Recommended Posts

Si on regarde bien, les turcs ont plein de matériel... de 3eme ordre. Plus exactement il manque à chaque fois ce qui va bien:

- leur aviation est pas si moisie que ça (enfin bon clairement dépassée) mais ils ont viré 300 pilotes après le coup d'état (alors va savoir ce qui peut voler)

- leur marine est localo-locale. Pas mal de coques mais c'est entre vieillot et franchement vieux. Non pas que les navires soient minables ou mal choisi (en côtier c'est pas idiot) mais ils sont clairement en retard d'une génération ou deux. Leurs plus gros trucs sont des frégates Perry de 40 ans bricolées pour avoir un peu plus de punch.. mais avec des AA d'un autre temps. Si les paquets de merde passent, j'aimerais pas être dessus. L'inconnue ce sont leurs soum car il y en a pas mal l'air de rien.

Donc pour résumer: loin de chez eux ils ont un punch minable et très très peu de capacité à distance (pas de bombardiers, de chasseurs à long rayon avec des missiles présentables...) SAUF les soum (à voir, je ne connais pas assez). En côtier là c'est différent car avec des batteries côtières, le nombre de patrouilleurs et de l'AA ils deviennent plus solides.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le PKK affirme avoir abattu un hélicoptère turc en Irak (ou une "récupération" d'un crash)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

IRBIL: The Kurdish Workers’ Party (PKK) said Monday it had shot down a Turkish helicopter in Iraqi Kurdistan in retaliation for the death of one of its commanders last week.

Last Tuesday’s Turkish drone strike had also killed two high-ranking Iraqi officers, sparking renewed tensions with Baghdad.

In a statement Monday, the PKK said its forces in the mountainous Zagros region had “been able to score a direct hit and shoot down a Turkish helicopter.”

“Ten minutes after the shooting-down of the first helicopter, our forces hit another one ... forcing it to flee,” the militant group said.

The mayor of Kani Massi, near the Turkish border, confirmed that a Turkish helicopter had crashed nearby.

Servest Aqrawi told AFP that he was unable to confirm the second hit or the extent of the damage, given the difficulty of accessing the combat zone.

The PKK dedicated Monday’s operation to its “martyr” Akid Karzan and the two Iraqi officers killed “by the Turkish occupation army.”

Turkey, which has had a military presence in Iraq’s autonomous region for a quarter of a century, launched a cross-border ground and air operation against the PKK in the mountainous region in mid-June.

Last Tuesday’s strike had prompted Iraq to summon the Turkish ambassador in Baghdad for the third time in two months.

Then on Friday, Turkish bombardment killed three Kurdish fighters in the region.

Ankara defends its right to bomb the PKK, which it considers to be a “terrorist” organization, and accuses Baghdad and Iraqi Kurdistan of turning a blind eye to the group’s activities.

Baghdad for its part has sought to rally support to end Ankara’s offensive on its soil.

https://www.arabnews.com/node/1720881/middle-east

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

"Le PKK abat un hélicoptère turc au Kurdistan irakien" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-pkk-abat-un-helicoptere-turc-au-kurdistan-irakien-20200817

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, groupe rebelle kurde de Turquie) a annoncé lundi 17 août avoir abattu un hélicoptère turc dans le Kurdistan irakien, en représailles à la mort d'un de ses commandants aux côtés de deux hauts-gradés irakiens la semaine dernière.

Le maire de Kani Massi, la localité où l'hélicoptère s'est écrasé le long de la frontière avec la Turquie, a confirmé le crash d'un appareil turc à l'AFP. «Nos forces ont mené une opération contre des hélicoptères Sikorsky (...) et ont abattu l'un des appareils turcs», indique un communiqué des Forces de défense du peuple, branche armée du PKK. «Dix minutes après le crash du premier hélicoptère, un autre a été touché et forcé de rebrousser chemin», ajoute le texte.

Serbest Aqraoui, le maire de Kani Massi, a assuré à l'AFP ne pas pouvoir confirmer cette seconde cible ni l'étendue des dégâts, tant l'accès à la zone des combats est réduit. «Cette opération a été menée en mémoire du martyr Akid Karzan et des deux officiers irakiens tués dans un raid aérien de l'armée d'occupation turque», précise le communiqué. Il n'a pas été possible dans l'immédiat d'obtenir une réaction des responsables turcs.
 

Mardi dernier, un drone turc a visé une réunion entre commandants des garde-frontières irakiens et du PKK au Kurdistan, tuant deux haut-gradés irakiens, un soldat et un commandant du PKK. Bagdad a vivement protesté auprès d'Ankara. Mais la Turquie, inflexible, poursuit ses raids aériens et terrestres, assurant devoir se charger elle-même de bouter le PKK hors d'Irak tant Bagdad «détourne le regard» des actions d'un groupe qu'elle considère, à l'instar des Etats-Unis et de l'Union européenne, comme «terroriste».

L'Irak, de son côté, tente de mobiliser pays arabes et européens pour forcer Ankara à se retirer de son sol, où depuis 25 ans, elle a consolidé des positions militaires, pour contrer le PKK, qui lui aussi a multiplié les bases au Kurdistan d'Irak

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Nemo: oui Erdogan est parfois exagérément diabolisé ici, les Turcs pouvant être fondés en intérêt à vouloir changer certaines règles ou positions. Cela ne permet pas pour autant d'omettre les critiques très fondées qui peuvent être portées envers la Turquie, notamment depuis l'arrivée d'Erdogan, sur bien des points aux points de vue de la légalité internationale, des relations dangereuses avec les djihadistes et d'une vision ouvertement hostile aux européens.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Faisant fi de l'Union européenne, la Turquie annonce une extension de ses forages en Méditerranée orientale

Alors que les tensions vont crescendo en Méditerranée orientale après la décision d’Ankara de relancer ses activités de recherche d’hydrocarbures – sous protection militaire – dans des zones maritimes revendiquées par la Grèce et la République de Chypre, les ministres des Affaires étrangères des 27 pays membres de l’Union européenne ont appelé, le 14 août, la Turquie à une « désescalade immédiate » et à reprendre le dialogue, tout en exprimant leur solidarité à Athènes.

Dans cette affaire, la Grèce et Chypre, membres de l’Union européenne, peuvent compter sur le soutien de la France. La semaine passée, deux avions Rafale, de la 4e Escadre de chasse, ont été brièvement déployés dans la région [à Paphos, puis en Crète] tandis que le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre, en route vers le Liban, et la frégate La Fayette ont pris part à un exercice d’opportunité avec la marine grecque. Et ce n’est sans doute pas fini, le prédident Macron ayant promis un renforcement « temporaire » de la présence militaire française en Méditerranée orientale, « en coopération avec les partenaires européens. »

En outre, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, doit proposer, d’ici la fin août, des « mesures adéquates afin de répondre aux défis posés par la Turquie. » Mesures qui, si elles sont jugées pertinentes, devront être adoptées à l’unanimité pour être appliquées.

Quoi qu’il en soit, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n’en a cure. « Sur cette question, notre pays a entièrement raison et nous allons défendre nos droits en utilisant tous les moyens à notre disposition », a-t-il déclaré, lors d’un discours télévisé, le 15 août. « Nous ne reculerons pas devant les sanctions et les menaces », a-t-il insisté, avant de s’en prendre à la Grèce, qu’il a accusée, d’avoir pris des mesures « qui ressemblent à du terrorisme d’État. » Et d’ajouter, sans donner de précisions : « Il y a des attaques contre nos mosquées et nos écoles. »

Et, loin d’apaiser les tensions, Ankara a annoncé dans la foulée une extension de ses activités de prospection, via l’édition d’une nouvelle notice maritime [NAVTEX]. Ainsi, cette dernière indique que le navire de forage Yavuz, déjà déployé au large de Chypre depuis plusieurs mois, poursuivra ses recherches au sud-ouest de l’île [donc, dans la zone économique exclusive chypriote] à partir du 18 août et jusqu’au 15 septembre. « Nous déconseillons fermement de se rendre dans la zone de recherche », met en garde le document.

Turkish Navy frigate TCG KEMALREIS, participating in Operation Mediterranean Shield, has conducted maritime training in the Mediterranean with Turkish Republic of Northern Cyprus Coast Guard units and escorted BARBAROS HAYRETTIN PASA survey ship. https://t.co/fpEpyLSF5s

— T.C. Millî Savunma Bakanlığı (@tcsavunma) August 16, 2020

En outre, via les réseaux sociaux, le ministère turc de la Défense a publié des photographies montrant la frégate TCG Kemalreis accompagner, dans le cadre de l’opération « Bouclier de la Méditerranée », le navire sismique Barbaros Hayrettin Pasa, lequel navigue actuellement entre le nord-est de la République de Chypre et les côtes libanaises. Et de préciser que la frégate a profité de l’occasion pour prendre part à un exercice avec la garde-côtière de la République turque de Chypre Nord [RTCN].

La page Twitter de la Défense turque fait également état d’un exercice avec une corvette roumaine en mer Noire ainsi que d’une mission de « réassurance » réalisée par un E-3A AWACS de l’Otan depuis la base de Konya.

Quoi qu’il en soit, l’UE a vivement réagi aux dernières annonces faites par Ankara. Via un communiqué, M. Borrell a en effet estimé que ces dernières allaient accroître « regrettablement les tensions et l’insécurité » en Méditerranée orientale et « saper les efforts pour reprendre le dialogue et les négociations. »

« J’appelle les autorités turques à mettre fin immédiatement à ces activités et à s’engager pleinement et de bonne foi dans un large dialogue avec l’Union européenne », a-t-il conclu.

http://www.opex360.com/2020/08/17/faisant-fi-de-lunion-europeenne-la-turquie-annonce-une-extension-de-ses-forages-en-mediterranee-orientale/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que la Grèce initie à son tour des sondages marins dans les eaux que les turcs revendiquent... La réciprocité, voilà qui pourrait ne pas plaire à Erdo.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Hort a dit :

Que la Grèce initie à son tour des sondages marins dans les eaux que les turcs revendiquent... La réciprocité, voilà qui pourrait ne pas plaire à Erdo.

la réciprocité serait que la Grèce initie des forages dans les eaux Turques.

En attendant le Turc en à rien à faire du dialogue et de la concertation .. il veut juste la part du gâteau qu'il estime lui revenir et campe sur ses positions. Le seul dialogue ne l'arrêtera pas :

1 / Soit l'UE pousse la Grèce et Chypre à lâcher suffisamment au mépris du droit  .....  la Grèce et Chypre acceptent ....  le Turc jubile ... paix et renoncement.    Conséquence L'UE en grave danger - la TUrquie pousse le bouchon plus loin   L'OTAN s'en trouve satisfait

2 / Soit l'UE pousse la Grèce et Chypre à lâcher suffisamment au mépris du droit  .....  la Grèce et Chypre n'acceptent  pas : 

     2a)  - l'UE soutient la Grèce et Chypre ... Guerre Turquie / UE --->  uniquement en Med-Or ? ou extension terrestre ? avec à la clef un renforcement politique de l'UE  OTAN  en prend un coup sévere

     2b) -  L'UE ne fait rien et laisse les Vrais amis de la Grèce et Chypre devant leur responsabilité  .....Guerre Turquie / Grèce et alliés (France ? Egypte ? autre ?)  - perte ou pas de Chypre ?  avec à la clef  délitement de l'UE et de l'OTAN

3 / Autre scénario ?( guerre libyenne préalable avec extension secondaire en Med Or ?)

 

faites le meilleur choix !

pour moi c'est  ----> 2b

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Lezard-vert a dit :

3 / Autre scénario ?( guerre libyenne préalable avec extension secondaire en Med Or ?)

une force neutre inconnue habillée en vert se positionne à Chypre (et en région de Marmara occidentale) et organise un scrutin pour savoir ce que veut le peuple : la Turquie, l'indépendance, la Grèce/Chypre.

Résultat étonnant, à 80% ces régions choisissent une 4ème voie, en demandant à être rattachée à la Mère Patrie, ce que Vladimir accepte (tout en rassurant Bachar qu'il ne le lâchera pas, maintenant qu'il a accès et ports en mers chaudes) :chirolp_iei:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne pas négliger les intérêts russes à Chypre qui sert de plaque-tournante de blanchiment de capitaux pour tous les oligarques russes (et est-européens... et israéliens aussi) depuis des décennies. Mais de là à annexer la zone pour y créer une base navale... ils feraient mieux de racheter des îles grecques sous couvert de privatisation. :happy:

Sinon, l'Albanie a toujours cette base navale semi-enterrée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tient j'avais pas pensé la carte V. Poutine...mais non je pense qu'il va en faire le minimum pour garder R.Erdogan en place (bien que chiant il met la Turquie en porte - à faux avec l'OTAN)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Lezard-vert a dit :

la réciprocité serait que la Grèce initie des forages dans les eaux Turques.

Voilà, et on connaît la réaction turque d'avance qui trouverait la chose inacceptable, ce qui permettrait de mettre Erdo en flagrant délit d'hypocrisie et renverser la vapeur.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Hirondelle a dit :

Hort, tu n’es pas marié, je pense, sinon tu saurais que ça ne marche pas comme ça  :bloblaugh:

Pas marié avec Erdogan et tant mieux :bloblaugh:Moi ça me plaît bien la réciprocité, c'est couillu sans en faire trop.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Hirondelle a dit :

Mais il y a plein de bonnes idées ici pour foutre les crocs à Médor :biggrin:

  Révéler le texte masqué

Je tiens mon jeu de mot trop pourri...

Sérieusement, pour vous, ça marche  le « yaka y coller une gifle, y comprennent que la force » ?

Bien, paraphrasons Bigard (pas le general, l’humoriste !) : admettons...

Deux solutions :

-vous avez raison, une p’tite torpille  et le Turc implore la pitié alors que l’Europe reconnaissante achète 30 Fremm et 400 Rafale et qu’EM, retrouvant une belle vigueur, honore Brigitte 5 fois dans la nuit.

  Révéler le texte masqué

Au passage, vous faites quand même une victime innocente : Brigitte qui devra être hospitalisée dans un état grave.

-vous avez tord, le Turc n’est ni lâche ni idiot. Avant toute chose, comptons Chypre et quelques confettis d’iles grecque dans les premières victimes. Bon, on est encore plus fâché avec les usulmans de France et du onde qui trouvent que décidément, il n’y a que sur la tronche de leurs coreligionnaires qu’on bombarde.

Si le premier jour les Rafale coulent 2 fregates et les Fremm chopent 1 soum, c’est un triomphe armé. Mais faut pas que ça dure car les stocks de BGL, d’Exocet et de torpilles sont déjà au plus bas. Ben oui, fallait y penser avant de se jeter dans la mêlée (je sais, «on aurait dû être plus prévoyants, mais que voulez-vous, y a les infirmières, les pompiers et le chômage partiel à payer chaque mois). En attendant, les Turcs, pas si cons, ne volent et ne naviguent plus trop en medor, alors ils prennent la route pour entrer en Grèce. J’anticipe vos objections : on n’a guère de munitions pour nos 12 Caesar, d’ailleurs le pays est reconfiné et je vous rappelle que la dernière fois il nous a fallu 2 mois pour trouver des masques et 3 pour le matériel de test.

Si ça se passe un peu moins bien et qu’une paire de Rafale se vautrent au dessus d’Ankara et un BPC se prend quelques pralines : qui se dévoue pour appeler mon collègue Eric et lui expliquer que son fils est un peu éparpillé au fond de l’eau ? Le reste du monde se fout de notre gueule et finira bien par imposer un piteux cesser le feu. Dans 40 ans, on dissertera encore d’une guerre gagnée militairement et perdue diplomatiquement. J’ai hâte...

Et puis sinon, comptons au moins 60 ans pour commencer à se réconcilier avec des Turcs, en admettant que ça les intéresse.

Donc, on réfléchit avant de faire une boulette même quand on est vénère à juste titre, et on se rappelle que le recours aux armes est une extrémité à laquelle on ne recourt qu’en dernier lieu. Et pour l’instant, il y a encore des tas d’autres choses à tenter avant de filer des coups de tête.

la fausse ironie est parfois un peu pénible ... surtout quand elle est répétitive , et stp ne fais pas passer tous ceux qui comme toi ne partagent pas tes idées (heu lesquelles au juste ? ) pour des va t en guerre inconséquents.

 

Edited by Lezard-vert
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Lezard-vert a dit :

la fausse ironie est parfois un peu pénible ... surtout quand elle est répétitive , et stp ne fais pas passer tout ceux qui comme toi ne partage pas tes idées (heu lesquelles au juste ? ) pour des va t en guerre inconséquents.

 

Les hirondelles rigolent tout le temps, mais un lézard peut-il le comprendre ?)

Et puis, je n’ai pas compris : tu veux que je me répète ou tu veux pas ?!

Bref, Lezard, j’ai (croyais-je) le bon goût de dire les choses sur un ton léger, mais je ne pense pas qu’on puisse dire que je floode, et il y a zéro chance que je me taise :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir , je pense que notre affaire turque risque de partir en eau de boudin , erdo va devoir se calmer , ou on risque de faire bientôt des attractions touristiques avec des épaves turques en face de Boudrum...

En tout état de cause je pense qu'il y aura une action si les turcs tirent sur autre chose qu'un dingui , sa risque de faire mal , d'autant plus qu'erdo cherche des poux a tout le monde depuis un moment et surtout de s'acoquiner avec Moscou a un moment donné il va y avoir des coups de seringue a Ankara...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Am39Exocet a dit :

bonsoir , je pense que notre affaire turque risque de partir en eau de boudin , erdo va devoir se calmer , ou on risque de faire bientôt des attractions touristiques avec des épaves turques en face de Boudrum...

En tout état de cause je pense qu'il y aura une action si les turcs tirent sur autre chose qu'un dingui , sa risque de faire mal , d'autant plus qu'erdo cherche des poux a tout le monde depuis un moment et surtout de s'acoquiner avec Moscou a un moment donné il va y avoir des coups de seringue a Ankara...

Doucement, il y a encore quelques match de foot a regarder.

Ensuite on sera disponibles pour de nouveaux plateaux télé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Hirondelle said:

 

Si ça se passe un peu moins bien et qu’une paire de Rafale se vautrent au dessus d’Ankara

T'es sérieux!!!!

Qu'est ce que tu veux que des Rafale fassent au dessus de la capitale Turque.

 

7 hours ago, Hirondelle said:

un BPC se prend quelques pralines

Encore mieux, tellement notre hiérarchie militaire est niaise.

Si après avoir pris quelques coups, navires dans les fonds et avions en vrac la Turquie se lançait dans des aventures terrestres à Chypre, sur les iles ou à la frontière avec la Gréce ce serait un ticket pour finir comme la Libye ou la Syrie et disparaitre de la carte en tant que tel avec une partition de son territoire .

Edited by P4
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Soyons sérieux. erdogan est un con, mais un con subtil. Il tente de se faire une beauté en interne en mobilisant sur des ennemis à l'externe (le truc usééééééé).

Qu'on le laisse explorer. De toute façon on lui prendra les résultats et on fera les forages nous mêmes (en fait les Egyptiens et les grecs qui sont sont nos alliés logiques). D'ailleurs on leur a vendu pas mal de trucs à ces deux là.

Le problème d'Erdogan c'est que Macron (qui a raison sur ce coup là) est en mode "j'en ai rien à péter de ton caca nerveux de dictateur d'opérette". Les grecs sont plus circonspects (leur nord est indéfendable).

Plus sérieusement Erdogan n'attaquera jamais car il sait qu'il a trop à perdre personellement sur ce coup là (déjà que son aviation est dans les choux). S'il permet à son armée de se remonter, il peut se prendre un vrai putch. s'il met des barbus aux commandes de même.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, P4 a dit :

T'es sérieux!!!!

Qu'est ce que tu veux que des Rafale fassent au dessus de la capitale Turque.

 

des Rafale qatari peut être ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,043
    Total Topics
    1,365,184
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries