Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 3 minutes, Métal_Hurlant a dit :

R.A.S pas de photos, pas de vidéo, rien à part la déclaration de l'officiel ukr...

Le train fantôme de Kherson va-t-il rejoindre le Ghost of Kyiv et les Il-76 remplis de parachutistes au paradis des légendes urbaines de la guerre ? :biggrin:

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://odessa-journal.com/arestovich-the-invaders-gathered-about-30-btgs-in-the-south-for-an-attack-on-kryvyi-rih-and-mykolaiv/

Quote

Arestovich: The invaders gathered about 30 BTGs in the south for an attack on Kryvyi Rih and Mykolaiv

At the same time, the quality of these troops is very low, the staffs of the BTG are “inflated”, so the residents of these cities should not “faint”, the adviser to the head of the OP noted.

The invaders gathered about 30 battalion tactical groups in the south for an offensive on Kryvyi Rih and Mykolaiv.

Aleksey Arestovich, the adviser to the head of the President’s Office, announced this on the air of Feygin Live.

At the same time, the quality of these troops is very low, the BTG staffs are ‘inflated’, so the residents of these cities should not ‘faint’

Aleksey Arestovich

Arestovich also said that the Russians in the south were tasked with being ready for the offensive on August 6.

 

Link to comment
Share on other sites

Je me demande effectivement si les russes ne sont pas tombés dans une énorme embuscade/killbox à Kherson, avec leurs arrières qui se font matraquer, et des renforts qui viennent d'unités déjà bien écharpés, l'OTAN pas loin qui renseigne les Ukr. En fait j'ai l'impression que les ukrainiens vont jouer l'attrition sur ce front en espérant que les renforts alourdissent la queue logistique russe. Rester sur la défensive, et contre attaquer uniquement quand le momentum de l'attaque russe sera passé et qu'ils auront causé suffisamment de pertes.

Bon après c'est juste une hypothèse, mais depuis le début les Ukr ont montré qu'ils peuvent être patients opérationnellement.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Berezech a dit :

Je me demande effectivement si les russes ne sont pas tombés dans une énorme embuscade/killbox à Kherson, avec leurs arrières qui se font matraquer, et des renforts qui viennent d'unités déjà bien écharpés, l'OTAN pas loin qui renseigne les Ukr. En fait j'ai l'impression que les ukrainiens vont jouer l'attrition sur ce front en espérant que les renforts alourdissent la queue logistique russe. Rester sur la défensive, et contre attaquer uniquement quand le momentum de l'attaque russe sera passé et qu'ils auront causé suffisamment de pertes.

Bon après c'est juste une hypothèse, mais depuis le début les Ukr ont montré qu'ils peuvent être patients opérationnellement.

Peut-être. Disons que je trouve les ukrainiens font beaucoup de bruits à Kherson pour peu de résultat concret. Soit c'est qu'ils échouent soit c'est qu'ils ne tentent pas et que tout ça est une grosse intox. Mais bon, je reproche beaucoup aux pro-russes de transformer chaque échec russe en "non mais en faite c'était une diversion, Poutine joueur d'échec 4D, blabla" donc j'essaye d'éviter de faire la même chose côté ukrainien. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Les travaux sont en cours pour réparer le pont de Kherson, le pont autoroutier.

Coté Soledar les russes affirment qu'ils sont en train d'encercler la ville, et que les ukrainiens commencent à s'en désengager vers l'ouest et le sud ouest.

Explosion d'un dépôt de munition en Bulgarie https://news.yahoo.com/explosion-ammo-dump-bulgaria-owner-114400866.html

51 minutes ago, CortoMaltese said:

Peut-être. Disons que je trouve les ukrainiens font beaucoup de bruits à Kherson pour peu de résultat concret. Soit c'est qu'ils échouent soit c'est qu'ils ne tentent pas et que tout ça est une grosse intox.

A priori les ukrainiens ont bien tentés diverses offensive pour refermer le front de Kherson. Le souci c'est qu'il semble que ce soit couteux. La zone est merdique pour l'offensive. C'est de la plaine avec nulle part ou se cacher à par quelques "haies" séparant de grand champ de céréale. La rivière fait obstacle naturel. Le front est super long ce qui oblige à largement diluer la défense.

Refermer le front jusqu'au Dniepr assez facilement défendable, permettrait de libérer des unités, soit pour être reconditionnées, soit pour aider sur les autres front. Mais pour le moment ca ne fonctionne pas et ce front consomme beaucoup de force UA. On parle de 2 à 3 ukrainiens contre un russe dans cette zone.

J'ai posté les propos d'un conseiller de Zelensky. Et le discours c'est toujours la crainte d'une grande offensive d'été pour prendre la rive droite de Zaporizhzhia voire de Dniepro. Je n'y crois pas trop ... d'autant que meme si sur les cartes ca fait joli, je ne pense pas que ce soit si désicif que cela sur le front de l'est. Par contre ca pourrait accélérer le retrait du front sud.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

A mon avis, les russes se renforcent pour prendre Mikolaïev car ils réalisent que sur le long terme leur position dos au fleuve à Kherson reste très vulnérable. Même si il y a une paix, ce serait une cible très tentante pour un coup de main futur ukrainien. Il leur faut donc au minimum prendre Mikolaiev sachant que leur flanc serait alors protéger par le Bug du Sud et la ville entièrement sur leur rive. Mais cela me semble difficile vu la difficulté des offensives pour les deux participants. Rien qu'encercler la ville pour la faire tomber me semble ardu sachant que son flanc nord est protégé par une autre coupure humide. Mais en neutralisant les ponts, cela peut être possible. Après, pour continuer sur Odessa, cela semble mission impossible vu le nombre de coupure humide très large à franchir. Même avec des restes d'une armée en déroute, il semble possible de bloquer les points de passage obligés.

Edited by collectionneur
orthographe
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Deres a dit :

A mon avis, les russes se renforcent pour prendre Mikolaïev car ils réalisent que sur le long terme leur position dos au fleuve à Kherson reste très vulnérable. Même si il y a une paix, ce serait une cible très tentante pour un coup de main futur ukrainien. Il leur faut donc au minimum prendre Mikolaiev sachant que leur flanc serait alors protéger par le Bug du Sud et la ville entièrement sur leur rive. Mais cela me semble difficile vu la difficulté des offensives pour les deux participants. Rien qu'encercler la ville pour la faire tomber me semble ardu sachant que son flanc nord est protégé par une autre coupure humide. Mais en neutralisant les ponts, cela peut être possible. Après, pour continuer sur Odessa, cela semble mission impossible vu le nombre de coupure humide très large à franchir. Même avec des restes d'une armée en déroute, il semble possible de bloquer les points de passage obligés.

Ils ont déjà tenté de prendre Mykolaiv et se sont cassés les dents sur les faubourgs de la ville, ont tenté de l'encercler par le nord en prenant les ponts sur le Boug et se sont fait décimés en essayant de les franchir, puis menacer d'encerclement par la contre-attaque qui a ramené le front sur le no-mans'-land entre les deux villes.

Prendre Mykolaiv me semble un doux rêve pour les Russes, au mieux.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, g4lly a dit :

 

A priori les ukrainiens ont bien tentés diverses offensive pour refermer le front de Kherson. Le souci c'est qu'il semble que ce soit couteux. La zone est merdique pour l'offensive. C'est de la plaine avec nulle part ou se cacher à par quelques "haies" séparant de grand champ de céréale. La rivière fait obstacle naturel. Le front est super long ce qui oblige à largement diluer la défense.

 

N'est-ce pas au contraire un magnifique charodrome avec un appui aérien qui va bien ? si tu téléportes Rommel dans la zone, je suis sûr qu'il aura des idées. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Heorl a dit :

Ils ont déjà tenté de prendre Mykolaiv et se sont cassés les dents sur les faubourgs de la ville, ont tenté de l'encercler par le nord en prenant les ponts sur le Boug et se sont fait décimés en essayant de les franchir, puis menacer d'encerclement par la contre-attaque qui a ramené le front sur le no-mans'-land entre les deux villes.

Prendre Mykolaiv me semble un doux rêve pour les Russes, au mieux.

Dans l'absolu, s'ils réunissent la masse nécessaire, tout est possible, d'autant plus que le terrain est plutôt favorable pour l'offensive quand tu as la maîtrise du ciel. Maintenant il va y avoir la question du ravitaillement. C'est pas tout de mettre 30 BTG à l'ouest du Dniepr, va falloir les ravitailler avec des ponts virtuellement inutilisables. 

à l’instant, tom24 a dit :

N'est-ce pas au contraire un magnifique charodrome avec un appui aérien qui va bien ? si tu téléportes Rommel dans la zone, je suis sûr qu'il aura des idées. 

Absolument, du pur charodrome ukrainien. On dit, à raison, que le terrain est merdique pour l'offensive pour les ukrainiens. C'est totalement différent pour les russes qui pourront faire jouer à plein leur maîtrise du ciel. C'est un terrain beaucoup plus favorable à une offensive mécanisée que le Dombass par exemple. 

Link to comment
Share on other sites

43 minutes ago, CortoMaltese said:

C'est totalement différent pour les russes qui pourront faire jouer à plein leur maîtrise du ciel.

A voir… l’armée de l’air Russe sait surtout tirer sur des objectifs fixes définis à l’avance. Pour faire de l’interdiction au sol, notamment sur des unités relativement mobiles ou bien camouflées c’est autre chose…

La kill chain a de sérieux problèmes dans tous les domaines (ciblage, coopération air-sol, capacité de tir de nuit, manque d’armes de précision).

Edited by HK
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, CortoMaltese a dit :

Absolument, du pur charodrome ukrainien. On dit, à raison, que le terrain est merdique pour l'offensive pour les ukrainiens. C'est totalement différent pour les russes qui pourront faire jouer à plein leur maîtrise du ciel. C'est un terrain beaucoup plus favorable à une offensive mécanisée que le Dombass par exemple. 

… Hum, les stratèges Ukrainiens et autres planificateurs « amis » ne sont pas aveugles, que les Russes s’y projettent en force et les Javelin et autres Manpads seront de sortie… Hélas pour les Russes - et heureusement pour les Ukrainiens- les anciennes « pistes » avalées à fond en T-34 si elles existent encore sont barrées par des armes autrement mortelles. 

Et pour la blague, je ne suis vraiment pas sûr que Rommel et Guderian aurait apprécié les ATGM :rolleyes:

Edited by Ardachès
Amélioration
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Heorl a dit :

Ils ont déjà tenté de prendre Mykolaiv et se sont cassés les dents sur les faubourgs de la ville, ont tenté de l'encercler par le nord en prenant les ponts sur le Boug et se sont fait décimés en essayant de les franchir, puis menacer d'encerclement par la contre-attaque qui a ramené le front sur le no-mans'-land entre les deux villes.

Prendre Mykolaiv me semble un doux rêve pour les Russes, au mieux.

Les circonstances étaient complètement différentes. Les forces russes étaient peu nombreuses sur cette zone à l'époque et leur avancée rapide était surtout le fait de la surprise totale. Ils se sont fait "cueillir" en position dispersé quand les combats se sont durcis avec les ukrainiens qui se sont ressaisis, les obligeant à se replier sur une ligne de front tenable et réaliste (et accessoirement la frontière de l'Oblast). Maintenant on parle d'une offensive lourde avec appui d'artillerie, plus d'une chevauchée de cavalerie qui s'arrête dès qu'elle rencontre un barrage. Cela ne veut pas dire que ce soit faisable, mais c'est un autre type d'opération.

il y a 22 minutes, HK a dit :

A voir… l’armée de l’air Russe sait surtout tirer sur des objectifs fixes définis à l’avance. Pour faire de l’interdiction au sol, notamment sur des unités relativement mobiles ou bien camouflées c’est autre chose…

La kill chain a de sérieux problèmes dans tous les domaines (ciblage, coopération air-sol, capacité de tir de nuit, manque d’armes de précision).

Justement, il y peu de village qui sont des points de défense obligé si on veut pas s'exposer au milieu des champs. Avec leur puissance d'artillerie, les russes peuvent les raser un par un obligeant les ukrainiens à reculer progressivement jusqu'à Mikolaiev. A voir si eux ne se feront pas aussi annihiler en investissant les dits village.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, HK a dit :

A voir… l’armée de l’air Russe sait surtout tirer sur des objectifs fixes définis à l’avance. Pour faire de l’interdiction au sol, notamment sur des unités relativement mobiles ou bien camouflées c’est autre chose…

La kill chain a de sérieux problèmes dans tous les domaines (ciblage, coopération air-sol, capacité de tir de nuit, manque d’armes de précision).

https://www.lemonde.fr/en/international/article/2022/05/30/russia-s-air-force-makes-the-difference-in-donbas-breakthrough_5985092_4.html

Ce que la campagne aérienne en Ukraine nous apprend sur l'état actuel de l'armée de l'air russe

https://theaviationist.com/2022/03/04/russian-campaign-in-ukraine/

 

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Deres a dit :

Les circonstances étaient complètement différentes. Les forces russes étaient peu nombreuses sur cette zone à l'époque et leur avancée rapide était surtout le fait de la surprise totale. Ils se sont fait "cueillir" en position dispersé quand les combats se sont durcis avec les ukrainiens qui se sont ressaisis, les obligeant à se replier sur une ligne de front tenable et réaliste (et accessoirement la frontière de l'Oblast). Maintenant on parle d'une offensive lourde avec appui d'artillerie, plus d'une chevauchée de cavalerie qui s'arrête dès qu'elle rencontre un barrage. Cela ne veut pas dire que ce soit faisable, mais c'est un autre type d'opération.

Justement, il y peu de village qui sont des points de défense obligé si on veut pas s'exposer au milieu des champs. Avec leur puissance d'artillerie, les russes peuvent les raser un par un obligeant les ukrainiens à reculer progressivement jusqu'à Mikolaiev. A voir si eux ne se feront pas aussi annihiler en investissant les dits village.

Les russes ne peuvent pas attaquer partout et depuis mi-avril, ils ont donné la priorité au Donbass. Je ne les vois pas changer de fusil d'épaule maintenant. Mon sentiment est qu'ils vont rester en mode défensif dans la zone de kherson dans les semaines à venir. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, tom24 a dit :

Les russes ne peuvent pas attaquer partout et depuis mi-avril, ils ont donné la priorité au Donbass. Je ne les vois pas changer de fusil d'épaule maintenant. Mon sentiment est qu'ils vont rester en mode défensif dans la zone de kherson dans les semaines à venir. 

cela va dépendre des forces qu'ils auront pu reconstituer, a un moment vu la largeur du front, ils ne pourront pas les utiliser a pleine efficacité, donc autant les envoyer autre part. C'est le même raisonnement qu'on eu les ukrainiens pour l'offensive sur Kherson.

Link to comment
Share on other sites

Apparemment les russes essaient d'improviser quelque chose pour protéger leurs ponts à Kherson :

https://www.thedrive.com/the-war-zone/russia-building-ghost-bridges-with-radar-reflectors-in-ukraine

La Russie construit des « ponts fantômes » avec des réflecteurs radar en Ukraine

début de l'article :

La bataille pour les ponts se poursuit en Ukraine avec des images satellites récemment obtenues révélant que les forces russes ont placé un long éventail de réflecteurs radar pyramidaux dans l’eau près du pont Antonivskiy récemment cratérisé et d’un pont ferroviaire voisin récemment cratérisé, qui traversent tous deux la rivière Dnipro. Les ponts sont des travées vitales qui sont essentielles pour soutenir l’occupation russe de Kherson dans le sud de l’Ukraine.

Il y a quelques jours, les données du radar à synthèse d’ouverture (SAR) ont révélé ce qui ressemblait à un pont ponton en construction le long d’un pont ferroviaire juste en amont de la rivière à partir du pont Antonivskiy. Mais l’imagerie satellite a montré qu’il n’y avait pas de ponton en construction. Les images satellites à haute résolution obtenues par The War Zone de Planet Labs montrent maintenant un large éventail d’objets dispersés à travers le canal du côté ouest du pont Antonivskiy. Un plus petit nombre d’objets similaires peuvent être repérés sur le côté ouest du pont ferroviaire voisin.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Kherson est quand même assez idéale pour les Russes. 

Les Ukrainiens ne peuvent pas déployer tous leur feu car il s'agit tout de même de leur ville. 

Ils n'ont qu'un axe d'attaque car ils sont bloqués par le Dniepr et la Mer Noire

La topographie limite la possibilité des mouvements tranchant 

Si la logistique des Russes est limitée comme on l'a largementvu, celle des Ukrainiens n'est pas miraculeusement liée au mythe de l' Abondance. 

 

Mais partant de ce constat là quel intérêt d'attaquer ? Les Russes y perdraient tous leurs avantages en échange d'une potentielle réserve de superficie pour négocier ou diluer les assauts sur Kherson. 

Si on part du principe que les Russes "roulent" sur eux même pour décaler leur effort, l'attaque sur Zapporojjia semble quand même plus intéressante mais les Ukrainiens étant bien plus intelligents que moi ils ont probablement d'ores et déjà rassemblé des défenses dans le coin. 

C'est à regretter de ne pas pouvoir lancer une opération de parachutage grand style 

 

D'ailleurs quelles sont les pistes utilisables dans ce coin ? Pas forcément pour un posé d'assaut

Edited by Coriace
Link to comment
Share on other sites

Les ukrainiens annoncent toujours craindre au offensive au nord de Kherson. Vers Kryvyi Rih... Qui menacerait directement Zapporizhzhia par la rive droite voir Dniepro.

La question c'est quel intérêt pour les russes...

- Monopoliser de nombreuses forces ukrainienne combattantes sur la rive droite

- Préparer la suite du programme en gardant un pied, un gros pied sur la rive droite direction la Roumanie.

Vu l'état du rapport de force aujourd'hui ça semble gentiment cavalier comme projet... Mais pourquoi pas si c'est fait à l'économie.

Reste l'idée d'influer largement sur le front est en gagnant des villes rive droite. Mais là aussi ça me laisse dubitatif... Sauf à la marge pour le front sud qui pourrait devoir faire un petit bon arrière.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Vu les évènements à Taiwan est ce que la Chine pourrait filer des composants électroniques ou du matériels aux Russes ? Car c'est un des maigres axes ou les Chinois pourraient répondre aux USA de façon interposé et en même temps pas mal d'équipement Chinois pourrait faire un baptême du feu et ainsi permettre d'en voir les capacités concrètes

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Banzinou a dit :

J'ai tenté de petites statistiques (très larges) sur les pertes de chars russes et affiliés.

[...]

- Chars DNR/LNR (T-62/64) : ~5%

- Les chars déstockés ou représentants une perte négligeable en cas de destruction et équipant aussi bien la DNR/LNR que l'armée russe (T-72A/B...) : ~33%

- Les chars déstockés ou représentants une perte négligeable en cas de destruction et équipant seulement l'armée russe (T-80BV) : ~8%

- Les chars principaux de l'armée russe représentants une valeur militaire (T-72B3, T-80BVM, T-90A/M...): ~54%

L'exercice statistique a toujours pour but de soutenir une idée, plus que de fournir un éclairage, non...

Là, à la lecture de tes chiffres par-dessus mon épaule, le Captain Obvious me souffle que : "Les pertes sont les plus élevées sur les matériels les plus utilisés ou ayant la plus grande valeur (donc les plus susceptibles d'être utilisés)".

L'Ukraine est alors bien un champ de bataille, et pas une casse automobile pour tanks russes. :biggrin:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, FATac a dit :

L'exercice statistique a toujours pour but de soutenir une idée, plus que de fournir un éclairage, non...

Là, à la lecture de tes chiffres par-dessus mon épaule, le Captain Obvious me souffle que : "Les pertes sont les plus élevées sur les matériels les plus utilisés ou ayant la plus grande valeur (donc les plus susceptibles d'être utilisés)".

L'Ukraine est alors bien un champ de bataille, et pas une casse automobile pour tanks russes. :biggrin:

Je dirais plutôt qu'on est sur de 50/50 dans ce cas :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...