Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Du MAWS Maritime Airborne Warfare System, éphémère PATMAR Franco-Allemand, au PATMAR FUTUR de la MN


Bechar06
 Share

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Hirondelle a dit :

 

Quelle horreur, qui a parlé de ça ?! Je conjecture que le très gros Patmar suréquipé et armé n’est peut-être pas ce qui nous conviendrait le mieux. En gros, je me demande si des appareils plus modestes ne feraient pas mieux le taf : seul, à suffisance pour les missions simples, à 2 ou 3 en réseau pour les affaires sérieuses, genre un qui fait le c3i, l’autre qui porte les armes, et le dernier qui promène une paire de drones savants. Et les «petits » capteurs de chaque appareil qui élaborent une situation tactique commune sur une zone très étendue.

 

Petit à petit l'USN arrive a une situation similaire à que tu décris.  L'USN joue sur la combinaison low-high en mobilisant des MQ-4C pour de la surveillance maritime (ISR) à grande échelle (BAMS-Broad Area Maritime Surveillance), laissant les missions plus musclées (ASW, ASUW) aux Poséidon. Les P-8 restent majoritaire ( l'objectif initial étant une soixantaine de MQ-4C et une centaine de P-8), mais peuvent se concentrer sur des missions qui nécessitent tout leur attirail. Bref, SURMAR/PATMAR ; Or, en Avril dernier, lors d'un exercice naval, l'USN a testé des MQ-9 SEAGUARDIAN de LM et GE pour de la lutte anti-sous-marine. On peut envisager qu'un énième échelon va être ajouté à la combinaison. D'ailleurs, en regardant tout l'attirail de drones chinois, ça ne m'étonnerai pas que retrouve le même schéma bientôt de l'autre coté du pacifique. 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Fusilier said:

Mais, je trouve que c'est beaucoup de spéculations pour un pseudo plan B franco français, qui d'ailleurs n'est franco français que de nom (cf moteurs) Lequel plan, à mon sens  coûtera beaucoup plus cher, achat et entretien, qu'une solution Airbus

La cellule ne représente qu’une petite partie du coût total. Il y a les coûts de développement et d’intégration, le coût de l’électronique et des équipements etc.

Le grand avantage de Dassault par rapport à Airbus c’est leur expérience militaire, leur capacité d’exécution, leur collaboration avec Thales, et le fait que c’est eux qui connaissent le mieux le produit sortant.

... ça fait quand même pas mal d’avantages, plutôt que de devoir faire confiance à une équipe d’ingénieurs franco-espagnole-allemande qui travaille mal ensemble et encore moins bien avec la DGA et Thales.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, HK a dit :

équipe d’ingénieurs franco-espagnole-allemande qui travaille mal ensemble

Ah oui...?  Je suppose donc que c'est par hasard qu'Airbus est devant Boeing. :biggrin:

il y a 29 minutes, HK a dit :

Le grand avantage de Dassault par rapport à Airbus c’est leur expérience militaire,

Par ce qu'Airbus n'a pas d'expérience militaire?  On les achète où nos 330 MRTT, les A 400,  les hélicoptères, qui produit les Thyphoon pour l'Espagne et l'Allemagne.  Note que l'ATL a été conçu par Bréguet...   

Mis à part ça, le système de combat de Thales peut être monté sur le C 295 Patmar  donc sur le 220. Je ne vois pas où est la difficulté.  

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Ah oui...?  Je suppose donc que c'est par hasard qu'Airbus est devant Boeing. 

Pas pour les MPA : celui d'Airbus est un appareil de papier...

 

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Mis à part ça, le système de combat de Thales peut être monté sur le C 295 Patmar  donc sur le 220. Je ne vois pas où est la difficulté.  

Justement de passer à du concret ...

Les simulations informatiques en 3D de la soute à bombes de l'A319MPA ont largement plus de 10 ans...

Si c'était si simple d'extrapoler un A319 MPA à partir du C295MPA,  pourquoi on ne l'a jamais vu dans aucun des appels d'offres en concurrence du P8 ? :dry:

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Vince88370 a dit :

La cellule du falcon fait 2 M de haut par 2.70 m de large...  La cellule de l'atl2 c'est un cylindre 2.90 m dans le mettre qui manque y a de quoi justement placer la soute...  Et placer des soutes porteuse en externe ne ferait que rajouter du poids alors que la mtow est déjà faible... 

Une cellule Airbus type A300 c'est encore plus, elles font quasiment 4 m. Les cellules sont prévu pour avoir 2 ponts un passager et un pour les bagages. Donc la il y a la place pour une belle soute à armement... 

Dimensions internes de la cabine du Falcon-10X : 2m77 ("9 feet & 1 inch") de large et 2m03 ("6 feet & 8 inches") > https://www.dassaultfalcon.com/en/Aircraft/Models/10X/Pages/overview.aspx

Les images montrent bien un fuselage extérieur circulaire (ce n'est pas une ellipse), comme sur les autres Falcon. Donc, comme je le disais à la fin de mon post en haut de cette page, ça nous fait un fuselage de 2m95-3m de diamètre : son volume sera très probablement identique à celui de l'ATL-2 (qui fait 2m90 de diamètre).

Après, j'entends bien qu'effectivement le fuselage de l'ATL-II avait été initialement conçu au profit de la mission PatMar, et que ce n'est pas le cas de celui du Falcon-10X, avec la conséquence que ça ne garantit pas qu'il pourrait avoir une soute interne digne de ce nom comme celui-ci, etc... 

Bien vu aussi les arguments que plusieurs d'entre vous ont donné, jouant en faveur d'un dérivé d'A320 (diamètre fuselage de 4m, entretien à priori plus aisé, pièces de rechanges mécaniques et moteurs plus facilement dispo et moins chères, grâce à l'effet de série, etc...).

Certes, tout ça est très bien, mais...> vu que les allemands semblent s'orienter vers l'achat de Boeing P-8A, la solution d'un PatMar dérivé de la famille A320 reste t-elle pertinente si on en devient le seul "client de lancement" ??

Il a été souligné que les moteurs du Falcon-10X seront des Rolls-Royce (ce qui au passage est aussi le cas des turboprop de l'ATL-2 :wink:) ; est-ce plus gênant que d'avoir un PatMar équipé de moteurs franco-américains ?? D'autant que l'accord de défense franco-britannique dit "de Lancaster house" signé en 2010 reste en vigueur, son sort n'étant pas lié au Brexit, sans oublier que l'on coopère avec les British sur le programme de lutte anti-mines SLAMF. En fait, un Falcon-10X PatMar serait presqu'autant "européen" qu'un dérivé d'Airbus A-320, mais pas avec le même partenaire principal... 

S'il se confirme que les allemands achètent des P-8A, ça veut dire que la coopération franco-allemande dans le programme MAWS se limiterait à développer ensemble une version PatMar du grand "Eurodrone" MALE (dont l'accord final n'est pas encore signé, et la réalisation de la version "basique" toujours pas officiellement lancée).

Dans cette hypothèse, il n'est pas illusoire de penser que la Marine Nationale se contenterait de bon coeur des performances que pourrait offrir un dérivé PatMar du Falcon-10X, bien qu'elles puissent être moindres dans certains domaines (volume d'emport dispo dans le fuselage...) que celles d'un A-320 ou A321 PatMar, non ?? D'ailleurs, en qui la MN a le plus confiance selon vous pour développer son nouveau PatMar au long cours ? Airbus ou Dassault ? 

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

8 hours ago, Fusilier said:

Enfin, continuez si ça vous fait plaisir :biggrin:  Mais, je trouve que c'est beaucoup de spéculations pour un pseudo plan B franco français, qui d'ailleurs n'est franco français que de nom (cf moteurs) Lequel plan, à mon sens  coûtera beaucoup plus cher, achat et entretien, qu'une solution Airbus, ça ne serais qu'au niveau de la cellule et moteurs. Je réitère, avec les A 319 / 320 on parle de milliers d'appareils. Pour le site de Toulouse c'est, actuellement, 16 A 320 /mois, le A 321 sera produit dans l'actuelle usine du A 380 (à partir de 2022)  

Oui, juste sur le volet motorisation, avec R&R c'est la continuité puisque ce motoriste équipe les ATL2.*

Et comme je l'ai dit on peu associer une soute autonome a notre Patmar plutot que de copier le P8 avec un avion de meme classe d'airbus.

Le plus ennuyeux dans cette hypothétique coopération est le différentiel capacitaire existant entre nos 22 ATL2(18 STD6) et les 5P3-C Allemands.

 

*edit: Bruno m'a devancé!!!

Edited by P4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Bruno a dit :

Les images montrent bien un fuselage extérieur circulaire (ce n'est pas une ellipse), comme sur les autres Falcon. Donc, comme je le disais à la fin de mon post en haut de cette page, ça nous fait un fuselage de 2m95-3m de diamètre : son volume sera très probablement identique à

On peut avoir le même raisonnement avec l'atl2 qui est loin d'être rond... 

Et si Dassault n'a pas exploité la fameuse place c'est surement qu'il y a quelque chose des structures porteuses, des conduites de carburant et bien d'autre chose... 

Les moteurs Rolls-Royce de l'ATL2 était construit sous licence par la SMECA. Je doute que sa soit le cas pour le Rolls-Royce du falcon. Le même moteur qui n'a encore jamais été monté sur un avion...

Donc entre un moteur qui est a moitié français et construit en France et un 100 % britannique le choix est rapide. Surtout que le cfm56 lui et déjà tester et approuvé sur des milliers d'avion...

Après sa pourrait être les nouveaux turboréacteur leap encore plus économique que les cfm56 encore de l'autonomie en plus... 

Entre un moteur spécifiques et un quasiment monté à la chaîne la différence va être salé pour le porte feuille surtout que sur les gros porteurs il cherche plus la fiabilité et le coût d'entretien... 

Dans l'hypothèse où les Allemands achètent des p8 Poséidon. Il se sortiront simplement du maws pourquoi investir de l'argent dans un projets don on n'a pas besoin.... 

Après que la France lance seule falcon 10x mpa où un A320 mpa le résultat sera exactement le même...  Sauf que l'un 20 cellules de plus où de moins ne va pas changer énormément son carnet de commande... 

Après pour trouver un client de lancement, il y a beaucoup de pays qui ont des P3 Orion en fin de vie qui devront remplacée leur avion de patrouille maritime.. 

Pour le développement de l'avion, si les allemands sont sortit. Airbus fournit la cellule et Dassault peut très bien prendre les reines de l'adaptation de la cellule. Dassault peut t'il se permettre de refuser un contrat pareil venant de la marine National.... J'ai des doutes quand même...

La marine National choisira la meilleure plateforme. Un gros porteur type A300 sera beaucoup plus évolutif qu'un avion de type falcon 10x qui sera déjà au maximum de sa charge... 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, P4 a dit :

Le plus ennuyeux dans cette hypothétique coopération

je ne me situais pas dans le cadre d'une coopération...  Il était question d'une solution franco française Dassault, je dis juste que l'option A 320 peut être tout aussi franco française....

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Fusilier said:

je ne me situais pas dans le cadre d'une coopération...  Il était question d'une solution franco française Dassault, je dis juste que l'option A 320 peut être tout aussi franco française....

Pour une solution Franco-Française il faut un industriel agile capable de gérer une petite série ce qui ne correspondrait pas trop à Airbus, d'autant que ce dernier militarise généralement ses avions en Espagne et n'est pas souvent raccord avec le diction, "dans les temps, dans le budget".

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, P4 a dit :

Pour une solution Franco-Française il faut un industriel agile capable de gérer une petite série ce qui ne correspondrait pas trop à Airbus, d'autant que ce dernier militarise généralement ses avions en Espagne et n'est pas souvent raccord avec le diction, "dans les temps, dans le budget".

Airbus fait des A330 MRTT pas vraiment en grande série et livré dans les temps. Et les Beluga XL produits à 5 exemplaires n'ont pas l'air de poser de soucis. Il y a aussi les versions spécial des CASA et ATR.

De toute façon ce n'est pas forcément le plus difficile et coûteux. C'est plutôt le développement de systèmes et de l''électronique qui va coûter cher.

Il y a 16 heures, BPCs a dit :

Mais on parle d'un MPA pas d'un Arsenal Plane : il y a un emport raisonnable pour une mission standard.

On parle d'un remplaçant de l'ATL2 ce dernier a de bonnes capacités d'emports et reste assez versatile. Ça me semble une bonne idée de garder cet aspect en continuant sur un avion avec du volume disponible et avec une cellule peu cher plutôt que partir sur un avion plus compacte parce que... parce que.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, seb24 said:

Airbus fait des A330 MRTT pas vraiment en grande série et livré dans les temps. Et les Beluga XL produits à 5 exemplaires n'ont pas l'air de poser de soucis. Il y a aussi les versions spécial des CASA et ATR.

De toute façon ce n'est pas forcément le plus difficile et coûteux. C'est plutôt le développement de systèmes et de l''électronique qui va coûter cher.

Oui pour Airbus le MRTT peu etre considéré comme une production en petite série mais nous sommes très au dela d'un besoin Franco-Français pour remplacer 18 ATL2 et si Airbus veut nous faire un MPA gratuit comme s'il les produisait pour ses propre besoin comme avec le Belouga XL nous serions bien entendu preneur.:happy:

Quand on commence à considerer que le porteur n'est pas le plus couteux cest qu'on est à court d'argument mais en ces temps de crise du transport aérien la bataille est rude sur le militaire et Airbus ne se contentera pas de placer une de ces machines mais cherchera aussi a placer tout ce qu'il peu en jouant le role d'intégrateur.

Ce qui est certains c'est qu'en Allemagne avec le choix des P8 il se sont fait jeter.:biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, seb24 a dit :

On parle d'un remplaçant de l'ATL2 ce dernier a de bonnes capacités d'emports et reste assez versatile. Ça me semble une bonne idée de garder cet aspect en continuant sur un avion avec du volume disponible et avec une cellule peu cher plutôt que partir sur un avion plus compact parce que... parce que.

C'était déjà l'argument avant la présentation du Falcon 10X, alors que celui ci est du même gabarit que l'Atl2.

Quant aux capacités d'emport de ce dernier, c'est pas plus de 2 exocet ou 8 torpilles,  en soute d'après @Picdelamirand-oil    :

 

Citation

Lasoute de l'ATL2 n'est pas immense quand même: tu peux y mettre 3600 kg et pour des raisons d'encombrement seulement 2 AM 39 ou 8torpilles

(Nota : le qualificatif  "pas immense" étant à replacer dans le fil où on explorait une fonction mothership porte-Remote Carrier)

Ceci pour dire qu'un emport sous les ailes réglerait sans doute la question de l'emport en soute des missiles ou des torpilles voire des BGL qui sont aussi limitées à 4...

Et cet emport sous les ailes libérerait de la place pour l'emport de bouées acoustiques et/ou de mines et/ou de chaîne SAR

Ce d'autant qu'à la différence du compartiment arrière du 900MPA, séparé de la cabine principale pour des raisons d'isolation phonique, celui du NX n'est pas occupé par le 3ème moteur :

On imagine à sa place un espace de soute pour les mines, bouées voire pour des torpilles si besoin...

dassault-falcon-900lx-cutaway-poster-422

A noter qu'en 1995, Dassault aurait proposé une version "Jet Atlantique" pour le remplacement des Nimrods britanniques ? On a des infos ?

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Question con, mais qu'est-ce qui coûte le plus cher :

  1. Concevoir un "nouvel Atlantique" avec cellule spécialement conçue pour les besoins de la PATMAR (soute, capteurs, et caetera)
  2. Concevoir un avion SURMAR dérivé d'un modèle civile pour réduire les coûts, mais lui octroyer un drone compagnon avec une cellule conçue spécialement pour faire du PATMAR déporté (soute, capteurs, et caetera)

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Kelkin a dit :

Concevoir un avion SURMAR dérivé d'un modèle civile pour réduire les coûts, mais lui octroyer un drone compagnon avec une cellule conçue spécialement pour faire du PATMAR déporté (soute, capteurs, et caetera)

En tout cas la vitesse de transit élevée sera un argument crucial pour amener l'avion sur la zone ou le drone aura levé le lièvre.

Et un Swordfish Saab avec ses 4 emports sous voilure et un RPAS armé feraient facilement l'emport d'un ATL2 actuel...

D'ailleurs dans cette optique d'emport partagé, le bon candidat serait non plus le 10X mais le 8X pour une commonalité de MCO avec les Falcon Epicure et pour la durabilité sur zone liée aux 3 réacteurs.

Edited by BPCs
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, BPCs a dit :

c'est pas plus de 2 exocet ou 8 torpilles

C’est l’occasion d’augmenter l’emport alors qu’il y a de plus en plus de bâtiments de part le monde. Et que c’est dernier sont de plus en plus armes et défendues (pas sûr que deux exocets permettent d’obtenir l’effet escompté)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

Question con, mais qu'est-ce qui coûte le plus cher :

  1. Concevoir un "nouvel Atlantique" avec cellule spécialement conçue pour les besoins de la PATMAR (soute, capteurs, et caetera)
  2. Concevoir un avion SURMAR dérivé d'un modèle civile pour réduire les coûts, mais lui octroyer un drone compagnon avec une cellule conçue spécialement pour faire du PATMAR déporté (soute, capteurs, et caetera)

Je ne sais vraiment pas répondre.

Il me semble qu'il ne faut pas comparer uniquement le prix, mais surtout l'efficacité d'une formule vis a vis de l'autre.

Link to comment
Share on other sites

23 hours ago, BPCs said:

On attend juste l'exécution de l'A319 MPA... depuis le temps que les images en ont présentées... il n'aurait pas du se faire dépasser par le P8...

 

Pour mémoire, le P8 est une version assez profondément modifiée du 737. Il y a de nombreux renforts structurels, au niveau des ailes notamment, l'appareil étant censé supporté des manœuvre beaucoup plus violentes, sans compter les soutes etc... Il faut aussi supporter pendant la durée de vie de l'avion la fatigue structurelle due aux cycles de fonctionnements différents de ceux d'un liner (nombreuses montée / descentes => cycles additionnels comparé à un liner). Ce n'est pas un simple avion de ligne aménagé.

A mon avis, Airbus est très volontaire pour faire un A319MPA ou un A320MPA mais ils ont besoin d'une grosse commande pour amortir les investissements nécessaire.

10 hours ago, seb24 said:

On parle d'un remplaçant de l'ATL2 ce dernier a de bonnes capacités d'emports et reste assez versatile. Ça me semble une bonne idée de garder cet aspect en continuant sur un avion avec du volume disponible et avec une cellule peu cher plutôt que partir sur un avion plus compacte parce que... parce que.

A mon avis, on ne connait pas l'essentiel : dans quelle mesure Dassault à pris en compte dans la phase de conception du 10x la possibilité d'en dériver un avion de mission, quelle est la marge de robustesse structurelle de la cellule (si on s'amuse à utiliser des Falcon 20/50 comme surmar c'est qu'ils sont increvables malgré les profils de vol bizarres que on leur fait subir et qu'ils supportent bien les greffes d'équipement de mission), est-ce que l'ajout d'une soute peut se faire sans trop remettre en cause l'architecture de l'avion...

Les histoires de provenance des moteurs, cela me semble très secondaire pourvu qu'ils soient d'origine européenne ou d'usage mixte civil/militaire.

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Rivelo a dit :

A mon avis, Airbus est très volontaire pour faire un A319MPA ou un A320MPA mais ils ont besoin d'une grosse commande pour amortir les investissements nécessaire.

Est-ce la même problématique pour un Falcon 8X MPA vu le profil de vol d'un Bizjet et du développement de l'Archange ( @capmat
un avis ?)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, BPCs a dit :

Est-ce la même problématique pour un Falcon 8X MPA vu le profil de vol d'un Bizjet et du développement de l'Archange ( @capmat
un avis ?)

Dans le processus de décision d'Airbus, les Allemands sont bien présents.

Est-ce que la commande "provisoire" de P8A par les Allemands peut être interprétée comme un chantage des Allemands pour mieux peser sur les

décisions de répartition des parts du SCAF ?

En ce qui me concerne une version MPA issue de la série A320 me semblerait une solution politico-industrielle assez logique.

Mais en écoutant le commentaire récent de Monsieur Trappier :  "c'est tout de même curieux que c'est au seul qui sait de quoi il parle qu'on ne

demande rien", il s'agissais de la relève des patrouilleurs maritimes, on peut comprendre que pour les français la partie n'est pas totalement figée.

Comme à l'évidence Dassault est en train de développer une suite d'avions de missions à partir de sa gamme "Falcon", on peut supposer que

Monsieur Trappier ne parle pas pour ne rien dire et qu'il dispose de munitions dans sa besace.

En plus de la gamme "Falcon", il ne faut pas perdre de vue le démonstrateur "Neuron" qui n'est pas là uniquement pour faire de la figuration.

Concernant le Falcon 10X, il faut bien voir que c'est une cellule optimisée pour offrir confort maximal sur distance maximale. Est-ce que la même

cellule est compatible pour une conversion en patrouilleur maritime ?

Evidemment, ce serait curieux que Dassault n'ait pas envisagé cette possibilité. Seul l'avenir nous donnera la réponse.

Quand au Falcon 8X, on peut imaginer qu'il va perdre son statut d'avion de premier rang dans la game Falcon au profit du 10X.

Donc les commande civiles du 8X vont décroitre au profit du 10X.

Dans le cas de l'abandon du "tout en un" pour la patrouille maritime au profit d'une dissociation entre le porteur de la surveillance et détection

et le porteur de l'armement, une formule 8X + dérivé du Neuron pourrait être aussi pertinente.

Edited by capmat
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, HK a dit :

MAIS il faut qu’Airbus offre de bonnes garanties sur sa capacité à developer, intégrer, tester et soutenir un type d’avion militaire construit en toute petite série... or c’est la que Dassault devraient avoir des arguments très sérieux...

C'est effectivement une des données essentielles du programme

Link to comment
Share on other sites

Le 09/05/2021 à 01:10, P4 a dit :

Oui pour Airbus le MRTT peu etre considéré comme une production en petite série mais nous sommes très au dela d'un besoin Franco-Français pour remplacer 18 ATL2 et si Airbus veut nous faire un MPA gratuit comme s'il les produisait pour ses propre besoin comme avec le Belouga XL nous serions bien entendu preneur.:happy:

Quand on commence à considerer que le porteur n'est pas le plus couteux cest qu'on est à court d'argument mais en ces temps de crise du transport aérien la bataille est rude sur le militaire et Airbus ne se contentera pas de placer une de ces machines mais cherchera aussi a placer tout ce qu'il peu en jouant le role d'intégrateur.

Ce qui est certains c'est qu'en Allemagne avec le choix des P8 il se sont fait jeter.:biggrin:

Les Beluga sont transformé en France. Si on est obsédé avec ça on doit pouvoir le faire en France aussi pour le MAWS. Perso je pense qu'il serait plus logique de le faire Espagne mais bon.

Il y a 23 heures, Rivelo a dit :

A mon avis, on ne connait pas l'essentiel : dans quelle mesure Dassault à pris en compte dans la phase de conception du 10x la possibilité d'en dériver un avion de mission, quelle est la marge de robustesse structurelle de la cellule (si on s'amuse à utiliser des Falcon 20/50 comme surmar c'est qu'ils sont increvables malgré les profils de vol bizarres que on leur fait subir et qu'ils supportent bien les greffes d'équipement de mission), est-ce que l'ajout d'une soute peut se faire sans trop remettre en cause l'architecture de l'avion...

Les histoires de provenance des moteurs, cela me semble très secondaire pourvu qu'ils soient d'origine européenne ou d'usage mixte civil/militaire.

Tu auras beau faire, ton avion n'a pas un volume extensible à l'infini. Un A320 aura toujours plus de volume en soute qu'un 10X qui au passage n'a peut être même pas de soute ^^ (?). J'ai du mal à imaginer ou tu vas coller deux exocet. ^^

Et vu que Dassault doit faire face une compétition importante dans les jet privée, je doute qu'ils aient beaucoup de marge pour rajouter des réserves sur la cellule de l'avion. Surtout que Dassault n'a pas communiqué sur le sujet du tout.

Pour l'origine des moteurs ça dépend. Puisque le raisonnement de départ ici c'est de passer au tout français. Du coup il faudrait intégrer un moteur français.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, seb24 a dit :

Tu auras beau faire, ton avion n'a pas un volume extensible à l'infini. Un A320 aura toujours plus de volume en soute qu'un 10X qui au passage n'a peut être même pas de soute ^^ (?). J'ai du mal à imaginer ou tu vas coller deux exocet. ^^

Surtout avec des ailes en carbone. Il aurait fallu dès le départ prévoir des supports pour des pylônes. Est-ce le cas? Mystère.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Bechar06 changed the title to Du MAWS Maritime Airborne Warfare System, éphémère PATMAR Franco-Allemand, au PATMAR FUTUR de la MN

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...