Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/19/2022 in all areas

  1. Ca en dit surtout long sur la fragilité et la naïveté des gens (y compris des adultes) aux sirènes médiatiques. On accusait des gamins de vouloir jouer à call of duty en réalité, mais il s'agit surtout de romantiques qui n'ont pas compris ce qu'était le monde en dehors du confort occidental. Grand bravo à eux de s'être rendu compte de leur impair avant de laisser une famille éplorée derrière eux. Par contre je n'ai pas de mots assez durs pour les sortes de succube qui essaient de pousser ces braves personnes à une sorte de suicide assistés. Ça éclairé aussi d'une certaines façons le parcours de ceux qui ont rejoint Daesh. Quelques convictions et du courage, mais surtout beaucoup de naïveté.
    13 points
  2. MON DIEU ! Heureusement nos SNLE sont à la mer....
    8 points
  3. Autant le coup des combis jaunes et bleues ça la fout mal et c'est plutôt comique dans le contexte, mais il ne faut pas y voir une quelconque propagande pro-Ukraine, autant pour le coup des approvisionnements russes, il y a bien pire que ces histoires de dons demandés à la population, Boule: parmi les demandes d'aide à la Chine de la part de la Russie, il y a... des rations de combat. Rations par ailleurs immondes et bourrées de trucs que personne ici n'accepterait de toucher même avec une perche de 2m de long et une combinaison NRBC... On a glosé sur les rations périmées données aux soldats russes en Ukraine, mais la réalité est que depuis des années ces par ailleurs très bonnes nouvelles rations russes, étaient revendues sous le manteau partout par certaines unités russes, parce que pas chères,complètes, assez consistantes pour tenir 3 jours, et qu'à 2€ pièce sur le marché noir elles permettent à des russes pauvres de manger pour 30€ par mois. C'est ça qui explique le manque de rations sur le front. Et non pas une quelconque impréparation ou rupture de stock. Le premier ennemi de la logistique russe c'est la Russie elle-même.
    8 points
  4. Voilà qu'en penser: C'est donc a priori normal. Raconter que ce sont des boîtes d'oeufs c'est de la gentille propagande et de la désinformation inoffensive. Façon "ghost of Kyiv".
    8 points
  5. L'Allemagne : une taupe tentaculaire Dernier pamphlet du groupe de réflexion Camomille, publié par les Éditions Air-Défense.
    8 points
  6. Absolument, les difficultés seront encore aggravées du fait des pièces et savoir-faires spécifiques devenus indisponibles. Le temps nécessaire pour basculer de l'Ouest à l'Est le plus gros des exportations russes de gaz se compte en (nombreuses) années. Incidemment, la même chose est vraie dans l'autre sens. Si les Ouest-Européens veulent ne plus acheter de gaz russe, entre nécessité de réorienter des flux gaziers déjà promis à d'autres clients, ou d'augmenter la production (et est-ce seulement possible dans les volumets qui seraient nécessaires ?), et de construire les terminaux gaziers manquants ainsi que d'agrandir la flotte mondiale de méthaniers... là aussi il faudrait de (nombreuses) années. Tout ceci pour... au final, une opération blanche ! Tout le monde continuerait à acheter et à vendre du gaz selon ses besoins. Simplement, pas aux mêmes personnes. Ah oui, moins les coûts d'adaptation naturellement. Très élevés pour les uns comme pour les autres. Et sans amélioration de l'autonomie énergétique, soit dit en passant. Il s'agirait toujours de dépendance envers des pays lointains producteurs de matières premières. ==>Il est permis de se demander si tout cela est bien raisonnable Ce qui serait plus raisonnable, c'est de pousser fortement l'électrification des sources énergétiques, avec une énergie décarbonée non intermittente. Initialement une énergie dont le combustible doit certes être acheté à l'extérieur, mais est peu volumineux et plus facile à stocker, des réserves de plusieurs années étant envisageables (réacteurs EPR 2) Ensuite avec un combustible qui n'a pas à être acheté nulle part, parce que ce sont les déchets nucléaires qu'on brûle (réacteurs de 4ème génération, dont le prototype est Astrid) Je parle ici pour la France bien sûr. S'agissant d'Allemagne, Italie, Pologne, Belgique et al, chaque pays choisira la stratégie énergétique qu'il souhaite. Et s'ils continuent à faire font n'importe quoi, cela doit être leur choix et non le nôtre. Pas d'accord. Anna Colin Lebedev a souvent des commentaires pertinents sur Russie et Ukraine, ce n'est pas une "petite dame"... Elle a tort d'excuser presque complètement le phénomène nous sommes d'accord. Et lorsqu'elle dit que après tout, beaucoup de pays ouest-européens ont aussi leur "extrême-droite", c'est un sophisme extrêmement trompeur, car on ne parle pas du tout du même genre de mouvement. La France par exemple n'a fort heureusement aucun mouvement politique avec sa propre milice violente, ayant l'expérience des coups d'Etat, et se reconnaissant comme successeur de la LVF ! Le vote "extrême-droite" au sens de l'Ukraine en France est fort heureusement d'exactement 0%. Reste que le vote pour les successeurs de la LVF locale en Ukraine, c'est moins de 2%. Reste que l'unité Azov est estimée entre 3 500 et 5 000 combattants, dans des forces armées ukrainiennes qui dépassent les 200 000, soit à peu près la même proportion. C'est encore trop certes, mais enfin il faut parler avant tout des 98% restants Non, il n'y a pas de "fond de vérité" dans les accusations de Poutine. Sa propagande utilise 2% du corps électoral et des forces armées ukrainiennes - qui sont effectivement et littéralement fascistes - pour justifier une attaque contre 100% de l'Ukraine ==>C'est un mensonge éhonté
    8 points
  7. Ce qui n'a aucun sens et comme souvent c'est ta remarque qui est fausse et absurde. Ton truc fonctionne uniquement dans les films de Kung Fu et la trilogie Matrix c'était pas des documentaires.... Si tu crois pouvoir éviter a une centaine de mètre une Bastos qui file a 800 m/s en faisant un bond de coté alors effectivement le bidule hypersonique russe doit de paraitre facile a éviter ! L'accélération nécessaire a ton bond te tuerait aussi sûrement que la bastos ! Admettons que le navire détecte le bidule filant Mach 7 a 30Nm , le Navire a 23 secondes pour réagir et le missile n'a qu'a corriger la trajectoire de quelques millièmes de degrés pour compenser les 350 mètres que la barque peut parcourir a 30kts
    6 points
  8. De mes souvenirs lorsque je m'y étais intéressé dans les années 80: Dans les avantages : Facilité de pilotage (effets gyroscopique quasiment nul) ça explique en partie le posé alors qu'il est touché en sus de son blindage, portance verticale, limitation de la longueurs/nombres de pales, compacité de l'appareil pour en faciliter le transport, moins vulnérable car pas de rotor de queue. Inconvénients : nécessite plus de puissance moteurs, trainée en vol horizontal du rotor supérieur au rendement moindre, complexité /encombrement du rotor/moins manœuvrant (l'appareil ne supporte pas de mouvements brusques qui risquent vu la flexibilité des pâles de se croiser entre les deux rotors ou heurter la queue de l'appareil). Le prix, certainement par rapport à un hélico traditionnel. La liste n'est pas exhaustive !
    6 points
  9. Des nouvelles des négociations russo-ukrainiennes : ça négocie, apparemment ; des observateurs attentifs pensent qu'il s'agit d'une tactique dilatoire, et que rien n'en sortira (le Drian hier) ; Poutine ne pipe mot ; Zelensky communique ; apparemment, "ça manque un peu de nazis, Hubert" : Vladimir Medinsky, principal négociateur de la Russie, estime qu'il existe une "situation étrange" en ce qui concerne les demandes de Moscou de "dénazifier" l'Ukraine. La délégation ukrainienne pense qu'il n'y a pas de groupes nazis en Ukraine et que ce n'est pas une chose dans l'Ukraine moderne". A ce propos, voilà ce qu'en dit Mme. Lebedev, de Paris Nanterre, en date de ce jour d'hier (lisez tout, je ne cite que quelques gazouillis) : La goutte de poison. J’avoue être épuisée de devoir encore et encore, pour la millième fois depuis 2014, faire le point sur l'extrême-droite et les "néonazis" en Ukraine. Des dizaines d’articles et d’interventions de multiples chercheurs. Et il faut recommencer. [...] Rappelons les faits. La très grande majorité des soldats ukrainiens ont combattu les nazis au sein de l’Armée rouge (plus de 4 millions) . Environ 200 000 ont combattu aux côtés de l’Allemagne nazie. Ça fait maximum 5% de pro-nazis parmi les combattants. La collaboration arrive dans le contexte particulier des politiques répressives de Moscou sur les territoires ukrainiens. Il s’agit pour bcp d'Ukrainiens de choisir le moins pire des deux maux: l’URSS et l’Allemagne. Leurs motivations sont diverses. [...] La logique de la goutte de poison atteint son paroxysme lorsqu’on parle des bataillons qui se sont formés à partir de 2014. 2 sont sur toutes les lèvres: Azov et Pravy Sektor. « Bataillon ultranationaliste », ça fait frémir. Le pouvoir russe utilise notre frémissement. Oui, le bataillon Azov et le bataillon Pravy Sektor (2 sur une trentaine) ont été formés par des groupes politiquement ultranationalistes. Mais même dans ceux-là, de nombreux combattants ne partageaient pas l’ancrage politique du bataillon. J’ai fait des entretiens en 2016-2017 avec plusieurs combattants de Pravy Sektor. Un bataillon très décentralisé, où chaque groupe vit un peu sa vie. Je n’ai pas détecté d’idéologie particulière; les gens s’y engagent parce que ce bataillon est non affilié à l’Etat. Source (30 tweets) : Modifié pour rassembler les 3 tweets successifs...
    6 points
  10. C'est vrai. On peut aussi mentionner toutes les guerres d'aggression (de fait, et c'était même notre ligne diplomatique en France en 2002-2003) dans le cadre de la WOT où les USA ont entraîné beaucoup de monde avec eux contre l'Irak, qui rendraient une telle posture quelque peu caduque, pour être tout à fait honnêtes. Mais les exactions de wagner et des excités de la junte malienne suffisent à poser les termes du débat: on ne veut pas de sauvages ni de barbares à nos frontières. De plus il ne faudrait pas que ces pays oublient qui commerce le plus avec eux. Vu que c'est par ailleurs l'angle d'attaque des russes qui nous forcent à essayer de nous passer de leurs exports... et que ce sera celui de la Chine quand ils attaqueront Taïwan. Et là malheureusement vu sous cet angle je doute qu'il y ait beaucoup de monde pour venir au secours de la russie poutinienne. Je vais pas faire de politique mais les questions d'indépendance nationale redeviennent centrales ces temps-ci. Certains feraient bien de s'emparer du sujet. C'est vrai également. Après si ces gens-là voulaient créer les conditions d'un regain, de, disons, nationalisme occidentaliste, après des décennies où les "bleeding hearts" de chez nous ont soutenu à bouts de bras leur développement économique, il n'y a qu'à demander. J'ai comme le sentiment que l'exploitation des nodules polymétalliques va devenir soudainement super intéressante, et tant pis pour la faune et la flore. C'est vrai. Mais là encore, on verra ça le jour où ces gentils migrants iront en Russie bénéficier des allocations russes... Un migrant sur deux reçoit un pansement! Celui qui a le pansement, panse! Celui qui n'a pas de pansement le suit, quand celui qui a le pansement meurt, l'autre prend le pansement et se panse à son tour! Tellement mieux que l'AME. Voilà. ...Nan mais non, le gentil pas du tout nazi patron de Wagner, Dimitri Utkin, est juste venu décoloniser le Mali outrageusement envahi par les méchants français. Quel dommage que Poutine, qui veut dénazifier l'ukraine, ait raté l'occasion de s'en farcir un de nazi! Il en avait un vrai là à portée de bras! Un vrai avec les tatouages SS, l'aigle du reich qui tient une croix gammée, et tout et tout... Nein nein nein nein! Heu... "nyet nyet nyet nyet!" pardon.
    5 points
  11. Bah, tant qu'on leur dit bien que c'est pour acheter américain et que pas un seul centime de ces cent milliards n'ira dans des poches françaises, ça devrait passer sans problème...
    5 points
  12. Quoi les films de Bollywoord (ou de Chine Populaire Communiste.... ou de Taiwan) C'est toute ma jeunesse (ben quoi, y'avait un ciné dans le bled de mes parents en ex yougoslavie et ils ne passaient quasiment que ça ......)
    5 points
  13. https://servimg.com/view/10048361/1406 Oleg Artemiev portait déjà cette tenue en 2014, il est d'ailleurs membre du parti politique de Poutine.
    5 points
  14. Je suis vraiment désolé, sérieux ... excusez moi par avance . Mais un mec qui quitte femme et enfant , qui n a aucune expérience du combat et des armes , pour rejoindre un pays en guerre et vouloir y participer. Bah c est juste un abruti.... Ou alors ... Sa Femme utilise quotidiennement autre chose qu un rouleau à pâtisserie...
    5 points
  15. Dans un atelier de réparation automobile de Kiev, des mécaniciens habitués à travailler sur des moteurs de voitures appliquent leurs compétences à des armes lourdes capturées sur des véhicules blindés russes. Ils les transforment en armes portables qui peuvent être utilisées par les troupes ukrainiennes.
    5 points
  16. Le journal en question semble alarmiste mais pas tant que ça en fait, il souligne en filigrane les orientations prises et assumées depuis des lustres sur la puissance de productions/exportations Allemande et parallèlement des délocalisations intéressées vers les pays de l'Est pour l'accroitre avec une forte plus value et une politique énergétique "verte" qui l'aura rendu dépendante à plus de 50% d'un pays, la Russie ! Système érigé en modèle à suivre entrainant d'autres pays dans son dictat économique et politique sur l'Union Européenne, la belle affaire pour les suiveurs ! Gouverner, c'est prévoir de ne jamais se mettre dans une situation de dépendance de ce niveau ou si c'est fortuit de tout faire pour rétablir un équilibre dans ses approvisionnements vitaux quels qu'ils soient. Commercer avec la Russie, rien d'anormal mais pousser à ce point cette logique alors que les mêmes se reposent sur l'OTAN qui est clairement un outil défensif tourné vers la Russie au cas ou, c'est antinomique ! Le gaz/pétrole ne sont pas coupés mais si jamais le conflit dure et les demandes de sanctions s'accentuent ? J'ai entendu dans le programme futur de notre Pdt pour un second mandat la "renationalisation" du secteur énergétique (production), il est plus que temps de se faire entendre et arrêter le système qui tant à dépouiller/freiner certains projets au profit d'autres couteux et peux réalistes.
    5 points
  17. Vlad, mauvais élève, t'es collé ! https://m.huffingtonpost.fr/entry/guerre-en-ukraine-le-canada-corrige-chaque-ligne-de-cette-lettre-russe-a-lonu_fr_62346557e4b0f1e82c487baf
    5 points
  18. Il y a un article du Monde qui complète bien cet extrait. je résume: - les ukrs défendent les deux usines, Azovstal, mais aussi Ilitcha au nord-est. Ces deux bastions sont bien fortifiés avec des bunkers, des approvisionnements importants. Bref, ils peuvent tenir longtemps. - en revanche, le centre-ville à l'ouest est plus vulnérable. Mais les Ukrs controleraient encore le quartier Primorskoi sur le front de mer. Il est dit aussi que les grands axes de la ville n'ont pas été barrés par des obstacles. - Dans les forces ukrs, il n'y a pas qu'Azov, mais aussi de l'infanterie de marine, des forces spéciales, de la défense territoriale, des garde frontières. L'article ne donne pas les effectifs. - un dégagement par l'extérieur n'est pas envisagé. Il faudrait dégarnir un autre front. - Enfin, je laisse à votre appréciation cette dernière phrase: " Pour briser la résistance ukrainienne, le ministère russe de la défense a promis de garantir la vie des « nationalistes » défendant Marioupol s’ils déposent les armes et se rendent. Mais les Ukrainiens gardent en mémoire l’accord de reddition lors du siège d’Ilovaïsk (Donbass) en 2014. La partie russe ne l’avait pas respecté, tuant un millier de soldats et de volontaires ukrainiens. "
    5 points
  19. Effectivement, l'adaptation coté Europe pendra aussi des années, mais j'ai le sentiment que les choses peuvent aller plus vite que pour la réadaptation Russe (https://www.lesechos.fr/monde/europe/leurope-veut-diviser-par-trois-lachat-de-gaz-russe-dici-2023-1392153 ou https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/gaz-l-allemagne-signe-un-accord-pour-construire-son-premier-terminal-methanier_AD-202203050182.html). Et in fine, si la réorientation des flux gaziers Russes par gazoduc va jusqu'à son terme, nous aurons: - La Russie qui passe de nombreux gros clients à un immense client: la Chine. Plus peut-être Pakistan, Tadjikistan et Mongolie. Les autres républiques d'Asie centrale étant eux-mêmes exportateurs. Et je vois mal l'Inde devenir cliente: le pipeline devrait passer obligatoirement par la Chine, le Pakistan ou des zones contestées: stratégiquement délicat. (Cf. la carte ci dessous détaillants les importateurs/exportateurs de gaz, issues de l'Agence Internationale de l'Energie http://energyatlas.iea.org/#!/tellmap/-1165808390/4) - Des dizaines de clients européens se réorientant vers de l'électrique indépendant (nucléaire), et plusieurs nouveaux fournisseurs de gaz (sous différents formats: gazoduc mais aussi GNL). Donc renforcement de l'indépendance et de la diversité des sources d'approvisionnement. Cela aura un coût financier pour l'Europe, ce sera long, mais c'est une situation finale qui me semble nettement plus saine pour l'Europe, et nettement moins agréable pour la Russie. Une remarque qui me semble importante: je parle ici de l'impact sur la distribution de gaz Russe par gazoduc. Il s'agit de leur principal mode de distribution, qui est aussi le moins cher industriellement parlant. Mais il est forcément limité à des clients "régionaux", puisqu'il faut construire un pipeline. Si l'on regarde du coté du GNL: la production est plus onéreuse (pour l'instant, comparé à la distribution par gazoduc) car il faut construire de couteux terminaux de liquéfaction coté producteur, et de gazéification coté importateur, auquel s'ajoute le coût de liquéfaction et le coût de transport de chaque chargement par méthanier. En revanche, le marché de l'offre et de la demande pour le GNL est mondial, et les couplages exportateurs/importateurs ne sont "que" contractuels: j'entends par la beaucoup moins figés qu'avec un gazoduc. Enfin: quand on regarde la liste des terminaux GNL dans le monde (https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_LNG_terminals), et qu'on voit que Italie, France, Espagne, Pologne, Belgique… en possèdent, avec une capacité de gazéification de l'ordre de plusieurs gazoducs Nord Stream, mais que l'Allemagne ne lance la construction d'un premier terminal de gazéification que comme conséquence de la guerre (cf. mon lien ci-dessus) !! Merkel (16 ans au pouvoir) aurait été un agent Russe qu'elle n'aurait pas procédé différemment pour rendre son pays dépendant. C'est véritablement criminel d'un point de vue géostratégique.
    5 points
  20. Avec la France dans le rôle de l'étudiante japonaise c'est ça? Voilà donc pourquoi Nexter a appelé son nouvel obus guidé "Katana"...
    5 points
  21. Alors que ce sont les Allemands qui mettent un nouveau blocage toutes les deux semaines parce qu'ils veulent renégocier pour avoir plus de workshare. Le SCAF éait censé être sous lead français, résultat le lead est allemand pour le moteur (joint-venture Safran-MTU domicilié en Allemagne...), les drones remote carrier, le drone EuroMALE (qui est certe un programme distinct, mais néanmoins lié), et le cloud de combat. À la France il reste juste la cellule du chasseur, sans ses capteurs (refilés à l'Espagne) ; et ça reste beaucoup trop pour l'Allemagne qui veut récupérer les commandes de vol et que sais-je encore... À la fin il ne nous restera plus que les rivets, et le Bundestag insistera quand même que c'est trop nous donner. La réalité du blocage, c'est que c'est l'Allemagne qui a la prétention de développer un produit allemand avec l'argent français. On notera au passage que quand il s'agit d'acheter américain, là par contre il n'y a pas de problème à ce que l'argent allemand soit dépensé sans faire de chichis.
    5 points
  22. 1- Le budget russe est tout sauf lamentable. Par exemple avec bien moins (surtout en PPA) un certain pays entretient une force de dissuasion très performante, a produit un avion remarquable (en dépit des critiques jalouses des second best) et des SNA tout à fait satisfaisant, entre autres... 2- Leur "truc" (on sent toute l'objectivité) a déjà été testé à plusieurs reprises et est déployé (c'est à dire qu'ils ont payé pour en produire, modifier les avions qui les portent, etc...). Ils ont certes omis de t'envoyer les résultats des tests, donc ça ne marche pas, c'est bien cela? 3- Étrangement les US ( et un petit pays résistant encore et toujours aussi) sont partis à fond sur l'hypersonique après les progrès annoncés par les Russes et Chinois, surement encore un coup de la com de LM je suppose? Tout comme la volonté de développer des défenses adaptées? 4- Les ingénieurs russes ont systématiquement enfumé? Non. Les productions sont effectivement toujours fausses ou presque, mais ce n'est pas le fait des ingénieurs (et pas propre à la Russie, voire les fils "armées de l'air" ou "marines de guerre" par exemple, même si celle-ci est parfois voire souvent très portée à l'optimisme forcené dans ses annonces). Quant aux capacités leurs forces et faiblesses sont assez bien connues. 5- il ne me semble pas que leurs capacités soient du bullshit. Je ne suis pas certain que les Leclerc auraient changé radicalement la face de la guerre par exemple. Que le plan ait foiré et par conséquence hypothéqué le bon emploi des points forts russes est une chose, en déduire que ce sont les équipements qui sont foireux (par rapport à quoi, au nec plus ultra existant ou ce pour quoi ils ont été construits? Vaut-il mieux pouvoir perdre 200 T-72 pas chers ou être sec après 100 Leclerc?) me semble tout à fait erroné. [EDIT] Désolé, je viens de voir l'avertissement des modos sur ce point. FINEX. La vitesse apporte certainement une capacité de perforation supérieure. Etait-elle nécessaire en la circonstance je n'en sais rien. Je pense aussi qu'il s'agit surtout d'un effet d'annonce vers les Occidentaux et peut-être les UKR.
    4 points
  23. D'une façon générale, je remarque que beaucoup de forumeurs ont une prédilection pour les sources douteuses, souvent de tendance complotiste ou/et idéologiquement très marquées (extrême-droite, pro-russe, etc.).
    4 points
  24. Il y a effectivement pas mal de témoignage comme cela qui relève d'un mal existentiel ou psychologique plus que d'un engagement réfléchit. On trouve aussi des témoignages de britanniques ayant fait des OPEX qui sont revenus d'Ukraine un peu secoués. Dans le lot de volontaires, il doit y avoir du romantiques, de l'aventurier, des idéalistes, des idéologues... Je continu de penser que l'effet militaire de ces volontaires ne peut être que marginal et qu'ils ont plus une utilité de propagande pour l'Ukraine.
    4 points
  25. La dernière livraison de " la Voie de l'épée " de Michel Goya ne contient rien de bien nouveau à part cette information importante :
    4 points
  26. Pour clarifier mon propos, je ne dis pas que la situation et les choix à prendre n'auront pas de lourds impacts sur l'économie allemande. Au contraire. Néanmoins, je pense que s'il y a bien une économie capable d'encaisser de tels impacts sur le continent, c'est bien l'économie allemande. Manque plus que deux ou trois décisions de justice venant contester tel ou tel programme d'acquisition pour que le Bundestag n'ait finalement pas à injecter un euro de plus...
    4 points
  27. « Au lit, tard pour moi. 23 h 15. Le message de ce soir d'un ressortissant non britannique est que la légion étrangère en #Ukraine est un foutoir [clusterfuck]. Infiltrée par les Russes. Mort d'anciens des UKSF [forces spéciales UK] confirmée. Cela vient du terrain, pas de Twitter. Malheureusement, j'avais prévenu à propos de ça. Cela allait forcément arriver. » Je n'y avais pas pensé plus tôt, mais infiltrer les organisations adverses est le fonds de commerce des services soviétiques depuis 1917 *... et les circonstances (afflux d'inconnus d'origines variées + urgence de la situation) doivent compliquer le filtrage pour les Ukrainiens. * Russes blancs (enlèvement de Ievgueni Miller), trotskistes, etc.
    4 points
  28. Ha bon !? La guerre, ce n'est pas une partie de pain ball avec juste de vraies armes ? Cette guerre côté ukrainiens, c'est vraiment n' importe quoi au niveau organisation . 1. La distribution des repas n'est pas quotidienne et on mange froid souvent ! 2. Les lits dans les camps sont infortables et il y fait froid 3. Les russes n'arrêtent pas de nous casser les oreilles en pleine nuit, en ne nous laissant pas dormir 4. Les toilettes sont dans un état déplorable 5. Il n'y a pas de service de blanchisserie, de service postal, les antennes relais ont un niveau de connection deplorable pour faire des appels visio 6. Le manque de disponibilité des officiers ukrainiens pour notre formation Il y a des choses à corriger Blague à part : la réalité dss grands naïfs sera très douloureuse
    4 points
  29. Au moins il était volontaire... Je sais pas si vous réalisez qu'il y a quelques décénnies, c'était levée générale des tous les hommes en âge de combattre pour les envoyer dans des combats encore plus violents que ceux en cours en Ukraine. Volontaires ou pas, capables ou pas.
    4 points
  30. Il y avait déjà eu une réorientation stratégique de la Russie sur le gaz naturel avec un développement du GNL dans lequel la France est partie prenante avec Total. Toute la stratégie de de Margerie par exemple tendait à bouger l’entreprise du côté du gas naturel plutôt que le pétrole et la Russie était une pièce majeure pour ce projet. Sa stratégie proposée à l’époque à Poutine était de faire du partenariat novatek/total le champion de la extraction/liquéfaction/distribution de LNG. On notera que le projet Yamal fait de Total le seul et premier (si ma mémoire est bonne) exportateur privé étranger de gaz en Russie. Et il ne faut pas oublier un autre projet gigantesque dans lequel Total devait être partie prenante Artic LNG 2. En ce qui concerne les livraisons la localisation de Yamal ( et de Artic LNG 2) fait que les bateaux, en fonction du moment de l’année, sont capables de desservir Asie et/ou Europe. Avec les températures locales, il y a un atout compétitif très grand dans la liquéfaction qui permet de compenser le prix de l’acheminement. Si on regarde les exemples de nord stream 1 et 2 on a aussi cette tendance que le LNG porte et qui est l’acheminement des ressources directement au consommateur en se débarrassant des pays intermédiaires et de transit, c’est un changement de paradigme non négligeable et un pays comme l’Ukraine, qui tire des revenus important du transit gazier, en sera la victime sur le long terme. D’un point de vue français, avec la politique du PR favorisant le dépeçage de ENGIE en faveur d’un quasi monopole de Total dans le gas et le pétrole on comprend pourquoi son PDG ne semble pas trop pressé de s’aligner sur les sanctions. Ceci peut aussi expliquer, avec le fait que la France est le plus grand employeur étranger en Russie et a une indépendance relative vis à vis des USA, que Poutine privilégie un dialogue avec Macron (meme si les rapports se sont dégradés des le début du quinquennat)
    4 points
  31. J'aurais mis un "Rire" plutôt qu'un "Plus", si le contexte n'était pas si dramatique... parce que tout cela est aussi une véritable farce, en plus évidemment d'être sanguinaire Au chapitre des répercussions économiques, on cherche des fournisseurs de remplacement - ici une recension par le Hindustan Times Les entreprises pharmaceutiques indiennes pourraient remplacer les fabricants occidentaux en Russie, selon un émissaire L'Inde a subi d'énormes pressions pour choisir un camp dans le conflit en cours, alors que l'Occident continue d'imposer des sanctions plus sévères à la Russie pour la punir de l'invasion de l'Ukraine. Les sociétés pharmaceutiques indiennes pourraient remplacer les fabricants occidentaux qui quittent le marché russe, a déclaré vendredi l'ambassadeur de Russie en Inde, alors que de plus en plus de sociétés étrangères se retirent dans le sillage de la guerre en Ukraine. (...) "Le retrait de nombreuses entreprises occidentales du marché russe et les niches qui ont été libérées pourraient en fait être occupées par des entreprises indiennes dans de nombreuses industries, en particulier dans le secteur pharmaceutique", a déclaré M. Alipov, cité par Sputnik. (...) Alors que les États-Unis et d'autres pays occidentaux ont imposé des sanctions aux compagnies pétrolières et gazières russes, l'Inde a décidé d'acheter du pétrole à la Russie à un prix réduit dans un contexte de hausse des prix du brut. Le porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré que les États-Unis étaient en contact avec les dirigeants indiens à différents niveaux concernant la décision de New Delhi d'acheter du pétrole à la Russie à un prix réduit. On les trouvera d'ailleurs à mon avis. Mais après certains efforts et désordres sans doute - ça ne se fera pas tout seul. Et les prix pourraient être plus élevés, parce qu'il faut bien vivre n'est-ce pas. Sans compter la prime de risque, parce que les Occidentaux sont vraiment sur le sentier de la guerre économique. Mais c'est Poutine lui-même qui a dit que les pays qui n'ont pris aucune "sanction" contre la Russie représentent la grande majorité de la population mondiale, et celle dont l'économie croît le plus rapidement. Et que c'est sur eux qu'on va se baser pour le développement économique futur de la Russie. Donc, ça drague sec.
    4 points
  32. J'ai un pote anglais dont le père, après une soirée bien arrosée au pub local, est revenu sur un tracteur qu'il venait d'acheter après un énième verre. Sa femme n'a pas vraiment apprécié. Mais on peut difficilement mettre cela sur le compte de l'alcool dans le cas que tu exposes...
    4 points
  33. Acquisition du "combat proven" de mémoire, je ne serait pas surpris outre mesure que ce soit ici la ême chose. çà veut surtout dire que faire la guerre "pour de vrai" ce n'est pas la même chose que de jouer à "call of duty" entre une bière et une pizza. A priori il faut avoir un peu de QI et 3 neurones pour le piger ce qui ne semble pas être le cas de ce garçon.
    4 points
  34. Je pense qu'il faut surtout le mental pour ça. C'est à dire avoir conscience au moins partiellement de ce à quoi tu t'engages. Le second point le plus important à mon avis c'est la condition physique. 57 ans même avec une expérience militaire tu peux être utile mais franchement en unité combattante j'ai des doutes à moins d'avoir conservé une hygiène de vie irréprochable et tiré le gros lot à la loterie génétique. Dans tous les cas ces brigades étrangères constituées ad hoc me semblent plus un coup de com qu'autre chose. Ceux présent auparavant et intégrés dans les plans Ukrainien préalablement au conflit doivent avoir leur utilité, mais là j'ai l'impression que les Ukrainien ne savent pas très bien quoi faire des nouveaux venu. L'amalgame de différentes nationalités et d'expériences militaires très variés ne va pas être facile et il y a déjà pas mal de témoignage de gars qui sont vite repartis quand ils se sont aperçu de la réalité de là où ils mettaient les pieds. Les "légions étrangères" utilisées efficacement au front on souvent eut une organisation militaire préalable ou une homogénéité nationale (Division Azul) qui les rapprochent plus de corps expéditionnaires ou des unités mercenaires historiques. Les autres types ont souvent mis du temps à se constituer en unités efficaces y compris pour la guerre d'Espagne.
    4 points
  35. SI elle ressemble à ça il serait peut être pas parti, en fait je pense qu'elle doit plutôt ressembler à ça :
    4 points
  36. Tu sais, mon père avait tout juste 18 ans quand il a quitté l'Ariège pour rejoindre les républicains espagnols, en 1936, et il s'est retrouvé au front sans plus de préparation que ça... il fait toute la guerre jusqu’à la fin. A mon avis c'est difficile d'avoir une règle aussi générale. Mais, 57 ans sans expérience et/ou savoirs faire c'est un peu aventureux.
    4 points
  37. Ah désolé : ces fils deviennent compliqués à suivre quand on travaille en journée...
    4 points
  38. Un lien en russe sur le sujet L'armée russe a utilisé pour la première fois le nouveau système de missile air-air hypersonique Kinzhal lors d'une opération spéciale en Ukraine. Selon le ministère de la Défense, les forces armées ont détruit un grand entrepôt souterrain des forces armées ukrainiennes dans la région d'Ivano-Frankivsk, c'est-à-dire dans l'ouest du pays. "Le 18 mars, le système de missiles d'aviation Kinzhal avec des missiles aérobalistiques hypersoniques a détruit un grand entrepôt souterrain de missiles et de munitions d'aviation des troupes ukrainiennes dans le village de Delyatyn", a déclaré le représentant officiel du département militaire russe, Igor Konashenkov. En outre, des centres ukrainiens de radio et de renseignement électronique ont été détruits à Veliky Dalnik et Velikodolinsky, situés à environ 20 à 30 kilomètres d'Odessa. Pour cela, le système de missile côtier Bastion a été utilisé Tout ça me paraît très "luxueux". Pourquoi utiliser une munition si chère - et rare - pour un simple entrepôt, même souterrain ? Est-ce qu'il n'aurait pas été plus efficace d'utiliser quelques bêtes grosses bombes tirées d'un Tu-160, voire un Tu-95, sans doute escorté par une paire de Su-35 ? Ca ressemble à un message politique "on est les plus forts". Mouais...
    4 points
  39. J'ai fait l'exercice et c'est exact, d'ailleurs il y a les coordonnées du drone à gauche et celles de l'impact à droite avec la distance : 48.137 m. C'est impressionnant parce que même par temps clair, il est rarement possible de voir avec ce niveau de détail à cette distance. Ça veut dire des moyens optroniques extrêmement performants (d'où l'image noir & blanc probablement d'ailleurs) et que les combattants des deux camps (car j'imagine que les Russes ont des moyens similaires) ne sont à l'abri nulle part.
    4 points
  40. Nan c'est pas moi. Et encore une fois ca augmente les portee des roquettes non guidees On tirera de plus loin en s'exposant moins a la riposte. En corollaire ca demande une plus grande conso de munitions pour l'effet saturation de zone Toutes les forces armées dotees d'helico pouvant etre armés de roquettes non guidees applique cette approche qui est betement balistique Ca a pourtant été expliquer en long, large, travers les pages d'avant
    4 points
  41. C'est une discussion de fond, dans le cadre d'une LPM "face à la guerre"... L'abandon de la conscription en France, ne procède pas d'un projet d'amélioration en capacités de combat (plus pro, plus techno, blabla) mais d'un projet de transformation en armée expéditionnaire, justement par ce que le risque de grande guerre semblait disparu. (L'armée de 1870 est une armée "professionnelle", tirés au sort avec service de 5 ans + garde nationale peu ou pas instruite... ) . Une armée pro, indépendamment de ses expériences dans les guerres limitées en supériorité (on voit que ça ne prépare pas forcement à la grande guerre) va avoir tendance à développer une "idéologie", des concepts, des matériels sophistiqués qui visent à compenser sa faiblesse numérique. Des que la question de la masse se pose, on se trouve face à une impasse : "les conscrits ne sont pas capables de servir les matériels complexes " ou autre versant "les armes sont trop chères pour la masse" NB les conscrits n'étaient pas si nuls que tu le penses, même souvent le contraire. C'est la qualité de l'encadrement, officiers et sous-officiers qui faisait la différence.
    4 points
  42. C'est plus simple d'en faire un pilote de Rafale. Si il faut retenir une méthode de contournement pour chaque bug du block 3F ça fait quand même 873 procédures, les pilotes de -9 ne sont pas habitués à ça.
    4 points
  43. Sauf que ces pays n'ont pas à s'ingérer aux frontières de l'Europe. Ils ne feraient que participer à une aggression en tant que supplétifs. On va peut-être remettre l'église au milieu du village. Alors déjà sur le Russia Gate et les margoulinages des uns et des autres il faut pas tout mélanger. Zelensky est dans les paradise papers. Oui. Et donc? poutine est un autocrate qui a pillé son pays, a une fortune personnelle de 200 milliards et s'est fait bâtir un palais kitch à 29 milliards sur le rivage de la mer noire. Le sujet c'est la guerre en Ukraine. Le reste, pour l'instant, on s'en fout un peu. Sinon ooooh, pauvre petit, les méchants ukrainiens racontent qu'un de leurs pilotes il est super fort et qu'il peut même abattre 12 Su35 les yeux bandés. Quels horribles personnages... Tu veux un cachou mon chéri? Une tasse de cacao peut-être? Bichon. Ah sinon le couple de personnes âgées mitraillées au 30mm dans leur voiture c'était une fake news aussi? Tu veux des images? J'en ai. Allez ouste les trolls poutiniens qui créent des comptes pour venir pourir le débat. Vous me cassez les burnes et je ne suis pas le seul.
    3 points
  44. Si tu veux parler de la poubelle qu'est cnews, c'est pas faux. Aux dernières nouvelles les "média occidentaux " ont l'avantage d'exister et de pouvoir dire ce qu'ils veulent. Tu veux parler de quoi d'autre comme média? Des média de la dictature russe ou de la dictature chinoise? En dernier lieu ce simple forum vaudrait quelques ans de camps dans les gentils pays que certains semblent adorer.
    3 points
  45. Moi je remarque que l'on cite aussi ici beaucoup les médias occidentaux qui ne prennent pourtant pas la peine de prendre du recul, qui invitent des pseudos experts, et ne prennent jamais en compte ce que pourrait dire ou penser le camps d'en face (pour peu que ça puisse intéresser) ; et que toi tu ne prends pas la peine de dire que ce ne sont que des médias pro-occidentaux. Il y a un peu de vérité un peu partout, et beaucoup de désinformation de part et d'autres de la ligne de front. Si on veut comprendre pourquoi cette guerre et surtout que tout le monde trouve un intérêt à en sortir...
    3 points
  46. Allez zou, un tweet d'un compte conspirationniste délirant, pro trump, pro russe, pro extrême droite français mais il est au québec. Aucun recul. Aucune prise de conscience du fait que c'est .... ah ben merde c'est juste faux quand on regarde le site de cette fundation qui est d'ailleurs un truc totalement perdu au fond des USA sans importance aucune.
    3 points
  47. Si c'est décidé discrètement, je ne serais pas surpris que ce soit discret.
    3 points
  48. "Il Foglio" est un journal généraliste que je définirais comme fiable. Je ne peux pas lire l'intégralité de l'article (pour les abonnés) et ne peux donc pas le commenter. J'imagine qu'il fournit une analyse / un commentaire qui part de la demande faite au gouvernement italien par la Chambre des députés de porter les dépenses militaires à 2% du PIB, qui, liée à l'énorme augmentation des dépenses militaires allemandes, semble ouvrir des possibilités importantes pour de nouveaux collaborations industrielles entre l'Italie et l'Allemagne. En Italie, les difficultés qui semblent freiner les différents programmes franco-allemands, notamment le SCAF e le Tigre III, sont majoritairement imputées à la France dont la manière de procéder est vue comme la volonté/prétention de développer un produit français avec de l'argent allemand. Ainsi, compte tenu : - la série historique de collaborations dans le domaine militaire entre l'Italie et la Allemagne (dans le domaine aéronautique : G91, Tornado, EFA ; dans le domaine naval : U212 ; dans le domaine terrestre : de la production sous licence du Leopard1 à l'obusier FH-70 jusqu'au PZH 2000), - les récentes acquisitions par les industries italiennes d'actionnaires de sociétés allemandes et les rumeurs d'intégrations industrielles concernant l'industrie navale et l'industrie de défense terrestre italienne et allemande. - la poursuite du développement en Italie d'un nouvel hélicoptère d'assaut Bien que l'Allemagne ne soit pas vue comme un collaborateur facile (les problèmes du programme Eurofighter sont avant tout attribués à l'Allemagne), il est possible que dans l'article il y ait une analyse qui mène à l'identification de nombreuses situations favorables à une collaboration industrielle encore plus étroite entre l'Italie et l'Allemagne aux dépens de la France. MAIS c'est juste mon interprétation basée sur le titre de l'article et les premières lignes
    3 points
×
×
  • Create New...