Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

idem pour l'aviation.

Entre le navion sous bunker et les airs, il y a nécessité d'une piste. Longue, propre, et des instruments de guidage sauf à voler uniquement par grand bleu et de jour... Ce sera difficilement une autoroute avec le risque que le moteur avale un débris. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Ciders a dit :

Et je réfléchissais, il restait potentiellement une ultime option, si le chasseur avait été au contact, à savoir larguer ses leurres sous le nez du RC135. C'est festif, ça fait de jolies lumières et ça attire l’œil.

Pour le coté festif je suis près a parier que ça a été très réussi niveau sous vêtements quand tous les alarmes "tuvasmourir" se sont mise a brailler de concert dans le RC135 :laugh:

  • Haha 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, fool a dit :

Pour le coté festif je suis près a parier que ça a été très réussi niveau sous vêtements quand tous les alarmes "tuvasmourir" se sont mise a brailler de concert dans le RC135 :laugh:

Évidemment. Sauf si, comme ça a été dit ici, le chasseur a tiré ses missiles sans verrouillage, hors de portée et au petit bonheur la chance.

Si c'est une attaque caractérisée, c'est moche. Si c'est la seconde option "tire d'abord et vérifie ensuite", c'est moche ET non professionnel.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Akilius G. a dit :

Tous les ingrédients des succès ukrainiens peuvent être dupliqués aisément par nos ennemis potentiels : drone naval et sous-marin ne sont pas très complexes. 

C'est vrai, mais il faut toutefois noter l'apport massif de renseignement occidentaux, idem pour le réseau de communication.

Donc il y a des victoires locales et partielles OK mais ce n'est pas simple quand même à avoir

Edited by clem200
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Ciders a dit :

Non mais c'est juste un septième de la flotte de sous-marins en mer Noire qui vient de passer par pertes et profits, mais c'est pas grave. Et le navire de débarquement, une vieillerie, aucun intérêt ni logistique ni matériel.

Faudrait dire aux Ukrainiens de ne taper que le matériel neuf, ça sera plus "sport" et en plus, ça irait plus vite.

Si depuis tes années de présence sur ce forum, tu n'arrives toujours pas à la faire la différence entre la perte d'un pion tactique (1 SSK -en entretien longue durée donc inactif opération- sur 7 et 1 LST sur 6 (ou 5)) et la perte d'une ressource stratégique (2 cales sèches sur 3) je peux rien faire pour toi

Link to comment
Share on other sites

sérieusement, c'est quoi le contexte ou la France craint une attaque par missile sur le sol metropolitain?   attaque terroriste je veux bien il y a un risque, mais du missile de croisière qui irait taper a Toulon ou a Brest?  Guerre de haute intensité oui, je peux le concevoir sur le front Est de l'Europe, dans le Pacifique, à la rigueur en Med Orientale. A part ca?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, zozio32 a dit :

sérieusement, c'est quoi le contexte ou la France craint une attaque par missile sur le sol metropolitain?   attaque terroriste je veux bien il y a un risque, mais du missile de croisière qui irait taper a Toulon ou a Brest?  Guerre de haute intensité oui, je peux le concevoir sur le front Est de l'Europe, dans le Pacifique, à la rigueur en Med Orientale. A part ca?

Ouais bah justement c'est le problème. 
Si la tout de suite y a pas de menace tangible et reelle dans les 6 mois, on a pu voir ces dernieres années que tout évoluait très vite. 
donc si dans 5 ans on a un risque on fait quoi ? 
On trouve du jour au lendemain des dizaines de systeme AA pour couvrir les BA, les bases navals, les base terrestres, les centrales ? 
Alors que pour des missiles Mistrals les commandes sont de plusieurs mois, des années pour des Mamba ? Et on parle même pas de la RH

Aller un scenario : 
2027, grosse tension avec la Chine, qui se met à jouer la destabilisation. Elle fournit des moyens de technoguerilla a des groupes terroristes du sahel, pour destabiliser la France. 
drone avec liaison sécurisé, capacité de vol en essaim (même une dizaine). si tu fait sur une BA, et que tu détruit ne serait ce que 3 A400M, des ravitailleurs, ou deux chasseurs au sol, le cout opérationnel / attaque est dantesque. 
Mon scénario est clairement claqué au sol, mais souffler sur des braises indépendantistes, sur des groupes terro ou même de la mouvance ext droite / ecolo ça peut aller vite.

 

Edited by collectionneur
Mise en forme
Link to comment
Share on other sites

14 minutes ago, azety said:

ouais bah justement c'est le problème. 
Si la tout de suite ya pas de menace tangible et reelle dans les 6 mois, on a pu voir ces dernieres années que tout evoluait très vite. 
donc si dans 5 ans on a un risque on fait quoi ? 
On trouve du jour au lendemain des dizaines de systeme AA pour couvrir les BA, les bases navals, les base terrestres, les centrales ? 
alors que pour des missiles mistrales les commandes sont de plusieurs mois, des années pour des Mamba ? 
et on parle même pas de la RH

aller un scenario : 
2027, grosse tension avec la chine, qui se met à jouer la destabilisation. Elle fournit des moyens de technoguerilla a des groupes terroristes du sahel, pour destabiliser la france. 
drone avec liaison sécurisé, capacité de vol en essaim (même une dizaine). si tu fait sur une BA, et que tu détruit ne serait ce que 3 a400M, des ravitailleurs, ou deux chasseurs au sol, le cout opérationnel / attaque est dantesque. 
mon scenario est clairement claqué au sol, mais souffler sur des braises indépendantistes, sur des groupes terro ou même de la mouvance ext droite / ecolo ça peut aller vite.

 

oui, attaque terroriste en effet. Il y a beaucoup a faire, surtout en OPEX ou le risque est énorme. Mais la on discute missile de croisière venant taper les ports principaux de la Marine. On est clairement plus dans de la destabilisation, la guerre est déclarée la.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, MIC_A a dit :

Pour l'immobilisation des cales, si elles ne sont pas touchées directement et que la flottabilité (refermer les brèches) du navire est viable, ils n'auront qu'à remettre en eau et sortir la coque pour la découper ailleurs, pour le SSK, pareil du moment qu'il flotte. Tout le reste peut se remplacer assez vite sauf peut être les grues si impactés.

Même si les cales sont libérales assez rapidement... il faudrait être assez cinglé pour rentrer à nouveau des navires militaire là dedans. 

Des navires en cale sèche sont des cibles facile si les ukrainiens ont réussi le coup une fois il pourrait recommencer... 

Il y a une grosse cale sèche du côté de kertch au chantier naval de zaliv mais c'est le même problème que Sébastopol c'est à porté de missile... 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, zozio32 a dit :

sérieusement, c'est quoi le contexte ou la France craint une attaque par missile sur le sol metropolitain?   attaque terroriste je veux bien il y a un risque, mais du missile de croisière qui irait taper a Toulon ou a Brest?  Guerre de haute intensité oui, je peux le concevoir sur le front Est de l'Europe, dans le Pacifique, à la rigueur en Med Orientale. A part ca?

Le missile de croisière et le drone se démocratisent à grande vitesse: Algérie, Turquie, bientôt d’autres en Méditerranée sans guère de doute… Et ce peut être sans signature, comme en AS il y a quelques temps, nul besoin d’une guerre totale.

Edited by gustave
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Je me trompe peut être de personne, et si c'est le cas je m'en excuse.
C'est pas toi @gustave qui disait que la Russie n'est pas une menace pour la France (dégradation de son outil militaire, pas de volonté) et que le risque d'un conflit conventionnel avec avec la Russie est minime.
Mais maintenant la Turquie, membre de l'Otan, est une menace pour la France hexagonale par frappe de MDC ? 

J'ai du mal a comprendre la logique.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Eau tarie a dit :

A vendre, dans belle bourgade, beau potentiel :

Petit pavillon dans lotissement coquet, horizon bien dégagé, au calme.

Rénovation à prévoir. Idéal investisseur.

le patelin inconnu avant guerre et inexistant après... Il faudra de gros efforts d'historien pour expliquer les évènements qui s'y sont déroulés. 

A la poêle à frire, ça doit bipper partout...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Titus K a dit :

Je me trompe peut être de personne, et si c'est le cas je m'en excuse.
C'est pas toi @gustave qui disait que la Russie n'est pas une menace pour la France (dégradation de son outil militaire, pas de volonté) et que le risque d'un conflit conventionnel avec avec la Russie est minime.
Mais maintenant la Turquie, membre de l'Otan, est une menace pour la France hexagonale par frappe de MDC ? 

J'ai du mal a comprendre la logique.

Donc les USA ont des missiles intercontinentaux et sont une menace pour la France d'après ta propre logique. 

Je rappel que pour être une vrai menace il faut la volonté et les moyens. Ce n'est pas parce que la Russie a (avait ?) les moyens d'attaquer un tel ou un autre qu'elle en a la volonté et donc qu'elle constitue une menace. 

Mon petit doigt me dit que elle a déjà fort à faire en Ukraine.

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Titus K a dit :

Je me trompe peut être de personne, et si c'est le cas je m'en excuse.
C'est pas toi @gustave qui disait que la Russie n'est pas une menace pour la France (dégradation de son outil militaire, pas de volonté) et que le risque d'un conflit conventionnel avec avec la Russie est minime.
Mais maintenant la Turquie, membre de l'Otan, est une menace pour la France hexagonale par frappe de MDC ? 

J'ai du mal a comprendre la logique.

La Russie est une menace pour les intérêts de la France dans certaines régions, mais pas pour la France elle-même. Bien que la concentration de Russes au km² soit bien plus élevé à Cannes ou Nice que dans la campagne entre Moscou et Iaroslav, on a pas (encore) de revendications russes sur ces endroits... La Russie n'osera pas s'attaquer à l'UE parce que l'UE dans son étranger proche ça signifie également l'OTAN, et VVP sait parfaitement que la Russie n'a pas les moyens pour faire le coup de feu contre l'alliance.

En revanche, la Turquie est une menace directe parce qu'elle a une posture délibérement belliqueuse et agressive envers un de nos alliés (la Grèce) et a déjà mis en oeuvre des manoeuvres agressives à notre encontre. Pour un pays censé faire partie de la même alliance que nous, c'est un peu fort de café. Surtout quand ce pays continue de nier le génocide d'un peuple dont on a une assez grosse diaspora en France, et fait constamment du révisionnisme sa spécialité tout en faisant un chantage diplomatique sur les migrants. Donc oui, la Turquie est une menace directe pour la France étant donné qu'elle menace l'Union Européenne et s'en contrecarre de l'OTAN. Et si la Turquie peut se permettre de le faire, c'est uniquement grâce aux Dardanelles. Sans les Dardanelles, la Turquie ne serait pas un membre essentiel de l'alliance même si elle y aurait sans doute été intégrée (histoire d'éviter qu'Antalya ou que Mersin deviennent des ports de villégiature de la marine soviétique, on revient toujours à la question de l'accès aux mer chaudes).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

37 minutes ago, Titus K said:

Je me trompe peut être de personne, et si c'est le cas je m'en excuse.
C'est pas toi @gustave qui disait que la Russie n'est pas une menace pour la France (dégradation de son outil militaire, pas de volonté) et que le risque d'un conflit conventionnel avec avec la Russie est minime.
Mais maintenant la Turquie, membre de l'Otan, est une menace pour la France hexagonale par frappe de MDC ? 

J'ai du mal a comprendre la logique.

La Turquie passe son temps à menacer la Grèce, état membre de l'UE et de l'OTAN, ainsi que Chypre, état membre de l'UE, au point qu'en 2020, la France a du y envoyer le CdG.

Alors certes, la Turquie n'est pas prête de frapper le territoire français à coups de missiles de croisière. Mais elle est prête à taper sur les grecs et chypriotes qui sont nos alliés.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ksimodo a dit :

idem pour l'aviation.

Entre le navion sous bunker et les airs, il y a nécessité d'une piste. Longue, propre, et des instruments de guidage sauf à voler uniquement par grand bleu et de jour... Ce sera difficilement une autoroute avec le risque que le moteur avale un débris. 

Les Suisses, les Finlandais et l'ex armée Yougoslaves faisaient ça très bien pendant la guerre froide (les Albanais aussi mais leurs avions étaient des brouettes)

base en dur DANS la montagne et guidage au sol par le réseau militaire couplé au réseau de radars civils en redondance

Pistes déportées sur autoroute (mais pour ça il faut les avions qui vont bien, Mig29 ou F18 version Marine, un appareil plus fragile va certainement y laisser des bouts de tuyère)

Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, mehari said:

La Turquie passe son temps à menacer la Grèce, état membre de l'UE et de l'OTAN, ainsi que Chypre, état membre de l'UE, au point qu'en 2020, la France a du y envoyer le CdG.

Alors certes, la Turquie n'est pas prête de frapper le territoire français à coups de missiles de croisière. Mais elle est prête à taper sur les grecs et chypriotes qui sont nos alliés.

et donc les bases de la Marine francaise ne sont pas vraiment menacées par des missiles de croisière, on en revient a ca, c'est tout le propos. C'est sur que la reflection ne sera pas la meme a Taiwan...

Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, zozio32 said:

et donc les bases de la Marine francaise ne sont pas vraiment menacées par des missiles de croisière, on en revient a ca, c'est tout le propos. C'est sur que la reflection ne sera pas la meme a Taiwan...

Non mais la France pourrait être amenée à opérer depuis des bases grecques ou italiennes qui pourraient l'être. La sécurité du port d'attache n'a que peu d'importance. C'est celle du port depuis lequel on opère qui est importante.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Banzinou a dit :

Nouvelle photo très haute résolution

L'avant du Kilo semble avoir été complètement perforé

F6EGR-zXQAEfoH7?format=jpg&name=medium

 

Pour l'impact sur le Kilo, on a l'impression que c'est le centre de la cale qui était visée et pas le milieu du sous-marin.

Renseignement incomplet peut-être ? 

Link to comment
Share on other sites

Dans ce conflit le temps ne joue pas pour Moscou car plus le temps passe, plus les ukrainiens gagnent des capacités "nouvelles" qu'ils n'avaient pas avant la guerre.

Les ukrainiens se dotent de plus en plus d'armes de précision à longue portée, nous somme au début de la chose, comprenons le. L'effort de Kiev pour frapper la Russie dans la profondeur est bien plus impactant que la capacité russe à frapper l'Ukraine dans la profondeur. C'est con à dire, mais le fait que l'Ukraine soit un pays relativement "pauvre" lui donne un avantage par rapport à la Russie. Cela place l'Ukraine comme celle qui peut amener des dommages et des pertes sur des cibles de valeurs quand la Russie n'a pas grand chose de valeur à viser qui ait un réel impact. Ne le cachons pas, mais depuis le début on voit bien que malgré des milliers de missiles et drones balancés sur l'Ukraine, l'impact est assez faible, car il n'y a pas réellement de cibles que je vais qualifier "d'intéressantes".

Pour les ukrainiens au contraire, la Russie dispose de très nombreuses cibles intéressantes, des choses de valeurs. Le cas de Sebastopol en est une illustration parfaite, je l'avais bien expliqué qu'à un moment ou à un autre les ukrainiens iront flinguer la flotte russe. L'Ukraine n'a pas de marine à perdre contrairement à la Russie, donc on est dans une situation déséquilibrée, celle ou les ukrainiens peuvent couler des navires russes quand ces derniers sont bien incapables de trouver une réponse équivalente. Les russes se disent que sur le papier ils ont la marine nécessaire au contrôle de la mer noire, qu'ils peuvent imposer un blocus aux ukrainiens et que derrière ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Mais en pratique, entre les missiles, les drones en tout genre, on tend vers une situation ou les russes sont les piégés de la situation. Ce n'est pas en perturbant les quelques navires qui vont à Odessa que l'Ukraine va s'écrouler.

L'Ukraine dépend aujourd'hui de l'aide extérieure quand la Russie dépend d'elle même. Quand on pose la situation ainsi, on se dit que la Russie a un avantage, sauf qu'en fait ce qui fait tenir l'Ukraine, la Russie ne peut pas le toucher, elle ne peut pas couper les aides financières des occidentaux, elle ne peut pas toucher les productions occidentales, elle ne peut pas casser la logistique que nous avons vers l'Ukraine, les bases de soutiens, les camps d'entrainements etc. Alors bien entendu on va avoir ceux qui vont dire ou espérer que ces aides cessent (le Kremlin en tête) pour que l'Ukraine puisse s'écrouler comme elle le devrait si elle serait seule, mais rien ne prend cette direction. Par contre de l'autre côté, la Russie qui dépend d'elle même, ben on peut l'affaiblir, elle a bien plus à perdre en mer noire, que ce soit pour sa flotte ou pour son commerce (pétrole, gaz etc...) et ces pertes ne sont pas compensées généreusement de l'extérieur.

Quand on met en perspective le fait que l'Ukraine va poursuivre le développement et l'acquisition d'armes permettant la frappe en profondeur, on peut se dire que sur le long terme, la Russie a énormément à perdre. Nous sommes à l'aube d'un nouveau chapitre dans ce conflit, comprenons le, je l'ai déjà répété, ne nous attendons pas à ce que l'hiver à venir sera comme le précédent, c'est à dire qu'on va compter le nombre de missiles tirés par la Russie et le nombre de missiles interceptés par l'Ukraine, on va compter les points dans les deux sens et les ukrainiens marqueront toujours plus de points car ils ont un choix de cibles important quand les russes ne l'ont pas. Vous n'imaginez pas le nombre de sites intéressants qu'il y a à portée de missiles depuis l'Ukraine, vous n'imaginez pas les infrastructures énergétiques qui descendent vers la mer noire et qui sont loin d'être protégées, sans oublier tout ce potentiel militaire dont on voit déjà depuis quelques temps la tendance à long terme qui va prendre. On a des attaques qui vont détruire des navires à Sebastopol, des avions aux frontières des pays Baltes, des bombardiers ailleurs. On voit bien qu'ils arrivent de plus en plus à venir neutraliser de gros systèmes comme les S-400, ça leurre, ça expérimente mais ça passe. La Crimée rappelons le, c'est sans doute la zone la plus militarisée et protégée que la Russie dispose, si ça frappe Sebastopol ce n'est pas un coup de "chance".

L'Ukraine investit et reçoit ces munitions à long rayon d'action et va en utiliser de plus en plus. Nous arriverons assez vite à une situation ou l'Ukraine sera capable de mener ce genre de raids tous 1 à 2 fois par semaine. On peut jouer les naïfs en continuant de ne pas comprendre la manière dont tout cela se passe en disant que les ukrainiens n'ont que quelques Scalp ou quelques missiles locaux (Neptun) et que donc très vite ils n'auront plus rien à tirer, mais c'est une erreur. La réalité et je l'ai déjà expliqué depuis des mois, c'est que les américains finiront par fournir leurs ATACMS, c'est qu'on verra aussi les allemands fourguer leurs Taurus et qu'après cela on aura des F-16 qui pourront mettre en oeuvre des missiles de croisière (+anti-naval) bien américain. La tendance des armes à longue portée en Ukraine c'est ça, couplé à des drones qui vont aller à plus de 1000km.

On aide les ukrainiens pour tout ça, même les conceptions "locales" sont largement aidées, cela permet aussi de frapper en Russie sans que l'on accuse l'occident d'être responsable. De toute façon les russes ne peuvent rien faire et on finira par le comprendre. Quand les ukrainiens viennent taper les 2 navires en cale sèche à Sebastopol, c'est qu'ils ont été renseignés.

Le temps n'est pas l'allié des russes dans cette guerre et ceux qui ne veulent pas le comprendre sont ceux qui ne veulent pas l'accepter.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...