Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 09/14/2019 in all areas

  1. 4 points
    La fusion de donnée, le calculateur de bord modulaire qui peut être mis à jour au fur et à mesure des progrès techniques sans devoir desosser l'avion et requalifier toute l'avionique de bord pour ça, la solution complète de guerre électronique intégrée, etc.
  2. 4 points
  3. 3 points
    Je me demandais comment un obus pouvait percer sous 30 mètres d'eau, et comment on fait un dépôt de munitions sous l'eau. En fait, selon Wiki germanophone, le dépôt était 30 mètres sous terre, à l'extrémité nord de la baie. https://de.wikipedia.org/wiki/80-cm-Kanone_(E)#Kampfeinsatz et traduction google.
  4. 3 points
  5. 3 points
    Alors je résume: -Développement rapide, -Durée de vie des cellules de 20 ans, -Plateforme stable (et donc peu maniable) pour y intégrer facilement plein de charges diverses. Ok, en fait ils sont en train de concevoir à nouveau le F-105 Thunderchief. Normal !
  6. 2 points
    Bah là il manque quand même le ravitailleur... Blague à part, ce tuyau a une posture qui ébranle mes convictions. Ou alors ce M2000 est en marche arrière, ce qui ne vaut pas mieux...
  7. 2 points
    Effectivement, pour les spécialités combattantes "pures" on peut s'interroger sur la rentabilité du coût d'adaptation du système (infrastructures, message négatif pour les personnels masculins, recrutement couteux en effort, aseptisation de la culture de spécialité...) au vu des attendus (quelques personnels féminins érigés en symboles, souvent malgré eux, et qui souvent changent finalement assez rapidement de voie, sans présenter un meilleur niveau que le personnel féminin moyen...). Pour ce qui est des FS, mais aussi des unités de mêlée notamment lorsqu'elles sont engagées dans des cadres contre insurrectionnels, le besoin en personnel féminin existe (en particulier pour ce qui est des fouilles et du renseignement, ce qui n'est pas forcément le cœur de métier de ces unités) et n'a pu être comblé que par un recrutement spécifique (quasi contraint parfois, mais aussi via des unités dédiées) et adapté (tests, parcours...), dont l'exemple le plus abouti est la Norvège évoquée plus haut (je crois que la Russie a également une unité équivalente). C'est la voie finalement suivie par Israël aussi depuis longtemps. Globalement, la féminisation des unités les plus exposées est historiquement un échec qui n'a pu être compensé que par des mesures non efficientes (quotas, adaptation des critères). Les principaux facteurs motivant cette féminisation forcée sont l'idéologie mais aussi le besoin en recrutement... Il est également à noter que les filières très féminisées se trouvent fragilisées, à l'image du service de santé (grossesses, parentalité, fragilité physique et donc vivier projetable reposant sur une minorité vite sur sollicitée).
  8. 2 points
    Oui et après il y a surtout eu ce tweet-là, qui va faire du bruit:
  9. 2 points
    Il s'agissait d'une ile flottante ou aéroport(s) dans l'Atlantique pour la traversée de cet océan sans passer par l’itinéraire Nord (Canada, Groenland, Irlande et Écosse). Il(s) étaient constitués de flotteurs de forme hexagonales en liège de plusieurs mètres de hauteur (fonction des charges des appareils pouvant utiliser cet aéroport). Ils étaient réunis par des tendeurs et une grosse toile formant raidisseur de surface pour qu'à l’atterrissage (et décollage) , le poids de l'appareil repose sur une grande surface. Un petit aéroport à été construit pour tester la validité du système qui ne fut pas entrepris du fait de l'immensité nécessaire pour un trafic important d'avions lourds (bombardiers, transports, etc.) . Des photos existent toujours car celles que je possède sont de 1945/1946 dans diverses revues de l'époque..
  10. 2 points
    Tout à fait. Avant ça gueulait trop dès que les coûts et/ou les délais étaient explosés. La référence F-35 démontre que désormais ça passe bien (plus besoin de vaseline).
  11. 1 point
    Ravitailleur à peine hors cadre et photo pile à l'instant rupture ?
  12. 1 point
  13. 1 point
    « Pourquoi le coût des navires de l'US NAVY a-t-il augmenté? » « Comme l'a souligné l'amiral Vernon Clark, ancien CNO de la Marine, dans son témoignage devant le Congrès, l'escalade des coûts pour les navires de guerre a dépassé la plupart des mesures d'inflation. Notre analyse a révélé que les coûts des navires de guerre ont augmenté de 7 à 11% depuis les années 50. Les mesures courantes de l’inflation au cours de cette période allaient de 4 à 5%; ainsi, les augmentations de coût pour les navires de guerre ont nettement dépassé l'inflation. Une telle augmentation rapide des coûts a des conséquences importantes pour la Marine et la composition de sa flotte, car les budgets de la construction navale ne devraient pas augmenter dans un avenir prévisible. Pour comprendre les causes de cette croissance, nous avons classé la hausse des coûts en facteurs liés à l’économie et ceux liés au client. Les facteurs économiques incluent l’influence des variations de prix largement hors du contrôle du gouvernement. Ces facteurs incluent les taux de main-d’œuvre directs, les autres coûts de main-d’œuvre (avantages, par exemple), les coûts de matériel et d’équipement et la productivité. Les coûts de main-d'œuvre ont augmenté plus rapidement que l'inflation (entraînée par la hausse des coûts indirects), tandis que les coûts de matériel et d'équipement ont augmenté moins que l'inflation. Dans l’ensemble, nous avons constaté que les augmentations de ces facteurs économiques représentaient environ la moitié de l’escalade globale et étaient similaires aux indices communs de l’inflation (par exemple, IPC, PIB et déflateur du DoD). Les facteurs dictés par le client sont ceux que gouvernement fédéral et marine) influence directement. Les capacités et les caractéristiques du navire qui se reflètent dans la complexité (taille, vitesse, production d’énergie, furtivité, capacité de survie, habitabilité et nombre de systèmes de mission et d’armement, par exemple) en sont un exemple. Il existe d’autres facteurs liés à la construction des navires, tels que la sécurité des travailleurs, les cadences de production et les achats. Pourquoi la stratégie de gestion du coût des navires de la marine a-t-elle été échappée, mais elle est régie par la politique du gouvernement fédéral (par exemple, la réglementation OSHA relative aux travailleurs). Nous avons constaté que les facteurs liés aux clients expliquaient la moitié restante de la hausse des coûts du navire. La complexité et les caractéristiques ont été à l’origine de la majeure partie de l’augmentation, tandis que les taux de production et d’autres influences en ont contribué moins. Il convient toutefois de noter que certaines des augmentations de coûts dues à la diminution des taux de production ont été confondues avec des modifications de facteurs économiques (notamment les taux indirects). Nous n’avons pas pu dissocier l’influence du taux de ces facteurs. Nous avons exploré un certain nombre d’options pouvant être envisagées pour réduire ou contenir l’escalade des coûts des navires. Ces options allaient de celles conçues pour contenir la croissance des besoins à celles conçues pour améliorer la productivité de la production. Toutes ces approches nécessitent un certain niveau de compromis ou d'investissement. Aucune solution simple n'existe. Une combinaison de ces efforts, y compris ceux conçus pour limiter les besoins des navires (par exemple, l'approche du type LCS consistant à séparer le navire des systèmes de mission ou la construction de navires axés sur la mission) et certains investissements visant à améliorer l'efficacité de la construction navale, peut être plus approprié. Améliorer la capacité et l’efficacité des navires n’est bien sûr pas une mauvaise chose. Les coûts des navires ont augmenté, mais l'efficacité de notre flotte a également augmenté. Notre supériorité technologique peut décourager et écraser massivement nos adversaires. Lorsque les budgets de la construction navale augmentaient et augmentaient, ces augmentations de coûts ne posaient pas de problème. Maintenant, avec des budgets de construction navale plus serrés et potentiellement décroissants, nous devons faire des choix plus difficiles entre les capacités et le nombre de navires » Google trad https://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/monographs/2006/RAND_MG484.pdf
  14. 1 point
  15. 1 point
    Sacré bon sang, quand on vois cette vidéo (et d'autres d'ailleurs, dont une en Suisse récemment), je ne peux m'empêcher de dire: " RAFALE pour remplacer les Alpha Jet de la PAF" A l'instar des US qui ont des F16 & F18 pour leur patrouille acrobatique. Oui je sais je m'exalte... les coûts ne sont pas les mêmes, mais putain que ce serait beau !...
  16. 1 point
    De toute façon c'est une constante. Dès qu'un avion tombe sur une zone de conflit, le propriétaire met en avant une défaillance technique et l'ennemi jure l'avoir abattu. C'est dans les explications des uns et des autres qu'il faut rechercher la vérité, en gardant à l'esprit que la plupart des avions perdus le sont en temps de paix sur défaillance technique et/ou erreur humaine. Donc ça peut arriver partout.
  17. 1 point
    Voir l'article suivant : Autrement dit, le cantonais est en déclin partout sauf à Hong-Kong où il ne fait qu'entamer très légèrement son déclin. Donc le terme "supplanter" est exagéré pour Hong-Kong. Par contre on pourrait dire "supplanter" pour Canton ou pour Shenzhen. Cette perte d'attractivité du cantonais, comme symbole de réussite sociale, de domination culturelle, est probablement mauvaise pour l'image de soi des hongkongais, qui se sentent de plus en plus seuls au monde, comme des tortues sur les Îles Galapagos.
  18. 1 point
    j'espère que ce genre de démo comptera... apparemment la concurrence n'est pas au même niveau de mobilité, c'est un patriot je pense pb d'homologation probablement
  19. 1 point
    À quand le M51 en bout d'aile ?
  20. 1 point
    Pour ma part c'était un fait connu, mais pour ceux qui s’intéressent un peu à ça Et pour ceux qui sont (vraiment) intéressés, j'ai gardé en archive un article disparu d'Oryx Blog sur les Su-7 nord-coréens
  21. 1 point
    Un "mouvement rival" n'est pas un "mouvement opposé" donc il y a mieux comme parti à financer. Si c'est juste pour avoir une autre tête de pioche comme Sultan à la place du Sultan, bof.
  22. 1 point
    Non mais c'est une maquette dans un salon ! Le but n'est JAMAIS de montrer une configuration opérationnelle, juste de caler le plus de LEURS équipements sous le ventre des avions. On y voit de ces trucs, je vous jure ! Ça n'a JAMAIS rien de réaliste. Et encore, estimons nous chanceux, parfois ils collent les missiles sur les trappes de train d'atterrissage (souvenir ému d'un Taurus en point ventral de Typhoon)
  23. 1 point
    C'est pas grave pour les HS*. On est vendredi après tout ! * Surtout s'ils sont studieux.
  24. 1 point
    1) Sur l'apprentissage simple c'est des statistiques probabilistes qui représentent le modèle d'apprentissage du cerveau 2) L'apprentissage profond est basé sur des modèles neuronaux 3) IA sait aujourd'hui corréler des éléments qui n'ont à priori pas de relations entre eux. Dans le cas des ondes et l'identification de la source, une IA détectera des relations entres plusieurs sources d'information et pourra produire ses propres modèles de relation 4) Si on prend l'exemple d'IBM Debater, on voit bien que l'IA aujourd'hui est capable de construire un raisonnement ... Mais je le répète, il nous manque encore de la puissance de calcul pour être à la versatilité des domaines d'intelligence du cerveau par manque de puissance de calcul. Par contre dès aujourd'hui sur des domaines spécialisés, les réponses donnée par IA auront une pondération de confiance souvent supérieure à l'humain par la masse d'information qu'il est capable d'analyser. L'ordinateur quantique va faire franchir un palier énorme à l'IA Je l'ai fait mais je ne suis pas un très bon pédagogue. En plus on va vite faire un hors sujet sur le thème du fil.
  25. 1 point
    à quelle adresse on fait parvenir les chèques ?
  26. 1 point
    Explique nous plutôt, c'est toujours intéressant d'avoir une explication des gens dont c'est le domaine d'expertise
  27. 1 point
    Départ pour la Suisse pour évaluation d'une batterie Mamba de l'EDSA 05/950 (partie logistique en vidéo).
  28. 1 point
    Waaaa... Impressionnant... Enfin, je ne sais pas si c'est courant mais c'est la première fois que je vois ça.
  29. 1 point
    C'est prévu pour le premier semestre 2020. La date exacte va sans doute dépendre de la complexité de la mise au point finale. La livraison des trois premiers Griffon a glissé pour mémoire de "fin 2018" à Juillet 2019.
  30. 1 point
    Russie / USA ou Chine / USA ; dans les 2 il faudrait aussi examiner les origines du conflits : si les chinois déferlent sur le pacifique comme les jap en 40 ... sans doute qu'il faudrait avoir l'oeil..... et en cas de conflit Russie contre Chine ? .. c'est un cas aussi à examiner.. l'UE aiderait elle la Russie ?
  31. 1 point
    Les écoutes téléphoniques sauvages détectées à Washington (faux relais téléphonique, alias IMSI catcher / Stingray) depuis 2 ans ont finalement été attribuées ... aux SR israéliens. J'en parle plus sur le fil SIGINT. https://www.politico.com/story/2019/09/12/israel-white-house-spying-devices-1491351 revue de presse : https://news.google.com/stories/CAAqOQgKIjNDQklTSURvSmMzUnZjbmt0TXpZd1NoTUtFUWl4MGRtc2s0QU1FWTZyZmZxRXhCSnRLQUFQAQ?hl=fr&gl=FR&ceid=FR:fr Ce n'est pas surprenant (c'est facile, et tout le monde le fait)... Ce qui l'est plus, c'est le refus de cette administration de prendre la moindre action à ce sujet (même une protestation discrète). (et sa vulnérabilité à ces écoutes "bas de gamme")
  32. 1 point
    Ah, ils veulent s'inspirer du développement du F-35 ? C'est vrai que c'est devenu une référence dans la gestion de projet, ça. XD
  33. 1 point
    Et ben, l'expérience de l'Eurofighter les a traumatisé... https://aviationweek.com/combat-aircraft/uk-tempest-initiative-draws-allies
  34. 1 point
    @loki Merci, très intéressant. Si on observe les grosse phase alliés attendue par les allemands, le débarquements en France, on observe que côté allié les équipements contre les gaz, tenue , masques, moyens individuel de détection etc... Sont de mise pour les troupes ayant débarqué le 6 juin. Les uniformes seront traité avec un produit protégeant du chimique. Dans pas mal de témoignage de soldats britannique, US on met en avant l'inconfort qu'occasionné se type de traitement, odeur, irritant sur la peau compliqué par le port de la même tenue durant la phase qui suit le débarquement. Par contre on observera qu'à à un certain moment, les masques à gaz ne seront plus porté sur l'homme, donc je suppose qu'on a du stocker à l'arrière se type de protection. Donc on peut supposer que le renseignement allié avait récupéré de l'info et donc anticipé le risque de la menace. Je pense même que la capacité des alliés a faire de l'intox en terme d'information, leurrer a aussi était je pense se qui offrira cette tension et le doute. Pour les allemands, on verra que le masque à gaz sera aussi en dotation jusqu'à la fin de la guerre. Se qui me fait pensé que les allemands n'ont jamais eu d'infos précise suffisante pour éliminer le risque. Et le jeu de réflexion sur les possibles réactions mettant toujours dans le doute. Sans oublier qu'au début de la guerre, en France comme en GB la distribution de masques à gaz à la population civile sera de mise. D'ailleurs la France était très en pointe en capacité chimique si je me fie à se lien : http://www.guerredesgaz.fr/these/chap13/chap13.htm Donc on peut supposer que la campagne de France sera peut-être le marqueur de l'hésitation à l'emploi de l'Arme chimique au vu de la rapidité à battre l'armée française considéré comme le gros morceau à l'Ouest. Je pense que l'observation des images, films d'époque côté allié montre qu'au niveau des équipements de protection , la présence sur certaines phases majeures et critique du conflit ( phase offensive comme le D-day ) montre que les alliés étaient quand même confiant une fois cette phase passait au vu de l'absence en première ligne d'équipement de protection, se qui aurait était impensable durant la 1ere Guerre Mondiale, d'ailleurs en 1918 il me semble que l'on a pas mal utilisé les gaz dans les phases offensives/défensives des 2 côtés, ou l'optique n'était plus la guerre tranchées mais la guerre de mouvement. Seul côté allemand il y aura une présence de masque à gaz jusqu'à la fin de la guerre pour les unités en 1ère ligne. Alors bien évidement on trouvera des images, films ou le masque à gaz ne sera pas de mise en terme de présence , mais là bien souvent c'est plutôt rare. Je pense que le coût aurait été violent en cas d'emploi en terme de pertes humaine, et vu comment la population civile était bien plus disons susceptible de se retrouver dans les zones de combat. Enfin voilà, merci pour le partage de ces infos @loki.
  35. 1 point
    le M88 est un moteur 2 temps ? ah ben ca alors.....
  36. 1 point
    Accessoirement, l'hélium est essentiellement une ressource fossile (les fortes concentrations utiles sont dans le gaz naturel, l'extraire directement de l'atmosphère le mettrait hors de prix), et donc c'est classé en matière première critique depuis quelques années, alors qu'on en a besoin pour des usages industriels.
  37. 1 point
    Pas une mauvaise idée, comme pour les pailles en plastique, c'est inutile et polluant. Même ceux dits "biodégradables". http://envertetcontretout.ch/2018/03/23/on-arretait-lachers-de-ballons/ C'est quoi la contrepartie? Oh mon dieu Théo et Léa ne pourront plus avoir leur ballon à la fête de l'école ou lors d'une après-midi au parc... Et on pourra plus non plus en lâcher lors des mariages à la con? Et ben on donnera à Théo et Léa d'autres jouets rigolos qui volent fabriqués en matériaux naturels, et on utilisera d'autres artifices lors des mariages comme des cotillons en papier recyclé ou que sais-je. La civilisation occidentale va teeeeeellement souffriiiiir. Je suis le premier à cracher sur les éco-débilos, mais certaines mesures relèvent du bon sens le plus élémentaire.
  38. 1 point
    Ca fait 100 ans qu'on annonce la fin du pétrole ... ... de toute façon rien qu'avec la production de matières plastiques, d'engrais, de produits chimiques non carburant, et autres pesticides etc. on risque d'avoir encore très longtemps besoin de pétrole quelqu’un soit le prix ou presque. Certes ça ne représente aujourd'hui que 20% de la conso d'hydrocarbure mais c'est toujours en forte croissance.
  39. 1 point
  40. 1 point
    https://www.spiegel.de/politik/deutschland/nachrichten-am-morgen-die-news-in-echtzeit-a-1285369.html (12 septembre 2019) Les Verts de Basse-Saxe veulent interdire les ballons (ceux gonflés à l'hélium), car ils se retrouvent dans la nature, les oiseaux les mangent et en meurent.
  41. 1 point
    https://www.lepoint.fr/monde/boris-johnson-exaspere-les-negociateurs-europeens-12-09-2019-2335394_24.php
  42. 1 point
    Trump : la Fed devrait ramener les taux américains «à ZERO, ou en dessous» http://www.lefigaro.fr/flash-eco/trump-la-fed-devrait-ramener-les-taux-americains-a-zero-ou-en-dessous-20190911
  43. 1 point
    sur le pont arrière extérieur , je dirais de la tuyauterie pour le fonctionnel tube lance torpille extérieur , sur le coté peut être du câblage intérieur expulsé lors implosion
  44. 1 point
    Je ne trouve plus le sujet sur la cyberdéfense FR. Je pose ça ici: Le MINARM a publié les propositions française sur le droit international appliqué à la cyberguerre. C'est assez légaliste, mais ça clarifie aussi des portions de doctrine de cyberguerre. https://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/communiques/communiques-du-ministere-des-armees/communique_la-france-s-engage-a-promouvoir-un-cyberespace-stable-fonde-sur-la-confiance-et-le-respect-du-droit-international Je n'ai pas eu le temps de le décortiquer ( boulot de fou (c) ), mais selon des observateurs que je recommande, il y aurait des grosses surprises dedans, avec des écarts par rapport à la "référence" occidentale présente (le rapport de Talinn). https://blog.lukaszolejnik.com/french-application-of-international-rules-to-cyberwarfare/ (observateur bossant en France qui, ironiquement écrit beaucoup en anglais) Comme : Même si une cyberattaque isolée reste sous le seuil de représailles armées "cinétiques", l'effet cumulé de plusieurs cyberattaques peut justifier les représailles. Les disruptions / dommages temporaires ou réversibles (comme les attaques de déni de service) comptent aussi. Et pas besoin d'attendre des morts ou des destructions physiques pour décider des représailles. Et peu importe si un dommage collatéral sur les civils n'était pas voulu par l'attaquant : seul le résultat comptera pour les représailles (cf NotPetya, Wannacry, etc. Bref extension au cyber des règles occidentales : c'est à l'attaquant de faire gaffe à ses armes... ). En temps de guerre, les acteurs en cyberguerre sont bien des cibles légitimes d'action "cinétique" (même les développeurs...) Le communiqué de presse rappelle aussi les dernières revues de la doctrine FR (offensive et défensive) ça fait suite à l'appel de Paris sur le cyberespace. https://www.cyberscoop.com/paris-call-for-trust-cybersecurity-framework/ ------------------------------------------------------------------------------ Ca tombe bien, il y a un groupe de travail permanent sur la cyberdéfense en cours à NY (depuis 2014, fondé sur proposition de l'Inde et ... de la Russie) https://www.un.org/disarmament/ict-security/ https://economictimes.indiatimes.com/news/politics-and-nation/united-nations-adopts-two-russia-sponsored-resolutions-backed-by-india-on-international-information-security/articleshow/67298500.cms?from=mdr Et ça se fritte en ce moment: Les criailleries habituelles y sont arrivées (accusations russes d'obstruction US via refus de visa): http://russiaun.ru/en/news/infsec090919 Avis perso : honnêtement, vu les déboires de la bureaucratie US de Homeland Security (qui a refusé plusieurs fois les visas à Shamir, un des meilleurs expert cyber, israélien co-créateur de l'algorithme de crypto RSA quasi-universel) , nul besoin d'invoquer une conspiration. (et dans le sens inverse, il y a des accusations de harcèlement d'occidentaux en Russie bien documentées...)
  45. 1 point
    Tiens , conteneurs montés sur résilients antichocs ( çà bouge un peu lors du tir) , et pas de protection réfractaire visiblement Sur FREMM , les conteneurs sont montés rigides , et les aspects tenues aux chocs sont traités dans la masse que l'on donne aux carlingages. Par ailleurs on canalise les gaz chauds (1500/2000 °) dans un plenum extérieur « abladurisé » .
  46. 1 point
  47. 1 point
    Il faut trois générations pour bâtir une entreprise solide, moins d'une pour la détruire.
  48. 1 point
    Comment les hackers de Pékin ont infiltré Safran https://www.intelligenceonline.fr/renseignement-d-etat/2018/11/14/comment-les-hackers-de-pekin-ont-infiltre-safran,108332310-art
  49. 1 point
    Yahoo News a un scoop sur les débuts de Stuxnet : https://news.yahoo.com/revealed-how-a-secret-dutch-mole-aided-the-us-israeli-stuxnet-cyber-attack-on-iran-160026018.html;_ylt=AwrXgSOzPW1d41oADijQtDMD;_ylu=X3oDMTByb2lvbXVuBGNvbG8DZ3ExBHBvcwMxBHZ0aWQDBHNlYwNzcg-- En gros : une ingénieur iranien recruté par les services néerlandais travaillant à Natanz a fourni les renseignements nécessaires pour développer Stuxnet, et a ensuite effectué la première infection des systèmes par le virus via une clé USB. (Des versions ultérieures de Stuxnet n'ont pas eu besoin, elles avaient infecté 5 compagnies iraniennes avec une version se propageant automatiquement pour que leurs employés l'apportent involontairement à Natanz.) Le nom de code "Olympic Games" (jeux olympiques) donné à l'opération a été choisi en référence aux cinq anneaux, reflétant l'implication de cinq pays : USA et Israël évidemment, Pays-Bas avec leur taupe, Allemagne qui a donné des infos techniques sur les matériels qui étaient utilisés à Natanz ; le 5e serait la France, qui aurait fait de même que l'Allemagne. Le sort de la taupe néerlandaise est inconnu. En tout cas, ça fait un joli coup d'éclat des Pays-Bas, en plus de celui d'avoir piraté les pirates russes, leur permettant d'être les premiers à avoir sonné l'alerte sur le hack du parti démocrate.
  50. 1 point
    TheBlackVault sort des documents déclassifiés sur la capture de l'USS Pueblo en 1968 : http://www.theblackvault.com/documentarchive/uss-pueblo-incident-january-23-1968/ Pas encore eu le temps de fouiller ça...