Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 14 minutes, lum a dit :

200 avions de perdus pour les Russes d'apres The Kyiv Independent et repris dans le journal LeMonde. C'est fout si c'est vrai !

  Masquer le contenu

 

 

j'ai même plus de mal à croire en ces chiffres...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, lum a dit :

200 avions de perdus pour les Russes d'apres The Kyiv Independent et repris dans le journal LeMonde. C'est fout si c'est vrai !

  Révéler le contenu masqué

 

 

Mais comme c'est pas vrai...:rolleyes:

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

il y a 36 minutes, Heorl a dit :

Selon un autre compte OSINT, les combats auraient repris entre Kherson et Mykolaiv. 

De ce qu'il ressort de Jomini, les front de Zaporijjie et de Karkhiv ont des troupes au bord de l'effondrement, le second échelon de l'offensive est encore à Belgorod, et l'offensive du Donbass semble se diriger vers un fiasco, aucun des objectifs n'étant atteint après 24 jours de combats intensifs. 

Les seuls front solides seraient ceux du Donbass et à peu près celui de Kherson, ça présage mal d'une quelconque capacité de reprise de l'offensive ensuite pour les Russes. En tout cas, sans mobilisation.

Les combats autour de Karkhiv donnent surtout l'impression que les russes n'y mènent que des combats de retardements avec peu de moyens. Ils semblent vouloir stabiliser le front le long d'une coupure humide Nord-Sud plus facile à tenir (y compris avec des lacs) . Les seuls contre-attaques russes ayant eu lieu sur ce front ont correspondu aux avancés des ukrainiens sur cette limite.

Pour évaluer l'offensive sur le Donbass, il faudrait des informations impartiales sur les pertes russes et ukrainiennes dans cette zone. Il me semble donc un peu cavalier de conclure à partir de pas grand chose. Je rappelle que la fameuse date objective du 9 mai a fait long feu et n'était qu'un fantasme occidental semblerait-il.

il y a 22 minutes, lum a dit :

200 avions de perdus pour les Russes d'apres The Kyiv Independent et repris dans le journal LeMonde. C'est fout si c'est vrai !

  Révéler le contenu masqué

 

 

Ce sera confirmé uniquement quand on verra les russes remettre en service des MiG21 pour compenser les pertes ...

Edited by Deres
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, lum a dit :

200 avions de perdus pour les Russes d'apres The Kyiv Independent et repris dans le journal LeMonde. C'est fou si c'est vrai !

il y a 10 minutes, Banzinou a dit :

Mais comme c'est pas vrai...:rolleyes:

Euh, la Russie, c'est grand :laugh:

Link to comment
Share on other sites

Au sujet de cette colonne russe décimée , ce sont des frappes d'artillerie , donc à priori des projectiles non guidés necessitant un coup direct des plus improbables , car un blindé normalement est sensé résister aux éclats d'obus  . Mais peut-être s'agit il d'autres choses , des missiles , des obus guidés  . En tout cas l'inaction des blindés russes est incompréhensible , pourquoi ils ne quittent pas la route pour s'éparpiller , ils ne sont pas coincés dans un canyon , ils se laissent carboniser sans réagir  ; même si ces russes sont les "méchants de l'histoire" , personne ne mérite de finir carbonisé dans une boite en métal  , la guerre des blindés est vraiment quelque chose d'atroce .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Schnokleu a dit :

Ca serait la video d'un T90 russe détruit par un Carl Gustav de 84mm.

Déjà vue sur la page précédente, non ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Deres a dit :

Je rappelle que la fameuse date objective du 9 mai a fait long feu et n'était qu'un fantasme occidental semblerait-il.

On en saura fichtre rien avant un certain temps, si le front du Donbass avait été enfoncé le 2 mai et que les troupes UKR auraient été éparpillées et massacrées, je crois que tonton Vlad aurait eu un autre discours ...

Il a peut-être mis une pression de dingues à ses généraux, mais ça n'a pas suffit, il lui faut donc trouver autre chose ... En passant, il y a pas mal de monde que l'on ne voit ou entend plus depuis quelques jours : Gerasimov, le porte-parole militaire russe donnant l'état des avancées russes à la télé, le "boucher d'Alep", même Lavrov (bon lui je crois qu'on lui a clairement dit : tu la ferme) ... où sont-ils ? A l'hopital ? dans un Goulag a casser des cailloux ? dans leurs PC (Poste de commandement, pas parti communiste) ?

Clairon

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, dragazes a dit :

Au sujet de cette colonne russe décimée , ce sont des frappes d'artillerie , donc à priori des projectiles non guidés necessitant un coup direct des plus improbables , car un blindé normalement est sensé résister aux éclats d'obus  . Mais peut-être s'agit il d'autres choses , des missiles , des obus guidés  . En tout cas l'inaction des blindés russes est incompréhensible , pourquoi ils ne quittent pas la route pour s'éparpiller , ils ne sont pas coincés dans un canyon , ils se laissent carboniser sans réagir  ; même si ces russes sont les "méchants de l'histoire" , personne ne mérite de finir carbonisé dans une boite en métal  , la guerre des blindés est vraiment quelque chose d'atroce .

On a un montage

Aucune idée de la durée du barrage dans la vrai vie

Des blindés fermés ont une vision de leur environnement et de la situation qui est limitée

Et en général, la formation pour les blindés des pays de l'ex PAVA pour limiter la casse d'un barrage d'artillerie c'est de passer à travers

Enfin le reflexe d'un pilote de char dans une zone de feu c'est d'appuyer sur le champignon tout droit. Pivoter, sur chenilles ca ralentit le véhicule voir met le char quasi à l'arrêt, c'est pas une voiture

Le comportement de la colonne ne m'étonne pas. Le truc c'est que si l'axe a été miné en plus du barrage c'est mort

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Dwarfene a dit :

Bjr,

Quel est le rayon létal d'un obus d'artillerie 122mm russes sur un BMP2 ou 3 ?

Diffile d'être précis

Les cotés des BMP sont peu blindés (ca n'encaisse pas du 12.7 et mal du 7.62 AP)

Je dirais entre 5 et 15m mais ca va dépendre de la taille et de l'angle du fragment considéré

Si on cherche un équivalent STANAG, le blindage latéral du BMP est entre 1 et 2 (soit entre 80 et 100 m pour un obus de 155)

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Dans les nombreuses pages du fil, quelqu'un a posté un tableau/résumé qui répond à la question du rayon de létalité pour les blindés il me semble.

(Oui désolé pour l'imprécision mais j'ai franchement pas l'envie de chercher :blush:)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Dwarfene a dit :

Bjr,

Quel est le rayon létal d'un obus d'artillerie 122mm russes sur un BMP2 ou 3 ?

Le souci c'est que les éclats ne criblent pas forcément à l'horizontale.

L'obus s'enfonce forcément un peu dans le sol avant d'éclater. C'est d'autant plus vrai que sol est meuble.

Si l'obus explose un peu enterré les éclats qui part à l'horizontale sont ralentis ou stoppé par la terre.

Le pattern typique de criblage est alors plutot un cône le sommet en bas et plus ou moins ouvert selon le niveau de profondeur a laquelle éclaté l'obus.

Idéalement il faudrait faire exploser l'obus a 5 ou 10m au dessus du sol pour faire tomber une pluie d'éclats sur la cible.

Mais ça oblige à avoir une fusée de proximité radar ou sonar. Fusée que les russes ont l'habitude de brouiller - ce qui fait péter l'obus a plusieurs centaines de mètres de haut -

En gros un obus qui tombe à 50m dans la prairie n'a presque aucune chance d'envoyer un éclat suffisamment dynamique vers un BMP ... Les éclats envoyé passerons au dessus.

C'est la raison d'être des sous munition polyvalente type bomblet. Faire pleuvoir des grenades sur les véhicules ennemis qui a défaut rouleront dessus.

Il y a 12 heures, gargouille a dit :

S'ils se sentent assez fort pour le faire, les ukrainiens ont raison de les laisser intervenir sur l'ile pour mieux les attaquer ensuite.

Il semble que les Ukrainiens aient déjà essayé de reprendre l'île il y a quelques jours. Au moment du bombardement. Sans succès.

D'où probablement ce renforcement russe.

---

Les Russes explique que le bombardement a précédé un assaut aéronavale impliquant au moin un Mi-8 et au moins un petit navire genre chaland.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Les tentatives de franchissement sont passées assez inaperçues mais c'est intéressant:

- la décision est intelligente: le Donetz est un blocage réel et c'est ce qui limite la progression vers le sud

- les franchissements usuels (villes...) sont suicidaires à attaquer en franchissement

- la zone est forestière mais avec  des pénétrantes (lignes électriques...)

Attaquer en douce (pour éviter de rameuter du monde en face et avoir de nombreux AT) sur ces emplacements était intelligent sur le principe. Cependant cela suppose avoir de l'artillerie et de la couverture aérienne pour taper tout ce qui bloquerait la progression. Normalement cela suppose aussi une forte concentration de moyens pour l'exploitation. Celle ci pouvait être cachées à quelques km histoire de ne pas se faire repérer trop vite. Il semble y avoir eu un soutien aérien vu que le premier village au sud a été pilonné.

Maintenant franchir à plusieurs endroits était aussi intelligent: un passage pouvait tenir.

Cependant ça a totalement merdé. Les ponts ont été posés à au moins un endroit (franchissement d'environ 40 véhicules et 2 compagnies selon les UKR) mais après le pont a été détruit (par quoi?) et les engins du génie abandonnés ou détruits. Les 40 véhicules au sud se sont fait hacher ou abandonner et la propagande UKR dit que les mecs qui restent (environ 80) se cachent dans les fourrés. Ce qui est certain est qu'il n'y a plus de franchissements et qu'un demi BTG en matériel et infanterie débarquée a été perdu. On ne connait pas les pertes UKR.

Pourquoi ça a merdé?

Même si les occidentaux ont donné exactement l'emplacement des franchissements, c'est forcément un armement qui a bloqué la traversée. Donc il peut y avoir l'aviation (peu probable), l'artillerie (probable), les drones suicide (exactement une bonne mission pour eux), les mecs au sol (un AT qui prend de flanc le bord de la rivière).

Pour moi la raison majeure de l'échec est le manque de réalité des russes: c'est une opération majeure qui peut provoquer un effondrement de toute la ligne UKR dans le nord. Il doit donc y avoir un soutien massif de toutes les unités du front avec en particulier une infanterie dense pour sécuriser la tête de pont contre les infiltrations et du génie massivement présent pour mettre en place 5 ou 6 ponts et du matériel de remplacement. Et là.... rien ?????????????? Avez vous une idée? C'est une (bonne) idée d'un colonel local qui n'a pas été soutenu? Les barges sont arrivées en retard (dédicace à Nimègue en 44)? 

 

 

 

Edited by collectionneur
Orthographe
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, g4lly a dit :

Le souci c'est que les éclats ne criblent pas forcément à l'horizontale.

Lobus s'enfonce forcément un peu dans le sol avant d'éclater. C'est d'autant plus vrai quee sol est meuble.

Ca c'était en 14. Maintenant avec les fusées de proximité tout explose en l'air sauf volonté spécifique. Brouiller une fusée de proximité c'est biennnnnnnnnn moins facile qu'on le dit (le doopler) et sinon il n'est pas super compliqué de régler la hauteur d'explosion si on n'a pas de fusée de proximité (de mémoire on faisait tourner la tête de fusée, comme avec une minuterie de cuisine). 

il y a 10 minutes, g4lly a dit :

Il semble que les Ukrainiens aient déjà essayé de reprendre l'île il y a quelques jours. Au moment du bombardement. Sans succès.

D'où probablement ce renforcement russe.

Les Russes explique que le bombardement a précédé un assaut aéronavale impliquant au moin un Mi-8 et au moins un petit navire genre chaland.

Faut pas dire, c'est de l'assaut aéronaval, un hélico et un chaland. Et pourquoi pas un pédalo? Perso si je dois y aller, je prends des hors bord de compétition pour traverser à toute berzingue. 

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

C'est là que tu te dis que la capacité amphibie de tes engins n'est pas inutile.

Vrai, mais vu les rives, c'est pas possible car trop mou. 

Link to comment
Share on other sites

@cracou Contrairement à ce que tu semble croire les fusées de proximité sont peu diffusées dans l'artillerie. C'est cher. Même les fusées chrono sont peu diffusés. D'autant qu'il est loin d'être trivial de calculer le temps de vol exact et de programmer proprement le chrono pour obtenir la hauteur avant but qui va bien.

Sinon si en 14 on avait déjà des fusées chronométrique mais là non plus on ne les utilisait pas massivement pour tout un tas de raison dont le coût et la difficulté à produire en volume, par rapport au fusée impact/retard.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, cracou a dit :

Les tentatives de franchissement sont passées assez innaperçues mais c'est intéressant:

- la décision est intelligente: le Donetz est un blocage réel et c'est ce qui limite la progression vers le sud

- les franchissements usuels (villes...) sont suicidaires à attaquer en franchissement

- la zone est forestière mais ave  des pénétrantes (lignes électriques...)

Attaquer en douce (pour éviter de rameuter du monde en face et avoir de nombreus AT) sur ces emplacements était intelligent sur le principe. Cependant cela suppose avoir de l'artillerie et de la couverture aérienne pour taper tout ce qui bloquerait la progression. Normalement cela suppose aussi une forte concentration de moyens pour l'exploitation. Celle ci pouvait être cachées à quelques km histoire de ne pas se faire repérer trop vite. Il semble y avoir eu un soutien aérien vu que le premier village au sud a été piloné.

Maintenant franchir à plusieurs endroits était aussi intelligent: un passage pouvait tenir.

Cependant ça a totalement merdé. Les ponts ont été posés à au moins un endroit (franchissement d'environ 40 véhicules et 2 compagnies selon les UKR) mais après le pont a été détruit (par quoi?) et les engins du génie abandonnés ou détruits. Les 40 véhicules au sud se sont fait hacher ou abandonner et la propagande UKR dit que les mecs qui restent (environ 80) se cachent dans les fourrés. Ce qui est certain est qu'il n'y a plus de franchissements et qu'un demi BTG en matériel et infanterie débarquée a été perdu. On ne connait pas les pertes UKR.

Pourquoi ça a merdé?

Même si les occidentaux ont donné exactement l'emplacement des franchissements, c'est forcément un armement qui a bloqué la traversée. Donc il peut y avoir l'aviation (peu probable), l'artillerie (probable), les drones suicide (exactement une bonne mission pour eux), les mecs au sol (un AT qui prend de flanc le bord de la rivière).

Pour moi la raison majeure de l'échec est le manque de réalité des russes: c'est une opération majeure qui peut provoquer un effondrement de toute la ligne UKR dans le nord. Il doit donbc y avoir un soutien massif de toutes les unités du front avec en particulier une infanterie danse pour sécuriser la tête de pont contre les infiltrations et du génie massivement présent pour mettre en place 5 ou 6 ponts et du matériel de remplacement. Et là.... rien ?????????????? Avez vous une idée? C'est une (bonne) idée d'un colonel local qui n'a pas été soutenu? Les barges sont arrivées en retard (dédicace à Nimègue en 44)? 

 

 

 

A priori certains ponts mobiles ont été détruits à l'artillerie

Suffit qu'un seul obus tape et ca fout en l'air le dispositif, c'est un pont temporaire pas un ouvrage d'art

Et avec la cadence de tir des obusiers ou LRM moderne, il y'a toujours un obus qui fini par taper là où il faut (ou faut pas selon le camp)

Link to comment
Share on other sites

15 minutes ago, Akhilleus said:

A priori certains ponts mobiles ont été détruits à l'artillerie

Suffit qu'un seul obus tape et ca fout en l'air le dispositif, c'est un pont temporaire pas un ouvrage d'art

Et avec la cadence de tir des obusiers ou LRM moderne, il y'a toujours un obus qui fini par taper là où il faut (ou faut pas selon le camp)

C'est la que tu te dit qu'une solution de CRam n'est pas inutile pour protèger un franchissement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, MeisterDorf a dit :

200 avions, 160 hélicos, 390 UAV et 12 navires? 

Faut qu'ils se calment sur le pastaga à Kiev... Il n'y a rien (ou presque) qui tient la route dans les chiffres avancés. 

(Je ne suis même pas certain que Moscou aligne autant de drones dans son ORBAT, c'est dire le sérieux des chiffres balancés). 

Tu me dira, l'inverse est drôle aussi

https://tass.com/russia/1448909

"Overall, the following targets have been destroyed since the beginning of the special military operation: 163 aircraft, 124 helicopters, 793 unmanned aerial vehicles, 300 surface-to-air missile systems, 2,979 tanks and other combat armored vehicles, 351 multiple launch rocket systems, 1,440 field artillery guns and mortars and 2,789 special military motor vehicles,"

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...