Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Poutine a choisi un moment opportun pour mettre la pression maximale et voir comment réagissent les occidentaux. Depuis 20 ans, il ne fait que remettre la puissance militaire Russe à un niveau à la hauteur de sa grandeur. C'est, avec sa puissance de production dans les hydrocarbures, le seul levier qu'il ai pour remettre la Russie dans le jeu. Pendant ce temps-là, les occidentaux (hormis US) n'ont fait que désarmer et leurs société civiles sont fragiles et peu résilientes. Aujourd'hui Poutine pense qu'il peut tenter quelque chose de fort (politique, informationnelle, militaire) et faire le break... 

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Plus Poutine attend plus le jeux américano / anglais se dévoile :

https://www.latribune.fr/economie/international/ukraine-si-la-russie-attaque-les-entreprises-russes-ne-pourront-plus-commercer-en-dollars-et-en-livres-ca-frappera-tres-tres-fort-boris-johnson-904484.html

"Un éventail de sanctions financières et économiques sans précédent"

Dans un communiqué diffusé samedi, le G7 a souligné lui aussi qu'il prendrait des sanctions financières et économiques concertées "sur un large éventail de cibles sectorielles et individuelles qui imposerait un cout sévère et sans précédent à l'économie russe". Dans une récente interview au quotidien français Le Monde, José Fernandez, sous-secrétaire d'Etat américain en charge de la croissance économique, de l'énergie et de l'environnement, avait averti que Washington était préparé à "adopter des sanctions qui auraient un coût élevé pour l'économie russe, notamment son système financier, et des contrôles d'exportations sur des produits qui sont essentiels pour les ambitions du Kremlin et de Vladimir Poutine".

"Ces sanctions ne cesseraient d'augmenter et seraient sans précédent" avait-il ajouté, expliquant que ce qui est envisagé irait "au-delà des pures sanctions". "Nous parlons d'actions qui isoleraient la Russie et la transformeraient en paria dans le système financier."

Outre le secteur financier, des sanctions concerneront le secteur énergétique et les exportations de produits de haute technologie, a récemment indiqué la présidente de la Commission européenne Ursula von der Layen.

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a admis que des sanctions à l'encontre de la Russie en cas d'invasion de l'Ukraine auraient des "répercussions mondiales", dans un entretien à l'AFP. "Evidemment, nous voulons que cela pèse surtout sur la Russie. Mais nous reconnaissons que ces sanctions auront aussi des répercussions mondiales", a-t-elle souligné.

Je souhaite ardemment que ZELENSKi prenne la mesure de son isolement et ouvre la porte à la finlandisation. Et si il n'y a pas d'invasion à la fin de la semaine prochaine c'est que Poutine sentira qu'une porte s'est ouverte. Les cassandres US en seraient pour leur frais.

La quasi intégralité de l'Europe rentre la tête dans les épaules en ce moment constatant son impuissance diplomatique et militaire sauf l'Allemagne et la France qui ont toutes les deux garder un moyen de discuter avec Poutine. Si l'Europe de la défense avait besoin d'une justification, elle est toute trouvé maintenant.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Ronfly a dit :

Poutine a choisi un moment opportun pour mettre la pression maximale et voir comment réagissent les occidentaux. Depuis 20 ans, il ne fait que remettre la puissance militaire Russe à un niveau à la hauteur de sa grandeur. C'est, avec sa puissance de production dans les hydrocarbures, le seul levier qu'il ai pour remettre la Russie dans le jeu. Pendant ce temps-là, les occidentaux (hormis US) n'ont fait que désarmer et leurs société civiles sont fragiles et peu résilientes. Aujourd'hui Poutine pense qu'il peut tenter quelque chose de fort (politique, informationnelle, militaire) et faire le break... 

C'est allé un peu vite en besogne, les russes n'ont toujours pas attaqué, Ok ils ont l'air hyper prêts pour attaquer mais ne sont pas encore passés à l'action, l'option diplomatique n'est pas encore épuisée car toute cette histoire se résume à deux points assez simples : statut du Donbass et adhésion à l'OTAN.

L'hyper résilience de la Russie en cas de conflit majeur reste à démontrer, et je fais remarquer à tout le monde que si assaut il y a, il pourrait se limiter au Donbass et une partie de l'Ukraine pour faire la jonction avec la Crimée, ce qui est un objectif tactique à déjà haute valeur ajoutée pour la doctrine russe (mer d'azov bouclée, Ukraine démémbrée/neutralisée, et un gros f... aux occidentaux) ca peut aller vite sans qu'on tombe dans les scénarios catastrophes des anglais de l'invasion totale de l'Ukraine, des pays baltes..etc

Link to comment
Share on other sites

 

Quelques nouvelles de nos hommes politiques (et potentiels nouveaux présidents). Je ne juge pas les candidats mais leurs propos. C'est entre consternant et navrant de stupidité. Pas un seul commence par le plus important: quelle devrait être notre position morale sur le sujet.

 

Les pro russes:

« La diplomatie, ça ne se fait pas au dernier moment », a critiqué la candidate du RN, Marine Le Pen. "souhaite que "l'Ukraine reste un Etat tampom" entre la Russie et l'Otan, "un Etat neutre sur le plan international". Position: on doit de coucher devant les russes.

 Eric Zemmour,  Emmanuel Macron a certes « raison » de tenter d’éviter la guerre. Mais « sa démarche est vouée à l’échec », car « nous sommes vus par les Russes comme les petits télégraphistes de Washington (…), notre parole ne vaut rien », a-t-il ajouté. "Éric Zemmour a ainsi accusé l'Ukraine de rompre les injonctions du traité de Minsk 2," --> factuellement absurde car l'autre camp ne respecte pas l'article 9. « Si j'étais président, nous serions sortis du commandement militaire intégré de l'Otan. Je pense que l'Otan n'a plus de raison d'être, en réalité. » 
Position: les russes ont raison

 

Les anti macron et USA:

Jean-Luc Mélenchon a, lui, regretté que la France soit « alignée ostensiblement sur les États-Unis d’Amérique ».
Ah? Donc c'est mal car on est d'accord avec les USA. C'est primaire.
« Les Français doivent être non-alignés, ni avec l’un, ni avec l’autre. Cela signifie comme conséquence pratique (que) les Russes ne doivent pas passer la frontière de l’Ukraine, qui doit être respectée absolument, et les Américains ne doivent pas chercher à annexer l’Ukraine dans l’Otan »,
Vision un peu primaire de ce qu'est l'OTAN, en tout cas pour les 14 nouveaux pays depuis 1991, non?

 

Totalement à l'ouest:

Christiane Taubira, invitée sur BFMTV dimanche, « le président français a raison d’essayer jusqu’au bout la discussion ». Mais la candidate a elle aussi regretté un « manque d’anticipation », en estimant que les risques internationaux se « gèrent en amont », d’autant que « la situation de la Russie avec l’Ukraine n’est pas une découverte ».
C'est vrai que merde quoi, il devait anticiper ce que Poutine a sorti les trois derniers mois. Zut alors. Elle dit aussi que c'est l'ONU qui doit âgir (en se gardant bien de dire que vu sa place, la Russie peut faire un véto)
--> 5/20

Pécresse

Pécresse: moins de choses mais globalement anti position russe

 

Je n'ai pas parlé des rigolos à moins de 10%

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, cracou a dit :

Christiane Taubira, invitée sur BFMTV dimanche, « le président français a raison d’essayer jusqu’au bout la discussion ». Mais la candidate a elle aussi regretté un « manque d’anticipation », en estimant que les risques internationaux se « gèrent en amont », d’autant que « la situation de la Russie avec l’Ukraine n’est pas une découverte ».
C'est vrai que merde quoi, il devait anticiper ce que Poutine a sorti les trois derniers mois. Zut alors. Elle dit aussi que c'est l'ONU qui doit âgir (en se gardant bien de dire que vu sa place, la Russie peut faire un véto)
--> 5/20

En soit, c’est pas faux, aucune discussion sur le sujet depuis 2019. Les russes ont demande a en parler plusieurs fois sans etre entendu ou « cause toujours » « je peux pas j’ai covid ». 
tout ce bordel c’etait justement pour dire retenez moi ou je fais un malheure et donc arriver a discuter. C’est exactement pour ca que je ne croyais a l’invasion mais les russes ne peuvent pas se permette de ne rien obtenir…

maintenant macron revient 2 ans plus tard en parlant minsk2 comme si c’etait une solution alors que rejete par les ukrainiens …

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, debonneguerre a dit :

C'est allé un peu vite en besogne, les russes n'ont toujours pas attaqué, Ok ils ont l'air hyper prêts pour attaquer mais ne sont pas encore passés à l'action, l'option diplomatique n'est pas encore épuisée car toute cette histoire se résume à deux points assez simples : statut du Donbass et adhésion à l'OTAN.

L'hyper résilience de la Russie en cas de conflit majeur reste à démontrer, et je fais remarquer à tout le monde que si assaut il y a, il pourrait se limiter au Donbass et une partie de l'Ukraine pour faire la jonction avec la Crimée, ce qui est un objectif tactique à déjà haute valeur ajoutée pour la doctrine russe (mer d'azov bouclée, Ukraine démémbrée/neutralisée, et un gros f... aux occidentaux) ca peut aller vite sans qu'on tombe dans les scénarios catastrophes des anglais de l'invasion totale de l'Ukraine, des pays baltes..etc

Et ainsi avoir une zone tampon

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, cracou a dit :

C'est bien moins facile que ça en a l'air

1) les clients des Russes ne sont pas les Chinois. D'ailleurs si on enlève le gaz et le pétrôle, il ne reste pas grand chose aux russes. Et les Chinois n'achètent pas leurs ressources (entre autre à cause des problèmes de livraison).

2) Personnes accepte le Yuan comme valeur de confiance (vu le bricolage qui en est fait). Bon personne non plus accepte le Rouble.

3) Cela ne règle pas le produit interbanquaire. Les sanctions ne passent pas vraiment par la monnaie mais par les restrictions des échanges.

4) Pourquoi les Chinois ne nous vendraient pas? Pour le vendre à des Russes... mais contre quoi? Les Russes sont fauchés.

Mais le processus d'isolement de la chine est également en train de se mettre en place en Indo-pacifique bien que les US n'en soit pas au moins point, cf la clause Huawei.

Si un bloc Sino-russe se met en place ils utiliserons leur propre monnaie dans un système fermé excluant tout autre acteur. Donc ces autres acteurs n'auront aucun besoin d'avoir confiance dans le YUAN ou le rouble. Non les sanctions pour être efficace passe d'abord par une surveillance des changes entre autre dans les chambres de compensations. ENcore une fois les russes sont fauchés mais ils ont un sous-sol qui peut justifier de plein d'arriver d'argent dont les chinois sont pleins. Encore une fois les chinois possède la plupart de la dette US. Si les US veulent se fritter avec le bloc sino-russe ils devront trouver des acheteurs à cette dette. Bonne chance. 

Link to comment
Share on other sites

https://www.rts.ch/info/monde/12881014-reunion-tripartite-autour-de-l-ukraine-dans-les-prochaines-heures.html?rts_source=rss_t

 Une discussion tripartite suite aux discussions Poutine/Macron ce matin, "Une réunion du Groupe de contact trilatéral (Ukraine, Russie, OSCE) "

Biden de son côté prêt à rencontrer Poutine :

"Joe Biden prêt à rencontrer Vladimir Poutine "à tout moment". Le président américain est prêt à "rencontrer" son homologue russe "à tout moment, qu'importe le format si cela permet d'éviter une guerre" en Ukraine, a déclaré dimanche son chef de la diplomatie, Antony Blinken, sur CBS"

Qui va sauver la paix le premier? (ou pas)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, debonneguerre a dit :

C'est allé un peu vite en besogne, les russes n'ont toujours pas attaqué, Ok ils ont l'air hyper prêts pour attaquer mais ne sont pas encore passés à l'action, l'option diplomatique n'est pas encore épuisée car toute cette histoire se résume à deux points assez simples : statut du Donbass et adhésion à l'OTAN.

L'hyper résilience de la Russie en cas de conflit majeur reste à démontrer, et je fais remarquer à tout le monde que si assaut il y a, il pourrait se limiter au Donbass et une partie de l'Ukraine pour faire la jonction avec la Crimée, ce qui est un objectif tactique à déjà haute valeur ajoutée pour la doctrine russe (mer d'azov bouclée, Ukraine démémbrée/neutralisée, et un gros f... aux occidentaux) ca peut aller vite sans qu'on tombe dans les scénarios catastrophes des anglais de l'invasion totale de l'Ukraine, des pays baltes..etc

C'est vrai. Ils n'ont pas attaqué, le Dombass et le reste de l'Ukraine est encore indépendante... Reste qu'avec ~175000 hommes, ~70 bataillons, ~7000 vehicules blindés, et des centaines d'aéronefs disposés à moins de 100km de l'Ukraine, il y a bien longtemps qu'on n'avait pas vu un tel déploiement de forces proche de l'Europe. Seul poutine sait ce qu'il va se passer. Mais les reactions US notamment montrent bien que la situation est inedite et que tous peu se passer. Les US savent que la moindre faiblesse de leur part sera fatale (les Allemands l'ont appris a leur dépends vu comment ils se sont fait récemment "secouer" par les US...). 

Link to comment
Share on other sites

Citation

... « Kiev ne fait qu’imiter un processus de négociations et refuse obstinément de mettre en œuvre les accords de Minsk » signés en 2015 et censés régler le conflit, a poursuivi Poutine.

« Compte tenu de l’urgence de la situation, les présidents ont reconnu qu’il convenait d’intensifier la recherche de solutions par des moyens diplomatiques », a aussi indiqué le Kremlin, le but étant de « faciliter le rétablissement du cessez-le-feu et d’assurer des avancées dans la résolution du conflit ».

... Les deux dirigeants ont convenu d’un « travail intense pour permettre la tenue d’une réunion du groupe trilatéral de contact dans les prochaines heures avec l’objectif d’obtenir de toutes les parties prenantes un engagement de cessez-le-feu sur la ligne de contact », a précisé l’Élysée. Ce groupe de contact réunit l’Ukraine, la Russie et l’OSCE dans le cadre des Accords de Minsk conclus en 2015 pour tenter de régler le conflit dans l’est de l’Ukraine entre Kiev et les séparatistes pro russes.

... La Biélorussie a en outre annoncé que les exercices militaires conjoints avec la Russie menés sur son territoire, qui devaient se terminer dimanche, se poursuivraient en raison de l’aggravation des tensions en Ukraine voisine.

Ces extraits de compte-rendu vont dans le sens que les Russes veulent bien contrôler l'Ukraine (et dans la foulée aussi le Belarus dans une perspective de "Grande Russie") via l'imposition des Accords de Minsk (plus justement ces Accords selon l'interprétation russe). Les autorités russes savent que la Russie ne pourrait pas contrôler militairement l'Ukraine sur la durée (embourbement assuré si guerre totale) ni désormais à travers des manipulations politiques/électorales via des hommes-liges (l'opinion publique ukrainienne est maintenant trop majoritairement anti-russe).

Le risque serait plutôt que les Occidentaux fassent trop de concessions pour éviter la guerre. Montrer sa faiblesse à des dictateurs dans l'espoir de les apaiser n'est jamais la bonne option.

Edited by DAR
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, debonneguerre a dit :

https://www.rts.ch/info/monde/12881014-reunion-tripartite-autour-de-l-ukraine-dans-les-prochaines-heures.html?rts_source=rss_t

 Une discussion tripartite suite aux discussions Poutine/Macron ce matin, "Une réunion du Groupe de contact trilatéral (Ukraine, Russie, OSCE) "

Biden de son côté prêt à rencontrer Poutine :

"Joe Biden prêt à rencontrer Vladimir Poutine "à tout moment". Le président américain est prêt à "rencontrer" son homologue russe "à tout moment, qu'importe le format si cela permet d'éviter une guerre" en Ukraine, a déclaré dimanche son chef de la diplomatie, Antony Blinken, sur CBS"

Qui va sauver la paix le premier? (ou pas)

ça serait bien que se soit l'Eu/Russie/Ukraine

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Alexis a dit :

Scholz a évidemment raison de ne pas croire ce mensonge éhonté.

Si on a un peu de chance, peut-être que ça approche d'une fin de parti de poker où :

Le coups du génocide, de l'évacuation des civils en catastrophe  à fait chou blanc,

Zemlinski à compris qu'il n'aurait aucun soutien concret lourd à la fin de munich (Peut-être qques missiles livrés en loucedé).

Et par ailleurs Poutine à toute son armée dans les starting-blocks dans le registre "retenez-moi où je fais un malheur"

Sauf que le malheur est justement qu'il n'y a plus vraiment de spécialistes du monde Russe aux USA.

Tandis qu'en France, il en reste suffisamment (il semble que Claude Cheisson soit un visiteur du Dimanche de l’Elysée).

Bref si tout tourne bien, la France aura offert la porte de sortie diplomatique alors que les USA ne savent pas gérer la situation autrement qu'en brandissant des sanctions. :happy:

Si par contre les efforts de négociation sont aussi dépassés que ceux des émissaires de Gamelin à Moscou où Staline n'attendait que l'arrivée de Ribbentrop, ce sera moins glorieux. :dry:

 

Edited by BPCs
faute de frappe
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le Guardian commente le communiqué de l'Elysée en essayant de tempérer la décision du format de discussion sans les US et UK (aiee ,ça fait mal) . 

"Le Kremlin a suggéré que la réunion se tiendrait au format Normandie, ce qui signifie que les participants seront la Russie, l'Ukraine, la France et l'Allemagne. Il est trop tôt pour dire si Macron a réussi un coup diplomatique de dernière minute ou s'il bénéficie du soutien total de Washington et de Londres pour son initiative. Jusqu'à présent, la plupart de ses actions ont été coordonnées avec la Maison Blanche." (deepl traduction)

 

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2022/02/20/entretien-telephonique-avec-vladimir-poutine-president-de-la-federation-de-russie-1

https://www.theguardian.com/world/live/2022/feb/20/ukraine-crisis-russia-plans-biggest-war-since-1945-says-johnson-zelenskiy-calls-for-sanctions-now-live

Edited by Bocket
citation en italique
  • Like 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, herciv a dit :

Macron va s'entretenir avec Biden et Scholz "dans les prochaines heures"

Emmanuel Macron s'entretiendra «dans les prochaines heures» avec le chancelier allemand Olaf Scholz et le président américain Joe Biden sur la crise entre Russie et Ukraine, a annoncé l'Elysée dimanche, dans la foulée d'un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine.

Le président français pourrait également s'entretenir avec les Premiers ministres britannique Boris Johnson et italien Mario Draghi, ainsi que «d'autres partenaires proches», a ajouté la présidence, après avoir dit que les chefs de l'Etat russe et français sont d'accord pour «intensifier les efforts diplomatiques» pour préserver la paix.

Ben jusqu'à maintenant les cassandre US et UK n'ont pas eu raison. L'espace politique a été utilisé par Macron et dans une moindre mesure par Scholz. Ont-ils infléchi L'Ukraine ? Ca serait une super nouvelle. EN abandonnant hostensiblement l'Ukraine les US et UK aurait peut-être fait une erreur. ZELENSKI prêt à la finlandisation ?????? 

Si c'est avéré Macron tiendra une sacré victoire pour l'Europe de la Défense. Poutine aura attendu que la France prenne la présidence de l'Europe pour jouer son vatout et faire en sorte de se retrouver avec uniquement Macron en face de lui. Le seul qui exclu d'office de prendre ses ordres aux US. Le seul qui présente une solution sans même parler : l'europe de la défense et exit les US.

P.. ain de joueur de POKER.

Je critique souvent tes posts mais je suis assez d'accord avec toi sur ce coup là. De deux choses l'une

1) Poutine balade Macron et il aura l'air d'un con

2) Macron arrive à un arrangement "à la française" (c'est à dire totalement boridélique et sortie du chapeau mais qui marche grosse modero) et il gagne une stature mondiale (et probablement quelques % à l'élection vu la claque qu'il peut infliger à tous les autres candidats qui ont tenté de le critiquer sur le sujet).

C'est quand même pas mal d'appels dans tous les sens.

vendredi USA/ roumanie / pologne: France: UK, ALL

vendredi Macron Poutine 1

samedi Macron Ukraine

dimanche Macron Poutine 2 /Macron UK + Italie (qu'est ce qu'il foutent là ceux là?) + ALL + autres proches

lundi: les ministres des AF des deux zozos.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, cracou a dit :

Italie (qu'est ce qu'il foutent là ceux là?)

Si ill n'y a que l'Allemagne et la France il va falloir sortir les rames. Si l'Italie et un ou deux autres européens atlantistes sont convaincus par l'approche de Macron largement attendu à Moscou alors l'Europe de la défense va se retrouver à nouveau au devant de la scène et l'OTAN va prendre un méchant coup de pied pour son inefficacité voir sa capacité à générer des guerres sans solution diplomatique préalable.  

Edited by herciv
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, cracou a dit :

Je critique souvent tes posts mais je suis assez d'accord avec toi sur ce coup là. De deux choses l'une

 

 

Tu veux dire que tu lui rentres carrèment dedans! :bloblaugh:

Note, ça a d'autant de plus de valeur si vous tombez d'accord sur un truc!

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, cracou a dit :

dimanche Macron Poutine 2 /Macron UK + Italie (qu'est ce qu'il foutent là ceux là?) + ALL + autres proches

Il t'en manque : il y a eu également un entretien Macron-Zelensky aujourd'hui.

Pour l'instant, le meilleur fil d'info que j'aies trouvé sur ce sujet est celui du Monde.

 

La nouveauté vu de moi : bascule hypthétiques de discussions / négociations dans le cadre de l'OSCE.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, cracou a dit :

il gagne une stature mondiale

Et deviens un des seuls vrai interlocuteurs de Poutine avec l'Inde. US/ UK totalement discrédité.

à l’instant, cracou a dit :

Des nains: teigneux et rancuniers

Moi c'est les skavens

  • Like 1
  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, cracou a dit :

5) Bloquer tous les avoirs partout (y compris dans les lieux comme la Suisse après une explication de texte) même si la ruputure des liaisons suffit pour le plus gros
 

 

https://www.rts.ch/info/monde/12879419-la-suisse-participera-aux-sanctions-contre-la-russie-en-cas-dattaque.html#:~:text=La Suisse participera aux sanctions contre la Russie en cas d'attaque,-La Suisse prête&text=Si la Russie se lance,réunion de l'Union européenne.

Si la Russie se lance dans une action militaire contre l’Ukraine, la Suisse participera aux sanctions visant Moscou, a indiqué le Premier ministre belge à l'issue d'une réunion de l'Union européenne. La Confédération participe aux discussions qui ont lieu à ce sujet actuellement à Bruxelles.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • collectionneur changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires
  • Akhilleus locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...