

Y aurait pas un allié dans cette liste ? Un allié de l'autre temps.... pardon, je veux dire de l'OTAN.

Tu vas pas me dire que tu es contre l'OTAN, quand même :tongue: ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Boule75 a dit :

Trois pécores, deux barbus, un mégaphone : n'a-t-on pas vu ça ailleurs du côté du régime, de l'Iran, et en fait chez presque tous les peuples du coin, qui donnent tous grosso-modo dans la surenchère démonstrative sectaire ?

Où est l'info ?

Le pire c'est que si t'avais osé poster les manifestations, bien plus nombreuses d'ailleurs, ou il n'y avait pas de slogans sectaires mais seulement des demandes légitimes face a une dictature autoritaire et barbare et ses alliés, il t'aurais dit que tu faisais pas de l'info mais de la propagande pour des sectaires/terroristes etc... qui masquaient leurs intentions :concentrec:

 

 

 

Sinon pendant que l'énième offensive médiatique russe du false flag chimique bat son plein, très bien relayée par les relais habituels, les enquêtes internationales elles continuent, forcément avec un certain temps de décalage, et comme d'habitude toujours aucune trace d'un quelconque false flag dans leurs conclusions 

L'Onu accuse Damas de trois attaques au chlore en Syrie

https://fr.news.yahoo.com/lonu-accuse-damas-trois-attaques-au-chlore-en-105737140.html

 

L'ONU comme l'OIAC enquêtent toujours sur l'attaque meurtrière du 7 avril à Douma, mais ils vont plus loin que l'OIAC dans leur rapport préliminaire en parlant d'une attaque venue d'un hélicoptère, ce qui réduit considérablement la liste des suspects et élimine la thèse du false flag :
Dm66Z7wWsAACXwu.jpg

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos d'Idlib, on remarque tout de même qu'Ankara est un véritable effet bloquant pour l'offensive qui semblait certaine et que les russes pensaient peser suffisamment à la conférence de Téhéran.

Les turcs ne lâchent pas le morceau syrien et au contraire même, ils se renforcent actuellement dans Idlib et on le voit dans les vidéos des manifestations, la présence de plus en plus nombreuse de drapeaux turcs. Ankara devient le protecteur de cette population qui est largement méprisée par Damas en raison de son opposition, pour Assad, foutre toute cette population hors de Syrie est stratégique, il ne veut pas intervenir à Idlib juste pour lutter contre le terrorisme, son armée ne sera pas accueillie en libératrice, d'ailleurs elle ne l'a jamais été nulle part dans les zones reconquises, c'était soit un triomphe sur une zone déserte ou la joie était illustrée devant les caméras par les soldats de l'armée soit les habitants se sont terrés chez eux. Comme à Alep Est, la propagande filma la joie de la population à Alep Ouest. Palmyre libéré, mais Palmyre ville sans âmes qui vivent autre que celle des militaires en garnisons et ce genres d'exemples parsèment la Syrie, les millions de réfugiés ne sont pas un fantasme ou sans importance, la Syrie a littéralement été vidée d'une grande partie de sa population avec des déplacements extérieures mais aussi intérieures. Idlib justement est une zone "refuge" et le but n'est pas de libérer cette région des terroristes, c'est aussi de la vider de tout ces habitants, qu'ils se réfugient en Turquie, ou en Europe, ça leur est égal, d'autant plus que les russes se délectent de voir l'Europe s'entredéchirer sur la question des migrants, il faut être fou pour penser que Damas et Moscou ne font qu'agir contre le terrorisme, il faut être fou de croire qu'ils veulent reconquérir les territoires pour l'avenir et le bien du peuple.

Poutine doit rencontre ce lundi je crois, Erdogan à Moscou, un certain chantage risque de se faire, mais il devient évident que si hier la Russie pouvait offrir à la Turquie certaines choses en Syrie avec une certaine contrepartie (Afrin leur a été offert tout comme la possibilité d'agir contre Daesh est aussi une "autorisation (contre l'avis d'Assad) des russes), aujourd'hui les russes ne donnent plus, mais exigent que la Turquie cède ses positions. C'est très complexe pour Poutine, car un régime comme celui d'Erdogan, le faire reculer et s'opposer à ses intérêts, c'est se le mettre à dos et justement les russes comptent bien éviter de se mettre (enfin remettre) la Turquie à dos et au final on pourrait bien voir la Russie céder aux turcs la "gestion" d'Idlib tout en bloquant Assad.

Les moments qui arrivent sont intéressants car on arrive dans un jeu géopolitique ou les intérêts de puissances étrangères se heurtent les unes aux autres avec des points de blocages. La Russie depuis le début du conflit joue un peu le jeu de "superviseur" dans un conflit ou tout le monde y gagnait et pouvait y trouver leurs comptes, que ce soit les iraniens, Assad, les turcs, les américains (qu'on laissait dans leur coin, qui représente quand même 1/3 de la Syrie), Israël et les russes eux mêmes. Mais cette position russe risque d'être intenable devant les défis et les choix à venir. Comment faire accepter à Assad de laisser les turcs occuper si ce n'est même un chemin vers une annexion voir une sorte d'indépendance sous protectorat turc (pire encore que le Golan avec Israël) une large partie Nord, en bordure D'Alep (2e ville du pays)? Comment dire à Assad d'accepter de ne pas attaquer les FDS soutenus par les américains? Comment dire à l'Iran de rentrer à la maison pour permettre le départ des américains et la fin des raids israéliens? Comment demander aux turcs de retourner derrière leurs frontières alors même qu'une telle chose serait une folie politique pour Erdogan? Le problème des russes, c'est que d'avoir voulu être "bien" avec tout le monde alors même que ça entrait en contradiction sur un retour plein et entier de la souveraineté syrienne dans les mains d'Assad, c'est qu'elle risque d'être "mal" avec tout le monde et de finir isolée de ses positions face à un Iran et Assad prenant la voie militaire contre l'avis des russes, donc sans leurs soutiens. Moi je vois venir une réelle fracture dans le rapport entre la Russie et l'Iran + Assad, entre une Russie qui par ses actes aura clairement participé au découpage du pays et en face, Assad ayant repris confiance, soutenus par les iraniens (en froid avec les américains) pousserait à combattre les turcs et les américains, choses que les russes ne feront pas et ne soutiendront pas (du point de vue militaire).

Car le problème de ce conflit syrien, c'est qu'il y a une dynamique guerrière qui est devenue le seul point de puissance et de stabilité pour Assad, en cassant cette dynamique de combats victorieux, on revient dans une situation politique et sociale problématique pour le pouvoir, devant l'ampleur de la reconstruction, le retour de réfugiés, la démobilisation des conscrits, le retour des milices iraniennes à la maison, les difficultés de l'emploi, la misère etc., on entre presque dans un remake de 2011-2012 ou le risque de voir la population redescendre en masse dans les rues après qu'il y ait de nouveau du monde et moins de pressions militaires est plus que plausible. Pour Assad, on entre bien dans un contexte compliqué à tenir sur la durée et la guerre permanente reste, c'est triste à le dire, une valeur sûre pour sa stabilité au pouvoir, il ne pourra pas tenir 3 frontières intérieures (Golan, Euphrate, Idlib et Nord d'Alep) sous tensions militaires avec tous les problèmes occasionnés pour le développement du pays. Assad a besoin du pétrole du côté kurde, il a besoin de retrouver ses frontières et de "s'enfermer" et de s'isoler de toute interférences étrangères et les russes sont aujourd'hui très clairement incapable de l'offrir complètement, au contraire, ils pourraient négocier sur son dos un accord politique pour le dégager. Je pense donc que si les russes étaient bel et bien la bouée de sauvetage et ceux qui, encore aujourd'hui "gèrent" le conflit, que cette position risque d'être mise à mal devant les blocages que j'ai cité.

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Boule75 a dit :

Trois pécores, deux barbus, un mégaphone : n'a-t-on pas vu ça ailleurs du côté du régime, de l'Iran, et en fait chez presque tous les peuples du coin, qui donnent tous grosso-modo dans la surenchère démonstrative sectaire ?

Où est l'info ?

Ca ne t'interesse pas d'avoir des infos sur les futurs migrants potientiel pour l'Europe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Barristan-Selmy a dit :
Il y a 13 heures, Boule75 a dit :

 

Le pire c'est que si t'avais osé poster les manifestations, bien plus nombreuses d'ailleurs, ou il n'y avait pas de slogans sectaires mais seulement des demandes légitimes face a une dictature autoritaire et barbare et ses alliés, il t'aurais dit que tu faisais pas de l'info mais de la propagande pour des sectaires/terroristes etc... qui masquaient leurs intentions :concentrec:

 

Spéculation, et en attendant, c’est l’inverse qui est arrivé. :amusec:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Alexis a dit :

Rôooooh :happy: ...

Voici encore la liste, je te laisse une seconde chance : "Les loyalistes/le régime? Les turcs? Les russes?"

Y aurait pas un allié dans cette liste ? Un allié de l'autre temps.... pardon, je veux dire de l'OTAN.

Tu vas pas me dire que tu es contre l'OTAN, quand même :tongue: ?

Les loyalistes ont intégré l'OTAN ???? :happy:

Sinon je vois pas non plus....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Shorr kan a dit :

 

Sinon, moi je vous parie une caisse de calvados que le véritable enjeu des négociations entre turques, russes, iraniens et loyalistes porte sur les modalités et la meilleure façon de gangbanger les kurdes de Syrie.

(...) le véritable objectif : empêcher la pérennisation d’une zone autonome kurde.

«A la fin, les Kurdes se font lourder par tout le monde» serait une règle voire un principe intangible de politique étrangère ?

Plus que probable que ce soit le véritable objectif turc en effet, la question kurde est celle qui intéresse, non obsède vraiment Ankara. Et du côté de Moscou comme de Téhéran, on ne devrait pas s'opposer vraiment à donner au Sultan ce qu'il désire.

Un seul problème toutefois : quelque deux mille soldats oncle-sammiens. Plus une bête à mèche orange plutôt chatouilleuse.

Ce n'est pas que cette force suffirait à s'opposer à une offensive de type gangbang déterminée. Mais attaquer les forces de la superpuissance, ça ne se décide pas à la légère. Même quand on est un Sultan plutôt irascible.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sultan irascible utilisera les gentils opposant rebelle résistant mais neenmoins djihadiste se trouvant dans sa sphère d'influence et éventuellement ceux de la poche d'idlib "AKPistes compatibles" ( JTS). HTS , eux se feront certainement "gang banger" par une bonne part des belligérants avec un certain nombre de ralliement vers JTS. 

Le sultan ainsi n'y sera pour rien, les loyalistes seront en partie sous couvert Russe, l'opposition servant de chair à canon qui se fera poutrer par les Ricain. 

Au final le sultan aura affaibli au maximum les kurdes syrien et les loyaliste reprendront la part du territoire conquis par l'opposition à moindre frais.

restera éventuellement un réduit Kurde avec présence américaine ( faut pas deconner y a quand même l'Iran pas loin) loin des frontières turque . Réduit sous perfusion américaine jusqu'au jour où.... ( tien ça me rappel le Vietnam la fin ??!!!)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Shorr kan a dit :

OTAN en emporte le vent !...

 

Sinon, moi je vous parie une caisse de calvados que le véritable enjeu des négociations entre turques, russes, iraniens et loyalistes porte sur les modalités et la meilleure façon de gangbanger les kurdes de Syrie.

Dans cette perspective, Idlib n’est qu’un chiffon rouge qu’on agite et un gage de négociation qu'Ankara finira par lâcher et qui cache le véritable objectif : empêcher la pérennisation d’une zone autonome kurde.

Intéressante option, donc une sorte d'un pacte gagnant-gagnant :

-Russes+iraniens+(syriens) doivent garantir aux turcs la défaite des milices "kurdes";

-Les turcs par contre faciliteront la tache aux Russes+iraniens+(syriens) pour la reprise d'Idlib;

Mais les troupes US doivent abandonner les "kurdes"!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est certainement l'intention turque, peut-être du régime, et probablement un plan envisagé par les Russes qui doivent cependant souhaiter pouvoir concilier Kurdes et Damas. Enfin comme cela a été évoqué il faut passer sur le corps de la plus puissante force de frappe de la region pour mettre en application cette option.... Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, MontGros a dit :

Ca ne t'interesse pas d'avoir des infos sur les futurs migrants potientiel pour l'Europe ?

Ce n'est pas une info : ça fait des mois que la diplomatie française signale qu'elle préférerait que tous ces braves gens restent dans leur pays d'origine...

Et encore une fois, la plupart des partis extrémistes de la région, et ils sont très majoritaires sauf peut être chez les kurdes, en Jordanie, ou en Égypte, organisent ce genre de manifestations haineuses de manière spasmodique : tout le temps quelqu'un pour gueuler qu'il faut tuer tous les arabes, tous les juifs, tous les chiites, tous les sunnites, pour abattre ci, brûler ça, torturer à droite, étripailler à gauche, etc...

On y verrait 200.000 personnes, ça mériterait une brève peut être. Là, ce n'est pas une info, c'est une double propagande de guerre, de la part de ceux qui la tournent et des gens qui nous la signalent.

Edited by Boule75

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Alexis a dit :

Un seul problème toutefois : quelque deux mille soldats oncle-sammiens. Plus une bête à mèche orange plutôt chatouilleuse.

Ce n'est pas que cette force suffirait à s'opposer à une offensive de type gangbang déterminée. Mais attaquer les forces de la superpuissance, ça ne se décide pas à la légère. Même quand on est un Sultan plutôt irascible.

 

Hum je serais quand même méfiant, car avec peu de monde et un appui aérien et artillerie conséquent, une petite force US et kurdes a fait très mal lors de la confrontation avec des miliciens du régime et des mercenaires russes. 

Si l'ottoman veut jouer le coup de dès, sa risque de quand même de lui piquer aux yeux... 

En parlant des US dans la zone, qui sont bien plus nombreux que le je le pensais au passage :

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hmmm je vois bien une évacuation des combattants jihadistes vers la proximité d'une poche kurde... Allez savoir pourquoi... Ah oui, les populations civiles d'Idlib.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,387
    Total Members
    1,178
    Most Online
    SLT
    Newest Member
    SLT
    Joined
  • Forum Statistics

    20,665
    Total Topics
    1,237,231
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries