Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Effectivement, l'Europe a beau essayer de parler d'une seule voix mais il n'y a rien à faire, il y a toujours des pays pour faire valoir leurs intérêts particuliers correspond à une histoire, des traditions, des particularités diverses qui peuvent être légitime. Le monde est ainsi et c'est pas prêt de changer sauf cataclysme. Renoncer à des particularités acquises de hautes luttes, ce n'est pas concevable pour beaucoup. 

Link to comment
Share on other sites

La France doit passée la vitesse supérieure et mettre en avant ses forces et capacités uniques. L'économie est une chose et c'est important, mais les capacités stratégiques et la souveraineté sont l'essentiel. Et si on prends l'exemple de l'Australie, après l'humiliation et la fureur, il est temps de passer à une nouvelle phase. Nous savons très bien que les faits nous donnerons raison. Sur cette décision que les US/UK ont réussi à "vendre" aux Australiens, c'est derniers vont vite se rendre compte c'est une arnaque. On peut déjà entendre un certain nombre d'experts qui affirme que le coût du programme dépassera allégrement les 100 milliards de $ et que ça rapportera rien à leur économie. Il va être temps de passer à l'offensive et cela en utilisant tous les moyens à notre disposition (médiatique, économique, politique...). Lavons cet affront et préparons notre revanche.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, wagdoox a dit :

comptez vous 

C’est exactement ça. 

Et si Josep Borell (qui ne me semble pas toutefois avoir toutes les qualités qu’on pourrait attendre du plus haut diplomate de l’UE, mais qui n’est pas un perdreau de l’année non plus, et a dû bien comprendre que son poste exige qu’il fasse une synthèse exacte des positions des 27 membres) s’autorise ces propos, c’est que le comptage nous est défavorable.

On s’en doutait mais c’est décevant.

Il faut réfléchir à une stratégie de minoritaire.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, pascal a dit :

Vos commentaires géopolitiques sont de haute volée en revanche côté géographie simple va falloir retourner à l'école car ici c'est l'Australie

… le chef de la diplo europeenne s’exprime sur l’affaire des sous marin australiens ! Et plutot en faveur de l’australie! Tu m’expliques ou est le probleme geographique là !? 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ordre mondial a dit :

mais serieux ! on en sort quand de cette europe de merde. qu'on les laissent se demerder tout seul. on a pas besoin d'eux. qu'ils aillent bouffer du ricain.

oauh, non seulement c'est limite du HS, mais surtout c'est le balto bar dans cette section...

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Boule75 a dit :

Je ne connais pas ce M. Feriou,..

Le titre de l'article n'est pas supporté par son contenu (gros raccourcis). 

 Jean-Sébastien Ferjou

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Sébastien_Ferjou

Journaliste, ancien de LCI et TF1, fondateur et directeur d'Atlantico.

Pour les déclarations de Borell, l'auteur d'Opex indique dans la vidéo (Nueva Economía Fórum, 1h 22) servant de source que la déclaration sur ce sujet se situe à la 20e min. C'est en espagnol et cela dépasse mes compétences linguistiques :sleep:...

Edited by Benoitleg
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Boule75 a dit :

Je ne connais pas ce M. Feriou, mais se baser sur des déclarations anonymes (et même sur une seule si vous lisez bien l'article) venant du Telegraph pour en déduire que Bruxelles tape sur Paris, puis embrayer derrière sur les thèmes souverainistes, c'est vraiment prendre le risque de se faire manipuler ( @MIC_A ?) . Ou alors manipuler sciemment en France, pour d'autres raisons.

Le Telegraph, c'est un journal qui a employé Boris Johnson durant les années où il a inventé le genre "je tape sur Bruxelles en inventant à peu près n'importe quoi parce que ça plaît au peuple !", qui soutient mordicus le Brexit et qui ne rêve que d'une chose : mettre à bas l'UE. Donc leur rumeurs, qu'ils se les mettent Aukus.

Nous voilà revenus sur le thème de ce fil :happy:

--

Le titre de l'article n'est pas supporté par son contenu (gros raccourcis). Quelqu'un a les déclarations de Borell, in extenso ou du moins pas trop tronquées ?

Effectivement, on s'est peut être un peu enflammé, la source originelle est à vérifier mais ...
Il n'empêche que certains politiques étrangers ont eu des déclarations similaire, voire encore plus "virulentes" et les autres du retard à l'allumage pour "appuyer" la colère des dirigeants Français à l'instant "T" en se limitant à "des mots" ce qui a en quelque sorte conforté le deal des faux culs !
Ces déclarations restes à vérifier mais la gène de froisser les US était, elle, bien  "palpable" alors que ce que l'on a subit et indirectement (pour ceux qui ne l'auraient pas compris) "l'Europe" a du en réjouir plus d'un avant d'en prendre conscience. 
A ceux qui rêve d'une Europe qui parle d'une seule voix, c'est raté, vu le temps de réaction, on verra si les leviers existants pour empêcher une récidive de cette ampleur seront activés, là on pourra juger de l'efficacité de l'Union mais je n'y crois plus, trop d'intérêts divergeant !
 

 

 

Edited by MIC_A
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, MIC_A a dit :

A ceux qui rêve d'une Europe qui parle d'une seule voix, c'est raté, vu le temps de réaction, on verra si les leviers existants pour empêcher une récidive de cette ampleur seront activés, là on pourra juger de l'efficacité du l'Union mais je n'y crois plus, trop d'intérêts divergeant !

Quand même, il y a eu réaction, souvent au plus haut niveau : Présidente de la Commission, Président du Conseil, Haut Représentant pour la politique étrangère de l'UE, deux ministres allemands et d'autres de plusieurs pays, accord avec la Grêce, etc... On redoutait qu'il n'y ait rien, ça s'est révélé faux et les américains semblent vouloir causer sérieusement. Je dirais : "poursuivons !", ne nous laissons pas omnubiler par les rodomontades de Johnson et les déclarations du Danemark et de Stoltenberg.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Les Australiens ont choisi un partenariat avec la superpuissance US et finalement ils ont préféré sacrifier leur capacité sous marine et humilié au passage la France pour obtenir un protectorat avec des transfert de compétences dans le cyber/numérique/hautes technologies. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour le lien donné qui pointe sur la vidéo en langue Espagnole entre la 20ème et la 24 ème minute rien sur la discutions si ce n'est que Borell répète à l'envie que plusieurs "blocs" se créé avec des intérêts propre et que L'Union Européenne est allié des US sans pour autant être"aligné" mais que l'autonomie stratégique ne peut passer que par l'Otan !
L'intérêt de l'Europe se situe dans l'harmonisation des relations avec ses blocs (Chine en particulier) vers une autre voie que celle prise par les US et consort répétant que allié n'était pas synonyme d'aligné ! Je ne suis pas allé plus loin dans l'écoute car si le reste est du même tonneau, ça reste de l'enrobé pour ne rien faire de concret.
J'essaierais de l'écouter en entier pour éventuellement y pêcher des informations intéressantes mais honnêtement, c'est barbant !

Edited by MIC_A
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Ronfly a dit :

Les Australiens ont choisi un partenariat avec la superpuissance US et finalement ils ont préféré sacrifier leur capacité sous marine et humilié au passage la France pour obtenir un protectorat avec des transfert de compétences dans le cyber/numérique/hautes technologies. 

Je pense qu'ils n'ont strictement rien obtenu de neuf, ils avaient déjà tout ça s'ils le souhaitaient, sans même avoir besoin d'annuler le contrat des sous-marins, et qu'ils n'obtiendront pas de sous-marins nucléaires en propre avant 20 ans au moins, si jamais ils les obtiennent, ce dont je doute.

Au final : c'est juste une manœuvre politique en bois de Morrison et une Grosse Boulette(r) d'un petit cercle autour du NSC à Washington (Londres ne compte pas), qui pensait ainsi appliquer une politique de maximum pressure sur la Chine, politique qui foire déjà (cf. tensions autour de Taïwan).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Ciders a dit :

Donc en gros, ils vont dépenser un max d'argent pour des sous-marins qu'ils n'auront pas et des technologies dont on ignore la nature, la date de livraison, le moment où ils vont le maîtriser et le degré de contrôle qu'ils auront dessus ?

Dans les milieux autorisés, on appelle ça une masterclass.

C'est un peu l'idée effectivement. Il faut bien voir que l'Australie n'a qu'une experience minime dans le nucleaire avec le projet de mini réacteur de recherche OPAL mais largement aidé par d'autre pays. Pour la France, il a fallut 25 ans d'efforts massifs de toute la nation avec des deboires technologiques pour pouvoir disposer du premier sous marin nucléaire Le redoutable qui est entré en service opérationnel en 1973. Et la France s'est lancée parallèlement dans le nucléaire civil à grande échelle (En 1990 la France disposait du deuxieme parc nucléaire civil au niveau mondial avec 60 reacteurs et 12 reacteurs militaire embarqués). Quant aux Australiens, on se doute qu'il y aura une solution intérimaire avec un mixte d'une renovation majeur des Collins (système de combat NG, batterie Li-S,...) et un positionnement en prêt ou non de ~4 SNA US/UK en complément. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Ronfly a dit :

L'idée d'une Europe en tant que puissance indépendante et parlant d'une seule voix semble compromise. Les nationalismes sont puissants et nous avons trop de divergences sur nos intérêts particuliers. L'affaire des sous-marins en est l'exemple parfait. Soit disant l'Europe a regretté le comportement des US/UK et Australiens. Mais dans le même temps, les Danois, Autrichiens et quelques autres, explique que la réaction française n'est pas crédible, que les US sont dans leurs bon droit et qu'ils sont les leaders. 

Tu peux rajouter les Suédois et les Allemands, concurrents de NG, qui doivent bien être contents du revirement Australien même s'ils ne le disent pas haut et fort

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Paschi a dit :

Tu peux rajouter les Suédois et les Allemands, concurrents de NG, qui doivent bien être contents du revirement Australien même s'ils ne le disent pas haut et fort

Il y avait des contenus allemands dans l'offre NG, qui tombent également à l'eau. Au-delà, certains se réjouiront peut être, d'autres se diront que cette mésaventure-là pourrait bien leur arriver aussi...

Et au-delà, il est probable que cette course aux SNA ne plaise pas du tout en Allemagne ou en Suède, quand même.

Edited by Boule75
  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Mes confuses si cela a déjà été postée, je n'en avais pas souvenir.

Un podcast de 40 minutes (en anglais uniquement, désolé, y compris les sous-titres) entre la chaîne The Juice Media (ceux qui ont fait la vidéo sur la pub honnête à propos d'Aukus, postée plus haut) et Allan Benhm (The australian Institute, spécialiste en politique et sécurité...)
Je pense que ça intéressera les membres anglophones du forum. Je me demande si @jackjack l'a déjà vue d'ailleurs.

Ça discute de pas mal de choses, dont les relations avec la Chine, avec les USA et le traité Aukus, la différence entre HEU et LEU, les implications et intentions derrières Aukus.... Je vous passe la liste complète.

Je l'ai trouvé intéressant, ça s'écoute en faisant autre chose, et même si on peut imaginer qu'ils sont biaisé et anti-Aukus à cause de leur dernière vidéo justement (qui a eu des réaction très... polarisées parfois) je trouve que les arguments sont justement honnêtes et présenté de façon non (ou peu) partisane.

https://www.youtube.com/watch?v=6B1CmVwQf5M

Spoiler

 

(J'ai eu un soucis avec le message lors de sa rédaction, j'avais initialement noté une très belle phrase sur le fait que la réalité n'est pas un spectre unidimensionnel entre 2 extrêmes mais plutôt un ensemble multidimensionnel extrêmement complexe. Elle est aux alentours de 4minutes 15secondes de mémoire. Le premier commentaire, sur la polarisation des information en ligne à cause des algorithmes, attribuée à Sir Rowan Atkinson, était aussi très à propos.)

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Boule75 a dit :

Et au-delà, il est probable que cette course aux SNA ne plaise pas du tout en Allemagne ou en Suède, quand même.

C'est clair que si tout le monde veut acheter des SNA et que nos concurrents allemands et suédois n'en ont pas au catalogue, y a des marchés qui vont devenir inaccessibles...

Edited by rendbo
  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,748
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...