Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/27/2020 in all areas

  1. Plusieurs raisons à cela. Ce que je vais dire n’engage que moi, mais c’est la perception que j’ai eu de la situation et il y a peut-être des inexactitudes dans mes propos. Si mes souvenirs sont bons, lorsque la Suisse a décidé de remplacer ses Tiger, il n’y avait pas de budget prévu à cet effet. Il fallait donc faire voter un fond extraordinaire ce qui n’est jamais une très bonne chose. En Suisse le peuple a voté pour « le frein à l’endettement » ce qui signifie (je caricature) que le gouvernement n’a pas le droit de dépenser plus d’argent qu’il n’en reçoit sauf cas extraordinaire tel que le Coronavirus. Cette dépense venait donc s’ajouté au budget de la Confédération ou chaque département veut disposer d’un maximum de ressources financières. D’autre part, si les Forces aériennes étaient contentes que cet argent soit débloqué, les Forces terrestres l’étaient nettement moins, car elles aussi désiraient et désirent toujours renouveler de gros équipements. Lorsqu’il y a des dissensions au sein même de l’armée ce n’est jamais très bon signe. Vu sous cet angle on imagine sans peine que les coûts d’acquisition et de maintenance allaient jouer un rôle primordial. Si le moins cher peut faire le job, pourquoi ne pas l’acheter ? Toutefois la décision était encore loin d’être prise. Par exemple, Dassault mettait en avant le fait que moins de Rafale étaient nécessaires pour obtenir le même résultat qu’un nombre supérieur de Gripen. Si je ne me trompe pas, l’évaluation des trois avions candidats (Gripen, Eurofighter, Rafale) a débuté en 2008, année de la crise financière. Les pays Européens ont leurs caisses qui sont vides et très vite combattre l’évasion fiscale devient un moyen facile de récupérer de l’argent. Jusque-là, rien à dire. En Suisse il y avait déjà un débat sur l’abolition du secret bancaire. Par exemple la gauche, dont les socialistes étaient pour. Le président Sarkosy devient le fer de lance du combat contre l’évasion fiscale. Par contre, au passage il oublie de mettre dans son collimateur des pays Européens qui ont plus ou moins les même pratiques (Luxemburg, Ile de Jersey, Ile de Man ces derniers étant plus ou moins liés aux Britanniques), il oublie l’état Américain du Delaware. Bref, il est beaucoup plus facile de s’attaquer à la petite Suisse qu’a des pays de l’Union Européenne ou aux Etats-Unis. Les pays et régions mentionnées ne seront inquiétés que bien plus tard et en grande partie à la suite d’une demande de réciprocité faite par la Suisse. Le deux poids deux mesures n’a pas du tout plu à la Suisse. Mais en plus, cela ne s’est pas vraiment fait dans le cadre de négociations. Pour le Président Sarkosy, chaque réunion internationale (G20 et autres) était l’occasion de taper sur la Suisse. Il avait une attitude à la Trump. C’est certain que s’attaquer à plus petit que soi parait au premier abord plus facile et que cela ne pouvait que le rendre plus populaire aux yeux des Français. Au final, je pense que ce qui a vraiment déplu aux Helvètes, ce n’est pas que la France ou d’autre pays réclament l’abolition du secret bancaire (personnellement je pense que c’était justifié). Encore une fois, le secret bancaire était déjà remis en question par une partie des Suisses. Ce qui a fortement déplu, c’est le côté « donneur de leçon » et le manque de dialogue du Président Français de l’époque. La Suisse considérait la France comme un partenaire de premier choix et ce partenaire ne cessait de l’agresser sans faire preuve de la moindre diplomatie. Les trahisons les plus difficiles à encaisser sont celles qui sont faites par ceux que l’on pensait être nos amis. Cela a malheureusement laissé des traces qui sont encore perceptibles aujourd’hui dans une partie de l’opinion publique. Micheline Calmy-Rey qui était en charge des affaires étrangère et qui a été deux fois présidente de la Confédération avait selon les médias helvétiques été très mal reçue à l’Elysée. Lorsque la Suisse s’est conformée aux normes de L’OCDE, le Président Français a continué son harcèlement. A relever que Micheline Calmy-Rey est socialiste, justement le parti politique qui en Suisse voulait l’abolition du secret bancaire. Dans une interview pour la télé, elle a affirmé que Nicolas Sarkosy avait la fâcheuse tendance de prendre la Suisse pour une province française. Pour qu’un politicien suisse de ce niveau dise cela il faut vraiment qu’il soit énervé. Il a été dit plusieurs fois sur ce forum qu’acheter un avion de chasse c’est aussi une affaire de confiance et de collaboration entre l’acheteur et le vendeur. Alors vous comprendrez qu’acheter des Rafale dans un tel contexte… C’est un peu comme si Emmanuel Macron téléphonait à son homologue Brésilien Bolsonaro pour lui demander de lui livrer quelques stères de forêt amazonienne afin que Brigitte n’ait pas trop froid cet hiver au coin du feu dans sa résidence de campagne. J'ai pas pu m'empêcher. Durant le « règne » de François Hollande, il y a eu de nombreuses pierres d’achoppement avec la Suisse (de mémoire: imposition à la source des frontaliers, fiscalité de l’aéroport Bâle -Muhlouse, craintes concernant la centrale nucléaire de Fessenheim…), mais la plupart des problèmes se sont réglés dans le cadre de discussions, sans coup d’éclats. Malgré ces dissensions, je suis persuadé que le Rafale aurait eu toutes ses chances en Suisse sous François Hollande. Je pense également qu’il a toutes ses chances sous Emmanuel Macron. Pour illustrer mon propos je joins deux documents. Le premier Concerne Micheline Calmy-Rey qui a été deux fois présidente. A regarder seulement à partir de 5’ 20’’ jusqu’à 8’ 10’’. Interview effectué en 2011. https://www.rts.ch/play/tv/pardonnez-moi/video/micheline-calmy-rey?id=3581899 Le second concerne le président du parti PDC de l’époque, le parti du centre se situe plutôt du côté des modérés. Je pense que je n’ai pas besoin de vous parler de la réaction des partis de droite. https://www.24heures.ch/suisse/christophe-darbellay-dechaine-sarkozy/story/18380903 Désolé pour cette réponse un peu longue, mais difficile d’exprimer tout cela en trois lignes.
    10 points
  2. NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!!!!! (Hurlement de la vigie du Titanic, 30' avant l'impact )
    7 points
  3. tu ne parles pas de la femme des potes comme ça, non mais ho !!! En plus ils ne les parient pas, pas plus qu'ils ne les prêtent d'ailleurs...
    6 points
  4. 1- Les frais de tenues de comptes de ses divers comptes là-bas (Campagnes présidentielles, compte commun avec Kadhafi,etc...) 2- Le refus de garantie de Patek Philippe après qu’il ait renversé du coca sur sa 3940 Perpétuel automatique. J’ai les ROE et le retex : les Typhoon italiens sensés assurer le Swap blue se sont fait cramer par les Rafale Red dégradés en mode Mig 21, les Typhoon passés par la fenêtre les Rafale Blue sensés mener le raid ont pris le lead air/air tout en délivrant leur armement A/S. Ils ont descendu les Rafale Red ainsi que les gadgets. Les cochers des 2000 Cigognes ont créé une page Facebook pour leaker des infos comme quoi ils simulaient des F35 et donc de ce fait pour coller le plus à la réalité de l’exercice ils n’ont pas décollé (dixit une source anonyme : « on devait simuler 2 F35, donc il nous fallait 10 2000 pour être airborne, on est des pros on respecte le scénario). Quant aux F18 suisses Blue et Red, dans un soucis de total respect des règles ils sont restés neutres jusqu’au bout se contentant d’orbites à la limite des secteurs de combat. Voilà voilà.
    5 points
  5. ça fait parti de la guerre psychologique : leur faire croire qu'ils sont à l'abris en haute altitude, et comme ça le jour ou on ira venger Napoléon, on leur fera bouffer direct les carottes par la racine ! Non mais !!!
    5 points
  6. J'aurais du fermer ma gueule ^_^
    5 points
  7. C’est tiré d’un doc rassemblant les contributions d’une conférence de l’AGARD. Si ça t’intéresse c’est disponible en ligne ici. Les articles sont en français et en anglais. Page 103 tu as le « Bon de vol du M88 » et 275 les « Essais en vol du Rafale » ainsi que plein d’autres truc intéressants.
    4 points
  8. D'accord avec TarpTent: c'est de mauvais goût, Shorky.... Sérieux, plaqué-or, le flingue? Un peu de sobriété, s'il te plaît! On n'est pas des rappeurs, des traficants colombiens, ou des patrons de bordel, ici (je crois)!
    4 points
  9. Vous êtes chiants avec vos bagarres d'égo débiles, vous faites perdre du temps à ceux qui viennent ici pour discuter et échanger et qui se retrouvent à se taper 15 pages de posts puérils et sans intérêt.
    4 points
  10. Re-bonjour (oui, j'ai aussi remarqué que je traînais trop par ici), Ca, c'est une autre question. J'ai répondu à celle concernant les performances respectives des M88 et EJ-200 à haute altitude (où "avantage M88" n'implique pas que le M88 pousse plus que l'EJ-200, puisqu'il est question dans le contexte de pertes de performance avec l'altitude), mais ces trucs là ne volent pas tout seul. Il faut un avion autour. Donc des entrées d'air, et un savant équilibre entre elles et le moteur qu'elles reçoivent. Par ailleurs, je rejoint @ARPA (oui c'est tellement rare qu'il faut le marquer d'une pierre blanche). La tuyère à convergent/divergent y est peut-être pour quelque chose. Maintenant la différence entre les deux avions, aussi notable qu'elle soit en mode opérationnel, n'est pas aussi importante que certains pourraient le croire, et non le M88 n'est pas anémique au delà d'un certain niveau de vol (ce n'est pas un RB-199 !). Ainsi un Rafale en lisse (+2 missiles, faut pas déconner non plus) peut faire du supersonique (> M1.0) en PG sec quelle que soit l'altitude (c-a-d de 0 à 50000 fts). Certains appellent ça du "supercruise", excusez du peu...
    4 points
  11. Cela pourrait s'appliquer aux territoires d'Outre mer en remplacement de leurs unités actuelles à combustible fossiles d'importation. La Réunion, Guadeloupe, Martinique, Guyane, donc au moins quatre unités. Personnellement, je n'y crois pas une seconde vu l'influence des écologistes en France et la volonté actuelle de baisser la part du nucléaire. Et cela me semble un nombre insuffisant pour obtenir l'effet de série nécessaire pour les gains en économie et en sécurité. C'est pour cela qu'ils voudraient faire ce genre de projet en coopération avec des américains.
    4 points
  12. Les têtes de série sont presque toujours en retard. Dans tous les pays. Mais certains pays le cachent avec des capacité opérationnelles partielles. Ou des sorties à la mer pour faire croire que le calendrier tient, mais un navire immobilisé des mois ensuite (oups, TKMS récemment). Ou bien livrent au client (l'état) qui se charge de toute la partie risquée (cas italien).
    4 points
  13. Moi je pense que c'est parce qu'il est timide
    4 points
  14. Soyons clairs, la Libye est avant tout Tribale, Khadafi avait réussi le miracle de convaincre ( par mariage ) les barrasa ( grande tribu royale de Cyrénaïque ) a s'allier avec les khadafa ( tribu de Khadafi ) qui eux sont des grands nomades. Maintenant qu'il est mort le seul moyen d'avoir la Libye pacifié, c'est de réunir des condition similaires ou d'avoir un homme fort ( style haftar ) toute tentative d'avoir un simili système démocratique, verra les islamiste prendre le pouvoir ou les tribus ce foutre sur la gueule. Le seul qui est légitime c'est saif Al Islam Khadafi... Éventuellement si il avait disposé de soutiens le petit fils du roi idriss el senoussi, d'ailleurs cette confrérie religieuse etait clairement d'inspiration wahabite les ''Sanousiyya'' était rigoristes, ce qui n'est pas le cas du petit fils d'ailleurs...
    4 points
  15. http://www.rfi.fr/fr/afrique/20190503-libye-jean-yves-le-drian-justifie-le-soutien-francais-haftar-contre-le-terrorisme
    4 points
  16. Je viens de voir passer ça : https://www.thedrive.com/the-war-zone/33689/code-brown-as-this-f-35c-sinks-to-just-above-the-waves-after-taking-a-low-power-catapult-shot ouf ! C'était pas loin! Même si ça fait partie d'essais apparemment.
    4 points
  17. Bonjour, Modes vibratoires ou incidence sur le flutter, par exemple.
    4 points
  18. @RugbyGoth : je propose la création d'un nouveau forum à cet effet, qu'on pourrait nommer troll-defense.net par exemple. Sur d'autres serveurs... Modos présentis : kotai, dark sidius... @Tancrède ?
    4 points
  19. Franchement c'est juste une mauvaise excuse...dans toutes les etudes quand on se rend compte que le traitement testé ameliore fortement les chances des malades, on annule le bras placebo et on donne le traitement a tous...lmais il faut avoir une tendance forte!! pas l'intuition d'un mec qui au fur et a mesure qu'il refuse de faire en sorte d'avoir des reponses (alors qu'il pourrai tres bien monter de vrai etudes) tout en continuant d'enfumer le peuple (sans oublier de denigrer les etudes concurrentes à la sienne...) fini par ressembler de plus en plus a un charlatan et de moins en moins a un scientifique honnete (qu'il a surement ete pourtant)
    4 points
  20. ça me rend triste quand vous me parlez comme ça... . . . . . . . . . . . Shorr kan qui a le spleen Et puis quoi ? Il n'y a que Donald qui a le droit aux dorures de mauvais goûts et à la grossièreté ? C'est de la discrimination !!!
    3 points
  21. Je suis personnellement resté neutre dans mon propos. À un moment donné, quand la critique devient par trop systématiquement orientée, ce n’est plus de la dénonciation, c’est du prosélytisme. (les torts des uns et des autres ne me rendront pas plus sympathique POTUS, de même que je ne l’ai pas attendu pour me défier des GAFAM entre autres, mais pas seulement. Un partout balle au centre ? )
    3 points
  22. Je reviens dessus Le doyen de la faculté de médecine (de Strasbourg) a fait une conf très instructive (doit être sur YT) Pu il parle des TT : bilan pas de TT qui marchent sur le virus de façon efficace et généralisable (que ce soit le remdesevir ou la CQ) mais des TT contre la tempête inflammatoire qui commencent à montrer leur efficacité Et surtout il parlé de cas positif virologiquement à plus de 30 j après les symptomes Un étude chinoise avait montré des cas à plus de 39 jours Rares certe mais existants Je rappelle que le délai de 15j de quarantaine n'est en fait qu'une médiane statistique, pas une valeur liée à la persistance virale chez la totalité des gens
    3 points
  23. Ce n'est pas une question de "Bon ton" C'est simplement que tu n'as rigoureusement AUCUNE information sur le pourquoi du comment de la chose et tu en tires TES conclusions qui comme d'habitude donneraient envie de se suicider à un Bienheureux. Tu n'as aucune idée d'un début d'explication. Et si c'est un soucis d'ordre technique ... et alors, c'est un proto ce canote nouveau système d'armes, nouvelles superstructures etc etc etc .... Tu connais les tenants et aboutissants ? Tu n'en donnes pas l'impression. Ce n'est donc pas un "Rappel à l'ordre" c'est un invitation à rester objectif en l'absence de toute information et ta possession, en fait tu prends le train de la mauvaise humeur d'autres contributeurs mais en fait ce n'est que l’exutoire de tes propres rengaines "tous mauvais, tous nuls ..." C'est dommage et lassant.
    3 points
  24. Certes, certes, mais n'as-tu pas là l'impression de commettre le crime de haute trahison en déclarant cela sur AD.net? Ca va contre toute l'éthique et le principe même de l'existence du forum, namého! Je suis en revanche surpris de n'avoir pas vu de message appelant à la relance de la chaîne de production du Leclerc dans le cadre de cet hypothétique réinvestissement dans la défense. Et puis aussi des appels à plus de Rafales, parce que hein, ho, on sait pourquoi, ici, non mais!
    3 points
  25. C'est possible, néanmoins, le commentaire de la vidéo de l'armée de l'air dit texto: "Les avions sont lisses. Ils n'emportent aucune charge externe afin de ne pas perdre d'énergie lors des manœuvres serrées." On notera qu'ils ont même démonté les lances missiles de fuselage LM3066 qui pourtant ne font que 61 kg chacun et n'ont, à priori, pas de problème de potentiel... Je ne serais pas non plus étonné qu'ils aient également laissé au vestiaire les 62.5 Kg des 125 obus de 30mm et le slip du pilote
    3 points
  26. Ok, donc les russes sont dans le même camp que les français, contre les turcs avec en toile de fond les américains qui observent sans bouger le petit doigt. J'ai bon ?
    2 points
  27. Roooooooooooooooh ! Ouais, ouais, ouais... Bon, c'est plus du niveau GTIA constitué avec trois compagnies du 27° BCA, une batterie du 93° RAM, une compagnie du 17° RGP, un escadron du 501° RCC et le tout appelé GTIA Levant pour trouver un semblant d'esprit de corps pendant le temps de stationnement des personnels... Bon, après le 1/7 c'est peut-être un peu ça aussi... Du coup va falloir se fader une page wiki pour le Groupe de Bombardement 43 dont on ne sait même pas à quelle escadre il est rattaché !
    2 points
  28. La vue du cockpit de Crew Dragon est franchement très sympa : Les astronautes sont d’ores et déjà à bord. Pour le moment, la météo reste incertaine même si le go est maintenu, avec une fenêtre météorologique attendue d’ici 1 heure. La décision sera prise à T-45 min, soit dans 15 min. Edit 1 : Go donné pour le remplissage des réservoirs des 1er et second stage. La météo reste toujours un peu incertaine Edit 2 : La météo est toujours incertaine. Il est intéressant de noter qu’ils appliquent les règles de sécurité imposées aux activités touristiques en plein air type escalade : Si le tonnerre est entendu, le lancement est reporté de 30 min. Si le tonnerre est à nouveau entendu pendant cette période, on repart pour 30 min de report (c’est un compte qui se déroule en utilisant obligatoirement le dernier coup de tonnerre entendu). C’est la situation actuelle. La météo n’est pas exécrable, mais ceci crée une incertitude forte pour le lancement. Edit 3 : Remplissage du stage 2 terminée. A priori, il n’y aura pas de lancement, la météo est trop incertaine. Les astronautes sont informés, ils attendent aussi la décision définitive. Edit 4 : Annulation officielle du lancement pour aujourd’hui.
    2 points
  29. Ah le 13eme BCA! toute ma jeunesse... J'allais chercher le tabac pour la BA 725 de Chambéry en tube Citroën....
    2 points
  30. C'est prévu oui. On peut les voir sur les protos Griffon et c'est prévu dans le programme depuis le début. Je ne sais pas par contre si ils sont déjà approvisionnés dans les régiments.
    2 points
  31. C'est le trip: si ce fact checking concernant la politique veut être autre chose qu'une pure prise de position hyper-partisane, Twitter va devoir adresser TOUS les propos des politiques (surtout lors d'une élection) de tous bords.... Et dans TOUS les pays.... A quand un fact checking des déclarations faites par des représentants chinois, iraniens... Ou de tous les régimes avec pas ou peu de liberté d'expression et des organismes, voire ministères, dédiés à la propagande à échelle industrielle? A quand un examen parallèle permanent avec garantie d'absence d'a priori idéologique (pour ne pas dire d'intérêts économiques), de tous les bobards de politiciens? C'est difficilement tenable, même si, au moins pour quelques temps, on peut être perduadé que la Silicon Valley (lourdement gauchiste) essaiera de faire traîner cet état de fait (disons.... Jusqu'en novembre?) pour encore mieux exempter l'establishment démocrate de critiques et comptes à rendre, et déclarer la chasse encore plus complètement ouverte et libre de conséquences (pour quoi que ce soit) au méchant homme orange et tout ce qui pense "de travers". Heil à nos (plus tellement) nouveaux maîtres, ceux qui contrôlent presque totalement l'arène du débat et la façon dont il est possible de le présenter. Un peu comme si, au temps de la presse écrite, les fabricants de papiers étaient peu nombreux, tous de la même opinion/ayant les mêmes intérêts, et se regroupaient pour dire qui peut écrire quoi sous peine de n'avoir pas de support pour écrire.
    2 points
  32. En même temps, si Twitter veut corriger toutes les âneries qui sont postées à longueur de temps, il n’en a pas fini, d’autant que sur les questions politiques et de complots, il va lui falloir « choisir » quelle version soutenir et laquelle mettre en avertissement. Dans tous les cas, sans même parler de liberté d’expression, Twitter vient de s’engager dans une voie sans issue.
    2 points
  33. Je connais le papier de ce gars. Mais, il n'y a pas que les américains dans le monde... Ceci dit, mon post était plutôt en mode deuxième degré ^_^ Note que quand tu regardes les reportages à la télé française, ils tombent souvent dans le travers : " la Légion blabla" C'est le pendant de la mode forces spéciales ^_^
    2 points
  34. Pas grave si un australien regarde vers la suède forcément son regard tombera sur la France et le rafale.
    2 points
  35. Il faudrait déjà confirmer si c’est vraiment utile de pouvoir catapulter et apponter en même temps... L’exemple US c’est pour accélérer le rythme lors des qualifications à l’appontage (chaque pilote doit réussir X appontages + touch & go, avec 60 avions à bord ça prend du temps...). Mais en opérations normales, si ce n’est utilisé que pour les imprévus, pour lancer une nounou ou une paire de Rafale en alerte, peut être qu’il suffit de suspendre les appontages pour qqs minutes... normalement les avions ont les réserves pour ça. Il faudrait donc savoir combien de temps il faut pour un Rafale pour s’aligner sur une catapulte et pour toute la mécanique de l’équipe de lancement, dernières vérifications etc. 2-3min? Je n’en sais rien. Edit: 3:30 selon cette vidéo... donc peut être moins en urgence.
    2 points
  36. Souvent une forme désagréable vient après que toutes les formes civilisées aient été épuisées sans qu'il y ait de réaction sur le fond. Par exemple on peut estimer qu'un jour il y aura des formes désagréables de demande à l'Irlande pour qu'elle cesse son dumping fiscal.
    2 points
  37. Si on trace une ligne entre l'Australie et la Suède on passe par la France ?
    2 points
  38. Bonjour, La réponse est simple : Taux de dilution. Plus il est faible, moins le moteur perd en performance lorsque l'air se raréfie. Donc avantage M88.
    2 points
  39. C’est surtout son intervention online depuis chez elle qui définit le mieux son style, je trouve. et c’est vrai que ça change. Pas seulement en France, d’ailleurs, si l’on en juge par certains commentaires. Autre point, économique cette fois : « Même si elle a su maîtriser l'épidémie, la Nouvelle-Zélande a toutefois souffert sur le plan économique. Pour faire repartir l'économie, Jacinda Ardern aimerait que les Néo-Zélandais voyagent et consomment davantage à travers le pays. Elle propose donc que les salariés bénéficient du télétravail, de jours de repos ou fériés supplémentaires, voire d'une semaine de quatre jours. « C'est un moment exceptionnel et nous devrions être prêts à envisager des idées extraordinaires, a-t-elle déclaré. Il y a plein d'options possibles et nous devons être ouverts d'esprit »» Évidemment, les bases de leur économie ne sont pas tout à fait les mêmes que les nôtres, et leur approche culturelle non plus. Mais cela n’empêche qu’ils envisagent quand même de prendre le contrepied d’une tendance lourde au sein des pays occidentaux. J’imagine par contre que la « souche néo-zélandaise » n’est pas la même qu’en Europe.
    2 points
  40. Un peu de bonne nouvelle quand même : Repost du fil Résilience: La Nouvelle Zélande semble avoir réussi une éradication quasi-totale de l'épidémie de covid (le seul pays "occidental" à arriver à cet exploit, avec Taiwan ou la Chine sur le podium) http://www.leparisien.fr/societe/covid-19-les-tres-bonnes-recettes-de-la-nouvelle-zelande-pour-maitriser-le-virus-25-05-2020-8323008.php https://en.wikipedia.org/wiki/COVID-19_pandemic_in_New_Zealand Ils ont choisi cette option le 23 Mars (avant ils étaient sur la phase 2, retarder la contamination, comme l'Australie). Ils ont eu quelques avantages + un peu de chance : contamination tardive, île facilement isolable sans frontière terrestre , pays peu peuplé. Depuis, ils ont eu un confinement total de plus d'1 mois, testé 5% de la population, 8% de la population a utilisé l'appli de pistage des contact... (ne me demandez pas d'où viennent cette capacité de test...) Et leur PM, Jacinda Ahern a réussi à avoir l'adhésion de la population pour les mesures (92% de taux d'approbation! ), avec une communication simple, rassurante, et qui a marché... La vidéo de son interview en plein tremblement de terre, imperturbable est assez emblématique.
    2 points
  41. J’abonde dans ce sens et un signe ne trompe pas. Les Américains ont toujours refusé de vendre cet appareil, même à des alliés très proches tels qu’Israël, le Japon ou l’Australie. Cela leur aurait tout de même permis d’engranger des dizaines de milliards. Par comparaison, pour le F-35 c’est tout le contraire. A peu près tous les pays de l’OTAN pourraient en acquérir (la Turquie est l’exception qui confirme la règle) et même des pays neutres sont courtisés (Finlande, Suisse).
    2 points
  42. Les F22 savent maitenant recevoir des infos de la liaison 16 des autres appareils (mais pas émettre). Avec le pod Talon HATE qui sera embarqué sur les F15C et fera la traduction 4G/5G il pourra communiquer facilement avec les autres appareils d'une patrouille mixte Il a reçu un tout nouveau HUD numérique Il est maintenant compatible avec les AIM-120D, AIM-9X et les Small Diameter Bomb La version 3.1 apportait des améliorations logiciels au radar et les 3.2A et B des mises a jours de son système de protection. Donc au final pas mal de choses pour un avion déjà bien dans son époque en 2005. Il est maintenant bien plus communiquant avec les autres avions, plus polyvalent en air sol, et tout est maintenu à jour
    2 points
  43. On a tout de même des gens très doués à Bercy pour cacher cela au contribuable français. Le Pentagone devrait en prendre de la graine pour le programme F-35.
    2 points
  44. Bonjour, J'imagine que la réduction des coûts MCO est passée par un maintien de la TET (pièces certifiées à 2100K exploitées à une température inférieure). Bonsoir.
    2 points
  45. On a du lui conseiller d'être moins impératif et plus pondéré https://www.lci.fr/sante/replay-interview-du-pr-didier-raoult-sur-lci-revoir-l-entretien-dans-24-pujadas-2154834.html La parole à la défense. Le "pêcheur de microbes", grand avocat d'un traitement à base de chloroquine, devenu l'un des visages marquants de cette pandémie, était l'invité exceptionnel de LCI ce mardi. Didier Raoult a répondu à toutes nos questions, portant aussi bien sur la courbe des infections que sur l'avis de la Haute autorité de santé à propos de l'hydroxychloroquine. Un entretien riche dont voici les principaux temps forts. Dans ses fréquentes vidéos sur YouTube, Didier Raoult n'a eu cesse de se montrer optimiste, déclarant dernièrement que l'épidémie était "terminée". Face à David Pujadas, le professeur à la tête de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, à Marseille, précise ces propos. Oui, "la plupart des courbes épidémiques des maladies saisonnières ont, en général, cette forme-là". A savoir une "courbe en U, avec une queue d'épidémie qui s'allonge plus ou moins". Pour lui, donc, il n'y aura pas de seconde vague, et ce pour des raisons "très complexes et extrêmement difficiles à comprendre". "Les épidémies sont des écosystèmes complexes dans lequel la contagiosité a une mode de développement qui est incompréhensible." C'est pourquoi, interrogé sur un possible retour du Covid-19 à l'automne, le virologue marseillais assume de ne pas savoir. "L'avenir est toujours imprévisible." Si, "jusqu'à présent", dans les phénomènes de cette nature, "on observe plus des formes de dromadaires, que de chameaux", à savoir avec une bosse au lieu de deux, "tout est envisageable". "Je n'en sais rien." Une forme de prudence qu'on ne lui connaissait pas jusqu'à aujourd'hui? "Non, non, non", martèle le chercheur. Décriant la supposée "simplification extrême" de ses vidéos, il assure ne jamais avoir fait autre chose que formuler une "hypothèse principale". "Rien à voir avec une affirmation." Même son de cloche lorsqu'il s'agit d'évoquer la suite de cette crise sanitaire. Considérant qu'il faut "atteindre la fin de la pièce, la fin du combat", avant d'évoquer l'efficacité du confinement, et refusant notamment de se prononcer sur une éventuelle sortie de celui-ci, Didier Raoult a tout de même tenu à saluer l'intérêt de cette "décision politique". Mais pas pour les raisons qu'on imaginerait. Lui y voit une bonne manière de lutter contre la panique : "Si le confinement a aidé à gérer la peur, alors c'était une très, très bonne décision politique. Ça a empêché des conduites dangereuses." C'est la seule conclusion que se permet le chercheur, préférant "attendre que l'on puisse faire les comptes". C'est pourquoi, à la vidéo du ministère de la Santé qui l'accuse de s'être "planté", le principal intéressé préfère se passer de commentaires. Plaidant vouloir faire preuve de "beaucoup d'indulgence" envers Olivier Véran, "d'abord parce que je ne veux pas être désagréable avec lui, il a l'âge d'être mon fils", il confie aussi que ce dernier se trouve "dans une situation complexe". "Si on m'avait proposé le même métier, je ne l'aurais pas fait."
    2 points
  46. On refait l’histoire ? 1er février 2020 : Le professeur Didier Raoult : "Ce coronavirus n'est pas si méchant" 19 février 2020 : Dans sa chronique dans Les Echos, Didier Raoult écrit : « Si l'on analyse la situation actuelle, il s'agit essentiellement d'une épidémie touchant une région de la Chine (Hubei) de 56 millions d'habitants, où l'essentiel des cas et des morts a été constaté. La mortalité y est probablement inférieure à celle de la grippe . Hors de cette zone (où la prise en charge médicale des cas a été mauvaise comme le reconnaît le gouvernement chinois), la mortalité est faible. Le nombre de morts par rapport au nombre de cas détectés en Chine hors de cette zone, ou dans tout le reste du monde est de 0,5 %. Elle touche essentiellement des hommes âgés et présentant d'autres maladies. Hors de Chine, seules 5 personnes sont mortes. Ainsi, le record des morts en trottinette en France en 2019 n'est pas près d'être battu. » 24 février 2020 : « "A la suite des tests in vitro et après les essais cliniques faits par les Chinois, nous savons que cette molécule est efficace contre ce nouveau coronavirus", explique Jean-Marc Rolain, professeur en pharmacie. "Il ne nous manque plus que le feu vert du ministère". "Avec la chloroquine, on coupe l'herbe sous le pied de plein de gens qui rêvaient de décrocher le Prix Nobel pour avoir trouvé un nouveau médicament ou un nouveau vaccin", ironise le professeur Raoult."» 26 février 2020 : « Coronavirus, fin de partie ! ». C’est le titre d’une vidéo publiée le 26 février sur You Tube par le Professeur Didier Raoult. « Un banal traitement à la chloroquine, médicament couramment utilisé contre le paludisme, montre des signes d'efficacité contre le coronavirus, assure Didier Raoult, directeur de l'Institut Méditerranée Infection à Marseille, en s'appuyant sur les résultats d'une étude clinique chinoise.« " L'étude affirme effectivement que "500 milligrammes de chloroquine par jour pendant 10 jours" produiraient "une amélioration spectaculaire dans tous les cas positifs d'infection", souligne Didier Raoult. « La chloroquine, traitement contre le paludisme, est la meilleure réponse à l'épidémie » (toujours dans Les Echos) 03 mars 2020 : À l'IHU Méditerranée : "Nous pouvons enfin travailler sur le virus lui-même" Dans sa chimiothèque, l'IHU dispose de 1 400 molécules connues et prêtes à être testées en dehors de leur vocation initiale. La désormais fameuse chloroquine - connue comme antipaludéen - mais aussi la teicoplanine, un antibiotique utilisé pour les infections sévères à staphylocoque - seront confrontés à la souche. "Une pré-publication chinoise montre, qu'in vitro, la teicoplanine inhibe l'entrée du virus dans les cellules humaines, explique le Pr Jean-Marc Rolain. On va tester les médicaments qui nous semblent les plus pertinents en dehors de leur vocation initiale pour voir s'ils peuvent avoir une activité sur ce coronavirus". => Notez que le 3 mars, on en est déjà à 8 jours de battage médiatique et d’affirmations péremptoires par Didier Raoult, et qu’il n’a toujours rien testé... 05 mars 2020 : « La Chine a participé aux recherches de vaccin, mais elle a aussi voulu se concentrer sur une autre piste. Celle des médicaments déjà existants pour y trouver un traitement. Le but est de pouvoir soigner ceux qui sont déjà malades du coronavirus en attendant qu'un vaccin puisse permettre de diminuer ces cas. Une étude avec cet objectif a donc été réalisée par les professeurs Jianjun Gao, Zhenxue Tian et Xu Yang, de l'université de Qingdao et de l'hôpital de Qingdao. Il en ressort que c'est un traitement contre le paludisme, la chloroquine, qui pourrait être la solution aux symptômes du coronavirus. Un article à propos de cette étude a indiqué : "Les capacités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine pourraient jouer dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19". L'étude à l'origine de cette découverte a été réalisée dans plus d'une dizaine d'hôpitaux chinois. Elle a été reprise par le professeur marseillais Didier Raoult, directeur de l'Institut Méditerranée Infection, qui a indiqué : "Finalement, cette infection est peut-être la plus simple et la moins chère à soigner de toutes les infections virales". => du coup, si c’est fait pour traiter les symptômes, et notamment la pneumonie, c’est donc pour tous les cas, y compris les plus sérieux, et non en préventif... 22 mars 2020 : « il est autorisé à effectuer un essai clinique et injecte pendant six jours à une vingtaine de patients atteints du Covid-19 une dose de 600mg/jour de Plaquenil, un médicament à base d’hydrochloroquine. Le résultat est « spectaculaire. Les patients, qui n'ont pas reçu le Plaquenil, sont encore porteurs à 90% du virus au bout de six jours, tandis que 75% * de ceux qui ont reçu le traitement ne sont plus positifs », commente-t-il. => donc ça ne traite pas que les symptômes, ça réduit fortement aussi la charge virale. Pardon « spectaculairement » (avec un protocole de test complètement foireux, mais passons.). (75% d’une vingtaine, ça fait 15 personnes, en gros...) 28 mars 2020 : nouvelle étude « « Nous confirmons l’efficacité de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine (un antibiotique) dans le traitement du Covid-19 ». Mais cette fois « C’est une étude sans groupe-contrôle « qui suit 80 patients avec des symptômes assez légers. La majorité des patients se remettent du Covid-19, avec ou sans traitement à l’hydroxychloroquine et à l’azithromycine », a-t-il développé, à l’unisson de nombreux autres scientifiques sur les réseaux sociaux.« => 28 mars, soit... 32 jours après sa 1ere déclaration concernant l’efficacité sans aucun doute de la chloroquine, et 25 jours après avoir enfin reçu un échantillon du virus. Et là bizarrement, on va doucement commencer à parler de prévention, sur les personnes faiblement atteintes, plutôt que de traitement ultra-efficace. Et en réalité, on peut continuer comme ça jusqu’à la date actuelle des déclarations à l’emporte-pièce, des preuves biaisées, des changements de périmètre au gré de ses prises de conscience...
    2 points
  47. Parler de sanctions me parait largement disproportionné. Il me semble que chacun est libre d’acheter ce qu’il veut sans risquer les foudres de ses voisins ! Lorsque la France a acheté des Tucano de préférence aux Pilatus PC-9, la Suisse n’en a pas fait tout un plat. J’imagine que chez Pilatus ils étaient déçus, mais la vie continue. Il me semble qu’à cette époque les opérationnels français auraient préférés l’avion helvétique mais je n’en suis plus certain. Pourtant, la Suisse s’était dotée à la fin des années 80 de 15 Super Puma (de préférence au Black Hawk américain) et l’achat de Tucano par la France n’a pas empêché une commande de 12 Cougar supplémentaires au début des années 2000. Il me semble que cela représente environ 5.5% du PIB mais je ne suis vraiment pas sûr de ce chiffre. En Suisse, très schématiquement, acheter un avion de combat se déroule de cette façon : l’armée défini un besoin. Elle en réfère au conseiller fédéral en charge de la défense. Un projet d’achat est élaboré. Il est transmis et débattu par l’ensemble du conseil fédéral. Cette phase n’est pas anodine car le Conseil fédéral c’est 2 UDC (la droite dure), 2 PLR (la droite économique), 2 socialistes (gauche), 1 PDC (Le centre). (En France c’est un peu comme si Emmanuel Macron, Ségolène Royal, Nicolas Sarkosy et Marine le Pen devait se mettre d’accord et défendre le même projet !). Les débats peuvent être houleux mais à la fin il doit y avoir un consensus et chacun doit défendre le projet (avec plus ou moins d’enthousiasme mais il doit le défendre). C’est ce qu’on appelle la collégialité. Déjà à ce stade si de grosses irrégularités sont mise à jour, je ne pense pas que le projet passerait la rampe du Conseil fédéral. Ensuite le projet est soumis aux parlementaires qui sont très nombreux, qui sont issus d’encore plus de partis politiques différents et là ce n’est pas le consensus qui est nécessaire mais la majorité suite à un vote. Par exemple, les parlementaires socialistes peuvent voter contre le projet même si les membres du Conseil fédéral socialistes soutiennent le projet. Ensuite, les Conseillers fédéraux tiennent à leur image, même lorsqu’ils se retirent de la politique. Je ne pense pas qu’ils font ce job pour de l’argent. La présidente de la poste (appartenant majoritairement à la confédération) gagnait plus de 2 fois le salaire d’un conseiller fédéral, l’ex patron du crédit Suisse (un Français) gagnait 28 fois plus ! Je ne dis pas que les conseillers fédéraux sont parfaits, qu’ils ne font jamais d’erreur, qu’ils sont incorruptibles ou qu’ils ne céderont pas à des pressions extérieures mais le système avec des personnalités issues de partis différents, ayant des intérêts parfois divergeant diminue les risques. Enfin, ceux qui ont le plus à perdre dans un scandale, ce sont les partis politiques. Un parti éclaboussé par un scandale y laisserait passablement de plumes aux prochaines élections. Le scandale de « l’affaire des Mirage » qu’avait évoqué à juste titre Kalligator à laissé des traces qui sont encore présentes dans les milieux politiques bien que les faits se soient déroulés il y a plus de 55 ans ! L’armée également n’a pas besoin d’un scandale. Elle est fortement remise en question par la gauche et les verts. L’opinion public peut basculer et durant un référendum c’est le peuple qui a le dernier mot. Il ne faut pas oublier que les Suisses ont déjà voté sur une initiative qui demandait la suppression de l'armée Complètement d’accord, selon les échos que j’ai eu les forces aériennes préféraient largement le Rafale (et moi aussi). Malheureusement, je pense qu’à cette époque acheter le Rafale était tout simplement impossible, même si les décideurs l’avaient voulu, mais ça, c’est une autre histoire...
    2 points
  48. Northrop Grumman dévoile sa mini torpille https://www.meta-defense.fr/2020/05/25/northrop-grumman-devoile-sa-mini-torpille-capable-dembarquer-a-bord-des-drones-mq-8c-fire-scout-et-des-sous-marins-dattaque-virginia/
    2 points
×
×
  • Create New...