Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/04/2021 in all areas

  1. Il faut des avions pour protéger le F-35
    9 points
  2. Vous n'allez plus qu'à commander des S-400
    8 points
  3. Les radios se brouillent aussi bien dans un réseau maillé que dans une organisation "point to point" telle qu'aujourd'hui. Le gros avantage du réseau maillé, c'est sa résilience théorique: tu peux passer par des radios numériques, différentes formes d'ondes, des communications satellitaires, y compris laser, etc etc. Evidemment ça dépend de tes capacités d'investissement, et ça multiplie aussi les fragilités. Mais dans l'ensemble, ça reste plus robuste que les systèmes traditionnels, et tu peux toujours fonctionner de manière dégradée. Pour moi l'exemple des AWACS et des PATMAR (qui devraient être intégrés au SCAF) est le plus marquant: on sait pertinemment que ce seront des cibles prioritaires pour l'adversaire, et on en aura que quelques unités à déployer. Les Russes et les Chinois développent même des armements spécifiquement conçus pour contrer ces multiplicateurs de force ! A voir comment les choses évoluent, mais en ce qui me concerne, je préfèrerais un SCAF sans NGF mais avec des Rafale NG et une multitude d'effecteurs basés sur une centaine de Falcon plutôt qu'un SCAF avec des NGF ultra-coûteux mais dont toute l'architecture reposera sur une poignée d'AWACS visibles comme le nez au milieu de la figure. Evidemment, il s'agit de deux extrêmes, et je pense (et espère!) que la réalité sera entre les deux. Mais ça illustre bien que le SCAF ne doit pas être uniquement le NGF, loin de là !
    8 points
  4. J'ai trouvé l'article des deux universitaires en question, qui est en accès libre Unfit for purpose: reassessing the development and deployment of French nuclear weapons (1956–1974) D'une manière générale, cet article me semble un mix de faits déjà connus sur l'histoire de la dissuasion française et d'affirmations plus fragiles voire peu fondées, d'où sont tirées des conclusions péremptoires. Et orientées, je suis désolé de devoir le dire. L'orientation idéologique des auteurs n'est pas un mystère. Dans un article d'opinion en 2016, ils appelaient à une "recherche indépendante sur les armes nucléaires en France", en rejetant tout ce qui a pu s'écrire sur le sujet comme de la simple communication gouvernementale ou du pamphlet - ce qui est quand même un peu n'importe quoi - et appelaient à un "débat informé sur l’avenir de cet arsenal" en donnant l'exemple de Michel Rocard, lequel proposait en 2012 de "supprimer (la force de dissuasion nucléaire française pour économiser 16 milliards d'euros par an) qui ne servent absolument à rien". Les auteurs sont donc partisans d'un désarmement français unilatéral, et ont bien le droit d'argumenter en ce sens... mais encore faudrait-il le faire sans déformer les faits ! Je ne vais pas analyser l'ensemble de leur article. Pour une part, il enfonce certaines portes ouvertes : - Oui, un missile balistique tiré de sous-marin (permanence à la mer à partir de 1974) est plus survivable donc plus dissuasif qu'un missile balistique tiré d'un silo fixe (opérationnel en 1971), lequel est plus survivable qu'un bombardier partant de bases dont les coordonnées sont connues (opérationnel en 1964) - Oui, la force de dissuasion française n'était pas "tous azimuts" à ses débuts, c'était l'objectif final qui n'a pas été atteint tout de suite. Au plus tôt en 1974, le SNLE en patrouille (unique à cette date) ayant théoriquement la possibilité de se déplacer vers l'ouest de l'Atlantique voire le Pacifique dans le scénario hautement hypothétique où un président américain fou, ou bien Mao Zedong, aurait nucléarisé la France - mais les Redoutable n'étaient pas très discrets et auraient peut-être pu être coulés par la Marine américaine dans ce scénario "président américain fou". Au plus tard en 2004, lorsque le 3ème SNLE classe Triomphant - extrêmement discret - a été mis en service Maintenant, il y a aussi des affirmations et des thèses plus fragiles. Voire, très fragiles. Quelques exemples : 1. Les auteurs soutiennent que le Mirage IV était incapable d'atteindre Moscou, même pour une mission sans retour. Mais leur calcul ne tient pas - et l'erreur n'est même pas subtile. Extrait de l'article : Le gain effectif du ravitaillement en vol n'a été que marginal. La portée maximale du Mirage IV a été augmentée d'environ 300 miles. Ce chiffre apparaît dans les évaluations des services de renseignement britanniques, voir Joint Intelligence Council, "France as a Military Nuclear Power", 25 septembre 1972 (JIC(A) (72)31), 9, par. 6, CAB186/12, et JIC britannique, CAB186/2, 9, par. 6, UK National Archives, Kew, ainsi que dans les schémas de planification des missions du Mirage IV de Dassault, reproduits dans Beaumont, Le Mirage IV. La distance entre la base aérienne de Cambrai et Moscou en empruntant une route du nord passant par la pointe nord du Danemark puis la Finlande avant d'entrer dans l'espace aérien russe, telle que décrite sur une carte du chef d'état-major de l'armée de l'air de mai 1961, est d'environ 1650 miles. Cela signifie que l'avion devra encore parcourir les 1350 miles restants à partir de son point de ravitaillement en carburant pour atteindre sa cible la plus importante. La charge maximale de carburant de l'avion était d'environ 15 000 litres de kérosène, qui brûleraient à un taux approximatif de 17,5 litres par mille (en supposant un vol supersonique à 50 %), soit assez pour parcourir 860 milles au maximum. Cette évaluation est cohérente avec les autres points de données disponibles. Même soutenu par le KC-135, le Mirage IV ne pourrait pas atteindre Moscou =>D'une part le vol n'aurait pas eu de raison d'être supersonique en dehors de la phase de pénétration vers Moscou depuis la Baltique - donc nettement moins que 50% du total - d'autre part et surtout... les réservoirs externes, ça existe ! Et le Mirage IV en était évidemment équipé, lui permettant d'atteindre Moscou A plus forte raison, comme l'explique Marc Théléri dans son Initiation à la force de frappe française (1945-2010), les Mirage IV auraient pu atteindre Léningrad par la même route Nord, Odessa, Sébastopol ou Kiev par la route Sud. 2. Les auteurs soutiennent que l'arme initiale des Mirage IV la bombe nucléaire AN-11 d'une puissance nominale de 70 kt ne pouvait causer que "40 000 à 130 000" morts sur Moscou, Léningrad, etc. par ville visée, et était donc insuffisamment terrifiante, estimation qui serait basée sur l'outil en accès libre Nukemap. =>Bon, le problème bien sûr, c'est qu'en essayant cet outil sur Moscou, la simulation renvoie 200 000 morts et 860 000 blessés. En dehors donc de la fourchette fournie par les auteurs. C'est ballot. Ah mais c'est vrai que pour réaliser cette estimation, j'ai remplacé l'option "explosion en surface" dans l'outil par "explosion en altitude". Puisque tout le monde sait que les destructions sont plus étendues pour une explosion en altitude... Vous dites ? Les auteurs ne le savent pas ? Les auteurs ne semblent pas trop s'intéresser non plus au devenir des 860 000 blessés de cette simulation... combien d'entre eux auraient encore été vivants un an plus tard par exemple, surtout dans un pays ravagé par un certain nombre de frappes nucléaires simultanées ! Mais c'est vrai que se poser ce genre de question serait trop leur demander Après tout, Benoît Pelopidas n'est que fondateur du programme d'étude des savoirs nucléaires de Sciences-Po 3. Les auteurs soutiennent que la force de 36 Mirage IV opérationnels (hors appareils de réserve) mis en service actif à partir de 1964 auraient été incapables dans des conditions réelles de frapper plus que "une ou deux" villes soviétiques "tout au plus". =>C'est oublier que les 36 Mirage IV opérationnels étaient divisés en neuf escadrons déployés sur autant de bases différentes, chaque escadron avec 4 appareils, dont 1 maintenu en permanence en condition de partir en moins de 5 minutes : pilote dans l'avion, bombe sous fuselage, prêt à démarrer à réception d'un signal visuel. Ceci pour assurer qu'au moins 9 appareils pourraient être préservés même en cas d'attaque aérienne soviétique surprise et massive. Et davantage dans les autres cas : le déploiement à partir de toutes autres pistes, voire de pistes sommaires, était prévu. La seule manière pour l'URSS de neutraliser les FAS était à l'époque une attaque balistique surprise - sans aucune montée préalable des tensions internationales - à l'arme nucléaire sur leurs 9 bases. Ce qui est bien dire d'une part que les FAS étaient insuffisantes à elles seules et représentaient une solution d'attente (le rappeler est enfoncer une porte ouverte)... et qu'elles avaient quand même une valeur dissuasive bien réelle dans la plupart (pas la totalité) des scénarios de dérive vers une guerre généralisée en Europe. 4. Les auteurs soutiennent que la force sol-sol des 9 puis 18 SSBS S-2 (1971 puis 1972) était vulnérable à une première frappe soviétique de désarmement, donc n'avait pas de valeur dissuasive, sauf frappe en premier qui n'était pas dans la stratégie française. =>Le problème, c'est qu'ils n'ont pas l'air d'avoir intégré le fait que dans les années 1970, l'Union soviétique ne disposait pas de missiles balistiques précis ! D'une part les postes de commandement étaient assez protégés pour résister même à un impact précis multi-mégatonnique, d'autre part oui les silos auraient pu être détruits par un impact nucléaire direct... mais l'URSS n'avait pas ce qu'il fallait pour ! Pas dans les années 1970 du moins... et pas forcément la décennie suivante non plus. Les silos auraient pu résister à une explosion nucléaire à quelques centaines de mètres, et c'est tout ce que les Soviétiques auraient pu assurer à cette époque. Ensuite, une fois la tempête dissipée... les SSBS auraient pu être tirés. Bien sûr, quelqu'un qui connaît un peu l'histoire des armements nucléaires soviétiques le sait. Mais pas, apparemment, le fondateur du "programme d'étude des savoirs nucléaires" de Sciences Po ... Il y aurait encore d'autres choses à dire, mais je m'arrête là. En résumé : article mélangeant l'enfoncement de portes ouvertes et les affirmations sans fondement du fait au mieux d'un manque de compétence, au pire d'un manque d'honnêteté intellectuelle
    6 points
  5. D'où la pertinence d'une solution type Aldébaran/MLA pour pouvoir relancer de petits satellites en orbite basse et sans préavis à l'aide d'un simple Rafale et d'un lanceur trimaran à 3 boosters, un lanceur dont le coût global pourrait d'ailleurs être encore réduit grâce à l'impression 3D des moteurs et des poudres. J'en reviens à cette marotte, mais cette solution a énormément de sens pour l'avenir.
    6 points
  6. Je n'étais pas entré dans les détails pour ne pas faire trop de hors sujet, mais la forte implication de l'Etat français à l'export est à la fois une force commerciale, et une faiblesse communicationnelle pour les groupes de défense français. C'est pour ça que le risque d'erreurs fatales que j'évoquais à la fin de mon poste est bien plus élevé pour Dassault que pour Saab. Sous le mandat de Sarkozy, les plus grands ennemis du Rafale à l'exportation, c'était les déclarations du Président de la République et du Ministre de la Défense ! Et ça chez Dassault on s'en souvient très bien ! Et j'imagine que ça contribue à leur silence actuel sur les marchés export: "on ne fait pas trop de vague, ça ne nous permet pas d'être ultra performants en Finlande, mais si ça nous permet d'éviter qu'un ministre français vienne essayer de tirer la couverture à lui tout en glissant une remarque sexiste déplacée et en confondant Stockholm et Helsinki, ce sera peut-être pas plus mal!"
    6 points
  7. Cf L'ONERA qui a fait voler un radar passif dans un planeur. https://www.onera.fr/fr/actualites/radar-passif-aeroporte-lonera-et-lecole-de-lair-reussissent-une-premiere
    5 points
  8. Rénovation de l’Atlantique 2: les marins satisfaits des débuts du standard 6 « L’évaluation opérationnelle conduite sur l’année écoulée a été très fructueuse. Le saut en lutte anti-sous-marine est très significatif, en particulier pour la détection passive. Le gap est très important et presqu’au-delà de ce que nous avions imaginé, les premiers vols opérationnels confirmant ces performances » https://www.meretmarine.com/fr/content/renovation-de-latlantique-2-les-marins-satisfaits-des-debuts-du-standard-6?xtor=EPR-56-20120118[Newsletter_V2_Drupal]-20210304-[_2] *** Mais aussi : https://www.meretmarine.com/fr/content/maws-ou-en-est-le-projet-de-nouveau-patmar-franco-allemand?xtor=EPR-56-20120118[Newsletter_V2_Drupal]-20210304-[_2]
    5 points
  9. Si on leur file un billet, ils font remonter la boîte dans le classement ?
    4 points
  10. Eh ben ca alors alors..... http://www.opex360.com/2021/03/04/belgique-les-deputes-vont-de-nouveau-mettre-lachat-de-34-avions-de-combat-f-35a-sur-la-sellette/ le député centriste Charles Dallemagne aura été sans doute le plus sévère. « Les États-Unis nous ont vendu une dinde pour financer leur aigle » savoureux !
    4 points
  11. Je n'ai plus accès à Mer&Marine, mais de ce que j'en sais, en fin d'année dernière, il était question: -d'une plateforme Airbus de la famille des A320neo -d'une plateforme Falcon (900, 7X, 8X, etc.) -d'une plateforme turboprop : ATR-72, C-295, etc. Ce sont en gros les trois grandes catégories d'avions possibles. Mais tout dépendra de l'architecture du système développé conjointement mais aussi du choix de la solution d'intérim allemande, j'en ai peur. Si ces derniers choisissent le P-8 Poseidon, on peut dire adieu au MAWS. Si l'architecture du MAWS est ultra-modulaire avec une forte composante "cloud combat", et si on couple ça au choix allemand d'une plateforme "intérimaire" capable de remplir leurs besoins à long terme mais pas les nôtres (typiquement sur base ATR72 par exemple), alors on peut très bien imaginer un MAWS commun réparti sur divers plateformes. En gros on pourrait avoir en Allemagne un MAWS sur une base ATR-72 + EuroDrone, et en France un MAWS sur une base Falcon 8X + EuroDrone. Je dis ça pour l'exemple hein !
    4 points
  12. Oui, ça compte. Nous ne sommes plus dans les années 1980 et 1990 et les industriels français ont du mal à le comprendre. L'opinion publique, qui se joue désormais sur Twitter (c'est faux, évidemment, mais c'est le réseau social utilisé par les journalistes et les politiques, donc c'est celui qui compte pour les prises de décision à court terme), est devenue primordiale dans les contrats d'armement. En France on ne le voit pas, parce que nous produisons nos armements et qu'il n'y a pas de débat politique lié à ces dépenses. Mais l'opinion publique a compté en Suisse (Gripen), en Belgique et au Brésil (FX), compte toujours en Inde (Rafale) et en Australie (sous-marins), elle compte plus que jamais à nouveau en Suisse (Rafale ?). C'est elle qui a poussé à faire un appel d'offre pour les chasseurs au Canada, etc. etc. D'ailleurs, les exemples canadiens et australiens montrent bien qu'il n'y a débat que sur les sujets qui sont mobilisés par l'opinion publique et par les politiques (chasseurs au Canada et SM en Australie), alors que d'autres contrats qui brassent pourtant plus de pognon sont moins "sensationnalistes", attirent moins la curiosité des médias et de l'opinion, et peuvent donc être (mal) gérés sans interférence (frégates au Canada, F-35 en Australie, etc.) Donc oui, je pense que l'opinion publique compte en Finlande, surtout en Finlande, pays où la population (comme en Suisse) est relativement intéressée par la question militaire, conscription oblige. Dassault Aviation fait peut-être un bon travail dans son appel d'offre, et peut-être l'emporteront-ils sur les aspects techniques. Mais ils sont littéralement invisibles en Finlande ! Même dans la presse spécialisée, on les oublie une fois sur deux ! Ce qui veut dire que s'il y a un "close call" entre eux et, mettons en fait n'importe quel autre concurrent, et bien ils passeront à la trappe. Encore une fois, négliger la presse et l'opinion publique ne veut pas dire qu'on est assuré de perdre. Mais ça veut dire qu'on se prive d'un réel levier auprès des décideurs. Alors que tout le monde sait que ça ne coûte quasiment rien. Par contre, il s'agit d'un art difficile à maîtrisé, dans lequel chaque erreur peut être fatale. Et je pense que c'est aussi ça qui effraie les industriels français.
    4 points
  13. Un article finlandais reprend le classement de TRANSPARENCY INTERNATIONAL mettant Dassault en bon dernier du classement (sur les 5 concurrents) dans sa capacité à lutter contre la corruption. J'imagine que sa culture du secret n'a rien arrangé. Je n'ai pas encore trouvé le rapport mais 134 entreprises ont été évalué. LEONARDO ET RAYTHON sont celles qui luttent le mieux. LM pas de souci ils sont presque parfaits. EDIT voilà le classement : https://ti-defence.org/dci/ " (..) L'enquête évalue les entreprises dans dix catégories, dont chacune est notée sur une échelle de zéro à cent. Leur combinaison donne une note globale pour que les meilleures entreprises soient dans la catégorie A et les pires dans la catégorie F. La capacité des entreprises de classe A à éradiquer la corruption est à un niveau très élevé, tandis que celle de la classe F est très modeste. La transparence reçoit une note distincte. Les problèmes généraux de l'industrie se reflètent dans le fait qu'il n'y a que deux des 134 entreprises interrogées dans la catégorie la plus élevée, la classe A. Ce sont l'italien Leonardo et l'américain Raytheon. Les moins performants de la classe F, en revanche, comptent 42 entreprises. La plus surprenante d'entre elles n'est pas du tout l'entreprise, mais l'une des universités les plus prestigieuses au monde, l'American Massachusetts Institute of Technology, ou MIT. Il rapporte près d'un milliard de dollars en affaires de défense, mais son engagement en matière de lutte contre la corruption et de transparence est très faible. Cinq chasseurs polyvalents sont proposés à la Finlande. L'attitude de leurs entreprises manufacturières à l'égard de la corruption est pertinente pour le choix, même s'il n'y a pas la moindre trace d'inadéquation dans le choix lui-même. En choisissant la machine, la Finlande s'est engagée dans une alliance très étroite avec l'entreprise gagnante depuis plus de trois décennies. La Finlande est comme un marié marchant sur l'autel pour commencer une relation de mariage. Avant cela, il est certainement bon de connaître le futur conjoint à cet égard également. Aucun des cinq fabricants de la plaque HX n'est dans l'indice de Transparency International au niveau A, mais d'un autre côté, ce n'est pas au niveau F. Troisièmement, les sociétés américaines Boeing (Super Hornet) et Lockheed Martin (F-35) et la société britannique BAE Systems, qui fournit l'Eurofighter, sont au niveau B, c'est-à-dire que leur engagement en faveur des mesures anti-corruption est élevé. Swedish Saab (Gripen E) a une note de C et un engagement modeste. Le plus maléfique à cet égard est le français Dassault (Rafale). Il est noté E et l'engagement à un niveau bas. (..) " https://suomenkuvalehti.fi/jutut/kotimaa/kolme-hyvaa-yksi-kohtuullinen-ja-yksi-huono-suomelle-havittajia-tarjoavien-yrityksten-korruptioalttiudessa-on-suuria-eroja/?shared=1157502-9d6ae759-500 On se demandait quel dégâts pouvait faire la culture du secret : voilà on a un bon exemple. Dans le contexte HX c'est très contradictoire. On voit bien que les Finlandais veulent que leurs équipes de sélection travaillent à l'abrit des influences et au secret. Mais que les lobbyistes de tout poil sortent l'artillerie lourde dans la presse locale pour montrer que en fait LM BOEING et BAE sont super transparent au contraire de SAAB et surtout de DASSAULT. Cet argument de la transparence est très porté dans le contexte finlandais. Il revient très souvent pour montrer que le F-35 est en fait au-dessus du lot compte tenu de la quantité d'informations disponibles.
    4 points
  14. Tu parles de ce rogue-state dirigé par le terrible Oussama Ben Ouri Al-Hor Di Toumanjé Hess Qyann Ahenkor?
    4 points
  15. Bonjour, Pas vraiment nouveau sur ce forum, mais à l'époque de mes débuts je n'avais pas pris le temps de me présenter, donc de retour après 3 mois de bagne je pense qu'il convient désormais de le faire. J'ai 55 ans, marié, 2 grands enfants. Je suis ingénieur en mécanique et en électricité. Depuis un peu plus de 20 ans je dirige des sites industriels, dans la métallurgie, l'électroménager, la chimie. Je suis passionné d'aviation depuis tout petit. Et aussi relativement érudit (tout est relatif) sur la seconde guerre mondiale. J'ai beaucoup lu sur ces sujets. J'ai eu la chance de faire un stage chez Dassault, ce qui m'a donné un petit vernis de plus. Mais un vernis reste un vernis. J'ai aussi eu la chance de cotoyer grace à des amies de mon épouse des pilotes de chasses. Jaguar, M2000D.... Heureux de vous retrouver. Vous m'avez manqué, sans rire.
    3 points
  16. https://www.defense.gouv.fr/aid/actualites/l-agence-de-l-innovation-de-defense-s-allie-avec-safran-et-l-onera-pour-developper-des-materiaux-de-turbines-haute-performance
    3 points
  17. quand on pense sol-air on pense que toutes les cibles sont dans le ciel, c'est faux. Les nouvelles menaces ne se présentent pas toujours sous angle élevé et en zone vallonée, on place les pièces sol-air sur les hauteurs, ce qui amène à tirer sur des cibles en contrebas, surtout les missiles en vol rasant, les drones qui cherchent à échapper aux radars, etc. Une vraie pièce sol-air doit avoir une très ample capacité de pointage du style +85° pour contrer les attaques plongeantes (une roquette de LRU tombe à la verticale comme un drone suicide) à - 10 ° pour choper les machins qui volent dans les vallées. Il faut donc un châssis bas, stable et complètement dégagé pour installer une tourelle qui profite d'une giration totale et des angles de pointage bien dégagés. Les bricolages sur camion ou assimilé ne sont pas tactiquement valables. Désolé.
    3 points
  18. Article en français sur le sujet ; https://www.lepoint.fr/monde/comment-la-chine-peut-plonger-l-inde-dans-le-noir-04-03-2021-2416345_24.php
    3 points
  19. Ce qui est désolant, c'est de devenir à ce point avide de propagande et autant receptif à cette propagande. Ce genre de classement n'est ni scientifique, ni objectif, ni officiel, ni désintéressé et il faudrait en tenir compte? Ce serait lui donner trop d'importance. La communication entre états pour ce genre de contrat, ce n'est pas un combat de mots par médias ou réseaux interposés mais une tentative de conjonction d'intérêts.
    3 points
  20. D'autres détails avec le témoignage de quelques militaires présents ce jour là: https://www.cbsnews.com/news/iran-missle-strike-al-asad-airbase-60-minutes-2021-02-28/
    3 points
  21. Je crois que pour illustrer ce déficit il n’y a qu’à chercher dans le domaine civil qui est moins sujet à polémique. Je suis tombé par hasard sur un soi-disant classement des dix meilleurs trains à grande vitesse dans le monde: absence totale des TGV Alstom, présents ou à venir. En revanche présence de clones ou autres trains confidentiels. Ce n’est malheureusement pas un exemple isolé et je pourrais donner d’autres exemples de dénigrement systématique dont j’ignore l’origine et la cause. 40 CTA: présenté comme un produit uniquement anglais (secretproject) Helicoptere Tigre: présenté comme un produit allemand. Énumération de chars contemporains à propos de l’utilisation généralisée d’une technologie: présence du très estimable de l’Ariete et autres et absence du Leclerc (secretprojects). Ce ne sont là que des exemples que j’ai relevés car flagrants.
    3 points
  22. Concernant la présence des industriels français dans les media, effectivement cela manque et dans les jeux vidéo ? Alors là c'est le désert les gars. Hideo kojima en 1998 dans le jeux métal Gear solid, il donne comme arme principale au soldats génome le FAMAS et le FAMAS devient littéralement culte au japon, a t'elle point que la marque d'airsoft Tokyo Marui sortira le FAMAS en airsoft comme produit phare !!! Alors cela ne concerne pas forcément la défense n'est ce pas !? Oui mais cela concerne l'image !!! C'était en 1998 ! Heureusement on a le mirage 2000 sur DCS mais c'est un produit de niche. On a encore quelques bon mod sur certains jeux ( ArmA, men of War, etc etc) Mais on est cruellement absents dans ce domaine là Alors que matériels américains et russes sont extrêmement présent, le matos chinois arrive aussi de plus en plus. Il faut reconquérir ce soft power les gars ! Parce que c'est une visibilité énorme !!!
    3 points
  23. https://www.defense.gouv.fr/operations/afrique/bande-sahelo-saharienne/barkhane/breves/barkhane-africom-a-la-rencontre-de-la-force-barkhane
    3 points
  24. Doubler je n'irais pas jusque là, à cause des marges et encore des contraintes du ravitaillement lui-même - notamment sur le plan de route. Mais oui la valeur de 500 kilomètres de rallonge est surprenante... Les références données par les auteurs (note 41) ne sont pas en ligne : d'une part une note du renseignement britannique de 1972, d'autre part des diagrammes de mission reproduits dans un livre sur le Mirage IV. Je dois dire que les erreurs factuelles assez lourdes que j'ai pu détecter en faisant de courtes vérifications en ligne quand c'était possible... ne m'incitent pas à une confiance exagérée sur les éléments impossibles à vérifier parce que pas en ligne Je ne parle pas nécessairement du risque de mauvaise foi. Mais plus simplement d'éventuelles erreurs supplémentaires : quand on en est à ne pas penser à des réservoirs externes ou à ignorer des faits de base sur les effets des armes atomiques ou les performances des armes soviétiques ...
    2 points
  25. Ben c'est normal. Principe du besoin d'en connaître. Qu'est-ce que veux que des parlementaires fassent de ce genre d'information... qu'ils contrôlent les dépenses de l'Etat ou quoi ?
    2 points
  26. Quelle bonne surprise ! Je pensais que le Griffon pour les artilleurs arriveraient plus tard ! Bon comme mon ancien régiment, le superbe 11ème RAMa est le premier à le percevoir, ben content que le Griffon arrive plus tôt, enfin par rapport à se que je pensais !
    2 points
  27. Bon, intéressant même si comme l'indique l'auteur de l'article il faut garder du recul par rapport à l'auteur qui a une vision orientée, mais comme il le dit, il y a des éléments qui sont à prendre et analyser. Perso j'en était restait à l'image de généraux brits qui n'avaient pas appréciés les critiques US par rapport à l'Afghanistan. Apparemment c'était pas si injustifié les critiques US. Je pense que ça devrait t'intéresser @Tancrède https://www.newstatesman.com/simon-akam-changing-of-the-guard-review
    2 points
  28. oui mais il le dit plusieurs fois : pas de victimes car Dieu était de leur côté... et ils se battent contre une théocratie, sont impliqués dans une guerre autant nationaliste que confessionnelle (tout en soutenant d'autres théocraties plus barbares).
    2 points
  29. Juste pour revenir là dessus. Les allemands n'utilisent pas de TID (Témoin Inerte de Dérive)durant leur sauts d'entraînement (au contraire de nous) afin que les pilotes puissent se recaler correctement au deuxième passage (le fameux : "premier passage le TID, 2ème passage les X du cable A..."). Cheux eux c'est le parachutiste le plus expérimenté qui saute en premier avec pour consigne de ne pas faire action sur les suspentes afin de ne pas fausser la dérive.
    2 points
  30. Je doute qu'il en sorte quoique ce soit. Moi aussi j'aimerais voir l'achat d'une quarantaine de Rafales mais à ce stade, j'ai juste envie qu'on en finisse, même si c'est avec l'achat de F4 de seconde main en Corée...
    2 points
  31. Comme noté par M&M les marins sont très attachés au nombre d'opérateurs dans l'avion et sous réserve qu'on leur prouve la faisabilité du contraire sont bien heureux d'avoir plus de 10 mecs dans la tranche arrière
    2 points
  32. vu la hauteur au toit de ces engins, je ne recommanderais pas d'installer quoique ce soit d'un peu lourd sous peine de voir les véhicules se renverser. Les images du Griffon avec la tourelle T40 navale sur le toit c'est de la science fiction, ça ne passera jamais les tests de mobilité. Dans l'inventaire français les seuls engins capables de porter un système anti-aérien sont le jaguar et le VBCI, le reste il faut oublier.
    2 points
  33. Mer&Marine est rentré de vacances avec un focus sur la PATMAR, dont un aticle sur le MAWS: https://www.meretmarine.com/fr/content/maws-ou-en-est-le-projet-de-nouveau-patmar-franco-allemand Quelques morceaux choisis: Si effectivement on a des cellules d'ATL2 en rab qui peuvent tenir 10 ans, ça peut valoir le coup de les rénover et des les vendre aux Allemands (ou de faire opérer des ATL2 français depuis les bases allemandes comme on a fait pour les Brits). C'est globalement une question d'heures de vol, même avec peu de cellules qu'on fait voler beaucoup on devrait arriver à quelque chose. Comme elles doivent durer 10 ans au lieu de 30, on peut les faire voler 3x puis et donc en avoir 3x moins. En gros on pourrait remplacer les 8 P-3C de la marine allemande par 3 ATL-2 standard 6. Ca tombe bien, il y a 4 ATL2 qui ne seront pas modernisés et doivent servir de stock de pièces détachées. C'est pas génial 3 avions à la place de 8 pour faire un surge en temps de guerre mais ça dérange pas trop les allemands en général. Ceci dit ce calcul vaut pour des cellules neuves, pour les ATL2 ils leurs reste 10 ans de vie, donc il faudrait remplacer nombre pour nombre. Donc au max on peut leur fournir jusqu'à 4 ATL2 pour 10 ans, compléter avec des heures de vol de la flotte française, et éventuellement leur fournir des Albatross neufs (qui pour le coup si ils servent de solution intérimaire peuvent bien voler 3x plus).
    2 points
  34. La méthode française de vente d'armement, incluant une certaine forme de discrétion, ne doit pas être si négative: 3ième exportateur mondial d'armement, vente en hausse de 72 % en valeur sur 5 ans... Votre ressenti est contredit par les chiffres des ventes et leurs évolutions.
    2 points
  35. Ils ont "inventé" le R-15 ?
    2 points
  36. Euh pour moi la dernière affaire de corruption mis au grand jour pour des ventes d'avions de combat concerne l'Eurofighter en Autriche. Cette officie ne prend pas en compte par ailleurs les accusations d'espionnage au profit du F35 au Danemark et en Norvège officine
    2 points
  37. Amen : de la comm pour la population, des jouets pour les enfants, et des simulateurs (où le Rafale serait l'étoile de la mort ultime) pour les gamers !
    2 points
  38. Comment prendre la mer sans se mouiller ?
    2 points
  39. Sans aucun remords, adaptation du roman de Tom Clancy arrive sur Amazon: Le début d'un Clancy Patriotic Universe?
    2 points
  40. http://www.opex360.com/2021/03/03/les-capacites-des-forces-suedoises-risquent-detre-limitees-par-la-transition-energetique/
    2 points
  41. Cela avance pour le Brave Eagle https://taiwaninfo.nat.gov.tw/news.php?unit=183&post=195333&unitname=Photo-du-jour&postname=Passage-aux-tests-opérationnels-pour-le-nouveau-jet-d’entraînement-militaire-taïwanais&fbclid=IwAR0vz2DCa7W7_TSLmngN53SCVAzWHYGlGMGfCocHBgx0xXD2TCdH0tVl7r0 L’entreprise publique Aerospace Industrial Development Corp. (AIDC) a récemment conclu les essais internes du nouvel avion supersonique d’entraînement militaire taïwanais, baptisé Yung Yin [勇鷹] (Brave Eagle en anglais). Entièrement conçu et construit à Taiwan, l’appareil, dont deux prototypes ont été jusqu’ici produits, fera prochainement l’objet de tests opérationnels menés conjointement avec l’armée de l’Air, a indiqué AIDC. D’ici 2026, 66 appareils devraient permettre à cette dernière de remplacer sa flotte vieillissante d’AT-3 Tzu-Chiang et de chasseurs F-5 E/F.
    2 points
  42. Bon, on va enfin à nouveau avoir un peu d’animation, sur des bases bien saines... : « Le Monde - La Cour pénale internationale ouvre une enquête sur des faits survenus dans les territoires palestiniens [pendant la guerre de Gaza de 2014] Les juges avaient ouvert la voie à une enquête sur des crimes de guerre en estimant le mois dernier que la CPI était compétente pour les faits survenus dans les territoires palestiniens occupés. » Jusqu’ici, rien de très surprenant, donc. Ce qui ne l’est pas non plus, c’est l’axe adopté par Israël pour protester face à cette décision : « Peu après l’annonce du tribunal de La Haye, le chef de la diplomatie israélienne, Gabi Ashkenazi, a déclaré dans un communiqué qu’« il s’agit d’une décision politique d’un procureur à la fin de son mandat (…), qui transforme la cour en un instrument aux mains d’extrémistes et d’organisations antisémites » et qui consacre la « faillite morale » de cette cour. La CPI « a pris une décision qui est l’essence même de l’antisémitisme et de l’hypocrisie (…). Nous défendrons chaque soldat, chaque officier, chaque civil et je vous promets que nous allons nous battre pour la vérité jusqu’à ce que cette décision scandaleuse soit annulée », a affirmé mercredi le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, dans une allocution télévisée.» Nous avons donc par le Chef de la « diplomatie » : 1 - attaque ad hominem 2 - procès en extrémisme (ce qui est effectivement le propre de ce tribunal international) 3 - accusation d’être une organisation antisémite (tiens, je ne m’attendais pas à ce que ça arrive aussi tard. Et puis c’est certain qu’au fil des années, c’est précisément cette « qualité » qui sied le mieux à la CPI) 4 - en appelle aux valeurs, avec l’accusation de « faillite morale ». L’hôpital, la charité, tout ça. Heureusement que le Premier Ministre israélien, Netanyahu, a relevé le niveau : - « une décision qui est l’essence même de l’antisémitisme et de l’hypocrisie ». Effectivement. - « nous allons nous battre pour la vérité jusqu’à ce que cette décision scandaleuse soit annulée». Ça, il est certain que si on arrive à annuler l’enquête, on sera au plus près de la vérité pour laquelle on se sera battu. Voilà voilà. Plus qu’à sortir les pop-corn et à pleurer dessus pour les saler.
    2 points
  43. Le vol dans son entièreté, filmé par SpaceX : Yep je viens de poster les 2 vidéos capturées de ces 2 événements, ainsi que la totalité du vol. EDIT : explication officieuse donnée à ce nouveau RUD (Rapid Unplanned Disassembly) : SN10 s’est mal posé et a endommagé ses gaines de réservoirs, entrainant une fuite et un risque d’inflammation. SpaceX aurait donc coupé l’eau volontairement pour le faire exploser.
    2 points
  44. Capture vidéo du direct SpaceX, centrée sur la séquence d’atterrissage : Un flaps a effectivement commencé à brûler lors de l’atterrissage, mais le feu ne s’est pas propagé. Le SN10 trône fièrement debout. EDIT : et 14 minutes plus tard... Bref, pas certain que tous les pieds se soient déployés, ou peut-être a-t-il atterri un peu fort, mais toujours est-il qu’il était un peu de guingois et aura fini comme ses ainés. Respecter les traditions familiales, c’est important
    2 points
  45. Le lien est déjà KO. Voici la BA internationale de la fin de la saga Evangelion Rebuild, qui sort le 08 mars au japon. (26 !! ans après la série d'origine, et 15 ans après le début du reboot en film). Les studios font quand même un beau geste: ils diffuseront sur youtube les 3 premiers films gratuitement https://www.evageeks.org/2021/03/eva-simultaneous-viewing-event-details/ ----------------------------------------- Avis personnel Personnellement, je n'ai plus aucune attente (je garde mon baril de End of Evangelion). Les 2 premiers films avaient bien relancé la machine (1.11 2.22) ... et le 3ème avait cassé le fil du scénario (même pour une série réputée pour ses aspects WTF). Comme quoi, tout le monde peut se planter, même en laissant aux commandes le créateur original (Et PAF sur Disney et Lucas). Tiens, je vais me consoler en regardant le film Godzilla (2016) par Ideaki Anno, qui fait un très bon ersatz de Evangelion (et d'anti Pacific Rim).
    2 points
  46. Ce n'est pas pour rien que les pays comme la Belgique, Pays Bas et ...../...... se sont regroupés pour acquérir des A330 MRTT.
    2 points
  47. Ca fait 3 des 4 clients qui se plaignent.... C'est un vrai souci. Et il me semble que la situation du NH90 n'est pas plus reluisante.
    2 points
  48. En France aussi c'est un problème. Je me souviens d'une discussion avec des personnels de maintenance qui n'appréciait pas vraiment le service rendu par Airbus helicopter. Évidemment c'était en off, et loin du discours officiel.
    2 points
  49. Autre exemple de ce délicieux humour indien....
    2 points
×
×
  • Create New...