Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[SCAF] "politique ": imbroglio des coopérations, des participants...


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, Coriace a dit :

Surtout dans un pays où on encense Airbus et Dassault qui ont mangés / fusionnés avec leur concurrence auparavant. 

Sauf que la crise a eu lieu avant et pas après. Donc le repreneur est perçu comme un sauveur et non un prédateur. Ou alors le marché était en plein développement et tout le monde avait la garantie de l’emploi. 
la il s’agit de concentré un marché qui reste le même voir diminuera avec les exportations qui vont chuter. Et ça va chuter parce qu’il y a de plus en plus d’acteurs, de compétition. 

l’idee c’est d’atteindre un chiffre d’affaire annuel donné pour ce qui est du naval. Sauf qu’une fois de plus a bitd équivalent  il faut quand même augmenter les budgets ou à budgets constant réduire la bitd globale (fr+it). 

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Les LR? ils sont au FN non? Du moins ceux qui ne sont pas encore LREM ... :bloblaugh:

[HS ON]

Il fut un temps - une époque plus simple ? - où la politique française était compréhensible. Je veux parler des années 1970/80

On distingue classiquement en politique d'une part un axe gauche - droite, d'autre part un axe autoritaire - libertaire On appelle ça le quadrant politique. Ce qui donne donc quatre forces, deux de gauche et deux de droite, deux à tendance autoritaire et deux à tendance libertaire.

- Gauche robespierriste - le PCF

- Gauche plus libertaire - le PS

- Droite orléaniste - l'UDF

- Droite bonapartiste / légitimiste - le RPR

Et chacune de ces "cases" était occupée par une force sérieuse exerçant un poids tout à fait réel. Même si certes le PCF à la différence des trois autres n'a jamais donné de président, même lui bénéficiait d'un poids imposant. Il n'a commencé à vraiment baisser que courant des années 1980.

On pourra certes discuter le côté schématique de ce positionnement des quatre partis de l'époque. Mais même simplificateur, il est éclairant.

La plupart du temps, les partis de droite faisaient leur affaire ensemble, de même que pour leur victoire en 1981, les partis de gauche avaient fait leur affaire ensemble.

Plus rarement, il arrivait que les autoritaires s'entendent, comme pour le refus de la CED en 1954 - condition indispensable pour que la France redevienne une puissance militaire indépendante ! - que nous devons aux gaullistes et aux communistes. Ou pour la plupart des transferts de souveraineté à l'UE, que UDF et PS poussaient à fond - et c'est eux qu'il faut remercier en priorité.

Mais aujourd'hui :blink: !

Nous avons toujours un axe autoritaire - libertaire (et comment !) Mais sur l'autre axe, y a la droite et puis... ben c'est à peu près tout.

En pratique, même si on peut toujours placer des forces politiques françaises dans chacune des quatre cases du quadrant, deux sont très largement dominantes, et elles sont toutes deux à droite :

- Droite orléaniste - LaREM

- Droite bonapartiste - le RN

Chacune de ces forces rassemblant quasi 30% du corps électoral, sans compter d'autres forces qui essaient plus ou moins de survivre le c.. entre deux chaises - LR évidemment, et encore DLF. Mais tout cela à droite.

Dans les autres cases, on peut à la rigueur noter un effort de la gauche robespierriste - LFI - qui oscille autour de 12%. Très loin de ce qu'il faudrait pour une force politique sérieuse avec un poids réel, mais enfin un score à deux chiffres tout de même.

La gauche plus libertaire ? Bon, la science s'en mêle, mais... le PS a pris la direction du PCF, qui avait été plus tôt la direction du parti radical. Celle du cimetière des partis qui ne survivent zombifiés pendant quelques temps que grâce à quelque ancrage local ici ou là... avant de ne même plus être des zombies.

Résultat, un corps électoral partagé entre tendances autoritaire et libertaire, comme il se doit, et pour le reste partagé entre la droite et... ben, la droite.

C'est assez frappant comme phénomène...

[HS OFF]

Bon c'était du HS et c'est pas bien :blush: ... mais j'avais juste envie de partager un étonnement personnel.

Edited by Alexis
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Alexis a dit :

[HS ON]

Il fut un temps - une époque plus simple ? - où la politique française était compréhensible. Je veux parler des années 1970/80

On distingue classiquement en politique d'une part un axe gauche - droite, d'autre part un axe autoritaire - libertaire On appelle ça le quadrant politique. Ce qui donne donc quatre forces, deux de gauche et deux de droite, deux à tendance autoritaire et deux à tendance libertaire.

- Gauche robespierriste - le PCF

- Gauche plus libertaire - le PS

- Droite orléaniste - l'UDF

- Droite bonapartiste / légitimiste - le RPR

Et chacune de ces "cases" était occupée par une force sérieuse exerçant un poids tout à fait réel. Même si certes le PCF à la différence des trois autres n'a jamais donné de président, même lui bénéficiait d'un poids imposant. Il n'a commencé à vraiment baisser que courant des années 1980.

On pourra certes discuter le côté schématique de ce positionnement des quatre partis de l'époque. Mais même simplificateur, il est éclairant.

La plupart du temps, les partis de droite faisaient leur affaire ensemble, de même que pour leur victoire en 1981, les partis de gauche avaient fait leur affaire ensemble.

Plus rarement, il arrivait que les autoritaires s'entendent, comme pour le refus de la CED en 1954 - condition indispensable pour que la France redevienne une puissance militaire indépendante ! - que nous devons aux gaullistes et aux communistes. Ou pour la plupart des transferts de souveraineté à l'UE, que UDF et PS poussaient à fond - et c'est eux qu'il faut remercier en priorité.

Mais aujourd'hui :blink: !

Nous avons toujours un axe autoritaire - libertaire (et comment !) Mais sur l'autre axe, y a la droite et puis... ben c'est à peu près tout.

En pratique, même si on peut toujours placer des forces politiques françaises dans chacune des quatre cases du quadrant, deux sont très largement dominantes, et elles sont toutes deux à droite :

- Droite orléaniste - LaREM

- Droite bonapartiste - le RN

Chacune de ces forces rassemblant quasi 30% du corps électoral, sans compter d'autres forces qui essaient plus ou moins de survivre le c.. entre deux chaises - LR évidemment, et encore DLF. Mais tout cela à droite.

Dans les autres cases, on peut à la rigueur noter un effort de la gauche robespierriste - LFI - qui oscille autour de 12%. Très loin de ce qu'il faudrait pour une force politique sérieuse avec un poids réel, mais enfin un score à deux chiffres tout de même.

La gauche plus libertaire ? Bon, la science s'en mêle, mais... le PS a pris la direction du PCF, qui avait été plus tôt la direction du parti radical. Celle du cimetière des partis qui ne survivent zombifiés pendant quelques temps que grâce à quelque ancrage local ici ou là... avant de ne même plus être des zombies.

Résultat, un corps électoral partagé entre tendances autoritaire et libertaire, comme il se doit, et pour le reste partagé entre la droite et... ben, la droite.

C'est assez frappant comme phénomène...

[HS OFF]

Bon c'était du HS et c'est pas bien :blush: ... mais j'avais juste envie de partager un étonnement personnel.

ça me fait penser à cette vidéo...

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 28/05/2021 à 17:38, Alexis a dit :

et pour le reste partagé entre la droite et... ben, la droite.

Puisqu’on en est aux hs comme norme ...

c’est pas si surprenant que ça en réalité. L’UE s’est construit sur le libéralisme (vendu comme tel en tout cas), la gauche ne jure que par l’international, à défaut d’être l’international ouvrier, la gauche a sacrifié son électorat à « l’international patronal ». Mais international tout de même. Elle n’est même plus dans la lutte de classes mais la lutte de races.

il ne reste donc plus que la droite libérale (pour moi elle a tout de la gauche, avec son libre échange, son saint-simonisme, sa diversité, son libéralisme économique (digne de la gauche de la 1er rep où du centre de l’époque victorienne)) et la droite réactionnaire attachée au social (de gaulle, napoleon III et même Bismarck. Je rappels que la première assurance d’état c’etait sous Louis XIV pas vraiment un communiste). 
 

la meilleur définition de droite et gauche c’est finalement le rapport au sacré. La fracture entre moral et éthique.  

Link to comment
Share on other sites

Le 28/05/2021 à 17:38, Alexis a dit :

le PS a pris la direction du PCF, qui avait été plus tôt la direction du parti radical

C’est très drôle comme tu le dis, et sans être faux, alors j’adore !)

Le 28/05/2021 à 17:38, Alexis a dit :

Bon c'était du HS et c'est pas bien :blush: ... mais j'avais juste envie de partager un étonnement personnel.

Je plussoie, c’est pas bien, mais on ne va pas être les 2 seuls couillons du fofo à ne jamais faire de HS et à respecter la charte ?!

Révélation

Que je n’ai jamais lue : légende où elle existe vraiment ?

Cette introduction, Alexis, pour dire que j’introduirais une nuance sur un étonnement qu’on peut partager : les systèmes partisans sont habituellement lents, trééés lents, à se recomposer et à mettre à jour leur doctrines et références. Je crois qu’on vit aujourd’hui, au niveau partisan, les effets de la révolution réganienne, néoliberalisme, fin de l’histoire, mondialisation toussa, déjà obsolètes, que dans l’intervalle, la période d’avant, marxisme versus sociale démocratie, a été loooooonguement digérée (ce n’est pas achevé), et que pour que l’agenda politique partisan soit à jour des questions environnementales, sociales ou même sanitaires d’aujourd’hui, il faudra encore 30 ans...

Et puisqu’il y a peut-être une vraie charte d’AD quelque part : ça a tout à voir avec l’ «imbroglio», et sûrement avec les difficultés qu’Allemagne et France ont a s’entendre.

Mais je fais bref, hein ?:biggrin:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 28/05/2021 à 15:47, wagdoox a dit :

c'est Chirac qui avait fait le choix du rafale contre l'EF

En 1985?
C'est Charles Hernu surtout oui.

Chirac a emboité le pas lors du lancement du programme, mais plus tard. Et il était super pote avec Marcel Dassault, ce qui d'ailleurs, dit-on, gênait un peu le fils Serge humainement parlant.

Mais Chirac voulait quand même adosser Dassault à Aérospatiale et donc Airbus.

Le 28/05/2021 à 15:47, wagdoox a dit :

mais il aura fallu attendre Jospin pour industrialiser le rafale. 

Jospin qui par ailleurs a vendu les parts de Dassault détenues par l'état français à Airbus, que Dassault a mis des décennies à récupérer.

Le tout au nom de la consolidation européenne bien entendu.

Il faut pas l'oublier tout ça, ça fait un bail qu'une partie de "l'état profond" français essaie de vendre Dassault à quelqu'un d'autre.
Et s'ils n'y arrivent pas c'est parce qu'à chaque fois ces enfoirés de Saint-Cloud font de meilleurs avions que les autres, et uniquement cela.

Pauvre Éric Trappier quand même. Entré comme ingénieur et condamné aujourd'hui à devenir politicien pour faire survivre la maison confrontée à la voracité très organisée (politique, économique, industrielle) des voisins allemands... Il y a quelque chose de Gaullien là-dedans.

 

Le 28/05/2021 à 17:03, Asgard a dit :

J'ai justement retrouvé une video de Zemmour il y a 10ans qui défendait les qualités techniques du Rafale sur RTL

As-tu un lien?

(ce serait rigolo de retrouver des points qu'il aurait glanés sur le net... suivez mon regard :laugh:).

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Patrick a dit :

En 1985?
C'est Charles Hernu surtout oui.

Chirac a emboité le pas lors du lancement du programme, mais plus tard. Et il était super pote avec Marcel Dassault, ce qui d'ailleurs, dit-on, gênait un peu le fils Serge humainement parlant.

Mais Chirac voulait quand même adosser Dassault à Aérospatiale et donc Airbus.

Après le rafale a c’est quand même le premier ministre de l’époque qui a signé. 
 

il y a 35 minutes, Patrick a dit :

Jospin qui par ailleurs a vendu les parts de Dassault détenues par l'état français à Airbus, que Dassault a mis des décennies à récupérer.

Le tout au nom de la consolidation européenne bien entendu.

Il faut pas l'oublier tout ça, ça fait un bail qu'une partie de "l'état profond" français essaie de vendre Dassault à quelqu'un d'autre.
Et s'ils n'y arrivent pas c'est parce qu'à chaque fois ces enfoirés de Saint-Cloud font de meilleurs avions que les autres, et uniquement cela.

Pauvre Éric Trappier quand même. Entré comme ingénieur et condamné aujourd'hui à devenir politicien pour faire survivre la maison confrontée à la voracité très organisée (politique, économique, industrielle) des voisins allemands... Il y a quelque chose de Gaullien là-dedans.

Oui la fusion est voulu depuis des années dans les bureaux mais dès que ces seigneurs vont un peu sur le terrain, ça change de tout au tout. Toujours ce compète de faire des géants. Il faudra aussi leur expliquer qu’un géant qui tombe ça fait toujours plus mal et qu’en économie il faut pouvoir courir. Bref...

pour trappier ... il fait ce que Marcel dassault faisait bien avant lui. Il fait des films pour cela il a besoin du soutient de l’état donc il a un journal et pour financer le journal, il fait des avions ;)

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Shorr kan a dit :

Quoi ? quitte à faire du HS autant y aller à fond moi j'vous dis !

"Maintenant on passe à la farce FCAS! On coupe le NGF, à la plonge, on garde, le Rafale (machine miracle), on jette, l'Eurofighter, ça fera à manger, pour les écureuils".

:wink:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Mais POURQUOI ce fil n’est pas en section détente ?!!!!

Voyez l’exemple que l’on montre à nos jeunes, sans parler des modos qu’on provoque, provoque, mais y viennent ´pu, dégoûtés :tongue:

 

@Shorr kan: tu déconnes ou quoi, postes pas n’importe quoi !!!

Révélation

Il met beaucoup trop d’ail le moustachu qui collectionne les couteaux...

Il ressemble beaucoup à Plenel... Je dis ça, je dis rien, mais y’en a, ils ont pas trop la fesse souveraine, ici, à faire en douce de la propagande anti-française...

Bon, retour à Zemmour versus Rafale versus Merkel versus Escalope Souveraine en Imbroglio dans sa sauce clodoaldienne.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

Mais POURQUOI ce fil n’est pas en section détente ?!!!!

Parce que le dialogue incessant entre personnes d'accord entre elles se répondant l'une l'autre à base d'arguments ressassés N fois sans être pour autant forcément pertinents est stressant ?

Link to comment
Share on other sites

Le 31/05/2021 à 20:38, Hirondelle a dit :

Mais POURQUOI ce fil n’est pas en section détente ?!!!!

Voyez l’exemple que l’on montre à nos jeunes, sans parler des modos qu’on provoque, provoque, mais y viennent ´pu, dégoûtés :tongue:

 

@Shorr kan: tu déconnes ou quoi, postes pas n’importe quoi !!!

  Révéler le texte masqué

Il met beaucoup trop d’ail le moustachu qui collectionne les couteaux...

Il ressemble beaucoup à Plenel... Je dis ça, je dis rien, mais y’en a, ils ont pas trop la fesse souveraine, ici, à faire en douce de la propagande anti-française...

Bon, retour à Zemmour versus Rafale versus Merkel versus Escalope Souveraine en Imbroglio dans sa sauce clodoaldienne.

Est-ce qu¡on y ajoute un peu de Ketchup Heinz, histoire de dire que le NGF/SCAF sera "Euro-américain" "OTAN approved" (le pied, quoi !) ?? :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Ponto Combo a dit :

IRST et EOTS like prévu sur le SCAF vers 2040. Photo prise à ,Élancourt chez Thales...

Superbe trouvaille! C'est intéressant que il y ait un IRST capable de pointer vers le haut et une EOTS capable de pointer vers le bas, ça permettra de faire de la recherche grand champ contre des cibles aériennes même en volant à moyenne et basse altitude. 

Il est possible que l'IRST soit grand champ mais n'ai pas de voie identification, et que quand il a attrapé quelque chose il faille remonter le nez pour utiliser l'EOTS qui aurait lui la haute résolution.

Similairement il est possible que l'EOTS n'ait que un petit champ pour faire uniquement de l'identification et du ciblage, même si un grand champ ça pourrait être utile pour la recherche de véhicules.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, hadriel a dit :

Il est possible que l'IRST soit grand champ mais n'ai pas de voie identification, et que quand il a attrapé quelque chose il faille remonter le nez pour utiliser l'EOTS qui aurait lui la haute résolution.

Il y a le champ instantané et le domaine accessible qui peut être exploré. Le compromis est entre la portée ( nécessite un petit champ) et la vitesse d'exploration du domaine accessible (nécessite un grand champ).

 

il y a 25 minutes, hadriel a dit :

Similairement il est possible que l'EOTS n'ait que un petit champ pour faire uniquement de l'identification et du ciblage, même si un grand champ ça pourrait être utile pour la recherche de véhicules.

C'est basiquement un pod intégré à la cellule, il y a donc toujours un champ plus large pour détecter la cible et un champ étroit pour l’identification. Cela peut être un changement de champ purement optique ou électronique. Après la problématique c'est aussi la cinématique de pointage des miroirs qui est optimisée de manière différente pour le targeting ou pour l'identification frontale. Là aussi il y aura un compromis à trouver.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, hadriel a dit :

C'est intéressant que il y ait un IRST capable de pointer vers le haut et une EOTS capable de pointer vers le bas

Ca change pas d’aujourd’hui, le osf est vers le haut et talios vers le bas.

J’ai cru comprendre que les capteurs seraient multispectral donc capable des deux..

Link to comment
Share on other sites

Le 31/05/2021 à 20:38, Hirondelle a dit :

Voyez l’exemple que l’on montre à nos jeunes, sans parler des modos qu’on provoque, provoque, mais y viennent ´pu, dégoûtés :tongue:

A ta place, je me méfierais.

Il est possible que tel modo, dont l'indignation bout de plus en plus devant l'accumulation de HS, passe ses limites et tout à coup...

Révélation

 

Et es-tu sûr de croire aux miracles :unsure: ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...