Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 51 minutes, gustave a dit :

Quel rapport avec ma question? Il y a vraisemblablement de nombreuses rumeurs qui courrent comme toujours en temps de guerre et les empoisonnements par des locaux peuvent typiquement en relever. Et une vidéo ne décrit pas une situation... Donc pas facile à travers des coups de fil d'avoir de l'information fiable sur tout. Si tu ne veux pas répondre dis-le et basta.

Et tu n'es probablement pas le seul à avoir vu des choses gores, en passant.

EDIT: et un ton en dessous serait apprécié, merci.

Disons que tu réclames beaucoup de sources pour quelqu'un qui avance beaucoup mais qui en donne comparativement peu. Je ne t'ai vu mentionner qu'une seule fois une émission France Culture ces derniers jours, mais à part ça tu te pares d'une connaissance sur les doctrines et les emplois de troupes par les Russes. 

Je suis nouveau, donc je me trompes peut-être sur tes connaissances puisque je n'ai pas eu d'interaction longue avec toi, mais tu sembles en permanence réclamer des preuves pour ce qui ne va pas dans ton sens sans pour autant donner les tiennes. 

Pardon si le ton peut paraître hostile ou agressif, ce n'est en rien ma volonté. Seulement une hésitation quant au deux-poids deux-mesures que tu sembles imposer sur le travail de sources. 

Edited by Heorl
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, cracou a dit :

Ma vision de la situation:

- Il existe une tête de pont (rouge) de dimension réduite et sans couvert (pour l'échelle, Brazhkinvka à Barvinkove c'est 16km). L'artillerie au sud de la rivière serait déployée dans les champs et sans aucune couverture. Juste au nord de la rivière, il y a des couverts.

- Il y a quatre moyens pour en sortir

1) plein ouest, mais vers un canal assez profond mais on se demande bien à quoi ça peut servir, sauf à capturer plus de rivière et mettre des ponts. 

2) Vers Barvinkove, le long de la route. C'est un axe évident. Un truc qui ressemble à une zone fortement marécageuse / mare en pointillé va limiter la largeur de l'attaque.

3) plein sud à travers champs. Pas trop de routes mais c'est vide

4) vers Slaviansk, droit devant. Il y a des bois et quelques ravins. La route pase entre des bois et les Russes ont connu des déconvenues dans ces trucs là.

En vert je mets les bois et équivalent. Ce sont des endroits évidents pour placer des équipes AT (et donc aussi des endroits où l'artillerie taperait). 

Maintenant, on va réfléchir et se demander ce qu'on ferait en tant que Russe ou UKR. Les russes auraient l'équivalent d'une division blingée (on va dire 10 groupes). On va supposer la motivation et l'équipement à plein et on suppose qu'ils ont franchi la rivière. On suppose que les dépots au nord sont pleins. Maintenant que faites vous?

Et en supposant cette situation à la con, en tant qu'UKR vous faites quoi? (j'ai des idées dans les deux cas)

9xmi.jpg

Si j'étais russe : je balaie la zone pendant plusieurs heures avec mes avions pour trouver les formations ennemies, j'envoie les quelques drones à ma disposition pour affiner et derrière je sors mes quelques missiles ou mes Grads pour les bombarder. Pendant ce temps, je masse de la force et je frappe un grand coup. Bref, du Choc et Effroi à petite échelle en espérant percer la défense ennemie. Et je garnirai mes flancs de tout ce que je dispose en infanterie dans le périmètre pour sécuriser mes arrières et nettoyer ma progression pour empêcher l'apparition d'unités surprises laissées par l'ennemi dans mon dos.

Si j'étais ukrainien : à supposer que je n'ai pas de TB-2 à disposition ou de Switchblade, je sors mes drones civils pour suivre en temps réel tous les mouvements ennemis, je planque des unités de tirailleurs dans tous les endroits à peu près couverts avec suffisamment de mines et d'explosifs. Objectif infiltrer Izioum pour détruire ces saloperies de ponts flottants. Si ça réussit, forte contre-attaque pour détruire la tête de pont ennemi qui n'aura aucun soutien sauf l'artillerie de l'autre côté du fleuve. Si ça ne marche pas, on fait toutes les saloperies que l'OTAN nous a apprises, avec minages diffus des routes pour ralentir leur progression, quelques snipers pour descendre tous les soldats qui avancent avec des détecteurs de métaux histoire de ralentir encore la progression (en pariant sur le fait qu'une escouade qui voit tous les gusses qui prennent les détecteurs se faire dézinguer sera moins chaude à s'y essayer). Disposition de tandems d'équipes antichars pour qu'elles fonctionnent en groupe, coordination par radio/SMS avec destruction simultanée de plusieurs véhicules ennemis pour désorganiser la réaction, et ce sur plusieurs kilomètres en plusieurs échelons avec chaque groupe qui tape qui se barre immédiatement après avoir frappé. Planque de soldats dans les granges des bourgades pour sortir la nuit une fois l'ennemi passé et foutre un dawa pas possible dans leurs lignes de communication. Organisation d'unités légères spécialisées dans le raid des lignes arrières avec pour but de s'infiltrer, mettre le maximum de boxon, voler un véhicule et revenir vers les lignes amies à un horaire préprogrammé pour empêcher les tirs amis. Plus utilisation de l'artillerie comme les autres l'ont mentionné. Gros usage donc pour ma part des armes légères, car difficiles à détecter et à contrer par l'ennemi. Et réoccupation de positions abandonnées la veille pendant la nuit, voire offensive nocturne en prenant avantage de l'absence d'équipement à VN chez l'ennemi.

En étant réaliste : je doute qu'un seul des deux camps ait les moyens de faire ce que j'avance, donc je ne prendrais pas ma position comme un conseil. Sauf peut-être si les UKR ont une ou deux UDT rescapées d'Izioum, auxquelles cas elles pourraient former les unités pop-up grâce à leur connaissance des lieux. 

Edited by Heorl
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://air-cosmos.com/article/guerre-en-ukraine-trois-nouveaux-exploits-pour-la-defense-aerienne-ukrainienne-29022

Air & Cosmos compile quelques infos déjà diffusées ici, mais avec force détails :

Durant les 5 premiers jours d'avril, les défenses anti-aériennes ont réussi à cumuler la première utilisation au combat d'un Starstreak, le premier emploi vérifié d'un missile antichar contre un hélicoptère Ka-52 et enfin, la première destruction confirmée d'un Su-35.

Link to comment
Share on other sites

Ouai enfin, si je suis russe, je commence surtout par couper des rondins de sapins pour mes véhicules !
Mes sources me disent qu'à Moscou, les vendeurs de bois de chauffage sont désormais considérés comme des surplus militaires.

Je sors (apparemment c'est la règle après ce genre d'interventions…) !

Edited by JeanPierre
  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/international/direct-guerre-en-ukraine-vers-de-nouvelles-sanctions-occidentales-contre-moscou-20220406

Des soldats ukrainiens formés aux États-Unis au maniement de drones tueurs

Un petit groupe de soldats ukrainiens qui se trouvaient aux États-Unis avant l'invasion russe de l'Ukraine sont formés au maniement des drones tueurs Switchblade que Washington fournit à Kiev, a indiqué mercredi un haut responsable du Pentagone.

«Un petit nombre d'Ukrainiens se trouvaient déjà ici aux États-Unis (...) et nous avons saisi l'occasion de les former pendant quelques jours, tout particulièrement aux drones Switchblade, dont l'armée ukrainienne n'est pas familière», a précisé ce haut responsable ayant requis l'anonymat. «C'est un petit nombre, moins d'une douzaine», a-t-il ajouté. «Ils devraient rentrer en Ukraine prochainement.»

Le responsable du Pentagone était questionné sur des propos tenus la veille lors d'une audition au Congrès par le ministre de la Défense, Lloyd Austin, qui avait indiqué que les États-Unis formaient hors de l'Ukraine les soldats ukrainiens au maniement des armes qu'ils leur fournissent. «Certains sont formés ici, aux États-Unis», avait ajouté le chef d'état-major, le général Mark Milley, sans plus de précision.

 

L'Ukraine demande à Prague et à Bratislava de réparer ses armes endommagées

L'Ukraine a demandé à Prague et à Bratislava de l'aider à réparer son matériel militaire endommagé lors des combats contre l'invasion russe, ont indiqué mercredi les ministères tchèque et slovaque de la Défense. «L'Ukraine a demandé à la République tchèque de l'aider à réparer le matériel endommagé», a déclaré à l'AFP la porte-parole du ministère tchèque de la Défense, Jana Zechmeisterova. «Les procédures et les options des réparations potentielles sont en cours de discussion», a-t-elle ajouté.

Le ministre slovaque de la Défense, Jaroslav Nad, a déclaré de son côté aux journalistes que son pays avait également été sollicité, et que les réparations seraient effectuées par des entreprises privées. «Si cela se produit, ce sera sur une base commerciale standard. Les entreprises sont privées, elles ne peuvent pas travailler gratuitement», a-t-il ajouté. Selon les médias tchèques, Prague a envoyé lundi à l'Ukraine des trains chargés de chars T72 et de véhicules blindés de fabrication soviétique, une opération sans précédent. Mais les sources officielles ont refusé de confirmer cette information.

Edited by Métal_Hurlant
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Pour mémoire, l'Ukraine était considérée avant l'invasion comme un client potentiel pour le Rafale. Après la guerre, ils auront sans doute besoin de remplacer leur flotte par un appareil qui convienne à leurs besoins, et un qui fasse le maximum de boulot pour le prix le moins élevé possible étant donné la ruine dans laquelle le pays sera derrière. Je pense donc qu'on peut enterrer le projet (notre avion est trop cher) et s'attendre à ce que le pays se procure des Gripen ou des vieux F-16. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Heorl said:

Pour mémoire, l'Ukraine était considérée avant l'invasion comme un client potentiel pour le Rafale. Après la guerre, ils auront sans doute besoin de remplacer leur flotte par un appareil qui convienne à leurs besoins, et un qui fasse le maximum de boulot pour le prix le moins élevé possible étant donné la ruine dans laquelle le pays sera derrière. Je pense donc qu'on peut enterrer le projet (notre avion est trop cher) et s'attendre à ce que le pays se procure des Gripen ou des vieux F-16

Ou que Moscou leur offre d’être une base avancé pour le Su-57 :bloblaugh:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/04/06/guerre-en-ukraine-en-direct-volodymyr-zelensky-accuse-la-russie-de-chercher-a-dissimuler-des-milliers-de-morts-a-marioupol_6120775_3210.html

14:44 POUR APPROFONDIR

L’armée russe amorce depuis plusieurs jours une manœuvre classique consistant à prendre en tenaille le corps d’armée ukrainien défendant le Donbass. Depuis lundi 4 avril, une double offensive descendant de la ville garnison d’Izioum se dirige, au sud-est, vers la ville de Sloviansk, et au sud-ouest, vers la bourgade de Barvinkove. Dans son bulletin d’information, mardi matin, l’état-major ukrainien souligne que les Russes reconstruisent rapidement un pont détruit à Izioum pour faciliter l’acheminement de troupes vers le sud. Il concède aussi que l’armée russe a avancé de sept kilomètres et pris le contrôle du village de Brajkivka.

La mâchoire inférieure de la tenaille remonte depuis la ville Iassinouvata, située depuis huit ans dans la République populaire autoproclamée de Donetsk, vers Kostiantynivka, une localité moyenne. Les résultats de cette offensive restent, pour l’instant, incertains. Pour réussir, elle doit percer les lignes de défense ukrainiennes consolidées depuis plusieurs années. Une seconde offensive russe remontant vers le nord et partant de Velyka Novosilka, au sud-ouest de Donetsk, semble bloquée.

Avant de se joindre et de se refermer, les mâchoires de la tenaille russe doivent encore parcourir environ 110 kilomètres. L’isolement des forces du Donbass serait désastreux pour l’Ukraine. Si elle réussissait, l’opération permettrait à Moscou de mettre à terme la main sur les régions administratives de Donetsk et de Louhansk. C’est désormais l’objectif militaire principal affiché par le ministère de la défense russe. Pour l’heure, l’état-major, à Moscou, ne donne aucune information sur la tentative d’encerclement des troupes ukrainiennes.

Link to comment
Share on other sites

Pour ce mouvement de tenaille sur le Donbass, il faut noter :

- les ukrainiens commencent à évacuer les civils de la zone tant que le chemin de fer fonctionne encore

- le saillant fait actuellement 110 km de large mais si il se rétrécit, vu la portée de l'artillerie cela peut devenir vite intenable pour le ravitaillement des forces ukrainiennes importantes qui tiennent le front du saillant. La voie ferré au nord du saillant qui passe à Barvinkove est déjà probablement sous le feu. 

- il faut s'attendre justement dès que l'évacuation de civils sera faite à une tentative russe de rendre le saillant étanche en coupant les possibilités de ravitaillement et de renforts

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Pas vu d'autres sources là dessus, mais tout à fait possible. Et au vu de l'attitude bestiale de certains militaires russes par là bas, ben sans excuser quoi que ce soit, on peut comprendre.

Tu sembles bien aimer les russes toi, non ?

Ce n'est pas un reproche (moi aussi par ailleurs, mais Vlad et sa clique de vrillés du ciboulot, je leurs souhaite juste de finir comme leurs victimes, puissance 10) et je peux me tromper mais juste un constat depuis pas mal de temps ... Et encore une fois, je peux me tromper ...

 

 

@ShephardTu vois, y'a pas de concours pour ces saloperie, il n'y a pas plus de camps pour çà ... Mais au fait, qui a agressé, qui a envahi une nation libre et démocratique, qui assasine, qui viole, qui envoi ses enfants au casse-pipe, qui a menti, ... ? Pardon, juste des questions comme çà ...

 

Ben voilà une autre source, acte.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

 

il y a 1 minute, vince24 a dit :

Les exactions d’un camp sont tout aussi condamnable que celles d’un autre.

J’espère que Zelenski va condamner et appeler à la plus grande discipline.

Aussi, chacun est libre de ses sympathies, il ne sert a rien de stigmatiser un membre du forum et de faire des procès d’intentions.

C'est clair, et ce n'est pas le cas ni mon intention. Mais il reste la réalité des événements, et celle-ci n'a pas de sentiments.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Heorl a dit :

Vidéo drone sur les fameuses tranchées à Tchernobyl. Plutôt que la connerie humaine avancée par certains, j'aurais tendance à penser que les officiers ont ordonné ça pour occuper une troupe oisive qui est restée à ne rien faire dans un coin perdu pendant plusieurs semaines. 

 

Sinon je n'y connais rien et corrigez-moi si je me trompe, mais les images satellites ont également montré qu'une partie du fameux "convoi" était restée douze jours dans la zone d'exclusion sans bouger. Le nombre de soldats qui auraient fait les frais des radiations pourrait donc être bien plus élevé.

Une carte montreant qu'ils auraient creusé dans les zones les plus radioactives, je ne connais pas sa crédibilité:

Edited by Patrick
  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Une carte montreant qu'ils auraient creusé dans les zones les plus radioactives, je ne connais pas sa crédibilité:

Une augmentation (légère) de la radioactivité avait été notée par l'agence internationale; c'est documenté. A l'époque attribuée au passage des chenilles de char qui soulevaient de la poussière radioactive. 

Je n'ai aucune idée de l'impact sur les personnes, étant incompétent sur la question. Mais, je me dis que respirer de la poussière ce n"est jamais bon. Si en plus ils ont creusé... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

Une augmentation (légère) de la radioactivité avait été notée par l'agence internationale; c'est documenté. A l'époque attribuée au passage des chenilles de char qui soulevaient de la poussière radioactive. 

Je n'ai aucune idée de l'impact sur les personnes, étant incompétent sur la question. Mais, je me dis que respirer de la poussière ce n"est jamais bon. Si en plus ils ont creusé... 

En fait autour de la centrale, tout le matos dangereux issu de l'explosion est enterré à partir de quelques dizaines de cm et au-delà, sous les couches sédimentaires. Et c'est encore très dangereux. On parle de poussières, éclats, débris, qui viennent du réacteur explosé et étaient si lourdes qu'elles sont immédiatement retombées autour du site.

Vu que c'est assez humide en ce moment, les poussières en creusant n'ont probablement pas dû être un souci majeur, mais L'EAU et la boue en revanche, bel et bien.

@Delbareth et @WizardOfLinn pourraient nous en dire plus.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

L'Ukraine exécuterait des POW russes ... https://www.nytimes.com/live/2022/04/06/world/ukraine-russia-war-news#russia-pows-ukraine-executed

Mais rassurez-vous il parait que le sale boulot est fait pas les géorgiens ...

Russes et Tchétchènes, Ukrainiens et Géorgiens. Bienvenue dans la mondialisation. :combatc:

 

  • Haha 3
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

 

 

Oups....

Malheureusement poutine à raison, pleins de gens l'auraient accueilli avec des fleurs... 

 

Il y a 30 ans...

Ils n'en restent plus beaucoup...

Edited by Severus
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...