Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 07/03/2019 in all areas

  1. 4 points
  2. 4 points
    Nouvelle livraison pour le Qatar : QA202 ; QA203 ; QA217 ; QA219 et QA221 au décollage ce matin de Mérignac et accompagnés d'un C-17. A voir s'ils se posent à Istres comme la dernière fois, et si un ravitailleur français les accompagnent.
  3. 4 points
  4. 3 points
  5. 3 points
    Ils ont osé prendre Charles Michel. On n'est pas rendus. Barnier a un boulot à finir. Pas dit qu'après ces années de discussions avec Londres qu'il n'ait pas envie de s'accorder un peu de repos.
  6. 3 points
    Sur le CVF longueur à la flottaison plus importante (environ 20 m ) pour une largeur à cette même flottaison équivalente à celle du CdG (39), donne théoriquement une vitesse de carène plus importante. Je ne suis pas spécialiste mais ce que j'ai retenu de mes cours à l'ENV c'est que chaque carène à une vitesse max qu'elle ne peut dépasser compte tenu de sa forme générale et ce quelle que soit la puissance développée. D'autre par "les derniers noeuds" sont toujours les plus énergivores. Dès lors on peut imaginer qu'à 27 nds la carène du CdG est proche de son max et qu'une puissance importante est nécessaire pour l'atteindre alors qu'à 25 nds la carène plus fine du CVF est encore loin de sa vitesse maximale et qu'il a besoin de beaucoup moins de puissance pour y arriver. D'ailleurs on ignore la puissance nécessaire pour amener le CdG à 25 nds je présume qu'elle est significativement mois importante que 61 MW. Comme quoi çà sert d'avoir des catapultes de 90 m
  7. 3 points
    Il a été un nazi convaincu, jusqu'à ce que le vent tourne et ça commence à sentir le roussi. Comme les résistants français de juillet 44.... S'il me semble qu'il a fait partie des officiers favorables à une paix (avec les russes aussi? ) afin de sauver les meubles, il est a peu près certain qu'il n'a pas participé à l'attentat ni à sa préparation. Autre chose est qu'il fut plus ou moins au courant et ambigu (une sorte d'Ada Colau militaire? ) s'imaginant sans doute en futur chef ...
  8. 2 points
    Raréfaction des ressources, problèmes géostratégiques, pollution,..., les raisons pour se passer des combustibles fossiles pour les transports s'accumulent, et les temps sont à la recherche d'alternatives. Résurrection de la marine marchande à voile ? Economiquement viable sur certaines lignes... https://www.neoline.eu/neoline-retient-loffre-de-neopolia-pour-la-construction-de-ses-deux-premiers-cargos-voiliers-de-136m-a-saint-nazaire/ https://www.neoline.eu/solution-neoline-transport-maritime-responsable-et-competitif/ Capacité de 280 EVP, ce n'est pas encore au niveau des grands porte-conteneurs, il s'en faut d'un facteur 10-20, mais cette capacité est déjà utile. Il y a quand même un diesel de 4 MW, en cas d'absence de vent, et pour les manoeuvres portuaires, mais qui pourrait être remplacé par une PAC/hydrogène ou des panneaux solaires/batteries, il y a des recherches dans ce sens. Autre initiative, sur des capacités plus faibles : https://www.towt.eu/ https://www.towt.eu/voilier-cargo-towt/
  9. 2 points
    Vieille vidéo d'une machine tellement attachante, le dernier chasseur canon de la Navy et protecteur de l'Aéronavale. Beaucoup de souvenirs pour moi, je rêverais d'en revoir un en vol en collection...
  10. 2 points
    La SFC du M52-P2 est grosso-modo supérieure de 18%, mais le M2000 a besoin de moins de poussée puisqu'il pèse moins lourd. A la louche un 2000D avec ses deux bidons et son SCALP pèse autant qu'un Typhoon sans rien d'autre que le plein de pétrole. Si tu commences à lui ajouter des bidons, des missiles, des pylônes et un Storm Shadow, la messe est dite.
  11. 2 points
    Pas d'annonce officielle, mais bon quand ils auront atterris à Doha même sans annonce on pourra considérer que la commande est livrée
  12. 2 points
    Non le système fermé c'est le F35. Trump n'a rien à voir là dedans le F35 a été pensé bien avant lui et "le pivot vers l'Asie" c'était quand même Obama. C'est bien pour ça qu'il faut passer de l'indépendance stratégique à l'indépendance opérationnelle. La puissance la plus interventionniste notamment parce que les US le demande et s'il faut bien rendre qqch à Hollande et Macron c'est de mettre de l'argent dans le renseignement. Ravitailleurs ca ira beaucoup moins avec le phénix et l'atlas (3 ou 4 belga pour le transport stratégique). Pour les drones ca devrait meme pas être un problème, la réalité c'est que les dirigeants français ne voulaient faire sans les autres européens pour ne créer un probleme de marché, résultat on a 20 ans de retard sur un secteur qu'on maitrise parfaitement technologiquement parlant. Il y a un probleme de sens dans la phrase qui transcrit très bien le probleme politique de l'europe. "Souveraineté et pas dans nos mains" c'est un contresens total mais qui décrit totalement la réalité. A savoir qu'a l'exception des français personnes ne veut d'une europe politique, ils veulent une europe de l'économie. L'Allemagne pense l'Europe comme une Grande Allemagne qui n'en porterait surtout pas le nom. Ce qui tend à démontrer que l'UE ou l'OTAN ne sont que des outils de la puissance US et de plus ne plus de l'Allemagne. d'ailleurs je m'attends à un renversement d'alliance en Europe les US mettront le paquet sur la Fr ou la Pl pour contrer l'Allemagne. Comme ils avaient utilisé l'Allemagne contre la France dans les années 50 à 70. Que la Belgique se débrouille pour financer le F35 et le SCAF n'est pas un probleme de la France mais cette dernière à bien posée la condition du choix stricte. Ce n'est donc pas pour un probleme de financement. 80 milliards sur 50 ans (c'est pas juste la R&D) ca fait 1,6 milliards par an, la sécu 480 milliards par an ...
  13. 2 points
    Il en reste que la réalisation notament le systeme d'arme n'est pas une réussite ... c'est meme un gros fail. Un fail difficile a rattraper a postériori malgré l'aspect modulaire de l'armement initialement prévu. Les missile prévu pour le LCS n'ont jamais vu le jour. Le programme Netfire. Le canon de 57 est qualifié par certain de décoratif Les module armement n'ont jamais fait preuve d'interet ... Il a fallut rajouter un peu a la sauvette des VLS pour sauver les meuble. La solution hélicoptère prévu a aussi largement été revu a la baisse voir repousser au calendre grecque. Notament la partie guerre des mine depuis un des projectile hypercavitant tiré depuis un hélico embarqué. ... Reste que je suis un fan absolument de la solution trimaran des Independance ... mais au dela de la coque ... et de la partie arriere super bien pensé ... la partie armement est a repenser complètement.
  14. 2 points
  15. 2 points
    Confirmation à l'instant via communiqué Naval Group Naval Group to Deliver Four Gowind Corvettes to Romanian Navy https://www.navalnews.com/naval-news/2019/07/naval-group-to-deliver-four-gowind-corvettes-to-romanian-navy/ Notez qu'il y a une partie modernisation de T22 également...
  16. 2 points
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/31/allemagne-l-affaire-des-consultants-secoue-le-ministere-de-la-defense_5417243_3210.html (31 janvier 2019) La défense a-t-elle péché par négligence ou a-t-elle délibérément fait appel à une « armée de consultants échappant à tout contrôle », comme l’a titré le quotidien Tagesspiegel ? Pour les trois partis d’opposition à l’origine de la commission d’enquête parlementaire – les Verts, les libéraux (FDP) et Die Linke (gauche radicale) –, la réponse ne fait guère de doute : la façon dont ces recrutements ont eu lieu suggère l’existence d’un « réseau de copinage », pour reprendre l’expression du député écologiste Tobias Lindner. https://www.dw.com/fr/gaspillage-et-copinage-au-ministère-allemand-de-la-défense/a-46729105 (13 décembre 2018) Pire encore, l'ex-secrétaire d'État Katrin Suder, proche confidente d'Ursula von der Leyen et personnellement responsable de l'emploi de ces conseillers au ministère, n'a pas jugé nécessaire d'apparaître en personne devant la commission, critique le quotidien berlinois. Était-ce la peur de perdre le contrôle ou simplement de l'arrogance ? s'interroge die Tageszeitung. Quelles qu'aient été les raisons de Katrin Suder, elle aurait mieux fait de témoigner. C'est son refus qui a conduit les partis de l'opposition à réclamer et obtenir une commission d'enquête parlementaire, qui est leur seul moyen pour obliger l'ex-consultante de McKinsey à répondre aux questions. https://www.lesechos.fr/monde/europe/le-rebond-inattendu-dursula-von-der-leyen-future-presidente-de-la-commission-europeenne-1035098 (2 juillet 2019) Mais en lui confiant le portefeuille de la Défense, la chancelière lui a fait un cadeau empoisonné. A l'instar de ses prédécesseurs, Karl-Theodor zu Guttenberg et Thomas de Maizière, Ursula von der Leyen s'est en effet cassée les dents sur la réforme d'une armée allemande dont la situation en termes d'équipement ne cesse de se dégrader . Cette affaire se double d'un second dossier sensible qui porte sur la rénovation du voilier école de la marine allemande, le « Gorch Fock », dont les coûts ont explosé, passant de 9 millions en 2015 à 135 millions d'euros aujourd'hui. Non seulement les sociaux-démocrates qui partagent le pouvoir avec les conservateurs au sein du gouvernement et l'ensemble des partis d'opposition ont-ils récemment exigé sa démission, mais les membres de la CDU prennent aussi leurs distances.
  17. 2 points
    Confirmé: c'est même pire encore, sans doute la raison pour laquelle la série a été annulée, n'ayant pas vraiment trouvé un public. Dommage à certains égards: les deux leads avaient indéniablement un certain charme. Y'avait beaucoup de potentiel avec ces deux-là: il aurait juste fallu d'autres personnages pour eux et leur entourage, un autre background, une autre histoire, un autre thème et d'autres approches. Presque rien, quoi .
  18. 2 points
    Autant de pétrole qu'un M2000 bidonné, plus lourd, plus de traînée, donc à priori une autonomie inférieure.
  19. 2 points
    il faudrait aussi savoir si le surcout OPEX est inclu dans cette somme ou non
  20. 2 points
    Les risques ATEX ne sont pas une spécificité militaire , et diminuer ces risques ( sécuriser le matos élec pour un zéro étincelles ) coutent un bras cas des hangar roro ou atelier de peinture etc Dans notre cas si fuite importante du R290 alors risques d’explosion , d’où « ATEXisation » de tout le local auxiliaires y compris les moteurs électriques DA , éclairage , et toutes sortes de pompes , donc on évite en recherchant un autre gaz …plutot HFO je crois , même problématique dans un cargo marmar. non(*) Pas d’impact acoustique gaz exigé , cependant lors essais usine les groupes chillers doivent répondre à les niveaux de bruits imposés . Une fois recettés usine avec tous les "sacrements" , ils sont alors montés à bord sur skid découplé par plots élastiques ( tenue chocs et dis-acoustique) , les tuyauteries sont également découplées via des dilatoflex ( tenue chocs et dis-acoustique ). (*)Mais à supposer que ce soit le cas , çà ne pourrait pas être plus bruyant qu'un diesel que l'on capote sous "enclosure" pour atténuer les bruits aériens . Perso pas vu de chiller sous "enclosure" , mais bon je n'ai pas tout vu non plus Juste un mot sur le caractère silencieux du piping en général . On limite les vitesse de circulation , on évite les changement brusque de diamètre , les coudes ne doivent pas être trop cintrés ....etc et tout ceci concoure à la discrétion . Sur les SOUMS ces aspects sont examinés de très très près , on a même des silencieux sur les circuits fluides
  21. 2 points
    Je ne trouve pas que le LCS soit un concept si déconnant et y compris dans le contexte "retour des eaux bleues" . La menace haute mer, n'élimine pas la problématique des détroits - eaux resserrées- hauts fonds etc. Leurs capacités guerre des mines, anti sous-marins en littoral ou anti "small boats" est toujours pertinente ; nos A 69 de la guerre froide n'étaient pas si différents conceptuellement. D'ailleurs, la Navy conçoit le programme des frégates FFG(X) comme complémentaire du programme LCS.
  22. 2 points
    Plutôt que les CVF il faudrait plutôt utiliser le coût du Cavour (€1.5 Mds pour 30,000 tonnes) car les chantiers Italiens sont beaucoup plus compétitifs et similaires à STX. Un PA de 60,000 tonnes aurait grosso modo la même propulsion et le même système de combat que le Cavour, donc des économies d’échelle. On peut penser que ce PA coûterait ~€2.5 Mds, auquel il faudra rajouter 25 années d’inflation (+50-60%) donc ~€4 Mds... mais au coût des facteurs 2035! Quant aux besoins électriques ils sont tout à fait gérables même avec une propulsion conventionnelle. Le CVF produit 112 MW d’électricité... alors qu’il suffit de ~45MW pour qu’un PA de 60,000 tonnes navigue à 25 noeuds... ça laisse de la marge.
  23. 2 points
    Mon propos c'est de dire que ce n'est pas comme cela qu'on sera "remboursé".
  24. 2 points
    Si tu mets une super taxe sur un produit anglais, tu favorise les produits de substitution et tu empêche ce produit d'être vendu en Europe, et pour les quelques produits qui seraient vendus quand même c'est le consommateur européen qui paierait. Il n'y a que Trump qui croit que les taxes sont payés par les pays exportateurs.
  25. 2 points
    Von der Leyen n'a jamais pris une seule initiative. Elle est juste la fille de son papa ministre-président de Basse-Saxe très respecté, une sorte de "baron" de l'Allemagne des années 1980, et une fidèle - donc plus ou moins une marionnette - de Merkel.
  26. 2 points
    http://www.hisutton.com/Spy Sub - Project 10831 Losharik.html Deux viennent d'être signés durant le salon ARMY-2019 ainsi que deux Izd.885M supplémentaires. Comme indiqué sur Twitter, les VMF disposent/disposeront de: - Trois Izd.955 - Sept Izd.955A - Un Izd.885 - Huit Izd.885M Et ceci en l'absence de commandes supplémentaires qui sont dans le pipe-line puisque SevMash va commencer à se vider dès 2021 et a déjà annoncé devoir "mobiliser de la capacité en mettant le Nakhimov à l'eau dès 2021"... Reste à voir ce qu'il en sera de l'idée des Boreï-K.
  27. 1 point
    Tu m'as donné la réponse pour une coque à déplacement, pas pour une coque en V semi-planant Justement la coque en V profond semi planante n'est plus une coque "exotique " mais un concept mis en application en mer forte: le NGV Liamone était apte à naviguer même avec des Etats de mer très dégradés
  28. 1 point
    https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/boris-johnson-veut-un-accord-de-libre-echange-ou-pas-d-accord-du-tout-822316.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20190703
  29. 1 point
    Le CDG c’est 2 x 28 Mw aux hélices à 27 nds Pour un PA de 60000 t j’ai ceci extrait prévision Fung ; 44 Mw à 23 nds 52 Mw à 24 nds 60 Mw à 25 nds sinon pour info Surface mouillée du PA CdG = 8500 m² et qq Surface mouillée du CLEM = 6900 m² et qq
  30. 1 point
    Ce qui serait amusant serait de faire deux films avec exactement le même scénario d'action bien débile, mais un avec une équipe de fille, et l'autre avec que des gars, et d'attendre ensuite les critiques. je suis certain que le traitement serait bien différent.
  31. 1 point
    Quand un pays entier veut jouer les pacifistes, impose à ses armées de faire de la figuration, alors que l'objectif de cette armée a été atteint sans batailler ( la chute du rideau de fer ) et se retrouve donc sans objectif, on n'a plus qu'une armée de salon, qui fait tourner l'industrie ... UvdL ( Ursula van der Leyer ) n'y est pour pas grand chose L' Allemagne a décidé il y a longtemps de jouer la carte industrie + commerce à l'international, plutôt que la carte diplomatique et "de puissance", orientation confirmée il y a 20 ans
  32. 1 point
    Le problème est inverse, on a un besoin de 23 avions donc on met un budget MCO établi en fonction. Un parlementaire m'avait expliqué tranquillement que c'était un moyen de faire des économies et que le jour venu si besoin alors... on ferait un gros cheque et qu'on pourrait monter à presque 100%. iIl était dans la commission défense de l'AN. c'est plus compliqué pour des bases en France, les horaires des mécanos sont "respectées" en tout cas plus que sur PA, sur ces derniers on passe à +90% de dispo. Comme quoi techniquement c'est possible pour un temps. Les 75% de dispo obligatoire en Inde sont éclairantes sur le long terme.
  33. 1 point
    Elle entérine seulement les rapports de forces, elle pourrait très bien etre pro F35 au demeurant.
  34. 1 point
    Surtout si UvdL profite de son perchoir pour torpiller le Fond de Defense Européen et l'investissement de la commission dans les question spatiale pour replacer l'ESA et son retour géographique au centre du jeu.
  35. 1 point
    Petit élément de réflexion quant au nombre de Rafale M déployables sur le p-a Disponibles est une notion à géométrie variable mais en 2018 çà nous fait 23 zincs susceptibles de voler immédiatement sur les 42 en parc; à répartir entre les 11 et 12F plus entre 2 et 3 bécane au 3/4 de Luxeuil sans parler de la 17F en transfo. Le solde est en panne (plus ou moins importante - certaines susceptibles d'être résolue en quelques heures d'autres non) , en révision/modernisation ou stocké.
  36. 1 point
    J'ai une proposition géniale. Si on attendait quelques jours pour voire ce qu'ils proposent?
  37. 1 point
    Macron a bien joué son coup pour la placer a la Commission parce qu'elle ne fera pas trop de bruit. Ursula von der Leyen n'est pas une grande technocrate, n'est pas très brillante et son bilan à la tête de le Défense est globalement mauvais. Elle est entrée en politique tardivement et a joué de son image de ma "mère allemande modèle et conservatrice" en évitant les faux pas et en étant une bonne communicante. Elle n'a pas de background technique pour tenir le poste à la Commission mais elle fera comme un ministère de la Défense : elle s'entourera des techno du monde privé qui seront grassement payés pour lui dire ce qu'elle doit faire. Ça libère donc le poste du MinDef, et de ce point de vue, c'est n'est pas une bonne nouvelle pour nous Français. Un certain Tom Enders est libre... .... et très proche des USA.
  38. 1 point
    La MinDef Allemande est bombardée chef de la Commission Européenne. Faudra voir qui va la remplacer, ça pourrait être important pour savoir comment les choses vont évoluer sur le SCAF.
  39. 1 point
    Les ascenseurs du Ford ne marchent toujours pas... Navy Calls In Outsiders To Fix Troubled Ford Carrier https://breakingdefense.com/2019/07/concerned-over-delays-navy-dispatches-commercial-industry-team-to-fix-ford-carrier/ Une synthèse sur le problème des EMALS The EMALS Disaster http://www.g2mil.com/EMALS.htm Traduit avec www.DeepL.com/Translator Le nouveau porte-avions Ford (CVN-78) de 13 milliards de dollars de l'US Navy est un désastre. (photo ci-dessous) Il coûte presque deux fois plus cher que la classe Nimitz éprouvée, mais il ne peut pas lancer et récupérer un avion de façon fiable. Cela s'est produit parce que la Marine a incorporé des systèmes expérimentaux qui n'ont pas été prouvés après des années de recherche, de développement et d'essais. Ils étaient encore en développement lorsque la Ford a commencé la construction, mais l'Amiraux a décidé de les installer quand même et espère pour le mieux. La Marine n'a même pas commencé les essais de lancement avec des avions à terre à l'aide du nouveau système électromagnétique de lancement d'avion (EMALS) avant le début de la construction du Ford ! Questions de fiabilité Le capitaine de vaisseau Stephen Tedford, gestionnaire de programme pour le Bureau de la mise à l'eau, de la récupération et de l'équipement des aéronefs de la Marine, a rejeté un rapport du GAO de 2014 qui soulevait des préoccupations au sujet des données montrant qu'EMALS échouait tous les 20 lancements à terre, ce qui aurait dû arrêter la construction du deuxième navire de classe Ford (CVN-79). Tedford a offert une excuse incohérente que la fiabilité n'a jamais été une exigence et qu'elle ne peut de toute façon pas être prouvée : "La fiabilité vient d'un nombre important de cycles sur n'importe quel système, elle est basée sur des statistiques ", dit Tedford. "Il faut donc des centaines de milliers de cycles pour obtenir la fiabilité du système. Et la façon dont la croissance de la fiabilité est établie, ce n'est pas seulement à partir du système installé à Lakehurst, c'est en combinaison avec le navire et le deuxième navire de la classe, et le troisième navire de la classe avec le temps. Il n'a donc jamais fait partie de notre programme, comme exigence ou autre chose, afin d'atteindre le seuil de fiabilité de l'un ou l'autre système au moment de la livraison du navire, simplement parce qu'il n'est pas possible d'y arriver statistiquement." La Marine a commencé à financer EMALS en 1995 et l'entrepreneur général Atomics a commencé à tester ce système de lancement en 2004. Lorsqu'un avion d'essai échoue à terre à Lakehurst, un "décollage en douceur" se produit et l'avion ne fait que rouler le long de la piste, et non à l'avant d'un porteur en mer. Il s'est amélioré depuis 2014, de sorte qu'un lancement sur 240 échoue, ce qui entraînerait un avion dans l'océan à cause d'un manque de vitesse nécessaire au décollage. Cela signifie que chaque transporteur de classe Ford déployé perdrait un avion de 80 millions de dollars chaque mois ! L'ancien système à vapeur ne se met à l'eau qu'une fois par décennie, ce qui entraîne une mise à l'eau à froid, (vidéo ici). Des membres d'équipage meurent parce que des avions comme les C-2 et les E-2 n'ont pas de sièges éjectables, bien que s'éjecter dans la mer devant un énorme porte-avions soit souvent fatal. C'était tellement alarmant que l'Association de l'aviation navale a qualifié EMALS de catastrophe ! Lorsque les membres de l'équipage ont vu les quatre chenilles de lancement de 300 pieds de long sur le Ford, ils ont été stupéfaits. Comment cette masse de câbles électriques utilisée par EMALS peut-elle fonctionner pendant des mois sur un pont porte-avions en mer ? Les gaz d'échappement chauds du moteur, les fortes pluies, les embruns salins, le carburant et les liquides renversés sont sûrs d'éroder les choses, et cela est rapidement devenu évident à bord du USS Ford. Le président Trump a été informé l'an dernier par des officiers à bord de l'USS Ford. Il a aussitôt fait une annonce déroutante au cours d'une entrevue dans un magazine Time, à savoir que la Marine doit revenir aux catapultes à vapeur, ce que les amiraux ont refusé de dire, sachant que cela causerait une tempête politique. Les médias se sont moqués des connaissances de Trump sur les systèmes de lancement de porte-avions parce que même les journalistes militaires ne peuvent pas comprendre à quel point le système d'approvisionnement de la Marine est devenu dysfonctionnel. Il peut également y avoir un problème avec la puissance de l'EMALS puisque la Marine n'a jamais démontré le lancement d'un avion entièrement chargé de bombes, de missiles et de réservoirs de carburant à longue portée, même à terre à Lakehurst. L'échec du programme Ford a fait l'objet de nombreuses discussions dans le blog Navy Matters, où des initiés se sont inquiétés du fait que les quatre lanceurs sont connectés au même système électrique. Pour réparer une catapulte, les quatre catapultes doivent être arrêtées pendant une heure ou plus, alors que les quatre catapultes à vapeur fonctionnent indépendamment. Cela signifie qu'un porte-avions de 13 milliards de dollars peut s'arrêter pendant des heures au cours d'une bataille pendant que les marins tentent de réparer un court-circuit électrique, car il faut une heure pour arrêter le système et le redémarrer. Certains disent que les fluides des avions interfèrent avec les champs magnétiques et que chaque impulsion électromagnétique massive au lancement peut endommager l'électronique du vaisseau et de l'avion tout en envoyant une balise que les navires ennemis peuvent détecter à des centaines de kilomètres de distance. L'an dernier, le DOT&E du Pentagone responsable de l'examen des programmes a noté : "La fiabilité médiocre ou inconnue des catapultes, de l'équipement d'arrêt, des ascenseurs d'armement et du radar nouvellement conçus, qui sont tous essentiels aux opérations aériennes, pourrait affecter la capacité du transporteur à générer des sorties, rendant le navire plus vulnérable aux attaques ou créant des limitations pendant les opérations courantes...Selon les estimations actuelles de fiabilité, le CVN 78 ne pourra probablement pas effectuer les opérations aériennes à haute intensité que l'on peut attendre en temps de guerre. Il y a 3200 membres d'équipage à bord de l'USS Ford depuis l'an dernier (en photo en train de réparer le nouvel EMALS) et son avenir est incertain puisque la Marine a repoussé son premier déploiement outre-mer à 2021 ! Il a été lancé en 2013, mis en service en 2017, et a lancé et récupéré plusieurs avions pour suggérer que les problèmes avaient été résolus, bien qu'il n'ait pas tenté de lancer des avions chargés de bombes et de réservoirs de carburant à longue portée. L'excuse est que le logiciel est bogué. En 2017, le capitaine du navire a proclamé que cette question avait été résolue, mais le même reportage faisait état d'un double langage : "Le correctif est une mise à jour logicielle pour l'EMALS qui ne sera installée qu'en 2019, pendant la période de disponibilité du navire après le démontage. D'ici là, le lancement d'avions n'est pas restreint, mais il n'y en a pas avec de lourdes charges de carburant ou de bombes." La marine déclare que le Ford a lancé et récupéré 747 avions, mais omet de mentionner que la plupart étaient des hélicoptères. Notre marine adore se vanter de sa haute technologie, mais prétend qu'il lui faudra deux ans pour télécharger une mise à jour logicielle vitale ? Ce navire n'est pas déployé, alors même si cela doit se faire à quai, pourquoi ne pas le faire maintenant, plutôt que de gagner du temps une autre année ? Cela ressemble à un autre groupe de leaders de la Marine qui échappent à un embarras majeur en donnant un coup de pied à l'EMALS jusqu'à ce qu'ils prennent leur retraite ou soient mutés. L'excuse acceptée est que la Marine n'a pas d'autre choix que de réparer EMALS. Cependant, EMALS n'est pas cassé ! Il fonctionne du mieux qu'il peut et ne peut pas s'améliorer ! Si la Marine commençait à lancer des dizaines d'avions lourds par jour, la fiabilité risque d'empirer ! Arrêtez la folie Le deuxième navire de la classe Ford en panne (CVN-79) est terminé à 75 % et la construction du troisième (CVN-80) a débuté l'an dernier. Malgré ce désastre continu, la Marine verse de l'huile sur le feu. En mars 2018, la Marine a demandé aux entrepreneurs de fournir des chiffres sur les économies à l'appui d'un plan visant à commencer la construction du quatrième transporteur plus tôt ! Ceci est basé sur l'optimisme irrationnel que de sérieux problèmes de conception peuvent être résolus rapidement, après 14 ans de développement et de tests. C'est de la folie, car EMALS n'est pas fiable et les membres d'équipage continuent d'identifier les changements majeurs à apporter à la conception de la Ford. De plus, la Marine pourrait être forcée d'admettre une énorme erreur et dépenser quelques milliards de dollars pour séparer les deux premiers porteurs et installer des catapultes à vapeur ! Il est temps que les bons membres du Congrès et les officiers de la marine mettent fin à cette folie. La Marine peut terminer le CVN-79, mais le financement des CVN-80 et CVN-81 doit être retardé jusqu'à ce que la Marine ait résolu le désastre de Ford. La construction initiale du CVN-80 a commencé en août 2017, qui devrait être suspendue, tandis que la mise à jour du logiciel EMALS de Ford se fait cet été. Elle est retournée aux chantiers plus tôt que prévu pour réparer les nouveaux problèmes révélés et y restera jusqu'en 2019. EMALS et d'autres systèmes doivent améliorer et démontrer leur fiabilité au DOTE avant que la construction des CVN-80 ne reprenne. La Marine élaborera des plans pour une nouvelle classe de porte-avions au cas où cela échouerait l'année prochaine. Cette nouvelle conception de transporteur sera basée sur la classe Ford, mais avec des catapultes à vapeur éprouvées et des changements à d'autres équipements qui ont échoué sur la Ford USS. Espérons que les problèmes avec l'USS Ford pourront être résolus bientôt, et que les changements identifiés pourront être incorporés dans le CVN-80/81, comme une centaine d'espaces de mouillage supplémentaires. De plus, le Ford est prévu pour un test "choc" en 2019 qui pourrait révéler la nécessité d'apporter d'autres modifications. Si les problèmes EMALS persistent à la fin de 2018, les amiraux doivent prévoir une nouvelle classe de porte-avions à partir du CVN-80/81. Entre-temps, le financement de la construction des transporteurs peut être détourné vers un autre problème, celui de la pénurie d'avions de transport. Il est insensé de construire des porte-avions ultra-coûteux et de les envoyer à l'étranger à court d'avions nécessaires. Cette solution de bon sens doit être mise en œuvre immédiatement. Carlton Meyer editorG2mil@Gmail.com Mise à jour de juillet 2018 Le nouveau USS Ford, entièrement équipé, va maintenant passer un an dans les chantiers pour résoudre de sérieux problèmes. Son premier déploiement a encore une fois été retardé, maintenant prévu pour 2022. Mise à jour de février 2019 Le bureau DOTE "test et évaluation" du Pentagone a publié son résumé de fin d'année 2018 sur les principaux systèmes d'armes. Faits saillants EMALS pertinents : Sommaire exécutif - L'évaluation du ministère des Transports et de l'Énergie du numéro CVN 78 demeure conforme aux évaluations précédentes. La fiabilité médiocre ou inconnue des systèmes essentiels aux opérations aériennes, y compris les catapultes de conception nouvelle, l'équipement d'arrêt, les ascenseurs d'armes et le radar, pourrait affecter la capacité du CVN 78 à générer des sorties. La fiabilité de ces sous-systèmes critiques constitue le risque le plus important pour l'échéancier CVN 78 IOT&E. EMALS - Jusqu'à présent, les essais ont porté sur 747 lancements à bord de navires et ont démontré la capacité de l'EMALS de lancer des aéronefs prévus pour l'escadre aérienne CVN 78. - Au cours des premières mises à l'eau du 747, EMALS a subi 10 défaillances critiques. Ce chiffre est bien en deçà de l'exigence de 4 166 cycles moyens entre défaillances critiques, où un cycle représente le lancement d'un aéronef. - Les problèmes de fiabilité sont exacerbés par le fait que l'équipage ne peut pas facilement isoler électriquement les composants EMALS pendant le vol en raison de la nature commune des groupes de stockage d'énergie et des onduleurs du sous-système de conversion de puissance à bord du CVN 78. Le processus d'isolation électrique de l'équipement prend beaucoup de temps ; la mise en rotation du moteur/générateur EMALS prend 1,5 heure à elle seule. L'impossibilité d'isoler facilement l'équipement électriquement empêche la maintenance de l'EMALS pendant les opérations en vol. Quelques heures plus tard, le Pentagone annonçait un contrat de 15 milliards de dollars pour d'autres transporteurs de classe Ford.
  40. 1 point
    Tu cherchais sans doute le "germano" habituel...
  41. 1 point
    Je verrouille le sujet puisque c'est du grand n'importe quoi.
  42. 1 point
    Un billet d'opinion : Les difficultés des entreprises étrangères à ménager à la fois le public de HK et celui de la PRC (qui sont souvent gérés par des départements différents). Cas d'école , la crise de Lancôme de 2016, qui a réussit à se mettre à dos les 2 marchés... https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/hongkong-les-entreprises-etrangeres-prises-dans-le-tourbillon-des-manifestations-822184.html (après avoir invité une jeune idole de cantopop... hélas trop libertaire pour Pékin ... -> l'annulation a aussi irrité les jeunes hong-kongais : situation doublement perdante)
  43. 1 point
    les norvegiens trouvent la pillule amère:
  44. 1 point
    Un article de Cabirol pour souligner un rapport d'un député LREM sur l'extraterritorialité des lois US et les moyens de se défendre : 9 propositions. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/les-etats-unis-se-servent-du-doit-comme-d-une-arme-de-destruction-contre-l-europe-rapport-822024.html
  45. 1 point
    Ce n'est pas tant le nombre de catapultes qui régit le tempo ops du p-a, que la capacité du bâtiment à opérer X sorties: çà prend en compte de manière beaucoup plus large, la circulation des avions sur le PEH (circuits de parking, de sortie de parking, circulation verticale hangar/pont d'envol), circulation surtout des flux de munitions (les Américains ont montré que cet aspect des opérations aériennes est l'élément majeur avec la composante humaine qui détermine le nombre de sorties jour), la remise en oeuvre des zincs etc etc ... C'est pour çà que 30 Rafale c'est énorme la règle c'est d'embarquer deux flottilles (2 x 12) ce qui est déjà beaucoup en terme de force de frappe. Le PA 2 CVF de 65 000 t (disposant d'une surface de PE bien plus importants (de mémoire presque 30%) était conçu pour opérer 28 Rafale soit 2 flottilles à l'ancien format de 14 avions avec une capacité de lancer de mémoire un maximum 4 strikes de 15 avions par jour plus les vols nounous CAP et E2; mais pour çà il faut du monde. Il en faut d'autant plus que le bâtiment ne tient un rythme haute intensité que pour une période donnée entre 5 et 7 jours. Le vrai facteur limitant ce sont les pilotes et les personnels de la mécanique et du PEH ... Les études US ont montré qu'en haute intensité les PEH (catapultes, ponevs) dorment 3 à 4 heures par jour... maximum. çà ne doit guère être différent sur le CdG sachant que la proportion de personnel dédiée aux mouvements aériens est moins large que sur les porte-avions US. Avec 30 Rafale susceptibles chacun de faire 2 sorties jour il faut un certain nombre de pilotes ayant leurs qualifications notamment de nuit, sachant que les missions d'interdiction ou de CAS telles qu'elles ont été pratiquées ici ou là durent de 4 à 7 heures, nécessitent une préparation chronophage, sont particulièrement exigeantes pour les personnels volants et mobilisent un avion pour une longue période. Ce qui explique que les pilotes effectuent ce genre de mission à raison de une tous les deux jours. Je présume que certains profils de mission sont beaucoup moins contraignants mais en matière de frappes air-sol c'est une autre limonade. Sur ce point les chapitres rédigés par Marc Scheffer dans "la guerre vue du ciel" sont édifiants - même si c'est un pilote ADLA qui écrit - et encore lui vole avec un NOSA. On ne vole pas deux fois par jour ou même tous les jours dans ces conditions. Bref une des questions fondamentale est de savoir de combien de pilotes "opexables" ayant minimum la qualif pilote opérationnel dispose la Marine. Quand les Indiens annoncent 5 missions jour pour les Rafale je présume qu'ils évoquent un appareil basé à terre opérant sur des missions courtes ... Sinon çà laisse rêveur.
  46. 1 point
    #portnawak Compare avec les USA en plein boom sur la tranche 25-55 ans (ou 30-50 si tu préfère, ça te fera plus mal). C'est sûr ! C'est sûr qu'une fois la mémoire à la rue, l'arthrite au point et le souffle court ou va travailler après 65 ans avec un entrain redoublé. En maçonnerie, en informatique, en cantine, ou même chez les militaires tiens : hop, hop, hop ! Qui veut faire un 400m avec mémé ? Et papy, Parkinson, c'est pas grave, tire allongé ! Comment ça "de toutes façon je vois mal et j'entends rien ?" Et tu vas te relever, oui ? Il va surtout falloir accepter de mourir plus tôt, cesser de vouloir durer à tout prix, cesser de soigner à tout prix... Sponsorié par qui, l'Asselineau ? Comment paye-t-il ses affiches, ses colleurs d'affiche ? Parce qu'il tapisse sec, le bougre, du haut de ses 0,6% à la présidentielle... Ne propose exactement rien, mais ça colle, ça colle, ça cause, ça pérore, ça vitupère. Chapeau ! En outre, est-ce en lisant les Traités, d'après toi, qu'il a identifé le caractère nazi de l'UE, caractère que chacun peut constater, dans sa propre chair, oui madame ? Vous êtes dans une forme superbe. Mais pas-de-politique, oh non.
  47. 1 point
    D'après mes sources C'est SIG qui a passé tout les test avec sucés https://www.sigsauer.com/store/sig716g2-dmr-fde.html
  48. 1 point
    J'ai vu dans le dernier RAIDS n°396 juillet 2019 qu'un nouveau bouquin vient de sortir sur les chars de combat par Youri Obraztsov
  49. 1 point
    Comment ? T'étais pas au courant ? Regarde pourtant ce document d'époque plutôt révélateur...
  50. 1 point