Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 11/21/2020 in all areas

  1. bon pour la nième fois j'explique le principe des cages et autres filets. La roquette RPG 7 possède une fusée piézoélectrique qui déclenche la détonation de la charge explosive. En passant entre deux barres le cône est pincé et la fusée se retrouve court-circuitée donc neutralisée. La roquette poursuit sa course et frappe le blindage. Comme la fusée ne peut plus déclencher la détonation, l'explosif déflagre quand la roquette frappe la caisse. Ce régime de combustion de l'explosif ne permet pas la formation du jet de charge creuse. Il y a une "boule de feu" que la caisse peut encaisser. pourquoi ces blindages sont appelés statistiques c'est parce qu'il arrive que la roquette tape sur la barre et fonctionne normalement avec formation du jet de charge creuse. Les meilleurs systèmes affichent 60% d'efficacité. Si la charge creuse fonctionne, le jet va atteindre la caisse. Si les grilles sont suffisamment éloignées de la caisse, la courbe stand off de la charge creuse fait que la pénétration sera moindre qu'à la distance optimale mais elle peut encore être suffisante pour faire un trou mortel pour celui qui est derrière. les cages ou filets ne fonctionnent qu'avec les RPG. ça ne marche pas avec les autres types de roquettes anti-chars qui ont des fusées différentes.
    8 points
  2. Hello, Oui, je l'ai vu et j'ai beaucoup aimé, même si on sent bien que Belmondo n'a plus la même fougue que celle qu'il affichait dans "l'homme de Rio", "les mariés de l'An II" ou "les tribulations d'un chinois en Chine" Quoi? Tu ne parles pas de celui-là? Désolé, je n'en vois aucun autre portant ce nom, et qui soit bon. A+/Yankev EDIT: sinon, y'a ça: https://www.franceculture.fr/emissions/les-idees-claires-le-podcast/en-quoi-hold-est-il-un-documentaire-complotiste
    7 points
  3. Le Cougar est plus vieux et préfère les équipages plus jeunes.
    6 points
  4. Pour le regard critique, je suggère de visionner cet autre excellent documentaire auparavant, pour aider à repérer les grosses ficelles de la mise en scène :
    6 points
  5. Voici une vidéo instructive et surprenante sur une ferme russe moderne, revue en version cybernétique On se fait souvent une image d'arriération de la campagne profonde en Russie. Attention, les Russes peuvent surprendre ! Bien sûr, le fermier qui présente a un anglais fortement accentué, mais qui reste tout à fait compréhensible. Et la chute à la fin de la vidéo vous surprendra peut-être
    5 points
  6. D'un autre côté depuis mars et la remise en avant de l’hygiène quotidienne le taux de gastroentérite a chuté à un niveau historiquement bas ...
    5 points
  7. Ce que j'apprécie chez toi c'est ton sens de la mesure ...
    5 points
  8. Ah donc exit les 65 millions? Et baisse sur la base de? Ah parce qu'il faut payer pour ça en plus? Mais s'il réduit ses achats le RU sera-t-il encore "partenaire de niveau 1"? Pourrait-il être "rétrogradé"? La faute aux LRIP? Traduction personne ne sait combien va coûter l'avion et des réductions d'achats sont au menu. Merci aux anglais pour cette superbe pub anti-F-35 alors que se jouent les contrats suisses et finlandais.
    5 points
  9. C'est très exactement son rôle. Et si elle faisait autre chose que des rapports pour conseiller le gouvernement, elle sortirait de son rôle et cela en deviendrait non démocratique https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000019241048/2014-04-01/
    4 points
  10. Deux armoires de calculateurs, dont le modèle existe déjà et dont il n'y a pas à payer le développement, non c'est pas très cher. Préparer les fichiers de tir, non c'est pas très compliqué. Ça demande une formation -qui se fait en interne et qui se compte en jours, pas en années-, ça demande de maintenir ses compétences, ça demande de la planification, mais c'est un travail que l'on sait faire, tant en état-major (qui enverra les fichiers de tir tout prêts) ou à bord (si le tir n'est pas trop compliqué). Alors oui, moi je le dis haut et fort. je en suis pas d'accord avec les postures déclinistes et les économies de bout de chandelle qui font perdre des capacités majeures. Le crise économique elle a toujours bon dos. Avant c'était les dividendes de la paix. Alors que c'est juste un choix de société. On préfère mettre l'argent des impôts dans des politiques dont la cour des compte signale tous les ans inefficacité et l’inutilité. C'est un arbitrage, un choix de société. C'est juste quelque chose qu'on n'ose pas dire aux français et on préfère se vautrer dans la victimisation. C 'est un combat que je mène et que je continuerai à mener, mais clairement, non, je n'accepte pas que l'on mette en cause la sécurité -et donc la vie- des français sur des choix de courte vue. C'est pas quand il faudra s'en servir que l'on pourra les commander. Là il sera trop tard et on en sera à compter les cadavres.
    4 points
  11. De toute façon, l'efficacité maximale pour un coût minimal passe par la polyvalence. Multiplier les flottes, c'est augmenter les coûts (développement et exploitation) ou réduire l'efficacité globale, et l'effet est d'autant plus sensible que les flottes sont de tailles réduites.
    4 points
  12. Coopération signifie marché captif donc masse critique de vente, c'est certes un pis aller mais c'est bien le seul ... S'il n'y avait pas eu Airbus on aurait jamais fait l'A 400 M dont il semble bien que l'ADLA ait besoin et n'en soit pas trop mécontente. On a deux impératifs qui je le reconnais volontiers sont difficilement conciliables -un impératif stratégique se doter d'un outil performant donc par définition cher -un impératif industriel et économique vendre ce matériel ... on connait les tenants et aboutissants du dossier export de nos matériels aériens militaires Plutôt que de chercher à faire tout tous seuls essayons de devenir leaders incontestés sur notre zone, sinon notre industrie aéronautique ressemblera à celle de la Suède. Alors oui nous sommes bons sûrement les mailleurs en Europe, le tout est de savoir si nous avons la taille critique; l'industrie européenne se concentre ce n'est pas pour rien. Faire le successeur du Rafale seuls ça signifie une chose DA sous perfusion des crédits de l'état c'est à dire une quasi nationalisation de fait. Autre constat à ne jamais oublier, çà va faire 40 ans qu'on a pas conçu un avion de combat; les choses seront moins faciles
    4 points
  13. La releve est assurée! Commande officialisée France Approves Procurement Of 3 E-2D Advanced Hawkeye AEW&C Aircraft https://www.navalnews.com/naval-news/2020/11/france-approves-procurement-of-3-e-2d-advanced-hawkeye-aewc-aircraft/
    4 points
  14. In first review, EU comes clean on military failings Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Dans un premier temps, l'UE fait le point sur ses échecs militaires Par Robin Emmott BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a reconnu vendredi qu'elle ne dispose pas des capacités nécessaires pour atteindre son objectif - poussé avec force par ses plus grands membres - de devenir une puissance militaire autonome capable d'aider l'OTAN ou de déployer rapidement des troupes en cas de crise régionale. Cherchant à combler les principales lacunes, le premier examen annuel de la défense de l'UE, présenté aux ministres de la défense de l'Union vendredi, a révélé que seulement 60 % des troupes et des armes nationales nominalement disponibles pour l'OTAN sont en état d'être déployées. Les gouvernements de l'UE sont également réticents à déployer ces troupes, selon le rapport. Les missions militaires officielles de l'UE ne reçoivent que 7 % du personnel militaire de tous les États membres engagés dans le monde entier, avec des problèmes pour générer des niveaux de troupes, dit-il. Bien que ces faiblesses de l'UE soient largement connues, car le bloc n'a jamais eu la force militaire nécessaire pour rivaliser avec sa puissance économique, les principaux gouvernements de l'UE, dont la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, espèrent que l'examen détaillé et la reconnaissance publique des échecs constitueront un tournant. "L'UE ne dispose pas de toutes les capacités militaires requises pour atteindre son niveau d'ambition", indique le rapport. Le chef de la politique étrangère de l'UE, Josep Borrell, a déclaré aux journalistes : "La défense européenne souffre de fragmentation, de duplication et d'un engagement opérationnel insuffisant". Les plus petits États membres, dont la Grèce, la Suède et la Pologne, ont cherché à protéger leurs industries d'armement nationales, ce qui entraîne des doubles emplois dans la production d'armes, ce qui contrecarre la coordination visant à protéger l'ensemble du continent. Pendant ce temps, les minuscules Belgique et Luxembourg sont parmi les pays d'Europe qui dépensent le moins en matière militaire, et le Danemark a choisi de ne pas participer aux initiatives de défense de l'UE. La France et l'Allemagne sont également en désaccord sur la mesure dans laquelle il convient de développer la coopération militaire de l'UE indépendamment des États-Unis, de loin la plus grande puissance de l'OTAN et le garant efficace de la sécurité de l'Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Mais après quatre ans d'hostilité du président américain Donald Trump envers l'OTAN, l'UE déclare qu'elle ne peut plus compter uniquement sur les États-Unis pour résoudre les crises dans son voisinage. Depuis décembre 2017, l'UE s'efforce de développer une plus grande puissance de feu indépendamment des États-Unis. L'effort a été mené par la France, la principale puissance militaire restante de l'UE après que la Grande-Bretagne, qui s'était opposée à cette coopération, ait quitté le bloc. Avec la mise en place d'un fonds de développement des armes, soutenu par 8 milliards d'euros (9,50 milliards de dollars) provenant du budget de l'UE pour la première fois l'année prochaine, le président français Emmanuel Macron a appelé à plus de "souveraineté" dans la capacité de l'UE à se défendre. L'UE à 27 a pour objectif d'élaborer une doctrine militaire d'ici 2022 afin de définir les menaces et les ambitions futures. Le rapport, qui s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de l'UE visant à développer une capacité militaire autonome au cours de la prochaine décennie, a exhorté les gouvernements de l'UE à produire conjointement six domaines d'armement et à mettre fin aux coûteux doubles emplois nationaux, notamment en se concentrant sur un nouveau char de combat, un navire de surface de classe patrouille et la technologie des contre-drones.
    3 points
  15. Pourquoi l'OMS déconseille le remdesivir, revers majeur pour Gilead Par Victor Garcia et Stéphanie Benz publié le 20/11/2020 à 06:04 , mis à jour à 13:22 "Il n'y a actuellement aucune preuve que le remdesivir améliore la survie des patients Covid-19 ou diminue le besoin de ventilation ou la durée de séjour à l'hôpital", indique l'OMS. La décision de l'Organisation mondiale de la Santé est un fiasco pour le laboratoire Gilead, qui a continué de défendre la molécule malgré l'accumulation de preuves de son manque d'efficacité. Coup dur pour le laboratoire pharmaceutique Gilead. Le remdesivir, le médicament que l'entreprise américaine avait développé pour lutter contre Ebola et qu'elle tente de repositionner dans le traitement du Covid-19, vient d'être évincé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le "Groupe de développement des directives" de l'OMS a en effet publié, ce vendredi dans le British Medical Journal, une mise à jour de son guide sur le bon usage des médicaments dans le cadre de la pandémie. Il s'agit de la deuxième version de ce guide - la première a été publiée le 4 septembre - qui vise à fournir des conseils fiables sur la gestion du Covid-19 et à aider les médecins à prendre de meilleures décisions pour leurs patients. Le groupe "déconseille" désormais l'usage du médicament de Gilead et ce quel que soit le niveau de sévérité de la maladie, car "il n'y a actuellement aucune preuve qu'il améliore la survie des patients, diminue leur besoin de ventilation ou leur durée de séjour à l'hôpital", indique le document. En revanche, ce produit présente de nombreux inconvénients, soulignent aussi les experts : la "possibilité qu'il provoque des effets secondaires importants", des implications en termes de ressources et de logistique, puisque l'administration du remdesivir se fait par voie intraveineuse, et surtout un prix trop élevé, puisqu'un traitement de 5 jours coûte environ 2000 euros. ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
    3 points
  16. Non, non : en vrai je suis muet et ne dis rien, mais dans la douce chaleur de l'anonymat d'AD, je me lâche par écrit et te dis effectivement que les algoritmes de Google + Facebook (et leurs copies russes ou chinoises) provoquent ni plus ni moins que du lavage de cerveau de masse, et de loin pire que la télé qui avait déjà fait d'énormes efforts pour produire le plus de cons possibles obsédés par les meurtres, les familles qui se déchirent ou la version des iphone, avec un succès méritoire mais minable comparé au bilan des "réseaux sociaux".
    3 points
  17. le Griffon est le rêve des troupes de marine pour faire la guerre en Afghanistan. Griffon est le fils de l'Afghanistan et le Serval est le fils de Barkhane. Quand on a pigé ça on a tout pigé.
    3 points
  18. Et puis les marins ont des mœurs emprunts de tradition ils n'aiment pas avoir un mec dans leur dos tout près (ou une fille à la rigueur ...)
    3 points
  19. la piste du Su-57 de nouveau évoqué. Lire
    3 points
  20. En fait c'était prévu lors de sa libération : "Le 20 novembre 2015, après 30 ans d’incarcération, il est libéré, avec interdiction de quitter le territoire américain pendant 5 ans". Je me souvenais bien qu'il y avait eu 2 des condamnés de "l'année de l'espion" (1985) libérés en 2015, l'un étant Ronald Pelton, mais je ne me souvenais plus de l'autre
    3 points
  21. la tourelle du Jaguar pèse autant que la différence des masses de caisses donc c'est un jeu à somme nulle. Autrement dit la masse de la mobilité est comparable entre les deux engins mais : masse de la tourelle + masse de la caisse Jaguar + équipage = masse du tourelleau + masse de la caisse Griffon + équipage + groupe de combat équipé. Jaguar et Griffon ont sensiblement la même protection avec ses 32 tonnes le VBCI fait heureusement mieux en termes de protection oui le Jaguar peut en théorie détruire n'importe quoi à condition que ce n'importe quoi n'ait pas de système de protection active efficace. Pour être précis le CTA40 perce la plupart des VCI et des chars légers de moins de 35 t et au dessus il peut engager le MMP.
    3 points
  22. Au-delà de son avarie, c'est le fait même que ce navire puisse aller en Antarctique qui inquiète Robin des Bois. « Le Traité de l’Antarctique interdit le dépôt de déchets nucléaires sur le continent et ses eaux côtières. En fonctionnement normal, le réacteur du Sevmorput contenant 150 kg d’uranium enrichi rejette des produits de fission qui peuvent être stricto sensu considérés comme des déchets nucléaires. Robin des Bois s’étonne que l’Australie, la France, les Etats-Unis d’Amérique, la Chine, l’Afrique du Sud et les autres pays signataires du Traité n’aient pas exprimé leur opposition ou leurs réserves vis-à-vis de cette intrusion de l’énergie nucléaire en Antarctique », écrit ainsi l'association. © Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/content/inquietudes-autour-dun-cargo-nucleaire-russe-en-avarie Ils parlent probablement de tritium. Oui effectivement il y a formation de tritium lors du passage de l'eau dans le circuit primaire, et comme le tritium c'est jamais que du trihydrogène radioactif, et que l'hydrogène c'est tout petit et que ça se faufile partout même au travers du métal, il y a risque que ce tritium passe au circuit de refroidissement secondaire, puis tertiaire, qui lui est lié directement au milieu océanique. C'est pareil avec les centrales nucléaires. Est-ce que c'est dangereux? Non. Vu les doses rejetées infinitésimales surtout dans un tout petit réacteur de 32MW et 150MW thermiques comme celui de ce navire. Est-ce que la communauté internationale aurait accepté qu'un engin RUSSE (important) rejetant de vrais produits de fission (actinides...) au large des côtes du monde entier puisse naviguer tranquillou billou? Non plus. On est plus dans les années 80 où une île italienne servait de poubelles nucléaires aux soums US... mais je m'égare. Là pour le coup je donne d'ailleurs raison aux anti-nucléaires. Comme quoi je ne suis pas un idéologue sectaire n'en déplaise à certains... À lire, c'est édifiant, et non pas de fake news là-dedans. http://www.dissident-media.org/infonucleaire/maddalena.html Après, le vrai risque c'est plutôt une avarie mécanique persistante qui interdirait au navire de se déplacer et lui ferait risquer l'échouage. Là oui ce serait rapidement le bordel. Cela étant ce sont des navires à la construction autrement plus solide que des cargos à la con produits à la chaîne dans une république bananière d'Asie du sud est.
    3 points
  23. Omnis,is,e : tout Multus, a, um : nombreux, Un avion qui remplit tous les rôles c'est mieux qu'un qui en remplit de nombreux
    3 points
  24. Vous avez cru que la petite phrase du sun hier était du pipi de chat : je vous propose maintenant du sérieux : https://committees.parliament.uk/publications/3421/documents/34501/default/ 13.Le Ministère dépend de la disponibilité de diverses capacités de soutien pour atteindre les capacités opérationnelles complètes de Carrier Strike en 2023 et, finalement, de Projection de puissance activée par le transporteur en 2026.37 Par exemple, le manque d'aéronefs de ravitaillement en vol et ISTAR haut de gamme couverture, limitera considérablement la portée et les capacités opérationnelles de l'avion éclair. Nous étions donc très préoccupés par le fait que le Ministère ne pouvait pas nous assurer quand, ou même si, ces capacités nécessaires seraient en place.Acheter suffisamment d'avions 14 .Le Lightning II est un avion furtif sophistiqué qui sera utilisé à la fois pour la terre et le transporteur. opérations basées. En 2015, le Ministère a annoncé son intention d'acheter 138 jets. Il achète les avions par tranches dans le cadre d'un protocole d'accord avec le gouvernement américain. Il a commandé 48 jets, dont le dernier devrait être livré en 2025-2026, et compte actuellement 18 jets. 15.Le ministère nous a dit que son intention d'acheter 138 avions reposait sur son plan initial selon lequel il y aurait toujours quatre escadrons opérationnels et les deux transporteurs en opération. Les examens stratégiques de défense et de sécurité de 2015 ont modifié cette attente et le Ministère considère désormais que la pleine capacité opérationnelle de Carrier Strike est constituée de deux escadrons britanniques Lightning II (jusqu'à 24 jets) opérant à partir de l'un des transporteurs. Il vise à atteindre cet objectif d'ici la fin de 2023. Le Ministère nous a assuré que disposer de 48 appareils d'ici 2025-2026 serait suffisant pour livrer deux escadrons dans des circonstances normales39. Cependant, il a reconnu que le taux d'attrition dans une guerre de haute intensité signifie qu'il ne pourrait pas soutenir deux escadrons, ce qui réduirait considérablement l'utilité d'un porte-avions. 16. Le ministère a déclaré que s'il devait déployer un transporteur à la fois, il n'aurait pas besoin de l'ensemble des 138 appareils. Il a toutefois reconnu qu'il aura besoin de plus de 48 avions à réaction Lightning II pour soutenir les opérations d'attaque des transporteurs jusqu'aux années 2050 et au-delà.41 Il nous a dit que la décision concernant le nombre d'avions à réaction supplémentaires dont il aurait besoin n'avait pas encore été prise.42 Le Ministère débat actuellement de ses besoins futurs en matière de nombre d'avions Lightning II dans le cadre de sa stratégie plus large de combat aérien. Ce débat tourne autour de ses plans pour toutes les futures opérations de combat air-air et air-sol et le remplacement du Typhoon à partir des années 2030. Il nous a indiqué que les avions autonomes sans équipage travaillant aux côtés des avions avec équipage feront partie de sa solution, et qu'un élément clé du futur programme de combat aérien était de comprendre la bonne combinaison d'avions, en tenant compte de l'évolution des technologies.43 Néanmoins, le ministère était certain que le futur système aérien de combat, quelle que soit sa conception, constituerait une partie très coûteuse des dépenses de défense.44 17 - En avril 2020, le ministère avait dépensé 6,0 milliards de livres sterling pour le projet Lightning II, 13 Mise en œuvre de la grève des transporteurs sur un budget approuvé de 10,5 milliards de livres sterling. Le budget approuvé avait augmenté de 1,4 milliard de livres (15%) depuis 2017. Toutefois, le ministère a prévu que les coûts du programme pour toute la durée de vie de 48 avions à réaction jusqu'en 2048 s'élèveraient à 18,4 milliards de livres sterling, qui se répartissent en gros comme suit : 5 milliards de livres sterling pour le développement, 5 milliards de livres sterling pour la production et 8 milliards de livres sterling pour le maintien et le soutien. 18 - Le ministère nous a indiqué que chaque avion coûte actuellement environ 100 millions de dollars et qu'il s'attendait à ce que ce prix baisse de 13 % au cours des trois prochaines tranches46 . Néanmoins, ce prix d'achat de base n'est qu'un élément de coût parmi d'autres, et d'autres coûts doivent être pris en compte, notamment l'investissement initial du Royaume-Uni pour devenir un partenaire de niveau 1 avec les États-Unis, et les coûts d'intégration des armes, de maintien en puissance et de l'infrastructure de soutien. Le ministère n'a pu nous fournir qu'une ventilation générale du coût estimé du programme Lightning II sur toute sa durée de vie et a affirmé qu'il serait trompeur de fournir un coût spécifique par avion. Nous restons préoccupés par le manque de clarté du ministère sur ces coûts, car il doit trouver des fonds supplémentaires à la fois pour combler le déficit de financement de 7,9 milliards de livres sterling pour les 48 avions qu'il s'est engagé à acheter, et pour acheter les jets supplémentaires dont il reconnaît avoir besoin. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
    3 points
  25. J'avais pas vu mais c'est devenu un influenceur BarbarosP
    3 points
  26. Ou le fait qu'absolument tout se fait en visio conférence aujourd'hui?
    2 points
  27. En complément , il m'a été précisé que dans son porte-feuilles des risques, la DGA ne voulait pas "s'aventurer" vers la solution de mature unique finalement le premier navire avec cet équipement fut l'Adroit
    2 points
  28. Une énorme partie des soutiens de Trump sont soumis à ce qu'on appelait à une époque le lavage de cerveau, mais la variante moderne est amusante car auto-infligée : le sujet choisit de se nourrir d'information puisées aux mânes du New-York Post, du Washington Times de Russia Today ou du Daily Mail, propagées à coup de friends et de likes, toutes conçues pour le renforcer dans ses préjugés, ses peurs, ses biais analytiques. Il est littéralement dressé à gober les fautes de logique : les séries télé, policières / fantastiques en sont truffées. Donc ce brave Monsieur, s'il entend avec son "deprogram" éveiller les zombies , leur redonner le goût de la logique et du recul, a bien raison et beaucoup d'ambition.
    2 points
  29. De ce que j'ai compris, l'article accuse les Britanniques d'agir contre la Russie (qu'ils ne peuvent plus blairer depuis les assassinats et tentatives d'assassinats menées chez eux) pour des raisons stratégiques et historiques (le retour du Grand Jeu). Il y a certainement aussi un volet économique à plus court terme via la signature d'accords avec la Turquie afin de tenter de sauver ce qui peut l'être dans le chaos à venir post-Brexit effectif. D'aucuns auront d'ailleurs fait remarquer qu'il y a quelques jours la RAF a mené un exercice avec la TuAF. Les Grecs auront apprécié j'imagine. Maintenant... il y a certainement des liens officieux entre les deux pays et j'imagine que Londres regarde ça d'autant plus qu'ils sont présents à Akrotiri. De là envisager qu'ils aient magouillé contre les Arméniens... c'est possible. Pas forcément vrai mais possible.
    2 points
  30. Au début quand j'ai appris ça, j'ai cru que c'était pour gagner quelques centimètres sur l'envergure, mais dernièrement j'ai compris que c'est la longueur de ces extrémités qui est gênante: si on les enlèvent on peut mettre le Rafale en biais sur l'ascenseur, avec le nez qui dépasse un peu dans le vide (sur l'IAC1 un coté de l'ascenseur donne directement sur la mer) et ça passe. Ca passe aussi sur le Vikramaditya bien que l'avion ne puisse pas déborder sur le vide et c'est pour ce porte avion qu'il faut démonter les extrémités. Donc l'Idée c'est que ces extrémités se fixent un peu de la même manière que les pylônes sous les ailes.
    2 points
  31. Classe Auguste Bénébig Patrouilleur Outre Mer POM 1 - Auguste Bénébig 2022 - Base Navale Noumea POM 2 - Jean Tranape 2023 - Base Navale Noumea POM 3 - Teriieroo 2023 - Base Navale Papeete POM 4 - Philippe Bernardino 2024 - Base Navale Papette POM 5 - Auguste Techer 2024 - Base Navale Port des Galets POM 6 - Félix Eboué 2025 - Base Navale Port des Galets Ordre de la liberation pour les 6 POM avec pavillon Croix de Lorraine Noire
    2 points
  32. S'offusque est un grand mot, surtout quand on voit que Borrell est clairement amusé par l'incident. Elle reflète pourtant des éléments fondamentaux du droit: les états ne peuvent, même avec l'argument d'un référendum, décider unilatéralement des traités. C'est quelque chose qu'on trouve par ailleurs à tous les niveaux: une Région française ne peuvent s'opposer à la Constitution ou au droit français, même en brandissant un référendum régional en ce sens. Pacta sunt servanda: les accords doivent être respectés. C'est quelque chose qu'on trouve par ailleurs aussi en droit français, avec par exemple l'Article 1103 du Code Civil français: "Les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits." Ainsi, un état ne peut, même avec l'appui d'un référendum, unilatéralement décider de ne plus respecter l'Article 2 de la Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne (abolition de la peine de mort). Si il veut ce faire, il doit proposer et obtenir la modification des traités avec l'accord des autres membres ou alors quitter l'Union purement et simplement.
    2 points
  33. Nouvelles indirectes du dirigeable LCA60T dans Air & Cosmos papier de ce 20/11/20 : EXTRAITS - Laruscade ( Gironde ) comme site de production et d'essais du nouveau dirigeable français - Flying Whales et Ariane Works étudient le transport par dirigeable LCA60T de THEMIS, le démonstrateur d'étage de fusée bas coût réutilisable
    2 points
  34. Photo du navire et ronds dans l'eau au niveau de Luanda pris ici : http://7seizh.info/2020/11/19/radioactif-le-sevmorput-en-avarie-au-large-de-lafrique/ https://i1.wp.com/7seizh.info/sei-content/uploads/2020/11/Capture2020-11-19robindesbois.png?
    2 points
  35. Pour compléter, l'intérêt n'est pas tant de la faire "détonner" avant impact, mais bien de "casser" la roquette, notamment et surtout sa charge creuse, car c'est ça le danger de la roquette. Quand on dit une roquette de "type RPG", on parle d'une roquette antichar pointue dont le cône de la charge creuse est dans la tête et un déclencheur au bout de la pointe. C'est la roquette antichar type qu'on a dans le monde. Une grille ou un filet verra donc la roquette s'y briser avant que la pointe, permettant la détonation ne touche un point dure. C'est ce déclencheur qui permet de mettre le feu à la poudre, sinon elle ne va pas exploser automatiquement. Vous pouvez parfaitement avoir une roquette qui va taper une grille et qui n'explosera pas. De même en général, on l'a tous déjà vu ou entendu, les RPG peuvent taper sans exploser, ça peut ricocher, ben tout cela n'est pas forcément le fait d'une "vieille" roquette, mais d'un "angle" d'impact qui ne permet pas une action efficace du déclencheur sur l'amorce. Il ne suffit donc pas simplement un contact physique pour que la roquette explose, il lui faut un contact physique avec la pointe, sinon ça va ricocher, ça va casser, ou le jet risque d'être fortement dévie, chose que les grilles ou les filets font. La distance entre une grille et le blindé, c'est la distance permettant la désintégration de la roquette. Il existe aussi des roquettes plus longues en charge Tandem. Ces roquettes sont conçues pour le blindage réactif. Assez facilement reconnaissable, elles ont une très longue perche à l'avant. Là c'est pareil, la longueur permet d'amener une première petite charge pour faire "réagir" le blindage réactif avant que la vraie charge ne vient derrière. Comme avec les grilles, la notion de temps et de distance (longueur de la perche) est important pour ces roquettes, il faut bien calculer pour permettre la formation correcte de la charge creuse. Il est à noter également que pour certains missiles/roquettes à charge creuse simple, il y ait une perche, cela permet juste là encore d'offrir plus d'espace à la formation du jet de fusion, donc un pouvoir pénétrant supplémentaire. La prise en compte de ces paramètres sont importants pour estimer l'efficacité d'une grille. En soit pour une roquette type RPG29, certains pourraient se dire qu'une charge tandem de ce modèle va passer une grille, mais ce n'est pas forcément le cas. Là encore, ça dépend de certains paramètres. Il y a la constitution de la grille (un filet est plus efficace), la distance avec le blindage en rapport à la longueur d'une perche, toujours une question d'angles d'approche. Mais techniquement, un RPG29 par exemple, ça va quand même le casser dans la majorité des cas. Ces roquettes sont moins présentes que les autres sur le champ de bataille, mais elles doivent être prises en compte. Là ou la grille ou le filet s'avèrent inefficace, ce sont contre des missiles. La différence entre une roquette et un missile réside aussi dans son fonctionnement à l'impact. Un missile (la plupart aujourd'hui) aura ce qu'on nomme communément une "boucle d'impact" électrique), c'est à dire qu'à la moindre déformation de sa tête (voir de son corps), il va péter. Donc si un missile vient frapper une grille ou un filet il va fonctionner, en dehors des modèles de missiles qui sont en réalité trop inspiré du système d'impact type roquette. On pourrait se dire que la solution pour les roquettes, seraient de créer une telle boucle, sauf que pour des raisons de sécurité on ne trimballe pas une roquette comme un missile), pour des raisons de coûts (il faut créer tout un système), cela ne se fera pas et on continuera plutôt à voir se développer une trame missile à courte portée plutôt que la création d'une super roquette qui va s'avérer complexe à l'usage, à la maintenance/stockage/conditionnement, à l'achat, à la sécurité. Pour rappel, en France, on bazarde l'ERYX au profit d'un AT4 amélioré. Alors même si je suis le premier à vanter la réception de cette nouvelle roquette dans des versions anti-infra et anti personnel, l'anti-blindé se voit affaiblit face à des véhicules à blindage réactifs ou avec des grilles, même si le MMP fera très bien le job derrière. Alors certes, il faut se l'avouer, sur le champ de bataille actuel, il n'y en a pas tant que ça si ce n'est presque jamais en face de nous, que la roquette NG va améliorer le besoin actuel face aux menaces actuelles, mais c'est un peu embêtant, on devrait intégrer une trame missile courte portée dans nos forces.
    2 points
  36. Par ces temps de "vaches maigres" et des coûts unitaire qui ne cessent d'augmenter d'une génération à l'autre dans l'aviation de combat. D'entendre à longueurs d'années qu'il faut "rationaliser" et performer sur la TCO et quand enfin une société comme Dassault Aviation y arrive en proposant un avion de combat "ommirôle" très bon dans tous le domaine de vol. Qui se permet même d'être meilleurs que certains modèles donnés comme spécialisés dans leurs propre domaines de vol ! Le voilà classé trop spécifique à l'armée Française et ça c'est le refrain servit depuis sa sortie par ses détracteurs principalement anglo-saxons. Quelles Armées de l'air Européenne aujourd'hui peut se permettre de faire voler quantité d'appareils de combat spécialisés régulièrement sans se bouffer les "couilles" tant la logistique devient démentielle et hors de prix en n'oubliant pas les formations dédiées pour chaque type d'appareils l'outillage et les rechanges. Poses toi la question de combien d'heures de maintenance sont nécessaires pour quelques heures de vol et tu vas vite comprendre suivant le type d'appareil que la disparité engendre des coûts qui pour nous simple péquins apparaitraient abyssaux ! On comprends alors mieux la communalité des rechanges, l’accessibilité/évolutivité pensées dès le départ, le système de maintenance prédictive sans cesse amélioré et à la sortie moins de monde pour gérer tout ça dans des délais raccourcis pour une disponibilité accrue (un // avec le F35 juste pour rire). Quand tu as à ta disposition un outil ultra performant et adaptatif mis à jour au fil des progrès technologique et rétex pour tout le spectre des missions qui lui sont ou seront confiées, tu ne te préoccupes plus que de spécialiser les opérateurs. La formation pour la maintenance de l'appareil et les outillages/pièces détachées reste pratiquement la même pour toutes les versions dont une navalisée ! Ses freins à l'export sont essentiellement US (politique) et son armement jugé trop " Français" (hors météor et GBU) là je te l'accorde ! Cependant, l’adaptation d'autres armements tiers requiers l'accès aux programmes du système de combat qui reste volontairement inaccessible sans l'accord de DASSAULT et probablement du GVT. Le besoin d'être performant tout en limitant aux maximum les coûts, qui n'en a pas rêvé ? DASSAULT l'a fait et Il serait encore plus "abordable" s'il était produit en grande quantité.
    2 points
  37. d'un point de vue théorique oui, mais les performances de ces systèmes font qu'ils tomberont des la première salve de contre-batterie.... Par contre des charges charges BONUS intégrées dans une munition rodeuse présenterait un intérêt certain...
    2 points
  38. J'ai surtout l'impression qu'on retrouve une fois de plus les deux mêmes problèmes dans la Défense britannique depuis les années 1960 : ils ne veulent pas mettre au pot ils ne savent pas quoi en faire L'après-guerre n'est qu'une longue succession d'échecs, de demi-tours, de réductions de format, de plans mirifiques qui sombrent avant de sortir de l'usine voire juste après. Et ils ont beau diminuer le format année après année, ça leur coûte toujours plus. Toute l'industrie militaire britannique y est passée et aujourd'hui, après avoir rongé la chair et les os, on envisage de se séparer de certains os. Remarquez, on l'avait déjà fait pour la marine et l'armée de l'air. Britannia, premier pays des années 2020 sans armée ?
    2 points
  39. La proposition Eurofighter inclut l'assemblage final en Suisse de 40 Typhoon dans la limite des coûts imposés https://skynews.ch/startseiten-news/eurofighter-f-35-endmontage-in-der-schweiz-offeriert/
    2 points
  40. pour une charge creuse, l'un des paramètres important dans la performance est le diamètre .... donc difficile d'augmenter significativement la perf de Bonus
    2 points
  41. ALBATROS : https://www.scramble.nl/military-news/french-albatros-details Petite précision sur les 12 - 3 qui seront fabriqués en Inde : The manufacture of the Falcon 2000 is part of the offset programme related to the 2016 Indian Air Force Rafale contract. It is reported that the first three Falcon 2000s will be manufactured in France with the remainder in India. The conversion of the aircraft to the Albatros will be done in France.
    2 points
  42. Là, on a peut-être, toi et moi, une différence de diagnostic précisément sur ce point: je ne pense pas que le marigot soit fondamentalement pire qu'en 2014-2015 (et même que vers 2009-2010, voire au coeur de la période Bush/war on terror), du moins pour ce qui concerne les facteurs internes à la politique. S'il est pire, de mon point de vue, ce n'est ni à cause de changements fondamentaux dans le marigot lui-même, ni à cause de Trump, mais, de façon plus structurelle, à cause des évolutions profondes et désormais inaltérables du marché médiatique lui-même avant tout à cause de la combinaison internet/médias sociaux/smartphones disponibles pour tous, qui a amené la révolution sur le marché (avec notamment Facebook/Google qui captent les 3/4 du marché publicitaire), et peut-être ensuite (mon cheval de bataille, et j'éviterais de trop insister dessus) à cause du changement générationnel qui a amené sur le marché du travail une masse critique d'étudiants idéologisés qui se concentrent dans les industries et secteurs qui animent la sphère publique. Et là-dedans, je vois pas Trump comme ayant lui-même fait significativement empirer la scène: je ne crois pas qu'il soit une "entité" ayant cette capacité. Il avait juste la combinaison de notoriété, personnalité et savoir-faire pour capitaliser sur le ressentiment de la partie de la population depuis longtemps exclue, marginalisée ou rabaissée par la scène publique telle qu'elle fonctionne (qui recoupe en bonne partie la population des exclus/écartés de la mondialisation "heureuse"), et pour parasiter efficacement le "bon fonctionnement" de la machine telle que pré-2016. Mais c'était tout aussi clivant, rabaissant, biaisé, corrompu... Il a juste eu le pouvoir de mettre la chose plus en évidence, selon moi, d'accélérer l'évolution en cours, mais qui allait de toute façon vers le même point. Donc un révélateur ET un accélérateur, mais guère plus. Ceci dit, sans lui, va y avoir des vagues de licenciements massifs dans le secteur média, qui va retrouver une bonne part de sa situation pré-2016, soit un déclin prononcé. Le spin de la clérisie se fera à effectifs drastiquement réduits. Ces masses de militants et de cyniques du ragebait vont se retrouver au chômedu, avec des comptes twitter sans grande valeur, et ceux qui parviendront à rester dans des activités relativement liées aux médias (marketing s'ils ont de la chance) vont polluer des marques qui ne demandent pas à être politisées.... Prochaine étape: vous convaincre que vous êtes transphobes, climato-négationnistes et pro-nazi si vous n'achetez pas les dernières Nikes et ne bouffez pas chez McDo.
    2 points
  43. C'est pas du tout mon message et je ne pense pas que ce soit celui de Tancréde (mais il saura s'exprimer sans moi). Je constate un profond dysfonctionnement et comme Tancréde je le crois transpartisans . Pas besoin d'un "tous pourris" pour cela il suffit qu'un petit nombre de gens (de tous bord) bien placé soit vent debout contre toute remise en cause qui n'aboutirais pas à un gain perçu pour leur petite personne ou leur "camp". Et c'est une situation qu'on a aussi chez nous. Seule solution une intervention extérieure à ce petit monde (par exemple par le biais d'une constituante -mais les tazus ont-il même une idée de ce que serait une constituante - ils ont tendance à croire que leur constitution est tombé du ciel comme les 10 commandements j'ai l'impression ), dont bien sur ils ne veulent à aucun prix. Mais faire de Sieur Donald un simple révélateur me parait aussi un peu facile. Je veux dire je suis convaincu que un Trump (ou un Berlusconi en son temps, ou un Sarkozy, ou un Macron ... chacun dans leur genre) était inévitable mais que Trump soit si éhonté est une qualité qui lui est propre. Il y a si tu veux des moments clé qui font basculer, qui aggrave la situation et Trump l'a aggravé à l'évidence, suffit de comparer le marigot à ce qu'il était disons en 2014. "Il faut que le scandale arrive, mais malheur à celui par qui le scandale arrive!".
    2 points
  44. +10.000 Les mecs t'assassinent un bus d'ingénieurs et de techniciens qui bossent pour eux et après ils s'étonnent qu'on décline leur invitation à revenir bosser chez eux.
    2 points
  45. Salut les fondus du monde marin et du pâté Hénaff . Je souhaite juste avancer, en bon biffin que je suis, avoir été présent lors du premier tir d'Aster sur le site de Bisca' plage intégré à la planète DGA, que les premiers tirs ont été effectués à partir d'une plateforme "terre" sur un châssis bricolé de TRM 10 000 et d'un silo "marin" enterré et construit sur le pas de tir... effectivement en 1994. A l’époque, l'ingé' en charge du tir me confiait rencontrer un problème lié aux opercules sur les silos, et une stabilisation à approfondir sur la stabilisation des sols lors des mises de feu. Bon vent.
    2 points
  46. J'ai suivi un débat il y a deux jours entre deux constitutionnalistes américains sur les sujets de réforme électorale (réformer/changer/abolir ou non le Collège électoral, standardiser le système et ses contrôles...): très intéressant, en ce que, de bonne foi tous les deux, ils essayaient d'évaluer de façon réaliste les conséquences possibles de telle ou telle réforme, grande ou de détail, avec les risques et avantages putatifs. Mais de cela, j'ai conclu (pas pour la 1ère fois) à tout le moins que, comme chez nous, même si sous d'autres modalités, les ricains souffrent avant tout d'un énorme problème de confiance dans les institutions, publiques et privées, à but lucratif ou non, et que de tels changements proposés ne sont pas vraiment la première étape nécessaire, et pourraient même, en l'état, loin de contribuer à rétablir au moins un peu de la dite confiance, plutôt contribuer à accroître la parano ambiante. Une réforme sur un sujet aussi fondamental (on n'est pas dans une appli de politique à implémenter: on touche à la programmation fondamentale), peut-être même une constitutionnelle, dans le climat actuel, peut vite devenir l'étincelle au-dessus d'un baril de poudre, plutôt que le calmant. Et c'est là que je n'arrive pas à revenir à autre chose qu'au sujet de la scène publique et de son fonctionnement, parce qu'en démocratie, c'est l'alpha et l'omega. Reflet de l'extrême diversité d'une société individualiste que la culture ambiante (chez eux comme chez nous) pousse au narcissisme extrême, hanté d'idéologies d'autant plus retranchées qu'elles sont devenues par défaut hyper conflictuelles, poussé à un paroxysme d'antagonisme futile et d'outrage permanent, faussé et court termiste par des acteurs malhonnêtes (par idéologie, corruption, tribalisme ou encore appât du gain) qui sont censés en être des curateurs aussi dépassionnés et honnêtes que possible (alors qu'ils ont lourdement pris parti), l'espace public est extrêmement pollué, à un point vraiment maladif. Et tout pas vers une "guérison" commence à cet endroit. Et moin ça me gonfle particulièrement, connaissant le secteur médiatique comme je le connais, de voir les mêmes gens répéter les mêmes trucs avec les mêmes médias comme "source" et affirmer sans arrêt que leurs sources sont sérieuses et imparables parce qu'elles ont eu une réputation il y a 20, 30 ou 40 piges et qu'apparemment, ces posteurs n'ont pas fait d'update depuis. Juger les sources avec des critères d'analyse datant des années 80-90, merci, mais non. Mais apparemment, selon ces mêmes posteurs, se reposer sur de telles certitudes permet de juger qui est un complotiste et qui ne l'est pas... Dans le même post où ils rebalancent l'a priori dominant (et visiblement pas questionné très fort) balancé par la même machine médiatique qui assurait que Saddam avait la bombe H, selon lequel c'est le parti A qui fait de l'obstruction systématique tandis que l'autre ne s'y abaisserait jamais, ou qu'un parti triche et l'autre pas. Recracher l'opinion médiatique majoritaire d'un milieu pour ainsi dire monoculturel et entriste qui n'a aucune incitation à un minimum d'objectivité (et même TOUTES les incitations à l'opposé) dans le marché actuel, en absorber les a prioris de jugement et suivre leur absence d'examen et critique équivalent sur le parti adverse (dans un système à seulement deux partis), et se permettre d'être assertif ce faisant, c'est un tantinet irritant à la longue. Si c'est pour lire ce genre de discours, je peux aussi bien me re-mater The West Wing, c'est tout aussi faux et biaisé, mais plus distrayant et mieux écrit. Ca ne me fait pas approuver les procédures de Giuliani sur l'élection, ni apprécier Trump ou m'aplatir devant la puissance d'analyse du Daily Mail, pour autant. J'arrêterais sans doute de pointer ce genre de déséquilibre etn de problème dans l'analyse quand certains arrêteront de raisonner en clichés éculés (même si profondément implantés dans le discours dominant à force d'être induit et matraqué, jusqu'au niveau de l'a priori qu'on ne formule même plus toujours explicitement) et se reposer sur des sources qui sont aussi biaisées que celles qu'ils méprisent, et plus dangereuses en ce sens qu'elles bénéficient à tort d'une réputation qui survit encore partiellement, et qui est surtout ré-affirmée (gratuitement) par certaines couches sociales et milieux professionnels sur-représentés dans l'audience médiatique et le débat public, qui ont tout intérêt à maintenir cette image (pas dans le cadre d'un complot malfaisant, entendons-nous bien). Affirmez moins dans un sens, je répondrai moins dans l'autre. Deal?
    2 points
  47. non ils ne réveillent pas tard car ils savent que sous 35 tonnes pas de niveau 6 possible or le choix d'engins de 25 tonnes a été fait en toutes connaissances de cause donc ils ne "s'aperçoivent" de rien. Ils savent. Encore une fois pas d'affolement, Jaguar et Griffon resteront comme ils sont. Mais c'est le boulot de la DGA de constituer ce que l'on appelle le catalogue des munitions de référence pour essais de blindage, les seules reconnues pour prononcer des qualifications. La page 30x173 était un peu légère, ils la complète avec des données de tir statistiques solides.
    2 points
  48. Il suivent la position française, c'est au minimum courageux. Bravo à eux. Maintenant en Allemagne ça va être une autre paire de manches. Des membres des "loups gris" il y en a jusque dans la police.
    2 points
  49. Je crois que tu es sous informé.
    2 points
×
×
  • Create New...